Skip to main content

Full text of "Cartulaire général de l'Ordre des Hospitaliers, volume 1"

See other formats


CARTULAIRE (tEAEHAL 


DE LORDRE DES 


HOSPITALIERS 


D E 



(1100-1310; 


PAR 

J. DELAVILLE LE JIOULX 


TOME PREMIER M I00-iao0i 



PARIS 

ERNEST LEROUX, EDITEUR 

28. HUIi BONARAHTE, 28 


M DCCC XCIV 





















CARTULAIRE GENERAL 


DES HOSPITALIERS 

DE S. JEAN DE JERUSALEM 

. 






—---■- 
















CHARTRES. 


I M P R I M E lilE nUIiAKD, RUE F U L B E R T . 








COfflPRA 



CARTULAIRE GENERAL 



l)E LORDRE DES 


/Pe. 120337 


HOSPITALIERS 


S. JEAN DE JERUSALEM 

(4100-1340) 


J. DELAYILLE LE ROULX 


TOME PREMI ER (1100-1200) 



PARIS 

ERNEST LEROUX, EDITEUR 

28. RUE BONAPARTE, 28 
















A 

SON ALTESSE EMINENTISSIME 

LE vEnErable grand maItre 

DE L’ORDRE SOUVERAIN 


DE SAINT JEAN DE JERUSALEM 


FR. J.-B. CESCHI SANTA CROCE 












AVANT-PKOPOS 


Lhistoire de Ford re de lHopital de SaintJean de Jerusalem se divise 
en trois grandes epoques: Terre Sainle, Rhodes, Malle. De ces trois pliases 
nous nenvisageons ici que la premiere, cellc qui s etend de Ia prise de Jeru¬ 
salem par les croises (1099) a letablissementdes Hospitaliers a Rhodes (1 3 1 o). 

Nous nous sommes propose de rassembler, en suivant 1 ’ordre chronolo- 
gique, tous les documents importants qui concernent 1 ’Ordre pendant celte 
periode. On ne pouvait songer a publier tous les actes des Hospitaliers; leur 
nombre eut ete trop considerable, et beaucoup dentre cux ne presentaient 
pas un interet suffisant pour justifier leur publication. Nous avons donc fait 
un ehoix, et, pour le faire, nous avons pris pour regie dediler : i° toutes 
les pieces anterieures a i 120, cest-a-dire cellesqui correspondent auxdebuts 
de 1’Ordre et a sa premi ere organisation; 2“ toutes celles qui emanent des 
grands dignitaires de l Hopital (grands maitres, grands prieurs, etc.); 
3 " toutes celles qui lui furent donnees par les papes, empereurs, rois, princes 
et grands feudataires; 4° celles qui precisent, quels que soicnl leurs auteurs, 
la fondation des commanderies; 5 ° celles qui rcglenl les rapports ou les 
contestations des Hospitaliers avec les autorites laiques ou eccRssiastiques, 
et avec les autres ordres religieux ou militaires; 6° les regles, statuis el 
usages des Hospitaliers. 

II na pas paru qu ii y eut lieu de faire une distinction entre les docu¬ 
ments inediis et ceux qui ne letaient pas ; nous avons publie les uns comme 
les autres in extenso, estimant que le Cartulaire generat des Hospitaliers 
devait former un ensemble de pieces aussi complet que possible, et que nous 
servirions mal le lecteur en lobligeant, pour connaitre les textos des actes 
edites avant nous, a recourir a des recueils et a des ouvrages raros ou d un 
acces difficile. 

Nous avons, en revanche, rejete systematiquement une categorie de docu¬ 
ments representee par dassez nombreux actes dans les deux principaux 
recueils que nous avons mis a contribution 1 ; nous voulons parier des titres 
de proprie te. Chaque fois que l Hopital acquerait ou recevait des biens, il 
incorporait a ses archives les titres que lui remettait l ancien proprielaire; 
ceux-ci, souvent tres anciens, ne concernaient 1 ’Ordre quindirectement, el 


L S, Pauli, Codice diplomatico dei sacro miltUre 
ordine Gerosotimilano f Lu eques, 1733-1737, 2 voL 
Delavjlle Le Roulx, Les Archives, la 


Bihlwlheque et le Tremrde rOrdre de Saini-Jean de 
Jerusalem a Malle, Paris, 1883, in-8°. (Fasc* xxxtt 
de! a Bibliolheque des E coles d’Alhenes et de Home.) 





VIII — 


navaient aucune raison pour figurer dans notre recueil. II a paru suffisant, 
toutes les lois que Foccasion sest presentee, de les signaler en note. 

Quelques mots soni necessaires pour expliquer le mode de publication 
que nous avons adopte. Chaque piece est precedee de sa date et d’une ana¬ 
lyse qui en donne, le plus brievement possible, la substance. On a indique 
ensuite les sources auxquelles elle a ete empruntee, les ouvrages, imprimes 
ou manuscrits, qui Font analysee, et enfin ceux qui en ont donne le texte; on 
a suivi dans ces indications lordre alphabetique des depots darchives et des 
bibliotheques, et eelui des noms dauteurs. Le texte est imprime in extenso, 
excepte quand une analyse suffisait (repetitions de bulles, vidimus, confir- 
mations, etc,); dans ce cas la date est toujours reproduite integralement. 
Nous avons systematiquement supprime les ae et les oe, meme quand iis 
figura ient dans les copi es qui ont servi a etablir les textes, parce que les 
originaux, pendant la periode qui nous occupe, ne portaient pas ces nota- 
lions orthographiques, introduites par les copistes a des epoques posle- 
rieures. 

Les identifications des noms de personne et de lieu ont ete reservees 
pour la table generale qui terminera la publication ; rnais, dans les analyses 
qui precedent les pieces, ces noms figurent sous leur designation actuelle. 
Les noms de bapteme ont ole rame nes a la forme frangaise, sauf dans les 
cas ou Fequivalent nexiste pas (Ximenes, par exemple); ceux qui, au con¬ 
traire, a la suite du premier nom, sont exprimes au genitif et ont la valeur 
d un nom de lamille (Johannes Roderici, Albertus Alberi i) ont ete traduits 
sous Ia forme usitee dans leurs pays clorigine (Jean Rodriguez, Albert Ab 
berti). Quand un document n est pas date d une fagon precise, il figure dans 
la serie chronologique a la date la plus ancienne ; de meme, s’il ne porte 
quune date d annee, il precedera ceux de la meme annee qui ont en outre 
une indication de mois ou de jour. Les pieces fausses ou suspectes sont 
precedees dun asterisque (*). Dans Fannotation, on sest propose declaircir 
les points douteux et de ne laisser subsister aucune hesitation sur Fidentite 
des personnages; lorsque le texte esi par lui-meme asscz explicile pour ecarter 
loute confusion, il nous a paru inutile d etablir des notes dont la necessite 
netait pas absolue. 

Il nest que juste de remercier ici les personnes dont nous avons mis a 
contribution la bonne volonte, et dont les conseils et 1’appui nous ont ete 
d’un precieux secours. Partout nous avons trouve Faccueil le plus empresse; 
les archives particulieres de FOrdre nous ont etc liberalemcnl ouvertes a 
Rome, a Praguc, a Venise, a S. Gervasio de Cassolas, a Sigena ; cest 
acquitter une dette dereconnaissance que dadresscr a S. A. le Princo Grand 
Maitre, aux grands prieurs de Boli eme et de Venise, aux prieures de Sigena 
et de S. Gervasio Fexpression de notre gratitude. Dans les archives publi- 
ques de Malle, dltalie, d Espagne, de Portugal, d’Angleterre, de France, 
de Belgique, des Pays-Bas, de Danemark, de Suede, de Suisse, d'Ailc- 
magne et d’Autriche, la liberalite Ia plus absolue des Communications a sin- 
gulierement facilite notre tache; que les chcfs de ces depots veuilient bien 
agreer ici Fhommage collectif de nos remerciements. Si notre travail a 


IX — 


quelque merite, il le doit a leur incessante complaisance, qui ne sest jamais 
dementio pendant les longues annees employees a Ia prcparation de notre 



a Ia revision des texles qui figurent dans notre ouvrage. 

Qu ii nous soit permis cnfin, en terminant cet Avant-Propos, de placer 
notre oeuvre sous les auspices du regrette comte Hiant ; cest lui qui nous 
a encourage a 1'entreprendre, nous a soutenu des conseils de sa haute 
experience et nous a trace Ia voie dans laquelle nous nous sommes engage; 
puisse le resultat de nos efforts netre pas indigne de sa memoire ! 


























INTRODUCTION 


Au inilieu du mouvement qui, au moyen Age, a entraine 1’Europe vers 1’Orient, et 
panni les fondations auxquelles il a donne naissance, Tetablissement des ordres 
militaires et religieux, destines a lutter contre les infideles et en meme temps a 
secourir les pelerins qui venaient en foule aux Saints Lieux, a ete un des evenements 
les plus feconds en consequences. On peut dire que, si les chretiens se sont main- 
tenus en Terre Sainte comme iis i ont fait durant pres de deux siecles, c’est grAce 
aux chevaliers, a la fois guerriers et hospitaliers, dont 1’epee servait a proteger 
contre les Sarrasins les possessions et la vie des chretiens etablis en Palestine: 
1’Occident ne les secourait que lorsque le perii devenait imminent et rendait la lutte 
impossible aux ordres militaires de Saint-Jean de Jerusaleni, du Temple et des 
Teutoniques. 

De ces trois «chevaleries », l’une disparut au quatorzieme siecle, 1’autre se 
refugia en Allemagne; les Hospitaliers seuls ne sombrerent pas au moment oii les 
chretiens durent quitter la Terre Sainte. Restes les derniers a la defendre, iis ifaban- 
donnerent Saint-Jean d’Acre (1290) quo pour s’etablir, apres quelques annees 
passees a Ghypre sous la protection des rois de Lusignan, dans l’ile de Rhodes 
(1310), et de la menacer encore les cotes de 1’Asie Mineure, s’y installer a diverses 
reprises, et proteger contre les entreprises des infideles cetle partie des cotes de Ia 
Mediterranee, la peninsula liellenique et ses iles, oceupees par les royaumes chre¬ 
tiens d'Achai’e, de Moree, ete. 

Chasses de Rhodes au seizieme siecle (1523), les Hospitaliers emigrent a Malte, 
que Charles-Quint leur abandonne (1530), et, la encore, iis continuent contre le 
Croissant la guerre qu’ils n’ont cesse de Iui faire depuis pres de quatre siecles. Le 
temps des grandes expeditioris est passe, inais les corsaires tures et barba- 
resques infestent la Mediterranee; 1’Ordre de Malte se donne la tache de proteger, 
sur cetle mer, les pavillons <les nations chretiennes contre les entreprises des 
pirates, rule inoins grand peut-dtre, muis non moius utile, et dans lequel il rend 
encore de veritables ser\'ices. Quand les cours euiopeennes preparent quelque 
expedition contre les Tures, 1’Ordre de Saint-Jean, sans abandonner Ia police de la 
Mediterranee qu ii s’est attribuee, se joint aux forees confederees et prend part aux 
batailles navales qui se livrent alors. 

11 atteint ainsi la fin du dix-liuitieme siecle, riche, respecte des nations chre- 
liennes et redoute des Musulmans, auxquels il fait une guerre acharnee, Mais le 
general Bonaparte, passant devant Malte, comprend 1’importance strategique de cet 
ilot; i! s’en empare (1798), et le grand maitre passe sur le continent: le rble [rolitique, 
social, militaire de 1’Ordre de Saint-Jean s’ecroule en un inornent; il avait dure, 
avec des phases diverses, plus de sept siecles, conservant toujours deux caracteres 
bien marquees: il ifavait cesse de combattre le Croissant, et il avait toujours ete, 
par le nornbre de ses chevaliers et de ses grands maitres, comme par ia bravoure, 






— xn — 


par 1’esprit genbreux et chevaleresque de ses membres, un ordre essentiellement 

Danscetteoatastrophe, oependant.il nesombra pns enti&rement; si, dans la plu- 
part des pavs .VEurope, ses biens furent oonfisqnds, il les conserva, au mo.ns en 
partie, en Italie et en Boheme. Apres la tentative de restauration due a ' empereur 
de Russie Paul l (1798-1801) et le eourt magister e de Jean Tommasi [\ 802-1805) , qui 
assista impuissant aux efforts steriles faits paria France pour remettre les cheva- 
Hers en possession de Malte, il se maintint, sous la direclion de l.eutenants du 
magistere, qui residerent successivement a Calane, a Ferrare et h Rome, jusqu au 
moment oii le pape Leon XIII (18 mars 1879} retablit, en faveur du Fr. Jean-Baptiste 
Ceschi Santa Croce, la dignite et les prerogatives de la grande maltnse, dont le siege 
fut desormais fixe a Rome. Depuis sa restauration, il a donne a 1 activite de ses 
membres une nouvelle direction, et cest sur les champs de bataille, sous le drapeau 
de la Convention de Geneve, en qualite d’ambulanciers, que ceux-ci ont trouve et 
trouveront a 1’avenir loccasion de se montrer dignes successeurs des chevaliers 

de Saint-Jean. , . , 

Au milieu de tant de vicissitudes, il n’est pas sans interet de s enquerir du sort 

subi par les archives de Fllopital; cest le premier soin de quioonque veut recansti- 
tuer Fhistoire des Hospitaliers, et la tflche nest pas sans presenter quelques dilh- 
cultes. Les documents, en effet, sont disperses dans les depots de FEurope, tantot 
isoles en petits groupes, tantot reunis en nombre considerable dans une meme 
archive; quelques fonds, dautre part, ont echappe aux investigations les plus 
minutieuses et semblent absolument perdus. 11 nous a donc paru utile d exposer iei 
Fetat des archives de FOrdre, et d’indiquer sommairement quels depots ont ete 
consultes, quels fonds iis ont revele, quelle en est la consistance et 1 importance, 
et quel parti 1’historien en peut tirer. Ce sera, en meme temps, justifierla presence 
dans notre Cartulaire general de documents quaucun lien ne semble reher entre 
eux, et donner au lecteur une garantie de Fetendue et de la conscient» de nos inves¬ 
tigations. 

Les archives de Fllopital sont de deux sortes : archives centrales, conservees au 
siege de FOrdre, et concernant les rapports du pouvoir Central, c’est-h-dire des 
grands maitres et du cliapitre general, avec ses subordonnes (grands prieurs, com- 
mandeurs, chevaliers); archivesparticulieres, appartenant a chaque commandene, et 
composees des titres de propriete, actes udmimstratifs et Communications que le 
pouvoir Central faisait aux commandeurs par Fintermediaire des grands prieurs, 
Le depbt de Malte correspond aux premieres. Les secondes devraient 6tre disse- 
minees dans tous les depots de FEurope ; elles le sont, en fait, dans certams pays; 
mais, dans d’autres, elles ont ete, en exeeution de mesures decretees par les 
chapitres generaux, centralisees au siege des grands prieures dans le but d assurer 
plus efficacement leur conservation; cest dans cet etat de centralisation factice que 
la plupart des archives particulieres nous sont parvenues. Leur groupement en 
grands prieures, du reste, facilitera letude que nous nous proposons de leur consu¬ 
erer. Apres avoir examine le depbt de Malte (archives centrales), nous passerons en 
revue les archives particulieres en suivant Fordre des langues, et dans chaque 
langue celui des grands prieures 1 2 3 . Enfm un dernier chapitre sera consacre aux 


1, J. Delaville Le Roulx, Les Archla BihL et le 

Lresor de VOrdre de Je&n de Jer. a Malte ? p* 3-4* 

2, 11 fut nomm4 grand mattre par bref de Pie VII 
du 9 fevrier 1802, et mourut le 13 juin 1805* 

3, Les Hospitaliers avaient donne le nam de Langues 
aux diverses classes de TOrdre organisees par nations ; 
le chef de chaque langue* appele Pdier et plus tard 


BaiUi conventuel } etait choisi parmi les grands digni- 
taires, et chacune de ces dignites etait attribuee a une 
langue : lechef dela langue de Provence ^tait le grand 
eommandeur, eelui de la langue d Auvergne le grand 
marechal. Le grand bospitalier presidaitala langue de 
France* le drapier a celle d'Aragon* le turcoplier a 
celle d’Angleterre* le grand bailli a celle d Allemagne* 



— XUi — 



Sceurs hospitaliores de Saint-Jean de Jerusalem, qui se developperent parallOlemeut 
aux Hospitaliers, et dont les etablissements, disperses dans les grauds prieures, 
avaient une existenee independante. 

Le tableau suivant indiquera les principales divisions de cette etude : 


I. — Arcfiwes de Malle. 

IL — Langue de Provence ; 

1. Grand prieurd de Saint-Gilles. 

2, Grand prieure de Toulouse. 

III. — Langue d f Aupergne: 

Grand prieure d’Auvergne, 

IV. — Langue de France : 

1* Grand prieurd de France, 

2, Grand prieure d Aquitaine. 

3. Grand prieure de Ghampagne. 

V. — Langue d*Ita lie; 

1. Grand prieure de Lombardie. 

2. Grand prieurd de Home. 

3. Grand prieurd de Ve nise, 

4. Grand prieurd de Pise. 

5. Grand prieure de Capoue. 

(i. Grand prieure de Barletta, 

7. Grand prieurd de Messine. 


VI, — Langue d*Aragon : 

1. Chatellenie cPAmposte, 

2. Grand prieurd de Catalogo e. 

3. Grand prieure de Navarre. 

VII. — Langue d* Angleterr e : 

1. Grand prieurd d T Angleterre. 

2. Grand prieurd dTrlande, 

VIIL — Langue d*Allemagne: 

i* Grand prieurd d^Allemagne. 

2. Grand prieure de Boheme. 

3. Grand prieurd de Hongrie. 

4. Grand prieure de Dacie. 

5. Bailliage de Brandebourg, 

IX. — Langue de Castille: 

1. Grand prieure de Castille et de 

Leon. 

2. Grand prieurd de Portu gal. 

X. —- Hospita! ieres de Sa in t-Jea n de Jerusalem . 


II n’est pas inutile, avant daborder cette etude, de preciser en quelques mots 
1’organi sation de 1’Hdpital. Le grand maitre gouvernait, mais avecFaidedu Chapitre 
genera/, qui se reunissait periodiquement au chef-lieu de 1’Ordre; celui-ci disposait 
du pouvoir legislatif. Divers Consciis', groupes autour du grand maitre, se parta- 
geaientle pouvoir exeeutif, et par Ieurs attributions speciales dirigeaient les diverses 
branches de Fadministration, chacun dans leur sphere. Les chevaliers etaient 
repartis, suivant leur nationalite, en huit groupes appeles Langues; chacune de 
celles-ci se subdivisait en Grands prieures, et chaque grand prieure comptait un 
certain nombre de Commanderies, auxquelles etaient attaches plusieurs chevaliers 
sous 1’aulorite du connnandeur. Les ordres du grand maitre, transmis aux grands 
prieurs, parvenaient par ceux-ci aux commandeurs et aux simplos chevaliers. Les 
commanderies versaient annuellement, sous le nom de Responsions, une partie 
de leurs revenus, et cette imposition, contraiisee par les grands prieurs, etait 
par leurs soins envoyee au tresor Central. Dans cliaque grand prieure une com- 
manderie (Commande rie magistrale) etait a 1’absolue disposition du grand maitre; 
les autres etaient donnees soit a Fancieimete (Commanderies de justice), aux 
chevaliers de la langue dans laquelle elles etaient situees, soit au choix (Comman¬ 
deries degrdee). Ce choix etait limite a deux commanderies par prieure tous les cinq 
ans, et exerce par le grand maitre et par le grand prieur, chacun pour unc 
commanderie. Quand un commandeur ameliorait sa commanderie, il etait designe, 
en vertu du droit d ’ A me lio rissement, pour une commanderie plus riche; ees amelio- 
ralions etaient constatees periodiquement par des visites prieurales, t[ui donnaient 
lieu a des procOs-verbaux descriptils de Fetat des biens, revenus, droits, b&timents 


et le grand chancelier a celle de Castille. Un ordre de 
preseance entre les differentes langues avait ete fixe, 
d'apres leur anciennete: la langue de Provence tenait 
le premier rang parce qu'elle avait fourni le fondateur 
de TOrdre, Chaque langue dtait divisee en un certain 
nombre de grands prieures. Cette organisation n'exis- 
tait pas encore, au moina dans son ensemble, pendant 


la periode quembrasse notre publication, mais nous Pa¬ 
vens adoptee pour faciliter les divisioris de cette etude. 

1. Conscii superieur ou ordinaire (affaires admtnis- 
tratives); conscii secret et criminel (affaires d'etat f 
affaires criminelles); conseil complet (appel des juge- 
ments des deux preceden ts conseils); venerabl e chatn bre 
du Tresor (affaires financieres). 













— XIV — 


(Cobreo). D’ au tres comman cleri es enfin etaient reservees aux chapelains et aux 
servants (Tarmes (Commanderies de chapelains conventuels et de servants d armes.) 
Le Service religieux etait assure par les chapelains conventuels; iis dependaient 
du prieur, qui residait au siege de TOrdre et avait la haute direction sui les 
affaires spirituelles; iis etaient independants de Tautorite diocesaine. Les servants 
d’armes, religieux aussi, mais non pretres, servaient les chevaliers soit h la guerre, 
soit a Tinfirmerie. Les llospitalieres etaient des religieuses s’occupantde prieres et 
de bonnes ceuvres ; organisees comme les chevaliers, elles avaient pour superieurs 
le grand inaitre ou les grands prieurs. L’entree dans 1 ordre etait subordonnee, 
pour tous les membres, mais avec des conditions diverses, a la production de Preuves, 
dont T examen donnait lieu a une enquete (Proces). Les finances etaient aux mains des 
receveurs du tresor; ehaque prieure comptait au moins une Recette. Ges notions 
sommaires permettront, croyons-nous, au lecteur de comprendre le mecanisme 
administratif de THopital, et de sorienter dans les differentes categories d’actes 
que nous aurons occasion de signaler au cours de cette etude. 


I._ARGHIVES CENTRALES DE L’ORDRE A MALTE 1 


Le depbt cTarchives de TOrdre de Saint-Jean, conserve a La Valette (ile de Malte) 
et confie a la garde du notaire du gouvernement, dans le palais du gouverneur, est 
presque intact. Les chevaliers, de tout temps et des le xu e siecle, prirent grand soin 
de leurs archives ; des cotes etanalyses, ecrites au dos des pieces a cette epoque, en 
font foi; dans leurs nombreux deplacements, de Terre Sainte a Chypre, de Chy- 
pre a Rhodes, puis, apres quelques annees pendant lesquclles iis n’avaient pas de 
domicile, a Malte, iis ont toujours transporte avec eux leurs archives, et les accidents 
de toute nature, inevitables dans des voyages aussi frequents, n’ont pas ete aussi 
nombreux qu’on auraitpu le craindre. G’est ii ce soin jaloux de conserver les docu- 
ments concernant TOrdre que nous devonsd’avoir la serie presque complete d es dona- 
tionsa lui faites pendant son sejour en Terre Sainte (1107-1290), serie dont les lacunes 
doivent dtre attribuees ii des pertes posterieures au milieu du xvm e siecle, puisque 
le P. Pauli avait vu et transerit en partie certains volumes aujourd’hui perdus 1 . Nous 
avons aussi Ia sdrie assez complete des bulles pontificales donnees en faveur de 


1. Bibliographie .— Quoique Phistoire de POrdre de 
Saint-Jean de Jerusalem aii donne lieu a un grand 
nombre de publica tions en France, Allemagne, Italie, 
Angieterre, Espagne et Portugal, dont quelqucs-unes 
assez importantes, celles qui ont ete faites a 1 aide 
des documenls originaux conserves dans le depdt de 
Malte soni pen nombreuses. Aux xvn e et xviiP 
siecles, Bosio (hior ia dei sacro militare ordine 
GerosolitntlanOj Rome n 1594-1602, 3 vol. in-P, 

plusieurs fois reimprimes), le P» S, Pauli [Codice 
diplomalico dei sacro militare ordine Gerosolimi- 
tano f Lucques, 1733-7, 2 vol. m-f% et Paciaudi 
(Memoria de* gran maestri dei sacro militare ordine 
Gerosolimitano, Farme, 1780, 3 vol. in-4°), ont eu a 
lcur disposition les archives de POrdre et y ont puise. 
De nos jours M. de Roziere (Nolice sur les 
archives de Malte f dans la Bibi de PE cole des Charles, 
n« serie, n, p- 567-70), et M. le comte de Mas-Latrie 
[Notice sur les archives de Malte a Cite la Valette, 


dans les Archives des misslons scientifiques, vi, 
1« serie, 1857, p. 1-240), les ont consultees, maissans 
epuiser la matiere, Nous indiquons ici seolement pour 
memoire un travail de J, H[uytens] qui a, dans des 
Extraits des archives de Malte, (Gand, 1855, 40 pages 
in-8°), signald divers passages de manuserits de la 
bibliotheque et quelques liasses des archives de 
Malte interessant la gencalogie des familles belges* Plus 
recemment encore nous leur avons emprunte la ma- 
tiere de notre travail sur les Archives } la bibliotheque 
et le tresor de POrdre de Saint-Jean de Jerusalem ii 
Malte (Paris, 1883, in-8°, fasc, xxxii dc la Bibliotheque 
des Ecoles frangaises d r Athines et de Home), et H, 
Prutz en a tire un volume sous le titrei Malteser Ur- 
kunden und Begesten zur Geschichte der Tempelher - 
ren und der Johanniter (Munich, 1883, gr. in-8°). 

'2* Hemarquons cependant que ces donations, comme 
nous lMtablirons plus loin p. xvni, n'entrerent aux 
archives de Malte qu^apres 1741. 






— XV — 


1’Ordre, et disposees par ordre alphabetique cie papes. Klle ne presente que quel- 
ques lacunes, comblees pour la plupart par des bullaires manuscrits du xvi e siecle, 
executes dans la chancellerie au raoment oii la serie des bulles pontificales etait 
encore intacte. La collection des bullaires des grands maitres, depuis le milieu du 
xiv e siecle est egalcment presque entiere. Les numeros d’ordre mis sur les 

volumes ii la fin du xv e siecle, lorsque les chevaliers etaient encore a Rhodes, 
nous indiquent que quelques volumes a peine se sont perdus ou ont ete deteriores 
dans le transportde Rhodes a Malte. La serie des chapitres gendraux est aussi a peu 
pres integralement conservee. 

Si nous nous plagons au point de vue auquel s’etait placee la chancellerie, 
nous remarquons qu’en quittant Rhodes pour aller a Malte, elle avait em- 
porte les pisces qui seules pouvaient l interesser, Cetait d’abord la serie des 
donations faites en Terre Sainte a 1’Ordre, c’est-a-dire ses titres de proprietes, qu’elle 
eonservait depuis 1290 dans 1’espoir, de plus en plus chiindrique, d’un retour des 
chreliens en Syrie et d'une revendication des anciens biens de 1’Hbpital. Cette partie 
des archives etait ce que nous pouvons appeler le fonds de Terre Sainte, du prieure 
de Jerusalem, archives particulidres au ineme titre que celles des diverses langues, 
dont les depots d’archives des dilferents pays nous ont conserve les fonds. 

A cote de ces archives partieulieres, la chancellerie avait reserve ce qu’elle 
avait de plus precieux, c’est-a-dire : 

1° Les privileges accordes par les papes, conserves en originaux ; 

2" La serie des chapitres generaux, dont la connaissance etait indispensable 
pour legouvernement interieur etreligieux de 1’Ordre; 

3° La collection des actes des grands maitres (bullaires magistraux), dans les- 
quels la trace de toute 1’administration seculis re de 1’Hopital (nominations aux prieu- 
res, ordres aux chevaliers, receptions, missions, emprunts, etc...) etait perpdtude. 

Quantaux archives posterieures ii 1’arrivee des Hospitaliers ii Malte, elles nous 
sont parvenues en entier, et la masse des documents du xvi e au xviii* siecle 
est considerable h La Valette. Qu’il nous sufiise de remarquer que si, dans ces 
archives, certaines series (les rapports, par exempte, des rois et souverains du 
continent et de Chypre avec 1’Ordre, les ambassades envoyees par les llospi- 
taliers, les pieces de comptabilite du Tresor) sont completement absentes 
avant 1322, la faute doit en etre attribuee a la chancellerie de cette epoque, qui, 
ne pouvant emporter de Rhodes tous les documents cTarchives, a fait un choix et 
abandonne le reste. Nous ne croyons pas qu’on doive imputer a des eveneinents 
posterieurs, a la venue, par exemple, des Frangais en 1798, les lacunes que nous 
venons de signaler. Malgre Faffirmation, que nous avons rencontree plusieurs fois, 
que les archives de Malte, embarquees avec tous les tresors de 1’Ordre sur le vais- 
seau TOrient, avaient saute avec lui a Aboukir (1 aout 1798), il nous parait difficile 
d’admettrequ’aucundocument, ou phitdtqifuucunensemble de documents d’archives, 
ait ete enleve de La Valette et embarque a bord d’un vaisseau frangais. 11 faudrait 
{jue le choix des documents eflt ete fait d’une fagon bien methodique, ne portant que 
sur 1’epoque anterieure a 1322, et ne s’adressant qu'a certaines series, les moins 
interessantes, a coup sur, parmi eelles que renfermait la chancellerie magistrale. 
Cela nous parait inadmissible. 

Le grand maitre Hompesch, passant sur le continent, n’a pas non plus, comme 
on l’a souvent pretendu, emporte des documents d’archives. II s’est contente de 
demander «d’emporter trois principaux objets de Ia ddvotion de 1’Ordre, conserves 
« dans 1’eglise de Saint-Jean: la inain du saint Precurseur, 1’image miraculeuse de 
« N.-D. de Philerme, et un morceau de la vraie croix. lis furent remis par le 
« general fran^ais, mais depouilles de leurs riches ornements. C’est sous la sau- 
a vegarde de ces saintes reliques queS. A. E. s’embarqua pour Trieste le 18 juin, 







— XVI — 


ce a deux heures apres minuit 1 » De plus, le fonds cFarcliives relatif a FOrdre, 
conserve a Saint-Petersbourg, dans lequel, si Ilompeseh avait pris avec lui une 
partie des archives, se retrouveraient les documents sauves par lui a Malle, ne 
contient rien autre chose que des pieces du xvm e siecle relatives au prieure de 
Pologne et de Russie (archives particulieres), et, en fait d’archives generales, que 
les documents des annees 1798 a 1810, epoque a laquelle le grand magistere de 
Paul I attira eu Russie une partie des chevaliers qui avaient survecu a la catastro¬ 
pha de 1798, et y fit etablir le siege de FOrdre, 

Nous indiquons ici, d 5 apres Finventaire manuscrit des archives de Malte, le 
cadre de classement des series de ce depot 11 convient de remarquer que M. de 
Mas-Latrie en avait deja donne un inventaire sommaire 3 , mais que depuis Fimpres- 
sion de son travail, Fordre et Ia composition des series ont ete modifies. Au 
lieu de 15 series les archives en renferment aujourcFhui 17; la serie 8 de Fancien 
classement [Universita), c'est-a-dire les documents concernant la municipali te de 
La Valette et File de Malte, forme maintenant un fonds special sons ee menie titre. 
Nous avons indique, dans le tableau qui suit, la concordance des deux classemeuts : 


PREMI ER E PARTIE. — ARCHIVES DE VORDRE . 


Serie I. — Pieces originales, 70 voL Bulles des papes, diplomes des ruis, princes, etc... Corres- 
pood aux anciennes saries 1-3. 

Serie TL — Conseils, 179 voL (1459-1798). Correspond u Fanet enne serie 9. 

Sehir III. — Conseil d*Etat ? 25 voh (1623-1798). Correspond probablement pour partie u Fancienne 
s^rie 4. 

Serie IV. — Chapitres gdneraux, 35 voL (1330-1776). Correspond a Fancienne s^rie 5. 

Serie Y. — Bulles de chancellerie (Bulles magistrales), 318 voL (1346-1798). Correspond a Fancienne 
st?rie 6, 


Serie VI. — t. Chambre du Tresar, 27 voL (1739-1798). 

u. Chambre d^audicnee, 17 voL (1604-1793). 
m. « Conservatoria 54 voh (1744-1797). 

iv. Contrats pour le Tresor, 38 voh (1620-1794). 

v. u Libri maestri » du Tresor, 21 voh (1779-1797), 

vi. Recettes et receveurs, 66 voh (Fin du xvm® s.). 
vsi, Budgets du Tresor, 20 voh (1779-1796). 

viu. Responsions payables au Tresor, 14 voh (1761-1799). 
ix. Entrees dans TOrdre, donations, 2 voh 

v. Joyaux, capit aux, cr^ances de LOrdre, 24 voh (xvm* s.). 

xi. Testamenta, 27 voh (xvu°-xvui° s.). 

xii. Pensions abandonnees au Trusor, 6 voh (xvin e s,), 
xui. Depensos di verses, 42 voh (xvm e s.). 

xiv. M<5langes, 9 voh 


( Guerre, 51 voh (xvm 0 s.), 

4 v 1 Recette magistrale, 31 voh (1775-1798). 

Appendice:j SuppliqueSj t0 vo i. (1705^1801). 

( Relations des commissaires, 16 voh (1615-1770). 

Cette serie correspond a Lancienne s^rie 15, 

Serie VII- — Bulles et brefs pontificaux, 51 voh Les bulles sont en eopie, les brefs en originaux, 
C’est une partie de Fancienne serie 1, 

Serie VIII* — Suppliqucs aux grands maitres, 17 voh (1603-1798.) Correspond u une partie de Fan¬ 
cienne serie 15. 


Serie IX. — Correspondance. Lettres udressces par les ambassadeurs de FOrdre ou par les souvc- 
verains, et lettres emances des grands maitres, 442 voh, doni quelques-uns de la ii u 
du xvi® siecle ; la majorite est des xvn®-xvm° siecles. Cette serie correspond aux an- 
ciennes series 10 et 11. 


Serie X, — Constitutions, 61 voh (xiv e *xvin s.), quelques imprimas. Correspond a Fancienne sdrie 4. 


1. Relatiori du grand niatlre envoyee aux souve- 
rains . (Archives de FOrdre a Samt-Petersbourg, car- 
ion it ; conservees autrefois dans Feglise de Malte, 
elles soni acluellement transferees au minis tere de 


Finterieura Saint-Peiersbourg). La main de saint Jean- 
Baptiste et Fimage de la madone de Philerme sont 
encore aujourd*hui en Russie, 

2. Noliee sur les A rch . de Malte .,,, p. 1 -240. 






— XVII 


Srrir XI. — Hopital, 45 vol. (xvi^-xvm' s.). Une partie de cette stirie est formtSe par 1’ancieBDe serie 13. 


Skhih XIt. — Marine, 1,74 vol. (1636-1797). Pas d’anaIogue dans 1 'iiiicien dassement. 
SAtm XIII* — Eglise, 00 vol. (xvi e -xvui e s.). Pas d’analoguc dans Fande n dassement. 


Registri della BoIIa Crociat» (1746-1775), 40 voL 


Appendice: J Livres de rimprimerie (1756-1794), 33 voL 

( Dioefcsc de Malte, 14 vol. imprimas et manu seriis. 


SiRiE XIV. — Langues (xvi^-xviu* s.). Cette sdie correspond a rancienne s£rie 7. 


i. Provence (1540-1737), 18 voL 

ii. Auvergne (16274772), 12 voL 
in. France (1041-1788), 11 vol, 
iv. Italie (1564-1789), 60 vol. 

v* Aragon (1789-1796), 6 vol. 

vi. Angleterre (1338-xvi* s.) ? 6 vol. 

vii. Alieni agne (xvii 6 -xvin e s.), 6 vol. 
vm. CastiIIe (1554-1797), 20 vol. 

ix. M clange s (xvi # -xvin* s.), 18 vol. 


Serie XV. — Proces et preuves de noblesse. 


GenAraiitcs, 14 vol. (xvii e -xvin s s.). 

i. France (xvi fl -xvin 6 s.), 1300 preuves. 

ii. France (1097-1780), 300 preuves. 

ni. France (Ghapelains conventu e Is), (xvP-xvin 0 s.), 200 preuves. 

iv. italie, 1000 preuves. 

v. Italie (Ghapelains conventuels), 150 preuves. 

vi. Espagne (xvi*-xyiii* s.), 120 preuves. 

vi. Espagne (Ghapelains conventuels, xvi e -xviii 0 s,), 40 preuves. 

vii. Aliemagne (xvn B -xviii fl s.), 16 preuves. 

vm. Ghapelains d'ob£dience, donat s (xvii a -xvin e s.), 26 preuves. 



Serie XVI. — Visites, Amdiorissements, Cabrei, etc. 


i. Prieur£ de Saint-Gilles, 127 voL 

ii, Prieure de Toulouse, 49 vol. 

ni. Prieur£ d^uvergne, 113 vol, 

iv. Prieur6 de Provence, 9 vol. 

v. Prieur^s de France et de Champagne, 18 vol. 

vi, Prieure d’Aquitame, 5 vol. 

vii, Prieure de Rome, 84 voL 

vm, PrieurA de Lombardie, 154 vol. 

ix, Prieure de Venise, 100 vol. 

x, Prieurd de Pise, 72 vol. 

xi* Prieur£ de Barletta, 69 vol. 

XLi. Prieure^ de Messine, 68 vol, 

Xiii, Prieur^ de Capone, 96 vol. 


Appendice: Papiers, fondations de commanderies de la langue d’Italie, 29 vol. 


xiv. Chatellenie d’Amposte, 25 vol. 

xv. Prieur^ de Caitalogne, 15 vol. 

xvi. Prieur£ de Navarre, 19 voL 

xvit, Prieures de Castille et L£on, 3 vol, 
xvin* Prieure de Portugal, 3 vol. 


Appendice: Espagne, 13 vol. 


xix. Prieur^ d^llemagne, 33 vol. 

xx, Prieure de Bohemc, 12 vol. 


Appendice: Liste des commanderies de Ia langue d*Angleterre avec le montant des responsions 


1522-1523. 


Serie XVII. — Melanges. — Cette s^rie renferme tout ce qui n*a pu trouver place dans les aiitres 
saries, et comprcnd 141 volumes. 


DEUXIt ME PARTIE. — UNIVEBSITE. 


UNIVE It SITE DE CITTA-VEGCtf IA, 


Serir I. — Actes originaux, 10 vol, ou liasses (xiv*-xvi° s.). 


Serib II. — Registres des acies de FUniversite (1512-1813), 33 vol. 
Se iuf. III. — Hopital du Samt-Esprit (xviii® s.), 9 vol. 

Serie IV. — Fondations de charit^ (xvm*s.), 12 vol. 


Serik V. — Administrat ion des biens du couvent des Freres mineurs (1746-1816), 15 vol. 


c 













— XVII1 — 


Seris YL 
Seris YII. 
Serie VIII 
Serie IX, 
Serie X, 
Serie XI, 
Serie XII, 


Divis ion I. 

DmsiGN II. 

Miscellanea, 


— Mandats (1723-1813), 18 voL 

— « Massa delle Vittoraglie » (xvm e s.), 68 vol. * 

— I n si nuat ion s (1544-1814), 5 vol, 

— Suppiiqiies (1745-1818), 5 vol, 

— Ghirographes, lettres, ordres (1637-1816), 12 vol, 

— Actes judiciaires {xvm° s,), 3 voL 

— Melanges, 7 vol. 

UN1VERSITE DE LA VALETTE. 

— Tempore ordinis . Brouillons, grands-Iivres, suppiiqiies, budgets (xvii* et xvui 9 s,), 154 vol. 

— Tempore Britannorum (1800-18,,). Brouillons, journaux, grands-Uvres, repertoires, 
lettres, etc,, 265 vol. 

35 volumes. 


Dans cette masse considerable de documenta (plus de 4000 volumes), les series 
de Ia premiere partie meritent une etude plus speciale; nous les signalerons ici et 
dirons quelques mots de chacune cTelles. Quant a la seconde partie, elle se compose 
des archives de 1’ile de Malte, non plus de celles de 1’Ordre, et le cadre de classe- 
ment que nous avons donne sufiira pour indiquer au lecteur ce qu’est cette section 
du depot. 

Serie I. — Documents originaux. Iis se decomposent comme suit : 

Volumes I-Y, — Diplomes des rois de J6rusalem, des princes chr^tiens de Terre Sainte et d'Eu- 
rope en faveur de 1'Ordre (1107-1259). G^st, a proprement parier, le chartrier de FHopital en Terre 
Sainte, Toutes ces pieces ont et 6 publiees soit par S. Pauli (Codice diplomatico) y soit par nous (Archives 
de TOrdre d Malte). EI les avaient H6 deposces, a une epoque et pour des r ai sons que nous ignorans, au 
grand prieur£ de Saint-Gilles, qui ne les restitua qiTapres 1741, sur les r£clamations do granei maltre 
Pinto 1 , et en conserva un inventaire r Get inventaire, rddigd par lean Raybaud, arcbiviste du grand 
pricure, comprend 378 arttcles (pieces de 1107 a 1287), et montre qu\in certam nombre de documents ont 
perdus depuis cette epoque. La publication de Pauli, du reste, suffirait a d^montrer le fait; quel- 
ques-uns, enfin, sont restes au depot de Saiut-Gilles (aujourd'hui aux archives departementales des 
Bouches-du-Rhonc a Marseille), et n T ont pas fait partie de ia restitutioo 2 . Yoici le tableau des pieces 
contenues dans ces 5 volumes : 

i, 53 n os , dont 1 double (11074149). 

n, 52 n 0 *, dont 2 doubles (1150-1178). Les n ,JS 28, 30, 45, 46 et 51 sont en deficit. 

iii. 76 n 0 * et 1 piece marqu^e (1160*1230), Les n°* 1-2, 4-7, 40, 45-46, 56, 67-68, 

70-75 sont en deficit. 

iv. 46 n 03 , dont 1 double (1180-1198), 

v. [Vol, VI de la classification ancienne]. 63 n°% dont 3 doubles (1231-1259); le n Q 21 est 

en deficit 3 . 

Volumes VI-XV, — Bulles pontificales. Cette colleetion comprend huit volumes; un autre volume 
est consacr^ a des coples, La classification des bulles elles-memes repose sur un principe assez bizarre ; 
elles sont rang^es selon le noni des papes qui les ont promulgn^es, les pontifes de meme nom ct ceux de 
meme lettre alphab^tique £tant r^unis ensemble. En voici le d^tail : 


1. La lettre du grand mattre, « representant qu ii y 
avoit dans les archives du grand prieure de S. Gilles 
deux saes, contenant d anciens titreset papiers du temps 
que TOrdre estoit a Jerusalem ou a Rhodes et de¬ 
mandant qu41s fussent inventories et renvoyes a ia 
chancellerie de Malte, est du 4 fevrier 1741, La deli¬ 
berat ion, prise par le chapitre de S. Gilles pour rd- 
pondre aux inlentions du grand maitre, est du 7 mai 
1741 .(Marseille, Arch. desB.-dti-Rh, H, ordre de Malte, 
Delib, duchap* xvui, f. 351; Reg. des decrelsel delib. 
de la ven. langue de Provence xxvii, f. 36). 

2. L'inventaire deRaybaud est conserve a Marseille 
aux archives des Rouches-du-Rbone sous le litre : 
Inventaire des charles de Syrie . Une copie se trouve 
a la bibliotheque d'Arles (ms. 164, p, 157-240), parmi 
les papiers de J,-L, Jacquemin, archeologuearlesien de 
ce siecle, une seconde dans YHistoire du yrand-prieurd 
de S. Gilles de J. Raybaud, a la bibliotheque d’Aix 
(ms. 339, p. 439-507.) 

3. Le volume qui portait le n° v dans la serie de 


ces volumes est perdu. Pauli Ta eu entre les mains, et en 
a tire la copie de trente-quatre documents qui portent, 
dans son Codice diplomatico^ I, les n** lxxxiv, lsxxvii, 
lxxxix, xcm, xcv-cx, clxxiv-clxxvu, ccxii-ccxiu, et 
Giunta, n oa x-xm (p. 289 et suiv f ), Ges documents, 
dans Se volume perdu, figuraient sous les numeros 2, 
5\ 5\ 7-8, 10, 12, 15-16, 18-20, 22, 26-27, 29, 31-32, 

38, 38 1 , 42, 44, 51, 38 3 , 3, 9, 13, 50, 47, 37, 12\ 24, 

39, 45.— Les pieces devaient, d"apres ce qui precede, 
etre au moins au nombre de cinquante-cinq, et leurs 
dates extremes s’etendaient de 1200 a 1237. 

Le volume qui porlait le n° vu lorsque Pauli pre- 
parait son Codice diplomatico manque egalement, 
Celui-ci en a pubiie vingt et une pieces ( Cod , dipl^ I, 
n oa cxxxix-clv, et ccxxi-ccxxiv), Ges pieces corres- 
pondent aux numdros 2-3 1 , 4, 10-11, 13 1 , 15-16 1 , 
16 3 , 18, 20-22, 24-26, 29, 12, 16, 2, 17, 7, Nous 
en concluerons que le volume perdu comprenait au 
moins trente-trois documents, dont les dates extremes 
etaient 1260 a 1278. 


















XIX — 


vi. 5 documenta, emands de differents souverains pontifes: Calixte II, Pascal II, Jean XXIL 

L£on X (29 juillet 1103-14 juillet 1521). 

vii. 75 documenta, Emanes des pnpcs qui portarent le nom d*Urbain, cPUrbain III a Ur- 

bnin VIII, parmi lesquels 11 bulles cPUrbaiu III, 4 dTUrbaiu IV et 5 d’Urbain V. 

vin* 15 documents (Eugene III ct IV), et 1 bulle de Benoit XI inseree par erreur dans ce 
volume. 

ix, 37 documents, Emanes des papes Honorius III et IV(37 d^Honorius III et 2 dHonorius IV). 

x. 81 documents des papes du nom de Clement, ainsi repartis: 3 bulles de Clement II(, 

31 de Clement IV, 44 de Clement V (parmi lesquelles oellesqui concernentia trans- 
mission aux Hospitaliers des biens du Temple), 3 de Clement VI. 

xj, 63 documents des papes du nom de Clement, ainsi repartis : 36 de Clement VII, 27 de 
Clament VII de Medicis. 

xn. 64 documents (le n° 8 manque), emanas des papes du nom de Gregoire, parmi lesquels 
6 bulles de Gregoire IX, 12 de Gregoire X et 12 de Gregoire XI. 

xiii* 16 documents, emanas des papes du nom de Jean, ainsi rdpartis; 1 bulle de Jean XXI, 
en double exempla i re, 14 de Jean XXII et XXIII. 

xiv. 17 documents, Emanes des papes du nom de Xicolas, ainsi repartis : 5 de Nicoks III, 

4 de Ni colas IV et 8 de Xicolas V. 

xv. Ce volume contient des copies et des vidimus de bulles ; quelques-unes de ces trans- 

criptions sont du xm* siede et concernent PAngleterre. Plusieurs pieces sont en 
tres mauvais £tat. Elles maritent d'etre £tudi^e$ pour quiconque voudra dresser la 
liste complete des actcs pontificaux £man£s du Saint-Siege en faveur de FJIopital. 
Quelques bulles sont de Jean XXII (n°* 18 a 25), et de Jean XXIII [n* 27 et 28), 
Nous signalerons !es n 03 18, 19 et 20, qui concernent les dettes de rOrdre et ses 
emprunts a lacompagnie des Bardi de Flo ren ce (22 nov. 1321, 17 nov, 1322 . 

Quelques volumes de ces bulles originales des souverains pontifes sont perdiis. Un inventaire, 
dress6 au xvui* siecle par la chancellerie de Malte, et actucllement conserve au Palais de POrdre a Rome 
donne Petat exact de Ia collcction et le nom des papes dant les actcs y figuraient: 1 Adrien, Alexandre; 
2 Benoit; 3 Boni face; 4-5 Clement; 6 Celestin; 7 Eugene; 8 Gregoire; 9 Honorius; 10 Innocent; 
11 Jules; 12 Jean; 13 Luce; 14 Martin; 15 Nicolas; 16 Pascal, Calixte II, h£on X; 17 Paul; 18 Pie; 
19 Sixte; 20 Divers; 21 Urbain; De ces vingt et un volumes, neuf seulement nous sont parvenus ; nous 
navons pas cependnnt entierement perdu toutes les pieces que contenaient Ics au tres, griice aux bullaires 
exeeutes en grand nombre dans la chancellerie, et aux notes prises par S. Pauli, quand ces bulles n*avaient 
pas cncore ptfri, Nous avons pu combler Ia lacune que forme Pabsence de ces douze volumes, en partie du 
moins, comme nous le montrerons plus loin a Poccasion des bullaires f Serie VII ). 

Volumes XYI-XXXV. — Bulles magistrales. La pr^sence a Malte de cette collcction s 4 explique 
dillicilement; les arehives de POrdre, en effet, nedevaient pasposs^der de pifcces originales, scelldes, Ema¬ 
nant du grand maitre ou du chapitre g^ntfral; destines par Ia chancellerie a etre remis aux destinataires, 
ces documents ne sont restas dans les arehives de POrdre que parce que, au moment de P exacutio n de 
la volonte exprimde dans lacte, une cause quelconque y a fait surseoir ct a fait garder Pacte dans les 
arehives, ou parce que des nombreuses expeditions d’une bulle dhin caractere gencral, preparees par la 
chancellerie, un exemplaire, rest£ par hasard sans emploi, a ete conserve. Ce fait merite d*etre signa l£ ; 
il permet en outre de suppleer aux bullaires magistraux pour Ia periode anterieure k 1346. 

xvi. 71 pieces; Ics 8 premieres sont particulierement iiiteressantes (1169-1295). Le reste 

du volume comprend de nombreuses pieces des grands maitres, dont voici le detail ; 
Foulques de Yillaret (1314-19), n QS 9-11 ; Helion de Villeneuve (1321-1346), n°* 
13-16, 18-20, 22-24, 26-28, 32-35 ; Dieudonn£ de Gozon {1 aofit 1347), nM2 ; 
Roger des Pins (1365-1364), n° 3 36-42; Raymond B^rcngcr (1366-1372), n a& 43-5Q b ; 
Robert de Julliac (1374-1376), n 03 5, 51 et 54; J.-F, d T JI^redia (1377-1388), n M 
55-63; Antoine Flovian (1424-1435), n & * 64-69; Pier re dAubusson (1483-1498), 
n aM 70-74. Sous ces diverses rubriques figurent quelques actes qui ne sont pas, 
a proprement parier, des actes magistraux, mais qui se rapportent de tres pres 
a Padmini stratio n de POrdre ; tels sont des comptes pinsentes par les rccevcurs du 
Trusor, des suppliques adressees au grand maitre, quelques pisces tfman^es des 
prieurs et envoyges a Rhodes, etc. Mais ces documents sont en petit nombre ; 
le reste concerne exclusivemcnt Padministration interieure de POrdre: nomina¬ 
tioris, sauf-conduits, rentrees des recettes, ordres de venira Rhodes, concessions de 
terres dans File, etc.; parmi ces chartes, cependant, les n 03 16, 17 et 20 ont trait 
aux dettes de toute sorte dont les Hospitaliers ctaient obares au commenccment du 
magistere d'HdIion de Villeneuve (1324-1326), et les n t,a 21, 24, 25, 29-31, a leurs 
emprunts aux Peruzzi, aux Bardi, aux Accajuoli de Florence (1331-1340). 

xvii* Ce volume ne figure a cette place que par suite d r une erreur de classificatum. II 
comprend des documents originaux Emanes de princes et de rois, et aurait d6 
prendre rang a la suite des cinq premiers volumes de Ia presente s^rie* II con¬ 
tient les 7 pieces suivantes : f 


c 







XX — 


1. 1183. Frederic, duc de Boheme, donne a Pllopital IVglise situee entre 

Prague et Wischerad. II confirme diversos donations faites ii POrdre 
en Boheme. 

2. 1204. Baudouin IV, comte de Flandre et de llainaut, donne a Pllopital 

le quart du ducht de Navarin. 

3. 28 janvier 1524. Charles-Quint confirme les privileges de POrdre. 

4. 5 novembre 1524. Le meme confirme los privileges concedes it POrdre 

par ses predecesseurs. 

5. 3 mars 1525. Lc meme accorde un sauf-conduit aux troupes et nux vais- 

seaux de POrdre. 

6. 17 juin 1526. Le meme prend POrdre sons sa protection, et lui accorde 

la libertd de commerce sur terre ct sur mer dans scs <Hats. 

7. 12 septembre 1528. Le meme, ;> la requfete de Franfois Salvago, pr4- 

cepteur de Genes, accorde un sauf-conduit a POrdre. 

xvm 7 pieces tres intiressantes, concernant les rapports entre les Templiers et les IIos- 
pitaliers (1252-1270). 

xix. 1 document, vidimus de 1371, 4man4 du viguier de Dax, de 2 netes concernant le 

Temple en Gascognc (14 avril 1289 et 31 avril 1290), 

xx. Des cinquante-six pieces qu’il contient (1319-1366), les n°* 1-5 concernent^ des 

affaires dordre administrati! ou contentieux entre le grand maitre et les prieurs 
et dignitaires de Pllopital ; los n 05 7 - 50 sont des quittances donnees au grand 
maitre et au couvent par diverses personnes, et spccialcincnt par des banquiers 
g4nois, en 13U et 1342, entre les mains du notaire Barthelemv de Bracelli ; 

Te n° 6 est Pacte par lequel la ville de Zamora fait savoir au grand maitre qu’clle 
s’est mise sous la protection du roi de Portugal pour echapper aux vexations 
auxquellcs la soumettait Alvares Mugnios, ministre du roi de Castille, et i engage 
a nhittacher aucune foi aux lettres que Mugnios a ferites contre le prieur de 
Castille (9 juin 1366). 

xxi. Dix documents se rapportant au magistere de Roger des Pins ; ce sont des actes 

d’administration int4rieure et financifere, et de discipline eccl6siastique (1356- 
1362). Une quittance cependant, mentionnant le remboursement d’un pret par 
le grand maitre, est du 11 octobre 1373 (n° 10). 

xxii. « Ce sont les stablimens fais e ordenes au chapitre general celebri ii Rodes par 

Ponorahlc maistre frayre Dorde de Gosone per le conselh des prodes homes 
(2 mars 1353) ». — Copie du temps, contenant dix-sept etablissements qu’on 
retrouve dans tous les manu seri ts des statu ts de Pllopital ; cette piece est sous 
forme de bulle capitulaire. 

xxni. Ce volume contient: une quittance, en espagnol, de 1366, de 500 Iivres, donnees au 
juge royal de Tudela par le chatelain d’Amposte (n° 5); une conccssion d un 
membre de la commanderic d’Avignon, faite par le prieur de S. Gilles, le 20 
octobre 1374 (n* 2); une quittance du grand maitre Robert de Julliac (11 oct. 

1 374) au chatelain d’Amposte de diverses sommes cPargcnt (n° 4), et une procu- 
ration, donn6e par le preccpteur de Beauvoira celui de Raissac (30 sept. 1375), 
pour retirer une somme dargent pret4e au chapelain du grand maitre [n 1). 
Le n° 3 est une copie de la bulle par laquclle Robert de Julliac institue J.-f. 
d'I14redia en qualia de lieutenant du grand maitre. 
xxiv Ce volume et les onze suivants, remplis par des bulles magistrales de divers grand s 
maitres, noffrent qu’un interet restreint. Elles traitent de Padministration des 
affaires interieures de 1’Ordre ; i cot6 des pifcces provenant de la chancel- 
lerie niagLstrale, se placent quelques actes 4man4s d autres cbaneellci ies ou 
dautres personnages. — J.-F. d’114r4dia (1379-91), 11 pieces. 

xxv. Philibert de Naillac (1400-19), 12 pieces, 

xxvi. Antoine Fluvian (1422-33), 12 pieces. 
xxvn. Jean de Lastic (1438-52), 16 pieces. 
xxvii i. Jacques de Milly (1455-59), 0 pieces. 

xxix. Raymond Zacosta (1465-C), 5 pieces. 

xxx. J.-B. Orsini (1469-76), 5 pieces. 

xxxi. Pierre d’Aubusson (1478-96), 17 pifeces. 
xxxn. Aimery d’Amboise (1509), 1 piece. 
xxxiii. Villiers de Lisle-Adam (1522-27), 4 pieces. 
xxxiv. Jean d’Romedes (1531-51), 6 pieces. 
xxxv. Claude de la Sengle (1554), 1 piece. 

Volumes XXXVI-XLIIL — Privileges 6man4s du roi d’Angletcrre, des empereurs, du duc de 
Florcnce, etc. (xvi 0 -xvii c s.). 

Volume XLIV. — Pieces concernant la commanderic dc Cranone (xiv e -xv e s.). 

Volume XLV. — Visite des commanderies d’Allemagne, en ex6cution des decisions du chapitre 
g4n£ral de 1493. Manuscrit in-fol., 251 p-, papier. 



— XXI — 


Yolume XLVI. — Melanges de documents anciens sur parchemin (xin e -xviV), Citons un diptome 
tTAndrG de Hongrie de 1217, un compte de Thomas Larcher, prieur (PAngleterre, de 1328 (Ed, L, B. 
Larking, The Knights Hospitaliers in England, Londres, Camden Society, 1857, in-8°). 

Volume XLVIl. — Donation du chateau des Echelles ii FOrdre en 1266, (orig.) 

Yolume XLYIII.—Registre d\< Esgards ». 

Yolume XLIX. — Yolume conte nant 4 pieces relativos a Teglise S. Antoine de Marseille (1375-1448). 

Yolume L-Ll. — Documents de comptabilite (xvi e -xvm e s,). 

Yolume L1I. — Etat des sommes dues par les chevaliers dc la langue de Provence, de 1516 a 
1602, petit in-4°, papier, 

Yolume LUI. ~ Fondations des chapellenies a Rhodes (xiy°-xvi° s.), pap., 72 p., petit in-fol, 

Volume LIV. — Comptes du reeeveur du prieurd d'Angleterre (1519-1536). 

Yolume LV. — Documents de comptabilite (xiv°-xvi e s.), 

Yolume LYL — Fondations du graod maitre d’Aubusson (chnpellcs, messes, etc.}. 30 f, parch., 

in coni plet. 

Yolume LVII. — Lettres de divers souverains au grand maitre (xvi 8 -xvm B s,). 

Volume LYIII. — Lettres originales des ruis de France aux grands maitres (1528-1707), parmi 

lesquclles trois sont de Frangois 1 et une d’El6onore d^Aulriche, reine de France. 

Volume LIX. — Lettres originales des rois de Castille, de Portugal et d’Aragon (1522-1709); 24 
sont de Charles-Quint (1522-1530) et concernent a Fetablisscment des Hospitaliers a Malte* 

Volume LX* — Lettres originales des empereurs ^Autriche (1528-1774), 

Yolume LXL — Lettres dTtalie des dues de Savoie, de Toscane, de Mnntoue, et des senats de 
Milan, Modenc et Par me, Trois pieces du xvi°, les autres du xvu* siecle, 

Yolume LXIL — Donation de Malte, Gozzo et Tripoli par Charles-Quint a FOrdre (1530). 

Yolume LXI1L — Mclanges (xrv-xvi 4 s.). 

Yolume LXIV. — Statuta et ordinationes (xiv e s.). Ce volume contient les chapitres tenus k 
Rhodes en 1335, 1344, 1346, 1352, et a Avignon en 1366; ce sont des expeditions authentiques et 
scellees des decisions prises dans ccs chapitres, 

Yolume LXY. — Comptes, Recueil de divers brouillons, parmi lesquels quelques documents 
du commencement du xvi® siecle. 

Yolume LXYI. — Fondation par Ic grand maitre d’Aubusson de 1 eglise Saint-Jean di Pre a 
Genes, 22 f. parch., gr, in-4°, copie contempora i ne), 

Yolume LXVIIL — Registrum sguardiorum fratrum (1476-1483), pet. in-fol., pap. ? 124 p. A la fin 
(p. 125-143) quelques documents de meme nature pour Fannie 1525. 

Yolume LXIX. — Statuis de FOrdre, manuserit sur parchemin de 1357, en latin. 

Yolume LXX. — Diplome original de la donation de Malte aux Hospitaliers par Charles-Quint 
en 1530. (Conservi dans Ia salle des ar mures du pala is du Gouverneur). 

Yolume LXX*. — Grand sceau d«Hachf k de Rodolphe II, empereur d*Allemagne, 

Serie IL — Conseil (ordinaire et complet)* Le Gonseil ordina i re, for me des 
grands eroix de FOrdre et des chefs des sept langues (baillis conventuels), etait 
preside par le grand maitre ou par son lieutenant. Ii se pronongait sur les questions 
de promotion aux dignites de FOrdre, de collation des commanderies, de reception 
de&freres, etc. On pouvait appeler des decisions du Conseil ordinaire au Conseil 
complet; la compositiori de cette seconde assembiee etait Ia meme que celle de 
la premiere, avec Fadjonction de deux chevaliers, choisis parmi les plus anciens 
dans chaque langue. En outre le grand maitre trouvait dans le Conseil, pour Fatlmi- 
nistration de FOrdre, dans les circonstances difficiles^ un corps consultati f, dont il 
mettait constamment les avis a contribution, La serie des deliberations du Conseil 
est, ii de rares exceptions pres, complete depuis 1459 jusqu*en 1797 ; clle forme, 
avec les duplicata, les registres de minutos, les extraits et les repertoires, un ensem- 
ble de 179 volumes, et merite d’attirer Fattention de Fhistorien. 

Serie III. — Conseil d*etat, 25 volumes (1623-1798). Le Conseil, dont nous avons 
parle a Foccasion de la Serie //, s*occu pait de toutes les affaires, et notamment de toutes 
les affaires d*etat. En 1G29 le grand maitre Antoine de Paule Fit transcrire dans des 
registres speciaux les decisions du Conseil relatives a cette categorie d 5 affaircs. 
Nous avons donc ici, mises a part, les transactions passees e utre FOrdre et les 




— XXII 


puissances europeennes, les negociations necessitees par ta creation de Ia langue 
russe, les controverses entre fEglise et le gouvernement de l’Ordre, fexpulsion des 
j esu ites de Malte, Ia creation ile 1'uni ver si te, les voyages des galcres, etc. Gette serie 
n’est, a proprement parier, qu’un extrait de la serie precedente. 

Serie IV. — Chapitresghieraux. Le Chapitre general, compose du grand inaitre, 
de 1’evgque et du prieur de 1’eglise de Malte, des baillis conventuels, capitulaires 
et ad honores, des procureurs des langues et des proeureurs des chapitres provin- 
ciaux, disposait de 1’autorite legislative. II nommaitdans son sein une commission 
de seize membres, cbargee de preparer les nouvelles lois, de revoquer, confirmer 
ou modifier les anciennes ; ses decisions dtaient soumises a 1’approbation du grand 
maitre etduConseil complet (Consiglio delle retenzioni); elles etaicnt enregistrees 
h la suite des actes des Chapitres generaux. La serie de ces Chapitres generaux 
(1230-1776) se compose de 36 volumes, dont il est superfiu de faire ressortir Tinter^t 
et fimportance. 

Serie V. — Bulles de Chancellerie (Bulles magistrales). 318 volumes. La serie des 
registres des bulles des grands maitres commence en 1346. Depuis 1627, elle n’a 
subi aucune perte'; les lacunes sont donc anterieures 6 cette epoque, et ne sont pas 
considerables; un registre, quelquefois deux, manquent, surtout au commeneement 
de la serie, au quatorzieme siecle; plus tara, elles deviennent de plus en plus rares 3 . 
Les registres sont divises par prieures, et le volume commence tonjours par le 
prieure dont le grand maitre etait originaire; les pieces sont transcriles, au fur et a 
mesure, dans la partie du registre consacree au prieure auquel elles se rapportent; 
quand la place manque au prieure ou elles devraientetre inscrites,un renvoi indique 
1’endroitoii elles ont ete copiees, et, en marge, une mention fait connaitre qu’elles 
ne sont pas au rang qu’elles devraient occuper. La fin du registre comprend toujours 
des chapitres appeles Partes cismarime. Partes transmarina;, Assignationes pecunia - 
rum, et quelquefois Libertates. Sous ces rubriques se placent des documents concer¬ 
nant Rhodes et son administration, les negociations avecle continent et les commer- 
§ants, les emprunts faits par L1 lopital aux marchands et aux banquiers, les traites 
d’a!liance, les lettres ecriles aux princes et souverains d’Europe, en un mot tout 
ce qui ne concerne pas directement 1’administration des differentes langues et 
le fonctionnement des prieures et commanderies. C’est 16 la source la plus 
considerable pour 1’histoire generale de 1’Hopital. Chaque registre est foliote, et 
contient une table indiquant les folios auxquels se trouvent les differents chapitres 
dont nous venons de parier. II resuite du mode de confection de ces registres, dans 
lesquels les documenta etaient classes au fur et a mesure de leur promulgation, 
et d’apres le prieure auquel iis appartenaient, que beaucoup de folios sont restes 
blancs. Les registres sont tous en papier; les pieces sont transcrites par differents 
scribes, sans luxe, rapidement et en abregeant les formules initiales et finales. Iis 
contiennent, en outre, quelques renseignements qui ne sont pas donnes sous forme 
de lettres, comme par exemple : « frater N... receptus est in fraternitatem die 
tali..., » ou : « frater N... habuit licentiam recedendi a conventu Rhodi ad nego¬ 
tium tale... » L’histoire de V administration des grands maitres, du tempore! de 
1’Ordre pendant quatre siecles et demi, est tout entiere dans ces registres. 

Serie VI. — Registres du Trcsor. Cette serie se subdi vise en plusieurs sections, 
toutes relatives au Tresor, aux Chambres qui administraient les fi na n ces, aux recettes 


1* Ceci resuite (Tun fiecord cite par M« de Mas* 
Latrie (Notice sur les Arckives de Malte £ Cite la 
Valeite } p, 15)d'apres lequel la chancellerie renfermait, 
en 1527, 97 registres de bulles, ce qui est exactement 


le nombre de ceux qui nous sont parvenus, 

2. M, de Mas-Latrie, dans sa Notice, donne un 
tableau chronologique, colume par volume, des 
78 premiers registres (1316-1501). 





— XXIII — 


et aux dettes, ete. Ony a joint les papiers de Ia Congregation de Ia guerre, speeia- 
Iement chargee des affaires militaires, les registres de la Gomptabilite do grand 
maitre, qui avait ses revenus spǤciaux (chambres magistrales, biens h Malte et h 
Gozzo, droits de douane, etc.) et ses depenses particulieres (gardes do corps, regi¬ 
men t de chasseurs « fauconniers », etc.), 

Sirie VIL — Bullaires paritifieaux. Au siecle dernier, les Bullaires conserves 
dans Ia chancellerie de TOrdre etait au noinbre de onze 1 : 4° Bullarium signatum 
Xl\ fornie par Fordre de Bosio*; 2° Bullarium Rubeum ; 3° Bullarium Germanum; 
4° Bullarium A; 3° Bullarium B; 6° Bullarium C; 7° Bullarium D ; 8° Bullarium E; 
9° Bullarium F; 10° Bullarium G; 44° Repertoire par Imbro! 3 du Bullaire D, De 
ces onze Bullaires, trois sont perdus: ce sont les Bullaires A, E, F; les huit aulres 
nous sont parvenus, mais iis sont malheureusement mutiles et quelquefois incom- 
plets: 

Bullarium Primum ou XP. II contient la copie des bulles rang^es chronologiqu ement depuis 
Pascal II jiisqu*a Jules III, et comprend 521 feuillets de papier petit in-folio. Malheureusement une forte 
lacutic se trouve au milieu du volume: les f* s 127-277 manquent, de C^Iestin IV a Jean XXII. 

Bullarium Sextum ou C . Ce volume contient des cotes de bulles et des bulles transcrites ; les docu¬ 
menta splendent de 1181 a 1571. 

Bullarium Septimum ou D. Copie du pr6c£dent. 

Bullarium Rubeum . 11 compte 208 feuillets, et comprend des transcriptions et des analyses: 
quelques pieces sont rep6tees. Les privileges gen^raux des HospitaKers et des Templiers sont transcrits 
dans ce bullaire. II convient cTen conclure que les arehives du Temple, aujourd^hui perdues, existaient 
en 1500; le fait marite (Tetre signat. Quant a ces privileges generaux eux-memes, iis sont semblables, 
pour Ia plupartj a ceux qui furent donnfe en meme temps aux Teutoniques. Le lecteur les retrouvera 
presque tous dans les bulles publices par Strehlkc ( Tabuhe ordinis Theutonici f p. 263-471). 

Bullarium Decimum ou G. Comprend des actes du xv fl siecle et des siecles suivants (1459-1683). 

Bullarium Quintum ou B. II renferme des bulles de 1200 a 1500, et offre de Tint£ret en ce sens 
qu ii peut combler les lacunes du Bullarium primum ou XP\ les autres pieces sont dans le Bullarium XP 
et dans le Bullarium Rubeum. 

Bullarium Germanum . II contient des privileges de TOrdre de Saint-Jean et des Teutoniques ; son 
interet reside en ce que eest un incunable, dont on ne connalt que quatre exempla ires *, et qui, dans 
!a chancellerie de TOrdre, par les annotations dont ii a 6t6 couvert en raarge, relatives aux autres Bul- 
laires auxquelles elles renvoient, est de venu un document aussi important que sil £tait manu serit, II 
n*y a donc aucune t4m4rit6 a le citer a Ia suite des autres Bullaires des Ilospitaliers, et a le considerer 
comme Tun deux. II porte uu titre manuscrit: Bullarium decimum quod germanum antea dicebatur et un 
index, Igalement manuscrit, des bulles, au nombre de 80, qu 5 il renferme ; il est dressc 1 par nom des 
papes, auteurs des bulles, et renvoie aux folios qui ont £te ajout^s au volume au momen t ou la table a 
&X6 faite. II se compose de: un cahier de sept feuillets signe a (aij, aiij, le premier feuillei devant former 
le titre manque aujourd'hui); de trois cahicrs de huit feuillets signes b (bij, biij, biiij), c, d ; le dernier 
cahier e a dix feuillets (e, eij, eiij, eiiij, ev), et deux feuillets sont consacrds sans signature au Rbgistrum 
in priuilegia ordinis sancti Jo ii annis qui termine le volume. Cette table, par ordre alphabetique de papes, 
renvoie aux bulles, grace a des lettres qui se retrouvent en tete des bulles dans le corps du volume. 


1* Inventure de la chancellerie de TOrdre de Saint- 
Jean de JeSrusalem, conservi aux arehives du palais 
de Malle a Home. 

2. II ne s agit ni de Jacques Bosio, auteiir d'une 
hisloire etendue de TOrdre de Saint-Jean (Rome, 
1594-1602, 3 vol, in-f°, ouvrage plusieurs fois 
reimprime), ni d’Anloine Bosio, son neveu, auteur 
de travaux d'archeologie ehr^lienne, mais de Gian- 
nollo Bosio, de Miian, commandcur et % r ice-chan- 
celier de TOrdre au xvi* siecle. On a de lui quelques 
po^sies, imprimees a la suile des lettres de Mare 
Philippe, dans: // furioso delFAriosto^ Ve nise, 
1584, in-8°. — Gf. Villarosa, Notizie di alcuni cava- 
lieri dei S. Ordine Gerosolimitano illustri per le 
le flere e per belle arti s Na ples, 1841, in-8°. 

3. S. Imbroll, docteur en theologie, pricur conven- 


tuel et commandcur dVMdona Relca, au prleure de 
Portugal, occupa de haules positions dans TOrdre ; 
il fut ambassadeur, historiographe, auditeur du grand 
maitre A. de Paule; il mourut le 26 janvier 1650, a 
lage de soixante ans. — On a de lui, dans Scotti, 
Mirabilium Matkem., p. 427 et suiv,, un ouvrage 
in titule ; Specula Melitensis encyclica. Il a iaisse 
en manuscrit: Annali delVOrdine di S . Giovanni di 
Gerusalemme (Bibi, de Malte, ms. 53), et: Concordan- 
za 3 ordine e compendio degli statuti (Bibi, de Malte, 
ms. 220) . — Gf. Abela, Malia illustrata, Malte, 1772- 
80, 2 vol. inT®, ddilion du comte Ciantar, n, 555-6. 

4. Ces quatre exemplaires sont celui de Malte, celui 
de Berlin (Arehives secretes d’elat, Ordre de Saint- 
Jean) et ceux de Strasbourg (Arehives departementales 
du Bas-Rhin, IL 1355 et 1615). 










II est imprimi en lettres gothiques avec d’assez nombreuses abrdviations. II a 49 lignes a Ia page. 
Nous ne savons ni le lien ni la date de 1’impression. [/origine allemande du reeueil (ordonne par acte 
du 26 juin 1495, i) Ia reque te de Hcnri Wormsberg, prieur de Bcrken, au diocese de Munster, et de 
Rodolphe, comte de Werdenberg, par Pierre de Vicence, 4vequc de Cesenu, auditeur gdntiral du Saint- 
Siege), 1'apostille du 17 mars 1496 (n. s.) qui termine le livre', nous autorisent a timettre Thypotliese 
que ce Bullaire a Hc imprimS en Allemagne vers 1496, peut-etre par Jean Reger de Kemnat*. Les pieces 
reproduites dans ce Bullaire nous sont toutes connues par les autres Butlaircs; ccllcs qui concernent 
POrdre Teutonique figurent dans Strehlke, Tabulae ordinis Theutomci, n os 196, 322, 314, 321, 303, 
328, 347, 350, 354, 362, 380, 442, 443, 446, 454, 458, 478, 542, 572, 574, 590, 593-4, 642, 646, 696, 
699, 703, 704, 708-9, 712. 

En dehors de ces onze Bullaires, les archives de Malte contiennent encore 
9 volumes d’index et de copies de bulles pontificales (la pluparttirees, au xvm e siecle, 
des registres du Vatican), et 36 volumes de brefs originaux depuis Leon X jusqu’a 
Pie VI. Quant aux trois Bullaires A, E et F, aujourd’hui perdus, et aux 13 volumes 
de bulles originales, dont nous avons signale plus haut la disparition', il est possible 
de suppleer, en partie du moins, h leur perte. S. Pauli les avait depouilles, au siecle 
dernier, et ses transcriptions sont aujourd’hui conservees, sous le titre de Bulla¬ 
ri uni Melitense, a la Bibliotlieque pubi i que de Lucques (Ms. 988, 989 et 990‘/. II avait 
pris soiu, en tdte ou en marge de chacune de ses copies, d’indiquer le Bullaire ou le 
voliime de bulles originales auquel il 1’avait empruntee. Le depouillement minutieux 
de ces volumes montre qu’il a largementmis a contribution les Bullaires ct volumes 
perdus. 

Serie VIII. — Suppliques adressees aux grands maitres. Cette serie va de 1603 
h 1799 ; elle comprend 17 volumes et un repertoire. 

Serie IX. — Correspondance. 442 volumes, quelques-uns du xvi e , la plupart 
des xvii® et xvm e siecles. C’est dans cette serie que sont conservees les lettres adres¬ 
sees aux grands maitres par les souverains et par les ambassadeurs de 1’Ordre et 
les reponses des grands maitres'. On y trouve Fensemble des rapports de la cour 
de Malte avec les cours europeennes; par mi ceux-ci les correspondances les plus 
importantes sont celles qui furent echaugees avec la curie romaine a cause des 
matieres ecclesiastiques Journellement agitees par le Gonseil de Malte, et avec la 
cour de Naples a cause du voisinage de la Sicile et des pretentions du roi de Naples 
d’envoyer un visiteur royal dans le diocese de Malte. 

Serie X. — Constitutions. 61 volumes (xvi e -xvm e s.). On a groupe sous ce titre les 
recueilsde statuts, d’ordonnancescapitulaires, Iescoutumes etprivileges deFOrdre, 
avec les coramentaires et les traites auxquels ces matieres ontdonne naissance. Il y 
a quelques imprimes dans cette sdrie. 

Serie XI. — Hdpital. Les 46 volumes de cette serie (xvii e -xvm e s.) sont relatifs 
a radministration de 1’Hdpital. On sait que le soin des malades etait le but principal 


1. Cette apostille est relative a une question contro- 
versee de droit canonique, a laquelle donnait lieu Pin- 
terpretation d’un des privileges pontificalis. 

2. Nous avons, en eiTet, un volume d etablissements 
de PQrdrc de Saint-Jean (Paris, Ribl. nat^ Inv*, 
Reserve, II. 199), qui porte comme explicit : Stabili- 
m en ta m ilii u m h ie roso li/m ita noram d ilige n t iss im e 
Ulme impressa p* Jo//annem Reger de Kemn&t, anno 
ab incarnatione Dominica* Millesimo qnadrin//gen¬ 
te simo nonagesimo sexto , Die, xxiij. Augusti , Il est 
indique dans Smitmer ; Catalogo delta biblioteca dei 


sagro mi Utar Ordine di S ♦ G io vanni Gerosolimitano > 
Vienue, 1781, in-12, p. 134, 11 se pourrait que ce 
Bullaire Fut sorii des memes presses, mais eut ete 
compos^ avec une aut re fonte* 

3* V. pks haut, page xix. 

4* Ce derniervolume(ms. 990) secompose pourmoi- 
tid du Bullarium Melitense et pour moitie de copies 
tirees des registres de la chancellerie magistrale. 

5* Les volumes lvii-lxi de la SSrie / devraient etre 
places ici; iis completent Penscmble des correspon¬ 
dances des souverains avec POrdre* 




— XXV — 


de l Ordre; Ia direction de Fllopitul etait confice u uti chevalier, appele commandeur 
de rinfirmerie, pour Ia partio niaterielle, a une commission de quatre chevaliers, 
les pnuFhommes de rinfirmerie, pour lu partie economique, et a un prieur, assiste 
d’un vice-prieur et de huit chapelains, pour tout ee qui concernait les consolations 
spirituelles a donner aux malades. 

Serie XII. — Marine. Tout ce qui concerno les galeres, les vaisseaux de guerre, 
les attributions et les comptes de la congregation des vaisseaux, les instructions 
donnees a leurs capitaines par le grand maitre, Fetat du personnel maritime, a ete 
reti ni dans les 74 volumes de cette serie (1636-1797). 

Serie XIII. — Eglise. 60 vol. (xvi e -xvm e s.). Le prieur de Feglise Saint-Jean do 
Malte avait une juridiction sur les eglises et cliapelles de 1’Ordre situees a Malte, 
et sur les collegiales, paroisses et monasteres en dehors de 1'ile, qui relevaient 
des Hospitaliers dans les divers prieures. Cette juridiction etait analogue a colle 
d’im eveque, et independante de 1'autorite diocesaine. 11 etait en outre commissaire 
de la « Bolla crociata », et it ce titre enregistrait ce qui concernait cette ad minis- 
tration. Enfin, il avait la surveillance de rimprimerie. Aussi a-t-on range dans cette 
serie, en appendice, les registres de la « Bolla crociata » et les papiers de Flmpri- 
inerie magistrale. 


Series XIV et XV. — Langues, proces et premes de nofdes.se. Cos series, relati- 
vernent modernes (xvi e -xvm e s.), sont tres considerables; elles oifrent plus (Finteret 
pour 1’histoire speciale des familles que pour 1’liistoire generale de FHopital. 

Serie XVI .— Visites, « Cabrei », Ameliorissements. Onentend par « Cabreo » Fetat 
descriptif d’une commanderie, par visite generale celui d’un prieure. Les visites 
etaient generales ou particulieres : les premieres etaient faites par les prieurs tous 
les cinq ans, en execution des prescriptions statutaires ; les seco udes, par des com- 
missaires inspecteurs charges de constater les « Ameliorissements » faits par les 
commandeurs dans leurs commanderies. C’est 1’ensemble de ces proces-verbaux 
qui constitue la presente serie, composee de 1118 volumes ou Iiasses. 

Serie XVII. — Melanges. Cette serie a ete formee de tous les documents qui 
ue renlraient dans aucune des seize serios procedentes. Ce sont, pour Ia plupart, 
dos registres et papiers modernes (xvn e -xvm e s.), des recueils de melanges, des 
procedit res, des dissertatione, etc. ; le tout for me 141 volumes. 

Nous ne quitlerons pas les archives de Malte sans signaler les sceaux qu’elles 
renfermenl. La collection n’est pas tres nombreuse, il estvrai; mais son importance 
n’a pas eclinppc aux savants qui ont, avant nous, consulte le depdt d’archives. 
C’cst ainsi que le P. S. Pauli, a Ia fm de son ouvrage, a consacre huit planches 
ii reproduire les lypes les plus inleressants 1 ; mais ces dessins sont si inexacts 
qu’on ne saurait avoir aucune confiance dans ces reproductions. 11 en est de mcinc 
de quelques sceaux qui forment 1’ornementation de Fouvrage de Paciaudi h la fin de 
certains chapitres a . M. de Mas-Latrie a egalement signale quelques exemplaires 
qui ont echappe ii Pauli et Paciaudi 3 , sans eependant etre complet. Quelque inexacts 
qu’ils soient au point de vue de Ia nettete et de la precision, les dessins de S. Pauli 
ont pour nous un grand interSt; iis reproduisent, en eiTet, des sceaux dont la plu- 


L Codice dtp lam a tico, I, ad ca \ cc m * 

2* Memorie deyntn maesiri dei sacro militor ordine 


GierosolimiLmOj Parrne, 1780, 3 vol. in-4°. 

3, i\ T ol, sur les Arch* de Mulle u Cile la Valetie, p. 7. 

d 


— xxvi — 


part sont aujourdFhui perclus, et dont nous ne connaissons pas dFautres exem- 
plaires. Iis meritent tlonc, a ce titre, une serieuse attention. 

La serie des sceaux des grands maitres et du couvent est presque complete» 
Nous avons nous-mcme deja cherche a faire sur ce point un travaild’ensenible 5 et a 
combler les lacunes des archives de Multe a Faide des sceaux des divers depdts dans 
lesquels sont conservees aujourd’hui les archives des langues de F Ordre \ Quant 
aux sceaux de Terre Sainte, c’est sans contredit la partie Ia plus importante et Ia 
plus precieuse de Ia collection ; quelques specimens sont dans un etat de conser- 
vatlon parfaite ; ce sont, pour Ia plupart, des bulles de plomb, comme celles des 
Templiers, des Hospitaliers ou des papes, et cette circonstance augmente rinterat 
qiFelles presentcnt. Nous leur avons egalement consacre uneetude 8 . 

Eiifin, r&rchive de Multe contient d’assez nombreux sceaux qui nous sont 
coimus (Tailleurs. Diverses donations emanees des empereurs (FAIIemagne (div. i, 
vol. xxxviii et xl), les documents relatifs a la cession de File de Multe par Charles- 
Quint (div. i, vol. lxii}, des actes dTIenri viii d’Angleterre et cFautres souverains 
de la Grande-Bretagne (div. i, vol. xxxvi-vii) sont dans ce cas. II est fort regrettable 
que le temps ait tant recinit la collection sigillograpbique, absolument unique, 
qu’offrait le depot de Malte; on peut malheureusement suivre, depuis Pauli (1733), 
les progres rapides de cette destruction, deja commencee alors; Fepoque iFest pas 
cloignee oii elle sera complete, et oii les reproductions et les descriptions conser- 
veront seules le souvenir de cette riche collection. 

II reste, en dernier lieu, asignaler les documents conserves dans la Bibliotheque 
publique de Malte 1 2 3 * ; ceux-ci devront etre consultes avec soin pour comple ter les ren- 
seignements recueillis aux archives, specialement les Manuscrits et les Miscellanees. 
Quelques mots sur ces deux fonds montreront le parti qu’en peut tirer Fhistorien : 

Manuscrits. — Iis sont au nornbre de 345 et interes se nt, pour la plupart, Thistoire de Tllopital. 
Quelques-uns, notamment les n os 1 et 2 des Codici manoscritti proviennent de Tabbaye de S. Antoine 
de Viennois, r£unie a Malte en 1777 ; quelques autres (n es 14, G, 12, 20) faisaient partie de Ia bibliotheque 
que le bailli de Breteuil a laiss&e a TOrdre, et qui, avec les volumes l<$gu£s par le bailli de Tene in, a 
constitui le premier fonds de la bibliotheque publique de Malte. Les Manoscritti inediti sont egalement 
peu ane iens {xvP-xviu 0 s.) ; presque tous concernent Thistoire des chevaliers ou de Tarchipel ni altui s. 
Les ouvrages d 5 ensemble sur TOrdre sont assez rures : Gagliola^ (n 0 * 31, 204, 205, 131), Salvator 


1. J, Delaville Le Roulx; Notice sur les sceaux de 
VOrdre de S&inl-Jein de Jerusalem, dans Memo i res 
de la Soc. nat , des Aniiq. de France , XLI (Paris 1880), 
p. 52-85. 

2. Les sceaux des archives de V Ordre de Saini-Jean 
de Jerusalem a Malte, dans Me mo i res de la Soc . nat, 
des Aniiq . de France , XVLI1 (Paris 1886) p. 225-47. 

3. La premiere bibliotheque publique de Malte, 

fondee par le bailli de Tencin, de la langue de France, 

en 1761, a Laide des volumes du Cardinal Porto- 
Carrera, qui avaient ete legues par lui a TOrdre et que 
le bailli raeheta pour ies joindre aux siens et cr^er 
ainsi une « bibliotheque », n"a cesse de s'augmen ter 
de jour en jour par des dons nombreux. Pour ne citer 
que les donations les plus importantes, nous rappel- 
lerons celle des livres de la Camerata, fondee par le 
commandeur Sanscdoni et les baillis Chuirla et Cava¬ 
ni glia, et re unie a la bibliotheque de Tencin; le docte ur 
J * Zammil et Gaetan Pruno Tenrichirent de leurs 
dons. Elie compte aujourtThui 50900 volumesenviron; 
le catalogue est imprime par ordre de matieres et 
d apres la langue dans laquelle chaque ouvrage est 
eerit (8 vol. in-8<\ sans compter les suppi em en ts que 
accessitent les acquisitions nouvelles). Au commenee- 
ment de ce siecle, un premier catalogue avait deja ete 
imprime, avec les titres suivants, en italien et en an- 


glais : Catalogo di quei libri della biblioieca reale di 
Malia de quali e per messa la circulazione agi i asso¬ 
ciati, — A catalogue of sueh books belonging lo the 
royal librari/ of Malia as are per mi l leti to be circii- 
laied among the subscribers. In-4°, 171 pages, s. L n. d. 

La collection des livres relatifs a Thistoire de TOrdre 
est assez complete k Ia bibliotheque de Malte, surtout 
ccux imprimes en frangais et en italien, Pour tout ce 
qui concerne i’origine et les accrois semen ts de ce 
depot, voir Mas-Latrie, Notice , p. 30-32, et A. Ferris, 
Memorie delV inclito ordine Gerosolimitano, (Malte 
1881, in-8°)p. 198-200. Ces deux auleurs ont emprunte 
les details qu’ils donnent a un rapport, presente en 
1853, par le bibliotheca!re et la commission ddnspec- 
tion, a Tapprobation du gou vernem en t de Vile, 

4. Ca ia logo d ei C odici e d ei M a nos c rit l i inedit i ch e 
si conservatio nella puhblica biblioieca di Malia, 
Valetta, 1856, in-8°. M.de Mas-Latrie, dans sa Notice, 
a donne des extraits assez etendus de ce catalogue, 
alors inedit (p. 32-50). 

5. Pb. Cagliola, frere minear conventuel, maHre 
en theologie, commissaire general des maisons de son 
ordre dans les provinces sicili en nes, ne a Malte. — 
On a de lui deux ouvrages, imprimes en J643 et 1664, 
concernant Thistoire des Freres mineurs [Abela, Malia 
illustrata-, cdilkm du comte Ciantar, n, 559-60), 




— XXVII — 


ImbrolP (n°* 53 et 274), Cumi (n° 173), Ciantar (u° 177) % Micallef (n° 226) 5 ont ucrit des vies des grands 
maitres ou des histoires de FOrdre qui riont pas une grande valcur historiquc. Iis se sont servis de 
documenta qui nous sont coimus d’ailleurs* Ce qui domine dans les manuscrits, ce sont les trait£s parti- 
cuiiers sur divcrs points de Forganisation de l f Ordre (traites de Ia maneeuvre des vaisseaux, de Ia pauvret£ 
des chevaliers, de Foffice de receveur, des privileges accordds a Ia religion, de Felection du grand 
mattre, de la recepi ion des chevaliers)* II y a aussi nombre de volumes contenant des traites tres eourts 
ou des pieces et copies, le tout r6uni sans suite et intPressant FOrdre et File, (n°* 25, 26, 118-121 
etrangers n FOrdre, 137, 140, 141, 157 (9 tomes, histotre de Naples), 166, 167, 170, 181, 261, 263, 
278, 279, 282, 310 {15 vol.)* 

Dans cette si!*rie nous devons aussi parier des colleetions particulieres de pieces et capies form^es 
par les Grudiis maltais sur Fhistoire de leur ile et des chevaliers de Saint-Jean. Qnelques-unes sont tres 
importantes; elles ont form£es au xviii* si£c!e : 

i. Stromati (colleetion du chanoinc Mifsud): 24 voL mss., n°* 1 a 24* 

ii. Colleetion du docteur Joseph Demarco: 5 voL mss*, n &s 35-39. 

ni # Colleetion du chanome Agius*: 12 vol. mss., in-foi* et in-4% n os 142-145, 3 autres voL 
de lettres (n° 146), ct un vol ume de tabi es (n° 259). 

Les autres manuscrits, dtrangers a Fhistoire de FOrdre de Malte, sont pour in plupart frangais, et 
cette circonstancc s’cxplique non seulement par le nombre des chevaliers francais faisant paitie de 
rOrdre, mais aussi par Forigine de la Bihlioth&que fond£e par un chevalier francais. 

Miscellankes* — Elles forment une colleetion speciale, ayant un catalogue particulier * qui, comme 
son titre Findique, ne signale que cinq ou six pisces dans un volume qui en comprend quelquefois ein- 
quante ou soixante. Nous ne saurions trop atlirer Fattention sur cette colleetion unique. Des 378 volumes 
qui Ia composent, cent au moins sont exclusivement consacr^s h des pieces sur FOrdre de Malte. Its 
fournisgent de 2000 it 2500 indications de m^moires, factums, brochures, arrets, dissertations, preuves 
nobilia i res, rc^cits d*ambassades, relati ons de voyages par lea agents de FOrdre, reOexions sur Fetat de 
la religion, bilans, defense des privileges, bulles ou brefs en faveur de FOrdre, cantate s et coni positi ons 
potHiques en Ilion neu r des grands maltres et des chevaliers, ouvrages et ecrits eonipos^s par les membres 
de FOrdre, rtfcits de fun£raillcs, livres d£di£s aux grands maltres, ete* L*£tudc de cette s^rie, jointe a 
celle des documenta d’archives conservas ii Malte (Serie XIII, appendice: imprimerie, 1756-94), fournit 
les mat^riaux duoe elude sur Fimprimerie ^tablie dans le palais du grand maitre et dirig^e par la 
chancellerie de FOrdre* Quiconquc voudra, sur un point quelcouque de Fhistoire des chevaliers de Malte, 
entreprendre un travail, de quelquc nature qu’il soit, devra recourir a cette colleetion, et nous croyons 
que, dans presque tous les cas, il naura pas a se repentir dVvoir cherch£ dans cette sdrie, dont la richesse 
iFopparait que quand le depouil lenient minutieux et complet en a dte fait, des documents dont il recon- 
naitra limportance et la vari^U*. 


11* — LANGUE DE PROVENGE 


Le premier prieure constitue en Occident par les Hospitaliers fut celo i de 
S, Gilles, dont Ia fondation remonte aux premieres annees du xn® siede. En 1443, 
en effet, le pape Pascal II ratifiait les possessions de FOrdre h S. Gilles, et, Fannie 
suivante, Raymoiul Rdrenger III, comte de Barcelone, fexemptait de tout droit de 
peage sur la Durance, On sait que S. Gilles etait, au moyen fige, le port d'embarque- 
ment des croises et des pelerins qui allaient en Terre Sainte ; aussi est-il na turei 


J. Voir plus haut, p. 23, note 3. 

2. Le comte Ciantar vrvail a la (in du xvm B si^cle* 
Cei erudit s^occupa toute sa vie dc Fhistoire de Malte 
el de son archipel* fl reimprima notamment, avec des 
addilions nombreuses, luuvrage de J.-Fr. A hei a, Malia 
illustrata f Malte 1772-80, 2 vol* in-foL 

3, Ch. Micallef, docteur en theologi e, en droit civil 
et droit canon, pr£tre conventuel, commandeur d He- 
berfurt (prieure de Boheme), fui auditeur et sccretaire 
des grands maitres de Redin el de Clermont-Gessan. 
Il mourut le 25 juin 1669. Son principal ouvrage est 
une Summa jurium Hierosolymit. Equilam (Bibi* de 


Malte, n 05 224 et 225)* — V. Malia illustrata, n, 558-9. 

4* Jean-Bierre-Frangois Agius, chanoine de Gozzo, 
fut bibi io theca i re de la bibliotheque etablie parle bailli 
de Tenein; il mourut le 30 janvier 1770. On a de lui 
de nombreuses dissertations sur la langue maltaise, 
une elude sur le naufrage dc saint Paul, une vie du 
Frere Miehel Alferan, prieur de Saint-Jean, un reeueil 
de deliberations de l eglise de (iozzo, un reeueil sur la 
conjuration des esctaves, etc. Ses manuscrits soni en 
grande parlie relatifs a la langue maltaise* 

5, Indice detle miscellanee che si conservatio nella 
puhblica bibliolecadiMalta ? Malte 1857, in-8°, 71pag, 






— XXVIII — 


que les chevaliers de S. Jean y aient cree leur premier etablissement Occidental, 
et que celui-ci ait pris un rapide developpernent. Avant la fin du xn e siecle, le 
prieure de S. Gilles s’etendait sur la Provence, le Languedoc, une partie de la 
Catalogne et de 1'Aragon ; au nord, il comprenait les possessions de 1’Ordre situees 
dans les limites actuelles de la France et de la Belgique. La creation de la ch&tellenie 
d’Amposte, vers cettc epoquc, celle des grands prieures de France en 1178-9, et d’Au- 
vergne au xiu e siecle rejeterent les Hospitaliers de S. Gilles au nord des Pyrenees 
entre 1’Ocean, la Dordogne, les Cevennes, les Alpes et la Mediterranee ; mais leurs 
possessions de Provence, de Languedoc et de Gascogne s’accrurent d’une fagon si con¬ 
siderabis au siecle suivant que l administration du prieure devinttrop lourde pour les 
forces d’un seu! administrateur. L’heritage des Templiers avait double Fetendue de 
leurs domaines; il fallut recourir li undemembrement, et, en 131 S, Fimmense territoire 
qui s’etendait des Alpes a FOcean, de la Mediterranee aux Cevennes, des Pyrenees a la 
Dordogne, fut divise en deux grands prieures, ceux de S. Gilles et de Toulouse, dont 
Fensembleforma la langue de Provence. Au prieure de Toulouse ou attribuala partie 
occidentale, cest-a-dire les domaines du Haut Languedoc, dela Guyenne, de la Gas¬ 
cogne, de la Bigorre, de la Biscaye et du comte de Foix; S. Gilles conserva sous son 
autorite ceux de Provence, de Bas Languedoc, d’Albigeois, de Rouergue et de Quercy. 


GRAND PRIEURE DE SAINT-GILLES*. 

Le siege du grand prieure de S. Gilles, originairement etabli a S. Gilles 
m6me, fut transfere, au milieu du xvi e siecle, par le prieur Balthazar d’Agault, ii 


4. Bihliographie . — L T histoire des Hospitaliers de 

S. Gilles el de leur prieurd a donne licta a peu de Ira- 
vaux. Le comte de Grasset, qui avait di 6 charge du 
classement du fonds de S, Gilles, a fait paraitre, 
un Essai sur le grand prieure de Saint-Gilles, de 
V Ordre de Sainl-Jean de Mrusalem, suividu catalogue 
des chevaliers, chapelains, diacots, donats et freres 
servants d'armes de la venc rabie langue de Provence, 
dresse sur les Utres originaux (Paris, 1809* 203 p., 
in-4*)* Cest, a propremenl parier, rinlroduction 
a 1'm venia ire oflieiei de Tarchivc prieuralc ; mais, 
comme le titre lindiquc, l auteur s’est surtout. preoc- 
cupe du edic nobiliaire de ce travail et de TcUablissc- 
meui des tistes des chevaliers provencaux, 11 a cepen- 
dant donne d utiles indications sur la consislancc du 
fonds, sur ses vicissitudes, sur les commanderies du 
prieure, et une table etendue des possessions de IH6- 
pitai dans le ressori de celui-ci. En 1883, le comte L. 
de Lamotte, sous le titre de ; E Ordre HospitaUer 
de Saini-Jean de Jerusalem, langue de Provence 
(Marseille, 1883, 31 p., in-4°), a donne, a son tour, par 
ordre alphabdtique, la liste des chevaliers provengaux 
depuis 1430 jusqu’a 1660; elle iFajoute rien a celle 
qu avait pubiiee le comle de Grasset; elle est meme 
moins complete, puisquelle sarrdte a 1660, tandis que 
celle de son predecesseur va jusqu^en 179L 

A c6td de ces deux. ouvrages, qui olivent un carac- 
tere gendral, nous n avons a signaler que des mono- 
graphies de commanderies : Abbe Goiflbn. Saint- 
Gilles, son abbaye, son grand prieure, sn paro isse, 
d f apris les documents originaux, Nimes, 1882, in-8°, 
261 p. — Abbe E.-F. Maurin* Notice his torique el 
archeotogique sur Veglise Saini-Jean de Malle, au- 
jourd'h ui paroisse Sa int-Jean (intra mu ros ) de la ville 
d'Aix, depuis V etablissement de VOrdre dans cette 
ville jusquJi Pannee 1791. Extrait des Mimo ires de 
VA cadent i e d f A ix, V ( A i x, 184-4, i n-8® ) v p.201 -308. — 
Roux-AIpberan. Leflre a Monsieur Vedi leur du Mimo - 
rial d'Ai r [sur la chronologie des prieur s de leglise 


S, Jean d'Aix]* S. L n. d. [14 sepL 1845]. 7 p. in-8°. 
*— Andre. Nolice historique sur la commanderie de 
Gap-Frances et chronologie de ses commandeurs. 
Extrait du Bulletin de la Soc . cPayr*, industrie, 
Sciences et aris du depart* de la Lozere, XV (Mende, 
1864, in-8*), p. 393-402. — J.-H. Albancs a pubiie 
Irois chartes pro veniales concernant Gap-Frances 
(fm xn e 8,-xm e s.) dans la Bev , des Soc . sav^ 6 C serie, 
V (Paris, 1877^ in-8°), p. 203-6. — P* Merle. Nolice 
historique et topographique sur Saint-Christol (IVe- 
rauU),ancienne commanderie de t Ordre de Saini-Jean 
de Jdnis&lem, Montpellier 1867^ in-8°, 61 p* — L 
lloman . E Ordre de Saini-Jean de Jerusalem dans 
les Hautes-Alpes. Extrait du Bulletin de l Academie 
delpkinale, 3 tf serie, XVIII (Grenoble 1884, in-8 0 ), 
p. 171 et suiv, — Abbe P. Guillaume. Origine 
des chevaliers de Malle el rdle des donations de la 
commanderie de Gap (xi^-xii 0 siecles), Extrait du 
BulL d hist. eccL el d'arch* relig r des dioceses de 
Valence, Gap, Grenoble el Viviers, 1 (Montbeliard, 
1880-1, in-8 & ), p, 157-9 et 176-93. —J. Delaville Le 
Roulx. La commanderie de Gap* Extrait de la 
BibLde l'Ec. des Charles , XLIII (Paris, 1882, in-8 0 }, 
p* 219-25. — J. J. M. F^raud, cure des Sieges. 
Les samies reliques de la chapelle da chliteau de 
Manosque. Extrait des Annales des Basses-Alpes , 
nouvelle serie, Bulletin de la Soc . scienL et liitir. 
des Basses-Alpes, II (Digne, 1884-6, in-8^}, p. 118-36 
et 161-76.— GomteE,-F. de Grassct. Preuves de no- 
blesse des dnmes religieuses de Beaulieu en Quercy, 
de VOrdre de Saini-Jean de Jerusalem, tir&cs des 
dossiers originaux deposes aux archives depariemen- 
tales des Bouches-du-Rhdne. Extrait de la Bevue 
nobiliaire, nouvelle serie, IV (Paris, 1868, in-6 4 5 ), p. 
240-59 et 302-32* — Raron de Sartiges d'Angles. 
Preuves de noblesse des dames religieuses de VOrdre 
de Saint-Jean de Jerusalem admises au monas tere de 
Beaulieu* Extrait de la Revue nobiliaire, nouvelle 
serie, IV (Paris, 1868, in-8*), p, 513-26 et 529-56. — 


— XXIX — 


Aries, et il y subsista jusqu h Ia chute de 1 Ordre. Los archives du prieure suivirent 
le prieur dans ce deplacement, et c’est a Aries qu’en 1792 les comraissaires du 
Directoire departemental les trouverent dans Ia maison S. Jean (hotel prieural). Iis 
etaient charges de mettre a part les titres et pieces d'u n interAt genealogique et 
nobiliaire pour les bruler. Leur incompetence en paleographie les obligea a 
s’adjoindre, pour mener a bien ce classement, un ancien cure, le citoyen Tinet, sur 
lecjuel retomba tout le travail; iis durent, pour donner satisfaction 5 Popinioii 
publique, faire bruler sur la place publique quelques livres trouves a 1’hotel prieural 
et a la maison communale d’Arles. Ce fut beureusement tout; Tinet sdnteressa a sa 
lache, et entreprit le classement des titres avec autant de conscience que de lenteur. 

Les evenements se precipitercnt; on oublia Tinet et ses parchemins jusquau 
moment ou le Directoire les mit sous scelles, et les protegea ainsi contre toute 
dilapidationIis sont actuellement conserves dans leur ensemble aux archives 
de partem en tales des Bouches-du-Rhone, sauf quelques epaves auxquellcs les 
archives municipales d’Aries ont donne asile, et sauf une notable partie du fonds 
qui, transportee a loulouse, au x\m e siecle, pour des raisons que nous exposerons 
plus Ioin, subsiste encore aux archives departementales de la Haute-Garonne. 

Tei qu il nous est parvenu, le fonds de S. Gilles, malgre quelques lacunes, peut 
etre consideiecomme mtact. Il occupe, a Marseille, dans la serie II des archives de- 
partem en tales, i 157 liasses (H 1 ). Dans ce chiffre ne figurent ni les papiers modernes 
non classes, ni les tres nombreux registres de comptes et de reeonnaissances, ni 
les censiers, ni quelques cartulaires, ni les importantes collections des visites et des 
deliberations du Chapitre provincial; ces series ont ete laissees en deliors de toute 
numerotation. En outre, le fonds du lemple a ete forme des pieces retirees des 
liasses concernant Pllopital (H 2 , liasses 1 — 164), et le fonds de S. Antoine de 
Viennois (H 3 ), qui est venu s’ajouter aux archives du prieure de S. Gilles, quand cet 
ordre fut, en 1777, incorpore a celui de 1’Hdpital, est egalement tres considerable a , 

Pour s orienter dans cette enorme masse de documents, les inventaires sont 
nombreux. Le plus ancien, dresse en 1561 sous le titre d’ Inventaire (8 articles) 
et reglemqnt des escriptures , tiltres et documentz concernant le grand prieure de S. 
Gilles et membres.. contient 1 analyse des fonds de S. Gilles, S. Pierre, Generac, 
Argence, Bellegarde, la Pinede, Aiguesmortes, Ribayres, Canavere, Montpellier, 
et, a Ia fin, celle des privileges apostoliques (18 articles) et royaux (Inventaire n° 5 ). 
En 1645, un nouvel « Inventaire raisonne de tous les titres et documents du 
grand prieure de S. Gilles et de ses membres » fut etabli (Inventaire n° 6). Mais le 
plus important, celui qu i! faut consulter tout dabord, est celui de 1704, qui 
a pour auteur Antoine Raybaud, notaire royal et secn5taire du grand prieure de 
S. Gilles , et qui porle sur la partie du fonds que Pauteur designait sous le nom 
de « corps de 1 Ordre », c est-a-dire sur les privileges emanes des papes, empe- 
l eurs, rois de Jerusalem et de 1'rance, comtos de Toulouse et de Provence, seigneurs 
de Baux, vicomtes de Marseille et comtes de Valentinois, Il ajouta a ce depouille- 


L. Blancard. Iconographie des sceaux et balles 
conserves dans la partie nn ter te tt re a 4790 des archives 
departementales des Bouches-du^Rkdne, Marseille et 
Faris, 1860, io-P, lx- 317 p. et 114 planches, — 
Martin (E.). Chromques et gcnealogie des Guillem, 
seigneurs de Clermont , diocese de Lodeve, Marseille, 
1892, in-8° [contient quelques chartea relatives a Ia 
commanderie de Nebian], 

1. De Grassct. Essaisur le grandpr, de S , Gilles..., 

p. 4. 

2. 11 se compose de 82 liasses de chartes, de 75 re* 
gistres et d'unc certaine quantHd de pieces et proce- 


dures sans interit et non classees. Les registres n' 0 nt 
pas d inventaire^ mais les liasses ont ete inventori e es au 
xvm c siecle et plus recemment par le comte de Grasset. 

3 * Inventaire general ct raisonn6 des pr iv ileges des 
papes, empereurs, roys et princes de la chretianle 
acor des it f Ordre de S. Jean de Jerusalem, avec 
les arrests nota hies raudus par les cours souveraines 
du royaume de Fr ance sur di verses ma Heres ef confir¬ 
mati fs desdits privileges. Faict par M* Antoine Ray¬ 
baud, notaire royal et secretaire de VOrdre au grand 
prieure de Saint-Gilles, sur les titres conservas dans 
les archives du mime prieure^ 1704, (Inventaire n° i). 




— XXX - 


ment, dans une deuxieme et une troisieme parties, 1’inventaire d’un certain nombre 
de documents d’un caractere administratif, relativement modernes. Enfin, dans un 
supplement, ii donna 1’indication des bulles pontificales et magistrales, des lettres 
royaux, etc. 

A cote de cet inventaire partiel de 1’archive, Raybaud redigea celui des Titres de 
la maison de S. Gillcs (Inventaire n° 8). On lui doit aussi un grahd nombre dmven- 
taires partieuliers des commanderies, qui attestent le zele infatigable avec lequel il 
classa et depouilla les papiers dont la garde lui avait ete confiee. S’il napporta 
pas toujours dans sou travail 1'exactitude et les qualites d’erudition quon pourrait 
souhaiter, il convient de remarquer quii nc sc borna pas a dresser de simples 
nomenolatures des pieces qui lui passerent sous les yeux. Il y ajouta d interessantes 
remarques personnelles, en sorte quii nous a laisse plutot des monographies de 
commanderies, reposant sur 1’etude de leurs titres, que des inventaires proprement 
dits 1 . 

La serie des inventaires se complete: 1° par un « Etat et inventaire general des 
arehives de la vencrable langue de Provence fuit par sa deliberat ion du 20 jutllet ivo2 
(Inventaire n° 1, 2 tomes en 1 vol.) qui concerne specialement les ameliorissements, 
les preuves de noblesse et les deliberations (pisces des xvn e et xvm e siecles) s ; 2° par 
les « Proces-verbaux de la saisie des arehives du grandprieure deS. Gdles », et par 
deux inventaires, l’un special aux preuves de noblesse, et 1 autre h 1 ensemble du 
depot de S. Gilles, tous deux dresses depuis que celui-ci est entre a la prefecture des 
Bouehes-du-Rhone (Inventaire n° 2); 3° par un « Catalogue des commanderies des 
grandspneures de S. Gilles , de Toulouse et deS. Antoine de \ iennois et de lews 
membres » par le comte de Grasset (Inventaire n° 3). 

Malheureusement, un remaniement recent de 1’archive de S. Gilles, du au comte 
de Grasset, ancien archiviste-adjoint des Bouches-du-Rhone, a rendu impossible 
lu sage de la plupart de ces inventaires; si la classificati on ancienne a ete maintenue 
pour le corps de 1’Ordre, de nombreuses modifications ont ete apportees dans le 
reste du classement. Les pieces concernant le Temple ont ete systematiquement 
extraites des liasses pour former un fonds independant de celui de 1 Hopital (II , 
liasses 1-164); les parchemins des deux fonds ainsi constitues ont ete mis en ordre, 
mais les papiers ont ete negliges ainsi que les livres, registres et cartulaires. Cette 
derniere categorie de documents etunt tres nombreuse au depot de Marseille, les 
recherches sont devenues fortdifficiles dans touteunc partiede 1’archive de S. Gilles. 

Tei est Lensemble du fonds du grand prieure; quelques indications ne seront 
pas inutiles pour per mettre h 1’ erudit de sorienter dans ses recherches, deconnaitre 
1’importance de chaeune des series qui le composent et les ressources quelles four- 
nissent pour l histoire des Ilospitaliers : 

Liasses. _Elles sont au nombre de 1167, contenant environ 9000 chartes, et se 

repar tissent comme suit dapres le cadre general de classement: 

H 1 Liasses 1-39. Bulles pontificales. It 1 Liasses 41-48. Privileges royaux. 

— 40. Privileges imp<5riaux. — 49. Bulles magistrales. 


1 * Sepi personnages du nom de Raybaud exercerent 
les fonctions de secretaire ou archiviste du grand- 
prieurd. Antoine Raybaud etait nota i re et « le cin- 
(t quiesme de sa famiile qui exercent le notariat de 
ct pere en fds dans cette ville d’Aries et en tres bonue 
« estime, tous les cinq lioltaires de laditie famiile 
« ayant este honores de la charge de secretaire de 
« nostre ordre »* (Marseille, Arcb. des R.-du-Rh6ne. 
Preuves de cbapelain conventuel presentees en 1693 
par Jean Raybaud). Il exerra ses fonctions de 1686 a 
1722, Son bis Jean lui succeda (1722-1745), et fut fait 


commandeur d Espinas et plus lard de Roquebrune , 
On lui doit une Histoire des grands-prieurs et du 
prieure de S . Gilles f dont une copie est conservee 
a la bibliotheque d T Aix (ms. 338-9, 2 vol. in-f», 706 et 
509 p,, copie de 1765-6), et dont la valeur scienlifique 
ne semble pas consid^rable. Joseph-Antoine Raybaud, 
fils de Jean, priHre conventuel, fut le dernier archi- 
viste de ce nom (1745-1774), 11 8tait commandeur de 
Joucas, et mourut en 1780. 

2, On trouve un second exemplaire de cet inven¬ 
taire a la Bibliotheque d'Aix (ms, 340, xvm B s.). 







— XXXI 


H 4 Liasses 

50-53. 

Privileges comtaux. 

■ 

54. 

Privileges divers (rois de Je- 
rusalem, comtes ae Toulou¬ 
se, seigneurs de Baux, etc.). 
Statuts (xm® siecle). 

_. 

55. 

— 

56. 

Receptions, 

._ 

57-58. 

Juridiction. 

. 

59-62. 

Decimes. 

__ 

63-67, 

Amortissementetfrancsfiefs, 

— 

68-75. 

Plages ct forains. 

. _ 

76. 

Contraintes. 

_ 

77-80. 

Contributio ns. 

— 

81. 

Sauvegardes, 

—• 

82. 

Dimes, evocations et com¬ 
mi ss io ns. 

_ _ _ 

83. 

Cassat ion de testam ents. 

_ 

84-87. 

AIFaires diverses. 


II J Liasses 88. 

Galere Lussane et Coussoul 
du Retour 1 . 

— 

89. 

Varia, 

— 

90-91. 

Langues etrangeres. 

■ —■ 

92. 

Langue de Provence, 

—■ 

93-95. 

Trusor. 

— 

96. 

Grand prieure de Toulouse. 

— 

97. 

Id,, commanderies. 

— 

98-100. 

Grand prieure de S. Gilles, 
juridiction prieurale. 

— 

101. 

Eglise prieurale. 

— 

102-103, 

Doma i ne de S. Gilles. 

— 

104. 

S. Gilles, port et p^age. 

— 

105-129. 

Id., membres, La Motte, ete. 

— 

130. 

Id., Hopital de Beaulieu. 

—■ 

131-158. 

Id., coll^giale. 

— 

159-1157. 

Id., commanderies. 


11 convient de remarquer que les papiers modernes, quoique enliasses, n ont 
pas ete compris dans ce dassement, et qu’ils sont en nombre considerable. L’historien 
qui se preoccupera des derniers temps de FOrdre ne devra pas les negliger. 

Quant aux liasses dont nous venons de donner le tableau sommaire, elles soni, 
par leur eontenu, de diverses natures. Les premieres (IT, 1-55) forment ce que 
Raybaud appelait le corps de FOrdre, et contiennent les documents d\m interet 
genera!; les suivantes (II 1 , 56-158) embrassenfc diverses matiores, pour la plupart 
administratives, mais dont Finterdt est encore generat; elles renferment des papiers 
d v une epoque relativement moderne. Les demiores enfin (H \ 159-1157} sont consa- 
crees aux titres de propriete des diverses commanderies; ce sont lesarehives parti- 
culieres de chacune d’elles, et les pieces qifelles renferment remontent souvent a 
une epoque fort reculee. Quelques details sur les principales series en preciseront 
FinterSt et la valeur : 

Balles pontificales (H 1 t-39. Inventaire du corps de FOrdre, f. 1-54), — Les pieces £manecs 
du Saint-Si&ge en faveur de FOrdre sont tres nombreuses; elles forment un ensemble de 22G bulles, dont 
162 pour les epoques anciennes (xii e ct xiii ti si&cles); le xn e siecle est represente par GO acies, dont le 
plus lincien est de 1137 (« Christiane fidei religio », 7 fevrier 1137). Un assez grand nombre de pieces 
concernent le Temple, 

Privileges imperiatix (H 1 40. I nv. du corps de F0 rdrc, f, 57-58). S i x documents (1158-1365) 
emanas des empereurs d’Allemagne: deux du xn e siecle, trois du xnF et un du xiv 0 siecle, 

Privileges royaux (H 1 41-48. Inv. du corps de FOrdre, f. 59-70). Les rois de France sont repre- 
sent^s par quarante pieces (1158-1783), concernant les privileges generaux qiFils ont eonccdds aux 

llospitaliers. 

Privileges comtaux (H 1 50-53, Inv. du corps de FOrdre, L 73-84). Les actes Emanes des comtes de 
Provence en faveur de FHopital sont au nombre de 28 (1114-1510), et forment une s£rie importante 
coraprenant cinq actes du xu e siecle, sept du xm% etc. 

Privileges divers (ll 4 54, Inv. du corps de FOrdre, f. 57-58, 71-72, 85-88). Cette liasse coni- 
prend : quatre privileges des rois de Jerusalem (xu° s.); quatre des eorntes de Toulouse (i 177-1270); 
cinq des vicomtes de Marseille, des seigneurs de Baux et des comtes de Valentinois (xn°-xm e s,). 

Statuis (H 1 49 et 55). Nous nVvons ici a signaler qu\ine copi e du xvu c siecle de la regie lati ne du 
grand m ait re Rnymottd du Puy (H 1 49), et un rouleau de la fin du xm s s. (11 4 55) contenant diverses 
« Ordonnances de VHospilal de 5. Jean de Hierusalem^ faiciz en divers ch api tres generau/x deputs 
Pannee 117G jusque en 1294 )>. Le commencement du rouleau, qui devait contenir les Miracles de 
FHopital, a malheureusement disparu; quo i quii en soit, c'est un bon et ancien exemplaire de la 
version IVancaise des statuts de FHopital. 

Titres des commanderies* A la fin du xvui 0 siecle, les commanderies du grand prieure de S, 
Gilles etaient au nombre de 55; leurs arehives sont conservccs dans les liasses des commanderies (H* 


1. Pierre cFEsparbes de Lussan, grand prieur cie cFAries ; celte derniere, en 1640, pour se libdrer, ceda 

S. Gilles, fonda en 1614 une galere, a Fentretien dc a FOrdre, en remboursement dudit capital, un coussoul 

laquelle il allecta un capital place sur la coram un au quelle possedait cn Grau, dii du Reloiir des Ai res. 








— XXXI! — 


159-1157). Trente et une cTentre ellcs sunt pour ainsi dire complfetes; eelles des autres ne sont 
representfies a Marseille que par quelques titres isoles, tandis que leurs fonds sont ii Toulouse; elles se 
r£pnrtissent comme F indi que le iableau siiivant ; 


Air 1 II. (ll 1 159-213), 

Argence [Petii-Mas rf)" (II 1 214), 

Astros* (H 1 215-218). 

Arignon 4 (H 1 219-320). 


Barbentane* (ll 1 321-7'. 

Bastit [leY (H 1 328). 
iieauliett' (II 1 329-337). 

Beziers* (ll L 338-366). 

C 1 a na biht es 1 (H 1 367). 

La Capefle Lipron “ (II 1 308-369). 
Camlet" (H 1 370-371). 

Comps* (II 1 372-380). 

Douzens 1 *, Durbaris v % la Favit- 
/ane™ (ll 1 381). 

Gap 19 (II 1 382-442). 
Gap-Franees" (ID 443-496). 
Grezan™ (II 1 497-519), 

Hornus™ (H 1 520), 

Jalles™ (H 1 521-609), 

Joucas* (H 1 010-625), 
Manoaque" (H 1 626*097). 


Marseille™ {\V 698-721). 
Millau * (il 1 723-724). 
MonifrinT (II 1 725-781) 
Montpellier 26 (IV 782). 
Narbonae™ (II 1 783). 
Nice* (H 1 784-812). 
Palkers™ (H 1 813-816). 


Plan de la Peijre™ (H 1 817-818). 
Poet-Laml u (II 1 819-824). 


Puymoisson 33 (II 1 825-866). 
Raissae 35 (II 1 867). 


Documenta modernes. Mauvais «Hat. 

Commanderie formee, en 1654, de terres provenant des 
Templiers. Quelques pieces interessantes sur ceux-cL 
DHnembrement de la commanderie de Marseille, en 1631. 

Petit fonds sana pieces anciennes. 

Fonds considerable, Pen de pieces anciennes. Asignaler nn 
petit cartulaire du xm* s. (117 f. in-8°, parch.) contenant 
des donat ions, ech anges, baux, pieces ad mi ni strati ves. 
Petit fonds pen interessant. 

Trois pieces de 146 4-14 66. 

Fonds moderne, 

Fonds important, Pieces nombreuses du xn e siecle, 

Six pieces (1408-1766), 

Six pieces (1203-1780). 

Treize pieces (1255-1786). 

Pen de pieces anciennes, 7 pour Ic xiii* sifccle. 

Trois pieces (1613-1696). 

Fonds important. Bonnes pieces anciennes. 

Ou PHospitalet. Fonds important. Pieces anciennes. 
Bon fonds. Pieces anciennes. 

Deux pieces du xvu° siecle, 

Fonds considerable. Lcs pieces anciennes concernent le 
Temple, Inventaire de Raybaud (1704). 

Petit fonds relativement moderne. Inventaire ancien. 
Fonds considerable; trois inventa i res ane iens. Dans 
II 1 073 mi cartulaire contenant des lettres des 
grands maitres, et dans H 1 675 un petit cartulaire du 
xui 6 sieclc, ou sont inscrites les pieces des comtes 
de Forcalquier, empereurs et papes pour Manosque. 
Fonds peu interessant. Pieces anciennes pour le Teiuple. 
Dix-sept pieces, 

Fonds important. 

Deux pieces. 

Trois pieces. 

Asscz bon fonds, Inventaire de Raybaud (1703). 

Petit fonds. Deux inventaires aneiens. 11 y eut, de la 
part du prieure de Toulouse, vers 1773, une restitution 
de pieces, mais, malgte cela, le fonds n’est pas riche. 
Une dizaine de pieces, fa plus ancicnne de 1510, 

Fonds asscz important. Pas de pieces anteri cures a la fin 
du xui 0 s. Inventaire par Raybaud. Lcs titres de cette 
commanderie, dit-il, furent pill6s, en 1618, avec Ic 
chateau, par les religionnaires, 

Fonds important, Deux inventaires anciens, Fun de 
Charles Combe (1671), Pautre de Raybaud (1704). 
Quatre ou cinq pieces (13704724). 


1. Bouches-du-Rhftne, chef-lieu d arr. 

2. Gard, arr, Nimes, eant. Beaucaire, com. Belle- 
garde, surPemplacemenidel^ncien village ^Argence. 

3. Var, arr. Draguignan, eant. Le Lue, com. Vi- 
dauban. 

I. Vaucluse, chcf-lieu de dep, 

5. Bouches-du-Rbdne, arr. Aries, eant. CMteau- 
renard. 

6. Lot, arr. Gourdon, eant, GramaL 

7. Var, air, Toulon, eant, et com, Soliies, 

8. Herault, chef-lieu d arr, 

9. Aveyron, arr. Millau, eant, et com. SalLes-Curan. 

10. Tarn-et-Garonne, arr. Montauban,eant. Cayiux. 

II. Gard, arr. Nimes, eant, et com. Saint-Gilles. 

12. Var, arr. Draguignan, chef-lieu de eant. 

13. Aude, arr. Carcassonne, eant. Capendu. 

14. Lot, arr. Fi gea c, eant. Livernon. 

15. Hantes-AlpeSj chcf-lieu de dep, 

10. Rouches-du-Rhone, mas sis au grand plan du 
Bourg, commune d'Aries. 


17. Lozere, arr. Florae, eant, et com, Pont dc 
Montvert, 

18. Herault, arr. Beziers, eant. Murviel, com. 
Laurens. 

19. Aude, arr, Narbonae, eant. Lezignan, 

20. Ardcchc, arr. Largentifere, eant. LesVans, com, 
Berrias. 

21* Vaueluse, arr. Apt, eant. Gordes. 

22. Basses-Alpes, arr. Forcalquier, chef-lieu decani, 

23. Bouches-du-Rh6ne, chef-lieu de dep. 

24. Aveyron, chef-lieu d*arr. 

25. Gard, arr, Nimes, eant, A ramo n. 

26. Herault, chef-lieu de dep. 

27. Aude, chef-lieu d arr. 

28. Alpes-Maritimes, chef-lieu de dep. 

29. Lozere, arr. et eant, Marvejols. 

30. Gard, arr. Nimes, eant, et com. Aigues-Mortes. 

31. Drome, arr, MontHimar, eant, Dieulefit. 

32. Basses-AIpes, arr. Digne, eant. Riez. 

33. Tarn, arr. Gastres, eant. Montredon. 










XXXIII — 


Sainte~Anne 1 (H 1 808). 
Saint-Ckristol 2 (IV 869-964). 

Sainte-Eulatie* (II 1 965), 
Saint-Filix* (H 1 9GG). 
Sainte-Luce* (H 1 967-982), 

S . Ma rguerile de L u cera m \ H 1 9 8 3}, 
Saliers 1 (H 1 9844019). 

Thorenc Ua-Gaude* (H 1 1020). 
Trmquetaille 10 11 (It 1 10214058). 


Tronquiere (fa) l% (II 1 1059), 
Valdrome'* (H 1 10604068). 

Valence" (H 1 1069-1152). 
Venwde (Ia)'* (II 1 1153 1154). 

Supplement (H 1 1155-1157). 


Quatre pieces de Ia fin du xvnt D siecle. 

Fonds consid^rable, Roulean curieux dans II 1 920: 37 
pieces du xn* siecle, concernant Ala is et Marsolargues, 

linit pieces (1336-1503). 

Cinq pieces (1219-1774). 

Fonds important pour le Temple. 

Une piece sur les amMiorissements de cette inaison, 

Fonds moderne assez important. Inventaire ancien. 

Cinq pieces (1738-1767). 

Beaucoup de pieces anciennes (xu® et xin® s.), Inventaire de 
Raybaud. Gartulaire du xui° s. « Authenticum receptorie 
S. Thomede Trencatalliis » (in-P, 85 f, a 2 eoL), conte- 
nant des actes des xn° et xm ti siecles 11 . 

Une piece de 1467. 

La liasse H 1 1065 contient des pieces anciennes ; dans 
Ja liasse 1072 signalons un acte de 1320. 

Fonds tres eonsiderable, Assez bonncs pieces, 

Contient une quinzaine de pieces, dont la plus ancienne 
est de 1524, 

Yingt documents (1158-1739); les premiers (H 1 1155) 
sont des pieces de Terre Sainte. 


Ce tableau ne serail pas exact si nous ne donnions pas, pour le completer, le 
eadre de classement du fonds du Teinple, arbitrairement forme, comme nous 1’avons 
dejadit, a Taide de pieces retirees des liasses de S. Cilles : 


Liasses 1-7, 

Bulles (au nombre de 81). 

11 2 Liasses 114. 

Gommanderie de Nimes 1 ®, 

.— 

8. 

Privileges des souverains. 

— 

115. 

— 

d*Orange 20 5 6 . 

_. 

9. 

Affaires cl i verses. 

— 

116. 

— 

de Peyrassol et 

_- 

10. 

Gommanderie d'Aix. 



— 

Peyrius. 

_ - 

11-33. 

— d’Aries. 

-— 

117. 

— 

de P6zenas lt . 

. 

34-43. 

— d/Avignon. 

— 

118-123. 

—_ 

de Rue. 

, - 

44-47. 

— de Rras. 

— 

124.' 

—- 

de S, Emilien. 

_ _ c 

48-56. 

— d*EchiroIles ls , 

— 

125-127. 

— 

de S. Eulalie. 

__ - 

57. 

— de Gap* 7 8 9 -Embrua is p 

— 

128-152. 

— 

de S. Gilles 22 , 

- - 

58-86. 

de Jalles. 

— 

153-156. 

— 

de S. Maurice, 


87-102. 

— de Montfrin. 

— 

157-162. 

— 

de Valence. 

,__ 

103-105. 

— de Montpellier. 

— 

163. 

— 

de G«5n£rae 25 . 

— 

106-113. 

— de Nice, 

— 

164. 

Commanderies diverses. 


Registres. — En 1’absence de tout inventaire, les recherches sont assez difficiles 
dans celte serie, qui compte un nombre eonsiderable de documents administratifs 
ilivres de comptes, d’hommages, de reconnaissances, terriers, cadastres, reglements 
forestiers, cartes et pians, etc.). Les rcgistres ont ete repartis par commanderies, 
niais la tete de la collectiori est formee par ceux qui concernent le prieure de 
S. Gilles en general. S’ils n’offrent, pour les epoques anciennes, que peu de rensei- 
gnements, iis sont pour les temps plus voisins de nous une mine precieuse et utile a 
exploiter. Deux colleetions meritent, dans cette multitude de volumes, a cause de 
leur importance, d’etre specialement signalees : celle des Visites et celle des 
Deliberatioris, 


1, S. Anne (TArgence, surla rive droite du Bhone, 
Gard, arr, Nimes, eant. Beaucaire, com. Fourques. 

2, Herault, arr. Montpellier, eant. LuneL 

3, S, Eulalie du Larzae, Aveyron, arr.S. Alfrique, 
eant. Cornus. 

4, S. Fdlix de Sorgues, Aveyron, arr. S, Affrique, 
eant, Gamares, 

5, A Aries (Bouehes-du-Rhdne), 

6, Alpes-Mari times, arr. Nice, cani, Escarene, 

7* Bouches-du-Rh6ne, arr,, eant, et com. Aries. 

8. Alpes-Marilimes, arr. Grasse, eant. S, Auban, 
com . Andon, 

9. Id,, id,, eant. Vence. 

10. A Aries, Bouches-du-Rh6ne. 

11. Ce cartulaire est incomplet d au moins un 


feuillel, qui se pla?ait enlre les f 03 50 et 51 actucls; il 
contenait la transeription d'une « Carta afrancamenli 
Hospitalis a domino Gtone Romanorum imperatore 

12. LoU arr. Figeac, chef-lieu de eant. 

13. Drome, arr. Die, eant, La MoUe-Chalangon. 

14. Drome, chef-lieu de dep, 

15. Gard, arr. Nimes, eant, et com, Vauvert. 

16. Isere, arr, et eant, Grenoblc. 

17. Hautes-Alpes, chef-lieu de dep, 

18. Hautes-Alpes, chef-lieu d arr. 

19. Gard, chef-lieu de dep. 

20. Vaucluse, chef-lieu d'arr. 

21. Herault, arr. Beziers, chef-lieu de eant. 

22. Gard, arr, Nimes, chef-lieu de eant. 

23. Gard, arr, Nimes, eant. S. Gilles, 







— XXXIV — 


1° Les Registres de Visites sotit au nombre de 52, et s’etendent de 1338 a 1790 : le premier 
d’entre eux, il est vrai, n’est pas dat^, mais par son Meriture il se place au milieu du xiv* siecle; 
ce n'est qu’un fragment sur papier d’une visite de Ia commanderie de Campagnolles (dependant 
de B^ssiers). Avec le second commcnce la s^rie proprement dite; c’est un registve sur papier de 3i> < 
feuillets, in-4°, date de 1338 et intitule : Visites gener a! les des commanderies dependentes du grand 
prieure de S. Gil/es ». On juge de 1’intfiret qu’un registre, tres detaille, de cette epoque peut offrir 
pour rhistoire interieure du prieure ; le nom et le nombre des freres est donnd pour chaque maison, 
ainsi que l’cnonc6 des recettes et des drenses de chacune d’elles, Nourriturc et liabillement des * 
freres, salaire des domestiques, sont exactement mentionn^s; la comptabilitc matiferes et la comptabilitc 
argent soni soigneusement distingmJes. Ce n’est pas, ii proprement parier, un proces-verbal de visites, 
mais plutot un £tat du personncl 1 et des revenus des commanderies. Le troisieme volume, au contraire 
(1411-1491}, a le caracterc absolu de registre de visites ; c’est 1’inventaire des biens meubles et immeu- 
bles des commanderies; les descriptions de reliquaires et les catalogues de bibliotheques qu il contient 
sont inWressants. Le tableau suivant servira au lecteur de guide dans cette s<5rie : 


1. (xiv a s.) 

2. (1338.) 

3. (1411-29,'1460, 1491.) 

4-5. (1495.) 

6. (1540.) 

6 bis. (1612.) 

7-8. (1613.) 

9-10. (1634.) 

11. 1645.) 

12. (1648-50.) 

13-14. (1649.) 

15-16. (1656.) 

17. (1657.) 

18. (1669.) 

19-20. (1668.) 

21-22. (1669.) 


23-24. 

(1673.) 

25-26. 

(1674.) 

27-28. 

(1681.) 

29-30. 

(1688.1 

31-35. 

f 1696.) 

36-37. 

(1702.) 

38. 

(1702, 1705.) 

39-40. 

(1708.) 

41. 

(1713.) 

42. 

(1728.) 

43-44. 

(1742-3.) 

45-47. 

(1753.) 

48. 

(1755-6.) 

49. 

(1777.) 

50. 

(1778.) 

51. 

(1786-91.) 


2° Les Registres anx deliberatioris des chapitres et asscmbldes comptent 21 volumes. S’ils ne 
remontent pas a une date antdrieure a 1371, ct s’ils pr^sentent, jusqu’au commencement du xvi° siecle, 
de nombreuses lacunes, iis n’en forment pas moins un ensemble pr^cieux, dont les premiers volumes 
ont une haute importance. L’habitude, en effet, de transcrire dans ces registres, parmi les ddlibdrations 
du cbapitre de S. Gilles, les bulles que les grands maitres adressaient aux grands prieurs, ct la corres- 
pondance de ces derniers, ctait constante, ct nous lui devons Ia conservation d’actes importants. A ce 
titre seul l’intdret de ces registres est considerable. Le premier volume (1371-1382) se compose de 
57 feuillets de papier, et renferme une cin quanta me de bulles des grands maitres Raymond Berenger 
et Heredia, dont les plus anciennes sont des annues 1368 et 1369, et un grand nombre de lettres des 
grands prieurs. C’est un veritable registre d’enregistrement de la correspondance reyue et expediee ; 
le second volume (1422-1461) ct les suivants presentent le meme caractere; en voici le tableau sommaire; 


1 . 

(1371-1382.) 

2. 

(1422-1461.) 

3. 

(1466-1499.) 

4. 

(1500-1522.) 

5. 

(1523-1536.) 

6. 

(1537-1547.) 

7. 

(1548-1559.) 

8. 

(1561-1587.) 

9. 

(1593-1601.) 

10. 

(1601-1611.) 

11. 

(1612-1621.) 


12. 

(1622-1637.) 

13. 

(1638-1653.) 

14. 

(1654-1673.) 

15. 

(1674-1686.) 

16. 

(1687-1700.) 

17. 

(1701-1724.) 

18. 

(1725-1750.) 

19. 

(1751-1775.) 

20. 

(1776-1783.) 

21. 

(1784-1791.) 


Les lacunes de 1559 a 1561 et de 1587 a 1593 peuvent etre partiellement comblees par 1’inven¬ 
taire fait en 1752, que nous avons signalii plus haut (Invent. n° 1.) 

11 convient de rattacher a cette collection les registres des asscmbl6es extraordinaires; 22 (1684- 
1705); 23 (1706-1771); 24 (1772-1789); des collations et professions: 25 (1668-1774); 26 (1775-1791), 
et des decrets ct ddlib^rations de la venerable langue : 27 (1731-1780). 


1. Les noms contenus dans ce registre ont eld rele¬ 
ves par le comte de Grasset, et publies par celui-ci 


dans VEssai sur le grand prieure de S. Gilles, que 
nous avons deja eu occasio» de citer. 




— XXXV — 


Signalons enfin lcs dossiers des preuves de noblesse fournies par les chevaliers 
a leur entree dans 1’Ordre. Iis forment actuellement 618 numeros de preuves de 
noblesse et de bourgeoisie, et 6 paquets de dossiers tFameliorissement des comman- 
deries; mais iis etaient bien plus nombreux au xvm e siecle. L’inventaire de 4762, en 
effet, en mentionne beaucoup qui ne se retrouvent plus aujourd’hui; iis occupaient, 
ii cette epoque, a eux seuls 8 armoires. 11 est possible de suppleer a ces pertes ii 
1’aide des procfes-verbaux dont une expeditio» etait envoyee au siege de 1’Ordre. Ces 
expeditions subsistent encore aujourd hui a Malte (Arch. de Malte, div. XV, section I, 
dossiers pour la langue de Provence, xvi e -xvm e s.). 

A cot6 de Farchive prieurale, d’autres fonds du depot des Bouches-du-Rhdne 
peuvent etre consultes avec succes et fournir des documents interessants sur 
niopital. Celui-ci n’a-t-il pas eu des rapports continuels avec ses voisins, avec 
1’autorite episcopale, avec les cours souveraines, parlements, chambres des 
comptes, etc, ? On con£oit,des lors, que les traces de ces rapportsaient pu subsister, 
et que letude des archives de ces etablisseinents et de ces juridictions nous les 
rev^le. C’estce qui a lieu, a Marseille, pour la Chambre des comptes de Provence : 
dans la serie B des archives departementales le registre B 26 contient 1’enre- 
gistrement (f. 72 et suiv.), fait en 1616, d’un assez grand nombre de priviloges 
apostoliques en faveur des Hospitaliers, le registre B 1477 (xvi e s.) divers documents 
et enquetes concernant ieurs biens, et les registres B 161-168 {R. Templariorum, 
i-viii) les pieces relatives a la suppression du Temple en Provence (corres- 
pondance du roi Charles II avec ses officiers, proces-verbaux d’arrestation, inven- 
taire des biens meubles et immeubles des commanderies, administration des terres 
pendant le sequestre, leur transmission, etc.). 11 en est de me me pour les 
fonds des arclieveches d’Aix et d’Arles. Le premier nous fournit deux liasses de 
pieces concernant les Hospitaliers (G. 243, 244 ‘), et le second un certain nombre 
d’actes interessants, signales par les inventaires anciens de ce fonds. En outre, le 
Livre de la Campane, recueil de pieces tres diverses, originaux ou eopies, forine 
par les archeveques d’ArIes, nous a conserve les transcriptions de plusieurs pisces 
emances des comtes de Toulouse et des rois de France Charles IX, Henri IV et 
Louis XIII, en faveur de 1’Ordre, pi6ees que nous connaissions deja par ailleurs. 
Enfin la coi lecti on Nicolai renferme sur les Hospitaliers une vingtaine de docu¬ 
ments modernes (4627-1779) qui n’offrent pas d’interet special. 

L’aper£u que nous venons de donner du fonds de S. Gilles serait incomplet si 
nous ne disions quelques mots des depots darchives qui ont recueilti des portions 
de 1’archive prieurale. En premiere ligne se placent lcs archives departementales de 
la Haute-Garonne h Toulouse. Elles renferment les titres de 18 commanderies, dont 
les papiers avaient ele transportes a Toulouse au siecle dernier pour la commodite 
des procedures engagees au Parlement de Toulouse, duquel relevaient ces etablisse- 
ments. Nous avons eu Foccasion de constater plus hautque ces fonds manquaient a 
Marseille; iis sont aujourd’hui, gr;lce a cette circonstance inattendue, a Toulouse, et 
y forment un ensemble de 629 liasses, dont voici la repartition sommaire: 


Bastit (le). Membres: Fajac, Loupiac et Molieres* 
— 21 liasses, 

Drnzens * Membres : Brueafol, Campagne, Le 
Bariege, Limoux, Megrie ou Magrian, Maurelhan, 
Moutredoo, Moulin aOrp ou tl^Orb, Peyriac, Val* 
daigne, — 02 liasses. 


Canabieres (les). — 24 Hasses, 

Durbans. — 15 liasses, 

Espalion*. Membres ; Aaglars, Albignac, Ati- 
Kils ? Landes, Limouze, Manda lac, —^43 liasses* 
Grizan. Membre : Carcassonne, —3 liasses, 
Homps. “14 liasses* 


1. Voici le contenu de ces deux liasses; G. 243, 
3 pieces. 1* Cahier de papicr, xiv B s*, on provengal, 
relati f aux reconoaissauces dc la maison de Bayie 
(dependance de S, Jean d’Aix), Ge document est 
class<5 par erreur dans ce fonds; il appartient k celui 
de S* Gilles* 2° Fragmenls de statuis de 1’Ordre, 


xvm e s., papier* 3° Cahier de papier, xvt e s* (37 L), 
conteoant la copie de 15 bulles gendrales en faveur de 
1'Ordre (1181-1514)* — G* 244, 48 pieces du xviii* s* 
relatives a des conflits entre le prieur de S* Jean d'Aix 
et rarcheveque d’Aix* 

2* Aveyron, chef-iieu darrondissement* 



— XXXVI — 


La Capelle-Livron. Membres : Aiguetintc, Cav¬ 
ius, Crouzilles, Drulhe, Ginouillac, Loze, Mas dei 
Serieys, Moulhac, las Nausias et la Garaudie, 
Parisot, Feehaudrie, Peehdauzon, S. Laurent, 
S- Peyronis, S. Projet et S, Amans, S. Pantaleon, 
Labar the et Moncuq, Salles en Rouergue, Terrail, 
Yillefranche, Yilleneuve. — G6 liasses. 

La Selve \ Membres : Begon, Broquiers, Faus- 
sergnes, Rulhac, Sauganete. — 37 liasses. 

La Tronquibre , Membres : Castelnau de Brete- 
nouSj Gorses en Quercy, Laborie et las Cabanes, 
S* Igest, Yillefranche de Rouergue, Yilleneuve, 
— 25 liasses. 

Lugan 1 2 3 * — 5 liasses. 

Muhau. — 15 liasses. 

Montpellier. — 3 Ilasses. 


Montfrin. — 4 liasses, 

Narbonne. Membres : Labessiere, Nigresserre, 
S, Vincent d ? 01argues. — 33 liasses. 

Pezenas . Membres : Campagnols, Cazouls. — 
43 liasses, 

Eaissac . Membres : Barre-Sempd, Cambon du 
Temple, Carmenel, Gontier, La Capelle, Lanei, 
Lautrec, Peehgouzon, S. Antonia, S. Girq et 
Lautrec, S. Pierre de Gil, La Salvetat. —* 30 
liasses. 

Sainte-Eulalie. — 39 liasses. 

SaintFelix de Sorgues* Membres : Caillau et 
Cajan, Carrtus, Ferreiroles, Martrin, Montagnol, 
Prugnes, S. Caprasy.— 23 liasses. 

Vaour Membres ; Beauvais, Bonneville, Len- 
tin. — 21 liasses. 


Les recherches sont facilitees dans cctte masse considerable de documents par 
de nombreux inventaires anciens. Chacune de ces commanderies en compte un ou 


plusieurs, dont voici Fetat: 


Bastit (le). 
Canabiferes (les). 
Douzens. 

Durbans. 

Espalion. 

Grezans, 

Homps. 

La Capelle-Livron. 
La Selve, 

La Tronquifcre. 


3 invent. xvm* s, 

3 — 1641 et xvm $ s. 

3 — 1704,1716, xviii* s. 

6 — 1639,1704, xvn e s. 

1 - XVIEI 8 S. 

2 — xviP s, et 1704. 

3 — xvn e s. et 1704, 

3 — xvi fl s.,1705,xvni°s, 

4 — 2 du xvm° s. 

2 — 1701 et xvnP s. 


Lugan, 1 invent. 1704, 

Mifiau, 4 — 1636,1661,1704. 


Narbonnc. 1 

P^zenas. 2 

Raissac, 2 

Sainte-Eulalie. 3 

S. F^lix de Sorgues, 2 
Yaour, 3 


et 1749. 

— 1749. 

— 1653 et 1704. 

— 1704 et 1746. 

— 1704,1727,xvin e s. 

— 1704 et xvin® s. 

— 1634,1665,1704. 


Apres le depdt de Toulouse, les archives communales d’Aries meritent (Tetre 
eitees en secon.de ligne. Si les collections Veran et Mege, qu elles renferment, ne 
se composent que de papiers modernes dans lesquels FHdpital est represente par 
quelques pieces administratives, imprimees on manuscrites, en revanclte elles 
contiennent nn ensemble de titres interessants pour Thistoire du grand prieure. 


Ge sont: 


1° Un beau manuscrit en provencal des Statuts et Egards de POrdre, de Ia fin du xiv 5 siecle. 

2° Un recucil forrnc sous le titrc de : Privileges, bulles et arrits rendtts en favear de Vordre de 
S, Jean de Jenmilem (1113-1170) et comprenant une importante collection de pieces, la plupart 
imprimees, avec une table des matieres* 

3° Une collection de cinq gros portefeuilles, dont la provenancc iFest pas connue, remplis de 
pieces originales, et intituUs: Malthe, grand prieure de S . Gilles. Le premier volume concerne Thotel 
prieural (xvVxvni 6 siecles) et le tenement de Selvegodesque en Languedoc (20 pieces, 1202-1608). Le 
second renferme les titres de la Finede S, Jean (20 pieces, 1379-1776), Clarefarme (14 documents, 
1271-1617), Ribeires (aujourd’hui Grand et Petit-Courtel) (2 pieces, 1709-xvm" s.), et des pians. Dans 
lc troisifeme se trouvent les titres de Ia commanderie de S, Pierre de Salicrs en Camarguc (118 docu¬ 
ments, dont beaucoup de tres anciens, et quelques pians). Le qua triente conti e nt 88 pieces (xu°-xviii e s.) 
sur les commanderies de S. Thomas de Trinquetaille, Sainte-Luce et la Favillane, prfes d’ArIes, et du 
Petit-Argence, Capette, Plan de Ia Peyre et Saint-Christol en Languedoc, des pians et Fin venta ire des 
titres du Plan de la Peyre, fait par Raybaud. Le cinquieme est compos^ de 97 documents (xu-xviu 0 s.), 
dont beaucoup sont tres anciens, relatifs aux maisons de la Vernede, d’Aix, de MarseiHe et de Beaulieu 
cn Provencc; mais c’est surtout Aix qui est represente dans ce portefeuille. 

4° Une dizaine de volumes de proces-verbaux d T arpentage et de visites (xvm* s.), 

5° VAuthenticum domas Hospitalis prioratus S . Egidii, cartulaire du commcncement du xui e s. 
(185 f.) dont 1’importance est capitale pour Thistoire de POrdre en Provence. II a btb analys4 par le 
baron du Roure, dans La Revue historique de Provence , I (Aix, 1890, in-8°), p. 13-26, 57-64, 80-96, 115-117, 
et peut etre identifi^ d*une fa^on certaine avec le Livre Blanc de Ia commanderie de Saliers que citent 
les historiens provencaux des siecles derniersA 


1. Aveyron, arr. Rodez, eant. Requista, 

2. Aveyron, arr. Yillefranche de Rouergue, eant. 
Montbazens. 

3. Tam, arr. Gaillac, chef-lieu de eant. 


i. Lmventaire des titres de Saliers, conserve aux 
archives des Bouchee-du-RhOne, porte, en tete du cha- 
pitre relatif a Aurisset, Tavertissement suivant: « Pour 
savoir lorigine de la possession du mas d’Aurisset, on 








_ XXXVII — 


II iFest pas douteux que ee sont Ia des fr agmen ts importants de Farchive de 
S. Gilles qui, pour des raisons qui nous echappent, sont restes h Aries au lieu de 
prendre, avec le reste du fonds* le chemin de Marseille. Iis compldtent heureusement, 
pour les commanderies voisines d’Aries, les documenta des archives des Bouches- 
du-Rhdne,et devaient etre signalds ici. Dans le meme ordre dddees, plusieurs depots 
d’archives departementales conservent encore des fonds, plus ou moins importants, 
et generalement modernes, de FOrdre de THdpitaL A Yalence se trouvent quelques 
documenta des quatre derniers sieeles sur la commanderie de Yalence; h Privas, 
quelques actes relatifs a celle de Jalles et a La Villatte, membre de Palhers en 
GevaudanF A Draguignan, les commanderies de Comps, de Nice et dVVstros sont 
representees par des pieces administratives du xvm e siecle et de Ia periode revolu- 
tionnaire. Les archives departementales des Alpes-Maritimes possedcnt, pour le 
Templa, 6 liasses, et, pour FHdpital, 8 Ii asses concernant les maisons de Grasse 
et de Nice (Temple) et de Biot (Hopital), dans lesquelles se trouvent quelques 
pieces curieuses. Gelles du Gard renferment une trentaine de liasses et de registres 
(H, 631-659) qui concernent le dessfechement des rnarais de Languedoc, la comman¬ 
derie de Montfrin, ancienne maison du Temple, et diverses matierqs d’interet 
general; les documents sont des xvi e -xvin® sieeles, a Fexception de quelques copies 
de pieces anciennes* 


GRAND PRIEURE DE TOULOUSE \ 

Quand la suppression de FOrdre du Temple doubla les possessions territoriales 
de FHopital, le prieure de S, Gilles, qui s f etendait encore, malgrd divers demembre- 


a eu recours dans FAuthentiquc des tiltres du grand 
prieuri ou les titres sont enregisires ». On est donc 
foree d’admettre qu’au xviii* siecle il nexistait que 
l authentique de S. Gilles, puisqu on devait, pour se 
procurer les titres concernant Saliers, recourir a ce 
recueil. Enfin les renvois faits dans Finventaire de 
Saliers, ainsi que eeux faits par les historiens pro- 
ven$auxdapres le Livre Blanc, se referent aux folios 
de FAulhentique. 

1, H. 93 provisoires): Jalles, procedures et 
pians, 1297 (copie moderne) — xviii c siecle; H, 94: 
Lavillale, reconnaissances et baux* 1643- 1788. 

% Bibliographie,— Quelques travaux ont e te faits 
sur diverses commanderies du grand prieure de Tou- 
louse, ainsi qu’une etude d ensemble, due a M, A. du 
Bourg ; celle-ci, icrite dapres les sources conservees 
aux archives de la Haute-Garonne, donne 1’historique 
de chacun des etablissements de FOrdre, et de nom- 
breuses pieces juslificatives; malheureu semen t celles- 
ci noni pas ete publices avec toul le soin desirable, et 
demandent a etre contrdlees, L/histoire du fonds d ar¬ 
chives a ete laissee de cote dans cette publication, et 
celle du grand-pricuri propremenlditna it i queflleu- 
rie* II convient de citer aussi un ouvrage du baron de 
Marquessae sur les Hospitaliers de S* Jean de Jiru- 
salem en Guyenne. Lauteur sest specialenient place 
sur le terram archioiogique; de nombreux pians et 
des planches reproduisent les restes et les ruines des 
maisons de THopital actuellement comprises dans les 
limites du diparlement de la Gironde ; c est la partte 
principale et interessante de ce livre ; au point de vue 
Mstorique, les dipols de Bordeaux et de Toulouse ont 
ite consultes. 

a), Ouvrages gineraux: A. du Bourg, Histoire du 
grand prieure de Toulouse, l re ed. Toulouse, 1683, 
ui-8 D , xi-596 p. r lxxix p. de pieces justificatives et 
5 p, de lable; 2 e id. Paris et Toulouse, 1883, mime 
impression augmentie d uti index (xxxvm p.) et d'un 


erratum. — Baron H, de Marquessae, Hospitaliers de 
S. Jean de Jirusalem en Gugenne depuis /exn° siecle 
jusquen 1793, priceptoreries, commanderies et a u Ires 
possessions de VOrdre actuellement enclav£es dans te 
diparlement de la Gironde, Bordeaux, 1666, in-4°, 
ix-292 p,, 50 pL (eaux-fortes), —J.-F, Bladi, Ordres 
religieux et militaires de la Gascogne dans Renue de 
Gascogne f XVIII (Aueh, 1877, in-8°), p. 345-55. Ce tra- 
vail a donne lieu, dans la meme Renue, a des articles 
eomplementaires emanes du baron de Cauna, JJOrdre 
de Malle dans les Laudes (XVIII, 531-3), et d'Adrien 
Lavergne, Noles sur les ordres religieux el militaires 
de la Gascogne f (XIX (Auch, 1878), 197-202). — 
G. Saige. De l* ancienne ti de Vllupiial de S a ini-Jean 
de Jertisalem dans Bibliotheque de VEcole des 
Charles^ XXV, p, 532-60; tirage a part sousle titre: Les 
origines de FHdpital de S, Jean de Jertisalem (Paris, 
1864), 11 pages. Ce travail, qui faisait connaitre trois 
chartcs concernant FOrdre de 1083, 1084 et 1085, a 
ete discute et a donne lieu aux e tudes de : 3. Delaville 
Le Boulx, Trois charles du xn° siecle concernant 
VOrdre de S , Jean de Jerusalem ? dans Archives de 
FOrienl latin , I (Genes, 1881, in-4°), p. 409-15; — et de 
E. Cabie, Sur trois chartcs alhigeoises concernant les 
origines de 1’Ordre de S * Jean de Jirusalem, dans 
Annales du Midi, III (Toulouse, 1891, in-8°), p. 145-58, 
b)> Monographies ; de Barrau. Documents sur 
les Ordres du Temple et de Saint-Jean de Jerusalem 
en Rouergue, suivis d f une notice historique sur la 
Ligion dhonneur et du tableau raisonne de ses 
membres dans le meme pays . Rode*, 186!, in-8°, 591 
p, — de Thezan-Gaussan (Denis). La commanderie 
d’Argenteus, dans Revue de Gascogne, XX (Auch, 
1879), p. 120-33. —Abbe J. Dulac. Forte des ckeva- 
liers de FOrdre de Saint-Jean de Jirusalem a Bor~ 
der es, dans Revue r/e Gascogne, XIII (Auch, 1872), 
p, 270, 415, 445 et 510. —P, Laplagne-Barris. Un eia- 
b lissem en l des Temptiers dans le diocese d T Auch 



XXXVIII — 


ments successifs, de Ia Mediterranee ii FOcean, des Alpes aux Pyrenees, de la 
Garonne au Rhene, devinttrop considerable pour ne former qu’nneseulecirconscrip- 
tion administrative; un nouveau dddoublement eut lieu, et la partie occidentale de 
Fancien prieure de S. Gilles, celle qui comprenait les domaines de 1’Ordre en Haut 
Languedoc, Guyenne, Gascogne, Bigorre, Biscaye et comte de Foix, fut constituee 
en prieure independant sons le titre de prieure de Toulouse (1315). Quelques annees 
plus tard, le grand maitre Helion de Villeneuve, venu en Languedoc pour tenir un 
chapitre general a Montpellier (1330), profita de sa presence & Toulouse pour achever 
Forganisation de la nouvelle province dc 1’Ordre, et pour en determiner les 
circonscriptions et les commanderies. 

De ces differentes maisons, Ia plupart etaient de fondation ancienne et remon- 
taient au milieu du xn e siecle, quelques-unes meme etaient contemporaines de Ia 
naissance de rOrdre; Toulouse, Poucharramet, Pexiora datent des premieresannees 
du xu e siecle; Fronton fut fonde en 1122, le Burgaud en 1123, Garidech en 1134, 
Caignac vers 1136. Dans la seconde moitie du xn e siecle, presque toutes les autres 
commanderies se constituerent; et, au xm e siecle, a peine peut-on signaler quelques 
nouvelles fondations. Au eommencement du xiv* siecle, la chute du Temple amena 
Fincorporation des maisons de cet ordre et un remaniement complet des comman¬ 
deries. Si quelques etablissements Templiers passerent a Fllopital sans que rien fut 
modifie a leur ancienne organisation, il arriva plus souvent que des maisons de 
Fllopital recurent un ou deux membres nouveaux provenant du Temple, ou que 
reciproquement d’anciennes possessions de Fllopital furent rattachees, en qualite 
de membres, a une maison Templiere. Plus tard, au cours du moyen age, di verses 
modilications se produisirent encore de temps a autre, mais a titre d’exception, 
quand Fetat precaire ou florissant des maisons de 1’Ordre necessita la coneentration 
ou le dedoublement des commanderies. 

Ces commanderies, en 1768, etaient au nombre de 25’. Mais ce chiffre est loin 
d etre absolu a cause des remaniements administratifs qu’elles subirent frequemment; 
le dernier historien du prieure de Toulouse, M. du Bourg, en compte 29, sans parier 
des maisons de religieuses Hospitaliores de Beaulieu, de Fieux, de Martel et de 
Toulouse. Au point de vueterritorial, les etablissements de Fllopital etaient repartis 


[la Grange en Martin], dans Revue de Gascogne, XIX 
(Auch, i878), p. 46, — A, du Bourg. Caignac } com- 
manderie de VOrdre de S, Jean de Jerusalem, dans 
Menio ires de la Socie ti arcMologique du Midi de la 
France, XII (Toulouse, .1881, in-4°), p, 153-64, — De 
Tliezan (Denis), La commanderie de la Cavahrie 
(Gers), dans la Revue d f Aquilaine, XII (Auch, 1868), 
p. 106-25, — A* du Bourg - , Ftude sur la ville et la 
commanderie de Fonsorhes, dans Memoires de la So- 
ciete archeologique du Midi de la France, X (Toulouse, 
1874}, p. 333-53, — A, du Bourg. Garidech, dans 
Memoires de la Sociati archeologique du Midi de la 
France,IX (Toulouse, 1872), p, 315-41, — De Thezan 
(D e n is), Gim h rede et son ancienne com mander ie, et ude 
historique^ dans Bevue de Gascogne, XXV (Auch, 
1884), p. 444-52, — Chev, AL du Mege. Nole sur 
quelques monumenta de V Ordre de la Mi lice du 
Temple et sur Vellis e de Montsaunes, dans Memoires 
de la Socii te archeologique du Midi de la France , V 
(Toulouse, 1847}, p, 187-22, avec i planche. — Pii, 
La uzun. Les cou venis de la vi Ile d’A g en a van t 1789, 
Agen, 1889-1893, 2 voL gr. in 8*. Le premier volume 
(p* 27-45) contient un chapitre i nt i Iule : Les Templiers, 
les Hospitaliers de S • Jean de Jerusalem. — 0 . Bel- 
liomme. N otice his torique sur le lieu d'Qrfons, 
uulgair ement Arfons, ancienne commanderie de 
TOrdre de Sainl-Jean de Jerusalem dans la Montagne 


Noire, arrondiss ement de Castres ( Tarn) y dans Me¬ 
moires de la Socieie archeologique da midi de la 
France, V (Toulouse, 1847), p, 223-76, — A, du Bourg, 
Pexiora ( Pugsuhran ), commanderie de 1'Ordre de 
Sainl-Jean de Jerusalem, dans Memoires de la Socieie 
archeologique du Midi de la France, XI (Toulouse, 
1880), 399-409, — Fr, Moulencq, Documenfs histo - 
riques sur le Tarn-et-Garonne, Montauban, 1877- 
1885, 3 voL in-8°. Le deuxieme volume (p, 5-70) con¬ 
tient une fRude sur les commanderies de la Villedieu, 
de Gastelsarrasin, de la Cappelle-Livron et de Golfech, 
— Devais, aine, Montricoux, Toulouse, 1861, in-8°, — 
C. Barriere-Flavy. N otice historique sur Saint Quire 
(Toulouse, 1886, in-8°), vin-115 p. et planches, — 
A. du Bourg, Prise depossession par les Hospitaliers 
de la maisondu Temple de Toulouse (1313), dans Me¬ 
moires de la Socieli archeologique du Midi de la 
France, XI (Toulouse, 1880), p, 172-85- — A, du 
Bourg, Hdpital et II6tel Saint-Jean a Toulouse, dans 
Memoires de la Socieie archeologique du Midi de la 
France, XI (Toulouse, 1880), p, 249-71, — Elie- A* 
R o ssi g n ol, Va o u r, d an s Mo nog raph ies co m m u na les o u 
elude stat istique, historique et monumentale du de par- 
tement du Tam, 1 rQ partte, arrondissemenl de Gaillac 
(Toulouse, 1864-6, 4 voL in-8°), III, p, 193-233 et 
283-92 (pieces justificatives), 

1, De Grasset. Essai sur le gr , pr , de 5, Gilles, p, 11 * 


— XXXIX — 


comme suit: dans le Toulousain, les commanderies de Toulouse, Garidech, Le 
Burgaud, Fronton, Poucharramet, Plagnes (commanderie de jus patronat fondee au 
xvn e s.), La Villedieu ; dans le Lauraguais, Renneville, Cuiguac et Pexiora; dans 
le comte de Foix, Gabre ; dans celui de Comminges, Montsaunfes, Boudrac. Goutz et 
Larmont etaient dans le Fezensaguet, le Temple d’Agen et Golfech dans 1’Agenois ; 
Argenteins et Casteljaloux dans le Condomois ; Verlhaguet pres de Montauban ; 
Coursu Pextremite orientale du Bazadois; La Gavalerie en Armagnac. Le long des 
Pjrenees, Fllopital elait etabli ii Bayonne, a S. Blaise des Monts (Soule), a Caubins 
et Morlaas (Bearn), ii Borderes (Bigorre); en Guyenne, ii occupait Bordeaux et 
Arceins, en Perigord Condat, 

Les archives du grand prieure de Toulouse sont conservees aux archives de la 
Haute-Garonne (serie IIj; ce depot les a reeueillies apres la cliute de 1’Ordre. Sauf 
quelques pertes inevitables, ou peut dire qu’elles y sont entrees dans leurintegrite; 
on en jugera par Fenumeration suivante : 

Liasses. — Elles sont au nombre de 417'!, Ia plupart tres considerables et ren- 
fermant des pieces par centaines. Les documents concernant ehacune des eomman- 
deries sont classes sous la rubrique generale de layettes, suivie du nom de la 
commanderie, par exemple : layettes de Toulouse, de S. Ghristol, etc.; chacune de 
ces layettes se subdivise en une ou plusieurs liasses, groupees par membres des 
commanderies. 

De ces layettes les unes (167 liasses) concernent les etablissements proprement 
dits du grand prieure de Toulouse; les autres (529 liasses) renferment les titres de 
48 commanderies appartenant au prieure de S. Cilles, dont les archives avaient ete 
transportees au siege du grand prieure de Toulouse pour faciliter les proces que 
ces maisons soutenaient devant le Parlementde Toulouse. Nous avons deja pario de 
ces derideres 1 2 3 4 5 * ; aussi ne nous occuperons-nous ici que des etablissements dependant 
du grand prieure de Toulouse : 


Arcins*. Membres: Medoc (loedi t6s du), M 011 - 
tarouch, Molis, P^corade, Pujols et Bernuil, S. 
Andre de Cabeuse, S; Genis et Canto is, S. Martin 
de la Caussade, S. Pier re de Castets, Ville murtin* 
— 52 liasses. 

Argenteus (Temple)Membres : Barbe fere, 
Casteljaloux, Caralis, Cours, Lagarderc, Montrdal, 
N^rac, Puyfortaiguille, Romestaing, Villeneuve 
de Marsan. — 84 liasses» 

Bayonne \ Membres : Arcngosse, Corna lis, 
Gaas, Labatut et Camon, Luglon, S» Etienne de 
Ribe Labour, S* Jean d’Azur» S, Jean dTehar et 
Sames, Tarnos, Tartas* — 22 liasses, 

Bazas s , — Une liasse* 

Bordeaux (Temple) 8 * , Membres : Arveyres, An- 
bezc ou Daubezc, Benon, Buch, Cadarsac, Castel- 
nau-M^doc, Fargues, Lagrave d'Embares, Lalande, 
Magrines, Marsa nes eu Fronsadais, Martignas, 
Merignac, Puech ou Puch, Queynac, Salles-Billos, 
Salles-Bruneau. — 79 liasses, 

Borderes (Temple) 7 , Membres : Aureilhan, Bou- 


1. Voirplus haut, p, mv* 

2. Gironde, arr, Bordeaux, eant, Castelnaude Medoc. 

3. Lot-eUGaronne, arr. de Nerac, a 1500 mfrlres de 
cette ville. 

4. Basses-Pyrendes, chcf-lieu d'arr* 

5. Gironde, chef-lieu d arr. 

0. Gironde, chef-lieu de dep. 

7. Hautes-Pyrendes, arr. et canton Tarbes* 

8. Haute-Garonne, arr» S, Gaudens, eant» Montrejeau, 

9» Lot-et-Garomie, arr» Villeneuve sur Lot, eant* 


chct et Geys, Campan, Manbourguet, Ossun, 
Peyriguere, Piatae, Sarrouille, Soyatix, Tachoires, 
— 41 liasses. 

Boudrac (Temple) 1 . Membres: Aragnouet, Arn£, 
Cubas, Castelnau-Picam peau, Lnlanne-Arqu6, 
Lantignac, Luz, Montcassin, MonthSon, Sabailhan, 
S* Marcet. ~ 22 liasses* 

Temple de Breuil ou d*Agen*. Membres : Domi- 
nipech, S. JeandePHerm, Sauvagnns. — 31 liasses* 
Burgaud (le) l0 * Membres : Aussiac, Drudas, 
Fajolles, Pelleport, S* AndrA. — 31 liasses» 
Caignae 11 . Membres: Aignes, Canens, Capres- 
corjade, Cieuraguel, Gardouch, Gourville, La- 
combe, Lagarde, Marqucin, les Montaignes, 
Nailloux, Pamiers, Roquefort, S* Girons, S. Mi¬ 
di e 1 de Laues, S* Quire, Salau, Salles, Vtviers ou 
Vi vies* — 76 liasses. 

Castelna u su r G upie 13 . -— 2 liasses* 

Caubin 13 et Morlaas 1 ** — 14 liasses. 

Condat 15 . Membres: Andrivaux, Bonnefare, Ia 
Canada, Combeyranchc, Douville, Fontanilles, 


S» Livrade, com» Temple sur Lot* 

10. Haute-Garonne, arr. Toulouse, eant, Grenade 
sur Garonne. 

11. Haute-Garonne, arr. Villefranche de Lauragais, 
eant. Nailloux, 

12. Lot-et-Garonne, arr* Marmande, eant» Scycles. 

13. Basses-Pyr4ndes, arr», eant, et com. Qrthez* 

14. Basses-Py re nees, arr. Pau, chef-lieu de eant* 
15» Condat sur Tricon, Dordogne, arr. Nontron, 

eant. Champagnae de Belair. 





— XL 


Fraisse, Laroche S. Paul, Lembrat, Montgmard, 
Mortamar et CMteau-Missier, Naussanes, Pontar- 
naud, Puvlautier, Puymartiu, S. Avit, Sarjac, 
Soulet., Temple de Laygue. 10' liasses. 

Fonsorbes \ Membre : Frouzins et S. Lys. — 

(chambre prieurale)*. Membres : Cas- 
telnau d’Eslrefons et le Bousquet, Montpelegn, 
Nohic, Orgueil, Reynes, S. Jean de Montegut, 
Verlhaguet. — 55 liasses. 

Gabre 1 2 3 et Capoulet*. — 10 liasses. 

Garidech *. Membre : S. Vivian. — 25 liasses 

Golfech (Temple)*. Membres : Auvillar, Bordes 
et Caudecoste, Caumont, Gimbrede, Lieux, 
Miradoux, Rollac, S. Caprasy, S. Jean de Canusel, 

S. Sulpice de Rivalcde. — 3a liasses. 

Gou.t'. — 8 liasses. 

La Cavalerie (Temple) *. Membres : Abnn, 
Arpentian et Jcgun, Carnae, Castillon, la Grange- 
Martin, Nomdieu, Sainte Christie et Manci et, 
Sainte Fov d’Agen, S. Jean de Ferran, S. Nexans, 
S. Poy, Sainte Quitteric d’Agen, Senvonville, lrtb 
vaix. — 05 liasses. 

ha Villedieu ou Castelsarrasin (1 ernple) . .Mem¬ 
bres : Bonneroque, Labarthe-Flamarens, la Bastide 
du Temple, Ventilhac, Villeneuvc. — 36 liasses. 

Montsaunhs (Temple) 1 5 *. Membres: Aussemg, 
Bleussas, Cadilhan, Escanecrabe, Figarol, Lafitte- 
Toupiere, Lestelle, Marignac, Mazeres, Plaigne, 
S. Gaudens, S. Martory et Salies, Sainte Mayrone, 


Salles, Serres, Soueich, Thor et Boulbonne 
Valentine. — 56 liasses, ^ 

Plagnes 11 (commanderie creee en 1685 par F 
P. de'Bcon-Cazaux, grand prieur de Toulouse). 
— 8 liasses. 

Pouch arram et 12 . — 22 liasses. 

Puysubran, aujourd’hui Pexiora (chambre ma¬ 
gistrale) 1 *. Membres: Arzcns, Avignonct, Besplats, 
Bram, Cartels, Castelnaudary, Cumies, Fendeilles, 
Fonters, las Bordes, Laurac-Buc, Miraval, le Pin, 
Villasavary. — 34 liasses. 

RennevUle* . Membres : Arfons, Fonsorbes, Mar- 
ucfave, Montclar, Puylaurens, S. Bros, S. Sulpice 
e Lezat, Villefranche-Lauragais. — 45 liasses. 

Roquebrune n . Membres : Leviac, Mion, Monti- 
gnac, Monts^gur, Paulhac et Taurignac. — 
28 liasses. 

S. Biaise des Monts 10 . Membre: Riscle. — 
Une liasse pour Riscle. 

Toulouse 1 '. Membres: Aurcville, Belbeze, Cam- 
bernard, Copadel, Cornebarieu, Cugnaux, Esta- 
quebion, Juzet de Lucbon, la Deveze, la Gavarnie 
(Gavarnie}, Larmont, Larramet, L^guevin, Mares- 
taing, Mauremont,Menville,Milhars,Montgiscard, 
Montlaur et Au te rive. Muret, P4chabou et Pom- 
pertuzat, Peyrens, Pibrac, Pinsaguel, S. Clar, 
Sainte Foy de Peyrolieres, Vallesvilles, Verfeil, 
Yiensos et Cizos, Villeneuve les Cugnaux et Mau- 
rens, Villencuvettc. — 107 liasses. 


II serait fort difficile de sorienter au milieu d’une pareille masse de titres si la 
plupart des commanderies n’avaient des inventaires anciens dresses par les archi- 
vistes de 1’Ordre ; quelque defectueux qu’ils puissent <Mre, iis nen sont pas moins 
infiniment precieux pour guider les recherches. Le depot de la Haute-Garonne, en 
effet, comprend, pour les 29 commanderies du grand prieure de Toulouse, inven¬ 
taires se referant a 23 commanderies, et, pour celui de S. Gilles, 4 J inventaires se 
referant a 18 commanderies 1S . En outre, il existe un inventaire de la commandene 
d’Espinas (sans date), mais les pieces quii inventorie n’existent pas a Toulouse 19 . 
Voici le tableau des inventaires des commanderies du grand prieure de Toulouse: 


Arcins* 

Argenteos. 

Bavonne, 

Bordeaux. 

Bordfercs. 

Breuil (Temple de). 
Burgaud (le). 
Caignac. 

Caubins et Morlaas» 
Condat. 

Gabre et Capoulet. 
Garidech. 


1 invent.jxvn* s, 

2 -— 1689 et xvn ft s, 

\ — xvii* s. 

2 — 1686 et xvii* s. 

3 — 1680* 1713, et 

xvin 3 s. 

2 — 1476 et xvin 0 s, 

1 — XVIII 0 s. 

2 — 1642 et 1748. 

5 _ 1727 et xvin 6 s, 

1 — 1747. 

1 — 1681. 

1 - XVIII* s. 


Golfech. 

Goutz. 1 

La Cavalerie. 2 

La Villedieu ou Cas- 5 
telsarrasin. 

Montsauncs, 2 

Poucharramet. 
Puysubran (Pexiora). 2 
Renneville. 
Roquebrune. 

S. Biaise des Monts. 1 
Toulouse, 7 


1746. 

1655. 

1663 et 1746. 
1678* 1709, xvi 6 * * , 
xvii 0 etxvm 0 s. 
1657 et xvin 0 s. 

XVIII 6 s, 

xvii° s. et 1638. 

XVILI 6 S. 

XVIII 6 s. 

1701* 

1567, xvi 6 s. et 
xvn° s. (5 inv.) 


1* Haute-Garonne* arr. Muret* eant. S. Lys, 

2. Haute-Garonne* arr. Toulouse* chef-lieu de eant. 

3. Ariege, arr. Pamiers, eant, du Mas d T AziL 

4. Ariege, arr. Foix* eant. Tarascon sur Ariege. 

5. Haute-Garonne* arr. Toulouse, cani. Montastrue. 

6. Tarn-et-Garonne* arr. Moissac* eant. Valence 
d’Agen. 

7. Tarn-et-Garonne* arr. Moissac* eant, et com, 
Montaigul de Quercy. 

8. Gers, arr. Condom, eant. Valence, com, Castera- 

Verduzan. # 

9. Tarn-et-Garonne, arr. Castelsarrasin, cant.Mon- 

tech. 

10. Tarn-et-Garonne, arr. S, Gaudens, eant. 
Salies du Salat. 

11. Aude* arr. Castelnaudary, eant. Belpech. 

12. Haute-Garonne, arr. Muret* eant. Rieumes. 


13. Aude* arr. et eant. Castelnaudary. 

14. Haute-Garonne* arr. et eant, de Villefranche 
de Lauragais. 

15. Gers, arr. Auch, eant, Vic-Fezensac. 

16. Aujourd^hui Hdpital S. Biaise, Basses-Pyrendes* 
arr. et eant. Mauleon, 

17. Haute-Garonne, chef-lieu de departement. 

18. Voir plus ha ut* p. xxxvi. 

19. Signalons ici un manuscrit precieux pour This- 
toire des archives du grand prieure (Paris, Bibi, nat., 
nouv. acq. frang,* 742, xvn c s.* io-f" pap.). II contient* 
au milieu d^extraits des chapitres generaux de TOrdre, 
le registre des pr^ts de pieces d archives faits aux 
commanderies du grand prieure de Toulouse. Ces 
pieces elaient necessaires aux commandeurs pour sou- 
tenir en justice les droits de leurs maisons. 







— XLI — 


Cartons. — A cote <les liasses dont hous ve non s de parier, il convient de signaler 
divers cartons dans lesquels ont ete reunis d’importants documents. Ce classement 
recent estdu a 1’archiviste actuel, M. Baudouin, et a ete execute de 1886 a 1800. 

\ Q Carton : Cartulaires , — Ce carton comprend les documents suivants : 

i, Un rouleau de parchemin» contcnant Ia copie des donaticus et acquisitions de Vaour 
et de ses membres (Temple), xnT s., 104 pieces en latin (1177-1202); les deux 
premiers actes sont mutiids. 

n, Cahier contcnant Ia copie d’actes relatifs a Douzens (Temple), parch,, xv c s., onze 
feuillets, 12 actes. Le premier est do 20 mai 1130 (donation de Doozens au 
Temple par Raymond Armengaud), le clernier du 28 novembre 1129. 

m, a Ce livre eontient les donations faites a Ia maison de la Sei ve » (Temple), parch., 
xin° s,, 57 f., provencal rouergat. Cest un cartulaire de cette commanderie, 
compos^ de 193 pieces des xiT et xih c siecles. 

iv. Cahier en parchemin sans titre, concernant Montsaunes, (Temple), 22 f., latin, 

xin* s., 95 actes dn xu c s. 

v. Petit volume en parchemin, xin® s,, sans couverture, 92 L, latin. Concerne la com¬ 

manderie Templiere de Douzcns; les actes sont du xn e s. 

vi. Cartulaire sans couverture ni titre pour Douzens (Temple), parch., 148 f,, latin, 

xni* s., 204 actes du xh* stccle. 

vii. Fragment de cartulaire de THopital de Villemartin (r6uni plus tard a Ia commanderie 

d T Arcins), latin et gascon, parch., xm* s,, 27 f., 128 actes. 

2° Cartons : Bulles pontificales . — Les bulles pontificales, rendues en faveur de POrdre, ont 
dt^ retirdes des liasses pour former une sdrie spdcialc, celle des Bulles pontificales, Elie comprend, pour 
le Temple, 37 bulles originales et 21 vidimus; pour THopital, 80 bulles originales et 166 vidimus 
eu collectanea (on entend par ce mot les recueils de vidimus de bulles pontificales). De ce chef, on 
a forme dix cartons, contenant 304 artides numdrotds 1 a 304 ; mais, malgre le soin mis a faire 
ce triage, un certain nombre d 1 actes pontificaux ont dtd oublids dans les liasses et y sont restds. Un 
rdpcrtoire sur fiches par nonis de papes rcnvoie aux numeros des artides contenus dans chaque earton. 
Ces dix cartons sont constituas comme suit. 

i. Bulles originales pour le Temple (27 avril 1154-10 mai 1312), 

ii. Bulles originales pour THopital (12 mars 1186-31 janvier 1297), 
ni. Bulles originales pour THopital (11 aoiit 1307-23 decembre 1526), 

iv. Vidimus pour le Temple (30 octobre 1161-17 ddeembre 1318). 

v. Vidimus pour THopital (11 aofit 1195-16 aoiit 1387). 

vi. Vidimus pour THdpital (19 avril 1390-2 janvier 1523). 

vii. Collectanea pour le Tdnple et THdpital (11 janvier 1166-27 juin 1505). 

viii. Collectanea pour THdpital (3 fevrier 1217-21 mars 1725}; en outre une copie d’un 

bref sans date de Pie VI, apres 1775, 

ix. Collectanea pour THdpital (22 avril 1345-9 fevrier 1516), 

x. Collectanea pour THdpital, 8 cahiers contenant un grand nombre de bulles. 

3° Cartons : Privileges royaux. -— Cette s^rie se compose de six cartons, dont le premier concerne 
le Temple et THdpital, iandis que les cinq autres sont speciaux a THdpital. Les artides, contenus dans 
ces cartons, sont numerotes 305 a 427, 

i, (Art. 305 a 330). Originaux et vidimus, 26 pieces, parch, (1202-1499). 

ii. (Art. 331-379), Originaux et vidimus, 49 pieces, parch. (1321-1543). 
hi, (Art, 380-414). Originaux et vidimus, 35 pifeces, parch, (1547-1776). 

iv—v. (Art. 415-427). Imprimes; arrets du Grand Gonseil, du Conscii d^Etat, ordonnances 
en faveur des Hospitaliers, (1526-1777). 
vi. Imprimas en double, rangds chronologiqu ement, 

4° Cartons : Titres gendraux. — Onze cartons, dont les artides sont numdrotds 427 bis a 461. Ce 
sont des pieces de nature diverse, mais dun caractere gdndral; elles ont fait partie du fonds du grand 
prieuv£, non des fonds des commanderies, 

i. (Art. 427 tfs-428 bis), Pieces sur papicr et sur parch, (1354-1771), 
n, (Art. 429-433), Pieces sur papier et sur parch, (1392*1717). 
m. (Art. 434436), Pieces sur papier ct sur parch. (1496-1778), 

iv, (Art. 437438), Pieces sur papier (1565-1776). 

v. (Art, 439-443), Pieces sur papier et sur parch. (1547*1774), 

vi, (Art, 444-446), Pieces sur papier ct sur parch. (1642-1785), 

vii. (Art, 448-449 bis). Pieces sur papier et sur parch. (1371-1787), 

f 



— XLII 




viii. (Art. 450-452). Pieces sur papier et sur parch. (4270-1781). 

ix. (Art. 453-455). Pieces sur papier et sur parch. (1299-1781). 

x. (Art. 450-458). Pieces sur papier et sur parch, (1325-1704). 

xi. (Art. 459-401). Pieces sur papier ct sur parch. (1655-1788), 

5° Carton : Personnel. — Ce carton, class<5 sous 1’article 447, et qui, par sa cote, sembierait faire 
partie des Titres g4n4raux, comprend, comme son titre 1’iudique, des documents relatifs au personnel 
de POrdre, listes des chevaliers, 4tat et remaniements des commanderies, des ben4fices, des taxes, etc.; 
ces documents s'4tendent de 1493 a 1787, mais la plupart d entre eux sont du x\m s. 

Registres. — En clehors des 1 i asses, des carton s et des inventaires, le fonds de 
Malte compte une grande masse de registres, de natare et d’epoques diverses, 
(terriers, censiers, registres de visite, de justice, comptes, etc.). Ce sont, pour la 
plupart, des documents relativement modernes, dont il suffit d’indiquer ici le 
nombre, Tage et 1’objet general: 


Arpentements et bornages (1480-1788). 

158 

registres* 

Censiers ou reconnalssances (1147-1789). 

1929 

— 

Comptes (1494-1786). 

283 

— 

Visites generales (10354782)* 

29 

— 

Visites particulieres (1541-1789). 

94 

— 

Registres de justice (13194759)* 

40 

— 

Registres de justice, suppliment (xiv°-xv° s*)* 

4 

cartons. 

Proces-verbaux d^imcliorissements (1530-1789)* 

73 

registres* 


A la serie des Registres se rattache celle des Statuts, Privilkges et Deliberatioris, 
comprenant 33 registres, et classee dans deux rayons de la travee 137. Elie 
renferme une importante collection de Statuts de 1’Ordre qui merite une mention 
speciale ; nous ne connaissons, en effet, aucun depot, saufla Bibliotheque Nationale 
de Paris, qui soit aussi riehe en manuscrits de cette nature. 1 Is sont au nombre 
de six, dont un seulement, le plus reccnt, est en frangais; les cinq autres sont des 
redactions provengales des Statuts et Egards. Nous donnons ici la description 
sommairede ces recueils 1 : 

I. Cartulaire de S. Jean, n° 1. Statuts ct Egards de 1’Hopital en fran$ais, fin du xiv° siecle, 

papier; les prdambules et les clauscs finales des actes sont en lalin. En tete se 
trouve Ia 3 e r£daction des Miracles. Les etablissemcnts sWretent au chapitre g6n£ral 
de 1392, sous le magistere d’H6r6dia. Le manuscrit contient 175 egards ; les egards 
suivants (n os 176 a 193), annonas a la table des matieres, manquent, II appartenait, 
en 1522, a frere Jacques de Manas, commandcur d*Argenteinsct au xvn e siecle au 
chevalier de Relhanette. 

IL Cartulaire de S. Jean, n fl 2* Statuts de FHopital* en frangais, xvi* siecle, papier, d’aprcs 

la ridaction par ordre de matieres, ordomiee par le grand maitre d*Aubusson, te 
10 octobre 1489, et ex^cut^e sous la direction de Guillaume Caoursin. A la fin a 
ajoutee une decision du grand maitre et du chapitre general de FGrdre (5 ao&t 1493), 
confirmant une bulle dlnnocent VIII, du 4 juillet 1492, <f Cum preckre religionis » 
et promulguant la non velle reda ct ion des Statuts de rH6pital. 

IIL Cartulaire dc S, Jean, n Q 3* Statuts et Egards de EHopital, en provencal, xv° siecle, 

papier, Les derniers statuts sont ceux du grand maitre Antoine Fluvian, rendns au 
chapitre 'general de 1428 ; les egards, qui suivent, sont au nombre de 194, et sont 
prcc6d<5s d’une table, La lettre ornde initiale renferme les armoiries suivantes: parti, 
au l fir de gueules a ime croix dVgent, au 2* d'or au lion d^argent dress£, langue et 
ongle clc gueules; les bords de Fecu sont £chiquet4s de sable* 

IV. Cartulaire de S. Jean, n° 4. Statuts et Egards de FHopital, en provencal, fin du xv° siecle, 

papier* Ce manuscrit contient : ! q une r^daction des Miracles* dont le texte a 


1, Pour tout ce qui concerne Thistoire des Miracles, 
Statuts et Egards des llospitaliers, voir nos eludes 
sur les Statuts de VOrdre de l f H6pital ? dans Bihl, de 
cole des chartes , XLV1II (Paris, 1887, p* 341-56), 


passim, et sur De prima origine Hospitalariorum 
Hierosolymitanorum * (Paris, 1885, in-8°), passim* 

2* Ce personnage fut ensuite grand prieur de S, 
Cilles (vers 15324540). 


* 


— XLIII 


donni par Belhomme dans les Mem. de la Sue, arch . du midi de la France, IV (Toulouse 9 
18i 1), p, 353-74; 2° les statuta, jusqiPa ceux de 1466, promulgues par le granei mattre 
Pierre Raymond Z a costa ; 3° les Egards jusqu’au chapitrc 134 (des processioris), 

V, Cartulaire de S. Jean, n° 5, Statuts de FHopital, en proventa!, xvi e s., papier, Cest ime 

sorte danalyse^ des statuts, doni le plus r£cent est de 1366, M a miserit ineomplet du 
comme ncement* Le feuillet de garde de Ia fin contieot des notes historiques de 1408 
i» 1494, de plusieurs mains, notamment sur Finondation de Ia Garonne en 1413, Le 
manuscrit a dti appartenir, au xv e siecle, a un membre de la commanderie de Teulouse, 

VI, Cartulaire de S. Jean, n° 6, Statuts et Egards de PHopital, en proventa!, xiv° siecle, 

papier, Meriture de differentes maius, Voltime ineomplet; il eontient actuellement: 1° le 
texte latin de plusieurs bulles pontificales des xn° et xm e s,; 2° la fin dune chronique 
de FOrdre {3 feuillets), dans laquellc sont amdysees des bulles pontificales jusqu^u pape 
Benoft XI; 3* une courte chronologie des grands maitres de FHopital ; 4° le texte de 
la Regie et des Statuts de 1’Ordre, en proventa! (58 feuillets); le dernier statut est ce Iui 
de Raymond Berenger (1366); 5° une traduction provengale de la regie de S, Augustin 
(feuillet intercala ire); 6° les statuts de Jean Femandez d'HMdim, de 1382 (feuillets 
58-62), ajoutes post^rieurement d'une autre main; 7° les Egards de 1’Hdpital (31 feuil- 
lets), comprenant 219 chapi tres; iis semblent plus complets que dans la plupart des 
manuscrits que nous avons eu occasion d’£tudier ; 8° le texte provencal des offices 
propres a FOrdre, avec commentaires, et les priores a reciter pendant les chapitrcs 
(5 feuillets), 

Vll-VIIL Statuts et privileges de la religion de S, Jcan de J^rusalem, parch., xv® s, 

IX-X, Id., papier, xv* s. 

X. Stabilimenta militum sacri ordinis divi Joannis Hierosolimitani, una cum bulla ipsis 

concessa a summo pontifice Gemente VII, (Salamanque, 1534, pet. in-fol.) 

XII. Arrets et sentences rendus pour Ia religion de S. Jean de Jerusalem, papier (1546), 

XIII. Statuta ordinis domus Hospitalis Hierusalem. (Home, A. Blado, 1564, pet. in-fnL), 

A la suite : Bulle du pape Pie IV (Rome, A, Blado, 1564, 36 pages). 

XIV-XV, Donations et privileges en faveur de la religion de S. Jean, papier, 1567. 

XVI, Privileges conc£d£s par les roys tres-chrestiens de France et de Navarre. (S. I. [Paris], 
1619, in-4°). 

XVII* Descluseaulx, Privileges des papes, empereurs, roys.,, en faveur de Fordre de S. Jean 
de Hierusalem, (2* edition, Paris, 1659, in-4 0 )* 

XVIII, Ordinationi dei capitolo generale celebrato nelP anno MDCXXXI. (Borgo Novo, 1674, 
in-f°). 

XIX. D^scluseaux, Privileges des papes*.. (5 e ddition, Paris, 1700, 

XX, Lettres patentes des rois de France relatives a Fordre de Malte (1194-1716), (Paris, 

Lebreton, s, d. [1717] 46 pages), 

XXL Volurne che contione gli statuti della sacra religione Gerosolimitana. (Borgo Novo, 
1719, pet, in-P). 

XXII. Bulle de Pie VI (20 judlet 1779), approuvant la r^forme des Statuts de Fordre de S. Jean 
de Jerusalem, faite par ordre du grand maitre E. de Rohan, et du chapitrc g^neral, 
assemble en novembre 1775. Texte des Statuts r^form^-s. (S. L n. d., cxliii p,). 

XXIII. Statuti della sacra religione di S. Giovanni Gerosolimitana con le ordinazioni dei capitolo 
generale celebrato nell’ anno 1603 (Rome, 1609, in-P). 

XXIV. Procedure faite devant MM, les commissaires, deputes tant par le S* Sicge que par le 

Roi pour procedcr a la description des biens des Templiers (1300-1313), latin, pap., 
pet. in-4 0 . 

XXV. Registrc des ordonnances du grand-prieurc de Toulouse (1484-1500). 

XXVI. Registre des delibdrations dc 1’assembldc provinciale de 1'Ordre dc Malte (1609-1704)*. 
XXVII. Registre des ddliberations du cbapitre provincial de 1’Ordre (1707-1742). 

XXVIII. Registre des provisions de bdnefices dependant de 1’Ordre de Malte (1683). 

XXIX. Ordonnances du chapitre g6n4ral, tenu ii Malte le 14 mai 1631, prfisentees a 1’assemblee 

du grand prieure de Toulouse ; compte de recctte de 1658. 

XXX. Journal toucliant cc qui concerne la construction de ]’H6teI S. Jean de Toulouse 

(1674-1685). 


1. Les proces-verbaux de cette assemblee, pour la conserves a la Bibliotkeque mlionale k Paris, (fonds 

periode qui setend de 1630 a 1669, sont aujourd'hui fran<?., ms. 6456, registre in-P, xvn' s.). 

f- 






— XLIV — 


XXXI, Lettres patentes permettant a 1’ordre de S, Jean de faire couper des bois dans les six 
grands prieurtfs de 1’Ordre (1715). 

XXXII. Livre des comnianderies : impositions, dettes de chacune d elles (xvm' s.). 

XXXIII. Livre de d6pense du grand prieur de Toulouse (1717). 

A cote du fonds de Toulouse, dont nous venons de parier, ii convient de citer 
les depots darehives qui peuvent, dans une certaine mesure, le completer; quelques 
archives departementales ou communales ont, en effet, conserve un certain nombre 
de dossiers ou de registres relatifs aux comnianderies de 1’Hopital comprises dans 
les limites de ces departements ou de ces communes. Les documents, que nous 
signalons ici de ce chef, ne semblent pas par leur nature, leur nombre et leur age, 
appeles a fournir ti rhistoire du grand prieure de Toulouse un appointconsiderable, 
mais il n’est pas sans interet d en mentionner l existence. 

Rodez (Arch. departementales de l’Aveyron). — Quclques documents sur l’Ordre (sdrie H, partie 
non inventori6e) dont voici le delail: 

1° Espaiion: Deux liasses de pieces (xiv e -xvi' s.) de reconnaissances pour Limouze, 
membre d’Espalion, et quelques documents du xvn* sifecle. 

2° Id. Caliier d’arrentements et de collations de benefices (1586-1G05) pour Limouze. 

3° Id. Registre de reconnaissances (1637) pour Anglars de Bedenc, membre d’EspaIion. 

4° Id, 2 registres de reconnaissances (1668-74 et 1771-86) pour Espaiion. 

La Barege (Arch. communales).—DD, 1: 2 caliiers denquetes (xiv a s.) sur les droits des religieux 
de Gavarnie dans les ports et montagnes. — DD, 20: Autorisation par les consuis de Luz en Bareges 
(19 mars 1469) au pere Sauvnia, religieux de Tllopital, de batir sur un ancien mur de la ville. 

La Capelle-Lioron (Arch. communales). — Terrier, dont les premiers feuillets relatent les actes les 

plus anciens de cette commanderie avec le Temple. 

Bordeaux (Arch. departementales de la Gironde). — Lordre de Malte est reprdsentd par 34 cartons 
et 28 registres concernant la commanderie de Bordeaux (serie H, partie non inventoris). Terrier, Hvres 
de visite, inventaires, papiers administratifs et judiciaires des xvii® et xvm 1 siecles; un inventaire 
concerne Arcins. 

Pau (Arch. departementales des Basses-PySnees) *. — Fragments de divers fonds hospitaliers : 

II. 193. Hopital de S. Esprit, a Bayonne. 2 pieces (1206). 

H. 194. Lespiau 3 a Bougarhcr. 1 piece de 1517. 

H. 195, Cescau s . 3 pieces (1786-1789.) 

H. 196. Irisarrp et Aphat OspitaP. Enquete de 1708. 

Montauban (Arch. departementales de Tarn-et-Garonne) 6 . — Ce depot contient sur TOrdre les 
documents suivants: 

II. 239. La Capelle-Livron (Temple): Luisse de 7 pieces (1460-1779). Documents divers, 
reconnaissances (1603-1607), procedures (xvi' s.). 

H, 240. Id. Livre dc la justice civile et crimmelle rendue par les consuis dc Ia Capelle- 
Livron au nom du precepteur de la commanderie dudit lieu (1460-1461), 
reg. in-4, 66 f., papier. 

H. 241. Id. Livre des arrentements des terres de la commanderie (1466-1 a69), reg. 
in-4®, 90 f., papier, 

11. 242. Id. Lifcve des rentes (1588-1589), reg., 110 f., papier. 

H. 243. Id. Livre des reconnaissances (1649), reg., 230 f., papier. 

H. 244. Id. Reconnaissances (1610-1680), 4 pieces. 

II. 245. Espinas 7 : Registre des reconnaissances (1502), cah., 34 f., papier. 

IL 246. Goifech et Gimbrede (Temple) : Reconnaissances et procedures, 5 pieces (1666- 
1778), et cahier de reconnaissances (1667). 

II. 247. La Viiledieu : Titres (1545-1781), 10 pieces. 

H. 248. Id. Registre de reconnaissances (1533-1565), 180 f., papier. 

H. 249. Id. Terrier de la Viiledieu et Yentillac (xvn* s.), cah. in-4°, 200 f., papier. 

II. 250. Id. Arpentement de Ventillac et Villeneuvc, membre de la Viiledieu (T738- 
1740), reg. in-4% 234 p., papier. 

H. 251. Id. Papiers divers (1737-1747), 19 pieces. 

II. 252. Id. Proces du commandeur cie La Viiledieu, Ange de Ricard, contre le sieur 
Galibert (1755-1756), 26 pieces, papier. 


1. Inv. somm. des arch, departementales : Basses- 
Pyr6nies,V 1 (Paris, 1874, in 4®), p. 26 (dc la serie II). 

‘2. Basses-Pyrenees, arr. Pau, eant. Lescar, com. 
Bourgarber. Cette maison dependait de Pabbaye de 
S, Christine en Espagne (P. Raymond. Dici. lop. du 
dipart. des Basses-Pyrenees, Paris, 1863, in-4°). 

3, Id., arr. et eant. Orthez. 


4. Id., arr. Mauleon, eant. Iholdy. 

5. Id,, arr, Mauleon, eant. S. Jean Pied de Port, 
com. S. Jean le Vieux. Aphat Ospital et Irisarri, au 
pays basque, relevaientdu grand prieure deNavarre. 

6. Inv. somm. des arch. departementales: Tarn- 
et-Garonne, series G et II (Montauban, 1895, in-4"). 

7. Tarn-et-Garonne, arr. Montauban, eant. Caylus. 


— XLV 


H h 253* Id, Documents di vers (xvin 1 * 3 4 S. 6 s.}, 64 pi&ces, papier* 

H* 254, Saint-Hugues, pres de Puylaroque, membre de Gabre : registre de reconnais- 
sances (16374758), reg* in-4°, i00 f,, papier. 

II. 255, Id, Lieve et cahiers de reconnaissances (1708^1770), 11 pieces, 

H- 256, Verlhac 1 : Reconnaissances et infeodations (14754517), 4 pieces, 

H, 257. La Barthe~ y Flamarens a et Garideck : Reconnaissances ct lieve (1748-1781), 
4 pieces, 

H. 258, Vaour: Reconnaissances et baux a fief (1479), cah. in-4°, 36 f* ? papier, 

II, 259, Commandcries diverses : Caignac : Reconnaissances (fin do xvni 0 s.); Frontoni 
Reconnaissances et procedo res (xviF-xviii* s.); Renneville ; 1 piecc de 
1780, ete,; 21 pieces (15264789), 


III. — LANGUE DAUVERGNE 


Gette Langue, qui occupait le seeond rang par mi ce lies de 1’Ordre, et a ia t§te 
de laquelle dtait place le grand marechai, ne comprenait qu’un seul grand prieure, 
celui tFAuvergne. Son origine, d’a pres Ia place qui Iui etait assignee, deyait dtre 
des plus anciennes ,- si elle prit rang avant la Langue de France, quoique le grand 
prieure de France fut constitue anterieurement a celui d’Auvergne, comme le lecteur 
le verra plus bas, c’est qu’elle i ut definitivement organisee avant la Langue de 
France. 


GRAND PRIEURE d’aUVERGNE * 


On ignore, comme pour la plupart des grands prieures de 1’Hopital, 1’epoque 
exacte de la fondation de celui d’Auvergne. Les biens possedes paries llospitaiiers 
dans le ressort du prieure d’Auvergne relevaient a 1’origine du grand prieure de 
S. Gilles, le premier qui fut constitue en France; vers le milieu du xm e siecle, en 
pr^sence de l etendue considerable de la juridiction de ce grand prieure, un demem- 
brement intervint, et le prieure d’Auvergne prit naissance. En 1229, le prieur de 


1, Verihac-Saint-Jean, Tarn-et-Garonne, arr, Gas- 
lelsarrasin, eant, Montech, 

2 * H au te-G aron ne, a r r, To ol o u se, eant, Mo n ta s iru c, 

3, Gers, arr, Lecton re, eant, Miradoux, 

4. Bibliographie. — Le grand prieure d*Auvergne a 
donnd licu a un travail densemble: L, Niepce, Le 
grand prieure tfAuvergne [ordredes llospitaiiers de 

S. Jean de Jirus&tem), Lyon, 1883, in-8°, xi-352 p,, 

el a diverses (Rudes parliculieres: — N, Ardant. Che¬ 
valiers hospitaliers de S , Jean de Jerusalem, de Rhodes 
et de Malte dans Bull. de la Sue. arch , ei hisi . du 
Limousin, IX (Limoges, 1859, in-8°)p. 159-170, — A, 
Vayssiere, UOrdre de S « Jean de Je rus ale m ou de 
Matie en Boarhonmis dans Arch. kisL du Roarbori- 
mis, I (Moulins, 1890, in-8 fi ), p, 14-20, 52-8, 81-8, 115- 
21, 152-8, 182-9, 220-6, 245-52, 310-20, 340-54, 373- 
80, 2 pL — A, Vayssiere, UOrdre de S , Jean de J£ru- 
salem on de Malle en Limo u sin et dans Vancien 
diocese de Limoges, Tulle et Limoges, 1884, in-8°, 
208 p., 1 pL — A. Vachez, Nos monumenis Lyonnais* 
UEglise ei h commanderie de S, Georyes, Lyon, 1887, 
in-8 & , 7 p, et I pL — V, Jannesson, Monographie 
et histoire de S, Jean des Pres a Montbrison en Forez , 
S, Etienne, 1890, in-8°, 39 p*, 2 pL en couleur, 5 
grav, sur bois, pians et dessins* — Comte de Char- 
pin Feugerolles. Cariulaire des Francs-Fiefs du 


borez, 1090-1292, Lyon, 1882, in-4°, [Contient des 
documents sur ITIopitaL] — U. Chevalier, Chartula- 
r i u m do m u s Ilosp i ta lis H ieroso ly m ila ni S. Pa u li prope 
Bomanis (complet), et Chartularium domus Templi 
Hierosolymitani de Bonis dioecesis Vasionensis (in- 
complet) dans Collection de Garlntaires dauphinois, 
III [Vienne, 1875, in-8°], 136 p, — Fauconneau-Du* 
fresne. La commanderie de VOrmeteau dans le Bas- 
Berry , I (Chateauroux, 1875, in-8°), p, 257-66, avec 
3 planehes. — Abbe P,-F. Guelon* Histoire de laSau- 
vetat-Bossille, chef-lieu d f une commanderie de S . 
Jean de Jerusatem en Auvergne } Clermont-Ferrand, 
1882, in-8°, xvn-160 p,, 3 pL et di vers pians. — 
A. Chassaing* Cariulaire des Templiers du Puy en 
Velay dans Annales de la Soc , d'agr. ? Sciences 7 aris 
ei commerce du Puy, XXXIII (Le Puy, 1882, in-8°), 
p. 139-263. —- Cariulaire des Hospitaliers (ordre de 
5. Jean de Jerusalem) du Velay , Paris, 1888, in-8°, 
lx vir-270 p* — A. de LagrevoL Les chevaliers de 
*S* Jean de Jerusalem au Puy dans Tablettes histo- 
riques du Velay, V, annees 1874-5 (Le Puy, 1875, 
i n-8°), p 575-82* — M,-G* Guiguc. Les Etablissements 
des Templiers et des chevaliers de S. Jean de Jeru¬ 
salem ou de Malte dans le departement de VAin dans 
Bev. de la Soc. litt., hisi. ei arch . du dep. de VAin, 1 
(Bourg [1872], in-8 d ), p. 29, 69 et 136* 









— XLVI — 


S. GiUesintervenaitencoredansun acte relatif alaRousseliere, incmbre deChazelles , 
tamlis qu’en 4245 (24 janvier), nous trouvons la trace de la mort d’un prieur d’Au- 
vergne, frere Bertrand des Barres 2 ; cette double mention permet de fixer entre 

ces deux dates l etablissement du prieure. 

II comprenait 1 Auvergnc, la Marclie, le \elay, le I'orez, le\ivarais, Ia Savoie, 
le Gevaudan, le Viennois, le Bugey, la Bresse, les Dombes, le Beaujolais, le Lyon- 
nais, Ia Franche-Comte, le Bourbonnais, le Limousin, et une partie du Berry; cette 
circonscription ne semble reposer sur aucun fondement geographique. 

Le siege du grand prieure, d’abord fixe a Lureuil dans le departementde 1 Indre, 
fut plus tard transfero a Bourganeuf, dont le chateau fort se prStait ii merveille a 
servir de residence aux grands prieurs; parfois aussi ceux-ci habiterent la com- 
manderie de Montferrand pres de Clermani 1 . Enfin, vers 1580, le grand prieure 
s etablit a Lyon, sans qu’il soit possible de determiner exactement 1 epoque et 


les motifs de ce transfert. 

Qn a peu de renseignemcnts sur les commanderies du grand prieure. Elles 
etaient au nombre de 56 en dernier lieu, inais ce chiffre, a cause des re mani eme nts 
quelles subirent a diverses epoques, n’a rien de fixe. En voici la liste par ordre 
alphabetique* : 


Sainte-Anne 8 * 

Arbois (T.) 8 . 

Ayen (Teniple d*) (T*) 7 . 
Bellechassagne, ch* prieurale (T.)*. 
Bellecombe . 

Blandaix (T.) 10 . 

Bordes (les) (T.) ll . 

Bourganeuf, ch. prieurale 13 * 
Bugnais (les) 13 , 

Carlat (T.) l V 
Celles (T*) 18 * 

Chamb4ry u . 

Chamb6raud (T,) 1 '* 

Chaimonat 18 . 

Cfaarrieres 1 ** 

Chazelles 28 * 


Gourteserre* 1 . 

Croix au Baust (la) Si . 

Devesset 28 , Verrieres*\ grand bailliage 315 . 
Dole (T.) M . 

Echelles (les) 37 , 

Farges (T.) 23 , 

Fdmers 39 . 

Feuillets (les)* 

Genevois ou Compesiferes 30 * 

Saint Georges de Lyon, ch* prieurale 31 * 
Laumosse (T*) 8 L 
Lieu-Dieu (T,) 33 * 

Limoges (T,) 34 , 

Lormeteau (T*) 85 * 

Lureuil w * 

Maeon 37 . 


L 1229, Ordonnance de frere Guy de THorme, 
grand prieur de S. Gilles, portant que la maison de 
Chazelles possedera a perpetuite les acquets faits par 
frere Arnaud, commandeur de Montbrison. (Arch, du 
Rhdne, H, ordre de Malte, fonds de la Rousseliere*} 

2, L'inscription funeraire existe encore dans la cha- 
pelle de Thopital de Montbrison* V. Jannesson, Mo~ 
nogr * et hist . de S , Jean des Pres , p. 12* 

3, En 1578, le grand prieure semble avoir ete en¬ 
core a Montferrand; en 1581, au contraire, il parait 
deja transporte a Lyon. Voir Inv* des urch* depar* 
tementales: Mone, serie H r ordre de Malle (sous 
presse), p, 201. 

L Les commanderies sui vies d’un (T) sont celles qui, 
a 1’origine, avaient appartenu au Temple* 

5. Haute-Vienne, arr. Limoges, cani. Eymoutiers. 

6. Jura, arr. Poligny, chef-lieu de eant* 

7. Gorreze, arr* Brives, chef-lieu de eant* 

8. Correze, arr* Ussel, eant. Sornac* 

9. Isere, arr* Grenoble, eant, le Touvet, com* Cha- 
pareillan, 

10* Creuse, arr. Boussac, cani. Jarnage* 

11. Gher, arr* Saneerre, eant. Sancergues, com. 
Jussy le Chaudrier, 

12. Creuse, chefdieu d’arr. 

13. Beugnet, Aliier, arr* La Palisse, eant, le Donjon, 
com. Ghassenaud. 

14. Gantal, arr. Aurillac, cani* Vic sur Gere. 

15* Gantal, arr. et eant. Murat. 

16* Savoie, chef-lieu de d4p* 


17* Creuse, arr. Aubusson, eant* S* Sulpice les 
Champs. 

18. Puy-de-Ddme, arr. Clermont, eant. S. Armand- 
Tallende. 

19. Creuse, arr. Bourganeuf eant. Roy&re, com. 
S, MoreiL 

20. Ghazelles sur Lyon, Loire, arr. Montbrison, 
eant. S. Galmier* 

21* Puy-de*D6me, arr. Thiers, eant. Courpiere. 

22. Creuse, arr. Aubusson, eant* Bellegarde, eom* 
S. Domet. 

23. Ardeche, arr. Tournon, eant. S* Agreve* 

24* Loire, arr* Roanne, eant* S. Germain-Laval. 

25. Jura, chef-lieu d'arr. 

26, Savoie, arr. ChambtSry, chef-lieu de eant. 

27- Cher, arr* Bourges, eant. Baugy. 

28* Creuse, arr. Aubusson, eant* Gentioux. 

29. Ain, arr. Trevoux, eant* Ghalamont, com* Cha- 
tenay. 

30* Suisse, eant. Geneve. 

31, Rh6ne, chef-lieu de dep* p 

32* Ain, arr. Bourg, eant, Pont de Veyle, com. 
Grottet. 

33, Gher, arr* Saneerre, eant. Argent, com. Blan¬ 
ca fort. 

34, Haute-Vienne, chef-lieu de dep. 

35. Indre, arr. et eant. Issoudun, com. Reuilly. 

36. Indre, arr. Le Blanc. eant. Tournon S. Martin, 
com. S* Michel en Brenne. 

37* Saone-et-Loire, chef-lieu de dep. 




— XLVII — 


Maisonnisses 1 . 

Mas-Dieu (T.)*. 

Marche (T.) 1 et Mayet*. 
Montchamp*. 

Montbrison*. 

Montferrand (T.)’. 
Morterolles 9 . 

Olloix (T.), ch. prieurale 9 . 
Saint-Paul ,0 . 

Pauliat 11 . 

Pontvieux‘ s . 

Puy de Noix (T.) u . 


Racherie (la) 1 *. 

Saliers (T.), comm. magistrale 18 . 
Salles (T)’ 6 et Monseigny 17 . 
Tourette (la) 1 ’, 

Tortebesse 15 . 

Vaufranche (la) M . 

Vienne ai . 

Yille-Dieu en Fontenelle 92 , 
Villefranche (T.)". 

Yillejdsus **. 

Vinadiere (la)“. 

Vivier (le) (T.) 86 . 


Au xvn e stecle, les archives du grand prieure etaient dans un etat cTabandon 
complet; nous savons, par le temoignage du commandeur do Naberat, que cette 
situation doplorable l’avait contraint, pendant qu’il administrait les commanderies 
de Villejesus, du Temple cTAgen et de S. Jean d’Aix, a rechercher lui-meme dans 
les greffes des Parlements, des cours des Aides, des Chambres des Comptes et 
Tribunaux de France les documenta necessaires a soutenir les pretentions de 1’Ordre 
contre les actions qui lui etaient intentces. 

Vers 16o0, 1’Ordre, devant la necessite de defendre ses biens contre les usur- 
pations, compritque les seules armes dont il pouvait se servir se trouvaient dans 
ses archives, et il chargea des visitateurs generaux de les inspecter et de les recons- 
tituer, en faisant copier les originaux perdus que les Parlements et les Cours des 
Comptes avaient jadis enregistres; de nombreux recueils de t i tres furent formes 
sons la direction du commandeur de Naberat et du chevalier de Boissat, sieur de 
Lussieu. Vers la mSme epoque, on conlia a Christophe Neron, sous la surveillance 
d’une commission prise parmi les chevaliers du grand prieure, la classification des 
papiers de la langue d’Auvergne 21 . 

Quand,a lafin du xvi e siecle, lesiege du grandprieurd fut fixe ii Lyon, les archivesy 
furent egalement transferees. Bientot le travail de Neron parut insuffisant, et en 1740 
le chevalier de Laube proposa et obtint la confection d’un nouvel inventaire, qui 
ne nous est pas parvenu et ne fut probablement pas acheve. En 1749 (29 mars), le 
grand mailre Pinto autorisa la centralisation a Lyon des archives particulieres des 
commanderies, qui jusqu’a cette epoque etaient restees au siege de chacune d’elles; 
1’archiviste du grand prieure, frere J. B. Jonet, adressa dans ce sens une circulaire 


1. Creuse, arr. Gueret, eant. Ahun. 

2. Charente, arr* Confolens, eant. S. Claud, com, 

Loubert. 

3. Allier, arr. Gannal, eant. Chantelle, com. Ghar- 

roux. 

4. Mayet d'Ecole, Allier, arr. et eant. Gannat. 

5. Cantal, arr. et eant. S. Flour. 

6. Loire, chef-lieu d'arr. 

7* Puy-de-D6me, arr,, eant, et eom. Glermont- 
Ferrandi 

8. Hau te-Vienne, arr. Bellae, eant. Bessi nes. 
Puy-de-Ddme, arr. Glermont-Ferrand, eant. 
S. Amand-Talleude. 

10. S. Paul les Romans, Drome, arr. Valence* eant. 
Romans. 

11. Puy-de-Ddme, arr. Clermont-Ferrand, eant, et 
com. Billom. 

12. Puy-de-D6me, arr. Issoire, eant. Tauves* 

13. Corme, arr. Brive, eant, et com. Beynat. 

14. Allier, arr. Moulins, eant JeMontel aux Moines, 
com. Gonligny. 

15. Jura, chef-lieu d’arr. 

16. Haute-Sa6ne, arr, Vesoul, eant, Scey sur Saone, 
com. Ghantes. 

17. Haute-Saone, arr. Gray, eant. Pesmes, 

18. Loire, arr. Montbrison, eant, Saint-Bonnet le 
Chateau, 


19. Puy*de-D6me, arr. Clermont, eant. Herment. 

20. Creuse, arr, et eant, Boussac, 

31. Isere, chef-lieu d^arr. 

22. Haute-Saone, arr. Lure, eant. Saulx. 

23. Loir-et-Cher, arr. Romorantin, eant, Mennetou 
sur Glier, 

24. Charente, arr. Ruffec, eant. Aigre. 

25. Correse, arr. Tulle, eant, Treignae, com, Sou- 
daine-la Vinadiere. 

26. Creuse, arr. Boussac, eant, Chatelus-Malvaleix, 
com. Te rei liat. 

27. LInventaire de Neron,longtemps considere com¬ 
me perdu, subsiste aux archives du Rhone. II se 
compose de trois volumcs in-f°, et a pour titre: a Inven¬ 
taire gineral et raisonne des (Utres de loutes les com¬ 
manderies da grand prieure d’Auvergne, faict par 
les soings de messieurs Alexandre de Chevriers-Tan- 
cy j commandeur de Lormeteaux f et Jean Hector de 
Fay la Tour Maubourg, commandeur de ChamMry, 
et par le travail de Christophe Neron } commis k ce 
d&pate par les dicis sieurs commandeurs en l’an- 
nie 1674. » G'est, a proprement parier, un inventaire 
des fonds des commanderies, mais il contienl cepen- 
dant, a la fin du troisieme volume, sous le titre Pa¬ 
piers communs, 1'analyse des bulles pontificales, des 
privileges des rois et empereurs et de quelques au tres 
actes, Le travail est tres incomplet dansson enscmble. 











— XLVI1I — 


aux commandeurs (juillet 1749). Lorsque ia concentration fut terminee, le triage et 
l a redaction d’un nouvel etat de docuinents simposferent. J. Battenay les entreprit, 
sans annuler le travail de Neron, qu’il ne fit que c refaire et augmenter ». 

La Langue d’Auvergne ne pouvait faire un meilleur choix. Battenay etait un 
h 0111 me de merite, connu par dexcellents travaux d’inventaires et de diplomatique 1 2 . 

II se mit a l’oeuvre, apres avoir obtenu du grand prieur un nouveau local, 1 ancien 
ayant ete reconnu insuflisant, et le resultat de son travail fut Ia confection dun 
inventaire en 7 volumes in-folio*, divise en autant de chapitres qu’il existait de 
commanderies, et en autant de sous-chapitres que chaque coinmanderie comptait 
de membres. Ce travail est fait avec methode, mais il y a des reserves a faire sur le 
merite de 1’execution, car une comparaison attentive dc lmventaire avec les docu- 
ments eux-memes permet de prendre souvent 1’auteur en flagrant delit dhnexac- 

titude. 

11 ne contient, cependant, que 1’analyse des fonds particuliers des comman¬ 
deries ; encore quelques-uns d’entre eux, qui ne furent verses au siege du grand 
prieure qua une epoque posterieure, par excmple celui de la commandene de 
Salles et Monseigny (Haute-Sadne), sont-ils restes en dehors de cet inventaire. 
Quant aux series generales, qui composaient le fonds originaire du grand prieure, 
elles n ’y figurent pas, et il faut pour les etudier avoir recours au travail de Neron. 
L’inventaire, actuellement sous presse, des archives du Rhone suppleera a cette 
lacuno, mais sans nous renseigner sur 1 etat ancien de ces series, et sans nous per¬ 
metire de constater 1’etendue des pertes quelles ont subies. 

Quand les biens de 1’Ordre furentconfisques, Thotcl du grand prieure fut fermS, 
et les portes des archives furent murees ; malgre cette precaution, nombre de titres 
laisses dans une chambre non muree furent laceres par des voleurs (1792). Trans- 
ferees ensuite aux Feuillants et plus tard dans les greniers de 1’Hdtel de ville, les 
archives restercnt a la merci du premier venu. Le decret par lequel Ia Convention 
ordonna la destruction des titres entaches de feodalite leur fut egalement funeste; 
mais, b Lyon, la moderation que les arohivistes apporterent a la destruction de ces 
papiers, tempera 1’execution de cette mesure radicale. Des les premieres annees de 
1’Empire, 1’Etat se preoccupa de faire rentrer a Lyon les titres epars en diverses 
mains; malheureusement les effets de cette excellente decision furent contrebalances 
par les’ remises successives, autorisees de 1807 k 1854, b chaque departement, d’une 
partie des fonds des commanderies qui avaient existe sur son territoire. 

De ce chef un nombre important de registres et de liasses furent restitues aux 
diverses prdfectures; mais, soit que ces remises 11 ’aient pas ete reellement et com- 
pletement effectuees, soit que beaucoup de titres se soient egares dans le transport, 
nous auroris occasion, plus Ioin, de constater que les depots departementaux sont 
loin de renfermer ce qui leur avait ete attribue. Neanmoins, malgre les vicissi- 
tudes que nous venons d enumerer, le fonds du grand prieure d’Auvergne, tcl 
qu’il nous est par venu, est encore fort important. 11 comprend plus de 40000 
pieces, dc 250 registres et de 1300 terricrs. Cette masse enorme de documents se 
subdivise en plusieurs sections : Titres gciieraux, Statuts et pnvileges, Fonds des 
commanderies (544 cartons), Terriers (1304 registres), Registres de visites, Registres 
capitula ires, Comptes et pieces comptables, Preuves de noblesse, Bulles pon tificales . 


1, Sur Battenay et ses travaux, voir Niepce, Le 
Grand prieuri d f Auvergne } p. 9 et 10. 

2. Inventaire (f enerat et raisonne^ chronolocfique et 
historique des titres et papiers de la mncrabte langue 
d*Auvergne f en 7 volumes, fait en 1749 par les soins 


de M. te Commandeur de lAube, re fait et augmenti 
a la diUgenee et par les soins de M. le commandeur de 
Loras j receveur et procureur generat de l’Ordre de 
Malle, et par le travail d u sieur Battenay, archivis te du - 
dit Ordre ez annees [1779-80] (Arch. du Rhone H - 1-7). 


— XLIX — 


L’inventaire de ce fonds est actuellement en preparat.ion 1 ; quelques details sur ses 
principales divisions permettront au lecteur d’en apprecier pleinement ia richesse : 

1. Inventaire ggn£ral des t it res par Battenay cie Bonvouloir [1779-1780], 7 vol. in-foL 

2. Sfatuts, commentaires, privileges, recucils de bulles, papiers d*Anne do Naberat {xvF-xvm 0 s.). 

3. Bulles pontificales originales pour les Templiers (1154-1319); reunion cie leurs biens u 
FGrdre, etc. (1312-1757), 

4. Bulles pontificales originales pour FHdpital (1198-1777). 

5. Privileges des rois de France (1309-17G8) ? de divers souverains (1158-1776), proc£dures a leur 
sujet (en regi sire me ut, pr£s£ance, foi et hommage, garde gardienne, lettres d^vocations, impositions, 
dt^pouilles, alienat io iis, baux, ren te noble) (xiv°*xvm® s.), 

0. Titrcs ctrangers au grand prieur£ (1223-1523). ADaires generales, cures et cures, terricrs, r6cla* 
malions, ordonnances capitulaires, reunion de Tordre dc S. Antoine de Viennois, contribution patrio- 
lique (xvi c *xviu w s.). Preuves de noblesse, pieees, catalogues et registres (1514-1791). 

7. Papiers personnels aux membres de FGrdre (1326-1788). 

8. Actes capitulaires (1614-1792), 

9. Visites (1614-1789). 

10. Bois de POrdre (1648-1749). 

11, Correspondance adrcss£e aux grands prieurs (1661-1782), aux receveurs (1611-1789), aux 
chanceliers et agents (1572-1792), aux chevaliers (1529-1786), aux purticuliers (1613-1773), 

12. Comptabilitd et pieees justi ficati ve s des comptes (1374 et 1500-1792). 

13, Archives particulieres des comnmnderies : beaucoup d’entre elles ont souffert. Yoici le tableau 
de ce qui reste : 


Arbois, 

Bel{eck a ssa ign e . 


Bellecombe. 


Blaudaix. 

Bordes (les), 

Bourganeuf au (Grand-Prieuri), 


Bugney. 


Cari at. 


Ce/les, 

Chambereau, 
Chambenj, 


Chantoen. 
Channanat . 


Justiee, corv^es, cens et main-morte (xvm* s.)* 
Commanderie unie au grand prieure. Proc£dures, pians, 
etc, (1666-1790}, 

Rcntes ct dimes (1456-1758), 

Titrcs de la Vulpiliere (1264-1772). 

— de Lachat (1318-1763). 

— de Bressieux et Ornacieux (1648-1719). 

— de Vanray (1317-1682). 

Rcntes, fonds, titres communs (1534-1771). 

Rcntes et dimes, ameliorissements, baux, etc. (1195-1767). 
Titi 'es de Francheville (1726). 

Biens propres et droits de banalitg (1344-1757), 

Titres de Hei Nat et Mcillaguet (1525-1 768). 

— de Mortesaigno (1660-1757). 

Biens propres, terres de Chasscnard et du ChateHer 
(1494-1777). 

Titrcs de Boulay et Ronchet (1456-1747). 

— d T Anglure (1453*1767). 

— du Rardon et PGrignat (1311-1767), 

— de FHopital et cure dc Chenay (1495-1580). 

-— de Pontenas (1695-1746). 

Cha pelle, justiee, rentes, portion congrue et dtme (1468- 
1769). 

Titres de Condes et Masche (1413-1737). 

—“ de Coraise et la Sauvetas (xvn e -xvii] fl s.). 

— de PHopital de Chatin, Franchesse et MonteiI 
(1418-1740). 

Biens propres, droits de directe et fief, dimes et rentes, 
justiee et peche (1246-1768). 

Fonds et directe (xvii°-xviu® s.). 

11 ne reste plus a Lyon que quelques tres rares documents 
du xviiF s., concernant In commanderie de Chambery 
et ses membres : Aecoyeu, S. Michel de M au rien ne 
et Thouvet, Allevard et Avalon, Mesage et Vigille; 
e neor e ce dernier membre est-il le seul represente par 
quelques pieees. 

Donations, abbenevis, acquisitkms, ameliorissements, 
baux, etc. (12104757). 

Directe (xvu° s,), 

Titres de Yaux-Saint-Jean (1473-1637). 

— du Templc d’Aunat (1231). 

— de Bessemorel, pres le Puy (1368-1648). 

— de Burdelles (xvn c s,). 


1. 11 portera pour titre: /nu. sonrtm, des arch. ddparlementales: Rh6ne ? serie II, (Lyon, in-4*), sons presse 



Charrieres, 


Chazelles. 


Courteserre . 


Croix au Best (/a). 


Devesset (grand bailliage). 


Dole .. 

Echelles (les). 
Feuillels (les). 


Feniers . 

Gcneoois ou Compesi&res. 
Laumusse. 


LeitreuiL 


Lieu-Dieu > 

Limoges ou le Palate. 
Lormeteaux , 




Directe, procMures, etc. (xvit e -xvui e s.). 

Titres de S, Mnurice et S. Robert (xvn e s.). 

— de Gentioux (xvn 0 s.). 

Directe, droits de fief, di ni es, jnstice, charrois, etc, (1213- 

1775). 

Titres de S, Bonnet les Places (1154-1756), 

— de Sauzy (1274-1746), 

— de lu Rousseli&re (1229-1735), 

— de Iu Roche (1262-1732), 

— de Murette (1466-1743). 

Titres de Taliande (1727-1734); les pieces concernant 
la commanderie elle-meme, analys^es par Battenay, 
ne se retrouvent pius. 

— de Chantadu (1727), 

— de Chanibon (1407-17 40). 

Heritages, dimes et rentes (1391-1760). 

Titres de Lespinasse et Coursaget (xvii B -xviu e s.). 

— de Falluet (1566-1749). 

— de la Bruyfere (1561-1639), 

Biens propres, directe, dimes et quarts, collations et 
patronages, justice et peage, forti ficati ons, reparations, 
charrois, taille et manceuvres (1246-1772), 

Titres de S. Georges d Annonay (1403-1775). 

— de Montredon (1293-1760). 

— de S. Jean de la Ghevalerie du Puy (1153-1751). 

— de laS. Epine,Tournon, PontdeDoux (1298-1763). 

— de Marlhes (1250-1755). 

— de la Sauvetas (1246-1497). 

— de THotel de S. Georges, a Lyon (1495-xviu* s.). 

— de Yerrieres, dependance du bailliage. Directe, 
prise d’eau, pensions, dimes, fonds, rentes (1531-1775), 

— de la Sauvete (1338-1757). 

— du Temple de Roanne (1530-1723). 

Rentes et titres eomnums (1459-1769), 

Droits seigneuriaux, rentes en directe, dimes et fonds 
(1333-1750). 

Titresde S, JeandeMoyrens,Voiron, les Abrets (1588-1760), 
Biens propres et paturages, directe, droits de main-morte, 
dimes, etangs, etc. (1246-1788). 

Titres de Cocieu ou Cossieu (1384-1749). 

— tTEcorcheloup (1282-1422), 

— de Villars (1274-1280). 

— de la Chaux en Yaux, Crozet et Maconnex (1340- 
1654), 

Justice, dimes ct rentes (1521-1778). 

Titres dTArtige (1586). 

Ameliorissemcnts, baux, etc- (xviiT s.), 

Titres d^Anuecy (1280). 

— de Collogny (1569). 

Directe ct ta illabi lite, cens, dimes, moulins, pians, etc. 
(1203-1771). 

Titres de Vaurette (1288-1309). 

— d*Epiesse (1235*1746), 

— de Semon (1226-1759). 

— d’Escopey (12274292). 

— de S. Martin le Chatel (1213-1314). 

— de Tessonges (1252-1382). 

— cTEcolIe (1226-1543). 

Titres de S. Nazaire (mine de fer). Les archives de Leu- 
reuil et de ses membres sont redirites a presque rien, a 
Lyon (xvn c -xvm* s.). 

Peche, dimes, cens et moulins (1176-1772), 

Titres de Breilaufa (1587). 

— de Puybonieu (12334777). 

Directe, droits dc main-morte, moulins et rentes sur 
iceux, dimes, bois ct paturages, justice et rivieres, guet, 
garde et fortificutions, droits de ehapitre, rentes, etc, 
(1173-1511). 

Titres de Cliuteauroux (12234 490). 

Directe et dimes (1503-1736). 

Titres de Ventrigny (xvn 0 s.), 

— de Genouilly (xviii 0 s.), 

— de Belle ville, Pezieu,S.Jeandes Essarts(l 376-1748), 

— de Ghateau*Rodes et Nuglisois (xvm c s,). 

—- de Launay (xvm e s,), 

— de Fay (xvn e -xvin e s.). 

~ d’Espmay (xvi c et xvm e s,). 



Maisonnisse* 


Marcii e et May et t 

Mas-Dieu (Grand et Petit). 
Montbrison. 


Montchamps* 


Montferrand. 


Morte rot, 
Ollois, 


Pauliat. 

Pontvieux. 


Puy de Noi&\ 
Rdckerie [la). 


Sainte-Anne, 


Salnt-Georges de Lyon* 


Saint-Pairf de Romam. 


Saint-Romain en Ga lies 
oh Vienne* 


Salles et Monseigny . 
Sallins, 

Temple d'A yen. 


Dimes, rentes etvinades, directe mortaillable (1579-177?) 

J it res de Montbut (1 606-1643). 

Directe, dimes, justice, ameliomsetnents, baux, e te. (1416- 
1774)* v 

Directe et dimes (xvii°-xvm e s.) ( 

Directe, cens, peages, dimes, moulins etecluses, privi leges 
et justice, cures, rentes pour leur entretien, etc, (1 i%8- 
1755). v 

1 itres de Ia m^tairie de Vernot (xvi° s.) 

— de Crusille (1252-1737). 

— de la Gratige de Ia Chaux (1220-1733). 

— de Chat e au le Bois (1239-1755). 

— de FHopital le Grand (1200-17 44). 

— de Messilicu (1217-1644). 

Titres de Charbonnier (1372-1703). 

— de Langhat (1532). 

— de Brioude (1617-1708). 

— de Loubeze rgue (1331). 

Directe, dimes, etc. (1253-1756). 

I itres de Culliat et Fouillouse ; quclques pieces sans date 

concernent le peage de Culliat. 

— de Segur (1252-1313). 

— de Ia Rouziere. Manquent aujourd’hui, 

Quelques actes de procedure dti xvm* siecle. 

II semble qu il n’y ait plus a Lvon aucun titre provenant 
i!e cette commanderie, non plus que dc ses membres • 
Paulignat, Chenat, Aida et Ia Sauvetas. 

Directe, justice et dimes (1383-1776). 

Directe, dimes et fiefs (1440-1632). 

Titres dTdes (1281-1766). 

— de Longevergne (1452-1590). 

— de Courtille (1453-1594), 

Fouds et titres communs (xvm“ s.), 

Reutes en directe, paquerages, passages et bannees, 
dimes, cens et rentes (1274-1755). 

Titres de Redan (1272-1718). 

— de Ia Bruyere et du Temple de Braizc (1225-1746). 
Directe et dimes (1677-1738). 

Titres du Temple de Magnat (1580-17061. 

— de Nabeyron (1666). 

Directe, proeddures (1187-1764). 

Titres du Temple de Vaux (1280-1741). 

— dc Tirieu (1474-1737). 

— de Nemitanay (1200). 

— de Bessey et‘VioIley (xviF-xvni' s.). 

— de Charvieux (1225-1741). 

— de Pommiers (1271-1771). 

— de Monteriade (1405-1741). 

~ de Montchausson, membre alieni (1207-1646). 

T rivileges, justice, peages, directe, cens, rentes, dimes, 
banvin, fondatious et substitutions, prise d’eau dans la 
riviere de Jdyeuse, etc. (1160-1739). 

Titres de S. Sauveur (1245-1654). 

— de Laris (1289-1761). 

— de Montfaucon (1322-1610). 

— de S. Jean de Crispulo (1329-1394). 

Dii ecte, dimes, bois, passage snr le Rhbne et entrees 

des vms (1448-1778). 

Titres de Monteil au Temple (1506-1747). 

— de Monteux (1500-1762). 

Directe, dimes, etc. (xviiVxvm 0 s.). 

Muyres, directe et main-mortc (1253-1777). 

Directe (1440-1757). 

Titres de Prugne (1582-1621), 

— de Bclveyre (1258-1646). 

— de Chambon (1283-1315). 

— de S. Leger de Merle (xvn* s.). 

— de Donzenat (xvn c s.). 

— de Langlade (1273-1635). 

— de Mons (1447-1627). 

— d’Aisat (1301-1620). 

— d’Alasse (xvu° s.). 

— de S. George de Sallon (xvn* s.). 

— dc S. Jean dc Donne (xvii' s.). 


— LII — 


Tortebesse. 


Tourette (la). 

Vauxfrancke (ia). 

Ville- Dieu. 


Villefranche. 

Ville-Jisus, 

Vinadiere Ua). 
Viviers et Farges . 


Bois, paturages, prisca d’eau, hiens ruraux (1455-1757)* 
Titres de Traslaigne (1245-1724). 

— de la Forest (1754), 

— de la Pcze (1257-1551). 

— de Lastic (1325-1745). 

— de Ribifere (1344-1410), 

Rentes et jastice (1459-1776), 

Directe, moulins et banvin (xvP-xvni® s), 

Titres de la Buxiere (1279-1682), 

Rentes et fonds, clroits de sel, forgcs, justi ce, ete, (1861- 
1763). 

Titres de Vallentigny (xviii* s.). 

Ren t e s per p 6t ue 11 e s 1 1206-1789), 

Titres de Vierzon (1172-1736). 

Foy, hommage et directe, dimes, j astice, ctc, (1302-1745), 
Titres de FEspardeliere (xvi*-xvih c s.). 

Directe (1312-1789). 

1° Viviers : Rentes et directe, terrages, dirues» ete* 
(1481-1657), 

2° Farges : Dimes et proc£dures (1745-1746). 

Titres de la Forest (1519-1693), 


14. Terriers. Dans Finventaire de Battenay, les terriers ont ete repris avec chaque commanderie et 
merae avec chaque menibre. Dans F6tat actucl, anx archives du Rhone, tous ces terriers sont reunis a 
Ia suite des liasses composant le fonds particulier de chaque commanderie» sans distinction entre les 
terriers des commanderies et ceux de leurs membres. Iis sont au nombre de 1284 registres, dont voici 
le dfHail : 


Arbois et membres. 

12 

volumes. 

Lormeteaux et membres. 

3 

volumes. 

Temple d*Aycn et membres. 

27 

— 

Maeon — 

76 

— 

Bcllecombe — 

94 

— 

Maisonnissc — 

18 

■— 

Beugney — 

11 

■—■ 

Marche et Mayet 

53 

— 

Blaudaix — 

8 

— 

Mas-Dieu — 

32 

— 

Borcles (les) — 

43 

_ 

Montbrison — 

98 

—. 

Bourganeuf — 

0 

— 

Montchamps — 

4 

— 

Carlat — 

26 

— 

Pauliat 

13 

— 

Gelles — 

18 

—. 

Pontvieux — 

16 

— 

Chamberaud — 

12 

— 

Puy de Noix — 

12 

— 

Chambery — 

16 

— 

S. George de Lyon — 

118 

— 

Chamionat — 

10 

— 

S. Paul de Romans — 

43 

— 

C liant oen — 

20 

— 

S. Romain en Gallcs ~ 

9 

— 

Charriferes 

20 

— 

Salins — 

12 

— 

Chazclle — 

50 

_ 

Salles — 

24 

— 

Croix au Bost (la) — 

27 

— 

Tortebesse — 

2 

—- 

Devesset — 

76 

— 

Tourette (la) — 

15 

— 

Dole — 

1 

—• 

Vauxfranche (la) — 

15 

— 

Echelles (les) — 

1 

_ 

Verrieres — 

82 

— 

F cniers — 

7 

— 

Ville-Dieu 

50 

— 

Feuillets (les) 

28 

— 

Ville-Jfeus — 

23 

— 

Laumusse — 

39 

— 

Vinadiere (la) — 

5 

— 

Lieu-Dieu — 

5 

i 

Viviers et Farges 

10 

— 


II convient enfin de signaler aux Archives de Lyon le fonds tres important de 
S. Antoine de Viennois, qui secompose approximativement de 392 cartons, 2 liasses, 
4 rouleaux et 33 registres, panni lesquels ii faut citer quelques inventaires anciens 
speciaux a la commanderie de Lyon. Voici Letat sommaire de ce fonds 1 : 


Proces, 1723 (1 carton). 

D4nombrementj 1700-1766, 

Edits, lettres patentes, 1609-1739, 

Dimes et taillcs, 1579-1766. 

Droit de seance au Parlement de Grenoble (1361- 
1746), 

— (1732-1746). 

Procedures, 1742, 
lloirtes, 1658-1692, 

Proces, 1720-1729. 

— 1572-1593, 


Proces, 1572-1784. 

— 1667-1755. 

Memoires et pieces sur la r^forme, 1621-1636. 
Proces, 1636, 

— 1660-1691. 

Documenta concernant les chanoines, abbes, no- 
minations» ete,, 1547-1713. 

— 1553-1683. 

Proces, 1572-1593, 

— 1511-1572, 

— 1696-1698. 


1. Guigue Rap, et pr.-verb* des deL da Cons . gin* du Rhune } 2° sess. ord . 1888, (Lyon, 1888, in-8°) p, 561. 









— LUI — 


Copius de recoimaissances, 1326-1748, 

Proces, 1601-1761, 

— 1771-1772. 

— 1665-1692, 

—- 1750-1751. 

— 1768, 

Terrier et pieces diverses de procedure, 1695* 
Pieces de procedure, 1477-173, 

Actes capitulaires, 1630-1726, 

Obligatioris et constitutions de rentes, 1661-1708. 
Meraoires et notes {2 cartons sans date). 

Directe, 1627-1774. 

Protocole, 1520-1726. 

Petite justice, 1555-1779. 

Proces, 1406-1449, 

— 1451-1470. 

Privileges ct quetes, 1515, 

Procedures (rosidus sans date) (im carton), 
lBpital des infirmes et confrerie du Saint-Esprit, 
1322-1563 (19 cartons). 

Accord au sujet des offrandes, 1416-1490. 
Grand-Uopital, 1567-1659 (5 cartons). 
dianomes cloitriers, 1414-1559. 

— — 1322-1406. 

Aumonerie, 1619-1629, 

Aequi sitiens de cens, 1393-1545, 

Ventes faites par le monastere, 1419-1479» 
Aumonerie, 1391-1514 (3 cartons)» 

Fondations, 1296-1689 (9 cartons). 

Proces, 1760-1768, 

Procedures, 1509-1770 (2 cartons). 

Actes divers concernant des particuliers, 1298- 
1587 (25 cartons), 

Commanderies annexes et hopitaux si tues cn 
France : Alais, 1371-1737, — Annonay, 1588- 
1661. — S. Antoine des Bois, 1462-1633, — 
Aries, Artiguelongue, Aubenas, 1633-1765, — 
Aubesagne, 1526-1704, — Aubeterre, 1460- 
1694. — Bussiere : terrier, xviu* s, ; aumo- 
nieres et seigneurie, 1230-1743 (8 cartons), 
— Avignon, 1638-1658. — Lcs Bannes et 
Bar-le-Duc, 1541-1701. — Besanpon, Bour- 
bonne, Bouttier, le Broil, Briey, 1487- 
1738, — Cairait, 1502-1621. — Chaiant, 1516- 

1687. — Ghambdry, 1223-1746,-GHarny, 

Charroux, la Chassagne, Charvicu, Chasselay 
(isere), 1620-1734. — La Glastre S. Mtklard, 
1555-1777 (4 cartons). — Sainte-Croix, 1261- 
1742 (3 cartons), -— Currey, Esparron, Dole, 
S, Esprit, Excideuil, 1614-1707. —La Feuil- 
lade, Ficelba, Foligny, 1527-1646,— La Fou- 
caudierc, 1366-1682. — Gap et Yeynes, 1513- 
1706 (9 cartons). — Gratemont ct Grenoble, 
1578-1779, — La Laude, Lautrec, Lestards, 
Lemps, 1404-1755, — Maeon, 1396-1687 (3 
cartons). — Malatrait, la Marche et Marse i Ile, 
1484-1734. — Metz, Mirandi, Montferrand, 
Montmirail» 1362-1744, — Moras, 1407-1751. 
— Narbonne, Neubouzat, Nevers, Norges, 1552- 
1732, — Paris, 1370-1756 (2 cartons), — Perpi- 
gnan, Pont a Mousson, Pont-Dorat, 1658-1715, 
— Rei ms et Rouen, 1518-1750, — Sa rrach i er, 
Sisteron, Soissons, 1587-1762. — Torchefelon, 
14074469 (2 cartons), — Torchefelon, Tou- 
Ion sur Arroux, Toulouse et Troyes, 1410-1694» 
— Valreas, Varacieu, Yalence, 1494*1623. — 
S. Victor, 1383-1735. -— Le Perthuis, depen- 
danec de S.-Yictor, 1533-1633, 

Commanderies d T Itali e : Florence, terrier du 
xvi* s, ; pisces, 1412-1746 (2 cartons). — 
Florence et Pistoia, 1437-1492, — Fossari, au 
diocese de Torin, 144 4-1465. — N a pl es, 1422- 
1735. — Pavie, 1472-1569, — Ranvers en 
Picmont, 1347-1640 (10 cartons). — Home, 
xiv* s.4756 (2 cartons), — Torin 1431-1555, 
(4 cartons). — Alexandrie, Bielle, Turin, Chi- 




vazj F elisa n, Ferra re, Milao, Parmc, S, Marie 
de Pi Hia (diocese de Nice), Trente, Ve ni se, 
Padoue ct Verone, 1 carton sans date. 

Commanderies d T Espagne : Castroxeris, Lerida, 
Majorque, Olitte, Yalence, 1402-1757. 

Commanderies d'Aliemagne, d’Angletcrrc et de 
Flandre, 1368-xvn® s. — Issenheim, xvn e s. — 
Hollande, Macstrieht, xviF-xviii 0 s, (imprimes). 

Proprietes de Pabbaye: Proces, 1734-1774; bois, 
1610-1789 (2 cartons); paroisse de S, Antoine, 
1604-1782; proprietas, 1560-1674. 

Procedures, 16894776 (6 cartons). 

Proprietes de Pabbaye: Beaufort, 14724764; 
Barbin, S, Bardoux, Beaurepaire, Bressieu, 
1646-1754. 

Directe de Pabbaye, 17034765. 

Terriers, xvP-xvh* s. (4 regi st res). 

Proprietas de Pabbaye : Bessin, 1665-1745. 

Directe de Pabbaye : Chatte et S. Marcelin, 
1730-1733. 

Proprietes de Pabbaye: Chatte, 1653-1771 ; Che- 
vrieres, 1455-1708. 

Directe de Pabbaye a Chevrifcres, 1703-1712, 

Directe et proprietas a Chapaize, Chaponnay, 
Charrey, Chatuauvillain, Chatenay, Chatillon, 
Chavannes, S. Clement, Clerieu, Commelle, 
Crespol, 1590-1768* 

Directe et proprietes a S, Christophe, 1601-1735; 
a Crest, 16484762. 

Chevrieres, proces, 1610-1669 ; directe et pro- 
pri6t£s, 1726-1774. 

Chatte, directe et proprietes, 1613-1764, 

Proprias de Pabbaye a S. Bono et, 1019-1773 
(2 cartons); a Dionay, 1634-1663. 

Procedures: Dionay, 1531-1764 (2 cartons). 

Terriers : Dionay, xvi°-xvn c sifecles. 

Procedures : Dionay, 1504-1775 (2 cartons)* 

Pricurc de S. Juli en de Dionay, 1724-1726. 

Proprias de N.-D. de la Jayere, 1638-1701, 

Directe de Pabbaye: Hauterive, S, Hilaire, N.-D. 
de la Jayere, 1603-177 4, 

Directe et proprietas : S. Didi er, S» Etienne 
de Jouarre, S, Etienne la Montagnc, Fonville, 
S, Georges, S. Julien de Dionay, S. Julien de 
Montrager, 1605-1777. 

Directe de Pabbaye : N.-D, de la Jayere, 1634-1767; 
S, Jean de Frouiental, 1598-1765 (2 cartons). 

Directo et proprietes de Pabbaye a S. Lattier, 1622- 
1770 (3 cartons) ; a Larys S. Martin, 1623-1783; 
a S. Marcelin, 1336-1773 (9 cartons et 2 regis- 
tres); a M armant, 1567-1789; a Me r euroi, S. 
Michel, 1636-1764; a Miribel, 1556-1765; a 
Montagne, 1538-1774 ; a Montchemi, Mont- 
falcon, Montmartel, 1561-1769; a MontmiraiL 
1575-1771; a Montrigaux, 1602-1777 (3 cartons, 
1 registre); a Montheux, Moras, Mours, Murey, 
Murincy, 1556-1749, 

Proprietes de Pabbaye a Onay, 1652-1697; a 
Parnans, Peyrin, Pont a Royan, 1579-1765; 
a R o y l>< m, 14 4 3-17 7 8(8 c a rto n s); a l a Ro c h e d e 
Gluti, S, Roma in dbVlbon, S. A pollina ire, Ser- 
rance, Serres, 1600-1758; a Sillians, S, Simeon, 
Th io dure, Trelins, ThulUns, 1685-1770; a S. 
Y^ran, Verno ux, 1638-1746. 

Directe (procedures) de Pabbaye a S. Antoine, 
1533-1688 (7 cartons); a Sainte-Uzc, Valsevestre, 
1609-1663 ; a Yillars, Vinay, Viriville, 1579 
-1719; a Vienne ou Arpot et inembres: Anncy- 
ron, Bourgoin, Communay, 1406-1775 (2 4 cartons 
et 22 registre s); a Lyon et inembres : S, Cbu- 
mond, Ghaulay, Yierbanne, Vaux, Vimy (Neu- 
vilte-sur-Saone), Oingt, Ponteharrat, Feurs, 
Montbrison, Vcnissicux, 1415-1773 (71 cartons 
et 5 regis tres)* 

Abbaye. Pieces diverses, 1292-1664. 

— Procedures, 1570-1717. 










Abba ve. Directe (prieu re de S, Agathe), 1573-1653, 
— — 1443-1646. 

Registre des s^pultures, 1766-1776, 

Lieves de recette, xy*-xyiii* s, (5 car tons), 
Memoires de fournisseurs et d*entrepreneiirs de 
travaux, 1638-17..? 


Registre de recettes et depeuses, 1761-1767 (2 re- 
gistres), 

Comptes etetats des revenus, 1574-1768 (2 cart,), 
Quittances anterieures a 1774, 

Correspondance, 1573-1740 (2 cartons). 

Residua (une Hasse}*, 


A cote des arcliives de Lyon, plusieurs depots departementaux renferment des 
fonds de lilopital; nous avons eu deja oeeasion de signaler les remises faites a 
diverses epoques par le departement du Rhone de documents, en nombre souvent 
considerable, aux prefeetures dans le ressort desquelles les commanderies etaient 
situees; ces restitutions furent, pour lu rcgion du grand prieure d’Auvergne, plus 
importantes que partout ailleurs. 

Le tableau suivant montrera, pour les Ordres du Temple et de 1’Hopital, letat 
des documents contenus dans les Archives departemcntales : 


Chateauroux (Arch 
commanderis du Blison, 
Yuit, conlient les fonds 
H 007-17 
H 618-21 
II 622-8. 
II 629-33 
H 634-9. 
II 640. 

II 641-2. 
H 643. 

II 644. 

II 645-6. 
H 647. 

H 648, 

II 649. 

II 650. 

II 651. 

H 652. 

II 653. 

II 654. 

II 655. 

II 656. 

H 657. 

II 658. 

II 659. 

II 600. 

II 661. 

H 662. 

H 663. 

II 664. 

H 665. 

H 666. 

H 667. 

H 668. 

II 669. 

II 670. 

H 671. 

H 672. 
673. 


departementalcs de 1’Indre) 3 . — Ce dbpot, outre quelques documents sur la 
que nous indiquerons a Toccasion du grand pricurb d’Aquitnine dont elle rele- 
de Lureuil, Lormeteau et Yillefranche sur Cher. 

. Lureuil: Terriers de 1511, 1626-8, 1653-4, 1679-81, 1707-9, 1735-7, 1763-5. 
. Id. Lieves de 1498-1501, 1507-44, 1567-73, 1584. 

Id. Terriers deNuret le Ferron, 15 47, 1648-50,1678-9,1664-5, 1709-10, 1738. 
. Id, Terriers de S. Nuzaire, de 1544-7, 1652-4, 1678-81, 1763-6. 

Id. Terriers de Selles sur Nahon, de 1653-4, 1654, 1763-5. 

Id. Aveux et denombrements du seigneur de Selles sur Nahon, 1613-1746. 

Id. Terriers de 1’IIupital sous Mazerolle, de 1654, 1698-1710. 

Terriers de Mlopitul sous Mazerolle, Selles sur Nahon et !a Salle, 1735-7. 
Terriers de la Salle et de ITIopital sous Mazerolle, 1766. 

Terriers de Launay sur Creuse, de 1735 et 1764. 

Pieces, inventaires mobiliers, btat des revenus, 1524-1754. 

Pieces diverses, 1521-1747. 

— 1011-1784. 

Visites, 1627-1783. 

Peche des etangs, 1757-1760. 

Lormeteau: Pieces originales, xn 0 S.-1384. 

Id. — 1300-1495. 

Id. Cens, baux, ctc,, 1395-1653. 

— 1397-1784 (dont 1 imprimi). 

Ulmes, 1 402-1738. 

Baux, 1436-1790. 

Id. Partages, visites, baux, oppositions, 1409-1775, 

Id, Ventes, donations, arrentements, etc., 1363-1585. 

Id. Procedurcs, 1428-1584. 

Id. Baux emphyteotiques, 1409-1669. 

Id. Fermes, 1443-1790. 

Id. Etat des bestiaux, inventaires mobiliers, etc., 1479-1763 (dont 9 imprimes). 
Id. Baux, sentences, etc., 1666-1692, (dont 3 imprimes). 

Id. Procurations, baux, 1690-1748 (dont 1 imprimb). 

Id. Visite, quittances, etc., 1606-1790. 

Id. Pcclierie, vignobles, inventaire mobitier, 1392-1701. 

Id. Lieves, proces, visites, inventaires, 1494-1720. 

Id. Pieces diverses, 1534-1763. 

Id. Plan des bois. 

Id. Visite prieurale, 1789. 

Id. Martelage des bois, baux, ventes, etc., 1576-1789. 

11 673. Id. Rcconnaissanees, baux, 1553-1790. 

II 674-83. Id. Terriers dc 1451, 1536-9, 1576-95, 1585, 1637-43, 1654-9, 1692-1702, 
1720-8, 1743-60. 

H 684. Id. Lieve des cens, etc., 1578-9. 

II 685. Id. Arpenteinent, 1743. 

II 686. Id, Ameliorisseinents, 1775. 

II 687-95. Id. Terriers du Temple dc Chateauroux, 1585-1600, 1643-4, 1693-1701, 
1725-8, 1733-60, 1762-5. 


Id. 

Id. 

Id. 

Id. 

Id. 

Id. 

Id. 

Id. 


Id. 

Id. 

Id. 


1. En 1847, sur lademandede 1’evechede Grenoble, 
le departement du Rhdne consentit a ceder a celui-ci 
la parde du fond de S. Antoine concernant specia- 
lement la maison chef d’ordro de S. Antoine de Vien- 
nois. Ceite remise consista en 15 terriers des xvu L ' et 


xviii' siecles, 12 Jiasses de papiers, 1500 tilres sur 
parchemin conlenant des ventes et des eehanges du 
xm' au xv' siecle. (Niepce, Gr.-pr. d’Auvergne, p. 48.) 

2. Invent. somm. des arch. departemcnlales: Indre, 
serie H (Paris, 1876, in-4°), p. 202. 



— LV — 


II 090, Id. Li&ve de Chateaurotix, 17784785* 

II 097* Id. Chateauroux, acensements, 1405-80* 

II 698. Id. — rentes et revenus, partages, etc., 1348-1735. 

II 099. Id. — dtat des revenus, 10084755. 

Ii 700* Id. — pieces diverses, 1506-86. 

II 701. Id. — bois, 14064764. 

H 702. Id. — dimes et formes, 14634668. 

H 703. Id. — bois, 1747, 

H 704. Id. — baux cniphytdotiques, 1757-89. 

II 705. VUlefranche sur Cner: Donations et baux, etc., xu e S.-1787. 

II 706. Id. Donations, arrentements, etc., 1164-1777. 

II 707, Id. Ventes, donations, arrentements, etc,, 1201-1563. 

II 708. Id. T emple de FEspinat, donations, baux a rente, etc,, 4245-1787. 

H 709-15. Id. Terners du bourg de FHdpital de Valencay, de 1546-8. 1018, 1057-60 
1669, 1689-90, 1723-8, 4755-68, 

H 716-24. Id. Terners de Bourgneiif, de 1546, 1634, 1669, 1689-90, 1724-7, 1756-67. 

Bourges (Arch. ddpartcmentales du Cher). — Partie des fonds du Lieu-Dieu, desBordes, de Farges- 
Aliehamp, de Chateauneuf sur Cher et de VUlefranche sur Cher. {Sdric II, partie non inventoris): 

Lieu-Dieu du Fresne , membre de ITIopital de Blancafort. 30 liasses, 28 re<nstres ou 
cahiers, actes depilis 1177, 9 pieces anterieures a 1310 (Templiers). 

Les Bordes et Bon Saint Jean 29 liasses, 44 registres, actes depuis 1472. 
Farges-Alichamp 2 . 1 liasse, 1 ealiier, actes depuis 1479. 

Chateauneuf sur Cher\ membre de la Racherie, 1 liasse, 2 cahiers, actes depuis 1543. 
VUlefranche sur Cher . 1 liasse, 1 cahier (1572). 

Blois (Arch. departementales. de Loir-et-Cher). — Outre quelques documents sur des comman- 
deries du grand prieure de France, dont nous pari ero ns plus has, ce depot contient (Serie H, partie 
non invento ride) : 

VUlefranche sur Cher : 1 liasse concernant les bois, 1404-1789 ; 5 liasses concernant la 
leproserie de S. Marthe, dependunce de VUlefranche, et les biens de Ia comrnan- 
derie a Villedieu sur Cher, a Vierzon, et a FHdpital, pres de VUlefranche, 1487-1787, 
avec pians. 

Moulins (Arch. departementales de FAIlicr). — Ce departement ne fut pas compris dans ceux 
auxquels les archives du Rhone firent des remises de documents. II ne possede que quelques docu- 
nicnts (Sdrre II, partie non inventoriee): 

Beugnet. 3 ou 4 terriers du xvm ! siecle. 

La Racherie . 3 ou 4 liasses de procedures relatives a des forets (xvm e s.). 

Gueret (Arch. departementales de Ia Creuse). — I/Grdrc do Malte est reprdsentde par 40 a 50 terriers, 
et par 11 cartons, contenant surtout des procedures et des proces-verbaux de visites, partLCulierement des 
xvii* et xvin 0 s. Le plus aneien acte est de 1398 ; quelqucs-ims sont du xvF s. Le fonds concerne les etahlis- 
sements de FOrdrc a Bellechassagne^ Blaudeix , Bourganeuf Charrieres f Ia Croix au Bast 7 la ForSt da 
Tcmple\ Maisonnisse, Morte tolles, Monteil*> le Nabet/ron*, Reitlac 1 4 5 6 7 , Sainte-Anne , Viviers, la Vaufranche. 

Tulle (Arch. departementales de Ia Correze) 8 . — Peu de documents relatifs a FBopital : 

II 98. Le Temple de Mons, Ayen , la Vinadiere , Belfechassagne. Pieces diverses, 1 liasse, 
71 pieces sur papier, 1565-1790* 

II 99. Carlat et Mascheix. Registre de reconnaissances, 90 f. pap., 1773. 

II 100. Id., juridiction. Pieces diverses, 1 liasse, 14 actes, papier, 1763-84. 

Clermont-Ferrand (Arch. departementales du Puy-deJDdme). — Le ddpot comprend ; 

1° Un exempla ire de Finventaire du grand prieurd d*Auvergne, par Battenay (1779-80), en 7 vol. 
ia-Falioet quatre liasses de documents. 

2° Divers fonds concernant les commanderies suivantes 1 ®: 

[S. Antoine de Mantferrand, ordre de S. Antoine de Viennois: 1251-1770. 81 reg. 1 plan, 
9 liasses, 54 chartes.] 

S. Jean de Segur de Montferrandi 1565-1789, 8 reg., 291 pians, 5 liasses. 

Id., membre de Ia Rousiere, 1295-1776, 5 reg., 2 liasses, 2 chartes. 


1. Cher, arr* Sancerre, eant. Argent. 

2. Ni e v re, arr. Nevers, eant, et com. S. Pierre le 
Moutier. 

3. Cher, arr. S. A manci Mont Rond, chef-lieu de eant. 

4. Membro du Vivior, Creuse, arr. Gueret, eant. 
Bonnat. 

5. Annexe de S. Anne. MonteiFGuillaume, Creuse, 
arr. Aubusson, eant, et com, Crocq* 

6. Id., Creuse, arr. Aubusson, eant, et com. Crocq. 

7. Membre de Bourganeuf, Dordogne, arr. Nonlron, 


eant. Bussiere-BadiL 

8. Inv . somm . des arch . depa rlemenla les: Correze, 
II (Paris, 1874, in-4°), serie II, page 18. 

9. Si on le comparo a eelui des archives du Rhonc 
(II 1-7), on constate que les commanderies in ventori^es 
ne sont pas disposdes dans le mdme ordre dans les 
deux exemplaires, 

10. Ces ddtails sont empruntdsau Tahleau general 
numerique par fonds des Archives departementales 
anterieures h 1790. (Paris, 1848, in-4 0 , p. 182). 



— LVI — 


Channonat : 14734775, 13 reg*, 2 liasses, 5 chartes. 

Id., niembre de S* Arme, 15264733, 8 reg., 1 liasse, 2 chartes. 

id., niembre du Teni ple dAuinat, 1403-1 i 74, 5 reg*, 1 luisse, 3 chartes. 

Id., membre de Bourdelles, 15274641, 10 reg*, 1 liasse. 

Id., membre de Pleine-Combe, 1668-1774, 3 reg*, 1 liasse. 

Olloix: 1413-1789, 8 reg*, 2 liasses, 3 chartes. 

id., membre de Paulaignat, 1452-1760, 7 reg., 1 plan, 2 liasses. 

id., membre d Aydat, 1674-1760, 1 reg., 1 liasse. 

Id., membre de Cheynat, 1551-1760, 4 reg*, 1 liasse. 

UL, membre de la Sauvetat, 1560-1770, 5 reg., 1 liasse, 2 chartes. 

Tortebesse : mernbre de Martr es de Yey re, 17 4 1 -1 783, 3 r eg♦, 1 liasse* 
Montchamp : 1629-1789, 6 reg., 3 liasses. 

id., niembre de !a Garde-Roussillon, 1508-1763, 5 reg., 1 liasse. 

Id., membre de Charbonnier, 1462-1703, 8 reg., 2 liasses, 5 chartes. 

Id., membre de Loubesargues, 16614764, 4 reg., 1 liasse. 

Id., niembre de Chauliac, 1379*1765, 4 reg., 1 liasse, 1 charte. 

Id., niembre de S. Jean de Brioude, 1661-1764, 5 reg., 1 liasse* 

Id., membre de S. Jean de Langhac, xni° s., L reg., i chartes. 

Id., membres de S. Jean de Badelle et de Ia Rivifcre FEveque, 1664, 1 reg. 


Limoges (Arch. departementales de la Ilaiite-Vienne). — Ce depot contient un ensemble, en somnie 
asscz peu important, de documents concernant 1’Ordre de Malte; tl se compose de 20 registres et de 48 
liasses, mais la plupart de ces dernieres ne se composent que de dcox ou trois pieces* (S£rie li, numeros 
provtsoires). En yoici Is r6partition 

H. 68. 


II 

II 

H 

II 

H 

II 

II 

H 

II 

II 

II 

H 

H 

II 

II 

H 

II 

II 

H 

11 

H 

H 

H 

H 

11 

H 

II 

II 

11 

H 

H 

II 

H 

II 

H 

H 

II 

II 

II 

II 


133. 

167. 

971. 

972. 

973. 

974. 

996. 

997-9. 

244G. 

2641. 

2723. 

3088. 

5564. 
5624. 
7237-8. 
7572 bis. 
7759. 

5565. 
5566-71. 
5572-76. 
9154. 
342. 

380. 

452. 

462. 

415. 

1000. 

1057. 

1751. 

2010. 

2598. 

2602. 

3265. 

4091. 

5453. 

5561. 

5560-62. 

5563. 

6640. 

3206. 


Limoges : proci;s-verbaux de visites et umeliorations, bauxaferme, procedu- 
res, etc. (xvi'-xvm“ s.). 

Id. Rentes a Limoges, 1709. 

Id. Le Palais ; lieve des devoirs dus, xvm e s. 

Id. Pieces relatives a Puitionnieux et a Chanabiere (xnP-xvu® s.). 
id. Proces-verbaux de visite des ameliorissements, 1770. 

Id. — 1732, 1753, 1759. 

Id. — pour Puybonnieux, le Palais, la Bussiere au Pigiiier, S. Junien, 
S. Martinet, Cheucvieres, xviP-xvui* s. 

Id. Baux a ferme, titres divers, ameliorissements. 

Id. AmMiorisscmcnts de 1636, 1701, 1711, 1725, 1732, 1734, 1/40, 1754, 
1755, 1770, 1786, 1789. 

Id. Puybonnieux: transaction pour les dimes de i laviguac (1432-1452). 

Id. Proces contre les tcnunciers de Ia Courdelle, 1604. 

Id. Consultatio» pour le commandeur de Limoges, 1769. 

Id, Proces contre les tenanciers du Mas de la Courdelle, 1607. 

Id. Terrier du Breuii au Fa et de la Bussiere au Pigne, 1633. 

Id. Terrier de Limoges ct du Palais, 1759. 

Id. llentes secondes dues au Palais, S. Junien, Puybonnieux (xvn 8 -xvm e s.). 
Id. Rentes a Ventenat (com. du Palais), 1600. 

Id. Assenee de Puybonnieux, Breuilaufa, xvi° s. 

Id. Terrier de Limoges, le Palais et Conore, 173o. 

fd. Terrier s de Puybonnieux, de 1545, 1547-50, 1CI 1, 1663. 1735, 1 /60, 
Id, Terriers de S. Junien, de 1634, 1677-82, 1710, 1735, 1/60. 

Id. Bail de Vouls (par. de Gorre), dependance de Puybonnieux, 1367. 
Paulhac 1 : extrait du terrier, xvm’ s. 

Baignoulx en Poitou: terrier de 1508. 

MorteroHes : terrier avec table detaillee, xvm° s. 

Id. Terrier de 1555. 

Id. Folventous : table des rentes, 1789. 

Id. — Proces contre les Blereau de Gravenault, xviii* s. 

Id. Pieces relatives a la Bussiere, Laspic, Aige, Iroiue, Lepiu, les Fougieres, 
Folventous, etc., xiv c -xvm e s. 

Id. Reconnaissances a Chateauponsac, 1755. 

Id. Proces a Lascoux, paroisse de Chateauponsac, 1757, 

Id. Proces a S. Maurice, it Folventous, etc., 1756-1771. 

Id. Arpcntements, extraits du terrier, xviii 0 s. ^ 

Id. Arret contre les tenanciers de Masbeix, 1771. 

Id. Proces contre les tenanciers de Ia Soubsmaigne, 1660. 

Id. Lieve des rentes de Bessines, S. Amand, Chateauponsac et Morterol- 
les, 1786-90. 

Id. Terrier de 1629. 

Id. Terrier de 1662 (2 volunics). 

Id. Terrier de 1785. 

Id. Ameliorissements, 1785. 


Bourganeuf: violences conimises contre le eliateau, 1651. 


1. Crcuse, arr. Guerel, eant. Grand-Bourg, com. S. Eticnne de 1’ursae. 


— LVII — 


II 0822. 


II 7019. 
H 3597, 

II 3946. 
H 5020. 
II 5142. 


Id. Procfes entre les prieures de V4drine et Mausac, benefices imis a Ia chani- 
brerie de S. Martial, et le grand prieur d^Auvergne, seigneur commandeur 
de Bourganeuf, 1195-1457. 

Id. Obligation du prieur d 7 Auvergnc au capitaine de Bourganeuf* 1475. 
Paulhae et Sanvagnac : procedures contre les graods vicaires du chapitre, au 
sujet des rentes de Peyribhac et do Chambouret, 1447, 

Id. Pieces di verses, xv e -xvn e s. 

Id. Assignation contre les tenanciers, 1485. 

Id. Assignation, xv* s. (incomplete). 


Le Puy (Ardi, departementales de Ia Haute-Loire). — Ced4p6t ne contient que 5 ou 0 pieces relatives 
aux Hospitaliers (copics modernes et originaux), provenant du fonds du chapitre ou des fonds d^abbayes; 
les plus anciennes remontent au xv e siecle. II ue senible pas que le versement des titres de Chantoen, S, 
jean Ia Chevalerie, le Puy, Gourlon et Pdbelit, fait par les archives du Rhone a celtes de fa Ilaute-Loire 
en 1811, d\ipres M. Niepce 1 , ait ete riellement exacute. 

Saint-Etienne (Arch. dcpartementales de Ia Loire). —■ L/Ordre de Maltc est reprCsenid (SCric H, 


partie non inventori4e), par 27 terriers et lieves de 

1. xi vVxv e s. (fra gm e n t s). 

2. 1372 (copie du xvi° s.). 

3. 1445-8, 

4, 1454. 

5, 4462-70, 

6. 1505-6, 

7, 1505-16, 

8, 1508. 

9. 1508-9. 

10. 1537. 

11, 1552-60. 

12, 1554-67, 

13, 1603. 

14. 1640, 


. Jean des PrCs de Montbrison, ainsj r<5partis : 

15. 1648. 

16. 1650-66. 

17. 1675. 

18. 1675. 

19. 1679-84. 

20. 1683-4, 

21. 1737-9, 

22. 1738-48. 

23. 1748. 

24. 1757. 

25. 1766-7. 

26. 1767, 

27. 1786-91. 


Ce depot contient en ontre : 

I terrier de Chazelles (1378-1418). 

Comptes des prevots de Bouchalas, Chazelles, Verrieres, Ia SauvetC (1348), 

Annecy (Arch, departementales de Ia Haute-Savoie). — Ce depot (Serie H, partie non inventoriCe) 
ne renferme que des actes isolCs : 

Compesi&res : Bail de Ia commanderie, 1748. 

Annecy: Actes de 1377 et 1411, 

Prims (Arch. dcpartementales de TArdeche). —Fragmenta des fonds des commanderies de Devesset, 
deS. Georges sur Annomiy et de Ia S. Epine de Tournon. Geux-ci (S4rie Ii, numeros provisoires) sont peu 
consid4rahles, et, sauf quclques copies de pieces anciennes, ne contiennent que des documcnts des xvn° 
et xyih* siccles 2 . 

H 92. DevesseL Reconnaissances, 1461-1778, 

II 95- S. Georges sur Annormy. Lieve de rentes, 1788-90, 1 registre. 

H 96. *S. Epine de Tournon , 9 terriers, 17654789, 

Valence (Arch. departementales de la Drome), — Documcnts des quatre tlerniers siecles sur S. Paul 
les Romans 3 . D’apres le Tableau gener al numerique des archives departementales j (Paris, 1848, in-4°, 
p. 197), les archives de Ia Drome renferment, tant sur Ia commanderie de Valence (grand prieur6 de 
S. Gilles) que sur celles de Rellecombe, S. Croix 4 , S. Romain en Gal et S, Paul les Romana, un 
en s em bl e de 230 registres, 55 pians, 47 liasses et 115 chartes sur parchemin, pour la periode de 1225 
a 1791), Mais ces chiffres sont assurdment approximatifs; le classement n’est pas encore fait pour celte 
partie du depot, et cette indication ne doit etre acceptee que sons toutes rdserves. 

Maeon (Arch. departementales de Sabne-et-Loire). — Ce depot contient, outre des fonds concernant 
des commanderies du grand prieure de Champagne, ceux des Bcugnay et de Maeon 5 : 

H. 484-8, Beugnay . Terriers de 1751-5, 1755-6, 1754-7, 1757 1757-8. 

II, 523-33, Maeon (14404 457). Ce fonds se compose de 7 cartons et de 4 registres de 
pifcces, trouvdes en 1790 a Epinacy et a Rhodes, menibres de Maeon ; il ren¬ 
ferme sur les Antonius de Micon quclques pieces qui y ont jointes par 
erreur. II etait autrefois classe sous le nom d’Epinacy, et sa ddsignation a et£ 
modifice, a tort, dans un rbcent classement fait vers 1879-80, 


1. Niepce, Grand-prieurd d f Auverffne f p. 44. 

2. Ce depot renferme aussi des documcnts sur 
Jalleset sur la Villatte, memhre de Palhers en Gevau- 
dan ; mais cesetablissementsfaisaient partie du grand- 
prieure de S. Gilles. V. plus ha ut, p. xxxvn, 

3. Les documen Ls sur la commanderie de Valence, 


conserves dans ce m6me depot, ont dfe signales au 
chapitre consacre au grand-prieure de S, Gilles. V. 
plus haul p, xxxvn, 

4. Commanderie des Antonius, arr. et eant. Die, 

5. Le chef-Iieu de la commanderie etait dans LAlHer, 
mais la plupart cies membres en Saune-et-Loire. 

A 



— LVIII — 


Botirg (Arch. departementales de 1'Ain)', — Fonds assez important concernant les commanderies 
de Ia Bresse et du Bugey : 


II 789. Laitmusse. 15 pieces, 1250-1347. 

II 790. Id. 13 pieces, 1416-1590. 

II 791. Id. 41 pieces, 11 imprim6s, 1626-1785. 

II 792-840. Id. Reconnaissances dans divers villes et villuges, de 1439, I i 43, 1 492, 1 193, 
1494, 1495, 1520, 1531, 1532, 1533, 1532-8, 1533, 1539. 1570, 1571, 
1572, 1573, 1628-30, 1630, 1635-6, 1636-7, 1638, 1666, 1667-9, 1667, 
1668, 1668-9,1672, 1679-80, 1084, 1690,1697, 1698, 1699, 1700, 1701, 
1703, 1708, 1709,1712, 1751, 1757. 

H 841. Id. Terrier, 1758. 

II 842. Les Feuillets. 33 pieces, 1268-1400. 

H 843. Id. 20 pieces, 1434-1599. 

H 844. Id. 45 pieces, 1600-1788. 

II 845-6. Id. Terriers, 1463 etxvi e s. 

Ii 847-50. Id. Lieves et terriers, reconnaissances dans divers villes et villages, 1 490, 
1516, xvii° s., 1605. 

H 851-2. Id. Terriers de 1650 et 1670. 

11 853-6. Id. Reconnaissances, 1671, 1677, 1698, 1698-9. 

II 857. Id. Terrier, 1734-51. 

11 858. Id, Reconnaissances, 1735. 

H 859. Id. Arpentement, 1742. 

H 860. Temple d'Epeysse*. 32 pieces, 1294-1370. 

H 861. Id. 17 pieces, 1402-1590. 

H 862-5. Id. Reconnaissances, 1359, 1636, 1671, 1699. 

II 866. Id. Grosse du terrier de 1757-8. 

H 867. Temple de Coccieu 3 . 28 pieces, 1281-1781. 

H 868. Temple d'Accoyeux k . 59 pieces, 1587-1780. 

II 8G8A/J-84. Id. Reconnaissances, 1557-85, 1577, 1578, 1579, 1034, 1645, 1648-54, 1653, 

1672, 1678, 1727, 1728, 1729, 1730, 1729-34. 

II 885-6. Id. Minutcs du terrier de 1752. 

II 887. Temple deS. Martin te Ckastel *. 20 pieces, 1314-1749. 

11 888-99. Id. Reconnaissances, 1402-8, 1491. 1 496, 1542, 1570, 1570-2, 1651, 1651-2, 
1675, 1677, 1763. 


II 900. 

H 901. 

11 902-8. 

II 909. 

II 910. 

II 911. 

H 912-G. 

H 917. 

II 918-27. 

Ii 928-36. 

H 937. 

II 938. 

II 939-45. 

II 946. 

II 946 bis. 
II 947-56. 


Temple d’Escoppey 4 pieces, 1295-1381, 

Id. Extrait du terrier de 1493. 

Id. Reconnaissances, 1418, 1570, 1651, 1668, 1764, 1774, 

Temple de Bocarnoz '. 3 pieces. 1329-1608. 

Id. Reconnaissances, 1711. 

Temple de Molisolle 23 pieces, 1253-1750. 

Id. Reconnaissances de 1554, 1555, 1609, 1734, 1770. 

Temple de Villars *. 18 pieces, 1341-1501. 

Temple de Teyssonges ,0 . Reconnaissances, 1330, 1512, 1538, 1560-3, 1563, 
1635, 1668, 1764. 

Temple de la Vavrette". Reconnaissances, 1402, 1493,1538,1572-8, 1637, 
1637-67, 1667, 1701, 1711. 

Id. Grosse du terrier, 1757-60. 

Id. Reconnaissances, 1758. 

Temple de Nemy et Tanay a , Reconnaissances, 1364, 1388, 1425, 1623, 1648, 
1656, 1673. 

Id. Terrier, 1673-4. 

Id, Parangon du lid’de Nemy et Tanay, 1673, 1736, 1772. 

Id. Reconnaissances, 1676, 1687, 1688-95, 1736-8, 1737, 1772, 1773, 1774, 

1 "O f? 


Vesoul (Arch* departementales de Ia Haiite-Sa6ne).— Ce depot contient un certam nombre de regis- 
tres terriers provenant de la commanderie de Sales et Montseugny; iis sont classes dans la Serie H, 
sous les numeros provisoires 936 a 950. 

11 936* Sales et Montseugny. Terrier de la commune de Cliantes; comples de la 
niaisou de Sales et de Lanie; inventaire genera 1, 1405-1790, 3 eahiers. 


1. Inv . somm. des arch . departementales; A in, se¬ 
ries G. et H (Bourg, 1891, in-4°), p* 297de la serie H* 

2. Membra de Launiusse-Epaisse. Ain, a it. Bourg, 
eant, Bage le Chatel, com* Bage la Ville* 

3* Membre des Feuillets. Ain, arr, Trevoux, eant. 
Montuel, com. S. Croix, 

4. Membre de Chambery. Ain, arr. et eant. Belley, 
com. Brens. 

5. Membre de Laumusse* Ain, arr* Bourg, canto n 
M onire vel. 

0 Membre de Laumusse, Ain., arr. Bourg, eant. S, 


Trivier de Gourtes, com* Vernoux. 

7. Membres de Laumusse. Ain, arr. Bourg, eant, et 
com. Coligny. 

8. Membre des Feuillets. Ain, arr. Bourg, canton 
Pont d'Ain, com. Druillot. 

9* Id* Ain, arr, Trevoux, clief-lieu de eant, 

10, Tessouge* Ain, arr, Bourg, eant. Treffort, coni. 
S, Etierme du Bois. 

11, Ain, arr, Bourg, eant. Bage le Chatel, com, 
Bage la Ville, 

12, Ain, arr, et eant, Trevoux, com, Tramoyes. 



— LIX — 


II 937, Id. reni er des communes de Mfdans, Valay, Broye, Montseugny, Chevignev, la 
R^sieS. Martin, Chaumercenne, Sauvigney, Bresilley et Aubigney, 1629. 

II 938. Id. Terrier de Charcenne, Avrigney, Montseugny et Germigney, f65a’ 

It 939. Id. Terrier de Valay, Broye, Chevigney, la Rtisie S. Martin, Chaumercenne, 
Sauvigney, Bresilley et Aubigney, 1656. 

H 9i0. Id. 1 errier de Valay, la Rcsie S. Martin, Chevigney et Chaumercenne, 1738. 

II 941. Id. Terrier de Montagney, Broye et Sauvigney, 1759. 

H 942. Id. Terrier de Sales et Chantes, 1777. 

II 943. Id. Terrier de Montseugny, Germigney, Vadans et Sauvigney, 1777. 

H 944. Id. Terrier de Montseugny, Vadans et Bresilley, 1777, 

11 945. Id. Terrier de Montseugny, Charcenne et Avrigney, 1778. 

I! 946. Id. Terrier de Sales, Vanne, Charenteney et Vv lcsRupt, 1779, 

H 947. Id. Terrier de Chatenais, Raze, Aroz, Bucy les Traves et’chussey, 1780. 

11 918. Id. Terrier de Montseugny ct Broye, 1782. 

II 949. Id. Terrier de Montseugny, la Grande-R<5sie, Germigney, Autoreille, Chevigney, 
Valay, la Rt^sie S. Martin, Chaumercenne, Malaris, Pcsnies, Broye, Sauvi- 
„ „„„ T , S ne ^ BrfiUey, Charcenne, Virey, Onay, Cugney, Avrigny et Vadans, 1782. 

II 950. Id. Terrier d Autoreille et Valay, 1784, Terrier de la Villedieu en Fontenette, 
avec mi denombrement des droits, 1681. 


Lons-te-Sau nicr (Arch, ddpartementales du Jura). — Fonds des commandenes de Dole et de Salins, 
(Serie \l 7 partie non inventori^e), ainsi rdpartis : 

Salins : Procedures et arrets concernant TOrdre en g6n£ral ? 2 cartons, 1483-1789. 

Terriers, 6 registres, 1607-1788. 

Manuels de rentes, 4 regis tres, xvn e -xviii° s. 

Dole : _ Terrier de 1597 a 1609 (copie de 1709), et un manuel de cens de 1764. 
Varessia 1 : Procednres, xvi B S.-T789, 4 cartons. 

Tenues de justiee, 1220-1613, 1 carton. 

Reconnaissances, xvTs.4755, 2 cartons, 

Biens en genSral, baux, ventes, partages, pians, acensements, rentes, dimes, 
xvi° S.-1780, 2 cartons. 

Censiers, 1492-xvn® s., cahiers, 1 carton. 

Terriers, 1456-1728, 8 registres. 

Censiers, 1472-1572, 7 registres. 

Tenues de justice, 1540-1631, 3 registres. 

Visites, 1593-1769, 1 registre et 3 cahiers. 


lies ancon (Arch. dipart e mentales du Doubs. — (Serie H, partie non inventoris). Fonds de Besancon, 
Salins, Arbois, et documents sur Villedieu les Vercel, Dammartin, Amancey, Varessia : 

52 cartons contenant surtout des rcconnaissances, proc^dures, rentiers, etc. (xvC-xvni' s). Dans 
trois d’entre eux on a reuni les pieces les plus intdressantes par leur date ou leur objet, au nombre 
dc 79; un inventaire en a ^te dresse vers 1850 ; il les repartit comme suit : 

Titres gen^raux. 1395-1778. 

Arbois. 1606-1777.' 

Dammartin. 1339-1767, 

Besancon. 1519-1781. 

Dole, 1732-1737. 

Varessia. 1304-1733. 

Villedieu les Vercel. 1446-1770, 


En dehors de ces trois cartons, le reste du fonds nest ni classe ni inventoris; les documents y 
smit rSpartis dans la proportion d’un quart pour chacune des maisons de Besancon, d’Arbois et de 
Dammartin, le dernier quart se referant a Villedieu, Salins et Varessia, 


Quelques bibliothfeques ont egalement recueilli des epaves dos archives du 
graml prieure d’Auvergne ; la liste suivante permettra au lecteur d’en apprecier 
la valeur et rimportance : 

Lyon (FJibliotheque publique) : 

N° 756. Etabl issem en ts et Statuts de la religion du sainct Hospital de sainct Jean de 
Hierusalem, 1493 {en frangis, redaction de Pierre d*Aubusson, 

N° (Coste). Cartulaire du Te m ple de Vaux*, membre deS. Georges de Lyon; rouleau 
parch,, 11 peairx (il cloit manquer an moins une peau au d^but), xei*-xuV s., conte¬ 
nant S)2 chartes-notices, plusieurs ccritures ; le cartulaire semble commencd vers 
1180 et termine vers 1223. 

Montbrimn (Bihliotheque publique) : 

N° 55. Terrier dela eommanderie de S. Jean de Jerusalem a Montbrison, pap. 438 f., xvi° s. 


L Jura, arr. Lonsdc-Saulnier* eant. Orgelet. 

2, Ise re, arr. Vienne, eant. La Verpi Hie re, com. 
Vaulx-Milieu. Notre confrere, M. Delachcnal, p re pare 


en ce moment la publication integrale de ce cartulaire 
important; il paraltra dans le Bulletin de 1’Academie 
Delphinale, 

h . 






Saint-Etienne (Bibliotheque publique): 

N° 10 Cartulaire du Forez, dit ie Livre des Compos it ion s du comtd de Forez, parch., 
104 f., xv°-xvu' s. Ce cartulaire contient de nombreuses pieces pour lcs tlospi- 

taliers*. 

paris (Bibliotheque nationalc) : .... 

Lat. 11082. Cartulaire du Tample da Roaia, 40 f,parch., et 1 f. priliJW1 
picces des xn e -xin° s., diverses «Scritures, mi heu du xnt s. II a dtc editi. p,u 1 .d 
U. Chevalier. Chartui. domus Templi Hieros. de Roais dans Coli, de Cartul. Dauphmots, 

Ili [Vicnnc 1875], p. 59-130 (incomplet). A lQ 

Cub. des Titres, n“ 840-1. Terrier de Ia commandene de Morterolles en Auvergne, et 

declarations fournies audit terrier en 1634. 

Clerrnont-Ferrand (Bibliotheque publique): 

N° 282. Inventaire giineral ruismine et repertoire de tous les Utres, terners ei; documen s 
de monseigneur le grand prieur de Thoulouse, fr. Joachim de Montagu-Fromi- 
guieres, 5 Ia diligcnce duquel et 5 ses frais et despens le pisent inventaire a 
faict, xvn' s., pap., 133 f. (titres rclatifs ii la baronme de bronton). 

N° 502. Terrier d Olloix. 1099 (incomplet). 


IV. — LANGUE DE FRANCE. 


Elie se composait des trois grands prieures de France, d’Aquitaine et de Cliam- 
pagne, et avait pour chef le Grand Hospitalier. On ignore 1epoque a luquelle fut 
introduite dans 1’Ordre la division en Langues; mais celle de France remonte cer- 
tainement a une epoque assez reculee, puisque ce pays est un de ceux ou 1’Hdpital 
a fait les plus rapides progres, et que le grand prieure de France etart constitue des 

1178-9. 


GRAND PRIEURE DE FRANCE 8 . 

Le grand prieure de France setendait, du Midi au Nord de Ia Manche ii la Loire; 
k 1’Ouest il avait egalement la mer pour limite, et comprenait a 1’Est, outre les pro- 


1 . II y a deux copies de ce cartulaire a Paris, 1 une 
aux Archives nationales (K K, 1113, copie du^xix s-)i 
Tautre a Ia Bibliotheque nationale (lat., 12870, copie 

du xvn® s,)* , 

1 . BibUographie. — L’histoire de ce grand prieure a 
detine Heu a d assez nombreux travaux, dont voici les 
principaux: 

a) Ouvrages generaux: E.Maimicr. Les commande- 
riesdu grand prieure de France ^Paris^lS^in-S^ox'* i- 
800 p. — L. Devillers, Inventaireanalyiique des archi¬ 
ves des commanderies belqes de Vordre de S. Jeande 
dermalem ou de Malle, Mons, 1876, in-K xxxn-272 p. 

b) Monograpkies» — H. de Gurzon. La maison du 
Temple de Paris, Paris, 1888, in-8°, 356 p.*, 2 pl. 
_ E, j, J, Barillet. Recherches historiques sur le 
Temple * Notice dans laquelle on traite dei’origine de 
cet enclos, maison chef d’ordre du ci-devanl grand 
prieure de France , de son elata Vcpoque de la Ittvo- 
lution et de son etal acluel, Paris, 1809, in-8 11 , 1 pl., 3 
pl ans — M me Germaine Boue. Les squares de Paris . 
La Tourdu Temple, Paris, 1864, in-8“. -Troche. No* 
lice sur Peneios de S, Jean de ITlopital, dit de Lat r an, 
dansIievue cathohque, XX(Paris, 1856, m-8*),p. J9-23, 
47-52, 73-9, et tirage distinet (Versailles, 1855, in-8°), 
56 p/—■ L. de la Briere, Souvenirs et vestiges de 
rOrdre de Malle subsistant encore a Paris, Evreux, 
1891, in-8°. — V. A. Malte-Brun. Notice his torique el 
archeohgiquesur Fancieniw commanderie du Delnge, 


Paris, 1867, in-8*. — Abbe F. A. Denis. Notice histori- 
que 'sur la ferme de Choisy le Temple (ancienne 
commanderie), commune de Charny, dans Publica - 
tions de la Societe clagriculiure de Meaux, 2®sem. de 
1860 (Meaux, 1861, in-8°), p. 82-90, — Th. Lhuillier. 
Notice historique ei archeologique sur la commande- 
rie de Beauvais en GAtinais, dans Bull. de la boc* 
d'archSciences, lettres et aris du dep . de Seine-eF 
Marne, VI (Meaux, 1873, in-8°), p. 213-41 — F. Bour- 
quelot. Notice sur le cartulaire des Templiers de 
Provins (xn e et xm c dans Bibi, de F E cole des 

charies, XIX(Paris* I858, m-8°),p. 171-90.— Comte E. 
de Barlheiemy. Notes sur lesitablissements des ordres 
retigieux el mi Ut a ires du Temple, de S* Jean de 
Jerusalem et de S . An tome de Viennois dans Vancien 
archi-diocese de Reims, Paris, 1883, in-8°, “Id. Obi - 
tuaire de la commanderie du Temple de Reims, dans 
Gollechon desdocuments inediis, melanges historiques, 
IV (Paris, 1882, in-4°), p. 303-36. — A. Potiquet. Les 
prieur s de N D. de Magny et les commandeurs de 
Lomieres et Vaumion, seigneurs en partie de la ville 
de Magny en Vexin, Magny-en-Vexin, 1879, in-8°. — 
V. A. Rrunel. Les commanderies des Templiers du 
departementdu Calvados, Paris, 1869,in-8 0 . — Mchau- 
de d’Anisy. Documents historiques touckant les Tem¬ 
pliers et les Hospitaliers en Normandie, tiresdes archi¬ 
ves du Calvados et d’autres depdlspub lies, dans Mem. 
de la Soc . des ant. de Normandie, XIV (Caen, 1844, in- 


LXI 


vinces de la France actuelle, presque toute la Belgique, c’est-a-dire Ia Flandre, le 
Hainaut, le Brabant et le pays de Lifege. Ses commnnderies ressortissaient u 26 
dioeeses, tant en France qu’en Belgique 1 . Au commencement du xiv e siecle elles 
etaient au nombre de pres de 200; ce chiffre, a Ia lin du infime siecle, etait reduit a 
115, et au siecle dernier a S3. 

Son origine remonte au dernier quart du xu e siecle. Bien que les Hospitaliers 
eussent aequis, des le commencement de ce siecle, de nombreuses possessions dans 
les limites de sa circonscription, i) nefut organise qu’en 1178-0 \ Avant eette date 
les commanderies ddjk constituees relevaient de la juridiction du prieur de S. Gilles ; 
inais a partir de 1179 les documents designent Anselme coinine prieur de France, 
et, pourque tout doute soit ecarte, lui donnent la qualification de premier prieur de 
France. 

Le siegedu grand prieure se trouvait a Paris ; mais au commencement du xm e 
siecle et jusqu’a la chute de Fordre du Temple il fut transfere h 1’Hopitnl de S. Jean 
en 1’llede Corbeil, que lareine Ingeburge, veuve de Philippe-Auguste, venaitde con- 
vertir en prieure (1223). Kn 1311, il emigra de nouveau a Paris et s’etablit dans Fan- 
cicnne maison du Temple, pour sy maintenir jusqu’a la suppression de 1’ordre de 
Malle, ala lin du siecle dernier. 

La creation des premieres commanderies se place au milieu du xn e siecle , mais 
cesta la fin de celui-ci que ce travail d’organisation bat son ]>lein pour s’achever au 
debui du siecle suivant. A la fin du xni® le grand prieure s’etend non seulement sur 
les pays que nous Iui avons assignes comme limites, mais etnbrasse Ia Bretagne, 
1’Aniou, le Maine, la region qui s’etend entre la Loire et la Dordogne, et, du cote 
de l’Est, la Ghampagne, les Deux Bourgognes et la Lorraine. Quand Fheritage du 
Temple eclioit a 1’HdpitaI, on reconnait Timpossibilite pour un seul fonctionnaire 
d’administrer une pareille etendue de terriloii’e, et un double ddmembrement inter- 
vient. La Bretagne, 1’Anjou, le Maine et le pays d’entre Loire et Dordogne sont 
donnes ii un nouveau grand-prieur, celui d’Aquitaine ; Ia Ghampagne, les Deux 
Bourgognes et la Lorraine sont eonstitudes en un autre grand prieure, colui de 
Ghampagne 3 . 

Le nombre des commanderies se trouve triple par l*adjonction de celles des 
Templiers; malgre eet aecroissement considerable, le grand prieure, accabld par les 
guerres dont la France fut le the&tre pendant un siecle, voit sa ruine se consomnier 


4°), p.351-83. — Abbe A. Tougard* Quelques notes sur 
h chapelle et la commanderie de 6\ Vaubourg au 
Val de la Haye, pres Roaen, Rouen, 1873, in-8°.—A. 
Ledieu* No lice his torique sur Gouy VII 6p i tal, Lin - 
cheuretlf&tlivillerSf Paris, 1887, iu 8°, 1 pl*— Goliette* 
Memoires pour servir A V his toire ... du Vermandois, 
Cambrai, 1771-2, 3 vol, in-4\ Cet. ouvragc contlent 
(II, p, 241-3) un bisloriquede la commanderie d'KLer- 
aveo liste des commandeurs (cf* II, p. 406 et 
suivA — Le GentU- So u venirs archeologiq ues su r les 
Templiers enArtois ? Arras, 1873, in-8 q .— Id. Comman- 
derie des Templiers A Hnufe-Avesnes, dans BulL de 
la Co mm , des a n ti q ii itis dipa r te menta les y 111 (A rra s, 
1873, iii-8 0 ), p. 249-64, 2 liihographies* —Comte Cii, 
d Herieourt. Titres de la commanderie de /laute- 
A mn es anterieurs k 1312, dans Memoires de VAca- 
d&mied'Arras } 2° s^rie, X (Arras, 1878, in-8°), p, 8-77* 
— Ed. Senemaud, IJ Onire de Malle dans les Ar- 
denneSf dans Re rue his torique des Ardennes 9 1867, 
2 n sem* (M&deres, 1867, in-8°), p*65-74* — L. Devillers. 
Carlul&ire des possesssions de VOrdre de 5. Jean de 
Jirusalem dans le Hainaut ei le Gambresis t dans 
Annales du Cercie archiologique de Moris, VI (Mons, 
1866, in-8°), p* 13-91. — A. Wjauters]. Don (ait a 


VOrdre de S * Jean de Jiruselem de Veglise do S. 
Ja eques sur Caudenherg, et pilerinage du duc de 
Brabant Godefroy III en Pales tine, dans RevueJhis- 
toire et d f archeohffie > 1 (Bruxelles, 1859, in-8 & ), p* 481- 
484. — Em. Gaehet, Essa i sur le hailliage cV A val¬ 
ler re et sur les commanderies de VOrdre de S. Jean 
de Jirusalem en Belgique } dans Compte rendu des 
siances de la Commission roy . d*hist t> l n sdrie, XY 
(Bruxelles, 1848, in-8»), p.3-95* — P. V. Bets. Notes 
relatives aux commanderies de Walsbergen et de 
Binckom de VOrdre de S * Jean de Jirusalem ? dans 
Analectes pour seruir a Vhis toire ecclesias lique de la 
Belgique , X (Louvain, 1873, in-8°), p, 228-34. 

1. Paris, Chartres, Orleaos, Meaux, Reims, Troyes, 
Sens, Anxerre, Nevers, Evrcux, Lisieux, Rouen,Sees, 
Rayeux, Coulances, Laon, Soissons, Noyon, Seniis, 
Beauvais, Amiens, Cambrai, Arras, Tdrouanne, 
Tournai et Licge. 

2. V. notre travail sur la Fondation du gr, prieure 
de France f dans Milanges J. Ilavet ? sous presse* 

3. Des la fio du xn* siecle, la Bourgogne ob^issait a 
un « magister Burgundii *> ; ce fonctionnaire releva 
jusque vers 1243 du prieur de S. Gilles, et a partir de 
cctte date de celui de France* 


— UXII — 


chaque jour davantage, Une reforme administrative, qui autorise les commandeurs 
a affermer les domaines que l’Ordre leur a confies, et une nouvelle suppression des 
commanderies dont les revenus etaient insuffisants pour couvrir les depenses, sem- 
hlent assurer le retour de la prosperite. !1 n’en est rien toutefois : au commencement 
du xvi e siecle, les menaces d’une attaque des Turcs contre Rhodes, le siege et la 
perte de celte place, et les sacrifices considerables necessites par ces malheureux 
evenements, arretent ce nouvel essor. Cependant, apres fetablissement dc 1’Ordre u 
Malte (1530), la situation s’ameliore insensiblement et la richesse renait; de 1530 a 
1777 diverses commanderies se reforment, en sorte qu’au moment oli la Revolution 
eelate, le grand prieure de France comptait encore, repartis en 53 commanderies, 
les domaines qu’il avait possedes au moyen age. 

Voici le tableau de ces commanderies, classees d apres les anciens diocescs uux- 
quels elles appartenaient: 


Diocese d' A mi ens : 


d* Arras : 
d*Auxerre : 
de Bayeux : 

de Beauvais : 
de Gambrai : 

de Chartres : 


de Coiitalices : 
d’Evreux : 
de Luon : 

de Liege : 
de Me&ux ; 


— de Noyon : 


Fieffes 1 , 

S, Maul vis \ 

Beauvoir en Ponthieu 3 (Temple), 

Fontaine sous Montdidier 4 (Temple). 
Gisemont® (Temple). 

Sommcreux 6 (Temple). 

Hautavesnes 7 , 

La Satilce 8 et Auxerre 9 (Temple). 

Baugy 10 (Temple). 

Bretteville le Rabet 11 (Temple). 

Laigne ville 11 (Temple). 

Caestre 14 (Temple). 

Valeneiennes L \ 

Louvieres 16 et Vaumion 1 * (Temple et Hdpital). 
La Villedieu en Drcugcsin 17 (Temple). 

Soiirs ls (Temple et Hupital), 

Yalcanville 19 (Temple). 

S. Etienne de Renneville 30 (Temple), 

Puisieux sons Laon sl (Temple). 

Boncourt 

Chantraine 33 (Temple et Hdpital). 

Yillers le Temple , 

ValHampont 1 *. 

Choisy le Temple 11 (Temple). 

Maisonncuve les Goulomimers”. 

Chevru 33 (Temple). 

La Fert& Gaucher” (Temple), 

La Groix en Brie 30 , 

Moisy le Temple 31 (Temple). 

Lagny le Sec 32 (Temple). 

Eterpigny 33 (Temple et Hdpital), 


L Somme t arr, Doullens, eant. Domari, 

2. Somme, arr, Amiens, eant, Oisemont, 

3. Somme, pres d’Abbeville, 

4. Somme, arr, et eant. Montdidier. 

5. Somme, arr, Amiens, chef-lien de eant, 

6. Oise, arr. Beauvais, eant, Grandvilliers. 

7. Pas-de-Caiais, arr. Arras, eant. Beaumetz les 
Loges. 

8. Yonne, arr. Auxerre, eant. Coulange la Yineuse, 
comm. Escolives. 

9. Yonne, ehef-licu de deparl, 

10. Calvados, arr. Bayeux, eant. Balleroy, com. 
Planquery. 

11. Id,, arr, Falaise, eant, Bretteville sur Laize. 

12. Oise, arr, Clermont, eant. Liancourt. 

13. Nord, arr. et eant. Hazebrouck, 

14. Nord, chef-lieu d"arr, 

15. Seine-et-Oise, arr. Mantes, eant. Magny, com. 
Omerville. 

16. Id,, id., com. Ambleville. 

17. Eure-et-Loir, arr, Dreux, eant. Brezolles, com. 
Laons. 


18. Eure-et-Loir, arr. et eant. Chartres. 

19. Manche, arr, Valognes, eant, Quettehou, 

20. Eure, arr, et eant, Evreux, comm, S, Colombe 
la Campagne. 

21. Aisne, arr, et eant* Laon, comm, Chambry. 

22. Aisne, arr. Laon, eant, Sissonne, 

23. Belgique, prov, B rabant, com, Huppaye Molem- 
bais S, Pierre (auj, diocese de Malines). 

24. Belgique, prov. Liege, arr, Huy, eant. Nau- 
drin (auj. diocese de Malines). 

25. Belgique, prov. Brabanl, arr, et eant. Ni velles, 
com. Thines les Ni veli es (auj, diocese de Malines), 

26. Seine-et-Marne, arr. Meaux, eant. Claye, com, 
Charny. 

27. Id., arr, et eant. Goulommicrs, com. Mouroux. 

28. ld ( , arr. Coulommiers, eant, La Ferte Gaucher. 

29. Id., arr, Coulommiers, chef-lieu de eant. 

30. Id,, arr. Provrns, eant, Nangisi 

31. Aisne, arr, Chateau-Thierry, eant. Neuilly S, 
Front, com, Montigny TAllier. 

32. Oise, arr, Seniis, eant, Nanteuil le Haudouin. 

23. Somme, arr. et eant. Peremne. 


— LXIII — 


d’Orl£ans : 
de Paris : 


de Retms : 
de Rouen : 


de S6es : 
de Sens : 


de Soissons : 
de Th^rouanne : 

de Tournai : 
de Troycs : 


S. Mare cTOrfcans* (Templo et Hopital). 
Paris, commanderie du Temple. 

Paris, Hopital S, Jean de Latrati, 
Corbeil, S, Jeaa en Pile 2 . 

Reims 3 (Temple et Hopital), 

Boux 4 et Merlan* (Temple). 

Ivry le Templo c (Temple). 

Le Bourgoult 7 (Temple). 

Villedieo Ia Montagne s . 

Sainte Vaubourg 9 . 

Yilledieu les Baillcul 10 . 

Chalou Ia Reine 11 et Etampes (Temple) ia . 
Le Saussay 13 . Tem ple). 

Reauvais en G&tinais u (Temple). 
Goulours 1 * (Temple). 

Launay lez Sens 1S , 

Mont de Soissons 17 (Temple) ei Maupas 18 . 
Loison 19 (Temple). 

Le Picton ao . 

Slype sl (Temple), 

Troyes** (Temple). 


Les archives*\en vertu d’une inesure officielle prise sous le magistere de Claude 
de Ia Sengle (4553-1557), avaient ete reunies au chef-lieu du prieure, et des 
loeaux speciaux leur avaient ete affectes. Leur garde etaiteommise au frere receveur, 
qui, quanti sa cliarge devenait trop Iourde, se faisait aider; inais ce no fut qu’au 
milieu du xvn e siecle que Lon constate 1’existence d’un archiviste en titre. 

Les papiers, centralises en exeeution de cette prescription, furent divises en 
plusieurs 4'onds d’archives ; d’une part deux fonds generaux : d’abord les terriers, 
baux, inventaires, declarations de propriete, comptes et contrats des diverses 
eommanderies, ensuite les archives de Ia chancellerie prieurale, assemblees gene¬ 
rales, visites provinciales, reeeptions et preuves de noblesse, relations avec legrand 
maitreet le Conseil de 1’Ordre, affaires generales traitees en chapitre. D’autre part 
deux petits fonds speciaux a la maison du Temple de Paris avaient ete classes a part; 
I’un comprenait les papiers de la communautd des religieux(eonseils, titres adminis- 
tratifs ou financiers); 1’autrerenfermait les registres paroissiaux de Leglise pour les 
baptemes, mariages et deces des habitants de 1’Enclos* 4 . 

Un local special fut alTecte a chacun de ces fonds. Les archives des cominande- 
ries, d’abord placees dans une grande piece menagee au-dessus du porche de leglise, 
ilerrierc 1'orgue de la nef ronde, furent transferees en 1665 dans le Donjon, lorsque 
legrand prieur eut obtenu du roi le deplacement du depbt des poudres et annes de 
Ia ville de Paris, qui y etait installe. Ce tranfert donna lien a un travail de classement, 
danalyse et d'inventaires dont nous constatons aujourd’hui encore les traces. C’est 


t * Loirel, chef-lieu de dep, 

S. Seine-et-Marne, chef-lieu dVr. 

3, Marne, chef-lieu d ? arr. 

4, Boux aux Bois, Ardermes, arr, Vouziers, eant. 
Le Chesne. 

5, Id. arr. Rcthel, cani, Juni ville, com. Aussonco. 

6, Qise, arr, Beauvais, eant. Meru. 

7, Eure, arr, et eant, Les Andelys, com, Ilar- 
qucncy. 

8, Seme-Inferieure, arr, NeufchStel en Bray, eant. 
Forges, com. liaucourt, 

9, Seme-lnferieure, arr, Rouen, eant. Grand-Cou- 
rorrne, com. Le Val de la Ilaie, 

10, Orne, arr. Argentan, eant. Trtin* 

11, Chaloux-Moulineux, Seine-et-Oise, arr. Etampes, 
eant, Mereville. 

12, Seine-et-Oise, chef-lieu d'arr. 

13, Seine-et-Oise, arr, Etampes, cani, La Ferte 
Allais, com, liteville. 

14, Seine-el-Marne, arr, Fontainebleau, eant. Ne¬ 


mours, com, Gres. 

15. \onne, arr, Joigny, eant. Gerisiers. 

16. ^ onne, arr. Sens, eant. Sergnies, com, S. 
Martin sur Ore use. 

17. Aisne, arr. Soissons, eant, Braisnes, com. Ser- 
ches, 

18. Aisne, arr., eant, et com, Soissons. 

19. Pas-de-Galais, arr. Montreuil sur Mer, eant. 
Campagne les Hesdin. 

20. Belgique, prov, Hainaut, arr, Gharleroi. 

21. Belgique, prov, Flandre occidentale, arr. Os¬ 
tende. Depuis 1588, Slype releve du diocese de Bruges, 

22. Aube, chef-lieu de dep. 

23. Pour rhistoire des archives, voir II. de Curzon. 
La Maison du Temple de Paris, p. 228 36. 

24. En 1664, ce fonds ne compta it encore que deux 
registres; il a complete m en t disparu, les registres 
d otat civii des paroisses de Paris, parmi lesquels 
etaient conserves ceux de leglise du Temple, ayant 
p^ri dans les incendies de 1871. 





— LXIV — 


au milieu dn xviii® siecle qu’une reorganisation des arehives se produisit, necessitee 
par Fetat d’abandon dans lequel clles se trouvaient; c’est h elle que nous devons la 
plupart des inventaires anciens qui nous sont parvenus ; elle futexeeutee avec suite 
et methode, sons le eontrole d'une commission nommee par le Ghapitre du grand 
prieure 1 . Quant au fornis de la chancellerie, il etait conserve en 1664 dans un petit 
cabinet « natte et treillisse de barreaux defer », et au xvm e siecle dans le bureau 
du Receveur. Compose de 17 registres en 1664, il nous est parvenu intact et compte 
aujourd’hui25volumes(MM 28-62). Enfm les papiersdela communaute des religieux, 
d’abord places au-dessus de la cuisine, sous Fappartement du prieur conventu ei, 
dans un grand coffre et quatre petites caissettes, furent, en 1664, transportes dans 
« le tresor qui est au-dessus de la sacristie », et deposes dans une armoire, fermee 
par une double serrure, dont les clefs resterent aux manis du prieur et du procurem 
general. 

Quand Ia tour du Temple fut assignee comme prisonauroi LouisXVl, les liasses 
et registres, demenages ii la h&te, furent entasses sous le toit et fort peu proteges du 
soleil et de la pluie. Transportees plus tard au Louvre, les arehives du grand prieure 
furent 1’objet d’un triage (fructidor an IV), dont le resultat fut 1’envoi au pilon de 
1500 livres environ de memoires, factures, procedures eturrets. Le reste, apres di- 
verses vicissitudes, entra aux Arehives Nationales. 

Les archivistes de 1’Ordre, pour faciliter 1’usage des documents confies a leur 
gurde, avaient exeeute des inventaires partiels des commanderies 2 ; en outre, sur 
fordre du grand prieur de France Guillaume de Meaux-Boisboudran, un mventaire 
des titres concernant le revenu temporcl du grand prieure fut dresse en 1632 sous 
la di recti o n de Jean Mac, comma ndeur du 13ourgoult(*S. 6644.', 466 f., gr. in-f°, parch.). 
Ce travail, divise par matieres (privileges, amortissements, justiceet boverie, enclos 
du Temple, possessions dans les rues de Paris et aux environs), nest pas a pro- 
prement parier un inventaire general, il ne concerne que les domaines affectes aux 
revenus du grand prieur. En Fabsence dniventaires gener aux anciens, les seuls 
guides pour etudier le fonds du grand prieure de France sont les inventaires mo- 
dernes des Arehives Nationales 3 . 

Le fonds de Malte, depuis son entree aux Arehives Nationales, n*est pas reste, 
comme cela eut ete souhaitable, absolument distinet. La majeure partie a ete classee 
dans la serie des Biens des corporatioris supprimees (S); mais il a ete, comme tous 
les fonds du depot, mis a contribution pour la constitution de series factices, telles 
que celles des Monuments historiques (K), des Monurnents ecclesiastiques (L.) et des 
Justices seigneuriales (Z*). En outre on en a attribue une portion, sans motifs plau- 
sibles, a Ia serie des Ordres militaires ethospitaliers (M). C’est donc dans ces cinq 
series quii faut chercher les documents provenant du grand prieure de France: 

Serie K. — La subdivision Cartons des rois ne contient que des pieces enlevees 
isolement aux liasses du grand prieure de France, et incorporees dans ces cartons 


1. Pour toui ce qui concerne rorganisation des 
arehives du grand prieure au xvin c s., voir: Paris, 
Arch. nat., M. 25, n 03 16 et 24 (dossiers importanls). 

2. Inventaires de Bcaugis et Gourval, 1752, (Paris, 
Arch* nat., *S 5343), de Slypc, xviiPs., (*S5350), de 

Villedieu les Bailleul, 1744, (*S 5512), du Temple de 
Paris, 1743, (*S 5545), de Choisy, 1742, (* S 5551), de S. 
Jean en 1‘Isle, xvn c s*, (M 12), 1738, (*S 5749) et 1756 
{* S 5750), du Saussay et Biches, 1750, (*S5776), de 
la Maison Neuve les Couiomiers, 1700 et 1739, ('S 
5863-4), du BonrgouU, 1632 et 1751, (* S 5885-6). 
d"Eterpigny, 1745, (* S 5969), d Abbeville, 1739 (* S 


5970), de Launay, 1745, ( # S 6017), d Auxerre, 1638, 
( / S 6072)* Plusieurs de ces inventaires (S* Mauvis, 
Loison, Beauvais en Gatinais, Cbevru, La Groix cn 
Brie, La Ferte Gaucher, Laon, S. Waubourg, Renne- 
ville, S* Mare d^Orleans, Coulours, Troyes, Le Pieton, 
Caestre) sont aujourdhui conserves dans dautres 
depdts ; on en trouvera Hndication a leur lieu, 

3* Inventaire sommaire et tnhleau metkodiqne des 
fonds conserves aux Arehives Nationales et 1 uhle ut- 
phabitique. Paris, 1871, in-K — E Ut sommaire par 
series des docaments conserves aux Arehives Naiio- 
nales . Paris, 1891, in-4°* 



— LXV — 


sans qu’il soit possible de se rendre compte du principe qui a preside au choix des 
documents ainsi deplaces. L’inventaire imprime de cette subdivision 1 2 permet de 
reconnaitre les pieces Hospitaiieres et Templieres qu^Ile renferme. 


Serie L. — Les emprunts faits, en faveur de cette sdrie, aux archives du grand 
prieure, procedent d’un principe rationnel. On peut bl&mer, k juste titre, le systeme 
de creation de series factices, qui detruit 1'integrite des auciens fontis; inais ici il 
faut reconnaitre qu’il a ete applique rationnellement. On a, en effet, pris dans les 
liasses du grand prieure toutes les bulles qu’elles renferinaient 3 , ot on a constituo 
avec les bulles recueillies de toutes paris la collection des Bulles et Brefs (L 220- 
400), Celle-ci est classee ehronologiquementet fort riche pour le Temple et l’H6pital. 
En 1’absence de tout inventaire, il faut depouiller tous les cartons de la serie. Une 
rdcente reorganisation de celle-ci a eu le fttcheux effet de cbanger toutes les anciennes 
cotes, en sorte que 1’erudit, qui n’a ici pour le guider que les rares indications pui- 
sees aux travaux de ses devanciers, a peine it retrouver les actes vus par eux, et do ut 
les numeros ont ete inodifies. 


Serie M. — Cette serie est, comme les precedentes, de creation facti ce, sans 
qu ii soit possible de dire les raisons qui y ont fait admettre les pieces du Temple 
et de 1’USpital qu’elle renferme. En fait, on n’a reuni ici qu’une trentaine de cartons 
etdeux cents registres environ, la plupart, semble-t-il, d’un caractere general; le 
reste n’y ligure que parce qu’il a ete oublie dans S ou retrouve apres coup. 

Voici le tableau sommaire des cartons (M) et des registres (MM) 3 : 

M 1. Bulles pontificales pour le Temple et 1’Hopital, privileges des rois de France, 
pifeces diverses (1192-1402), 3 cahiers des privilfcges des rois de France, ete. 
(xvi° s.), 34 documents, originaux et copies vidim^es. 

M 2. Bulles pontificales, acte dc Geoffroy du Donjon (1193-1312), 10 documents, 
orig. et copies vidi mees. 

M 3, Bulles pontificales (1307-1393), 13 doc,, orig. et copies, 

M 4, Id. (1407-1495), 34 doc,, orig. et copies vidim4es. 

M 5. Id. (1486-1539), 18 doc., orig, et copies vidim^es. 

M 6. Privileges des empereurs d’AIlemagne (1158) et des rois de France (1219- 
1463), arrets du Parlement (1464-1620), 13 doc., orig. et copies vidimccs. 

M 7. Privileges des rois dc France (1402-1566), 32 doc., orig. et copies vidim6es. 

M 8. Id., arrets des cours souveraincs (1511-1578), 47 doc., orig. et copies vidim^es 

M 9. Id., id. (1549-1718), 20 doc., orig. et copies. 

M 10. Commanderies de Boncourt (xvn 0 -xviii 0 s.), de Bretteville le Rabet (xiii s -xvn 8 
s.), d Eterpigny (xni“ s.), de Ilautavesnes (1187-9), de Montezargues (xm° s.}, 
de Reims {xn°-xiv° s.), de Renneville (xm 1 s.), tle S. Jean de Latran (1170- 
xviii 8 s.), 63 pieces. 

M 11. Commanderie de S. Jean en 1’lsle, pres Corbeil, 84 pieces (xn e -xv e s.). 

M 12. Id., 126 pieces (xvi e -xvm° s.), partui lesquelles un inventaire des titres du 

xvn® s. (M 12, n° 58). 

M 13. Commanderies de la Bracque (1296), de Chauffour (1219), de Chevru (xvi® s.), 
de Choisy le Temple (xm® s.), de la Croix en Brie (xm' s.), de la Ferte 
Gaucher (xm® s.), de FieiTes (xii e -xiv° s.), cTIvry le Temple (1233), de Joi- 
gny (xu e -xin* s.), de Louviers et Vaumion (xui® s.), dc Meaux (xiv* s.) ? des 
Barrcs (1264), d’Orl£ans (xm°*xvi° s.), dc Seniis (xin® s,), 60 pieces, 

M 1 4. Commanderies du Temple dc Paris (xm fi -xvn° s.)* de Monchy et Sommereux 
(xn e -xiii* s.), de Sours et Arville (xn e -xiv° s.), 61 pisces. 

M 15. Commanderies de Villedicu les Bailleulet de Villedieu enDrugesm (xii*-xvn* s.). 
31 pieces. 

M 16. Privileges etimmunites, affaires administratives ct militaires, assemblees, brcTs 
des grands-maitres, ete. (1311-1640) ? 35 pieces. 


1, J. Tardif. Monumenis hisloriques, Cartons des 
Eois, dans Invenlaires et documents des Archives de 
VEmpire. Paris, 1866, in-4", 

2. Disons cependant que ce travail n*a pas 6le soi- 

gneusement fait, el que les cartons des series M et S 


conservent eneore un assez grand nombre de bulles, 

3. Nous avons indique sommairement, ici et 
ailleurs, en Ire crochets les documents relalifsa 1'Ordre 
de S. Antoinede Viennois, qui fait ineorporeen 1777 a 
rOrdre de Malte. 


i 









— LXVI — 


M 

17. 

M 

18. 

M 

19. 

M 

20. 

M 

21-4. 

M 

25. 

M 

26-27. 

M 

28-9. 

M 

61-2. 

MM 

1-2. 

MM 

3. 

MM 

4. 

MM 

5. 

MM 

6. 

MM 

7. 

MM 

8. 

MM 

9-10. 

MM 

11. 

MM 

12. 

MM 

13. 

MM 

14. 

MM 

15. 

MM 

16. 

MM 

17. 

MM 

18-9. 

MM 

20-1. 

MM 

22-5. 

MM 

26. 

MM 

27. 

MM 

28-53. 

MM 

54-89. 

MM 

90-2. 

MM 

93-4. 

MM 

95-6. 

MM 

97. 

MM 

98. 

MM 

99. 

MM 

100-10 

MM 

111-5. 

MM 

116-8. 

MM 

119. 

MM 

120. 

MM 

121. 

MM 

122. 

MM 

123-4. 

MM 

125-7. 

MM 

128-74 

MM 

175-81 

MM 

192. 

MM 

017-27 

MM 

894-7. 


Id, (1492-1696), 25 pieces. 

Id, (1601-1690), 63 pieces. 

Id. (1701-1785), 46 pieces. 

Comptes de diverses commanderies (1333-1788)» 

Deliberations du conseit, as$embl£e$ capitulaires, correspondance, inven- 
taires, etc, (1760-1790), 

Archives des commanderies, terriers, etc., renvoi des Jesnites deMalte (xvin e s*}* 
Traite sur POrdre de Malte (1758). 

Receptions, serments, arrets et lettres patentes, documents pour Ia plupart 
imprimas, (xv e -xvin* s,). 

[Grdre de S. Antoine de Yiennois, Privileges, rentes, reuniou a POrdre de 
Malte, £tat des commanderies, memoires, imprimas, 1474-1777,] 

M&moire instructif concernant Phistoire de POrdre de Malte, par le bailli de 
Solar (xviiP $.), 2 voL in-fol. 

Privileges (1135-1622), copies du xvm° s., in-fol. pap., non pagind» 

— (1549-1575), copies du xvi' s., 118 f., in-fol, pap. 

(1549-1566), parch., 68 f., in-fol», xvi a s. 

— (1349-1610), extraits par A. de Maberat (1610), pap, in-foL, 44 f, 
Recueil des privileges octroyez a POrdre Sainct Jean de Hierusalem, par 

Desclozeaux (2° ed» f Paris, 1649, in«4°). 

[Recueil de privileges et bulles en faveur de POrdre de S. Antoine de Yien¬ 
nois, in-fol», parch., xvii e s*] 

En deficit. 

Copies de privileges pontificaux (xn a -xvi® s.), en faveur du Temple et de 1116- 
pital, et de quclques pieces des rois de France et d’Angleterre, v6lin, in-fol., 
(56 f., xvF s. 

Recueil de bulles (1516), parch», pet, in-fol», 29 f.; a Ia suite, on a reli^la bulle 
C Ument i ne (imprimee), et une lettrc de Francois 1, du 5 mai 1526 (eopie 
du xvn c s.). 

Recueil de bulles sur la transmissum des biens du Temple enEspagne; quelques 
lettres des rois d*Espagne a ce sujet (1311-1405), in-fol. papier, xv° s., 72 f, 
Copies de pieces concernant le Temple et PHopital aux Pays-Bas, la plupart 
reproduites dans MM 15, reg. in-fol», pap,, xvm c s, 

Deux memoires imprimes (xvni e s»), Cf, MM 14, 

En deficit. 

Statuis de POrdre de Malte, en latin et en italien, imprimes (1674-1718). 

En deficit, 

Chapitres g^neraux (1776-1779). 

Receptions, professions, c£rgmonial (1715-1792). 

Reglement concernant le generalat des galercs (en italien), xvni® s., in-fol., 
304 p. et 15 f» de table. 

Memoire sur la dignittf de turcoplier (1784). 

Chapitres provinciaux (1355-1792). 

Deliberations de 3a conimunaute des religteux du Temple (1670-xvni° s,}» 
Correspondance du bailli de Fleury, ambassadeur de Malte en France (1771-4). 
Depecbes du bailli de Solar an grand maitre (1751-1753). 

Correspondance du bailli de Gudran, ambassadeur ii Home, avec le grand 
maitre (1778-1782). 

Cens et rentes de Balisy pres Lonjumcan (1387-1460), 

Comptes de la eommanderie de Reauvoir (1544-1545). 

Cens et rentes de Clichy et Lagny (1343-1371), 

Comptes et terriers de la eommanderie de Choisy le Temple (1357-1548), 
Comptes et baux cie la eommanderie cPEterpigny (1438-1621). 

Comptes et terriers d’Etampes et du Four Gaucher (1552-3650). 

Comptes de Hautavesnes (1573). 

Comptes de Launay (1552), 

Comptes de S, M a ulvis (1579). 

Aveux rendus au commandcur de Montgauguier (1437-1439). 

[Inventaire des titres de Ia eommanderie de S. Antoine de Reims, 1713.] 
Comptes de Som ni ere ux (1548-1570). 

Comptes et censiers du Temple a Paris (1252-1600). 

Comptes de la eommanderie de Troves (1527-1546). 

[Renseignemcnts pour Phistoire cie POrdre de S. Antoine, imprimas, xvn c s.], 
Preuves de Malte par ordre n]phab£tique, suivies du correspondances et de la 
chronologie des grands mai tres (xvii°-xvin e s.). 

Choix de pieces originales, rangees clironologiquement pour Pusage des eleves 
de PEcole des chartes (1146-1787). Contient d’asse/, nombreux actes pour le 
Temple et PHopital. 


Serie S. — G’est la qu'est reuni 1’ensemble du fonds du grand p neu re de 
France (1155 cartons et registres, S 4946-6101). Nous avons, pour le depouiller, 
suivi la classement par departements; pour chacun d’oux nous avons successivement 






— LXV1I — 


examine les iiasses iles coni mander i es qui y etaient situees *, d’apres le tableau 
suivant: 


Aisue 


Boncourt. 

S 4946-7. 
5259. 
5279. 
5284. 
5285-90. 
5291-95. 
5296-800 


S 

S 

*S 

*s 

*s 

*s 


Titrcs de propriet^ (1172-xvui* s.), quelques pieces anciennes. 
Id. (meIunges, papiers modernes). 

Id. (mclanges, xvm® s.). 

Cueilloir de Boncourt et Seraincourt (1495-99). 

Terriers de Boncourt (16084760). 

— de Maimbressy et Maimbresson (1608-1760). 

— de Seraincourt (1608-1760). 

Laon) Puisieux et Catillon (Temple), 


S 

S 

S 

*S 

*S 


4948-51. 

5131. 

5259. 

5301-2. 

5303-8. 


Titrcs de propri6t6 (beaucoup de pieces anciennes). 

Id., Puisieux (quelques pieces du xni° s.). 

Id. (mclangcs, papiers modernes). 

Id. Cueilloirs et arpentages {xvni # s.); censier de Liervat (1276). 
Terriers (1601-1767), 


S 

S 

*s 

*s 

*s 


Matipas (Te m ple) et Mont de Soissons. 

S 4952-4. Titres de propriate (beaucou p de pi feces anci en nes) ; cueilloir d^ttichy (1428). 
5259. Id. (m£langes» papiers modernes). 

5309-10. Arpentages (1742, 1780). 

5311. Censier s (1392, 1441). 

5312-17. Terriers (1648-1781). 

Moisy et Magny (Temple). 

S 5006-9. Titres de proprietes (quelques pieces anciennes). 

*S 5779-82 et 5787-8. Terriers de Moisy le Temple (1529-1771). 

*S 5783-5. Terriers de Magny (1620-1732), 

*S 5786. — de Montaigu (1736), 

Ardennes : Botdt aux Bois et Merlan (Temple), 

S 5032. Titres de propriet^ (beaucoup de pieces anciennes). 

*S 5468-79. Terriers de Boult et Merlan (1608-1777). 

Aube : Troyes (Temple). 


S 4955-9. Titres de propri^td (pieces anciennes assez nombreuses). 

S 5258, Id* (xvu*-xviii* s.). 

* S 5319, Censiers d*Aillefol (1515*48)» de Ia Rivicre de Corps (1532), [de S. 

toine de Troyes (1592]), de Troyes (1575). 

*S 5320. Censier de Preize (1583). 

*S 5325-6. ’ “““ ‘ 


An- 


S 4960-66; *S 5318-24*] 


Terriers (1650, 1689). 

[5. Anioine de Troyes (S, Antoine de Yiennois); 

Bouches de FEscaut (Holiaude): La Brake* 

S 5255, Titres de propria (xn c -xv e s*), 

*S 6064-8. Terriers (1685-1789). 

Calva dos ; Bangis et Coitrml (Temple)* 

S 4969-73, Titres de propri6t£ (quelques pisces anciennes). 

*S 5343-4. Terriers (1700-1775), 

*S 5345. Inventaire des titres de Buugis et Courval par Jacquemin, (1752), 

Bretteville le Rabet (Temple) : 

S 5046-8. Titres de propriet e (quelques pieces anciennes). 

*S 5506, Terrier de Moult, Caillouet et Pierrepont (1571). 

*S 5507-11, Terriers de Bretteville (1571-1758). 

Dylc (Belgique): Vaillampont et Chantereine, 

S 5041. Titres de propri<5fc£ (3 pieces anciennes). 

S 5262, Id. (mdlanges, xviii* s.). 

S 5267. Id, (meianges, xviii® s.). 

S 5279. Id, (melanges, xvnT s,). 

*S 5485-7. Terriers de Chantereine (1659-1740). 

Eure : Le Bourgou.lt (Temple), 

S 5192-97, Titres de proprietas (quelques pieces anciennes), 

S 5279. Id. (mdanges, xvin 0 s.). 

*5 5885-6. laventaires des titres (1632, 1751). 

*S 5887. Aveux des tenanciers (1473). 

*S 5588-95. Terriers du Bourgoult (1633-1775), 

*S 5896. Terrier dc Campigny (1759). 

Chanu (Temple), 

S 4986-7, Titres de propriate (1 pifece du xin fi s., le reste moderne), 

S 5201. Id, (mdlanges, xvm° s,). 


1. Cei ordre a ele sui vi dans les in% r entaires impri¬ 
mas des Archives nationales ; aussi a-t-il paru avanta- 


geux de s y conformer, Les numeros p re cedes d*uu 
asterisque indiquent des regi st res. 


- 


i. 








— LXVI1I — 


S 5275, Id, (pieces diverses, xvm* s.). 

*S 5368-70. Terriers de Fontaine Heudebourg (1665-1764). 

*S 5371-2. — de Prunay le Tcmple (1763). 

*S 5373-9. — de Chanu (1657*1762). 

Renneville (Tcmple). 

S 4995-8. Titres de propriete (beaucoup de pifeces anciennes). 

S 5261. Id. (m^langes, xvm' s.). 

S 5267. Id. (m^langes, xvm' s.). 

*$ 5407-12. Terriers de Renneville (1616-1750). 

Eurc-et-Loir : Sours et Arville (Temple), 

S 4999-5005. Titres de propriate (beaucoup de pieces anciennes). 

S 5261. Id. (m^langes, xvm" s.). 

*S 5413. Cueilloir (1518). 

* g 5414-9. Terriers de la Boissicre (1511-1756). 

*S 5420-2, — de Groschene (1641-1722). 

* S 5423-4. — de Groschene et du Temple (1749-1753). 

*S 5425-8. — du Temple sous Mondoubleau (1511-1722). 

*S 5429-31. — de Villejoint (1667-1755). 

*S 5432-41. — de Sours et Arville (1511-1755). 

La Villedieu en Drouais (Temple). 

S 4974-84. Titres de propridtd (asse/, nombreuses pieces anciennes). 

S 5261. Id. (mdlanges, xvm* s.). 

*S 5346-8. Terriers (1713-1773). 

Loiret : S. Mare d’OrlSans (Temple et Hopital). 

S 5010-24. Titres dc propriae (quelques pieces anciennes). 

S 5261. Id. (m^langes, xvm 0 s.). 

*S 5442. Cueilloirs (1537-1637). 

*S 5443-5. Censiers de la Gabilliere (1576-1660), et de Saugirard (1660). 
*S 5446-7. Terriers de Beaugency (1724-1749). 

*S 5448. — de Montbouy et Chambeugle (1687-1733). 

*S 5449-51. — de Montbouy (1723-1753). 

*S 5452-3. — de Rougeon, Saugirard et Villeloup (1724-1752). 

*S 5454-64. — d’Orl6ans (1599-1753). 


Lys (Belgique): Slype (Temple) 


S 5985. 

S 5261. 

*S 5349. 

'S 5350. 

•S 5351-66. 


Titres de propriet^ (4 pieces, xm'-xiv' s.). 

Id. (m^langes, xvm' s,). 

Arpentage (1703). 

Inventaire des titres (xvm* s.); terrier (1430). 
Terriers (1645-1785). 

Manche: Valcanville (Temple). 

S 5025-31. Titres de propriete (peu dc pieces anciennes). 

S 5258. Id. (papiers divers, xviT-xviiTs.). 

*S 5465-7. Terriers (1651 et 1764, le second 

Marne : Reims (Temple et Hopital). 


. en deux volumes). 


Nord : 


S 5033-8. " Titres de propriate (nombreuses pieces anciennes). 

S 5261. Id. (m£l anges, xvni" s.). 

*S 5480. Etat des revenus (1748-1752). 

*S 5481. Cueilloirs, diSpenses, dcclarations, arpentages (1497-1582). 

*S 5482. Baux (1611-1636). 

*S 5483-4. Terriers (1673-1738). 

[5. Antoine de Reims (de S. Antoine de Viennois): S 5039-40.] 

Castres (Tcmple). 

S 5045, Titres dc propri6t£ (18 pieces anciennes, le reste moderne). 

*S 


5501-5. 


Terrier et arpentage (1746-1747). 
Terriers (1614-1724). 


Oise : Ivry le Temple (Temple). 

S 4988-94. Titres de propriete (assez nombreuses pieces anciennes). 
S 5261. Id. (mdlanges, xvm* s.). 

S 5279. Id. (m4langes, xviii* s.). 

*S 5380-3. Terriers de Bernes (1624-1784). 

*S 5384-7. — de Compiegnc (1597-1784). 

*S 5388-93. — de Gaudicourt (1624-1784). 

*S 5394-5. — de la Landelle (1741-1781). 

*S 5396-9. — de Messelant (1624-1783). 

*S 5400-6. — dTvry le Temple (1545-1781). 

Lagny le Sec et Seniis (Temple et Hopital). 


S 5172-5. 
S 5266. 
k S 5856-7. 
k S 5858-62. 
'S 5500. 


Titres de propriate (beaucoup dc pieces anciennes). 

!d. (papiers modernes divers). 

Terriers (1586-1667). 

Terriers de S. Jean dc Seniis (1167-1777), de Lagny le Sec (1741-1754). 
Terrier de Scillis (1586-1602). 


— LXIX — 


Orne 


Laigneville (Temple et Hopital). 

S 5042-4. Titres de propria (fonds ancien de S. Samson de Douai). 

4 S 5488-9, 5498. Terriers de S, Samson (1660-1762). 

*S 54904. — de Soigny (16604662). 

*S 5492-7. — de Laigneviile (1554-1762 , 

Sommereux (Temple). 

S 5213-20, Titres de propriate (quelques pieces anciennes). 

S 5267, Id. (milanges, xviii' s.), 

S 5279. Id. (m<5l anges, xvm* s.). 

*S 5931, Cueilloirs, censiers, dtfnombrenients de Sommereux et Neuilly (13144616). 

*S 5932-6, 5940-5. Terriers de Sommereux (1546-1751). 

*S 5937. Terriers d J Esquennoy et de Ia Druelle (1713), 

*S 5938, — de S. Pantal6on de Beauvais et de Morlatne (1713), 

*S 5939, — de Neuilly, Cinqueux, Villers S. Paul, Catenoy, Angivilliers (1714). 

Villedieu les BaiUeuL 


S 

S 

*S 

*s 

*s 

# s 

"S 

*s 


5049-57. Titres de propri6t£ (nombreuses pilees anciennes). 
5262. Id. (mdanges, xvin a s.). 

5512. Inventa ire des titres (1744). 

5513. Censier de Villedieu les Bailleul (1650), 

5514. Cueilloir (1772). 

5515. 55204 . Terriers de Villedieu les Poeles (1587-1742), 


5515-9, 

5522-3. 


5524-6. — 


de Villedieu les Bailleul (1603-1772). 
de Villedieu sous Montchevrel (1711*1740). 

Ourthe (Belgique) : Villers ie Temple (Temple). 

S 5254, Titres de propria (44 pieces, xm*-xiv e s,, le reste moderne). 

*S 6061-3. Terriers (16544737). 

Pas-de-Calais : Haut-Avesnes (Temple et Hopital). 

S 5207-11. Titres de propriet^ (beaucoup de pieces anciennes). 

*S 5499. Censier de Haut-Avesnes (1702). 

*S 5902-3. Renseignements suries pians des terres de Picardie et Cambresis, 2 ex, (1775), 

*S 5904, Aveux du Temple de Douai (1780). 

*S 5905-6, 590940. Aveux (1780) et d^nombreinents de Cobrieux (1594*1625), 

*S 5907, Observations sur les droits de Ia commanderie (1741). 

*S 5908. D^clarations des revenus (1446). 

*S 5911. Etat des rentes de Flandre et de Brabant (1370), 

*S 5912, Terriers de Cobrieux, Douai et S, L6ger (1623). 

*S 5913-6, — de Cobrieux (1689-1779), 

*S 5917-9. — du Temple de Douai (16224780). 

* S 5920-5. — de Haut-Avesnes (1529-1780). 

Loison (Temple). 

S 5058. Titres de prbpri£t£ (modernes). 

B 5279. Id. (m^Ianges, xvm e s,). 

*S 5527-8. Minutes de dgclarations a terrier (2 voL, 1746-50), 

*S 5529-32. Terriers (16984776). 


Seine ; Le Temple (T 


s 

5063-5118 

s 

5256. 

s 

5258. 

s 

5276. 

*s 

5543. 

‘S 

5544. 

*s 

5545. 

*s 

5546-7. 

*s 

5548-9. 

*s 

5550. 

*s 

5554-5. 

'S 

5556-7. 

‘S 

5558-71. 

'S 

5572-3. 

*s 

5574-9. 

*s 

5580. 

*s 

5582. 

*s 

5583. 

*s 

5584. 

*s 

5585. 

*s 

5586-91. 

*s 

5594-5. 

*s 

5596. 

*s 

5597-604. 

*s 

5605-8. 

*s 

5609-14. 

*s 

5618-21. 


emple), 

Titres de propriet# (nombreuses pieces anciennes). 

Papiers modernes, proces-verbal sur les arcbives du grand prieure de 
France (1766), 

Papiers modernes divers (xviP-xvnP s.). 

Pieces diverses (xui a -xvm e s.). 

Livre veri, #tat des biens et du personnel des comnianderies en 1373, 
Inventa i re des titres du grand prieure (1632). 

Inventa i re des titres du Temple (1743). 

Etat des comnianderies (1640, 1766). 

Etat des revenus des commanderies (xvii® s.). 

Proces-verbaux du demeinbrement du grand prieur# en 1633. 
Renseignements sur les biens de Ia comniunaut# du Temple et de la con- 
frerie de N. D. du Temple (xvm® s,}. 

Baux (1606-1789), 

Proces-verbaux de visites du grand prieure (1456*1786). 

Ameliorisseinents de 1734, 1756 et 1757. 

Ensaisinements (15504792), 

Cueilloir de Belleville (1780), 

de Clichy en Lannoy (1752), et declarat ion s de 1624. 

— du Chateau du Mail (1752-4), 

— du fiefde Reuilly (1766), 

—- de Reuilly et de Montreuil (1752). 

— du grand prieur# (1348-1572), 

Registre des saisines du Teni ple (1287-1395). 

Censier de la commanderie du Temple (1596). 

Censiers du grand prieure (1719-1787.) 

Terriers de Balisis (16194754). 

— de Belleville, Reuilly et Montreuil (1754-1790). 

— de Clichy en Lannoy (15754752). 






— LXX — 


*S 5622-3. 
*S 5624. 
*S 5625-G. 
*S 5C27-8. 
*S 5629. 
*S 5630. 
*S 5631-9. 


Terriers de Clichy en Launoy, Bondy et Gagny (1753-1754). 

— de Clichy en Launoy (1788). 

— de Montmorency et du Chateau du Mail (1753). 

— du Plcssis Pommeraye (1753). 

Registre des d6clarntions de 1’aris et de Ia banlieue (1752). 
Terriers de Ia commanderie du Temple (1631). 

— de Paris (1752-1789). 


S. 

s 

s 

s 

s 

*5 

*S 

*s 

‘S 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 

*5 


Jean de Latran. 


5114-30. 

5263. 

5276. 

5279. 

5640. 

5641. 

5642. 

5643. 

5644. 

5645. 

5646. 

5647. 
5648-9. 

5650. 

5651. 

5652. 
5653-4. 


Titres de propriet^ (assez nombreuses pifeces anciennes). 

Id. (3 pieces du xiv° s., le reste moderne). 

Pieces di verses {xm*-xvui' s.). 

Id, (m^langes, xvui* s.). 

Baux a cens de Chaufour (1472-1489). 

Ameliorissements (1755). 

Cueilloir d’Aubervilliers (xvm* s.). 

— de Bagneux, Chatillon, Fontenay aux Roses et Sceaux (fin xvm* s.). 
Censier de Chaufour (1717). 

Cueilloir de Cuiry (1777). 

Censier du Delugc (xvm 0 s.). 

Cueilloir du Delugc (1772). 

— de Linas (fin xvm* s.,). 


d’Arpajon, Chevanville et dependances du Deluge (fin xvm 0 s.). 

— de Montrouge (fin xvm' s.). 

— du grand bailliagc de la Mor£e (1754). 

— de Lourcine (xvm 0 s.). 

Arret du grand conseil, r^glementant les censives entre le commnndeur de 
S. Jean de Latran et 1’archeveque de Paris (xvii* s.). 

* S 5656-7. Cueilloir de la Ville 1’Eveque (fin xvm 0 s.). 

*S 5658-9. — de Saclay (1778). 

*S 5660. Censiers de Lourcine (xvn* s.). 

*S 5661-2. Cueilloir de S. Jean de Latran (1774). 

*S 5663. Terriers d’Aubervilliers et Chaufour (1777). 

*S 5664. — d’Aubervilliers (1777). 

*S 5665. — de Chaufour (1637). 

*S 5666-7, — de Cuiry (1661-1777). 

*S 5668-76. — du Deluge (1554-1776). 

*S 5677-8. — de Fontenay aux Roses (1773-1775). 

*S 5679-80. — du Petit-Montrouge (1773-1775). 

*S 5681-4. — de Lourcine (1520-1777). 

*S 5685-7. — de S. Jean de Latran et la VilIc-l’Evcque (1571-1749). 

*S 5688-9. — Id. (1774). 

*S 5690. — incomplets (1571 et 1574). 

*S 5691-3. — de 1576, 1717 et 1718. 

*S 5694. — de S. Jean de Latran, 1744. 

*S 5695. — de 1749 (4 volumes du) 

*S 6071. — d’Aubervilfiers, de Fontenay aux Roses et du Petit-Montrouge 

(1773), de S. Jean de Latran et du fief de 1’Ourcine (1774). 

*S 6077. Recette generale des revenus de S. Jean de Latran (1773-1778). 

[S Anloine de Paris (Ordre de S. Antoine de Viennois): S 5109-13; S 5268-70; 
S 5279; *S 5553 ; *S 5581 ; *S 5592-3 ; ‘S 5615-7.] 


Seine-et-Marne : Beatwais en Gdtinais (Temple). 

S 5167-71. Titres de propriate (pieces anciennes nombreuses). 
S 5260. Papiers modernes divers. 

*S 5847-55. Terriers (1615-1762). 

Chevru (Teni ple). 

S 5179-85. Titres de propriete (quelques pieces anciennes). 

S 5266. Papiers modernes divers. 

* S 5872-4 Terriers (1668-1745). 


Ckoisy le Temple (Temple). 


S 5186-90. 
‘S 5551. 
5552. 

5875. 

5876, 
5877-84. 


*S 

*S 

*S 

*S 


Titres de propri6t6 (beaucoup de pieces anciennes). 
Inventaire des titres (1742). 

Avcux de Charny (1664), 

Arpentage (xviT s.). 

Cueilloir (1404). 

Terriers (1548-1780). 


La Croix en Brie (Temple). 

S 5161-6. Titres de propri6t6 (assez nombreuses pieces anciennes). 

5822. Mesurage et bornage de la seigneurie de Cottenson (1752). 

5823. Cueilloirs et censiers (1347-1590). 

5824-7, 6069. Terriers de Cliateaubeau (1571-1744). 


5828-32. 

5833-6. 

5837-41. 


1 S 5842. 


de Cormery (1571-1752). 
de Provins (1573-1752). 
de Rampillon (1488-1752). 
de Ia seigneurie de Sceaux (1732-1752). 




— LXXI — 


*S 5843-5, Terriers de la Croix en Brie (16254691), 

VS 5846. — des seigneuries de Pras et Yaudey (17394752), 

La Ferte Gaucher (Temple), 

S 5159-60. Titres de propriet^ [44 pieces, xn 0 -xiii° s.}, le reste moderne, 

S 5279, Id. (m&anges, xviii* s,), 

‘S 5818, Censier (1598). 

r S 5819-21. Terriers {1669-4742). 

La Ma ison Neu pe les Co n I o m m iers (Teni ple), 

S 5176-8, Titres de propri^td (modernes). 

S 5863-4, Inventaires des titres (1709 et 1739). 

'S 5865. Cueilloirs (13934454). 

'S 5866-71. Terriers (15844762), 


Seiue-et-Oise : E tam pes (Temple). 


le reste moderne). 


*S 
*S 
* S 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 


5713. 

5714. 

5715. 

5716. 
5717-20, 
5721. 
5722-7, 
5728-35. 
5736-41, 
5742, 
5743-8, 


'S 5132-4. Titres de propriate (7 pieces, xm^xiv® s 
'S 5701-9. Terriers (15494780). 

Louners et Vaumion (Temple). 

S 5135-41. Titres de propri£t<§ (pieces anciennes assez nombreuses). 

S 5265. Papiers modernes divers. 

' S 5710. Papiers modernes et censiers de Renneville, Louviers, etc. 

'S 5711. Ensaisinements, cueilloirs et d^clarations de Cernay, Sarcelles, Go- 

nesse, le Boullay, etc, (1507-1655). 

‘S 5712, Gensiers des d£pendanees de Ia commanderie, Cernay, Sarcelles, le 

Rcllaye en Telle (13394617), 

de Cernay et du Plessis Bouchard (1526), 

— de Bellay en Telle (13474368). 

Arpentages de Yaumion et d^pendanees (1737-1757), 

Terrier de Bellay en Telle (1655). 

— de Bellay en Telle et Jouy le Comte (1678-1728). 

— de la Brosse (16514656), 

— de la Brosse et de la Villedieu (16784 757). 
du Boulay les Troux et de la Villedieu (1633-1757), 

— de Cernay (15794 757). 

— de Sarcelles, Villiers le Bel et Gonesse (1579-1589). 

— de Louviers et de Yaumion (1545-1757). 

Le Saussay et Biches (Temple). 

Titres de propriet^ (quelques pieces anci en nes). 

IcL, baux, bois, arpentages [xvm® s.). 

Id., (nndanges, xviii 0 s.). 

Terriers du Saussay et de Biches (1634*1773), 

— d^Auvernaux (1634-1680), 

— de Biches (1628-1653). 

— de Champallement (1653), 

— de Ia Haute Curee (1653*1761), 

— de Biches, la Haute Curee* Champallement et Auvernaux (1496- 
1727), 

— du Saussay (15324725), 

— du Saussay et de Biches (1726-1762), 

Inventaire des titres du Saussay et de Biches par Jaequemin (1750). 
Terriers du Saussay et d*Auvernaux (1762), 

— de Champallement et de Mouges (1763). 

5. Jean en /Ys/e. 

S 5142-9, Titres de propria (nombreuses pieces anciennes). 

*S 5749-51. Inventa ires des titres (1738 et 1756), 

*S 5752, Cueilloirs (13954504). 

* S 5753. Terriers et declarations (1492-1671), 

*S 5754-60. Terriers (15394776). 

Seinednferieure : [5, Antoine de Rouen (Ordre de S. Antoine de Yiennois) : S 5191 ; S 5266]. 
Sainte Yaubourg (Temple), 

S 5198-5206. Titres de propri^tG (nombreuses pieces ane leno es). 

S 5266. Baux, pieces di verses (xvm* s.). 

* S 5897-901. Terriers (1636-1756). 

Villedien la Montagne. 


*s 

5150-2. 

*s 

526 4. 

*s 

5279. 

*s 

5701. 

*s 

5762-3. 

*s 

5764-5. 

'S 

571)6. 

*s 

5767-9. 

*s 

5770. 

*s 

5771-3. 

*s 

5774-5. 

*s 

5776. 

*s 

5777. 

*s 

5778. 


S 

S 

S 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 

*s 


5153-8. 

5261. 

5266. 

5789-92. 

5793-99, 

5800. 

5801-5. 

5806-8, 

580947, 


Titres de propriete (quelques pieces ancieuues). 

Id. (melanges, xvm c s,), 

Baux, pieces di verses (xvin 0 s.), 

Terriers de Campeaux (1650*1746). 

— de Fontaine le Dun (1647-1760). 

de Frettencourt, Ronchois et le Mesnil David (1705), 

— de Fourcigny (16474753). 

— de Repentigny (1648-1753), 

— de Yilledieu la Montagne (1615-1735), 





Somrae : Abbeville et Beauvoir. 


5224-6. 

5267. 

5970-1. 

5972. 

5973-6. 


laupoir * , 

Titres de propriat 6 (beaucoup de pieces aticiennesj. 

Id. (mdlanges, xvm e s.). 

Inventaire des titres (1739), f u?qc\ 

Cueilloirs, aveux, dtelarations de Beauvoir et de S. Maulvis (15-6-169o). 

Terriers (1658-1727). 

Eterpigny (Temple). . - ■* 

S 5222-3. Titres de propri6l4 (beaucoup de pieces anciennes). 

5267, Id. (mtlanges, xvin* s,), 

5953. Compte des revenus (155345.11). 

5954-6. Titres isoles (TEterpigny, modernas, i voL m-tol. 

. 1_ J._ 


s 

■ s 

*s 

'S 

■s 

*S 


S oya^t-O. i ures. ’ 

S 5957. Procfes-verbaux darpentage (1 foo-t <u*j* 

S 5958-62, 5968. Terriers (1566-1761). 

S 5963 , 5965 - 6 . Terriers de Noyon ( 1690 - 1761 ) 

de S. Quentm (1732-1761). 


‘S 5964, 5967. —_ 


Fieffes, 

S 5059-62. 
*S 5533. 

*S 5534-42. 
Fontaine sons 
S 5221. 

S 5267. 

*S 5946-7. 

*S 5948-52. 
Oisemont. 

S 5212. 

S 5267. 

*S 5926-30. 

S. Maulvis. 

S 5227-34. 

S 5207. 

S 5279. 

*S 5977-84. 


Titres de propriate (assez nombreuses pieces anciennes). 

Inventaire des titres de Fieffes, xvi' s. Les documents transents dans ce 
cartulaire vont de 1174 a 1514. 

Terriers (1653-1744). 

Montdidier (Temple). 

Titres de propriete (quelques pieces anciennes). 

Id. (melanges, xvnT s.). 

Arpentage (1766-1768), 

Terriers et cueilloirs (1450-1726). 

Titres de propriete (modernes). 

Id. (melanges, xvm 8 s.). 

Terriers (1459-1748). 

Titres de propriete (quelques pitees anciennes;. 

Id. (melanges, xvm 8 s.). 

Id. (melanges, xvm 8 s.). 

Terriers (1572-1777). 


Yonnc : Auxerre (Temple). , 

S 5235-43. Titres de propriete (nombreuses pieces anciennes). 

S 5267. Id. (mtfanges, xvm 8 s.) . „ ..... 

*S 5985-7, 6001, 6014-6. Terriers d Arbouse et Villemoison (IbUS-in t). 
*S 5988-91. Terriers d’Auxerre [1602-1714). 

*S 5992-3. — de S. Bris (1004-1684). 

‘S 5994-7. — de 1’Ildpitau (1602-1714). 

*S 5998-6000,6002. Terriers de Sacy (1602-1714). 

*S 6003-6. Terriers du Saulce (1002-1614). 

*S 6007-10. — de Tourbenay (1602-1714). 

*S 6011-3. — de Vallan (1604-1728). 

*S 6072. Inventaire des titres (1638). 


Coulours (Temple). 


S 4967. 

S 4968. 

*S 5327. 

* S 5328-30. 

*S 5331. 

*S 5332-3. 

*S 5334. 

* S 5335-42. 
Launay (Temple). 
S 5244-53. 

S 5267. 

*S 6017. 

*S 6018-9. 

*S 0020-2. 

*S 6023-4. 

*S 0025-30. 

*S 0031-38. 

*S 6039-42. 

*S 6043-4. 

* S 6045-51. 

*S 6052-60. 


Titres de propriete (quelques pieces anciennes). 

Id. Barbonne et Bellcville (quelques pieces anciennes). 
Censier (1450). 

Terriers de Barbonne (1601-1664). 

— dc Belleville et de Gerbeau (1662). 

— de S. Laurent, Butteaux, Percey (1662). 

— du Mesnil S. Loup (1769). 

— de Coulours (1571-1769). 

e). . . 

Titres de propriiHds (nombreuses pieces anciennes). 

Id. (melanges, xvm 8 s.). 

Inventaire des titres (1745). 

Censiers de Launay (1404-1477). 

Arpentage et cueilloir de Cerisiers et de Jauiges (1663-1 /ai). 
Terriers de Bourrienne (1755-1787). 

— de Cerisiers (1525-1788). 

— de Launay (1524-1787). 

— de ia Madeleine et de Jauiges (1652-1752). 

— de Marsangy (1785). 

— de Montezard (1631-1787). 

— de Roussemeau et Marsangy (1526-1788). 


Serie Z. _Dans cettc serie (Juridictions speciales et ordinaires, tribunaux inter - 

mediaires) une subdivision Z* a ete crede, en 4857-58, sous le nom de Juridictions 
ordinaires, royales et seigneuriales; elle a ete formee de 1’ancien fonds desjustices 


— Lxxm 


seigneuriales pour Ia plus grande partie, et de pieces retirees des sections judiciaire 
et administrative pour le reste. Elie est classee par ordre alphabetique de noms 
de lieux; nous indiquons ici les liasses et registres concernant les justices relevant 
des commanderies, et, pour plus de clarte, nous avons groupe ces docunients par 
departements, comme nous Favoris dejii fait pour la serie S. 


Calvados : 


Eure: 


Eure-et-Loir: 
Marti e: 

Oise : 


Orne: 

Pas-de-Calais : 


Sei ne : 


Seine-et-Marne : 


Baugy, Plaids et gages pleiges tenus au manoir de 1 sidite commanderie a Platmuerv 
1523-1634, liasse, Z 1 246. H 

Saon , seigneurie dependant dc Baugy. Plaids, 16614678, liasse, Z* 4180. 

Le Buismn Hellouin^ vicomtd, dependant de Campigny. Plaids et ^a^es olei^es 
1478-1631, registre, Z* 514. F ’ 

Bretteville le Rabet et Voismer . Plaids et gages pleiges, 1529-1714, i registre et 
2 liasses, Z 2 498-500. 

Caillouety seigneurie dependant de Brctteville. Plaids et ga^es pleiges 14274681 
2 liasses, Z 1 517-8. b & 1 ’ 

Moult, id. Plaids et gages pleiges, 1563-1681, liasse, Z 3 2557. 

Pierrepontj id. Plaids, 1621-1681, liasse, Z* 3907. 

S. Victor sur Avre . Plaids, 1540-1694, 3 liasses, Z“ 4170-2. 

Gahagnes (Temple de), seigneurie, dependant de Baugy. Plaids et gages pleiges, 
15404659, liasse, Z 2 515. * D 

Misstj, justice, dep. de Baugy. Plaids, 1503-5 et 1538-55, 4 registres, Z 2 13314. 
Bourgoalt (le). Plaids et gages pleiges, 1531-1771, liasse, Z 2 491. 

Campigny. Plaids et gages pleiges, 1616-1699, liasse, Z 2 519. 

S . Etienne de Rennepille (avec Thinssignol, la Gouberge, Courbepine, Beati Heu 
Kpreville, ete.). Plaids, 15594689, liasse, Z 2 3954. 

La Gouberge. Gages pleiges, 1691-1694, registre, Z 2 1118. 

Charuty bailliage* Sentences, 1583, registre, Z* 597. 

Launay, pres de Rueil. Plaids tenus a Beauche, 1588-91, 1658, 3 reg., Z s 1284-6. 
Baconnes dependant du Templo de Reinis. Plaids, 1619-1620, reg., Z 2 201. 
Bermerieourt f justiee. Plaids tenus par le mayeur, 1553-1557, ea hier, Z 3 301. 
Bellay en Thelfe, prevote. Audiences, 1570-1584, 3 registres, Z 2 249-51. 
Sommereux . Plaids de Ia Druelle et de Ilaineville, 1529-1541 et 1581-1583 2 
registres, Z 1 4214-5. 

Villedieu lea Montckeprel, haute justice de la commanderie. Plaids et assises 
du bailli, 1737-1739, 2 liasses, Z 2 4616-7. 

Haut-Avesnes, Audiences, 1718-1741, registre, Z* 1121* 

Audiences et minutes, 17204747, 2 liasses, Z 2 1122-3. 

Gauses sur saisie seigneuriale, 1719, registre, Z 3 1124. 

Le Temple , bailliage* Minutes, 1724-1791, 7 liasses, Z 2 3791-7. 

Audiences, A 411-1420, 1580-1590, 1659, 17024791, 35 reg., Z 2 3756-90. 
Proces criminels, 1733-1789, 4 liasses, Z 2 3798-801. 

Scell£s et inventaires, 1717-1790, 7 liasses, Z 2 3802-8. 

Deptits et deelarations, 1733-1789, liasse, Z 2 3809. 

Plaintes, 1733-1762, 2 registres, Z 2 3810-1* 

Inventui re des arehives du bailliage, cahier, Z 2 3812. 

Clicky en Launay y prtfvdtd. Audiences, 1507-1726, 6 registres, Z 2 915-20. 

Lagny le Sec, prevote. Plaids, 1457-1469, registre, Z 2 1270. 

Minutes de plaids, 1569, liasse, Z 2 1277. 

S , Jean de Latran, bailliage. Audiences, 1692-1790, 22 registres, Z 2 3644-65. 

Proces-verbaux, ordonnances sur requetes, avis de parents, enquetes, etc., 
17354789, 4 liasses, Z 3 3660-9. 

Jugcments et ordonnances de police, 1728-1763, liasse, Z 2 3670 
Plaintes, 1699-1773, liasse, Z*3671. 

Rdceptions dofficiers, 17034777, liasse, Z 3 3672. 

Ecrous, 1719-1757, 2 registres, Z 3 3673-4. 

Scellds et inventaires, 1702-1791, liasse, Z s 3675, 

Pieces trouv^es aux sccll^s (xvn^xviu 0 s.), liasse, Z 2 3676, 

Procfes-verbaux d^ouvertures deportes, 1721-1788, liasse, Z 2 3077. 

Plaintes et informations, 1721-1789, liasse, Z 2 3678. 

Procedures (xvm° s.), liasse, Z 2 3679. 

AubervUliers, bailliage de S* Jean de Latran. Audiences, 17264791,12 recr Z 2 6G-77 
Minutes, 1733-1791, 2 liasses, Z*78-9. 

Saisies r^elles, 1759-1775, 2 registres, Z 2 80-1. 

Fontenay nuo: Roses , bailliage de S, Jean de Latran. Audiences. 1649-1788, 8 
registres, Z 3 1028 1 -*. 

Minutes, 15714788, liasse, Z 3 1029. 

Belleville, pr 6 vdte. Minutes, 1752, Z 2 259 bis. 

Petit-Montrouge et la Tombe hsoire, bailliage de S, Jean de Latran. Audiences, 
1753-1790 ; oppositioris et deelarations, 17654768, registre, Z 2 2551. 
Minutes, 1753-1790, liasse, Z 2 2552* 

ChevrUy prevote. Causes civiles, 1 724-26, registre, Z 2 862. 

Minutes, 1662-1742, 3 liasses, Z 2 863-5. 

Rampilloiiy prevote. Plaids, 1509-1511, registre, Z 2 3953. 


/ 










— LXXIV — 


Seme-InRneure 


Seine-et-Oise: 


S omine : 


Yonne : 


Choisy le Tempfe, justice. P!aids, 1475-1555, 3 registres, Z 902-4. 

Lagny le Sec y pr^viUe. Plaids, 1457-1469, registre, Z 2 1276. 

Minutes de plaids, 1569, liasse, Z® 1277, 

: Fontaine le Dun, bailliage, dependant de Yilledieu la Montagnc. Audienees, 1654^* 
1686, registre, Z 2 1026 ter. 

5. Yauhourg. Plaids, 1494, 1549, 1593, 1594, 4 registres, Z 1 4174-7, 

Chalou la Reine et Moulineaux y bailliage. Audienees, 1644-78, 8 reg,, Z 2 583-90. 
Puisemv les Louvres f bailliage, dependant du Temple de Puiseux. Audienees, 
1699-1714, liasse, Z 2 3952. 

Le Saussay, seigneurie. Minutes, 1659-1678, registre, Z 2 4180 bis . 

Corbeil 9 bailliage de S. Jean en File. Minutes, 1676-1717, 2 liasses, Z* 926-7. 
Fieffes , bailliage. Plaids, 1503-1552, 2 registres, Z 2 1023-4. 

Plaids tenus a Villers PHopital, 1506-1510, registre, Z 2 1025. 

S. Mauvis , bailliage. Pium it i Is et minutes, 1512-1742, liasse, Z 2 4166. 

Frettemolle, justiee, dep. de S. Mauvis. Minutes, 1707-1709, liasse, Z 2 4166. 
Hesvampsj bailliage, dep. de S. Mauvis. Id., 1707-1709, liasse, Z 2 4166. 

La unay les Sens , j usti ce. P1 a id s et gage s p Ic i gc s, 1 472-1488, re gi stre, Z 2 1283, 
Montkezarty mairie, dependant de Roussemeau. Causes civiles et criminelles, 1550- 
1557, registre, Z 2 2379, 

CerisierSy pr6vot6. Causes civiles, 1506-7, 1571-2, 2 registres, Z 2 521-2. 
Flenrigny, mairie appart enant u POrdre et au se igne ur de Fleurigny. Plaids, 
1472-87, 1505-7, registre, Z 2 1026-26 iis. 


En dehors du fonds de Malte, loutes les series, aux Archives Nationales, peuvent 
etre consultees avec fruit; on y trouvera les rapports des Ordres du Temple et de 
THopital avec ia royaute et les diverses autorites administrativas et judiciaires du 
royaume. La serie X donnera, par exemple, Findication des proces qiTils ont soute- 
nus devant le Pari ement de Paris, la serie P celle des affaires auxquelles la ehambre 
des comples a ete melee, etc. En ce qui concerne plus specia 1 ement leurs relations 
avec les rois de France, les series J (Tresor des chartes) et specialement le carton S. 
268, chevaliersde Malte (1270-1326), et JJ [Registres du Tresor des chartes) meritent 
une etude speciale ; dans lapremiere 1 et surtout dans la seconde, qui contient les 
registres de la chancellerie royale, il y a beaucoup a recueillir pour Phistoire des deux 
Ordres. 

A cote des Archives Nationales, divers depots dTirchives contiennent egalement 
des fonds , plus ou moins considerables, relatifs a des coni mander ies du grand 
prieure dc France, et completent ceux qui sont conserves a Paris. Ce sont: 

Mezibres (Arch. departcmentales des Ardennes)®. — Quelqucs fragments de divers fonds hospi- 
taliers ; 

H 467. Boncourt: Seraincourt, membre de Boncourt. Terrier, 1759-63, in-fol, 266 f., 
pap, ? avec pians. 

II 468. Id. Baux, 2 pieces de 1790. 

H 469. Boult aux Bois et Merland . 1 piece, 1 plan (1747*74), 

H 470. Temple de Reims. Baux, 2 pieces, papier (1784). 

Lille (Arch. departcmentales du Nord). — Signalons dans ee depot : 

[Manuscrit n° 213. llistoire abregee de Pordre de S. Anthoine, 1768, pap., 32 f.]* 

C 1. (Registre de Pintendance du llainaut.) Inventa!re des titres du Pieton (xvn e s.), 
et quelques pieces detachees du xvn° s. 

C 349. (Liasse, id.) Quelques pieces de 1730 sur le Pieton. 

C 507. (Liasse, id.) Proctfdurcs par devant rintendance du llainaut, relatives aux privi- 
leges de POrdre de Malte (1727-1751). 

Lettres missives, t. IL Lettres des echevms de Douai (novembre 1442), relative a POrdre de 
PHopital (f. 145). 

A m iens (Arch. departementales de Ia Somme). — S^rie H, partte non in vento ri£e. Documentssur les 
commanderies suivantes : 


1. LTnventaire sommaire des manuscrits relatifs 
it Vhistoire et a la geograpkie de VOrierit latui , publie 
dans les Archives de VOrient latin , II (Genes, 1882, 
gr. in-8°), p. 131-201, donne l enumeration d"un grand 
nonihre de pieces conservdes dans la serie J, et relati- 
ves aux ordres du Temple et de 1’Hopital. Cet inven- 


laire est Join d'6tre complet ; mais, tel qubl est, il 
rend de grands Services. Consulter aussi Teulet, 
Layelles da Tresor des Chartes (Paris, 1863-75), 3 
volumes in-4°. 

2. Inv* somm . des arch. departementales : /lr- 
dennes ? IV (Gharleville, 1888, iu-4°), p. 167. 





— LXXV — 


Eterpigny : Regi st res terriers cie 1662 et 1685* 

S . Mauvis : Inventaire des titres de 1738 (titres analyses de 1179 a 1736), et de 1755 
(titres analyses de 1179 a 1716)* 

Terriers de 1032, 1672 et 1700/ 

Et at des re venus de 1600 et de 1742. 

Registre d^audience de Ia justice, 1632-45* 

Liasse de 17 pieces: 3 pieces (1179-80) en copies de 1779, les autres origi¬ 
nales, proc^durcs, baux (1683-1766). 

Oisemont: Liasse de 22 pieces ( ! 668-1737). 

Arras (Arch. departementales du Pas-de-Calais). — Fragments des fonds de Loison, Gaudiempr£ 
ct Haut-Avesnes, (S6rie II, partie non inventori 6e) : 

Loison : D6claration de la terre et seigneurie de Loison, 1495-7, in-fol., parch., 130 f. 
Terrier, 1670-72, in-foL, pap., 361 f. 

Id., 1693 (copie de 1743), in-fol,, pap., 183 L 
Id., 1770, in-fol., pap., 72 f. 

Id., xviii° s., 2 reg. in-fol., pap., 239 et 228 f. 

Minutos des dechirations du terrier de Loison, xviii® s., in-fol., pap.,666 f. 
Inventaire des titres par Jacquemin, 1747, in-fol., pap., 133 f, 

Cueilloir de l llopital de Campagne 1 . 

Terrier de Campagne, xvm° s., 2 reg. in-fol., pap., 185 et 177 f. 
R^pertoire de la dtfclaration generale des terres de Loison, xvui 0 s., in-fol., 
pap., 42 f. 

Baux, 1791-2, 3 pieces. 

Inventaire des calices, chasubles, etoles, bourses, canons et papiers de la 
eonimanderie de Loison, 31 decembre 1792, 2 copies coIIationmSes. 
Gaudiempre t Proces entre frere Nicolas de la Fontainc, dit Vignon, commandeur dc 
Haut-Avesnes, demandeur, contre Walerand Obert, £cuyer, sieur de 
Gaudiempre, d^fendeur, 22 novembre 1605. 

Haut-Avesnes : Proces entre Le commandeur et Fofficial d*Arras, au sujet de la liaute justice, 
1526, 2 pieces. 

Reconnaissance, devant le bailli du commandeur, d’une vente de terre a 
Robeeq, octobre 1588, 1 pikee, 

Rente de 18 florius 15 patars, au capital de 300 carolus, constitude au profit 
de Ia collegiale de Bethune, par Robert le Iieaut, mars 1589, 1 piece. 
Memoire pour J, M. Ansart, eeuyer, scigneur de Mouy, contre le bailli 
d’Argenteuil, receveur et procureur gen^ral de TOrdre de Malte au grand 
prieur*^ de France, en presence du chevalier de Ia Rue, commandeur de 
Haut-Avesnes, et de JL V. et V. Leclerc (Paris, 1776), 1 piece imprim£c. 
Baux, 1781-92, 2 pisces. 

Mefun( Arch. departementales de Seine-et-Marne) 2 . “ Ce deput est assez riche en documents hos- 
pitaliers ; iis concernent : 

H 687, Beauvais en Gd tina is. Inventaire des titres par Dolig^, 1758. 

H 688, Terrier, 1669-78 (t. II). 

Ii 689. Id., 1724-47 (t. L). 

II 690. Id., 1725-36. 

H 691. Id., xvii 0 s. 

H 992. Domaines et dimes, baux, mesurages, 1669-1786. 

II 693. Procideres, 1783-1788, 

H 694, Chevru , Inventaire des titres par Jacquemin, 1750* 

H 695. Terrier, 1661-8 (t. I). 

II 696. Id., 1629-1747 (t, II). 

Ii 697, Id., 1723-1748 (t, III). 

II 698. Terrier du fief du Bourget, 1548-50. 

II 699. Bail de 1785, 1 piece. 

II 700. Choisy le Te m ple. Aveu de 1507, 1 piece. 

H 701. La Croix en Brie. Inventaire des titres par Jacquemin, 1741. 

H 702. Terrier, 1624-7 (t, I), 

II 703, Id., 1625-30 (t. 11). 

H 704. Id., 1735-1751. 

II 705. Censtves, atlas parcellaire, xvm e s, 

II 706, Copie du terrier de la seigneurie dc Chateaubleau, des fiefs de Brisou, de Pras, 
des Hauts Orbis et des Milochins, 1688-91. 

II 707, Terrier de Chateaubleau, 1731-45. 

II 708. Censives, pians parcellaires de Chateaubleau, xvm c s* 

II 709. Copie du terrier des fiefs de Courmery et du Sceau, 1689-91. 


1. Campagne les Ilesdin, Pas-de-Calais, arr. Mon- 
treuil, chef-lieu dc eant* 

2. Imentuire sommaire des arckwes departemen¬ 


tales : Seine-eLMarne, II (Fontainebleau, 1864, in-4°J, 
p. 189, et IV (Fontainebleau, 1880, in-4°), supplement 
a la serie H. 

T 



— LXXY1 — 

H 710. Terrier de Courmery, 1731-41, 

11 711, Plans pareellaires de Courmery, xviu” s. 

H 712. Terrier du Sccau, 1735-44. 

H 713, Plans pareellaires du Sceau, xvm* s. 

H 714. Terrier de CoutexiQon, 1752. 

H 715. Terrier du fief des Ilauts Orbis a Jouy le Ghatel, et des Milochins au territoire 
deVaudoy, 1734-1752. 

H 716. Terrier de Rampillon, 1691-1700, 

11 717. Id., 1731-52. 

H 718, Cueilloir de Rampillon, 1786-7, 

H 719, Plans pareellaires de Rampillon, 1786. 

H 720, Terrier de la vicomt£ de Provins, Rlunay et Maulny, 1683-1715. 

H 721, Plans de Provins, 1780. 

II 722. Baux et rentes dTi^ritages a la Croix en Rrie et Rampillon, 1760-1787. 

H 723. Personnel, 1781, 2 pieces. 

11 724, Personnel, 1661, registre, 30 f. 

11 725, La Ferte Gaucher. I uvent ai re des titres, 1749, 

H 726-7. Terne», 1741-9 et 1775-9 l . 

H 728. Rornages, 1777-8. 

H 729. Maison Neime , Terrier, 1755-63, 

H 730, Baux, 1782-1785. 

H 731-2. Petit 5, Jean de Mei an. Terriers de 1665-78 et de 1787. 

H 733, Etat des declarations passdes au terrier du Petit S. Jean, 1666-1721, 

H 734-6, Cueillerets des cens de 1638-78, de 1679-1706, de 1669-1722* 

II 737. Terrier de Broilcs, 1786. 

11 738. Terrier du fief de THopital a Ozoucr Le Youlges, 1668-80. 

H 739. Cens et rentes, 1676-1771. 

H 740, Alo is y le Temple. Baux, 1784-1786, 2 pieces. 

II 741. Savigny le Temple, Declarations fournies au terrier, 1603-5, 

II 742. Extrait d*un terrier de Savigny, 1762-7. 

II 743-4. Plan parcellaire (xvm® s,) 5 arpentages et declarations (1676-8). 

H 745-6. Cueilleret de 1699-1718, et copie du meme, 

H 747. Copies d*actes de foi et hommage, aveux et d£nombrements (1528-1700). 

II 748, Baux, 1782, 2 pisces. 

II 749, Dieu VAmant. Baux, 17804785. 

H 887. Prieure d’Aquitaine, personnel, 1733-1742, 3 pieces. 

II 888, BeaumiSj personnel, 1753, 2 pieces. 

H 889, Maisonneuve^ 1413, 1 piece. 

Versailles (Arch, departementales de Seine-et-Oise). —* Le fonds se compose de 2 cartons et de 24 
registres, dont la majeure partie concerne les commanderies d’Etampes et du Saussay (S6rie II, parti e 
non class^e). II se subdivise comme suit : 

Registres : Etampes. Cueilloir du Temple, paroisse de S, Martin d’Etampes, 1783, 
pap. in-fol., 311 pages. 

Cueilloir de Bois Minard, paroisse de Chalo S. Mars, 1783,pap. in-fol. 

— de Chesnay, 1783, pap. in-fol, 

— de Chalou la Reine, 1783, pap.in-fol, 826 p. 

Terrier d’Etatnpes et membres, 1644, pap. in-fol., 466 f. 

Id,, 1691, pap, in-fol., 693 p., copie collationnee de 1676 par le com- 
mandeur fr. Gilbert Arquier. 

Id*, 1713-1721, pap. in-fol., 576 f, 

ld, 3 1747, par le coinmandeur fr. Nicolas Brucelles, pap. in-fol., 465 f. 
Id., 1781-1784, pap. in-fo!,, en 7 volumes ainsi divisas : 1. Chalou; 

2, Bois Minard; 3.Le Temple ; 4. Chesnay ; 5. en ddficit; 6, La Beu- 
vriere ; 7. Le Four Gauger. 

Declarations (complement du terrier de 1747) de ia Beuvriere, du Four 
Gauger, de Pithiviers et de Dourdan, 1749, pap. in-fol., 167 feuillets. 
Inventaire des titres par J. A. Dolige, 1754, pap. in-fol., 132 feuillets. 
Le Saussay. Terrier de la Ilaulte Cur6e, memore du Saussay, par le 
eommandeur fr, A. Fr. de Haudessens d Escluseaulx, 1653, pap. in-fol,, 
80 p. et 2 feuillets de table. 

Terrier du Saussay, par le meme, 1680-1684, pap. in-fol, 65 feuillets, 

— de la Ilaulte Cur£e, par le meme, 1678-1079, pap. in-4°. 

— d’Auverneau, 1764, pap. in-fol., 125 feuillets. 

— du Saussay, 1764, pap* in-fol., 131 feuillets, 

Inventaire des titres, par Jacquemin, 1750, pap. in-fol., 268 feuillets. 
Louviers et Vaumion . Inventaire gendral, 1740, pap. in-fol., 501 feuillets. 
S . Jean de Latran . Terrier de Gbauffour et membres y annexes (Fontaine 
Livault, Lardy, Sermaise, Guisseray, Breuillet, Roinvilliers, S. Pierre 
et S. Martin d’Etampes, Emondans, etc.), 1773, pap. in-fol,, 624 p. 
(tome vn du terrier de S, Jean de Latran)* 


1. La bibliotheque de Provins (vns. 56) possede un terrier de La Ferte-Gauchcr, Fresnay, VilTort, ete., 1057-59* 






— LXXVII — 


Cartons : I. S. Jean en File , Pricure d’Essone : proc4duree, 1605-17 65 ; notes 
diversos {xvii*-xvm° s.) ; censier, 1588 ; d4clarations, 1670-1788 ; 
titres nouvels, 1731-1788 ; maison de Chaiitemerle, 1656-1692; biens 
a Evry sur Seine , 1050-1778 ; memoire de couverture pour le bailli 
de ChampigneuI, 1780-1788, 

II, Balizy. Pieces diverses, recettes et d^penses (fin du xvni® s.)* 

Le De luge . Baux (fin du xvni 0 s.), 

Etampes. Pieces administratives, memoires de travaux, cHats, etc, (Id,)* 

Ivry /e Temple. 2 baux (1785-0), 

Le Satissay. D4cIarations, baux, cueilloir de la Ha ut e Cur4e (fin du xvni 0 s). 

S. Jean de Latran. 2 baux (1787 et 1792). 


Bea ne a is (Arch. departementales de FOise). 
inventoris), concernent : 


Les pieces conservecs a Beauvais (S4rie H, partte non 


1743, 

1744, 

1745, 
1740. 

1747, 

1748, 


Ivry le Temple: 12 pians (xvm c s.), 1 ptece de 1785. 

Lagny le Sec et 5, Jean de Seniis : 5 pieces, 1778*91. 

S « Ma ulvis : 2 pieces, 1789-90, 

So mm er eu x : 5 pieces, 1791. 

Vili edic tt : 2 pieces, 1787, 

Laon (Arch. departementales de PAisneJL — Fonds assez riche pour les commanderies suivantes : 

H 1742. Laon y Catillon du Temple et Puisieux ; Inventaire des titres cie Ia comman- 
derie de Laon par J aequem in, 1744, 

Privileges, revenus, visites, remise des titres (1729-1752), 8 pifeces. 

Terrier de Catillon du Temple et Puisieux, 1001-3. 

Proces-verbal d’arpentage de Laon, Catillon et Puisieux, 1092. 

Terrier de Laon, 1720-9. 

Id., 1762-7. 

Actes conservas aux archives du grand prieure de France (1185-1294), copies 
collationn4es cn 1717, 11 pieces, 

H 1749. Rxp4ditlons de pieces tir4es des memes archives, 1303-1550, 18 pieces. 

H 1750. Proces-verbaux d'arpentage et baux a Ardon et Laon, 1600-1789. 

II 1751. Plan d 1 Ardon, xvin fl s. 

II 1752, Baux a Bourguignon sous Montbavin, Mons en Laonnois, Bruyeres, Chalan- 
dry, Chevregny, 1661-1789. 

H 1753. Proces-verbaux uarpentage et baux a Chambry, 1551-1788. 

H 1754. Id. a la fer me du Temple de Toillon, 1069-1768. 

H 1755. Id, a Froidmont, Coliartille, Voyenne, IeH4rie-Ia-Vi4vi.lle, Itancourt, 1610-1789. 
II 1756. Id. a la ferine de Bertaignemont a Landifay, 1666-1770, 

H 1757, Baux a Lava! et Lierval, 1659-1791, 

H 1758. Arpentage etbaux a Mesbrecourt et Riehecourt, plan de Richecourt, 1059-1783, 
H 1759. Charte pour Nouvion FAbbesse, 1272 (copie collationn4e); arpentage et baux 
a Catillon, Nouvion et Catillon, Pont a Bucy, Richecourt (1659-1789)* 

II 1760. Moulin de Parfondru, biens a Presles, 1089-1767. 

H 1761, Baux a Renues, Renansart, Fay le Noyer, 1059-1761. 

11 1762* Deci a rati ous, arpentages et baux, pians du domaine du Temple a S, Aubin 2 , 

1497-1768* 

II 1763. Bois de S. Aubin, batiments a Puisieux, 1757-1781. 

M 1764. Comples et pieces justificatives des receveurs, 1752-1782. 

II 1765. Quittances des memes, arrets du GonseiI d’Etat, 1751-1784* 

H 1766. Boncourt: Terrier de Boncourt, 1754-65. 

II 1767, Terrier de Muinbressy 3 et Mainbresson 4 , 1755*61. 

II 1768, Baux, 1098-1793. 

H 1769* Cuinj Housse: Bail, 1788. 

II 1770-2. Maupas: Terriers de Maupas, 1669-70, 1693*1711 et 1727-44* 

H 1773, Terrier de Maupas et du Mont de Soissons, 1776*83. 

II 1774. Arpentage de Maupas et du Mont de Soissons, 1742-3, 

II 1775. Arpentage et pians, id., 1777-80. 

II 1776. Baux a Billy sur Aisne, Chassemy, Chavignon, Ciry-Salsogne, Cutry, Filain, 
Fontenoy, Valsery, Monampteuil, Chevregny, Rozieres, Soissons, Vailly, 
Vieil Arey, Dhuizel, Ver neu i 1 sur Aisne, Bourg et Comin, 1782-86* 

II 1777. Moisy te Temple: Terrier, 1762-72. 

H 1778. Eterpigny: Baux a Alaincourt, Estrees en Arrouaise, Joncourt, Vendhuile, 
1782*1791. 

II 1779. Reims: Baux a S, Pierremont et Bosmont, Bancigny, Plomion, Jeantes, Fau- 
eoucourt, Ia Neu vili e-Bosmont, Montigny sous Marle, Rogny, Rougeries, 
Yoharies, Bruyeres, Presles et Thierny. 


I . fnve n U ire so m m . d es a reh ives d epa r l em e n ta les: 
Aisne, III (Laon, 1885, in-4°), p. 253. 


2. Nord, arr. et eant. Avesnes, 

3-4. Ardennes, arr. Rethel, eant. Chaumonl-Porcien, 





— LXXVIII — 


Bouen (Arch* departementales de Ia Seine-Inlerieure). — Dans ce depot (S^rie H, partie non inven- 
tori4e) est conservae une partie dii fonds de S, Vaubourg 1 : 

S. Vaubourg sur Seine (Teniple). 

N os i, Inventaire general des titres par Jaequemin, 1744, 2 voL in-foL 

2-7* Terriers de 1635-6, de 1 C36 ? de 1671, de 1672, de 1727-30, de 1756* 

8-9* Registres des vassaux dc Ia com mander ie, vers 1785 et 1787* 

10. Privileges des papes*.., par Descluzeaux, 3° £d*, Paris, 1700, in-fol. 

11* Comples, 1758-1778 ; rentes, xviii* s.. 

12* Liasse A. Privileges dc lOrdre, 1716-1757, imprimas et niauuscrits* 

—- R* Reglements et edits imprimas, xviiVxviiP s* 

— C* Copies des privileges ac cordas par les ducs de N orni an die et lesrois 
de France, cah. parch., 1688; 2 copies de privileges dTIenri II 
et de Richard Cceur de Lion, icis tV Angi et er re, 

— D. Foret de Roumare, 1756-1768* 

— E* Droit de fouage, 1740* 

13* Personnel, xviiP s. 

14-22* Possessions de la commanderie, aveux, ete*, a Angiens, Barentin, Bosc-Roger, 
Baux, Bois, Bourgdun, Croisset, Emanville, xvi 8 -xviii b s* 

23. Gages pleiges et <5tat des tenures des vassaux a Barentin, Blosseville, Bosc-Nor- 
naand et Bosc-Roger, Bapeaume, Croisset et C antei eu, Bourgdun, Granville, 
GruchetS. Sinieon, Isneairrille, Limesy, Puis-Martin, SandouviUe, S. Denis 
dUaquelon, S. Pierre le Vieil, Tourville, Tourville-Salsoinesnil, xviP-xyiii* s* 
24-8. Aveux a Grand-Couronne, Granville, Gruchet S* Sim^on, Isneauville, Limesy* 
Pissy, xviP-xvni* s* 

29. Dix pians relatifs aux possessions de la eommanderie* 

30-1* Aveux a Puis Martin, SandouviUe, xvii"-xviti 0 s. 

31 bis. Marais et pecherie de SandouviUe et privileges dos habitants, xvm e s. 

32* Aveux a S* Pierre de Manneville, 1391-xvii 0 s* 

33. Domaine fiefle dc Ia commanderie au Val de Ia Haye, xvi e -xvm # s. 

34. Aveux a Tourville-Salsomesnil, procedures, rnemoires imprimes, xvn c -xvnP s. 
35* Chasse, chapelle de S. Vaubourg, chauss£e et halage, corrcspondance des 

commandeurs, etat des pieces en 1757, titres concernant Ia commandcrie de 
S* Antoine de Rouen, xvm' s* 


Evreux (Arch* dSpartenaentales de FEure)*. — Fonds assez considerable pour les commanderies 
suivantes : 


H 1596* 

H 1597: 

H 1598. 

II 1599. 

II 1600. 

H 1601. 

II 1602. 

H 1603* 

II 1604. 

II 1605. 

II 1606, 

H 1607. 

H 1608* 

II 1609-10* 
H 1730. 

H 1611* 

II 1612. 

H 1613-5* 
H 1616. 

II 1617. 

H 1618* 

II 1619* 

II 1620. 

H 1621* 

H 1622. 

H 1623. 

II 1624. 

II 1625* 

II 1626-7. 

II 1628* 

H 1629* 

H 1630. 


Bourgout (le): Arret de 1725, 1 imprimi* 

Cahaigncs, 1251-1778, copies et pieces du xviii* s. 

Foret, aveux, 1618-1784. 

Gisors, 1 pieee de 1541* 

llarquency, 1269-1762, copies et pieces du xviiP s, 

Hennezis, aveux, 1593-1774* 

Mercey, bail, 1454. 

Le MesniI sous Ver olives, baux et aveux, 1480-1775* 

S. Aquilin de Pacy, aveux, 1706-1764* 

S* Vincent des Bois, cure, 1711. 

Tourny, 1248-1774, copies et pieces du xviii 0 s* 

Travailles, aveux, 1723-1775. 

Le Petit Gaillon a Vernon, copies dc titres et pieces, 1633-1785* 

Terriers du Bourgout, de 1672 et de 1775. 

Pifcce de 1778, 

Chanu : Piece de 1677* 

Proces-verbaux d’arpentage, 1616-1657. 

Terriers de 1702-4; de 1729-30, de 1762* 

Registre des cens et rentes, 1763*1791* 

$. Etienne de RennevUle : Arret de Ia chambre des comptes de Normandie 
1653* r 

Copies de mandements des officiers des eaux et forets, 1406-1408. 
Chlrence, bail, 1604-1607* 

Cia ville, arret interi ocutoi re, re$us, 1607-1687. 

Courbdpine, (seigneurie de), gages-pleiges, procedures, ete*, 1684-1737. 
Emanville, eto,, baux, 1582-1750* 

Epr^villc et Ie Thuit Signol, rnemoires, etat des tenanciers, ete*, 1689-xvnP s* 
Evreux, proeddures, 1604-5* 

Feugerofles, declarations, 1538-1633* 

La Gouberge, fief. Aveux, 1564-1750; baux, 1561-1652. 

Iville, ^tat des rentes, 1601-xvin* s* 

Moulineaux, arret, 1579-1580. 

Ornics, baux ct aveux, 1424-1652. 


1. Le tableau de ce fonds est dresse d'apres 1'in- 
ventaire fait en 1813 par M. Barabe, archivis te de Ia 
Seine-Inferieure (Paris, Arch. nat*, F 2 , 340) ; ce clas- 


semenl est actuellement encore en vigueur. 

2. Inv. somm. des arch . departement&les: Eure f 
serie H (Evreux, 1893, in-4°), p* 300 et 319. 







— LXX1X — 


Id. 

Id. 

Id. 

Id. 

Id. 


Id. 

Id. 

Id. 

Id. 


Pont Audemer, rente sui' lii vicomtd, 1397. 

L;i Putlienaye, etc., aveux, terrier du Pomnieret, 1646-1737. 

Le Pommeret, fief. Plaids ct gages-plciges, xvu°s, 

Sacquenville, bail et aveu, 1265-1750. 

S. Aubin d’Eeros ville, baux, 1625-xviu 0 s. 

S. Colombe Ia Campagne, 1733. 

Baux, 1554-1671. 

Enquetc concernant les bois de Ia commanderie, 1678-1681, 

S. Colombe Ia Campagne, aveux, 1439-xvm c s. 

Id. Fragmonts de terriers, xvn c -xvm“ s. 

Journal de recette de rentes, 1617-1623 
Baux, 1429-1780. 

Le Mesnil Froide, aveux, 1451-1737. 

Le Petit Menilles, aveux, 1547-1771. 

Id., plaids et gages-plciges, 1622-1776. 

Renneville, aveux, iin xv* S.-1750 ; plaids et gages-pleiges, 1671-3 
S6merville, aveux, 1453-1700. » » r h 

be Thuit Signol, gages-plciges, 1737. 

Le Ttlleul-Lambert, aveux, 1536-1751; baux, 1536-1666 
Id. Livre de recette de rentes, 1740-1749. 

Droit de patronage de N. D. de Liesse, etc., 1656-1736. 
lournedos, aveux, 1599-1623. 

L ^ enT^de lia" taTl h^l^T? 4 3V6UX ’ P laids > ^ges-pleiges, 1451-1736; recouvre- 

S. E ti en n e de Renneville, papier journal, 1504-5. 

Id. Gages-pleiges, 1544-1587. 

Id. Journal des rentes seigneuriales, 1588-9. 

Id. Terrier, 1589. 

Gages-plciges et journaux des rentes, 1590-3. 

Papier journal des fermcs muables, 1601-6. 

Journal des rentes seigneuriales, terrier, 1606, 1615 1G1 
Terriers de 1666-7 et de 1676. ’ 

Id. Plaids et gages-pleiges, 1681. 

H er Cue S ilferct! 1748-9 1731 (? V ° M ’ du XV,I ° S " fra - ments de 17 ^-75. 

Id. '1'errier de 1750, 2° volume. 

Id. Baux, quittances, etc., 1541-1756. 

In i11bTt^ titrCS ’^ J ^ Uemi fl’ 1747; les P i6ces inventori6es vont de 
11u 1 avec table des matieres. 

Alemon (Arch. dipirtauDld.. <l e l'Orn c ). _ L'Ordre do Molle o.l reprdsentd dooo eo ddpd. por 
six pieccs (Sdrie H, partie non classee}, relatives aux ^tablissements suivants : 

S . Paul le Vicomte \ 1787; i piece. 

S» Victor sur Avre % 1517, 1 piece* 

Villedieu les Bailleul\ 1674-1706, 3 pieccs. 

S. Etienne de Rennenlle f 1605, 1 picee. 

Caen (Ardi, d^partementales du Calvados). — Fragmeots pcu importants : 

S<5rie II (partie non inventori^e)* 

, ct forval. 1 terrier de 1775; 1 petite liasse, xi.P S.-1668. 
villedieu les Bailleul. 1 petite liasse, xvui® s* 

Bretteville le Rabet et Voymer. Titres gdieraux, prises de possession, correspondances 
rentes et re venus, b,ens a droits I. Bretteville le Rabet, Bfl sur Rouvre CaeiTcSbuI' 
Clinchamps, Fontaine le Pm, Gnmbosq, Moult, QuiUy, S. Martin de Fontenay Tas- 

Fpuiilt 01 ^^ dUreS ’ aT' — r0rd *’^ g^ncralites ; commanderies de Ia 

■ l ( rand piieure d Aquitaine), 1 /06, de Coulours (grand prieure dc France), 1721 
d Ange» (grand prieure d’Aqmtame), 1739,3 fortes liasses, 1273-1790 
bene E (lamille de Rupierre-Boisroger). Proces-verbaux de visites faites par fr Jean- 
Charlcs de Rupiere-Boisroger commandeur de Louviers et Vaumion, principalement 
de 1755 al7o7, a Baugy, \alcanville, Bretteville le Rabet et Voymer, Abbcviile 
aut-Avesnes Auxerrc feeauvais en Gatinois, Boncourt, le Bonrgoult, Boux et Merlan, la 
lu iique, Chantereine, Chanu, Chevru, S. Etienne de Rennevilfe (et pieces diverses du 

V-f? l, , T * m P 1 «- I» Croi* JbI, Lugnv le sj 

Ia 1 erW-Gaucher, Laigneville, Laon, LiHe, Loison, Louviers (et pieces diverses), Mai- 
sonneuve, Maupas et boissons, Moisy le Temple, Magny, Montdidier, Oiscmont 
i leans, le 1 uHon, 1 ii] S1 eux, Reims, le Saussay, Soramereux, Sours et Arville, Troyes’ 
S. ^aubourg, ViUers au Liege, etc. 1 forte liasse, xvui* s — Visites h Hannefft, 
B,erseb Vise ViUers le Tenje, Neumoullin, Larmoullin, Stree, Ilarglont Tanto^ 
Ilery, Bonneville, Lomprez, Warmand, Bertransart, etc. I cahier, xvm" s. 

iVeeerv (Arch. dcpartementalcs de Ia Nievre). - Ce d^pot ne contient que quelques pieces, baux 
terriers, xv B -xvm e s., concernant TOrdre de 1’HopitaI. 


II 1631. 

I! 1632. 

R 1633. 

II 1634. 

II 1635. 

H 1636. 

II 1637. 

II 1638. 

II 1639-48, 
H 1649. 

II 1650. 

H 1651. 

II 1652. 

H 1653-4. 
II 1655-8. 

II 1659-60. 
H 1661. 

H 1662. 

II 1663-4. 
II 1665. 

II 1666. 

H 1667. 

H 1668-9. 

II 1670. 

II 1671-3. 

II 1674. 

R 1675. 

H 1676. 

H 1677. 

II 1678-81. 
11 1682-3. 

II 1684. 

H 1685-9. 

H 1690. 

II 1691. 

H 1692. 

II 1693-4. 


1, S. Paul sur Sarthe, Sarthe, arr, Mamers, eant. 
Fresnay le Vi comi e. 


'2. Eure, arr. Evreux, cani. Verneuil, membre de 
Villedieu en Dru fresi n. 





— LXXX — 


Gien (Arch. municipales). - Cos archives, malgr6 le transfert r6cent a Orleans des pieces quelles 
renfermaient, p os sedent encore quelques documents sur Ia commanderie de Montbouy, xvC-xvm 9 s. 

Orleans (Arch. departementales du Coiret). - Nous n’avons a signalcr (Serie H, numeros provi- 

soires) que les numeros suivants; c p * i 

II 501-3 Inventaire des titres de la commanderie de S. Mare d Orleans, bbb, 3 . 

in-fol., pap., 551 f. Foliotation unique pour les trois volumes. Ces pieces 
analvsees vont du xn' au xviii 6 s., et formaient, au moment de la conjectum 
de Pinventaire, 120 liasses qui sont aujourd’hui aux Archives Nationales 

a Paris, 

Bhis (Arch. departementales de Loir-et-Cher) ‘. — Quelques fragments peu importants dans la Sene 

II (partie non inventoride) : . , v 

Sours Arville, le Temple et GroscMne : Terriers de la seigneune de \ dlejomt lemple), 

’ X, ,i e Blois de 1719-22 et de 1749-55, 1 carton. 

Jd. Titres d'Arvillc, sis a Blois, Villejomt, Villetroche, Villebaron, 1728-1784, 1 liasse. 

Id. Inventaire de ces titres, 1221-1694. 

Artins. Terrier, 1779-80, 1 registre. 

Auxerre (Arch. departementales de l’Yonne). — Fonds des co.nmanderies d'Auxerre, de Caumu et 

Roussemeau, et quelques pieces sur cellc de Coulours 3 = 

M 2 9 05. Auxerre: Pieces diverses, droit de justice, proecdures, t i*--i' >• 

II 2206. Bois, comptes, inventaire», pro ces-verba ux de visites et arpentages, e tat 

baux et revenns, 1737-an III. 

H 2207. Inventaire des titres, 1737. 

II 2208. Plan des bois, 1773. 

II 2209. Auxerre, baux, 1429-1792. 

H 2210. Arbouse ct Varenne, 1772-1790. 

II 2211. Chablis, 1691-1742. 

H 9 212 Escolives, le Saulce, Tourbenai, 1380-1789. 

H 2213. Molai, 1761-1783. 

II 2214. MomHau, 1755-1790. 

H 2215. Montigny, Merry, 1776-1784. 

II 2216. Sacy, 1754-1783. 

II 2217. S. Bris, 1711-1790. 

H 2218. Vallan, 1473-1790. 

112219. Yermenton, seigneune de 1 Hdpiteau, 1766-1791. , r ,, 17R7 

II 2220. Membre de Villemoison : S. Pere de Nuzy, pres de Cosne, 16 ■ 

11 2221. Coulours: Inventaire des titres de la commanderie, 17 0 5 ; baux, W<8-nsw. 

B 2222 Launai et Roussemeau : Cerisiers et Launai, 1660-1'88. 

H 2223*. Rccueil portatif d’observatio na ct d’instructions sur la commanderie de Launay, 

par Jaequemin, 1745, 

H 2224-5. Terriers de Launai, de 1753 et de 1645-64. ,, 

H 2226 Proces-verbal cTurpentage de la commanderie de Lauiiay et de ses \ L P UJ “ 
dances (Launay, le Courroy, le fief du Grand Verger, a Sens), 1663. 

II 2 9 27 Plan des bois de la commanderie de Cerisiers, 1787. 

H 2228. Commanderie de la Madeleine et S. Thomas de Joigny, membre de Launai: 

Jaulges, 1355-1666, . , * , * t 

II 2229. Roussemeau, membre de Launai: Bracy et Marsangia, cahier de copies de 
pieces, 1785, contenant des transcriptions de 1150 a ibub. 

Troyes (Arch. departementales de 1’Aube). — Fonds de la commanderie de Troyes (31 II) J , com- 

prenant 26 cartons et 62 registres. ........ 

Cartons : 1. Inventaire des titres, 1610. Le plus ancien texte inventorie est de 
1316; la plupart des documents mentionnes sont administratus, 
formula ire et stile pour dresser les preuves de noblesse, cahier, 
xviij° s.; serie dTmprim^s relatifs aux intdrets de 1 Ordre, 16J3- 
1759; pians, xvu e -xvm D s.; d6claration g£n4rale des biens de La 

commanderie, 1733, ete, ^ p e 

Declaratio ns de biens, transactions, delits forestiers, xvi -xvni s,, 
Inventaire des titres, papiers et enseignements de la commanderie 
<TAvaleur, conservas aux archives du grand-prseure de Uiam- 
pagne, au chatean de Voulaine, 51 p. in-fol., 1728; doss.er con¬ 
cernant la vente, comme biens nationaux, de certams domaines 
des Ilospitaliers; listc des chevaliers du grand prieure de h rance 
(44 chevaliers), milieu du xviu" s.; am< 5 liorissements, etc. 

Pieces administratives, imprimas, xvu“-xvin L s. 


2-3. 

4. 


1. Ce depot renferme aussi des documents sur 
Villefranche sur Cher, dependant du grand prieure 
d‘Auvergne, dont nous avons parle plus haut p. lv. 

2. Inv. somm. des arch. departementales: Yonne 
V (Serie H, t, 111), Auxerre, sons presse. Le depot de 


1'Yonne conserve aussi les fonds des commanderies de 
Pontaubert et de S. Mare, qui relevaient du grand 
prieure de Champagne, et dont il sera parle plus bas. 

3. Les registres et les cartons sont classes sous 31 II 
dans deux series de numeros paralleles et semblables. 























— LXXXI — 


6 - 13 , 

14, 

15, 

16-26, 


Baux, classes par ordre alphabetique, des licux ou sont situ£s lea 
biens lotiis* 

Pieces modernes ; quelques pisces anciennes pour Avalleur. 
Rosidus; quelques documents an ciens pour le Temple* 

Papiers modernes. 


Registres : La plupart des 62 registres conserves a Troyes sont des comptes et 

eensters, xiv°-xvin e s M concernant Ie Temple de Troyes, Ia com¬ 
manderis du Perchoir, incorporee a celle de Troyes, et exccp- 
tionnellement celle d’Avalleur (Reg. 31 II, n°* 1 a 9) 1 2 . Nous 
signalerons ici les plus importants : 

31 II 10, Privileges royaux accordes a FOrdre par les rois de France, confir¬ 
mas par Henri If, eahier 49 f., pap., xvi* s,, provenant de Ia 
commanderie du Rourget, 

31 II 14 bis. Cartulaire de Ia commanderie du Temple de Troyes, 457 L, pap,, 
xv e s. Tres important document, contenant des pieces pour le 
Temple et pour FHopital, rang4s suivant la situation topogra- 
phique des biens de la commanderie, 

31 H 24, Censier de S, Renoit et Chapelle Valoir, 1366, 

31 H 28, Censier de Troyes et environs, 1434, 

31 II 48, Compte de recette du Temple de Troyes, 1527. 

Reims (Arch. municipales). — Par suite d’une convention, passee en 1887, tous les documents des 
Archives dcpartcmcntales de la Marne qui int^ressent la ville de Reims ont 4t4 transf4r6s aux archives 
municipales; Ic fonds du Temple de Reims est dans ce cas, II se compose de : 

1° Une liasse de pieces diverses, registres de cens, etc., concernant les biens de la com¬ 
manderie a Baconnes, Rcrmericourt, Leflincourt, Ludes, etc., 1583-1790, 

2° Baux du xvm° siecle; sentences du bailliage de Ia commanderie en 1789. 

3° Registres terriers de 1665, 1736 et 1788 (ce dernier en double exemplaire). 

Mons (Arch, dc FEtat), -— Les commanderics belges {le Pi4ton, Chantraine, Vaillampont et Tirle- 
mont, la Braquc, Castres et Slype, Villers Le Temple) iFobeirent pas aux prescriptions qui ordonnaient 
le transfert de leurs archives au sicgc du grand prieure. La situation politi que des Pays-Bas et les 
guerres rendoient difficiles Ics rapports aveo Paris. En Flandre, dans les procedures qui etaient a 
brefs delais, i! fallait repr4senter les titres originaux, qu on n’aurait pu produire a temps si on avait dfi 
les faire venir de Paris; pour ces raisons, les archives des commanderies belges resterent sur place, 
Elles sont aujourd’hui, pour Ia plus grande partio, eentralisees k Mons. 

Le fonds le plus important est celui du Pieton; conserve dans Feglise du chapitre noble de Sainte 
Waudru, a Mons, depilis 1533, ii fiit, au niomcnt de Ia revolution, transfere chez Favocat J. B. M. 
Chasselet, agent genera 1 de FOrdre aux Pays-Bas, echappa ii la commission departementale du triage 
des titres f ? et fut restitue aux Archives de FEtat par M. Chasselet, en 1851, Une partie de celui-ci, 4gar4e 
parmi d’autres papiers, etait passae aux mains d’un neveu de M, Chasselet; elle a fait r4cemment retour aux 
Archives dc 1 litat. Le reste des documents conservas a Mons pro vient d’un verse ment fait par FAdmi- 
nistralion des Archives du royaume de Belgique, et concerne les aut res commanderies belges; mais 
ces pieces, malgre leur nombre considerable, ne constituent que des fragments des archives de ces 
commanderies, Le seut fonds complet est celui du Pieton, 

Les archives des commanderies belges sont divis4es, au d4pot de Mons, en cinq seclions, doot 
voici le cadre sommaire de cl&ssemeiit 8 : 


I, G4n4ralit4s de FOrdre aux Pays-Bas, 

Privileges gen4raux, principalement bulles, fin du xn e s. — 1680 (n os 1-77), 

Recueils de bulles, chartes et lettres patentes, xiv e -xviu° s, (n &1 78-82). 

Yolumes et documents divers (livre cFheures, obituaire, imprimas, proces-verhaux, etc., 
xni 4 -xviii® s. (n oa 83-90), 

Correspondances, 1684-1793 (n 0 * 90-6)* 

Comptes rendus a Drion, agent g4n4ral de FOrdre aux Pays-Bas, 1771-5 (n* s 97-106). 

II. Commanderie magistrale de llainaut-Cambresis, dite du Pieton, 

Chartes, vers 1121-1794 (n os 107-397), 

Cartulaires et recueils de documents concernant les privileges de FOrdre, xui e S.-1797 
(n- 398-403), 

Recueils divers, xvF-xvin 4 s, (n OB 404-7), 

Biens et revenus (recettes et d4penses, terriers, rentes et fermages, d4clarations, etc.), 
1310-1785 (n 05 408-517). 

Actes divers, originaux et copies, 1342-1 762 (n 0ft 518-24), 

Charbonnages, 1591-1785 (n° 525). 

Comptes, 1360-1786 (n OB 526*715). 


1. La serie des registres a la m4me cote que celle 
des carlons et un numerotage parallele. 

2. Institute en exeeution de la loi duobrumaire an V, 


3. L. Devillers. Inv . anaL des arch . des comman¬ 
deries hetf/es de VOrdre de S. Jean de Jerusalem ou 
de Malle (Mons, 1876, in-4°), 

k 










— LXXXIl — 


Proces, 51 dossiers, 1388-1785 (n° 716), 

Anciens inventaires de 1536, 1570, 1590, 1599, 1632, 1682,1705; pieces concernant Tm- 
ventaire de 1785 (n oa 717-20). 

III* Commanderies de Orabant, 

a) Chantraine, Tirlemont et Vaillcmpont: 

Chartes, 1142-1773 (n os 721-62). 

Cartulaires, 1622-1788 (n oa 763-5), 

Recueils di ver s, xvm° s. (n oa 766-8). 

Biens et revenus (diclarations, terriers, cens., recettes, rentes, xiv°-xvm fl s. (n°* 769-92). 
Comptes, 1441-1797 (n 09 7934025). 

Proces et acies divers, xvn°-xvin° s. (n* B 1026-38). 

b ) La Braque : 

Charles, 1417-1790 [n™ 1039-66). 

Biens et revenus (terriers, registres de cens, etc.), 1731-1790 ( n ou 1067-9). 

Proces, 1704-1763 (n 09 1070-1). 

IV. Commanderies de Flandre. 

a) Slype (Teraple) : 

Cartulaire, xiu° s., vilin, 86 f, pet. in-fol., 138 actes des annees 1128-1255 (n° 1072). 
Documents divers, 1537*1795 (n°* 1073-80). 

b) Castres: 

Recueils divers, xviu* s. {n 0B 1081-5). 

Biens et revenus (rentes, declarations, terriers, etc.). 1532-1793 (n 0!l 1086-1137). 

Comptes, 1482-1790 (n* 9 1138-1206). 

Proces et actes divers, 1538-1794 (n 0B 1207-49). 

Anciens inventaires de 4711, 1746, 1 1767, 1768,1769 et apres 1758 (n 0i 1220-1). 

V. Commanderie de Villers le Temple au pays de Liege. 

Recueils divers, pieces, registres, 1520-1777 (n°* 1222-37). 

II convient d^ajouter a ['enumeratio n de ce fonds d*archives rindication de 267 pians, qui ont appar- 
tenu aux commanderies belges de TGrdre de Malte et qui sont conserves au depot de Mons 1 , et qnelques 
pieces supplementaires retrouv^es apres la confection de Pinventaire ; parmi ccllcs-ci, signalons uti 6tat 
des revenus du Temple de Douai pour 1579-1580 (n° 1238) a . 

B ruges (Ardi, de TEtat) 3 . — Quelques documents sur la commanderie de Slype: 

Y 3. Ordrc des Templiers ou de Malte. —Trois comptes de 1 a commanderie de Slype, 45574559* 
Inv. des reg. du Franc de Bruges, n° 15567. — Registre dextraits du tertier de 1756* 

Liege (Arcli. de PEtat) 4 . —Ce d^pot comprend (Inventaire des archives eccl^siastiques, n 09 6102- 
6141) 40 registres ainsi repartis: 


18 reg. de Pates, 1450-fin xvni® s* 

2 reg. intiiules Stock, xvi c s. 

2 reg. de baux, 1555 et 1698. 

1 terrier general renouvele en 1710. 

3 reg. de designation des biens, xiv e -xvi® s. 

1 reg. de spdcification des revenus pour Ytl lier s 
le Temple, 1582. 

1 registre de specificatiori des debiteurs, 1623. 


1 reg. de Stock (fragments), xvi e s. 

2 reg. aux recus, xvin e s. 

1 reg. aux comptes, 1546. 

2 reg. : Proces de C arti er de FU* malle contre Ia 

commanderie. 

3 reg. dc recette de IIuy, xvi c -xvn* s. 

2 reg. dc paies pour Fauron S. Pierre, xvn® s. 
1 reg. de comptes, id., xvm* s. 


Namur (Areh. d’Etat) 5 * — Signalons dans Ia s£rie des Archives eccl4siastiques (I, commanderie de 
Chantraine) tes numeros suivants : 

N° 459. Registre aux cens seigneuriaux dus a Ia commanderie de Chantraine, avec 
indicat ion des paiements, etc., 1740-1792* 

N* 459 a . Extrait du terrier de Chantraine de 1083, en ce qui concerne le comti de 
Namur. 

N° 460. Registre des biens de Chantraine, 1618-1630; la plupart de ceux^ei sont 
situis dans la Hesbaye Nauiuroise. 

N° 460 a . Registre sans titre, xviii* s., contenant la transcription d’actes rendus par 
les dues de Brabant et les empereurs d'AIlemagne en faveur de PHopital 
et du Temple, de 1109 a 1721 

N° 460 b* Liasse contenant des actes cTadmimstration et de procidure, xvm* s.* 


A cote des depots d’archives, il convient de citer les bibliotheques qui, elles 
aussi, ont recueilli des fragments, souvent importants, de fonds qui avaient autre- 


1. L. Devillers (Inv, des caries et pians, manu seri ts 
ei graves , qui sont conserves au depot des archives de 
VEiat k Mons, Mons, 1870,in-4°), indique235pians; 32 
au tres sont venus depuis cette epoque s’ajouter a la 
eollection. 

2* Id, Inv* an. des arch. des comm . belges, p.269. 


3. IPHoop. Nolice sur les archives de l*&tat k Bruges 
(Bruges, 1865,in-8 M ), p.52,et Tableau synoptique des 
a rch i v es de V&tat da n s lesp ro ^ i /i c es (B ru x el 1 e s, 1876, 
gr. in-4°), p. 10. 

4. Tableau synoplique** p. 3. 

5. Ta b lea u sy nop iique***, p* 11. 






- LXXXI1I — 


fois fait partie des archives de 1’Ordre. I)e cenombre sont, pour la langue de France, 
la Biblioth&que nationale a Paris, et a Gheltenham Ia collection de manuscrits de S. 
Thomas Phillipps : 


Paris (Bibliotheque nationale). — II n^entre pas dans le cadre de ce travail denumerer ici tous les 
manuscrits hospitaliers qidelle renferme \ nous nous bornons a signaler eeux qui ont le caractere de 
documents d'archives, et les recueil s de Statuts et d’Egards de FOrdre, qui, composes pour Tu sage des 
chevaliers de FH6pital, etaient originairement conservas dans leurs archives et avaient ce meme caractere: 


Fonds frangais. N° 1079, 
— 1080. 

— 1781* 

— 1978. 

— 1979. 

— 0019, 


9781. 

11772, 


11773. 

11774, 

11775-7. 

12010. 

12035. 

13531* 

13532. 

14411. 


14574. 

17255. 

17607. 

20334. 


— 20335-8 

— 23133. 
Nouv. acq. franc. 1442. 


Foods latin. 4191, 


5490, 

8998, 

8999, 

9000, 

9001-2 

9035, 


Regie, statuts (jusqiden 1433), egards, notes sur les grands 
maitres. Pap., milieu du xv* s., 206 f. 

Regie, statuts (juscju’en 1420), egards et statuts de 1428 a 
1440. Parch., milieu du xv e s,, 110 f. 

Etablissements, 1557. Pap., xvi° s., 148 f. 

Regie, statuts (jusqu*en 1314), Egards, Parch,, entre 1305 
et 1315, 215 f. 

Regie, statuts (jusquVn 1367), egards, ehronologie des 
grands maitres. Parch,, milieu du xtv e g M 200 f. cnviron. 

Regie, statuts (jusqiden 1302), Egards, ehronologie des 
grands maitres, documents divers (r^daction de Gudlaume 
de S. Este ve). Tres important ma nuscrit, compilat ion de 
1303, additions de 1311 et 1330. Parch., 305 f. L 

Etablissements, 1603. Pap,, 430 f, 

Denombrenient du grand prieure de France, et commanderis 
de S. Jean de Latran a Paris. Parch., 1404, provient de 
Monteil. 

Dtfnonibrement de Ia commanderie de S. Jean de Latran a 
Paris. Parch., 1404, provient de Monteil. 

Gens de S, Jean de Latran, 1406. Parch., provient de 
Monteil. 

BaiI, arpentage et terricr du D^luge, xvi e -xvn° s. Provient 
de Monteil. 

Terrier de Sours, 1638. 

Terricr de S. M a uvis, 1634. 

Regie, statuts (jusqu’en 1314), Egards, et statuts de 1320, 
Parch,, xiv° s,, 65 f, 

Etablissements, 1489. Pap., 192 f. 

Recueil d’observations sur Longine des droits utiles et 
honorifiques de Ia commanderie de Choisy le Temple, 
d*apres Tinventaire des titres de cette maison, 1741 ; 
table des titres et matieres de V inventa ire par J aeque- 
min, 1742. 

Terrier de la seigneurie de Sandouville, membre de S. 
Yaubourg, xv° s. 

Regie, statuts (jusqida J. B. des Ursins). Pap,, 138 f., xv° s. 

Etat des grands prieures et commanderies de Malte, xviii 0 s. 

59 pieces originales, relatives aux Templiers prisonniers a 
Auchy, Asnieres, Beauvais, Cr£py, Luzarches, Montm6- 
lian, Plassy, Seniis et Thiers, 1310-1311. 

Preuves de Malte. Provient de Ga igni e res, xvin e s. 

Etablissements, 1489. Pap. provient de Richelieu, 187 f. 

Registre des actes de profession des chevaliers... du grand 
prieure de France (12 novembre 1667-4 avril 1703), Pap., 
48 £, xvii e -xviii e s. 

Varia. On y r emar que ; Statuta S, Johannis Hierosolymitani 
(fragments des statuts de Pii. de Naillac, f. 124-38). 
Pap., 138 f, 

Charles originales des Templiers de Renneville, 22 pieces, 
xiP 5.-1346. 

Bulles pontificales, Ia plupart originales, sur TOrdre, pro- 
venant dVne commanderie de la langue d Allemagne, de 
Lucius a Innocent IV, xn fl -xin c s. 

Id., dTnnocent IV a Cl6mcnt V, xin°-xiv 0 s. 

Id,, de Clament V a Innocent VIII, xiv e -xv° s.; en outre, 
quelques pieces de grands maitres post^rieures au xiv c s. 

Pap ter s d’Anne de Naberat, xvtT s, Recueil de copies de 
pieces sur FOrdre, xn° S.-1621 ; la plupart des bulles 
pontificales transcrites sont empruntees aux archives du 
grand prieiir^ de France, 

Recueil de 51 pieces originales, 1163-1720, Ia plupart 
anciennes, concernant THopital et surtout le Temple; le 
prieur6 d r Aquitaine est particulierement bien repr£sent£. 


I. V. notre travail, Les Statuts de VOrdrede VIIdpit&l, dans Bibi, de VEc , des Ck. } xr.vm (1887), p, 350, 

k , 






— LXXX1V — 


Fonds latin. 

9748. 

— 

9800. 

— 

10070. 


11082. 

— 

11776. 

— 

12776. 

— 

15054. 

Fkndre. 

195. 

Titres, voEreE 

582. 

Ckirambault* 

1313-4 


Confirmation par le roi Francois I des privileges aceordtfs 
uux llospitaliers par ses pr^decesseurs. Provient des archives 
de Renneville, rouleau, 1514-5. 

18 chartes originales, concernant les Templiers du Saulx, du 
grand prieur6 de France, de S. Euklie, de Seniis, et T ad mini s- 
tration de leurs biens pendant le sequestre, 1219-1312, 
Communderies de Normandie, copies tir^es surtout des archives 
du grand prieurd de France; quclques originaux. (f. 56-141), 
xv°-xviii° s, Papiers de Ltkhaude. 

Cartulaire de Roais. V. plus hailt p. LX. 

Proces des Templiers. Registrc original, xiv° s. 

Copies de D. Estiennot, de pieces du xin° s,, concernant la 
commanderie de S. Mare d’Grkans (p. 414-61), 

Obituaire du Temple de Reims. Parch., 94 E, xin° s, Ed. E. 
de Barthdcmy, Obituaire du Temple de Reims dans Coli, des 
doc. ined., M6L hist., IV (Paris, 1882, iii-4 4 *), p, 303-36, 
Titres de la commanderie dc Haut-Avesncs en Artois, dcpins 
1188, originaux et copies, xii°-xvin 4 s. 

Inventa ire des titres de S. Mauvis, par Jacquemin, 1741 (tome II), 
Pieces intdressantes pour le Temple et THopital, H94-1716, 
pro ve nant surtout de Ia chambre des compte s, Originaux, 
vidimus et copies. 


Cheltenkam (Bibliotheque de S, Thomas Philipps). Cette riche bibliotheque comprend un assex 
grand nombre de mamiscrits relatifs au Temple et a THopitaE Nous ne signalerons ici que Ies plus pr6- 
deux pour Phistoire de ces deux ordres ; iis concernent preckiment le grand prieure de France : 

N ot 1333. 20 chartes de k commanderie de Beauvais en Gatinais, relatives a Ormoy, 

k Brosse, CorbeiI, Tourny, xnp-xv e s.; terrier du Bourgoult, 1482. 
Provient de MonteiE 

17 j 3. Litterae apostolicae et privilegia, item stabilimenta sive statuta Rhodiorum 
militum ordinis Hospitalis S. Joannis Hiero soli mi tau i, scripta Janure per 
Hugonem de Cunio, anno 1512, en ktin. 

29 j 2, Cartulaire d Etcrpigny, 1285, parch., xvhi s., 137 E, piteces transcrites de 
1158 a 1261. 


2973. Cartulaire de Sommereux et de Milly sous Clermont en Beauvaisis, parch., 
xni® s., 7 j E, in-foE Les pieces transcrites vont de 1150 a 1250 environ. 

2976. Contient: 1° Charte du 30 octobre 1190, de Cterambault dc Noyers devant 
Acre, donnant 100 s. de rente a THopital d’Arbonne; 2° Cinq cartons de 
chartes relatives a la commanderie du Temple du Sault sur Yonne, ainsi 
di vises : a) 20 chartes, xn e s.; b) 40 ch., xiv c s.; e) 51 ch,, xv e s.; d) 16 
ch., xiv*-xv e s. Quclques pieces concernent Sommereux et Beauvais en 
Gatinais. 

298E Gensier de S* MarcdOrkans, 1458, parch.,69 E, in-foE Provient de MonteiE 

2992. [Privileges de S. Antoine de Viennois, parch., xvi c s.] 

4368-9. Cens dus a THopital, xni B s., 5 et 8 E in-4°. 

4372. Cartulaire de FieIFes, 1409, parch., 38 E in-foE Provient. de MonteiE 

5867. Stabilimenta sacri ordinis milicie et Hospi talari orum Xenodochii Iherosoli- 
mitani, en latin. 

9459. Catalogue des chevaliers de FOrdre de S. Jean de Jerusalcm, xvm° s M 
5 tomes en 6 volumes, classes par ordre de grand s prieures. 

15942. Inventa ire des titres de Chantraine, 1622. Provient de Kerslake, 1861. 

16152. Chartes messines concernant FOrdre, xv° s. 

16165. Yol. IX. Chartes bordekises concernant TOrdre, xin e s., 16 pieces. 


GRAND PRIEURE d’aqUITAINE E 


Le grand prieure d’Aquitaine s’etendait sur le Poitou, la Vendee, 1’Aunis, la 
Sai n tonge, la Bretagne, TAnjou, le Maine, laTouraine et la partie meridionale du 
Berry; le chef-lieu etait a Poitiers, residence du grand prieur. 0n ignore la date 
exacte de sa fondation, mais elle peut selon toute vraisemblance se placer au com- 
mencement du xiv e siecle, au lendernain de Tineor paralion a TOrdre de THopital 


1. Bihlioffr&phie. -—- lEhistoire du grand prieure 
cTAquitaine na donne lleu a aucune publication d'en- 
semble; nous navans a citer que quclques monogra- 
phies ; L. de la B[outetiere]. Les grands prleurs 
d* Aquitaine } arti de dans la Revue hisiorique, nobi- 
li&ire et biographique > nouv. serie X (Paris, 1873, 
in 8°), p. 256-8. — Ch. Tranehant, Proces-verbal de 


rem is e de maisons di verses des Templiers nux che~ 
valiers llospitaliers de S , Jean de Jirusalem dans le 
Poitou (20 mai de Fannie 1313), dans Bulleiins de la 
Sociele des Antiquaires de VOuest^ 2 e trimestre 1882 
(Poitiers, 1882, in-S 0 ), p. 452-65. — X. Barbier dc 
Montault. Bulles du grand-maUre de Malle relatives 
it deux commanderies du prieure d’Aquitaine, dans 




LXXXV — 


des biens du Temple ’. 11 fut, comme Ie grand prieure de Champagne, un demem- 
brement du grand prieure de France, et les causes qui amenerent, dans d’autres 
langues, les remaniements des circonscriptions prieurales que nous avons eu 1’oc- 
casion de constater, durent egalement determiner, dans Io langue de France, 
1’etablissement des grands prieures d’Aquitaine et de Champagne. 

Les archives du grand prieure d’Aquitaine sont conservees au depot departe- 
mental de Ia Vienne a Poitiers. Elles forment un ensemble de 1006 liasses et 
d’environ 300 registres (Serie II 3 ); a ces chiffros il convient d’ajouter 1 liasse con- 
saeree a Ford re du Temple proprement dit (1159-1298), et le fonds dc S. Antoine de 
Viennois, qui fut incorpore, en 1777, u 1’ordre de Malte (62 liasses et 2 inventaires 
de commanderies). 

L’inventaire gener ai de cette serie a ete dresse, de 1839 a 1851, par M. Redet, 
archiviste de la Vienne, et for me un volume in-folio manuscrit de 317 pages, avec 
table et liste topograpliique des commanderies et de leurs membres. A cote de celui- 
ci, Ia plupart de ces commanderies possedent des inventaires anciens des xvi e , xvn e 
et xvin e siecles, dont voici la liste : 

Le grand prieure etait divise en 35 commanderies, mais la plupart d’entre elles 
comptaient parmi leurs membres plusieurs commanderies anciennes, souvent tres 


Angers (Temple cT), 1509 s 2 inventaires, 
Amboisc, fin du xvi° s, 

Ballan, 1725, 

Reauvais, 1737. 

Blkon (le), 1692 ? et i mventaire pour les 
titres postdricurs a 1092. 

Rourgneuf, 1512. 

Champgillon, vers 1730, 

Chasseneuilj 1669 et 1737. 

Rpine (1), 1747 et xvin 0 s. 

Fretay, 1694, 

Montgauguier, 1070, 1708 et xviii 6 s.. 


Loudun, 1729 et 1730, 

Moulins, 1720. 

Nantes, 1714 et 1717. 

Perrot (le), 1715. 

Roufiac, 1738. 

S. Gemme, 1576, 

S, Georges, 1708 et 1730. 

S. Georges les Baillargeaux, 1009 et 1730, 

S. R£my ct Ia Vausseau, 1692, 

Thor^e, vers 1500. 

Yilledieu(Ia), Beauvoir, Petite Lande (Ia), 1713, 
Vitray et Ile de Sazay, 1713, 


De ces inventaires, les uns sont conserves dans les liasses, les autres (et ce 
sont les plus nombreux) sont classes parmi les registres. 


Revue his tori que de VOuest, no lices, VI (Vannes, 
1890, in-8°), p. 293-301.— L, dc la Routeliere, Pos¬ 
ses sions territoriales des ordres religieux ei milita ires 
(liospitaliers et Templiers) dans le departement de 
la Vendee, La Roche sur Yon, 1873, in-8°, 16 p. — 
Le meme. Cartulaire de Coudrie, dans Archives 
historiques du Poitou, II (Poitiers, 1873,in-8*), p. 
149-215. — A. de Barth^lemy. Recherches sur les 
biens des Templiers et des liospitaliers de S. Jean 
en Bretagne, dans M4 tanges historiques et archeolo- 
giques sur la Bretagne, 2 C serie, fasc. I, (Paris, 1868, 
in-8 0 ), p, 49-68. — Le meme, Charles de Conan IV, 
duc de Bretagne, relatives aux biens de Vordre du 
Temple et de Vordre de S. Jean de Jermalem, dans 
Ribliotkeque de VEcole des chartes, XXXIII (Paris, 
1872, in-8°), p, 445-56. —- P. Delabigne-Villeneuve. 
Ordres milita ires et hospitaliers, Templiers et IIos pi¬ 
la lier s de S , Jean de Jerasalem ou chemliers de 
Malte, dans Ballet in arcMologique de V Association 
bretonne, IV (Rcnneset Paris, 1852, in-8°), p, 188-202. 
“* Le chevalier de Fr^minville, Notice sur quelques 
manumenls de Vordre des Templiers dans le departe¬ 
ment des Cdtes-du-Nord, dans Me mo i res de la Socie te 
des Anliquaires de France, XV (Paris, 1840, in-8°), 
p. 343-59, 1 pl, (L'auteur attribue a tort ces monu- 
ments aux Templiers.) — Rosenzweig. Memoire sur 
les ordres religieux milita i res du Temple et de VII6- 
pital, leurs e tah lisse menis et leurs iglises, observes 
dans le departement du Morbihan dans M emo ires lus 
a la Sorbonae dans les seances extraordinaires du 
Comite des travaux historiques et des Societ6s 
sanantes, tenues les 21,22 et 23 novembre 1861 (Paris, 


1863, in-8°), p. 191-201. — Leguicheux. La comman - 
derie da Gueliant, dans BulL de la Soc . d*agr, } arts 
et Sciences de la Sarthe, XVIII (Le Mans, 1865, 
in-8°), p, 647-63 L — II. Roquet. Reck . hist. sur 
Laigni en Belin dans BulL de la Soc , d* agrie. de 
la Sarthe , 2 e serie, XXIV (Le Mans, 1889, in~8°); 
ce travail contient une note (p. 115), consacree a 

I Epine, membre du Gueliant.— E. Queruau-Lamerie* 
Titres et documents concernant la commanderie de 
Thevalles de Vordre de Malte, dans Proce s-ver haux et 
documents de la Commission hist . et arch. de la 
Mayenne, II (Laval, 1883, In-8 0 ), p. 235-48. — Alf. 
Richard. Les chartes de la commanderie du Sauze, 
1208-1238, dans Arch . hisL du Poitou, XX (Poitiers, 
1889, in-8*), p. 220-32. — P,-B. Barraud. Chaleau - 
bernard, dans BulL de la Soc . des arch . hist. Revue 
de la Sain tonge et de L A unis, X (La Rochelle, 1890, 
in-8°), p. 32-8, 1 pl. —- Paul Mercier. La comman » 
derie de ChAteaubernard, dans Revue de la Sain- 
tonge et de L Annis, X, p. 320-2 (complement du 
travail precedent), — Abbe Guillotin de Gorson, 

II isto i re de la commanderie du Temple de Carentoir, 
dans BulL de la Soc . polymathique du Morbihan, 
annee 1870 [Vannes, 1870, in-8°), p* 33-82. — Le meme. 
Details sur les commanderies d > Ille-et- Vilaine, dans 
pQuiile his torique de Larcheveeke de Rennes, III 
(Rennes et Paris, 1882, in-8°), p. 62-107. 

1. Aux dernieres annees duxm c sieele, lescomman- 
deries qui formerent le grand prieurd d Aquitaine 
obeissaient encore au grand prieur de France (1291) ; 
en 1330, au contraire Guillaume du Mail (de Malleo) 
etait deja grand prieur d’Aquitame. 





— LXXXVI — 


eloignees du chefde la commanderie. Ce groupement avait eu pour but, a lepoque 
oii les terres et les bieus de 1’Ordre avaient diminue, de maintenir pour chaque 
commandeur un revenu constant. 

Le tableau suivant indique sommairement le cadre de classement des liasses 
et des registres : 

Liasses. — Elles sont au nombre de 1006, numerotees de i a 1005; la derniere 
ne porte pas dc numero d’ordre. En voici le detail : 


1 . 

Hospitaliers. Privileges, bulles, ehartes 
et lettres patentes, pieces concernant 
FOrdre en ggndral, 1154-1444* 

2. 

Id*, 14554600* 

3. 

Id., XVI1°-XTIII* s*. 

4. 

Prieure d*Aquitaine. Titres, 1366-1700. 

5. 

Id*, 1700-1785, et quelques preuves de 
noblesse, 16184724* 

6. 

Amboise 1 (Temple et Hopital S* Jean 
de Ilsle). Titres, 12504640* 

7. 

Id*, 1643-1728* 

8. 

Villect environs d 7 Amboise, 13444500* 

9. 

Id.* 15014550* 

10. 

Id*, 1551-1600. 

11. 

Id*, 1601-1680. 

12. 

Id., 1681-1742. 

13. 

Id. Deciarations, 1401-1708* 

14. 

S* Martin le Beau, Lussault et Mont- 
louis, 1307-1674. 

15. 

Nazelles, N^gron, Noisay, S* Ouen du 
Bois, 1419-1695. 

16. 

Meslan, Souvigny, Vali^res, Pontlevoy, 
13744 680* 

17-18. 

Membres : Temple de Francueil et de 
Luzilld, RMr£, Sublaines, Ia Croix, 
Dierre, Civray* Titres, 1256-1747 ; 
deciarations, xv e -xvn* s. 

19. 

Membre de Ia Perchaye (commanderie 
jusqiFau xvF s*), 1380*1620. 

20. 

Id*, 16214747* 

21. 

Id. Deciarations, 1410-1747* 

22. 

Membre de S* Jean de la Lande, meta i* 
rie du Petit Aubray, 1397-1693* 
Membre de Tours, paroisse S* Pier re 
du Boille, 1216 1600. 

23. 

24. 

Id ? 1601-1771* 

25. 

Bois de la commanderie, 1529-1770* 

26-27. 

Registres de cens et rentes, et d 7 exlu- 
bitions auxeontrats, 1461*1687. 

28. 

Terriers, 1630-1760. 

Angers 2 (Hopital ancien). Titres, 1206- 
1772* 

29. 

30. 

Ville. Baux a rente, ventes, d^elara- 
tions, etc., dass&es suivant les noms 
des rues, 1370-1730, 

31-35. 

Id*, 1333-1743* 

36. 

Id* Proccdures, 1617-1628* 

Environs d*Angers, 1409-1728. 

37-40. 

41-42. 

Papiers censiers et rentiers d^Angers, 
Eourg, ChefTe, Feneu, Plumoison, 
Nouet, Andard, 1443*1720* 

Registre de deciarations, 1452*vers 1600. 

43-44. 

45-46. 

Registres dVssises, 1431-1731* 

47-50. 

Membre d 7 Andard, 57 dossiers, 1342- 
1730* 

51-54. 

Membre de Plumoison, 1412-1728* 

55. 

Id* Assises et censiers, 1557*1766. 

56-67. 

Membre de Sauge FHopital, 154 dos¬ 
siers, 1345-1729* 

68-71. 

Id. Censiers et rentiers, registres de 
recettes, 34 reg., 1484-1716* 


72* Id. Registres d’assises, 6 reg*, 1532- 

1728. 

73-78. Membre do Coudray-Macouart, 65 dos¬ 
siers, 1364-1730* 

79. Id. Papiers rentiers, 7 reg,, 1548-1643; 

registres dassises, 4 reg., 1419-1686. 

80-93, Membre de Thor6e (le Temple de 
Rauge etait uni a cette maison), 104 
dossiers, 12994744. 

94. Id. Titres noti compris dans les liasses 

80-93, 1216-1687. 

95-97. Id. Inveotaire des titres, vers 1500 ; 

censiers, 13 reg*, xvi e S.-1653; regis¬ 
tres dkssise, 8 reg., 1406-1689* 

98-102* Membre de S. Jean du Feuillet et de S* 
Jean de Beauvais, 80 dossiers, 1305- 
1725. 

103* Membre de Vernantes, 19 dossiers et 
2 censiers; 1 reg. dkssise, 1458-1722. 

104* Angers (Temple ancien). Pieces origi¬ 

nales, 1229-1630. 

105. Id., 1631-1637* 

106. Id., 1738-1771. 

107-09. Ville d 7 Angers, 1338-1750. 

110-11. Environs d’Angers. Titres de rentes, 

deciarations, 1238-1747. 

112. Membre de Brain sur FAuthion, 1385- 
1700. 

113* Id*, 1701-1746. 

114. kl., memoireset proccdures, 1437-1714. 

115. Id. Registres de cens, assises et decia¬ 
rations, 13 registres, 1393-1731. 

116. Membre d*Ouches, xiv e S.-1697* 

117. Id* Groupe de titres communaux pour 
les paroisses de Tier^e, 1538-1715; de 
Briollay, 15414729; cFEtriche, 1540* 
1721, 

TI8. Membre de Marolles, 202 pieces, 1307« 
1630* 

119* Id. Contrats dkcquets, deciarations, 

1605-1683* 

120. Id* Baux, 1710-1746 ; 11 registres 
dkssises et de deciarations, 1414-1734. 

121, Membre de Montsoreau. Etat des do- 
maines, 1370-1600* 

122* Id,, 1601-1700* 

123* Id., 1701-1787* 

124* Id* Registres dkssises, de cens et rentes, 
14 registres, 1512-1741. 

125* Membre de Precign£ (Temple). Titres, 

1219-1500* 

126. Id., xvi* s, 

127* Id., xvu*-xviii 0 s* 

128-29. Id. Censiers, assises, journal do rece- 
veur de Pr^cign^ et Montsoreau, 1449- 
1741, 25 registres. 

130. Angers, Brain sur TAuthiou, Moz6, Gu* 
ches, le Plessts, Gr amo ire . Pellouaille, 
Marolles, Montsoreau et Pr£cign£, 5 
papiers censiers, 1458-1534; 3 regis¬ 
tres de deciarations, 1435-1536* 


1* Indre-et-Loire, arr* Tours, chef-lieu de cani. 


2, Maine-et-Loire, chef-lieu de dep. 










LXXXV1I — 


131. Id., G regis tres, 1537*1727, 

132. Id., 8 registres d’assises, 14064601. 

133. Id., 8 registres, 1628-1731. 

134. Membre de Beconnais, 13234650. 

135. Id. Ventes, arrentements, declarations, 
16514755. 

136-37. Id, Registres dassises, censet rentes, 
10 registres, 14214735, 

138. Id. S. Jean de Segr6 (dependant de 
Beconnais), titres de rente, declarations, 
censi er s, etc,, 14594752. 

139*41. Ildpital de Bouilltf-M6nurd (dependant 

de Beconnais), baux, titres, papier d’as- 
sises, cens et rentes, 10 registres d*as- 
sises; cens et rentes, 1403-1753, 

142-45. Id. Bailliage de Chateau Gontier (de¬ 
pendant de Beconnais), titres, baux, 
rentes, registres de cens ct d4clara- 
tions, 1448-1730, 

146-48. Id. Beconnais, Segr£, BouilhSetChateau- 

Gonthier, cens et rentes, 14434599; 
8 registres de declarations et d’assises, 

1519-1679. 

149. Amigny l > commanderie du Temple. 
Titres, 12544633. 

150. Id., 1646 1751. 

151. Ponthiou, paroisse de Brioux, 1608 
1694 ; Virollet, paroisse de Brioux, 
1498-1751. 

152. La Villedieu dAunay, 1341-1752. 

153. Metairie de la Barre Clairin, 1545- 
1741; Bret, 1313-1741, 

154. Dimes de Gournay, 14394752; com¬ 
manderie de Sauz^ 2 , 1385-1740, 

155. Commanderie de Civray 3 4 5 , 1410-1573, 

156. Id,, 1613-1752. 

157. Declarations d^Ansigny. 15284658; de 
Juille, 1533-1656; de S, Uger, 1524- 
1614. 

158. Artins\ Titres, 1282-1566. 

159. Id., 1507-1592. 

160. Id., 1605-1650. 

161-64. Id., 17024780, 

165-68. Membre de S. Jean des Aizes, Temple, 
1389-1734. 

169. Membre de S. Jean du Boulay, 1453- 
1625. 

170-72» Membre de S, Jean de Chateau du Loir, 
1336-1751, 

173-77. Membre de S. Jean de Cougners, 1239- 

1712. 

178-80. Membre dc S, Jean de Horte, 1312- 

1780, 

181-85. Membre de S. Jean de Ruisseaux, 1352- 
1780. 

183, Baltan , commanderie du Temple 
Titres, 1219-1500. 

184, Id., 1501-1550. 

185, Id., 15514 600, 

186, Id., 16014650. 

187, Id,* 1651-1700. 


1. Ensigne, Deux-Scvres, arr, Meile, eant, Brioux. 

2. Id., arr, Melie, eant. Sauz^-Vaussais, com, Sauze* 

3. Vienne, arr,, eant, et com. Civray. 

4. Loir-et-Cher, arr, Vendome, eant, Montoire, 
com. Artins» 

5. Indre-et-Loire, arr. Tours, eant, Montbazon. 

6. Loir-et-Cher, arr, Blois, eant. S. Aignan, eom. 
Mareuil. 

7. Charente-Inferieure, arr. S» Jeao-d'AngeIy, eant. 
Matha. 

6. Gharente, arr. et eant, Cognac. 

9. Charente, arr. Cognac, eant. Segonzac, 

10, Charente, arr. Angouleme, eant, S, Amand de 


188. , Id,, 17054733. 

189. Id., 71354790. 

190. Condamnation pour la commanderie de 

Ballan, 1 registre, 15964621; 3 regis- 
tres des plaids, 1610-1722. 

191. Conftrenees et arpentements de fres- 
ches, 1587-1696. 

192-95. Declarations dlidritages, 1371-1744. 

196, Membres du Puy de Monts, fief, 1460- 

1729; et de Langeais, fief, 1650-1742, 

197-98, Membre de Loquaire, seigneurie, pa¬ 
roisse d’Azay le Rideau, 1288-1745. 

199-200, Membre de Illopital S. Nicolas du 
Gast, a Sonzay, ancienne possession du 
Temple, 12704747. 

201-5. Membre de Fllopital de Dolus, 1360- 
1688. 

206-7. Membre de Linieres 6 7 , ancienne com¬ 
manderie, vers 1450-1749, 

208-10. Registres de cens et rentes de Ballan, 
1422-1705. 

211. Registres divers, 5 registres, 1507- 

1620. 

212-17, Beauvais sur Matha 1 , commanderie du 
Temple. Titres, 1344-1788. 

218. Id. Proces, 17044 705. 

219. Id. Declarations, 1579-1642. 

220-22. Id. Declarations rendues au xvn e siecle, 

450 declarations. 

223. Id, Declarations rendues en 1745, 229 
declarations, 

224-26. Commanderie de Ghateaubernard 8 et 

Aogle 9 (Temple), membre de Beauvais, 
1220-1786. 

227-29. Temples d’Angoulcme et de Dognon de 
Blanzac, membres de Beauvais, 1475- 
1784» 

230-31, Commanderie du Fouilloux 1 * et Temple 
de Boixe, membres de Beauvais, 1457- 
1761, 

232. Depouillement des titres de Beauvais, 

1737. 

233. Blizon {&J 11 , commanderie du Temple, 
r fitres, 12404498. 

234-41. Id., 15014790. 

242-48, Beauvais les Buzangais, membre du 
Blizon, 13694790. 

249-53. Commanderie de Lespinaz 12 , membre 
du Blizon, xiv 0 -xviii e s. 

254, I/Hopital sousPi^gu, membre du Blizon, 
xv e -xvni° s. 

255-56» Commanderie de Yillejesus t3 , membre 
du Blizon, 1193-xvm e s, 

257-63. Commanderie de Plaincourault 1 *, mem¬ 
bre du Blizon, 1241-1754» 

264, Id, Terriers, inventaires, etc. 1542- 

1738, 

265-66, Commanderie de Roufilac 1& , membre du 
Blizon, 1401-1775. 

267-68. Commanderie de Ia Vaudieu 16 , membre 
du Blizon, 1242-1733* 


Boisse, com, La Chapelle* 

11, Indre, arr, Le Blanc, eant, Mezieres en Brenne, 
com, S. Michcl en Brenne. 

12, Indre-et-Loire, arr. Loches, eant, Le Grand 
Pressigny, eom. Barrou. 

13. Indre-et-Loire, arr. Loches, eant. Preuilly, com. 
Bossay. 

14. Indre, arr. Le Blanc, eant, Tournon, com, Me- 
rigny, 

J5. Vienne, arr» Montmoriilon, eant. La Tr^mouille, 
com. Hains. 

16. Indre, arr. Le Blanc, eant. Relabre, com. S. 
Hilaire de Bcnaise, 






— lxxxviii — 


269 . 


270. 


272-80. 

281-82. 

283-84. 


285. 

286. 

287-92. 

293-94. 

295-96. 

297. 

298. 

299. 

300-2. 

303. 

304-6. 

307-8. 

309-10. 


311-12. 

313-16. 


317-18. 


319-26. 

327-28. 


Commanderie de S. Auprien 1 , 1307- 
vviu 0 s,. et seigneurie de Charnome r 
membres du Blizon, 1384-1733. 

Censiers, 1435-1691, et terners, 1542- 
1692, du Blizon. 

BoureneuP . Titres, 1357-1772. 
Procedures, 1666-1757. 

Rogatien et Perigny, 1364-1675. 

Declarations, xvi” s. 

Greffc de Bourgneuf, enquetes, cura- 
telles, iugeinents, 151 <-154/. 

Id Registres, 1439-1747. 

Registres de notifications et censiers, 
1539-1712, 14 registres. 

Commanderie de ThairV*, membre de 
Bourgneut, 1302-1753. 

Id Declarations, 1489-1760. 

Id, Censiers, 1533 et 1660; registres 
du grelfe de Thaire, 1538-1733, 1 i reg. 
Inventaire des titres de Bourgneut et 
Thair6, 1512. „ . 

Carentoir*, commanderie du lemplt. 
Titres 1391-1776. 

Declarations, Pont d’Aoust, 1514-1 1 26. 
Id. T em ple de Coefferie, 1469-1776. 

Id. Hopitaux S. Jean de Villenart, de 
Bezon et de Neant; Tcmple de GuiUac, 

Id. Temple de 1’Hdpital en Malansae, 
1604-1776; Temple de Gucrno, louJ- 
1757- Templcsvieuxet neufdeLimerzel, 
1585-1727; Temple de Fescal en Peaulc, 
1633-1678; Temple de S. Jean de 
Quiestembert, 1416-1726; Temple de 
U Vraie Croix, 1412-1726; lemple de 
Corvello, 1604-1726 ; S. Jean de Len- 
tiern, 1619-1757. , r j R1 7 -e 

Id. Hopital de Quessoy, 1516-1/ tb. 

Id. Coi linee, 1619-1719 ; PlameWe, 
1619-1719; Plainttel, 1574-1733; 1 latt* 
guenoual, 1738-1745 ; Croix Home, 
1460-1772; Hopital en PUhtSreI, IbO i- 
1675 ; S. Jean du Fort d Establehon, 
1554-1774. 

Id. Bailliages de Canas, 1605-1773; de 
la II oussave, 1619-17 45 ; de V ildd, 

paroisse de Flouer, 1747-1774; de 
Vilde, paroisse de Tadain, 159 i-l < 
du Pont de Terre, 1478-1773 ; de 
Drouris, 1707-1718 ; fief de Mousson, 
1658-1712 ; maisons a Dinan, IbU- 
1718; b a illi age de la Chapelle Chaus- 
see, 1719-1721 ; Roz sur Couesnon, 

1609-1746. . . 

Cenan*. Baux, censiers, registres d as- 

sises, 1448-1789. , 

rt .7 flll L PlTll! L' ■ 


Ventes, baux, echanges, procedures, 
etc., 1390-1789. 

329 Inventaire des titres de 1576. 

330-84. Censiers, registres d’assises, d^clara- 
tions, etc., 1450-1788, 

335-45. Champgillon *. Moulin de Potels, Mau- 
IV[iy, Boornezeau, les Magnils, la Fou- 
raudiere, S. Pexine, Lermenanlt, 

S. Gemme de Lucon, etc,, 1224-1781. 

346-51. Declarations, 1501-1753. 

352-56. Hopital de Thire, baux, declarations, 
1323-1753. 

357. Hopital de Chanme, 1552-1753 ; S. 
Gemme de Lucon, 1446-1751. 

358-59. Seigneuries de la Touchc Maurice et de 
la Chataigneraie aux Couteaux, etc., 
1380-1727. 

360-63. La Touche Maurice, la Chataigneraie 
aux Couteaux, Villedieu, Charraut, 
Chantonnay, 1523-1753. 

364-66. Temple de Puyb6liard, fief, 1458-1764. 

367-69. Censiers de Champgillon et de ses mem¬ 
bres, 1380-xm' S., 16 registres. 

370-75, Registres d T insinuations, assises, in- 

ventaireSj xvp-xvm 0 s. 

376-79. Commanderie de Rilly% membre dc 

Champgillon, 1455-1784. 

380-84. Coudrie 10 . Titres, 1229-1760; mttaine 
de FEspinaciere, 1380-1660 ; Mareuil, 
1585-1734; declarations, 1527-1732. ^ 

385-88 LTlopitau a Machecou, 1722-1727, 

et Coudrie, 1525-1757, declarations. 

389. Rentiers, 9 registres, 1389-1600. 

39Q. Commanderie des Habittes memore 

de Coudrie. Titres, transactions, 

aveux, 1222-1755. 

391. Id. Declarations, 1509-1744. 

392. Id. Rentiers, 1300-1593. 

393-96. Id. S. HilaireetN.D. de Ri6,17-i2-l/32. 

397, Id. Registres d’insinuation, laol-loao. 

398-99 Commanderie de Lande Blanche , 
(Temple), membre de Coudrie, 13-it»- 
1737. 

400 Id Declarations, 1529-173 i. 

401. Id. Rentiers, 1430-1598, 8 registres; 

registres d’assises et gretle, 1605-1693. 

402-4 Commanderie de Bourgneul mem¬ 
bre de Coudrie, 1361-1759. Titres, as- 
si ses, declarations. 

405-7, Id. Procedures, 1712-1719. 

408-10. Commanderie des Biers lt , membre de 
Coudrie, 1398-1755. 

411-12. Id. Declarations, 1509-1747. 

413-15. Id. Greffe des Biers, 1554-1754. _ 

416-17- Id. Registres d’assises, 1509-172;>, 

418, Enquete sur le nonagium, vers 14o0 ; 

terrier de Coudrie et d^pendances. 

419-21. Les Epat)X v % commanderie du Temple. 
Titres, 1231-1772. 

422. Id. Proces-verbaux de visite et ameho- 

rissements, 1565-1755. 


1. Indre, arr. Le Blanc, eant Belabre, com. ChS- 
leau Guillaume. 

2. Id., id., id., com. Mauvieres. 

3. Charente-Inferieure, arr. La Rochelle, eant. La 

Jsrnc* > 

4. Charente-Inferieure, arr. Rochefort, eant. Ai- 

grefeuille. _ ... 

5 Morbiban, arr* Vannes, cani. La baci ) - 

6'. Deux-Sevres, arr. Niort, eant. Coulonges, com. 

7. Vendee, arr. Fontenay, eant. Maillezais, com. 

Benet. _ TT 

$, Vendee, arr* Fontenay, cani. S. llcrmine. 


9. VendfSe, arr. La Roche sur Yon, eant. Mareuil, 
com. Gorbaou. 

10. Vendee, arr. Les Sables, eant. Challans, com. 
Sallertaine. 

11. Vendee, arr. Les Sables, eant. Palluau. 

12. Vendee, arr. La Roche sur Yon, eant, et com. 

13 Vendee, arr. Les Sables, eant. La Mothe Achard, 
com, La Chapelle Achard. 

14. Loire-Inferieure, arr. Paimboeuf, eant, et com. 

S. Pere en Retx. 

15, Charente-Inferieure, arr, Saintes, eant. Gemozac, 
com. Meursac* 











— LXXXIX — 


423. Id. Droits a Restaud, 1371-1733* 

424. Id* Declarat ions, 1473-1732. 

425* Commanderie de Villeneuve(Temple), 

xn* s*4732* 

426-27* Commanderie du Breuil de Pas 2 , 1339- 
1507* 

428-31* Commanderie de Couraut 3 , 1291-1785* 

432-33. Commanderie des Eglises dWrgenteuil 4 , 
14454761* 

434* Commanderie de Civrac(Temple), 

1290-1758* 

435* Commanderie de Bussac 6 , 1324-1762* 

436-37* Commanderie» de Chapnier 7 , 1475- 

1761; de Lugeras 8 , 1374-1493; de 
Cherzac 0 , (Temple), 1 304-1755; paroisse 
de S* Palais 10 , 1471-1485. 

438-39* Commanderie du Tastre et du D efferi ds u , 

1455-1758* 

440, Temple de Vivi Ile 1S , 1275-1785* 

441* Marennes, Thessoux, S* Just, S* jean 
d* Angi es, mat a is salants, 1345*1669* 

442, Terre de Beloire, (Temple), 1232-1690; 

lieux divers, 13204693. 

443-47* Feoiette ia . Titres, 12894761. 

448. Proccs-verbaux de visite et d'amo¬ 

lior issement, 1596-1762* 

449-53. Paroisse de Nalliers, fiefs du Por- 

tault, de Ia berarderie, 1400-1665; pa¬ 
roisse de Thir^, mgtairiede Ia Bergerie, 
1404-1665; paroisse S* Jean de Beugne, 
1311-1507; S* Hermine, 1571-1665; 
S* Xiiire, 1544-1667; paroissesde S* Vin¬ 
cent du Pori du Lay et de Bournezeau, 
1282-1755; paroisses de Ia Caillere, S. Ili- 
Ia ire du Bois, Ia Jaudonntere, Bazoges et 
Mouilleron, 1389*1682 ; paroisse du 
Brcuil-Barret, seigneurie du Teii, 1366* 
1091; autres lieux: Serigne* Pouill^, 
S. Martin des Fontaines, S* Nicolas de 
Ia Chaize le Yicomte, Puyb^Iiard, 1452- 
1666* 

454-59* Declarat i ons, class^cs suivant le nom 

des Iocalit^s, xYP-xvii 0 s*, 4 registrcs ; 
regi st res de cens et r entes, 1400 et 1420, 
1598 et 1620* 

460-63* Terriers, 1657 et 1688; assises, 1440- 
1470, et papiers des xvi*-xviii° s* 

464-66 * La Feuillee u * C ette commande rie com p - 

tait 8 membres : La Feuillee, Qutmpor, 
Ilopital S. Jean de Crosty, Mael et 
Louch, Pontmelvez, Plouarel, Temple 
de S. Jean en Plelo, le Pailacret. Fonds 
trbs pauvre, 15004758* 

467-70. Les Fossas Chaslon Titres, 1520-1781. 

471-72* D^clarations, par nom de localittSs, 
1562-1757. 

473-75* Commanderie de Ia B augeri e !li , inembre 
des Fossas Chaslon, 1459-1768* 

4 76-502* Fret ay 17 , com m a nderie d u T e m p 1 e , 


I* Id., id,, eant. Saujon, com* S* Romain de Benet* 
2* ld M id*, eant, et com* Saujon* 

3. Id*, arr.S* Jean d'Angely, eant* Loulay. 

4* Id., arr* et cani. S* Jean d’AngeIy, 

5* Id., arr. Jonzac, eant* et com* Mirambeau* 

6* Id*, id,, eant. Montlieu* 

7* Id., id*, id* 

8* Id., id*, id* 

9, ld. t id., id* 

10* Id., id*, id. 

11* Charente, arr* Barbezieux, eant* Baignes. 

12* Id,, arr. et eant. Barbezieux* 

13* Vendde, arr. Fontenay, eant* S* Hermine, com* 


2471 articles, d’apres Pinvcntaire de 
1694, concernant Fretay, Loches, Va- 
rennes et Launay-Bidault, 1212-1694. 
503* Id. Titres, non inventori es en 1694, 
1223-xvu* s. 

504* Id*, 1630-1650. 

505. Id., 1650-1670* 

506* Id., 16714703* 

507* Id., 1704-1740* 

508* Id*, 17414776. 

509-12. Proc6dures, 16384 758, 

513-16* Commanderie de S. Jean sur Indre l \ 
annexe de Fretay, 614 articles, cPaprcs 
Pinventaire de 1694, xin e -xvii c s. 
517-21* Commanderie de Ia Chastrc aux Grol- 

les, annexe de Fretay, 493 articles, 
xiiP-xviP s, 

522* La Chastre aux Grolles, 1395-1750, 

S* Jean sur Indre, 14844701, titres 
non inventories en 1694* 

523* Fretay, papiers rentiers et censiers, 

1636-1704* 

524. Comptes, 1424-1696. 

525 Papiers dassises, 1442-1696* 

526-29* S, Georges™* Titres, 13474789. 

530-32* Ilotel de Ia commanderie et autres 

domaines a Poitiers, 1472-1717 ; pa¬ 
roisses de Montamisd, 1438-1765, de 
Dissai, 1444-1783, de S* Cyr, 1667- 
1719, de Liniers, Lavauxetla Chapclle 
Moliere, 14414717* 

503-5* Commanderie de Chasseneuilannexe 

de S* Georges, 1428-1789. 

536* Id. Proces avee Feveque de Poitiers, 

16214707* 

537. Aventon, 1430-1747, 

538. Martigny, 1457-1737 ; Jaunay, 1626- 
1686, Bonnillet, 1338-1470. Inventaires 
de Chasseneuil, 1669 et 1737; assises 
de Chasseneuil, 1614-1716* 

539-41. Commanderie de PEpine 31 (Temple), 

annexe de S* Georges, 13324769* 

542* S* Georges, Chasseneuil et TEpine, 

censiers, 13 registrcs, xiv e -xvn e s, 

543* Id. Actes de juridiction, 1751-1788; 

registrcs dassises, 13914716; registrcs 
du greffe, 1586-1786* 

544-46* Commanderie de Montgaugier(Tem¬ 

ple), annexe de S* Georges, 1258-1789* 
547-49* Id* Maisonneuve, 13964 761, 

550-55* Id* Declarati ons aux Gourjaudieres, 

1395-1729; a la Bissibre, 14074601; a 
Repantin, 1487-1715; aBeaulieu, 1488- 
1685; a Ia Touche, paroisse de Cherves, 
1478-1790; a Thenezay, 1423-1778; a 
la Rose, paroisse de Jarzay, 1501-1688; 
a Assay, 1392-1718; a Culum, 1469- 
1624; a Mazcuil, 1430-1687; a Sauves, 
1417-1688; a Chouppes, (Temple de 


S* Etienne de Brillouet* 

14. Fimstere, arr. Chateaufin* eant, Huelgoat. 

15. Vendee, arr. Les Sables, eant* La Mothe Aehard, 
com* Nieul le Dolent* 

16* Vendee, arr, Les Sables, eant, Talmont, com* 
S, Vincent sur Jevid, 

17. Indre-et-Loire, arr*, eant, et com. Loches* 

18. Les Arehives nat* a Paris conservent une liasse 
de minutes (1719) de Ia justice de Fretay (Z 3 , 865), 

19. Vienne, arr* Poitiers, chef-lieu de eant, 

20* Id-, id*, eant* S* Georges* 

21* Id*, id*, eant, Vouille, com* Beruges, 

22. Id*, id*, eant. Mirebeau* 

/ 





— XG — 


Neuville), 1476-1765; a Poligny, 1439- 
1715; ii Savigny, 1440-1605; a Cham- 
pigny le Sec, 1445-1703; a Youzailles, 
1392-1715; a Airon-Maille, 1459-1752. 

556-57. Registres de cens ct rentes de Mont- 
gauguier, 41 registres * 1519-1753; as- 
sises, 22 eahiers, 1701-1753* 

558-59. Commanderie de Ia Lande deCron 1 * , 
annexe de S. Georges, declarations, 
baux, cens et rentes, proces-verbaux, 
procedures, 1440-1789* 

560* Comptes de S* Georges, Chasseneuil, 
FEpine, Montgauguier et Ia Lande de 
Gron, 1393-1614, 15 registres. 

561-64, Le Guiliant *, commanderie do Temple* 
Titres, 1271-1772* 

565* Hopital S. Michel de Ballon, raembre 
du Gueliant, baux, rentes, declara¬ 
tions, ete*, 1385-1742. 

566-67* Seigneurie de S* Jean de Beaumont le 
Yicomte, membre du Gueliant, decla¬ 
ratio ns, procedures, 1401-1736* 

568-69* Hopital de Bercon, membre du Gue¬ 
liant, declarations, 1405-1739. 

570. Seigneurie dc S, Catherine, membre du 
GuMiant, 1407-1773; seigneurie de 
Courtoussaints, membre du Gueliant, 
1398-1746. 

571. Seigneurie de PEpine en Blin, membre 
du Gueliant, 1386-1746* 

572-75. Hopital de Grateil, membre du Gueliant, 
1405-1783. 

576. Commanderie de S. Jean du Mans, 
membre du Gueliant 3 4 , 1358-1745* 

577. Seigneurie de S. Pater, membre du 
Gueliant, 1445-1739. 

578* Seigneurie de Torc6, membre du Gue¬ 
liant, 1406-1746 ; seigneurie de Yallon, 
membre de Gueliant, terrier, 1746. 

579-80. La Guercke s y commanderie du Temple, 
Titres, 1211-1782, 

581-82* Declarations : paroissc de Rann£c (rue 
du Temple), 1395-1732; village de 
Lnubiniere, 1409-1739 ; village des 
Grands Champs, 1424-1732 ; domaines 
divers, 1331-1759. 

583-84, Declarations: paruisses d/Availle, 1579- 
1704, de Moutiers, 1445- 1737, de 
Yissaiche, 1451-1742, de Domallain, 
1578-1732, de Bais, 1565-1745, de S. 
Germain du Pinei, 1682-1737, d*Ar- 
gcntre, 1521-1737, de la Ghapelle 
Jenson, 1576-1738, de la Cella Guer- 
choise, 1572-1706, de Perce, 1611- 
1732; divers lieux, 1359-1763. 

585. Registres d’assises, 1577*1729 ; greffe 
de la Guerche, inventaires, 1569-1731 ; 
registre de declarations 1472, 

586* Paroisses de Yenefile, Chateau Giron, 
Cesson, Janze, Noyal, Ri£c£, 1405- 
1760. 

587* Rennes, 1404-1737; Temple de Blosne, 

1664-1748* 

588, Renues. Greffe de Ia juridiction du 
Temple, 1521-1634, 

589. Bailliage de Montfort, declarations, 
1385-1728, 

590-96* Bailliage de Romilie, 1512-1751 ; vil- 


1. Vienne, arr, Loudun, eant. Moncontour, eom. 
Cron* 

2* Sarthe, arr. Mamers, eant* Fresnay sur Sarthe, 
eom, Moitron. 

3. Le Mans, Sarthe, chef-lieu de depart. 

4. llle-et-Vilaine, arr. Vitre, chefdicu de eant* 


lage de Menehel, 1535-1731; terroirs de 
Ia Iloultaye, 1548-1731, et de Logeraye- 
1515-1731; bailliages de FEcu, 1539, 
1729, de Langa n, 1554-1712, de Hcdc, 
1420-1770, declarations, etc* 

597-612, Hopital de Dol, 1566-1744; bailliages 
de Baguer-Morvan, 1540*1736, de Vi Ide 
de Bedon, 1445-1746, de Yilde de la 
Marine, 1397-1751, de Dollet, 1570- 
1720, de Lanhellain, 1542-1746, de 
Lournies, 1576-1696 ; autres domaines 
dependant de Dol, 1557-1743, decla- 
rations, etc* 

613-18. Bailliage de 1'Hopital (paroissc de 
Plumangat),Temple deLaurclas-Eorcac, 
1438-1754; bailliage de la Caillebotiere, 
14164752. 

619. Commanderie de Lanoueix, 1512-1740, 
declarations, 

620-21. Commanderie du Crdhae e , declarations 
1461-1730; cens et rentes, registre du 
xv e s. 

622-25. Ulle Bouchard 1 . Titres, 1362-1790. 

620-38. Domaines, mouvance de 1 Ile Bou, 
chard: paroisse de Brizay, 1543-1676; 

S. Maurice de File Bouchard, 1428« 
1760; S. Leonard de File Bouchard, 
1553-1728; S. Gilles de File Bouchard, 
1457-1690; paroisses de Ghampigny sur 
Yeude, 1609-1752, de Courcoue, 1543- 
1746, de Crouzille, 1434-1747, de 
Lemer4, 1508-1743, de Lieze, 1397- 
1722, de Panzonlt, 14414751, de 
Parcay, 1498-1745, de Sazilly, 1542- 
1742, de Tavant, 1596-1706, de Ia Tour 
S. Gclin, 1483-1743, dime de Trogues, 
1385-1744, Theneuil, 15454752, pa¬ 
roisse de Chavaigne, 1634-1697. 

639-41. Cens et rentes, 1566-1720, 29registres; 
assises, 1564*1744, 31 registres. 

642-44. S. Jean de Chinon (Temple). Titres, 
12134745. 

645-51. Paroisses d’Assay et Grazay, 1574- 
1667; fresche de la Chapelliere, 1559- 
1698 ; Gravant, 1506-1742; Lerntf, 
1510-1702 ; Ligr£, 1383-1710 ; S. 
Louand, 1282-1697; Marcay, 1543- 
1693 ; Parilly, 1571-1696; Temple de 
Rivarennes, 1556-1710; Riviere, 1466« 
1747; La Roche Clermault, 1552-1758; 
Seuilly, 1385-1688; Beuxe, dime de Ia 
Grasse, 1503-1750; Savigny en Yerron, 
1385-1748. 

652. Registres de cens dus a S. Jean de 
Chinon, 1576-1738; declarations a Chi¬ 
non, 1580-1671; registres d^ssises de 
Chinon, 1679. 

653. Temple de Faye, 1355-1710* 

654. Paroisses de Marnay, 1653*1708; de 
Razine, 1568-1690 ; de Braslou et 
Braye, 1400-1781* 

655. Pouant, Temples de Rosi er s et Li- 
meuil, 13774712, 

656. Ceaux, 1612-1742; Savigny, Princay, 
Derce, 1448-1706, 

657. Serignv, 1558-1708; Avrigny, S, Mar¬ 
tin, Sossay, 1536-1692. 

658. Commanderie de la Riviere 1403-1756. 


5. Cotes-du-Nord, arr. Dinan, eant. Broons, com. 
Yvignac. 

6. Id,, arr, et eant. S. Brieuc, com* Pledran. 

7. Indre-et-Loire, arr* Chinon, chef-lieu de eant, 

8. Indre-et-Loire, arr, Loches, eant. La Haie Dcs- 
cartes, com. Ralesmes, 









XG1 — 


659» Commanderie cie Nouatre 1 , 1447-1747* 

660» Seigneurie de Tautan, 1519-1 738» 

661-4. La Lanie de Verc/ie 2 . Titres, 1475- 

1790» 

665. Dcclarations, 1618-1734, 

666-7, Ventes, baux, ete*, 1439-1567. 

668-9. Fresche de Mazieres, 1534-1726; Mon- 

techcnin, 1503-1726; proc^dures, 1562- 
1730, 

670-2. Dou£, Doulees, Rochemeneir, Forges, 
1469-1772; Nueil sons Passavant, 1438- 
1726; Vaudelnay et S. Ililaire de Rilld, 
1541-1762; le Puy Notre Dame, 1470- 
1768; S. Maca ire, 1460-1766* 

673-5* Bouill£-Loreis, commanderie de Puy- 

pirault 3 * 5 6 ,1520-1786; declarations, 1630- 
1734, 

676. Cerzay, 1571-1726; Concourson, 1508- 
1729. 

677, Commanderie crAubigne-Briand*, 1525- 
1789; Louerre, fief de h Templerie, 
1527-1770; Brignd, 16894762, 

678» S. Hihiire du Bois, 1477-1728; Coron, 

1497-1779, 

679-82, Arpentements, 1581-1682 ; cens et 

rentes, 1540*1734; registres tTassises, 
1540-1725» 

683. Loudun Titres concernant la com¬ 
manderie et ses membres, 1382-1791. 

684, Commanderie de Moulins 8 , 1443-1775. 

685-92, Domaines a Loudun-ville, 13894775» 

693-7. Id», ii Loudun-cainjpagne, 1392-1775» 

698-715. Id., dans 52 paroisses diverses, 1379- 

1776* 

716-8, Id., dans 11 paroisses, relevant de Ia 
commanderie de Vitray 7 , 1385-1776* 

719. Commanderie de S. Jeau rilopital a 
Saumur 8 dependant de Moulins» Titres 
12914776. 

720. Mauleon 9 * Titres generaux 1444-1768, 

721. Id,, 1322-1761* 

722» Boiirg et paroisse du Temple, 1398- 
1753; moulinMe Chambon sur la Se- 
vre, 1444-1644. 

723. Ville de Mauleon, 1387-1753; paroisse 

de Moulins, 1391-1754; moulin de Be- 
noisteaux, 1403-1691 ; paroisses de Ia 
Chapelle-Largeau, 1269-1754; du Puy 
S* Bonnet, 1623-1776; de S. Laurent 
sur Sevre, 1528-1730» 

724-5* Paroisses de Treizevent, 1511-1730; 

de la Petite Boissiere, 14244730; 
de S* Aubin de Baubigne, 15314730; 
de S. Pierre et S» Ililaire des Bchau- 
brognes, 1334 ; des Cerqueux sous Mau* 
Uon, 1457-1671* 

726. Paroisses dTsernay, 1481-1493; des 

Aubiers et de Nueil, 1411-1753; de 
Bressuire, 1215-1780 ; du BreuilChaus- 
sde, 1496-1730 ; de Ciri ere, 1664-1730; 
de Clazay, 1542-1663; deTerves, 1613- 
1753. 

727* Paroisses de Courlay, la Guiniaire, le 

Petit Marchais, Puyarnaut, 1426-1754* 


1. Id», arr. Chinon, eant» S, Maure. 

2* Maine-et-Loire, arr» Saumur, cani, Doue, com. 
N. D* de la Lande» 

3, Deux-Sevres, arr. Bressuire, eant. Argenton- 
ChSteau, com. Bouilie-Lorets. 

4* Maine-et-Loire, arr. Saumur, eant, Vihiers* 

5. Vienne, chef-lieu d arr, 

6. Vienne, arr* Loudun, eant. Troismouiiers, com* 

Bournan* 


728. Paroisses de S. Andre sur Sevre, 1411- 
1753; de Ia Meilleraie, 1620-1755 ; de 
Boupere, 1227-1753 ; des Espesses, 
1310-1673; de la Gaubretiere, 1530- 
1730; rentesendivers lieux, 1275-1730» 

729-30. Temple de Clisson 10 . Titres, 1243-1766. 

731-33* Id. Domaines, au bourg du Temple, 
paroisse de la Madeleine duTempIe, 
13164756* 

734-6* Id. Eglise et cure de la Madeleine, 

14124 770. Paroisses de S. Gilles de Clis¬ 
son, 1445-1755; de S* Bris de Clisson, 
1397-1473; de S. Andre Treize-Voies, 
1470-1743; de S. Aubin des Ormeaux, 
1552-1748; de la Bernardiere, 1377- 
1756; de Bignon, 1463-1748; de Bous- 
say, 14454749; de la Brufliere, 1313- 
1755; de Chateau Thebaud, 1389-1750. 

737. Id. Seigneurie de la Teinplerie, pa¬ 
roisse de Chateau-Tb^baud, 14704751. 

738-39. Id, Paroisses de Cugand, 1405-1756 ; 
moulins de Plessart, 1364-1750, 

740. Id. Paroisses de S. Denis de 3a Che- 
vassc, 16184730; de S. Fiacre, 1414- 
1752; de Gestigne, 1490-1755 ; de 
Gorges, 1428-1738; de S. Ililaire de 
Loulay, 1562-1752; de S. Ililaire du 
Bois, 1351-1748; de Lande-Genusson, 
16134755; de S. Lumine, 1328-1748. 

741, Id. Paroisses de Maidon, 1434-1756; 
de Moniere, 1436-1750 ; de Montebert, 
1395-1748; du Pallet, 14554748; de 
Tiffauges* 1475-1730; de Treize Se- 
tiers, 1679-1728; de Vallet, 14464730* 

742-43, Id. Paroisse de Vieillevigne, 1410- 
1757* 

744. Id. Paroisses de Boissieres, S. Colom- 
bin, S* Crepin, Montaigu, Mouzillon et 
Torfou, 14724749. 

745-48. Id* Ren tiers, terriers, recettes et de- 
penses, assises, grelTede Clisson, i408- 
1734. 

749-50* Commanderie de Yilledieu en picine 
Perche 11 . Titres, 1387-1758* 

751-53* Id* Domaines a Ia Blouere et a Ville- 
dieu, 1300-1755* 

754-56. Id. Paroisses d*Andrez6, 1595-1729; 

de Beauprean, 14464 7 47; de S. Martin 
de Beaupr£au, 1471-1155; de Chanto- 
ceaux, 1516-1603; de la Chapelle du 
Genet, 14664747; de Chaudron, 1448- 
1502; le Fief Sauvain, 1433-1597; le 
Loroux-Bottrcau, 1451-1708; S* Ma- 
caire, 14834755; le May, 1525-1725 ; 
paroisse de Montfaucon, 1413-1755 ; S* 
Philbert, i 4824729 ;S. Pierre de Mont- 
limar, 1473-1703; le Puy S. Bonnet, 
1599-1727; la Renaudifere, 1450-1747; 
autres lieux, 1458-1715. Registres de 
cens, 14514718. 

757. Commanderie de Boisferr£ 12 (Temple), 
1377-1751. Domaines a Gest6, 1474- 
1755; a la Chapelle du Genet, 1476- 
1695; a Cliemille, 1379-1742* 


7. Deux-Sevres, arr. Parthenay, eant. S, Loup, 
com, Assais. 

8. Maine-et-Loire, chef-lieu d arr* 

9. Deux-Sevres, arr. Bressuire, eant* Chatiilon, 
com* Le Temple, 

10* Loire-lnferieure, arr. Nantes, eant* Clisson, 
com, La Madeleine. 

11. Maine-et-Loire, arr, et eant. MauUon, 

12* Id*, arr, et eant* Beaupreau, com. Gcst4* 

/. 





— XCI1 — 


758-81. Id. Domaines a S. Pierre de ChoLIet, 
1469-1748 ; a S. Christophe du Bois, 
1469-1755; au Fuillet, 1376-1748; a 
Lir£, 14504 748; u Mazieres, 1610-1748 ; 
a S. Melaine de la Treille, 1543-1755 ; 
au Puiset-Dore, 1348-1753; a S. Remi 
cn Mauge, 1452-1748; u la Tessoualle, 
1611-1755; ii Trementi ne, 1615-1753 ; 
en divers lieux, 1452-1748. 

762. Commanderie de BourgncufenMauze 1 2 , 
Titres et assises, 1475-1762. 

763. Id. Yilledieu, Boisferr6 et Bourgneuf, 
terriers, censiers, assises, 1454-1692. 

764-68. S, Jean et S , Catherine de Nantes a , 
(celte derniere etait commanderie du 
Temple)* Titres, 1141-1779. 

769-71. Domaines a Nantes, 1403-1788. 

772, Maisons en diverses paro isses et rues, 
1414-1775; et en diverses paroisses 
voisines de Nantes, 1334-1783. 

773, Papiers du greffe de Ia commanderie de 
Nantes, 1521-1774, 

774-75* Prairie de la Grande Hanne {paroisse 
de Doulond S. Donatico), 1234-1788. 

776-77, Hopitul cTOrvau 3 , membre de S. Jean 
de Nantes, 1395-1766. 

778-80, Templc de Maupertuis 4 , membre de S, 
Catherine de Nantes, 12194785, 

781-83. Commanderie de Fougaret 5 , membre 
deS. Catherine. Titres gen^raux, 1313- 
1786. 

784-87. Id. Paroisses cTHerbigoac* 1245-1700 ; 

de Mussillac, 1581-1766; de Mesquer, 
Kercabellee, Kervarin, 1385-1780); de 

S. Moliet et S. Liphard, 1657-1771; 
de Piriac, 1657-1774; d^Escoublac et 
S. Andre, 1382-1750 ; de S, Nazaire, 
Pornicbet, etc., 1336-1777; de S. Dctay, 
1664-1749, 

788. Templerie de Gr£e 6 et Hopital de 
Yarades 7 8 , membres de S. Catherine, 
1439-1620; lieux divers, 1450-1734; 
Savenay, 1466-1473. 

789. Id, Paroisses du Petit-Mars, 1531- 
1563; des Touches, 1419-1470; de 
Montebert, 14384771; des Moutiers, 
1467-1481; de S. Ciren Rais et Bourg¬ 
neuf, 14144780. 

790. Id, Paroisses de Machecou, 1415-1681; 
de S, Philbert et de la Limousiniere, 
1439-1490; de Touvoie, 14124784; 
autres paroisses, titres isoles, 1293- 
1778. 

791. Aveux, i oles des rentes, regi sires des 
ccns et rentes dus a Ia commanderie 
de Nantes, 1383-1720. 

792. Terriers et declarations, 16274788. 

793. Plaids, 14494539; assignations, 1546- 
1761, 

794-820. Ozon s (Temple) et Prailles*. 

1° Ozon, Titres, 14024785 (794-5). 

Id. Chatellerault, 1284-1715 (796-7). 


1. Maine-et-Loire, arr. Angers, eant, Chalonnes. 

2. Loire-Inferieure, chefdieu do depart. 

3. Id., arr. Nantes, eant, La Chnpelle sur Erdro. 

4. Id., arr. Savenay, eant, S, Btienne de Montluc, 
com. Le Temple Maupertuis. 

5. Id., id., eant, Herbignac, com, Asserac. 

6. Id,, arr. et eant,, Ancenis, com. S, Herblon, 

7. Vi en ne, arr, et eant. Gh&tcllerault, com. Pon¬ 
tii ume, 

8. Deux-Sevres, arr. Bressuire, eant. Thouars, com. 


Id. Paroisses de Targ£, 14494745; de 
Naintre, 1461-1680, (798). 

Id. Paroisses de Cenon, 1441-1716; de 
Velaudon (Temple), 1239-1575 (799). 

Id. Paroisses dWvailles, 1418-1716; de 
Senille, 1457-1685; de S, ililaire de 
Monts et de S. Sauveur dAlbornay, 
1509-1675; dPAntogni, 1410-1637; de 
Marigny-Brisay, 1532-1685; de Thur4, 
15114674; de Sossay, 1489-1651; 
rentes en diverses paroisses, 1571-1671 
(800-5). 

2* Prailles. Titres, 1272-1705 (805-6), 
Id. Paroisses de Bagneux et cP Argen¬ 
to n PEglise, 1285-1677; de Brion, 1291* 
1738; de S. Vierge, 13334636; de 
Louzy, 1339-1738; de S. Martin de 
Maeon, 1573-1758 ; de Thouars, 1284- 
1733 ; de Mauze, 1484-1738; de Bouille 
S. Paul, 1530-1716; dc Coulonges, 
13854681; de Moutiers, 1526-1744; 
du Puy N. Dame, 1314-1738; de 
Cl<$r£, 1591-1758 ; de Genneton, 1591- 
1744; de Luzay, 1621-1713; d J Oiron, 
1462-1738; autres paroisses, 1413- 
1736 (807-13). 

Id. Recettes et depenses, cens et ren¬ 
tes, insinuations, assises, 1488-1712 
(814), 

Id. Commanderie de PHdpitau du Puy 
de Neyron 10 , 1284-1083 (815). 

Id. Declaratio ns rendues au comman* 
deur de Prailles, 1567-1741 (816-17). 
Id. Paroisses de Tessonnieres, 1344- 
1738; de Maisontiers, 15504738; dc 
Louin-Ripere, 1475*1713; de la Bois- 
siere, 1545-1738; de Gourg£, 1664- 
1738; dWmaillou, 1331-1380; de Geay 
ct Nnircterrc, 1331-1738; de S. Jouin 
de Marnes, 1322-1738; seigneurie du 
Verger, 12154786 (818-820). 

821-22. Penoi {Le) a la Rochelle titres, 1412- 
1766, 

823-26. Id., 11904677. 

827-37. Rentes de maisons ala Rochelle, 1334- 
1770; environs de la Rochelle, 1293- 
1781. 

838-40. Commanderie de Margot <s , 13344769. 

841-44, Commanderie de S. Jean de Fontsei- 
che *, 1229-1756. 

845-50, Commanderie de S. Jean de Launay 1 *. 

1221-1767; paroisses de S. G5cile, 
1395-1772, de S. Florence, 1384-1768; 
hebergement Ydreau, 1453-1764; pa¬ 
roisse de Monchamp, 14124768. 

851-53, Id, Cery, membre, xm e s.-l778, 

854, fd. Le Puitteau, membre, 1384-1770. 

855-56. Id. Commanderie de S. Croix de Mon- 
taigu u , membre, 1215-1761. 

857-58, Id. Lieux divers dependant de Launay 
dans diverses paroisses* 1452-1769; 
terrier de Launay, 1755, 


S, Martin de Sonzay, 

9. Id., arr. Parthenay, eant. Airvault, com, Boussay, 

10. Gharenie-Inf^rieure, ehef-lieu de depart. 

11. Id., arr. La Rochelle, eant. Courgon, com. S* 
Cyr du Doret. 

12, Id., arr, Rochefort, eant, et com, Tonnay- 
Charente* 

13, Vendee, arr, La Roche sur Yon, eant, Les 
Essarts, com, S. Cecile. 

I I. Id., id., eant, et com. Montaigu. 











XCIII — 


859-60* Put/raveau 1 . Titres, 1442-1768, 

801. Ddclarations, 1665-1683. 

862-08, Quittay*, Titres gdndraux, xv e s*-1774 ; 

terres dependant de la commanderie f 85 
domaines dans 10 paroisses, 1394-1784, 

869- 73, S * Mmy\ Titres, 1208-1776* 

874-75* Proces, memoires et quittances, lettres 

missives, 1630-1753* 

870- 96. 1977 titres inventories dans llnventaire 

de 1692. 

897. Ddclarations, 1598-1749; greffe, 1716- 

1741. 

898-9, Censiers» 1403-1650. 

900-2, Registres dTissises, 1399-1680, et de 

notifications, 1416-1659* 

903-4. Commanderie de Ia Vausscau\ 1462- 

1788. 

905-6. Id,, 300 titres inventories en 1692. 

907-9. Id* Procedures non invento rides ; de- 

elarations, 1610-1743 ; fief de Rigault, 
15944743; terrier dc laVausseau, 1768* 

910. Roahe- Villedieu Titres, 1655-1775. 

911-3* 1° Commanderie de Roche. Titres, par- 

ticulidrement a Cloud» 1410-1774; de¬ 
clarati ons, 1521-1752. 

914-5* Id, Paroisses de Pranzay, haute et basse 
ville de Lusignan» 1442-1752; d’En- 
jambes et de Rouille, 144 1-1759 ; de 
Colombiers et Jazeneuil, 1447-1745 ; 
d^Anehd, 14174773 ; dc Celle-TEvecau, 
S. Sauvent, Van^ay, Chenay, Exoudun, 
La Mothe S. Heraye, S. Maixent, Nan- 
teuil, Cone, 13814684. Mdtairies nobtes 
de !a Crouzillere, 1564-1783 ; de la Mu- 
randiere, 13524774* Seigneurie deTHo- 
pital de Ru (Ii gny, 1 400-17 66, 

916-7* Id, Censiers, 1492-1589; ddclarations, 
1650-1739; assises, 1604-1745; notifica- 
tions, 1655-1669. 

918-9. Id* Commanderie de S, Georges de Ia 
Lande 6 (Templa). Titres, 1313-1783 ; 
ddclarations, 1549-1783* 

921* Id, Seigneurie Se Malserte, 1552-1754. 

922-3, Id* Commanderie de PHopitau 7 , 1536- 

1783* 

924-5. 2 a Commanderie de la Villedieu, Titres, 
1426-1783* 

926* Id*, 14944766* 

927-9. Bois de la commanderie, 1663-1783. 

930. Ddclarations, 1593-1754; censaire ,1366 

et 1703; rccettes des bles, 1505; terriers, 
1614 et 1719; assises, 1609-1744* 

931-3. Id. Commanderie de Beauvoir 8 * Titres, 

1398-1783* 

934. Id* Procedures, 17674777* 

935. Id* Ddclarations, 1462-1754. 

936. Gens et rentes, 1393; terrier, 1655; 
assises, 1474-1614. 


L Vcndee, arr* Fontenay, eant* Chailte les Marais* 

2, Mayenne, arr* et eant, Mayenne, eom. S* Georges 
But avent, 

3* Deux-Sevres, arr* Parthenay, eant. Maderes, 
com. Verrine. 

4* Vienne, arr* Poitiers, eant* Vouiild, com* Be- 
nassay. 

5, Id*, arr* Poitiers, eant* Lusignan, com. Cloue, 

6* id*, arr. Poitiers, chef-lieu de eant. 

7* Deux-Sevres, arr. Parthenay, eant. Mazieres, 
eom, La Boissicre en Gatine, 

8* Vienne, arr* Poitiers, eant. S* Julien* 

9. Id*, arr* Montmorillon, eant* Chauvigny, com, 
S. Radegonde en Galirte. 

10. Ch arente-Inferie ure, ehef-lico de ddpart* 

11. Id*, arr, Rociiefort, eant. Surgeres, com, S* 


937. Id. Commanderie dc la Lande 9 * Titres, 
1445-1752. 

938-39, Temple de la Rochelle w . Titres gdnd- 
raux, 1332-1783* 

940-41* Domaines a la Rochelle, 1384-1742* 

942-48* ParoisseS. Barthdlemy, 12684782. 

949-51, Paroisse S, Sauveur, 1242-1670. 

952* Paroisse N* D* de Cougnes» 1389-1661* 

953* Paroisse S. Ni coi as, 1357-1666. 

954-56. Paroisse S* Jean du Perrot, 12654681* 

957* Environs de la Rochelle, 1256-1689. 

958* Prieurd N. D*de Secheboue, 1455-1750. 

959. Chapellenie de Jeoffriac en ITle de Rd, 
16014694* 

960. Titres, rentiers, assises, etc., de Ia 
Rochelle, 1491-1754. 

961. Seigneurie dc Bcrnay» membre, 1279- 
1784, 

962-03, Commanderie de la Cabanne 11 , membre, 
1355-1733* 

964. Commanderie de Goux 1 *, membre, 1291- 
1735. 

965-66. Commanderie de Lemung sur Cha- 
rente 13 , membre, 1284-1728; seigneurie 
de Rosne, 1270-1680* 

967* Papiers censiers et inventaires de titres, 
7 registres, 1540-1677* 

968-73. Them!lc u \ Titresgdndraux, xn e s.4781. 

974, Dossiers formes de titres et rentes 
concernant 9 localitds de la paroisse 
d ? Avenieres, 

975-81. Titres des rentes et dimes de Ia com¬ 
manderie de Thevallc dans 39 parois¬ 
ses, ordre alphabdtique, et en divers 
lieux, 1274-1752* 

982-83* Actes de Ia juridiction de Thevalle et 
Breil aux Francs, 1620«!687. 

984-85* Commanderie de Chevilld‘% 1338-1729, 

986-87. Plaids de Cheville, 1466-1524; cens, 

1531; rentes et dimes dans 11 paroisses, 
13604734. 

988-90* Amendes des plez de Theval, du Breil 
aux Francs, de Cheville, 1396-1543; 
registres, 1680-1692 ; censiers, 1489- 
1680. 

991-90. Ville gasi 16 * Titres, xm° S.-1788. 

997* Cure de Villegast» 14464675 ; Thermo, 
14714638. 

998. Commanderie de Bagnaux 17 , membre de 
Villegast, et annexes, 1563-1710. 

999. Temple au Breuil 18 (Temple), membre, 
12524776, Commanderie de Malan- 
dry 19 , membre, 1468-1626. 

1000* Commanderie de Villetizon 30 , membre. 

Titres, 1440-1735* 

1001-2, Voutbon (Temple) 34 et Malleran 83 , mem¬ 
bre. Titres, 1239-1767. 

1003-4* Registres de quittances de Villegast, 


Georges du Bois, 

12* Id., arr. S. Jean d*Angciy, eant* Tonnay-Bou- 
lonne, com. S. Loup* 

13. Id., arr* Saintes, eant* S. Porchaire, com. Geay. 

14. Mayenne, arr. et eant, Laval, com. Avenieres. 

15. Sarthe, arr* La Fleche, eant. Brulon* 

16* Charente, arr, et eant, Ruffec. 

17* Deux-Sevres, arr* Molle, eant, La Mothe S, 
Hdraye, com* Exoudun. 

18* Chareote, arr* Ruffec, eant* Masle, com* Celie- 
frouin. 

19* Id*, arr* et eant* Confolens, com. Ambernac. 

20. Id*, arr* RuiTec, eant, eteom. Villefagnan* 

21. Id*, arr* Angouleme, cani. Montbron. 

22. Yvrac-ct-Malleran. Charente, arr* Angouleme, 
eant* La Rochefoucauld. 





— XC1V — 


Liasse sans n°. Commanderies 4trangeres 
au grand prieure (TAquitaine, 1639-1729, 


cens, declarat ion s, 1485-1G 79. 
1005. Terrier de Villegast, 1626. 


Registres. — On a compris sous cette designation tous les docuinents relies 
ou cartonnes; ceux qui se trouvent a I’etat de cahiers non cartonnes ont e te inain- 
tenus dans les liasses. 11 n’ya, aux archives de la Vienne, qu’une serie unique de 
registres (avec une serie supplementaire) pour tout depdt; ceux qui concernent 
1’Ordre de Malte occupent les numeros suivants : 


N° 304. Visite des commanderies du grand prieurd, 1669. 

N os 305-7. Registre des charges et impositions sur les commanderies, 1758; recettes 
desdites charges, 1767-1770. 

N os 308-9, Amboise. Terrier de 1750 et lable, 

N os 310-30. Angers (Hopital). Registres d^assises de Saugd PHopital, 1493 et 1621 ; de 
rilopital d*Angers, 2 registres de 1507 et 1 de 1677 ; de Thor^e, 1621; 
papier censif et rentier de ITIopital d*Angers, 1506 ; terriers d’Angers, 
1631, 1660, 1690; de Sauge, 1660; de Tlioree, 1660, 1690; de Saug£ 
et du Coudray-Macouard, 1690; d’Angers, $aug6 et Thoree, 1690, 
1725 (3 volumes), et 1764 (3 volumes). 

N M 331-41, Angers (Temple). Registres d^assises du Templo d’Angers, 1637-63 et 
1668; terriers de 1637 et 1731 (3 volumes); terrier supplementaire, 1724- 
1749; terrier de 1773 (2 volumes); tabi es de ce terrier (9 cahiers), et 
arpentage de 1774. 

N w 342-47. Ansigmj. Terriers de 1662, 1692, 1741, 1772 (eo 2 volumes), et table du 
terrier de 1772. 

N op 348-53, Artitis. Terriers de 1656, 1693, 1751 (2 volumes, le premier contenant: Artius, 
Villavard en les Aizes, Cougncrs et le Boulay, et le second : Chateau du 
Loir, Ruisseaux, Horte), 1780 {2 e volume seulement); terrier de Chateau 
du Loir, 1780. 

N°* 354-60. Ballan. Terriers de 1620, 1648 (2 exemplaires), 1680, 1736 et 1761 (table 
alphabetique du terrier de 1736). Inventaire des titres, 1725. 

N w 361-77, Beauvais surMatha . Terriers cie 1491 (avec table alphabetique separee), de 
1668 (avec table alphab^tique s£par£e), de 1745. Papiers de cens et rentes 
de 1600 (5 registres). Terriers de Chateaubernard et Angle, 1668 et 
1745 ; du Fouilioux, 1675, 1720, 1749; du Temple dWngouleme et du 
Dognon de Blanzac, 1745, Inventaire des titres de la comniandcrie 
(vers 1705), 

N°‘ 378-93. Blizon (le). Terriers de 1692, 1759 et 1789 (en 2 volumes, et 2 volumes 
de pians); registre cie cens, 1691, Terriers de Beauvais, 1656 et 1691; de 
rilopital sous Piegu, 1691; de Plaincourault, 1785; de la Vaudieu, 1692. 
Terriers multiples : Rouflac, la Vaudieu, Charnoble, Plaincourault, 
S, Auprien, 1542, 1543, 1620, 1653 ; le Blizon, Yillejesus, Lespina et 
ITIopital sous Piegu, 1656. Inventaire des titres du Blizon ct de ses 
membres, 1692, 

N°* 394-99, Bourgneuf. Terriers de 1559, 1728; terrier de Bourgneuf et Thaire, 1786. 

Declarations rcnduesa Bourgneuf, 1786; a Thair£, 1786; aux seigneuries 
de Guynemoure, S. Michel et les Logcs, 1786, 

N 0R 400-4. Carentoir. Terriers de 1638, 1662, 1690, 1748 (2 volumes). 

N 5 * 405-9, Cenan. Papier des rentes et revenus de S. Gemme, 1390. Terriers de Cenan 
et S. Gemme, 1668 et 1787. 

N“ 410-3. Champgillon*. Terriers de Billy, 1663,1698 et 1782; de Champgillon, 1752. 

N®* 414-21 bis. Coudrie. Papiers ccnsiers de 1648, 1660, 1686. Terriers de 1671, 1698, 
1729; table alphabetique des terriers, 1765. Inventaire des titres, 1669. 
Censaire de Ia commanderie des Biers, 1693. 

Epaux [les). Terriers de 1636 (2 volumes), de 1086, de 1724 (avec table alpha¬ 
betique separee), de 1758, et 15 tables des terriers. Declarations rendues 
aux Epaux, 1638 (2 volumes); au Tastre, 1690 ; a Couraut, 1690 ; a Civrac, 
1690. Terriers du Tastre, 1758; de Couraut, 1758 (2 registres). 
Feoletie. Registre d’assises, 1629; terriers de 1717, 1745, 1746 et 1773. 
Feuillee (ia). Registre de recettes ct depenses, 1627-37. Terriers de 1705 
(2 volumes), de 1731 (5 volumes). 

Fosses Chaslon (les). Terriers de la commanderie des Fossas Chaslon ct Ia 
Raugerie, 1655, 1696, 1724, 1757, 1783. 

Fretay. Terriers de 1640, 1673, 1707, 1731, 1776. Inventaire des titres de 
Fretay, 1694 ; de S. Jean sur Indre et de la Chastre aux Grolles, 1694. 
S . Georges , Declarations aux commanderies de Montgauguier et de Ia 
Lande de Craon, 1407, 1597, 1667 ; papier de cens et rentes de Mont¬ 
gauguier, 1728; rentier de Montgauguier, xviii® s. Terriers des comman- 
deries de S. Georges, Chasseneuil, Montgauguier, la Lande de Craon et 
PEpine, 1668 (avec 4 registres de tables). Terriers de S. Georges, 1716- 
35, et 1774; de Chasseneuil, 1717-47; de Montgauguier, 1747. Inventa ires 
des titres de S, Georges, 1708 et 1730; de Montgauguier, 1712; de 
PEpine, 1747. 


N“ 

422-37. 

N" 

438-42. 

N“ 

443-50. 

N° 5 

451-55. 

N°* 

45G-02. 

N" 

463-76 bis. 




— XCV — 


N 01 477-93. 


N os 494-8. 

N“* 499-502. 
N" 503-5. 

N°* 506-24, 


N" 525-36. 

N“* 537-42. 
N°* 543-50. 


GuMiant {le ). Terriers de 1625, 1660, 1705, 1746, 1773. D4clarations des 
fiefs de S. Michel de Ballon, PEpine en Blin, S. Jean du Mans, Thoree- 
Vallon, le Gu4liiuit, Beaumont, Bercou, S. Catherine-Courtoussaints, 
Grateil S. Pater (5 registres in-4° et 7 registres in*fol.). 

Guerche {Ia). Terriers de 1708, 1744 (2 exemplaires), 1776 (ce dernier avec 
une table separec), 

Ile Bouchard {V). Terriers de 1621,1655, 1763 et 1768. 

Lande de Verche (Ia). Tcrrier de 1640; registres de recettes de 1726-33 et 
1736-46. 

Loudun. Minutes de d4clarations rendues a Ia commanderie de Moulins, 
1688; ii eelle de Sautnur, 1726; a ia seigneurie de Yitray, 1731; ii ia 
commanderie de Loudun, 1743 (en 2 volumes, et une copie en un seul 
volume). Terriers de Loudun, 1692, 1774 ; de Moulins, i’ile de Jazay 
et Saumur, 1692; de Moulins, 1750, 1775; de Loudun, 1774; de Vitray 
et Pile de Sazay, 1775. Livre do recette des rentesdues a Loudun, 1791. 
Inventaires des titres de Loudun, 1720 (2 volumes), et 1730 ; de Moulins, 
1720 ; de Vitray et de Pile de Sazay, 1713, 

Mauleon. Terriers du Templc de Clisson, 1672, 1730, 1756; de Villedieu, 
Boisferrd et Bourgncuf, 1671, 1673, 1730, 1755, 1785; du Temple de 
Mauleon, 1730, 1752; du Temple de Chatillon, 1788, et tables des ter¬ 
riers de 1785 et 1788 (2 volumes). 

Nantes. Aveu rendu au roi par le commandeur, 1679. Terriers de 1719, 
1746, 1772. Inventaires des titres de 1714 et 1717. 

Ozon et Prailles. Etat des domaines d’Ozon, 1617; terriers d’Ozon, 1675, 
1692, 1714, 1737, et table des terriers de 1714 et 1737 ; terriers de 
Prailles, 1692, 1775. 


N°* 551-3. 

N 6 " 554-9. 

N 0 ‘ 560-3. 
N°’ 564-73 


N" 574-8. 


N°’ 579-81. 
N # * 582-90. 


N°" 591-4. ' 



N" 

595. 


N° 

596. 


N 0 

597. 

Supplim* 

N" 

92. 

—- 

N® 

93. 

— 

N° 

94. 

—, 

N° 

95. 

—. 

N° 

96. 

— 

N° 

97. 

—. 

N* 

101. 


Perrot {le). Terriers du Perrot, 1755, et de Fonseche, 1755. Inventaire des 
titres du Perrot, 1715. 

Puyraveau. Registres des cens etrentes, 1665, 1683. Terriers, 1692, 1721, 
1757, 

Quittay. Terriers de 1657, 1721, 1751 et 1781. 

S. Remy. Papier de cens et rentes, 1447. Terriers de S. R4my et Ia Vaus- 
seau, 1632, 1678, 1703, 1735, 1768 (ce dernier avec table alphab4ti- 
que); de la Vausseau, 1703, 1735. Inventaire des titres de S. Remy et 
de la Vausseau, 1692. 

Roche- Villedieu. Terriers de 1655, 1678, 1749 (ce dernier avec table 
alphabfHique). Inventaire des titres de Ia Villedieu, Beauvoir et Ia Petite 
Lande, 1713. 

Rochelle {Temple de la). Terriers de 1676, 1716 et 1764. 

The falle. Amendes et rem em b rances, 1655, 1673, 1678. Terriers de Th4- 
valfe, 1691, 1713, 1730, 1740; de Th4valle et du Breil aux Francs, 
1783; de Cheville, 1783. 

Vi'Uegast. Terriers de 1649, 1692, 1757, et 4 cahiers de tables alphabetiques 
du tcrrier de 1757, 

Beaune. Inventaire des titres, 1676. 

[A. Antoine de La Lande , ordre de S, Antoine. Inventaire des titres, 1715]. 

[A. Antoine les Aubeterre, ordre de S. Antoine. Inventaire des titres, 1700]. 

A. Georges, Chasseneuil, Montgauguier. Tcrrier de 1668. 

Loudun. Tcrrier de 1774. 

Moulins. Terrier de 1775. 

Sauniur. Terrier dc 1675. 

Ozon. Terrier de 1675. 

Vausseau ( la). Terrier de 1632. 

Hist. de POrdre milita i re des chevaPiers du S. S4pulcre et de la Maison 
Dieu de Montmorillon, pour eclairer les pr4tentions de messieurs les 
grand prieur, commandeur s et chevaliers de POrdre de S. Jean de 
Jerusalcm au grand prieur4 d’Aquitaine, sur PHopital militaire et ladite 
Maison Dieu de Montmorillon, et sur ses prieur4s, oflices et commande- 
ries, contre les freres hermites mendiants de S. Augustin de ladite 
ville, congr4gation de Bourges. Poitiers, 1766, ms. i n - io 1. 


On remarquera que ce fonds, dontrimportance considerable eloigne toute idee de 
dilapidatio», n e renfermepas de dossiers depreuvesde noblesse ; il n’existe au depot 
de Poitiers que trois de ces preuves, tandis que, dans les depots similaires, elles se 
cliilTrent par centaines oti par milliers. La raison dc cette lacune nous est signalee 
par M. Richard 1 . Au moment de la destruction des titres feodaux, en 4793, la inise 
sous scelles des archives du grand prieure fut oublide. Quand cette omission fut 
reparee (3 septembre 1793), il etait trop tard ; le temps avait ete mis a profit, dans le 


1. A* Richard, Notice sur les archives du departe- 
ment de la Vienne (1790-1890), p, xiv-xy t , dans l in- 


troduction a VInventaire sommaire des archives de- 
par te mentales: Vienne, I (Poitiers, 1891, in-4°). 






— XCVI — 


local abandonne de 1’hoteldu grand prieure, pour detourner les dossiers des preuves 
(9 lmsses comprenant 143 noms, xvm« s.), L’auteur du vol etait un nomme Honore 

I ontois, fils du dermer archiviste de FOrdrc, qui cliercha, en 1822, a tirer areent de 
ces dossiers. ° 

C est probablementa une circonstance analogue quii faut attribuer Ia presenee 
a l aris d un registre des receptionsau grand prieure d’Aquitaine au siecle dernier’ 

et dun recueil de pieces relatives a des dependances du grand prieure d’Aquitaine 
en Bretagne . 

Nous ne pouvons pas, avant de quitter le depdt de Poitiers, ne pas dire quelques 
mots du fonds de la Maison Dieu de Montmorillon. Fondee par un croise, Robert 
du Puy, a son retour de la premiere croisade, et enrichie par les dons des sei- 
gneurs de Montmorillon, de la Marche, du Dorat, etc., elle etait devenue le chef- 
heu des possessions de 1’ordre du S. Sepulcre en France. On sait quen 1485 une 
bulle dlnnocent VIII, confirmde en 1489, incorpora Fordre du S. Sepulcre a 
ce 111 de 1 ,I6 P ltal - Cette incorporation fut-elle effective ? 11 est permisd’en douter 

]°TZ 9 T~ il qu ’ au XV,ie si ® c,e Ies chevaliers du S. Sepulcre, devenus chanoines 
du S. Sepulcre, etaient remplaces paries ermitesde S. Augustin, etquau xvm* siecle 

e grand prieure d’Aquitame fitvaloir ses pretentions aux biens de Ia Maison Dieu 
de Montmorillon, et entama un proces contre les Augustins. Ceux-ci pour n’avoir 
pas a produire des pieces qui auraient pu les condamner, detruisirent la plupart de 
leurs documents anciens, et notamment le cartulaire de'Montmorillon. Cette parti- 
culante explique que le fonds de la Maison Dieu de Montmorillon, qui est en Ire 
dans son integnte aux archives de la Vienne (sauf quelques restitutions faites a 
I hospice cml de Montmorillon, le 7 mai 1867), est, malgrd son importance (386 
msses, cotees provisoirement H 3 bis y et 56 registres cotes dans la serie des registres 
sous les n« 36-89, 222 et 257-258), fort pauvre en pieces anciennes intdressantes. 
Gelles qui subsistent ne sont que des titres de propriete. Quoi qu’il en soit, ce fonds 

meritait une mention a cote de celui du grand prieure d’Aquitaine, puisquil s’y rat- 
tache mdirectement. ^ 

Signalons enfm a la bibliotheque de Poitiers, dans la collection de D. Fonteneau 
' V ° ‘ ’ un recued de copies, faites au siecle dernier par D. Mazet dapres les 

arcuves du grand prieure. Ces transcriptions se rapportent aux commanderies 
d Ansigny, de Beauvoir, du Blizon, de Coudrie, des Epaux, de 1’Epine, de Fretay 
de la Lande (ordre de S. Antoine), de Mauleon, de Montgauguier, de S. Remy, de la 
Rocbelle, de Thevalle et de ViUegast. EUes sont importantes parce quclies nous ont 
conserve des documents aujourd’hui perdus, notamment le cartulaire de Coudrie 
L enumdration que nous venons de faire du fonds du grand prieure d’Aquitaine 
ue serait pas complete si nous nindiquions ici quelques documents, conserves 
( ans di verses archives dbpartementales, qui completent ceux de Poitiers : 

i r (Arch. d^partementales do Moino-et-Loiro). - Commanderie d« Templo d'A„uor, : 12 lia.ao. 

' . 9 re 8“ l,es de Piocddurcs, terriers, titrcs de propriae, 1250-177C. La plupart des pieces sont 
d epoque relativement moderne* ^ 

La Rochesur Yon (Arch. departementales de la Venere). - Ce depot ne renferme que des pieces 
riUM In a ’ f 0visoires ) sur Ics commanderies de Hilhj, membre de Champ- 

a 7 /l4V 9 ’• " C T entS; FMette f 1577 ' 1762 )’ 1 tC88 et G pieces ; de. Fosses 

l 4 '1 1 ’ ' V 'T S - 7T’ membre ^ Permt (1731 )’ 1 P ; cce imprimee; de Puyraveau, 1642- 

-83), 1 registre ct 4 pieces; de Bourgneuf 1 piece de 1692; et de ChampgiUon (1660-1728), 13 eahiers 

et 2 pieces, dont 1 mventaue de 1728. II posside igalement 2 registres (1776 et 1784 provenant 
fpLe Jmm ^ membre dU Temple de k R,>chellc > ct on compte gen Jal de 1785, 


1. Paris, Ribliothequs nationale, fonds franf., 9782, 
in-fo!,, papier, xvin 0 s. 


2. Paris, Bibliotheque nationale, fonds fran?ais, 
nouv. acq. 5908, onze pieces originales(1213-xvin' s.). ’ 


— XCVII — 


La Rochelle (Arch. departementales de h C ha ren te-Inferi eu re). — Trois cartons 1 2 3 : 

II 90-92. Pieces modernes, 1669-1719 a , concernant les Hospifcaliers de La Rochelle. 


Ckdteauroux (Arch. departementales de Llndre)*. — Ce d£pdt renferme une partie du fonds de la 
commanderie du Blizon (Temple ); en voici Pindication : 

li 599- Inventaire des titres du Blizon, registre, milieu du xvtn e s. 

II 600-6. 7 regis tres terriers et censiers du Jlliznn, 1690-1790. 

Tours {Avch. departementales d/Endre-et-Loire) V —Elles ne contiennent que quelques pieces sur 
Amboise, Rallan, Fretay et Ille Bouehard : 

II 873. Amboise . Baux, rentes, pians, eomptcs, etc., 1214-1790, 60 pieces, 

H 874. Ballari. Gens, baux, pians, etc., 1649-1790, 21 pieces, 1 plan* 

H 875. Id. Terrier, 1689. 

H 876. Id. Livre des censet rentes, 17264792. 

H 877. Jd. Terrier, 1736-1767. 

H 878. Id. Declarations des cens, rentes, etc., 1736-1765. 

H 879. Id. Inventaire des titres, 1766; les pieces inventoriees vont de 1200 au xviii 0 s. 
H 880. Fretay. Baux 1627-1786, 48 pieces. 

II 881. L*Ile Bouchard, Declarations, etc., 1444-1762, 22 pieces. 

H 987. li enseignem en ts genera ux 9 £ ta t des eo m m an d e r i es, d 6c 1 a r a t i o n s, 1747-1757, 
74 pieces. 


Niort (Arch. departementales des Deux-Sevres). — Elles ne contiennent que les documents dont 
l’£num£ration suit: 


H 232. 
II 233. 
II 234. 
H 246. 
H 247. 
ii 248. 

11 368. 


Cenan. Terrier, 1778-1789. 

Id. Quittance de 1446, relative a Ia commanderie de Cenan et d Auzon. 
UOrmeteau. 1 piece du xiv" s. 

S . Gemme * Cahier de declarations, 1738. 

Id. Terrier, 17784789. 

5. R4my* 1 piece de 1224, contenant une donation faite a lllopital du Sauzc 
par Chalon et Pier re de Rochcfort. 

Chdtillon sur Sevre (Temple). Censier du xv fl s.; bail d’une metairie au 
nom de Claude de Rouvray de S. Simon, 1784. 


Le Mans (Arch. departementales de la Sarthe). — Ce depot renferme une partie du fonds d’Artins 
et du Gueliant ' 1 : 

II 1840-1849* Artins, Pieces des xvi*-xvm e s., censiers, terriers, 1693-1788. 

II 18504914. Le Gueliant (Temple). Pieces modernes (quelques documents anciens, 
terriers, censiers), 12314772. 

II 1915. Notes prises aux archives de la Vicnnc sur les commandertes de PHOpital 
dans le Mairie (Artins, le Gu£liant, Quittay et The 1 valle). 

flantes (Arch. departementales de la Loire-Inferieure)*. —- Signalons, dans ee d£pot, les docu¬ 
ments suivants : 

II 459. RecueiI de privileges de 1’Ordre, produit par Alain de Bois Yvon, commandent- 
de Pont Melvez et de Ia Feuillbe, qui 4tait alld en Itali e ehereher a la com- 
manderie de Pise les documents n^cessaires pour se ddfendre contre leveque 
de Tr^guter. 15 bulles transerites de 1182 a 1447, 1 reg, pet. in-foL, 38 f* 
pareh. (fin du xv e s.). 

II 460. Cliartes de eoncession et de conBrmation de privileges, notamment la donation 
de Conan aux Hospitalicrs (vers 1170), et les donation s anci en nes en faveur 
des Templiers, dans une confirmation de Francois II, duc de Bretagne (1473). 
3 pieces, 11414717* 

H 46 L 5, Nicolas des Biais. 2 pieces, 1406-1791, 

II 462. La Made!ein e du Temple de Clisson . Baux, com p te s, ave u x ge n 6 r a u x, 15 6 2-17 5 0. 

11 463. F angar et en Asserac. Procedures, contrats et aveux, 1063-1776. 

II 464* Temple de Gree, paroisse de S. Herblon. Aveux, 14404787. 

H 465. Nantes (S. Jean de PHopital et Temple S. Catherine). Declarations des reutes 

foncieres, 1580, 

11 466. Id. Terrier, 1627, 

II 467. Id. Remembrance des aveux rendus au commandeur de Nantes, 1702-1722. 

11 468-9* Id. Relevi des vassaux dcbiteurs de ren tes, xvm° s* 

)[ 470. Id* Extraits de Ia d^claration g^nbrale du tempore! de la commanderie, 1678-9* 

U 471, Id. Baux, echanges, 1555-1765. 

B 472, Id. Registre de la confr^rie de S. Jean de ITIopital, 1541-1545. 

II 473. Villedieu. Acte de 1689. 


1. Inv . somni, des arch. departementales: Cha - 
rente-Inf£rieurej II (Paris, 1877, in-4°), serie U, p, 33-1. 

2. La bibliotheque de la Rochelle (ms. 129 et 131) 
conlient des transcriptions de documents concernant 
les com mander ies du Perrot (Temple), xvii c -xvm p s., 
de S. Jean du Perrot (Hospitalicrs) ei de 8. Barthelemy 
de La Rochelle, xvp-xvnP s, 

3. Inv* somni . des arch . de par tem en In les : / n dre , 


s4rie II (Paris, 1876, in-4 0 ), p. 199-202. V, sur les 
aulres fonds hospita lier s de ee depot, plus haut, p, liv. 

4* Inv * sonun . des arch . departementales: Indre- 
et-Loire, III (Tours, 1891, in-4*), p* 290 et 328. 

5. Inv. somni . des arch . departementales: Sarthe, 
IV (Le Mans, 1883, in-4°), p. 216-30* 

6* Inv . somni . des arch. departementales: Loire- 
Infirieure, IV (Nantes, 1884, in-4°), p, 221-4* 


m 




— XCVIII — 


N° 1, Liasse (1160-1780)* 

]\ T0 2. Registre (1708-1711). 

3- Registre (1745)- 

N° 4. Registre (1648)* 

N° 5, Liasse (1681*1777)* 

N° 6. Liasse (1765-1776)* 


Rennes (Arch. dip.rtement.les dUUcet-Vilaine). - Q»elq»«. Hi-»» 1. 

. , - r h e :Temple): 3 registre* d aveux ou terner. et 9 liasscs. La plupart (Us pi.ees 

“»■ v qu T““ s r:r i “ t ,emontent ,o1 

-W ■»— <«* * 1■»*«. — prorisoires). Votrele table™ de re . 

N° 8* Liasse i,1662-1695). 

N° 9, Liasse (1438-1760), 

N a 10* Liasse {1761-1777). 

N° 11* Liasse (1688-1788). 

N° 12* Liasse (1626-1782). 

Vannei (Arch. di-partcmen.ales da Morbih.n). - Un d„**i,r sur In commanderie de Carentoir 
\ annes (J t siecles (Serie H, n° 61 du catalogue); une liasse de 120 

(Tempta ), genant g Jcan de villenard, annexe de Carentoir, 1461-1777.11 convient 

a!isX dans ce dApartement’ de signalertas arehives de la fabrique du Tempta de Carentn.r et les arclnves 
pnrticulieres de la Coiffrie, membre de Carentoir. 

ffi~,r, ae S. ta.— de Q»im- 

per (tome III du terrier de la commanderie de la Femlleeen 5 volnmcs). 


grand prieure de champagne’. 

On io-nore la date i, laquelle (ut fond< le grand prieurd de Champagne, mnis 11 
est fort probable qu’il doit sa naissanoe aux remaniements admimstratifs que neoes- 
sHa7in Corporation des biens dos Templiers 1, ceux de 1'Hopitai Toujours est-,1 
qu ii existait des 1380, et avait pour pneur Henn de Maigneux (de Mcsmlus ). a 
circonscription territoriale setendait sur la Champagne, la Bourgogne et la 

Lorraine. 


I. Bibliogrnpkie . - L’histoire du grand prieurd de 
Champagne n’a donne Heu a aucun travail d ensemble, 
nous navons a citer que quelqucs monographtes : A. 
de Charmasse. Stat des possessions des Templiers el 
des Hospitaliers en Maconnais, Charollais, Lyonnais, 
Fores el partie de la Bourgogne, d’apris une enquele 
de 1333- Extr. des Memoires de la Societe bduenne, 
nouv. s6rie, VII (Autun, 1878, in-8°), p. 105-48. — 
C. Lavirotte. Memoire statistique sur les itablisse- 
ments des Templiers et des Hospitaliers de b. Jean 
de Jerusalem en Bourgogne, dans le Compte rendu 
des seances du Congres archeologique de trance, 
tenues a Dijon en 1853 (Paris, 1854, m-8°), p. 224- 
91 -- E. L. Lory. Etude sur V etahhssement des die- 
valiers de S. Jean de Jerusalem a Dijon, dans les 
Memoires de la Commission des antiquites du de p ae¬ 
ternent de la C6te-d’Or, IX (Dijon, 1874-77, in-4"), 
p 275-306, avec une planchc* — Mignard* StaUstique 
des possessions de la miUce du Temple en Bourgogne, 
dans le Compte rendu des seances du Congres archeo- 
foniffue de France tenues a Dijon en 18o3 (Parts, 
1854, in-8°), p. 205-16. — Ch. Aubertin. A otice sur 
la chapelle des chevaliers du Temple a Beaune, 
Beaune, 1876, in-8», 26 p. — E. de Barthelemy. 

Notice suries etablissementsdes Hospitaliers mUitaires 
en Champagne, dans Bulletin monumental, XI 1 1, Parts 
et Caen, 1850, p. 5-21.-Th. Boutiot. Les Templiers 
el leurselablissemenls dans la Champagne meridiona¬ 
le dans Annuaire administratif et statistique du 
dtpartement de 1’Aube pour 1866 (Troyes, s.d., m-8 0 ), 
p -27-60 avec 1 planche. — E. de Barthelemy. hlabhsse- 
rnents des ordres du Temple et de S. Jean de Jerusa¬ 
lem {Malle) dans le diocese de GhAlons, dans Dioccse 
ancien de Ch&lons sur Marne, I (Paris, 1861 m-8“), 

p. 233, et Recueil des Charles de la commandene du 


Temple de la Neuville les Ch&lons, p. 394 (151 picces 
analysees et publiees de 1132 a 1306). A, de Bar- 
thelemy. Le Cartulaire de la commanderie de S. 
Amand, dans Cabinel hislorique, nouvelle serie, 
1882 (Paris, 1882, in-8°), p. 30-50. — Rousscl. Les 
Templiers du diocese de Langres a Vipoque de leur 
suppression, dans Revue de Champagne el de 
Urie, XVI (Arcis sur Aube, 1884, in-8 0 ), p. 401-13, et 
XVII (1884), p. 27-33. — Quantin. Ilisioire des 
ordres religieux et mUitaires du T em ple et deb. Jean 
de Jirusalem dans le departemcnt de VYonne, dans 
Annuaire hislorique du departement de l 1 onne, 
46 e annee (Auxerre, 1882, in-8°), p. 39-117 (interesse 
le grand prieurd dc Champagne^ pour los com mande- 
ries de Pontaubert ct de S. Mare). — A* Digot. Me- 
woire sur les elablissemenls de Vordre du Temple en 
Lorraine } dans le Compte rendu des seances du 
Congres archeologique de France en 1846 (Paris, 1847 , 
in-8 0 ), p. 239-70, et dans Memoires de la Societe d’ar- 
cheologie lorraine } 2 C serie, X (Nancy, 1868, in-8°),p* 
238-91* — iL Lepage* Notice sur quelques etahlis- 
sementi de Vordre de S * Jean de Jerusalem sitaes en 
Lorraine , dans Annuaire de la Meurthe pour 1853 
(Nancy, 1852, in-8*), p* 11-74 . — H* Lepage* La 
cc m m a nderie de S * Jean du V ieil A it re, dans Jo u rn a l 
de la Societe d\%rcheologie et du Comite du Musee 
lorrain , l4°annee (Nancy, 1865, in-8°), p. 115-34. — 
L. Qnintard. La commanderie de Xugney (l osges), 
dans Memoires de la Societe d\%rchmlogie lorraine , 
3 e serie, V (Nancy, 1877, in-8°), p. 355-69, avec 3 
planches. — E* de Bouteiller* Notice sur la comman¬ 
derie de S * Jean de Jerusalem a Melz [xii e -xvnP s.], 
dans Memoires de Vacademie imperiale de Melz, 2 C 
serie, X1V C annee (Metz, 1866, in-8^), p. 265-91* 

2. Malte, Arch. de 1’Ordre, Reg. cap * gener. ? 1, f* L 











— XGIX — 


Les commanderies, doni le nombre et ies limites varierent souvent du xiv® au 
xviii® siecle, etaient, a cette derniere dpoque, les suivantes : 

En Champagne : 

La Neuville au Temple 1 ®. 

Bonnevaux 1 *. 

Thors 17 . 

Ruetz 18 . 

Braux * 

Esnouveaux 30 . 

S. Amand* 1 , 

En Lorraine : 

Metz 
Nancy 13 . 

Virecourt 34 . 

Gelaucourt 2 \ 

Xugney 26 , 

Marbotte 
Rob^eourt 33 . 

Voulaine, chateau fort situe a 1’extreme limite de trois provinces, apres avoir 
ete la residence des prieurs du Temple en Champagne, resta, sous les Hospitaliers, 
le chef-lieu du grand prieure de Champagne et le siege du chapitre prieural. Les 
archives du grand prieure, en execution des instructions des grand s maitres, y 
furent centralisees au xvi e siecle. 

Si les commanderies lorraines, probablement a cause de Ia constitution poli- 
tique du pays, n’obeirent pas aux injonctions des grands prieurs et ne firent aucun 
versement, cellcs de Champagne et de Bourgogne les executerent; Fensemble de 
ces fonds bourguignons et champenois a suivi le sort des archives prieurales pro- 
prement dites. Le tout est aujourd'hui conserve aux Archives departementales de la 
C6te-d’0r. Si d’autres depots, ceux d’Auxerre, de Troyes et de Chaumont, detien* 
nent aujourd’hui des fonds complets de commanderies situees dans le ressort de 
leurs departements, il n'en faut pas conclure que ces fonds ont echappe au groupe- 
ment constitue a Vouiaine. Leur presence actuelle a Auxerre, a Troyes et a Chau- 
mont, est imputable a Ladministration des domaines qui, aux prenderes annees de 
ce siecle, les reclama parce qu’elle en avait besoin pour gerer les biens de 1’Ordre 
supprime dont elle avait la charge, et obtint qu’ils fussent renvoyes dans les pre- 
fectures. 

C’est le depot de Dijon (Archives departementales de la C6te-d’0r) qui contient 
les archives du grand prieure; clles y sont entrees apres la suppression de 1’Ordre 
et la confiscation de ses biens par le gouvernement frangais, en 1792, et forment 
un ensemble de 102 liasses (111 H) et de plus de deux cents cartulaires, registres, etc. 


En Bourgogne : 

Bure 1 et Voulaines 2 . 
Mormant 3 * 5 . 

EpaillyL 

Montmorot*. 

La Romagne 6 , 

Avalleur 7 . 

Fontenottes*. 

Dijon 3 9 * . 

Chalon sur Saone w . 
Pontaubert 11 . 

S. Mare 12 * , 
Bellecroix 15 . 

Beaiuie u . 


1. Bure les Templiers, G6te-d T Or, arr,Chutillon sur 
Seine, eant. Recey S. Ourcc, 

2. Voulaines les Templiers, id,, id., id. 

3. Haute-Marne, arr, Chaumont, cani, Arc en 
Barrois, 

4* Cote-d^Or, arr, Chatillon sur Seine, eant, Mon- 
tigny sur Aube, com, Courban. 

5, C5le-d’Or, arr, Dijon, eant* Grancey, com* 
Fraignot en Vesvroltes. 

6, C6tc-d’Or, arr, Dijon, eant, Fontaine-Frangaise, 
com, S. Maurice sur Vingeanne. 

7, Aube, arr,, eant, et com. Bar sur Seine, 

8, C6le-d’Or, arr. Dijon, eant. Is sur Tille, com. 
Thil-Chatel. 

9, C6te-d"Or, chef-lieu de depart, 

10* Sa6ne-et-Loire, chef-lieu cFarr, 

11. Yonne, arr. et eant. Avallon, 

12. Yonne^ arr* Auxerre, eant. Couiange sur Yonne, 

com. Merry sur Yonne, 


13. Saone-et-Loire, arr., eant, et com. Chagny, 

14. G6te-d'Or, chef-lieu d'arr. 

15. Marne, arr. et eant. Ghalons sur Marne, com. 
S. Etienne au Temple, 

16. Haute-Marne, arr, et eant. Chaumont, com, 
Jonchery. 

17. Aube, arr. Bar sur Aube, eant. Soulames. 

18. Haute-Marne,arr.Vassy, eant, etcom.Cheviilon, 

19. Meuse, arr, Bar le Duc, chef-lieu de eant, 

20. Haute-Marne, arr. Chaumont, eant, Nogent, 

21. S. Amand sur Fion, Marne, arr, et eant. Vitry 
le Franeois. 

22. Chef-lieu de 1’ancien depart. jle la Moselle. 

23. Chef-lieu du depart. de Meurthe-et-Moselle, 

24. Meurthe-et-Moselle, arr. Luneviile, eant, Bayon. 

25. Meurthe-et-Moselle, arr.Toul, eant, Colombey. 

26. Vosges, arr. Mirecourt, eant, Charmes, 

27. Meuse, arr. Commercy, eant, S. MihleL 

28. Vosges, arr. Neufchateau, eant. Lamarche, 

m , 




— c — 


Les inventaires anciens y sont plus rares que dans lesautres prieures. Un seul 
inventaire manuscrit par Petot (n os 130-1 du repertoire des inventaires), des titres, 
papiers terriers et autres enseignements du grand prieure de Cliampagne (1735, 2 
vol. in-fol.; peut @tre de quelque utilite pour faciliter les recherches ; encore n’em- 
brassc-t-il que le grand prieure proprement dit et ses trois chambres prieurales 
(Bure, Mormand et Epaiily), et laisse-t-il de cote les fonds des commanderies. II ny 
a malheureusement k Dijon, pour combler cette lacune, aucun inventaire particulier 
de chaque maison. II faut se contenter de 1’iuventaire de Petot, et d un volumedans 
lequel ont ete relies divers fragmenta d’inventaires (n° 260 du repertoire des inven¬ 
taires). Uinventaire de Petot comprend, dans lo premier volume, ce qui concerne 
POrdre, le grand prieurd en general et la commanderie de Bure avec ses membres 
et dependances (l ie prieurale). Le second volume est consacre a Mormand et h 
Epaiily (2 e et 3 e prieurales), aux registres de comptes et de justi ce. Dans chaque 
volume les matieres anulysees sont classees sous des cotes differentes (1-115 pour 
le tome 1, 146-495 pour le tome II). C’est, a proprement parier, Pinventoire de l’ar- 
chive prieurale. 

Voiei le cadre sommaire de classement des fonds du prieure de Champagne 
aux archives de la G6te-d’0r: 


Lias ses'. — Cette serie est la plus importante du fonds, celle qui comprend 
les titres generaux et les titres particuliers des commanderies; elle renferme beau- 
coup de pieces anciennes, et se subdivise comme suit: 


II 1146-47. 

11 1148. 

II 1149-52. 

II 1153-54. 

H 1155. 

II 1156-57. 

H 1158. 

II 1159. 

H 1160. 


H 1161. 

11 1162. 

II 1163. 

II 1164-66. 

II 1167. 

H 1168. 

H 1169. 

11 1170. 

H 1171. 

H 1172. 


Bulles pontificales anciennes, pour le Temple ct 1’HupitaI» 11414608 
(Petot, cotes 1-4)* 

Id., 1217-1759 (Petot, cote 5), et un paquet. 

Lettres patentes ct arrets concernant les privileges de LGrdrc, 1177-1782 
(Petot, cotes 6-8); nombreux imprimes* 

Titres generaux du grand prieure de Champagne, 1424-1793 (Petot, 
cotes 9-15)* 

Am£liorissements, 1561-1770 (Petot, cote 21)* 

Bure (Temple et Hopital), 11324772; bcaucoup de pieces anciennes 
(Petot, cotes 25-28). 

Membres d*Ampilly le Sec (Petot, cote 64), Beneuvre (id., cote 34), Bun- 
cey, Chamesson {id., cotc 65), Chatoillenot (id*, cote 32), Changey (id., 
cote 35), 1189-1763* 

Membre de Chatillon, 12324772 (Petot, cotes 57-60)* 

Membres de Chatillon (Petot, cotes 57-60), Dueme (id., cote 109), 
Estrochey(id., cote 67), Fontaine en Duemots, Fontenotte (id*, cotes 68-71), 
Gommevtlle (id., cote 66), les Laumes (id*, cotc 114), Lenglay (id., cotes 
55-56), Lncenay (id*, cotes 110-111), Massigny (id., cote 62), 1172-1745; 
quelques vieilles pieces templieres pour Lucenay, Lenglay et Fontenotte. 
Membres de Menesbles (id», cote 40), MontenaiIle (id., cotc 36), Montliot 
(id., cotc 63), Kod (id., cote 115), Poineon (id,, cote 37), 11974772; 
quelques documents anciens pour le Temple. 

Membres de Itecey (id., cote 84), Romprey (id,, cote 33), S. Colombe (id., 
cote 61), Savigny lez Bussy (id., cote 113), 1201-1790* 

Membres de Terrefondree (id., cote 31), Vauvcy (id*, cote 54), Villiers te 
Duc, Voulaine (id., cotes 44-51), 1200-1744* 

Membrc de Voulaine (id., cotes 44-51), 1180-1758; quelques pieces ancien¬ 
nes pour le Temple. 

Membre de Voulaine (id., cotes 44-51); inventaires de meubles, tapisseries, 
bibliotheque, 15354765. 

Petit Temple de Dijon t 12964763 (id*, cotes 77-81), 

Membres de Dijon (id., cotes 77-81), Arceau, Avosne (id., cotes 103-107), 
1187-1767 ; beaucoup de vieilles pifcees pour le Temple* 

Membres d 1 Avosne (id., cotes 103-107), Fixin (id., cote 88), Curtii sur 
Seine (id*, cotes 75-76), Fontaine lez Dijon (id., cote 82), 1432-1759* 
Membres de Grandchamp (id., cote 108), Marsannay en Mont (id., cote 
86), Morey (id., cote 97), Ruffey (id*, cote 84), Eeherey fid., cote 85), S. 
Philibert (id., cotes 90-95) 1150-1767 ; quelques pieces pour le Temple* 
Membrc de S* Philibert (id*, cotes 90-95), 12044770* 


J. Les cotes de Petot figurent entre parentheses ; 
le lecteur se rendra ainsi compte par lui-meme des ma¬ 


tieres contenues dans cet inventaire, et du secours 
qu ii est appele a lui fournir. 













— C1 — 


II 1173. 
H 1174. 

H 1175. 

II 1170. 

II 1177. 

II 1178. 
II 1179. 

H 1180. 

II 1181. 

II 1182, 

H 1183. 
H 1184. 


II 1185, 

H 1180. 

II 1187, 

H 1188-99. 
H 1200, 


II 1201. 

H 1202. 

H 1203, 

H 1204. 

II 1205. - 

H 1200. 

II 1207-8. 

H 1209, 

H 1210, 

II 1211. 

H 1212. 

II 1213. 

II 1214. 


II 1215, 
II 1210. 

II 1217. 
H 1218. 


II 1219. 

II 1220. 

H 1221. 

II 1222. 
H 1223. 

H 1224, 


Membres de Talant (id., cote 83), Thoisy le D4sert (id. t cotes 72-74), 1216- 
1784; plusieurs documen ts anciens concernant le Temple* 

Membres d’Uncey (id., cotes 99-101), Salires, Grosbois, Marcellois (id,, 
cotc 102), Vantoux (id., cote 87), 1220-1768; bcaucoup danciennes pieces 
pour le Temple. 

Mormant (Maison Dien avant dc passer a rilflpital). T it res tres ancte ns, 
anterieurs a ITIdpital (id., cotes 116-119), 1157-1757. 

Membres de Mormant (id., cotes 116-119), Beauchemin (id., cotes 140- 
141), 1234-1765. 

Membres de Bonnevaux {id., cotes 143-144), Braux (id., cote 147), Bre¬ 
viande (id., cote 126), Chateauvilain (id., cotes 149-150), 1159-1764. 
Membre d^Epilan (id,, cotes 151-153), 1278-1749. 

Membres de Faverolles (id., cotes 128-129), Genevroux (id., cote 133), 
Jonchery (id., cote 145), Ia Ferte sur Aube (id., cote 148), Ia Loge (id., 
cote 127), moulins de S. Martin et de Chcvraucourt (id., cote 132), 1177- 
1781. 

Membres de Laffond (id., cotes 121-123), Orgc (id*, cote 120), Orman- 
cey (id., cote 135), 1135-1717; quelques bonnes pieces pour le Temple, 
Membres de Rolampont (id., cote 131), Richebourg (id., cote 142), Ron- 
villiers-Crciiay (id., cote 124), 1225-1740. 

Membres du Val des Dames (id., cote 125), Vaudremoni (id., cote 146), 
Vesaignes (id., cote 134), Villierssur Suize (id., cote 136-139), 1121-1750. 
Epaitty (id., cotes 154-159), 1215-1758. 

Membres de Beauvoir (id., cotes 177-178), Essoye (id., cote 163), Fon¬ 
te tt es (id., cotes 177-178), Bissey la Cote (id., cotes 164-105), Courban 
(id.j cotes 100-162), Layer, 1200-1773 ; pieces anciennes pour le Temple 
en assez grand nombre. 

Membres de Bissey Ia Cote (id., eotes 164-165), Brion (id*, cote 167), 
Dinteville (id., cote 172), Montigny sur Aube (id., cote 171), 1232-1720. 
Membre de Louesme(id., cotes 173-176), 1209-1759; vieux titres pour 
le Temple, 

Membres de Thoires (id., cotes 168-170), et Val de Ia Fontaine (id,, cote 
179), 1210-1697; vieux titres pour le Temple. 

Justices seigneuriales, sentences et proces-verbaux, 1480-1790, 

La Madeleine de Dijon , Construction de Peglise, mobilier, donations, ma¬ 
nu eis, inventaires anciens des titres de la commanderie (liasse moderne), 
12524745, 

Quelques bonnes pieces, 1170-1770, 

Pieces administratives modernes, 1354 —- an II. 

Pieces modernes, quelques documents anciens, 1191-1770. 

Visites, reparations, comptes; deux chartes originales des dues de Bour- 
gogne, 1177-1762. 

Membres de Belleneuvet, Chambolle, Coucliey, Cromois, Crimolois, 1189- 
1791* 

Membre de Crimolois, 1168-1709; quelques pieces anciennes* 

Membre de Fauverney, 1208-1775, 

Membres de Fenay, Fontaine lez Dijon, Gemeaux, Magny sur Tille, Marcy 
sur Tille, Marsannay Ia Cote, Mirebeau, moulin de Roche, 1218-1709. 
Membres de Mirebeau, Neuilly, Occey, Orgeux, 12244 770. 

Membres de Pluvet, Pouilly, Nuits, 12164791, 

Membres de Sacquenay, Tart, Tarsul, 1221-1793. 

Membres de Talant, Varanges, Villers les Pots, 1208-1770. 

Beaune 1 , Quelques copies de bulles pontificales et privileges royaux, 
xvm° s,; inventaires des meubles, xvn e -xvui° s.; proces-verbaux de visites, 
amcliorissements, etc., 1402-1791. 

Comptabilite, bois, batinients, assez nombreux imprimas, 1693-1790. 
Membre dc Beaune. Nombreuses chartes anciennes pour le Temple et I'Ho- 
pital, 11884785* 

Membres de Beaune et tPAigncy, 1194-1790. 

Membres d , Aignay-Pleuvct-BreteuiI, Allerey, Aubaine, Bligny sous Beaune, 
Bourguignon, 1200-1789, 

Membres de Chalanges, Chamblanc, Champignolles, 1224-1787* 

Membres de Champignolles, Chevigny en Valiere, Civry, Combertault, 
Conches, Echarnant, Gissey, Lusigny, Magny les Villers, 1204-1785. 
Membres de Maisonneuve, Melvisev, Meursault, Montceau, Nantoux, Neu- 
ville, 1194-1775. 

Membres de Paris PHopital, Pernand, le PoiI, 1243-1735, 

Membres de Pommard, Pouilly en Aux, RufFey lez Beaune, S. Martin en 
Gatinois, S. Nisy sous Charmoy, Savigny sous Beaune, 1206-1786. 
Membres de Serrigny, Servanges, Sombernon, Tailly, Thoreille, Thury, 
11884788, quelques pieces intdressantes. 


1. Les archives de la Vienne conservent (registre 
5951 un in venta ire des titres de Beaune, date de 


1676, et apporte a Foitiers, le 10 novembre 1768, par 
le chevalier de Tudert, eommandeur de Beaune. 


f 


. 






— CII — 


II 1225, 

II 1226, 

11 1227. 
II 1228-9 
H 1230. 

II 1231. 

II 1232. 

H 1233. 

II 1234. 


H 1235. 
II 1236. 

II 1237. 
H 1238. 

II 1239. 

II 1240. 


H 1241. 
II 1242. 
II 1243. 


II 1244-5. 
H 1246. 


H 1247. 


II 1248. 


Membres de Thury et de Vandenesse, 1237-1784. 

Membres du Vernois et de Vernouse, 1236-1 1 88; bonnes pieces anciennes. 
Membres de Villeneuve lez Voudenay, Volnay, 1207-1780. 

Procedures et aetes judiciaires, xvn*-xviii' s. 

La Romagne ‘. AmMiorissements, visites prieurales, pieces anciennes pour 
le Temple, 1164-1786. 

Pieces adniinistratives, baux, procedures, 1371-1734, 

Membres d’Aillencourt, Andigny, Arbigny, 1214-1746; quelques documents 
anciens concernant le Temple. 

Membre d’Arbigny, pieces modernes. 

Membres d’ArceIot, Aurecourt, Autrey, Barges, 1182-1706; beaucoup de 
pieces anciennes concernant les Templiers, surtout ceux d’Autrey et dc 
Barges, 

Membres de Broncourt, Broye les Loups, Buzenay, Champlitte, 1232-1718. 
Membres dc Champlitte, Charmoy, la Chassagne, 1189-1727; quelques 
pieces du Temple puur la Chassagne. 

Membres de Cliaume, Courehamp, Couzon, Cusey, 1185-1720. 

Membres de 1’Envieuse, Fontaine-Fran^aise, Fouvent, Genrup, Grand- 
champ, Gray, Isoine, Jonvclle, Maisieres, 1191-1705. 

Membres de Montigny sur Vingeanne, Montormentier, Montsaupeon 
Neuville, 1176-1714. 

Membres d’Occey, Orurcs, Percey le Grand, Percey le Petit, Pouilly en 
Bassigny, Francey, Pressigny, Raincourt, 1224-1713; quelques pieces an¬ 
ciennes, g^n^ralement pour le Temple. 

Membres de Kiviere les Fosses, Roche, Rougeux, Sacquenay. S An- 
doche, 1669-1723. 

Membres de S. Maurice sur Vingeanne, S. Seine sur Vineeanne. Vallerov 
Vaux,1163-1743, J ’ 

Membres de S. Maurice sur Vingeanne, 1180-1782, beaucoup de vicuxtitrcs 
pour le Temple. 

Montmorot. Membres de Montmorot, Fraignot, Beneuvre, Busserolles, 
Minot et Vesvrotte, 1294-1787 ; fbuds moderne. 

[Norges le Pont 1 , ordre de S. Antoine. Bois et forets, droits de justice, 
dones, reprises de fiefs, baux, <Hats de biens, chargcs, ete, Plusieurs im¬ 
primas relatifs ii 1’union de S. Antoine de Viennois ii S, Jean de J^rusalem 
1256-1792.] ’ 

[Pieces relatives aux biens de la commanderie a Dijon, Br^tigny, As- 
jiiercs, Aliuy, la Marche sur Saone, S. Sauveur, Montinancon, S & Julien, 
Rufiey les Dijon, Flacey, Geniis, Varanges, Etais, Marmagne, Montbard’ 
1207-1793. Baux, titres dc proprii, cens emphyt^otiques, etc.] 

Annul6, 


On a recemment retire du fonds du grand prieure de Ghampagne une foule de 
documents concernant les justices. On les a verses dans une subdivision de la 
serie B (sous la cote B 1 ), qu’on a qualifiee de Fonds des justices ecclesiastiques. 
Un etat sommaire de ce nouveau fonds permet de relever les indications suivantes: 

B 2 Chapitre 1235. Voulaine, scigneurie Serie deregistres numerot^s de 1 a 35, 1489-1790. 

— 1236, Id., 2 liasses de sentences ct proc&s-verbaux, 1617-1789. 

— 1237. Bure . 17 registres, 1506-1790. 

— 1238. Id., 3 liasses, 1696-1790. 

— 1239. Epailly. 73 registres, 14804790, 

— 1240 Id,, 5 liasses, 16204790. 

— 1241, Curtii sur Seine, seigneurie. 1 farde, 1784-1789, 

— 1242. Mormant f 2 registres, 1649-1678. 

— 1243. Id., 2 liasses, 1642-1670. 

1244. La Madeleine de Dijon, 5 registres, 1484-1790. 

— 1245. Beaune , 3 registres, 1000-1790. 

— 1246. Id., 2 liasses, 17284790. 

— 1247. La Romagne , 1 registre, 17824790. 

— 1248. Id., i liasse, 1782-1790. 

— 1249. Pontaubert . Seigneurie de Normier, 1 liasse, 1769-1776 [autrefois 
coUe 111 H 1248 ; mais on a bouleverse toutes les liasses, a telles enseigoes 
c{u’on a fait passer dans kliasse 111II 1247 les quelques documents concernant 
La Marche sur Saone, membre de Norges, qui £taient autrefois dans 111 
II 1248 (qui aujourd^hui n^existe plus). On ne s^xplicjue pas la raisun de 
ees boufeversemcntsj. 

— 1250, [S, Antoine de Norges, 2 registre, 1762-1790]. 

— [1251, Id,, 1 liasse, 1745-1789]. 


1. Le archives deparlementales de Meurthe-et-Mo- 
selle a Nancy contiennent une liasse dc pieces moder¬ 


nes, 1748-86, sur cette commanderie (H. 3192). 
2, Cute-d^Or, arr, et eant. Dijon, 



— CI1I — 


111 II L 


111 H 2. 
111 il 3. 

111 II 4. 


Registres et cartulaires. — lis sont, pour le granei prieure de Champagne, au 
nombre de 111 (num£ros provisoires), et sont classes sous la cote 111 11 comme les 
liasses, mais iis occupent une serie parallele de numeros (de 1 k 141)\ 

Regie ct Statuts de FOrdre du Temple, xm* s., 58 f., parch. (Ed, Maillard de 
Chambure, Regie et statuts secrets des Templiers y Paris, 1840, in-8% et il, de 
Curzon, La R egie du Temple, Paris, 1880, in-8°, dans les publications de Ia 
Soci6t£ de FHistoire de France). 

Statuts de FOrdre de S* Jean de JTdrusalem de 1113 a 1428, xv fi s,, 200 f., pup. 
Lis te g^ntfrale des irois prieures de France, d , Aquitaine > de Champagne qui 
composent Fauberge de France, xviii c s, 

tt I Inu It et puissant seigneur frfcre Pierre de Rosredont, chevalier de FOrdre 
sainct Jehan de Jherusaletn, commandeur de Ia Rommaigne, Mormant, Pon- 
taubbert, Robercourt, Belle Crotx, Ihors, Avalleurre, Uncy et Arbignv, 
conseillier et ehambelland du roy nostre sire, a faiet faire les previleges contentis 
en ce present livre, lesquelz il a donn^s et entend estre laisses aprks son trespas h 
sadicte com mander ie dc Mormant ». xv« s,, 99 f., parch. (bulles et chartea 
royales en nombre). 

Regolc de Ia Religione Gierosolimitana da Irate Alfio de Wiernacourt, in-4® nan.. 
lat. etitaL, 1612. 

Uistretto e compendio delle statuti, costum! ed ordinationi della sacra religione 
Gierosolimitana, fatto dalF illustrissimo sig, fra Christiano Austrcesen, nelF anno 
1657. In-4% pap. 

« Registre des presentations aux chapitres, des baulx et alliennations, ete. » 
.(rc^istre d J enregistrement de Ia correspondance capitulaire). xv a s. f pap., 181 f. 
« C'est le registre des lettres pass^ez au chapitre celebri a Chasteillon sur 
Saynne par fr, Guillaume de Fontenoy, ad ce tenips prior de FOspital en Cham- 
paigne, le mercredi apres les octaves des apostres saint Pere et saint Paul, Fan 
mil troiscens nn" et neuf ». Premier registre de la s6rie des chapitres gen^raux, 
in-foh, pap. xtv e -xv° s., 1389-1425, 

^ Coppie des baulx et aultrcs actes du prieure de Chanipaigne, commaneo en 
1557 et finissant en 1572 Pap,, 358 f. utiles, plus 7 f. de tabi es, 

Deuxieme registre des chapitres g6n£raux. 

Table clu procedent, pap., xvn e s. 

iroisieme registre des chapitres g^n^raux. Une table en uri cahicr dc panier v 
est annexde, 1673-1715. r J 

Quatrieme registre des chapitres gendraux, 1716-1752. 

Cinquieme registre des chapitres g£n£raux, 1754-1776. 

Gahiers, non reli^s, de chapitres generaux du grand prieur6 de Champagne* tenus 
en 1509, 1515, 1537, 1540. V B 

Visites des commanderies du prieurd de Champagne, avec F4nonc£ de leur 
'revenu, 383 f, T pap., 1541. 

Autre cahicr de visites des memes commanderies, non fb!iot£, pap., 1541. 

\isites, 1574, cahier de pap., foliote de i a clxxix. 

Id., 1605, foliotation speciale pour chacune des commanderies visit^es. 

Visite des commanderies de Bures, Espailly et Mormant, chambres prieurales 
du grand prieure de Champagne, 1648. Pap., non Foliote. 

. Visites de plusieurs commanderies du grand prieur£ de Champagne en 1649. 
Pap., non foliote, 2 registres. 

Visites en 1661 (3 caMers, 1 pour Mormant, 1 pour Espailly, 1 pour Bures), 
non foliotes. ’ 

Cahier de visites au Petit Temple de Chalon, a Vouleine, ete,, 1661 
Id., 1662. 

Visites de la commanderie magistrale de Metz, de cellcs de Nancv, Pontaubert ete 
1662, 642 f., pap. J 

Fr agmen t de visite en 1664, cahier de pap ter. 

Visites des commanderies du grand prieure de Champagne, 1670, 173 f., pap. 
Visites en 1685, Serie dc cahiers de diverses grandeurs reli^s, dans un registre 
foliote de 1 a 374, 

Visites cn 1087, 101 f., pap. 

Visites, suite du n° procedent, foliote de 377 a 828. 

Visites de 1690 a 1694, 363 f,, pap. 

Livre de Ia visite du grand prieure de Champagne de Fannie 1697, 74 f., pap, 
« Visittes generalles des commanderies du grand prieure de Champagne, 1698-9 », 
351 f., pap. 

Visites en 1714, pap,, 432 f. 

Id., id., pap., 375 f. (non reli£). 

Id., 1730, non foliotii (en cahiers). 

Id-» 1745,497 f., pap. (en cahiers), sous le titre de : (c Proccs-verhaux de Ia visite 
prieurale active du grand prieur£ de Champagne, » 


111 

n 

5. 

111 

H 

G. 

111 

11 

PT 
* . 

111 

11 

8. 

111 

H 

9. 

111 

II 

10. 

111 

H 

11. 

111 

II 

12. 

111 

H 

13. 

111 

H 

14. 

111 

II 

15. 

111 

H 

16. 

111 

II 

17. 

111 

H 

18. 

111 

H 

19. 

111 

II 

20. 

111 

H 

21-2 

m 

II 

23. 

ili 

H 

24. 

111 

II 

25-6 

m 

li 

27. 

m 

II 

28. 

lll 

11 

29. 

m 

il 

30. 

t n 

H 

31. 

m 

II 

32. 

m 

II 

33. 

lll 

II 

34. 

ili 

II 

35. 

ili 

II 

36. 

m 

H 

37. 

in 

II 

38. 

m 

H 

39. 


1. Le Tahleau generat numerique par fonds des il est fort probable que les series de cahiers, qui figu- 

archives departenientales atiterieures a 1/90, Paris, rent ici sous un seui numero, avaienl ete compteesindi- 

1848, in-4°, p, 147, signale 179 registres et car Lui ai res; viduellement lors de ce recolement. 













— CIV — 


111 I! 40. 


111 II 41. 
111 H 42. 
III II 13. 
111 H 44. 
111 H 45. 
111 II 46. 
111 II 47. 


111 II 48. 
111 H 49. 
111 H 50. 

111 II 51. 
111 H 52. 
111 II 53- 
111 H 57. 
111 H 58. 
111 II 59. 
111 II 60. 

111 II 61. 

111 11 62. 
111 H 63- 
111 II 65. 
111 H 66 . 
111 H 67. 
111 II 68 . 
111 II 69. 
111 II 70. 

111 II 71. 
111 II 72. 
111 II 73. 
111 11 74, 
111 II 75, 
111 II 76. 
111 II 77. 
111 H 78. 
111 II 79. 
111 II 80. 
111 II 81, 
111 II 82, 
111 II 83. 


111 II 84 
111 H 85 


111 II 86 . 

111 II 87. 

111 H 88 . 
111 II 89. 
111 H 90. 
111 H 91. 
111 II 92. 

111 H 93. 

111 II 94. 
111 H 95. 


« Visite prieurale passive des trois commanderies et du membre de Fontenottes, 
qui composenfle grand prieure de Champagne, duquel est pourvu M. le bailly 
d’Avernes, 1745. » En cahiers, dont 1’ordre de foliotation est interverti. 
Fragments de visites en 1745 avec correspondance annexe. 

Visites, 1783, In-fol., pap., 522 f. 

Ameliorissements du grand prieurd de Champagne, 1 168 , 523 1., pap. 

Terrier de Beauchenam, en 2 caliicrs non foliolis, xvn" s., pap. 

Terrier de Bencuvre. Plusieurs cahiers rennis dans un registre, xvi* s., pap. 
Terrier de Bonnevaux, xvi e s., pap., avec de nombreux pians, 69 pages. 

Sous ce numero figurent 6 registres differenta: 1° « Ce sont les issues et rentes de la 
terre de Bures et des appartenances, extraites du registre et pappi er de frfere 
Hevme d’Aignay, par le temps qu’il tenoit icelles en l’an mil cccvint et nuef, en 
noni de religicuse personne Irere Raoul de Viteau, a ce temps commandeur de 
Bures.... », parch., 44 f. 2° Rentier de Bure, pap., non foliotd (une vingtaine 
de f.). 3° Rentier d’Uncey, pap., non foliati, xiv° s. (comme le pveeedcnt). 
4° Livre de depenses de la maison de Bure pour l’an 1412, pap., non foIiot£. 
5° Coutumes et droits dus par les habitans de Voulaine-Bure, 1122, pap., 
non foliot 6 ). 6 ° « Censes du Temple de haCtillon, 1445 », petit cahier, pap. 
6 ° Registre des cens et rentes de la commanderie de Bure, 1449, xv c s., pap,- 
non foliote. 

Terrier de Bure* 1565, pap*, 308 f. 

Terrier de Bure, 1577, pap. foliote de i a xiiii* x nii. 

3 cahiers de terriers et manuels, se rapportant a la commanderie de Bure, 1577, 
et 1622, pap,, non foL 

Terrier de La commanderie de Bure, 1649, 260 f., pap. 

Id., 1690, 151 f,, pap. avec pians* 

6 * Id., en 4 tomes, pap., 1735. 

Terriers du Temple de CMtillon, 2 cahiers, pap., non foliote, 1570* 

Terrier du Temple de Chatillon sur Seine en 1690, grand in-foL, pap*, 97 f* 
Terrier de Changey, xvF s,, 497 f*, pap. 

Terrier de Curtii, membre du Petit Temple de Dijon, 1050, pap*, non foL En 
annexe, fragments d un terrier du merne Curtii, de la fin du xv° s, 

Fragments de terriers du Temple de Dijon, xv° et xvi® s, plusieurs cahiers non 
foliot^s, pap* 

2 terriers du Petit Temple de Dijon, xvi* s*, pap., non fol. 

Terrier du Petit Temple de Dijon en 1586, 2 vol* in-fol, pap* 

Id*, 1656, 150 f*, pap, 

Terrier d^Espailly, 1689-1693, 43 f*, pap., avec pians* 

Id*, 1656, 95 f., pap. 

Id,, 1691, 26 f., pap. 

Id*, 1735-1745, 245 pages, pap*, avec pians* 

« Terrier dc Ia commanderie ue Fontenotte, mumcipalitd de Thil-Chatel, canton 
d*Is sur Tille », fini en 1779, pap,, 130 f,* avec pians* 

Terrier de Fontette, commanderie de Beauvoir pres Essoyes, pap*, non fol* xviP s* 
Terriers de Lenglai et Voulaine, 1577, 4 cahiers, pap., non fol* 

Terrier du Petit Temple de Chatillon sur Seine, 1656, pap*, non fol* 

Terrier de Voulaine, 1655-1656, pap, Plusieurs cahiers pap*, non fol, 

Terrier de Mormant, 1655, pap., 242 f. 

Id., 1689, pap*, non fol. 

Id*, 1691, pap*, 45 avec pians. 

Id*, 1737, 287 pages, pap* 

Terrier de Poinson, xvi 0 s., 2 cahiers, pap,, non fol* 

Terrier de Recey, 1565, 2 cahiers, pap,, non fol* 

Terrier de Richebourg, xvi* s,, plusieurs cahiers, pap*, non fol, 

Terrier de Velle sousGevrcy, xv c et xvP s*, plusieurs cahiers, pap*, non fol* 
Id,, 1656, avec le titre de « kegistre et papier terrier des matsons, terres, preys, 
vignes et bois, cens, rentes, dixmcs et autres droits dependants du Temple de S* 
Philibert, autrement Velle sous Gevrey, premiere chambre prieuralle de Champa¬ 
gne, scituee au dit S* Philibert et lieux votsins. » Pap., non fol* 

Censier de la Forest et Terrefondee, xvi* s*, eah*, pap*, non fol, 

« C’est le terrier de POspital de Thor en le Desert parch*, xvr e s*, 74 f* Lc 
titre de ce ms. n’est pas tout a fait exact, II s’y trouve, en effet, des actes 
transerit® qui en font une sorte de cartulaire* 

« Terrier de Thoisy le D 6 scrt, canton de Pouilly en Auxois, di striet de Semur* » 
Titre mis, a la fin du xviiP s., sur un registre de 1656, pap*, non fol* 

« Manuel pass£ par devant llarreau, notaire, des biens, droits et revenus de Ia 
scigneurie de Thoisy le Desert, 20 mars 1734. » 94 f., pap., non relks* 

Terrier de Thoisy le D 6 sert, 1691, gr* in-fol., 54 f*, pap*, avec pians* 

Terrier de Voulaine, 1577, pap*, 628 f* 

!d., 1655, 133 f., pap. 

Terrier de Voulaine et Lengle, 1690, pap*, non fol*, avec pians* 

Terrier de Bure* Devrait se placer apris le 111 II 56; ckst, en effet, le 
lurne, du terrier de Bure de 1735. 


YO- 


Ne concerne ni le prieuri de Champagne, ni PHdpital, mais sc rapporte a 
FAnjou et specialenient a Tabbaye de Toussaints d’Angers* 

« Manuel de PHopital de Toisi le Desert, 1464 », petit cahier, pap., non fol, 


Terrier de Recey, 1677, cahier, pap*, non fol. 









CV — 


111 H 96. Comptes gdn<h'aux du grand prieurd de Champagne, 1506-1577. Nombreux 
cahiers, pap., non reli^s. 

111 H 97. Id., 1579-1676, plusieurs registres en liasses, pap. 

111 11 98. Comptos de Voulaine, xvt a s., pap., plusieurs cahiers. 

111 II 99. Comptes de Bures et Montmorot, 1396-1560, nombreux cahiers, pap. 

111 H 100. Id., 1571-1582, nombreux cahiers, pap. 

111 H 101. Id., 1583-1609, id. 

111 H 102, Comptes dTSpailly, 1454-1516. id. 

111 II 103. Id., 1520-1553, id. 

111 H 104. Id., 1553-1566, plusieurs cahiers, pap. 

111 H 105. Id., 1572-1608, id. 

111 II 106. Comptes de Mormant, 1495, 1515, 1530, 1540, 1550, 1555, 1571, 1573, 1574, 
9 cahiers, pap, 

111 II 107. Comptes de Mormant, 1577-1602, 8 cahiers, pap. 

111 II 108. Cartulaire de Ia commanderie de Beaune. C’est un censier de cette commanderie 
(fin du xv° s.), 19 f,, pap. 

111 H 109. Registre des, extraits par copies coliationnecs, signdes Pinard et Naissant, 
notaires, de launde 1669, des anciens titres de fondation et autres actes relatifs 
aux proprians et possessions de Ia commanderie de la Magdelaine de Dijon, 
leves tant sur Ies titres originaux que sur les anciens terriers, sur Ia repr^senta- 
tion des memes titres, de la part de frere Charles Languet, commandeur de 
1’Ordre de S. Jean de Jerusalem et de la dite Magdelaine. Cartulaire, mauvaises 
copies. 

111 II 110. Registre contenant copies collationmies par Plaissant, notaire, de titres, sentences, 
arrets et autres jugements rendus au sujet des 30 timines de froment dues 
chacun an a la commanderie de Ia Magdelaine de Dijon sur le marquisat et terres 
de Mirebel ou Mirebeau, 1669, in-4", 78 f., pap. 

111 H 111. Terrier de la Magdelaine de Dijon, 265 f. in-fol., pap., xvn e s., avec Ia copie de 
quelques chartes qui se retrouvent dans 11 109. 


II convient ile citer aussi une iiasse (B 11680) qui contient quelques pieces sur 
Ies commanderies du Temple de Dijon, d’Anglure, de Beaune, de Bellecombe, des 
Temples de Faverney et de Dole, de Villedieu et de Balor e (1180-1500), et cinq 
sceaux de graneis prieurs et commandeurs de FHdpital (xiv e -xv e s.). La Iiasse B 
11080 bis renferme le compte de reconstruction de leglise des Hospitaliers de Dijon 
aux frais du roi de France, qui Favait fait demolir (1515 a 1525). 

Nous avons explique plus haut eomment divers depots departementaux posse- 
daient une partie des fonds des commanderies du grand prieure de Champagne. 
Geux-ci se repartissent comme suit: 

Ckaumont (Ardi, dipartementales de la Haute-Mame). — Fonds des commanderies de Thors et 
Corgebiiij de Braux, dPEsnouveaux et de Ruetz, comprenaiit respectivement : 

Thors et Corgebin^, 11 liasses, ainsi compos&es: 

Reaucoup de pieces anciennes (Hdpital et Temple), celles pour 
le Temple en majorite, 1187-xvin 0 s. 

Pisces modernos, pians, xvn e -xvm e s* 

Maison de Beurville, pieces du Temple, xui e s* 

Baux et actes administratifs, xiii e -xvnP s, 

Pieces anciennes, en majoritd pour le Temple, notamment le 
petit fonds des freres de Mormant, absorbes par le Temple, 
xil°-xvni e s. 

Pieces modernes nombreuses. Proces-verbaux de travaux aux 
batiments. 

Pieces administratives, bois, travaux a Ia commanderie. 
Brolles et Beurville, pieces administratives, surtout des proctf* 
dures modernes. 

Id. Juzennecourt, Rocourt la Cote, Villiers le Sec, xiiP-xvm 0 s, 
Vieilles pieces pour le Temple, et pieces administratives mo¬ 
dernes pour FHdpital, 1196-xvm' s, 

Pieces anciennes pour le Temple ; beaucoup de proccdures, 
1190-xvm* s. 

37 registres, par mi lesquels ; 

Trois mventaires des titres de Corgebin et Thors. 1087, 1705 
1732, 

Terriers, xvi 0 -xviii° s. 


1 . 

2 . 

3. 

4 . 

5. 


6 . 


8 . 

9, 

10 . 

11 . 


Beauchemin 1 Iiasse, xvii a -xvin e s. 


1, Corgebin, residence du commandeur, etanl dans 
la Haute-Marne, (Arr, et eant. Chaumont, eom. Brot- 
tes), les titres de Thors, qui est situ 6 dans TAube, ont 


ele avec ceux de Corgebin verses □ ChaumonL 
2, Haute-Marne, arr. et eant. Langres. Cette com 
manderie fut constituee a la fin du xviu e siecle. 


n 







— CVI - 


Braux. Cette commanderis, fond£e en 1208, semble etre passee u l Hopital vers 1290, 
Avant cette date, Braux 4tait un hopital desservi par les Augustius, 

5 liasscs, ainsi eompos^es : 

1. Quelques bulles a partir du xm fl s. ; inventaires des Utres, 
xv e et xvn g s, 

2. Pieces anciennes et modernes, xrv°-xvm e s, 

3. Proc£dures, xvi B -xvii° s. 

4. Correspondance, proces, Ancerville, visites, etc., xm^xviii 8 s* 

5. Ancerville, xvi°-xvii 6 s,; visites de Braux, 1631 et 1674; etat 
de ses revenus, 1746, 1748; lettres adress^es a M, cie Sanzay, 

* commandeur de FHopital a Gillancourt, xvii* s, ; quelques 

chartes dn xin* s, pour Le prieur de Roncevaux. 

10 registres : 

Terriers et declarations de cens, xviVxvm 0 s, 

Esnouveaujc . 6 liasscs, ainsi composces: 

|. Pieces anciennes et modernes, 1189-xvm s, 

2, Membres d^Estrey et d’Age vili e, etc., 1181-xvin's* 

3, Pisces des xvu c et xvni* s* 

4, Pieces anciennes, xu 6 -xviii* s, 

5, Pieces modernes, xviiP s. 

10 registres : 

Terriers et declara tions de cens, xvi®-xviii® s* 

Jluetz. Dans ce fonds sont confondnes, avec les archives de Ruetz, celles des commanderies 
de S* Ni coi as de Langres et de Courdamble, qui furent unies a Ruetz, 

9 liasses, ainsi compesces : 

1. Pieces modernes, xviti* s. 

2. Quelques pieces anciennes pour le 1 em ple, xii e -xvili® s* 

3. Courdamble (Temple), Tres beau fonds, xii*-xvm B s, 

5-9. Pieces anciennes et modernes, les anciennes pour le Temple, 
1137-xvm* s* 

23 registres: 

Censiers de S* Nicolas de Langres, 1581-1586. 

Terriers de Ruetz, xvn 0 - xviiP s. 

Comptes de ia terre d'Arc en Barrois pour M. de Vienne- 
Listenois, 1509-1510. 

Inventaire des titres de Ruetz, 1736. 

5. Antoine d*Aumomeres\ commanderie des Antonins, passee a Fordre de Malte en 1 / u. 
9 liasses, classees 2 a 10, concernant la seigneurie de Bussieres les Belnumt depen- 
dance d’Aumonieres et divisae s comme suit: 

2, Buxieres. Proces, etc., xvii°-xviii q s. 

3, Etat des revenus, 158Q-xvni a s, 

4, Droits cVusage dans les bois, xviiVxvih* s. 

5, Id., 1548-xvn 6 s. 

G, Prds, pians divers, xvm° s. 

7. Moulins, xvii a -xvui* s. 

8. Role des droits seigneuriaux, xvil°-xvill a s. 

9. Grcffe du bailliage, xvn e -xviii° s. 

10. Actes d’assembtees des habitants, 1646-xvin* s. 

Nous avons indiqu£ les principaux registres du depot de Chanmont; une mcntion speciale doit etre 
faite pour un registre de la commanderie de Bonnevaux. Ce volume, derit au xvm® s., est en rualite un 
inventaire g£n£ral (abreg£) des titres du grand prieure de Champagne. 

Troyes (Arch. clepartementales de EAube). — Quelques registres sur la commanderie d 'Awlleur, 
1519-1750, sont a signaler dans le fonds du Temple de Troyes (Reg. 31 II, n 05 1-9), qui relevati du grand 
prieur6 de France, et dont nous avons parli a Foccasion de ce prieur^ L 

Auxerre (Arch. departementales de TYonne)*. — Fonds des commanderies de Pontaubert et de S. 
Mare 6 , comprenant: 

H 2230. Pontaubert . Privileges, prises de possession, foodations, 1167-1713. 

H 2231. Mainmorte, pieces generales diverses, 1229-1*75. 

H 2232. Bois, terriers, baux g^neraux, 1537-1787. 

II 2233, Etats des biens, proces-verbaux de visites et d ameliorations, 1541-1 16 u. 

II 2234. Quittances, pieces diverses, 1437-1703. 

H 2235. Inventaire des titres de Pontaubert, 1700-1749. 

H 2236. Id,, 1731; meme inventaire que le procedent sana les additions. 

II 2237-38. Plans des bois de Pontaubert, 1737, 1749 et 1755. 


1, Haute-Saone, arr. Cray, eant. Champlitte. 

2, Ilaute-Marne, arr. Langres, eant, Fayl-Billot. 

3. V. plus haut, p. lxxx. 

4. Inv* somm . des arch , departementales : Yonne > 


IV (Auxerre, in-4o), p. 9-50, sous presse. 

5, Le depot contient les fonds d^autres commande- 
ries hospitalieres, signales plus haut, p, lxxx, a 1 oc- 
casion du grand prieure de France. 



— G VI l — 


H 

II 


II 


II 


II 2239. 

II 2240, 

H 2241. 

2242, 

2243. 

H 2244. 

H 2245. 

II 2246. 

H 2247. 

H 2248. 

11 2249-53. 
H 2254. 

H 2255. 

H 2256, 

H 2257-58. 
H 2259. 

H 2260, 
2261. 

H 2262. 

II 2263. 

H 2264. 

II 2265. 

H 2266. 

II 2267. 

II 2268. 

11 2269. 

II 2270. 

II 2271. 

H 2272. 

2273-75. 
II 2276. 

H 2277-82. 
H 2283. 

H 2284. 

II 2285. 

II 2286. 

II 2287-88. 
II 2289-91. 
H 2292. 

H 2293. 

H 2294. 

II 2295. * 

H 2296. 

H 2297. 

H 2298. 

II 2299. 

II 2300. 

II 2301. 

H 2302. 

H 3203-5. 

11 3206. 

2307. 

2308. 

H 2309. 

H 2310. 

II 2311. 

H 2312-14. 
II 2315. 

II 2316. 

II 2317. 

II 2318. 

H 2319. 

H 2320. 

II 2321. 

II 2322. 

II 2323. 

II 2324-31. 


II 

II 


Bornoul, Chalevron et Charency, Domecy, 1225*1687. 

Le Saulce dTsIand (Temple), 1208-1672.' 

Le Val de Lugny, 1223*1689. 

Le Val S. Georges Ies Ormes, Poques, 1227-1487 
Magny, 1219-1692. 

Id., 1330-1745. 

Orbigny (la Colombiere), 1225-1672. 

Pontaubert, justice, droits seigneurtaux, terriers et bornages, 1239-1764 
Contrats divers, banalitds, cures, 1259-1772. 

Rentes, dimes, privileges et donutions, 1551-1780. 

Terriers de Pontaubert, 1605-14, 1638-40, 1662-4, 1662-5, et 1712-22 
Minutes du plan du bois du Four, 1688. 

Terrier de Pontaubert et ddpendances, 1749-55. 

Minute du plan du bois du Chenaulvert, 1703. 

Doubles similaires de II 2237-8. 

Quincy, 1673. 

Ragny, droits seigncuriaux, rentes, 1328-1692. 

Rouvray, 1219-1263. 

S. Germain des Champs, le Mcix, 1402-1680. 

Id. Registre des jours tenus au Meix, 1542-1567. 

Sauyigny le Bois, rentes et grains, 1242-1649. 

Veloigny, redevance d’avoine, 1671-1683. 

Viteaux, 1196-1697, 

Membre de Normiers, xii° s,-1303. 

Id. Bois et dtangs de Sorboillon, 1244-1673. 

Id. Terre de Brazey, 1216-1722. 

Id, Ddclarations de biens, batiments, baux, procedures, etc., 1457-1760 
Cures de Noidan et de Normiers, 1224-1704. 

Terrier de Normiers et de Velogny, 1547-1558. 

Terriers de Normiers, 1547*85, 1637, 1663. 

Reconnaissances de Normiers, 1683. 

Terriers de Normiers, 1683-4, 1683-1710, 1712-3, 1712-3, 1738-40, 1766-8 1 . 
Saint Mare. Visites, memoires, inventaires de titres, 1534-1776 
Procedures, pieces diverses, 1193-1799. 

Bois, comptes, inarches de travaux, amdliorations et visites, 1541-1752. 
Censiers, d^clarntions d’h4ritages, pieces comptables, manuel des cens, rentes 
et co ut umes dues a Nuits, llaviercs, Gigny, S. Mure, 3387-1777. 

Inventaires des titres de S. Mare, 1752, pieces inventoriees de 1186 a 1752 
1 erners de S. Mare et de ses membres, 1657, 1688, 1688-90. 

Terrier de Tonnnerre et Fontenay, 1716-1717. 

Terrier de S. Mare et de ses membres, 1752-59 a . 

Ancy le Franc et Chassignelles (Temple), dimes, chartes, 1217-1737. 
Chabhs, 1559-1752. 

Chichie (Temple), 1234-1767. 

Darces et Muisnay (Temple), 1234. 

Laignes, 1431-1563. 

Ligny, 1529-1604. 

Nuits (Temple), fi ti xn* S.-1759. 

Soulangis, 1613-1764. 

Tonnerre (Temple), 1235-1760. 

Terriers de Tonnerre, 1542-1603, 1657-05, 1688-90. 

ViUiers et Mareuil (Temple), 1186-1703. 

Membre de Fontenay. Pieces diverses et procedures, 1531-1753. 

Id. Aecords et transactions, 1339-1716. 

Id. Procedures et contrats divers, 1522-1774. 

Id. Manuel de recettes des cens et rentes, 1554-1679 
Id. Terrier, 1655-1660. 

Terriers de Fontenay, Marchesoif et Tonnerre, 1655-60, 1688, 1716-7. 
Membre de Ia Vevre (Temple). Titres g^neraux, 1186-1774. 

Id. Donations et titres g^ndraux, 1193-1705. 

Id. Procedures, pieces censuelles, baux, etc., 1193-1777. 

Id. Baux generaux et procedures, 1388-1757 
Id. Bois, 1457-1770. 

I.a Vevre et Gigny. Contrats et procedures, 1523-1774. 

Id. Procedures, 1719-1750. 

Id. Procedures, 1708-1743. 

Id. Bois et justice, 1718-1774. 

Id. Plans et arpentages, xviP-xvm* s. 


Chalons (Arch. departementales de Ia Marne). 
S, Amand : 


■ Fonds de la Neuvilfe au Temple et cartulaire de 


t 1. Une liasse de baux concernant Pontaubert et 
Normiers, 1767-1782, esi conservee aux archives du 
departement de Meurthe*et-Moselle (H. 3192). 


2. La Bibliotbeque publique de Rouen (colleclion 
Marta in ville), possede, sons le numero 2736, un double 
da ce terrier. 






— CVIII — 


La Neuville au Temple et Maucourt. 39 liasses, comprenant, outre les pieces detacltees, 
38 registres et 40 pians. Fonds non classd, dont il existe deux inventaires anciens, de 1704 et 
de 1774. Nous empruntons a ce dernier les ddtails qui suivent: 

Liasse i. Terriers de 1538, 1568, 1682, 1717, 1743 ; cueillerets de 1727 a 1739 ; pians. 
_ 2. Inventairc des titres, 1594; registre des baux, 1736-1743; pians et arpen- 


tages, 1750-1751. 

_ 3 , Comptes et quittances, 1666-1694. 

_ 4, Visites et ameliorissements, 1667-1774. 

_ 5, Privilfeges et exemptions, 1179-1714. 

_ 6 . Titres gdneraux de la commanderie, 1132-1717. 

_ 7. Chalons sur Marnc, 1147-1257. 

— 8 . Id., 1259-1281. 

9. Id., 1282-1404. 

_ 10. Id., 1418-1494. 

_ 11 . Id., 1488-1564. 

— 12. Id., 1580-1645. 

__ 13. Id., 1656-1754. 

— 14. La Neuville au Temple et S. Etienne, xu° s., — 1517. 

— 15. Id., 1540-1745. 

_ 16. Dampievre et S. Hilaire au Temple, 1188-1600. 

_ 17 Maucourt, Vitry 1 e Francois et Vitry en Perthois, 1165-1360. 

— 18*. Id., 1361-1507. 

— 19. Id,, 15:11-1549. 

_ 20. Id., 1553-1635. 

— 21. Id., 1635-1660. 

— 22. Id., 1507-1683. 

— 23. Id., 1682-1700. 

_ 24. Id., 1695-1700. 

25. Id., 1698-1740. 

_ 26. Id., 1743-1773. 

_ 27. Epernay et dependances, 1190-1754. 

_ 28. Possesse, xn e S.-1556, 

_ 29. Bussy le Repos, 1331-1711. ^ 

_ 30. Charmontois le Roi et Charmontois 1’Abbe, 1150-1738. 

— 31. Vroil, 1200-1659. 

— 32. Bouy et Aulnay, 1200-1546. 

— 33. Recy et Juvigny, 1200-1600. 

_ 34. Noirlieu, 1150-1384. 

— 35. Id., 1395-1721. 

— 36. Soisy, 1286-1753. 

— 37. Pomreux, xn c S.-1708. , 

_ 38. Chouilly, Cherville, Aulnay, Matougues et Nuisement, 1210-1 /43. 

_ 39 ' Avize Livry, Louvercy, Fontenay lez Avenay, Coupd ville, Etrepy, Bigincourt, 

Haussigndmont, Poix, Galons, Montholon, S. Jean sur Moivre, Franchevdle, 
S. Vrain, 1195-1656’. 


S. Amand. 3 cartons, composds de titres deproprtetd, de baux, de procidures et d un censier 
de 1522. En outre, signalonsun « Registre antique deplusieurschartres ettiltres touchantla com¬ 
manderie de S. Amand, 1156-1299. » Cartulaire de la fin duxiv e siecle, sur papier. Son vdritable 
titre est: Manuel de la commanderie deS. Amand. II a 6 tdpublie par M. A. de Barthelemy . 


Maeon (Arch. d <5 partem en tales de Saone-et-Loire). — Fonds des commanderies de Bellecroix et de 
Chalons sur Saone 3 , se repartissant comme suit (Sdrie H, numeros provisoires): 


Bellecroix. 


17 cartons (II 463-479): , 

Classes chronologiquement, 1190-1757, iis contiennent iou pieces, dont 
beaucoup d’anciennes (83 originaux anlerieurs au xiv c s.), 2 registres ou 
cahiers dans H 473, et 4 registres (H 480-483) terriers de 1616-69, 1670-2, 
1723-9 et 1756-8. 


Chalons sur Saone. 26 cartons (II 489-513 et 522): . 

lis comprennent 529 pieces, par mi lesquelles 16 registres ou cahiers Les 
pieces proprement dites (1217-1790) sont dans les cartons H 489-503 Le 
carton II 492 contient une sorte de cartulaire, de la fin du xv e s., 58 f., 
papier ; 11 504 ii 513 sont des registres ou des cartons renfermant de petits 
registres ou cahiers, 1426-1550 ; 11 522 contient 2 registres et 3 cahiers 
ou pieces, 1695-1713, tous inventaires anciens du fonds. 


1 . Le cartulaire de la Neuville au Temple semble 
avoir etd constitue par un registre appete « Denisot », 
exeeute en 1231, dont une copie du xv' s. (pap. in-4°, 
144 f.), esta Londres (Musee brit., ms. addit. n° 1730). 


2. V. plus haut, p. xcvin, note 1. 

3. Les Fonds des Beugnay et de Maeon (Ordre de 
S. Antoine), egalement conserves a Maeon, relevaient 
du grand prieurd d'Auvergne. 







— CIX — 


8 registrcs (II 514-521): 

Terriere de 1089-91, 1719-24, 1055-93, 1719-25, 1719-21, 1719-20,1723-5, 1719-26 1 . 


H 3043. 


II 

II 

11 

II 

H 

II 

H 

II 


3044. 

3045-48. 

3049. 

3050-51. 

3052. 

3053. 

3054. 
3055-68. 


Nancy (Arch. dOpartementales de Meurthe-et-Moselle). — Fonds des commanderies de S. Jean du 
Vicil-Aitre, de Virecourt, de Cuite Feve, de Gelucourt, de Marbotte et Doncourt, de S. Jean de BasseI 
(cette dernifere relevant du grand prienr^ d’AUemagnc). En outre, le depot renferme un certain nombre 
de papiers modernes concernant 1’ordre de Malte en gdndral (II 3232-3347*). Voici le tableau Bommaire 
des documents conservas a Nancy : 

S. Jean du Vieil-Aiire. Copi es de privileges et rentes, de 1158 a 1659. 
In-fol., 130 f., pap., fin du xvu® s. 

Cartulaire (incomplet), xvti e s., piices transcrites de 1244 a 1635. 
Inventaires des titres de Ia commanderie de Nancy, t087-xvin c s 
Titres, 1158-1549. 

Id., 1595-1779. 

Titres anciens, vers 1167-1451. 

Id., 1528-1710. 

Ameliorissements, 1588-1776. 

Terriers de 1545, 1589, 1614, 1658, 1682, 1713, 1737, 1769; pieces rela- 
tives a leurs renouvellements, 1682-1739. 

Revenus et baux, 1655-1780. 

Procfes-verbaux de visite, 1744-1787. 

Plans, 1787. 

Coraptes rendus des amodiateurs, 1730-1765. 

Proces, 6ehanges, 1636-1770. 

Carte de 1’etang S. Jean, 1743. 

Bois, pifeces ant6rieures a 1790, 1571-1786; pians, 1757. 

Correspondance et pieces diverses, 1629-1765, 

Yentes, 1308-1739. 

Laxon. Titres, 1286-1472. 

Id., 1505-1679. 

Id., 1390-1788. 

Virecourt (Temple). Titres, 1203-1489. 

Id., 1525-1683. 

Terriers de 1713, 1738, 1764. 

Comptesde Chatel sur Moselle, chapelle S. Jean a Virecourt, etc., 1491-1 750. 
Devis, visites, adjudications de travaux, 1614-1785. 

Lods et ventes, 1610-1775. 

Procedures, 1582-1731. 

Plaids annaux, roles des habitants, 1691-1774. 

Reconnaissances, d6clarations, enquetes, 1600-1753. 

Baux, 1610-1752. 

Plans des bois, 1760, 1763. 

Revenus de Ia commanderie, 1561-2. 

Cens et rentes, 1566-7. 

Comptes rendus des depensos, 1728-1739. 

Comptes et pifcces comptables, 1740-1778, 

Poursuites et procfcs, 1741-1785. 

Villoncourt, cure, 1491-1 i 65; proces contre le chapitre de Remiremont, 
1659-1778. 


II 

H 

H 

H 

II 

II 

II 

II 

II 

H 

II 

H 

H 


3069-70. 
3071. 
3072-73. 
3074. 
3075-77. 
3078. 
3079-80. 

3081. 

3082. 

3083. 

3084. 

3085. 

3086. 

H 3087. 

II 3088-92. 

3093. 

3094. 

3095. 

3096. 

3097. 

3098. 

3099. „ 
3100-1. 
3102. 

II 3103. 

II 3104. 

II 3105-6. 

H 3107. 

H 3108-11. 


II 

II 

H 

H 

II 

II 

II 

II 

H 


H 3112. 

H 3113. 

H 3114-15. 
II 3116. 

II 3117. 

II 3118. 

H 3119. 

II 3120. 

11 3121. 

II 3122. 

II 3123. 

H 3124. 

H 3125. 

H 3126. 

II 3127. 

H 3128. 

II 3129-30. 
II 3131. 

II 3132-35. 


Ban S. Maurice, bois; Hardancourt, 1500-1699. 

Hardancourt, plaids annaux, 1598-1748. 

Acensements, amodifttions, etc., 1367-1757. 

S. Georges de l.undville (Temple), Titres, 1160-1297, 

Id., 1301-1510. 

Id., 1553-1710. 

Id. Etat des biens, dimes, proces, 1546-1784. 

Cuite Feve. Titres, 1197-1364. 

Id., 1373-1671. 

Id., 1235-1411. 

Proces-verbaux, jugements, ordonnances, etc., 1596-1665. 

Baux, 1602-1787. 

Proces, reconnaissances, etc., 1692-1771. 

Badonviller (Temple). Titres, 1257-1618. 

Mazerules, plaids annaux, 1620-1785. 

Cercueil (Temple), 1296-1735. 

Id. Plans, 1731-1733. 

Arth sur Meurthe, plaids annaux, 1399-1748. 

Einville, Bouviller, Sionviller, Ravillc, Remonville, Valhey, Ia Neuville 
aux Bois, dtipendances de S. Georges de Luneville (Temple), 1271-1779. 


1. De Ia maison d'Epinassy, (Sadne-et-Loire, arr. 
et eant. Charolles, eom. Changy), membre de Maeon, 
il ne subsiste aux archives de Saone-et-Loire quun 


inventaire mobilier de la periode revolutionnaire, 

2 . Inv. somm.des arch. d6partemenlal.es : Meurthe- 
et-Moselle, V (Nancy, 1883, in-4°), p. 148-82. 




— cx — 


II 3136. 

H 3137-38. 
H 3189-40. 
H 3141-42. 
H 3143. 

H 3144-45. 
H 3146. 

H 3147. 

H 3148. 

H 3149. 

H 3150. 

H 3151. 

II 3152-54. 
H 3155. 

H 3156-59. 
H 3160-65. 
H 3166. 

II 3167-71, 
H 3172. 

II 3173. 

H 3174. 

II 3175. 

II 3176. 

H 3177. 

II 3178. 

II 3179. 

H 3180. 

11 3181. 

II 3182-88. 
H 3189-90, 
H 3191. 

H 3192. 

II 3193. 

H 3194. 

II 3195. 

H 3196-7. 

II 3198. 

II 3199. 

II 3200. 

H 3201. 

H 3202-3. 
II 3204-9. 
H 3210. 

H 3211. 

H 3212. 

II 3213. 

II 3214. 

H 3215. 

H 3216. 

H 3217. 

H 3218. 

H 3219. 

H 3220. 

II 3221. 

H 3222. 

II 3223-29. 


II 3230. 
H 3231. 
II 3232. 


II 2233. 

II 2234-36. 

11 3237. 

II 3238. 


Pessincourt, i(l., xu a S.-10G2. 

Morviller, Ville en Vermois, 2171-1676; terrier de Morviller, 1271-1787. 
Vennezey, chnpelle S. Catherine, 1543-1770. 

Id. Proces, 1658-1776; plaids annaux, 1660-1789. 

La Bouzule, 1230-1630. 

Ceintrey, 1570-1790. 

Amenoncourt (Teniple), 1206-1737. 

Xerbeviller (Temple), 1285-1744. 

Raville et Bienville la Petite, 1425-1788. 

Essey les Nancy, S. Max, gagnage de Maixe, etc., 1305-1745. 

Vincey. Titres de propriet^ et terriers, 1687-1743. 

Gelucourt (Temple). Piece de 1289. 

Terrier, 1752-3 ;6tat de l a comma nderie, 1729; carte, 1756; baux, 1678-1790. 
Xugney et Libdeau 1 2 (Temple). Extraits du cartulaire du Temple de Lib- 
dean, 1756, pieces de 1211 a 1235; requetes, visites, etc., 1649-1756. 
Amiliorisaements, 1696-1790; proces, 1757-8; pians, 1757, 1769. 

Terriers de Libdeau de 1656, 1682, 1711, 1736, 1763, 1764. 

Proces criminel, 1772-1774. 

Terriers de Xugney de 1656, 1680, 1711, 1736-42, 1763-4. 

Marbotte (Temple) et Doncourt * Temple). Doncourt, titres, 1200-1760. 
Avillers, Bassancourt, Haunonville sous les Cotes, 1212-1767. 

Marbotte, bans d’Apremont et de Loupmont, etc., 1607-1785. 

Euville, 1223-1736. 

Brandeville, S. Aubin, etc., 1223-1765. 

Sentences, arpentages, declarations, etc., 1591-1774. 

Apremont, Ansauville, Bermkiourt, Beaumont, Grosrouvre, 1259-1774. 
Terriers dc Marbotte, etc., 1627-1779. 

Moulin a Pierre, 1263-1781. 

Baux de Marbotte, 1744-1771. 

Terriers de Marbotte et Doncourt de 1678, 1680, 1732-3. 

Petit S. Jean a Metz. Pieces administrative s, 1745-1786; pians, 1746. 
Pontaubert et Normier. Baux, 1767-82. 

La Romagne. Proces-verbaux, inventaires, etc., 1748-1786. 

S. Jean de Bassel*. Titres, 1246-1494. 

Id., 1273-1494. 

Id., 1320-1629. 

Gens de guerre, 1565-1671. 

Exercice des droits seigneuriaux, 1600-1671 , 

Affaires militaires, 1595-1639. 

Amtdiorissements, 1577-1676. 

Ainodiations, «Hat de la commanderie; amodiation de la comma nderie de 
Fribourg en Suisse, 1524-1747. 

Registre des declarations des droits, cens, etc., 1712, 1729. 

Terriers de 1739-44, de 1765; pians, 1765; bois, 1602-1761. 

Pieces diverses, 1547-1727, 

Id., 1560-1670. 

Bettborn, 1290-1632. 

Dalhain, 1261-1591. 

Assenoncourt, Epping, Desseling, 1256-1551. 

Desseling, 1607-1743. 

Id., 1605-1689. 

Id., 1544-1631. 

Id. Declarations, etc,, 1501-1761. 

Id. Terrier, 1690. 

Dolving, 1437-1755: 

Chapelle S. Ulrich, a Bassel, 1433-1717. 

Fenetrange, memoires et lettres, 1456-1629. 

Gosselming, titres de proprii, 1217-1624; contestations, 1354-1616; 
poursuites, 1576-1629; charges, 1576-1630; pretentions de l’6veque de 
Metz, 1616-1631; roles, declarations, 1579-1633; rentes et revenus, 
visites, Services religieux, 1614-1709. 

S. Mcdard. Titres de propriete, baux, 1564-1687. 

Sarrebourg, Virming, 1433-1741. 

Ordre de Malte en genera?. Confirmat ion des privileges pontificaux; 
lettres de Pierre de Beauffremont, gouverneur du prieur6 de Champagne, 
dettes de TOrdre, etc., 1394-1726. 

Preuves (modeles); extraits des registres du prieur^ d’Auvergnc, 1727, 
Listes des cbevaliers des Langues de France, 1740; de Provence, Auver- 
gne et France, 1753; du grand prieurd de Champagne, 1749-58. 
Impositions pour la defense de Malte, circulaires et decrets, 1745-1788. 
Cbapitres, delib^rations capitulaircs, langue Anglo-Bavaroise, 1776-1787. 


1. Mcurlhe-et-Moselle, arr, et com. Toul. 

2. Doncourt-aux-Templiers, Meuse, arr. Verdun 


sur Meuse, eant. Fresnes en Woevre. 

3. Meurthe, arr, Sarrebourg, eant. Fenetrange. 




— CXI — 


H 3239. Privileges imprimas, m6moires, etc,, 1717-1790 

n Bon S ratuit rfolam * ■ 1'Ordre en Lorraine, 1731-1790. 

fi Chanoinesses de Malte etabl.es a S. Antoine, 1782 (imprimi). 

H Comptes des procnreurs g<5neraux et receveurs du commun trcsor au grand 

„ „„„ A P rleurt d f Champagne, et pieces coraptables, 1738-1791. 

U 3336-334.. Bois, arrets, martelages et pians dc divers biens, 1728-1789. 

. Metz ( Arch - de 1’ancien departement de la Moselle), — Fonds du Petit S. Jean a Metz fcomman- 
dene magistrale), comprenant : v 

10 liasses (A a K), dont voici lenumdration : 

A ' ?S te A; *T“ taire d<:s titrCS Iaiss / s k.Piwrevillie», 1589; des titres laisses a Metz, 
UjOj, des titres envoy^s au grand pneurd de Champagne, etc., 1G63 ; des titres 
de la commandene, dress6 en 1792. Etat de Ia commanderie, 1730. Administrati™ 
XVI ' Privileges, xvi*-xyiu* s. Personnel, xv*-xvm* s. Impdts, subventions xvu*- 
xvm" s. Fermiers et receveurs 1748-1770. Correspondance des procureurs du t risor 
a Malte avec le grand prieur de; Champagne, 1748. Comples, censiers, 1447-1712 
1 locedures contre Jean de Neuherna, 1642. Visites, 1687-1511. Dettes contractas 
a commandene pour Ia solde des gens de guerre, 1588. Bois, 1609, etc ' 

B Acharn, 1353-xviu s.; bois d Amanviller, xvi.i» s.; Anderny, 1464-1740 ; Augny 1144- 
xv..i : s, Aulnois et Fossieux, 1228-1791; Augny-Grimont, xv° s. ; Batifiv ’ 1228- 

xn4v , „;.^B y „; n ” , T 2 oi“:“: gen ' ,686i Blory - ,57tM78 ' ; Bo “ oi ’ vilIe °™. 

C. Habonville, 1282 -xviiC s.; Hagny, xvm* s.; Hesperange, 1632; Jouaville xvm* s ■ Ia 
Girondelle xvni s.; Laquenexy, xviu* s.; Ia Tour en Woivre, xvud s ■ Mdzi^res 

s :j Malancourt, 1382; Moncieulles, xvm* ... Maney, xv*-xvi„* s ■ MaranS’ 
178l' li81i Mecleuves - 1792 ^ Ban de Metz, 1378-1781; Metz-Pont-Sailly, 13lV 

D. Censiers, terriers aat des revenus, baux, donations, etc., 1282-xvm* s 

E. Or.val (bo.sd), 1227-xv...» s.; Orival (metairie d’), 1263-xvm“ s.; Pierrcvillier juri- 
diction, pnvdeges, franch.ses, x.vW s.; Pierrevillier, culte, eglise, dimes 1485- 

F ‘ CharaisSe ° l ’ Xar ^ ™; C liate au Bretsain, 1716; Cha- 

tel 1225-1707; Cmq-Fontaines, xvP-xvni* s .; Corny, 1791 ; Ennery, 1266-xvm" s,- 

I ailly, xvn s.; Fleury, xiv° S.-1781; Fossieux, xvm° s. 

C. Cette Itasse a 6t6 r^partie entre les diversos liasses de Ia sdrie 
H. Sathonay, 1431; Scy, 1648-1781; Sillegny, 1702 ; Silly xvm* s - Sobme 1759- 
Sorbey, 1624; Turckheim, 1470; Vaux, xvi* s. ; Verneville ’xvu*-\viii a s * Vic’ 1264- 
Vllloncour, XV,,.; ..; Wol.troff, 1466-xvm' Vi&ou,., ’ 264 ’ 

* 263 ™‘‘ S - i XVIII ° s -> tuilerie, ,69«. 

K. Plappev.lle, 1485; Pournoy la Chdtive, Sillegny et Cuvry, xvm* s ■ Puche xvn* wm-s ■ 

m en 9 6° 16™3 ° ^A<>■ m!!P'f m V ” 1° ^^oncouvt xuS s.; Sablon, Metz, ban S. Cl6- 

’ 159b "j B -Agna n (Montay, Flanville, Ogny, Puche), 1577-1617; PierreviI- 

Lv,"; .Ts S - m ' Ct “ ab “" 5 "'' mi ™'- 8- Hubert, 

2 registres : 

Cartulaire (cartulaire dc 1’ordre de S. Jean), 12 f., papier, fin du xv» s 

Invcntaire des Utres de la commanderie magistrale du Petit S. Jean de Metz qui se 

V^name d 1736* S ^ ,es archlvea du 'gW prieur^ de Champagne, au chatcau dc 


V. — LANGUE DTTALIE. 


„ La lan S ue dMtalie, dont les origines sont tres obscures, semble, par le rano- 
meme qu elle occupe dans 1’ordre des Langues, ne pas avoir ete organisee tres 
anciennement. Elleavait pour chef Eamiral. Les sept grands prieures quila compo- 
saient (Lombardie, Rome, Vemse, Pise, Capoue, Barlettaet Messine) ne paraissent >as 
avoir ete constitues avant la seconde moitie du xnje sieclc, sauf Messine; parrni ceux-ci 
les premiers qui nous sont comius sont ceux de Toscane (devenu plus tard prieure 

f.,' ; S , e) ’ de L ° m . bar<,ie d0 Venise (d abord uni h celui de Rome). Les Hosnitaliers 
s etabhrent relativement tard dans Ia Pdninsule Itnlique, u Ia fin du xn* et au xm . 


1. En parco urant la na lyse de ces liasses, le lecteur 
se convaincra que le classement, ori^inairemcnt al- 
phabelique, a ete absolument interverti. 


2. .Signalonsaussi aux Archives departem en tales de 
ISancy es nummos II. 3189 et 3190, dont nous avons 
parle pJus ha ut, page cx. 






















— GXII — 


siecle. Cependant, des 4110, iis avaient re^u des prinees normanda des terres au 
royaume de Naples*, et les rois de Sicile leur avaient concede des biens h Messi ne 
et des privileges etendus dans leurs etats (1136 et 1137) 1 2 . 


GRANI) PRIEURE DE LOMBARDIE 3 . 


11 s’etendait sur le Piemont, excepte la Savoie et Genes, sur la Lombardie propre- 
ment dite, ii 1’exception du duehe de Mantoue, et sur la Ligurie; il comprenait une com- 
manderie magistrale, 35 commanderies de chevaliersetSde chapelains conventuels. 
Au milieu du xm e siecle, si le grand prieure n’etait peut-etre pas encore reguliere- 
ment constitue, les dtablissements Lombards de FOrdre relevaient d’un dignitaire 
(preceptor) qui, cinquante ans plus tard, portait le titre de grand prieur [prior ge- 
neralis) *. 

Au moment de la conquSte de Fltalie par la France, les biens de 1’Ordre furent 
confisques; iis furent ensuite vendus ou mis en loterie dans les premieres annees 
de ce siecle par les soins du roi de Sardaigne et de la Republique Cisalpine, Quant 
aux archives du grand prieure, elles passerent aux Archives d’Etat a Milan, et un 
versement complementaire, elTectue par FAdministration des Finances, fit rentrer ii 
ce depot divers papiers relntifs aux proprietes de FHopital. On ne peut dire que le 
fonds soit parvenu intact a Milan; nous aurons occasion de constater que des frag- 
ments importants ont pris le chemin d’autres archives, et que, dans les docu¬ 
men ts conserves a Milan, les commanderies Milanaises sont seules representees. 
L’ensemble,compose de 64 cartons, dontonze concernent le grand prieure de Lom¬ 
bardie proprement dit et 53 se rapportent aux commanderies, est classe dans Ia 
section des Fondi di Religione, cest-a-dire des etablissements religieux, sous les 
numeros 1196-1206 et 188-240. Voici le tableau sommaire de ces 64 cartons : 


F. R. Commanderies : P(rowidenza) G(enerale), Malte et di\ers : 

Curton 1196* Statuts, ordres, reglements, documenta sur les chevaliers de S. Georges, 
lettres des grands maitres, imprimes, etc,* xvn 0 S.-1805. 

Privileges, exemptions. Quelques pieces anciennes, lettres des ducs de 
Milan, des rois cFEspagne et des empereurs en faveur de FOrdre on le 
concernant. Imprimas, 1221-1783. 

Privi leges, ini munites, juridiction, dossiers de procedure, xviP-xvm® s. 
Quelques pieces imprimeres. 

Privileges, exemptions, actes contre la courde Modene, Correspondance 
de FOrdre avec les ducs de Modene, en 1766 et annues suivantes, pour 
obtenir des privileges ou des confirmatio ns de droits. 

Privileges, exemptions, etc., xvnP s, 

Gr^anccs, revenus, xvm e s. 

Fondations, Pifeces de Pepoque revolutionnaire. 

Religieux, personnel: preuves de n oblesse, inventa ires apres d^ces, 
ctc.j dossiers classes alphabetiquement, lettres A-C., etc,, xviP-xvriG s, 
Memes matieres, lettres D-Q. 

Memes matieres, lettre G. 

Memes matieres, lettres R-Z. On a classe la correspondance des prieurs 
ct des olficiers de PHopital en Lombardie, avec le magistfere, etc,, aux 
nonis de ceux-ci. 


— 1197. 


— 1198, 

— 1199, 


— 1200 , 
— 1201 - 
— 1202 . 

— 1203. 

— 1204. 

— 1205. 

— 1206, 


1. Regni Neapolitani archivi monumenta edita ac 
illustrata, VI (Naples, 1861, in-4°), p. 189 et 193. 

2. Minutolo, Memor ie det Gran Pr io rato di Messina 
(Messine, 1699, in-fol.), p, 4 et 7. 

3. Bihliographie, — Le grand prieure de Lombardie 
na donne lieu a aucun travail densemble ; nous 
navons a citer que les monographies suivantes: V. 
Persoglio. Sani* Ugo } cavalierc Ospitaliere Gerosolimi- 
tanoj e la commenda di 5- Giovanni di Pre , Cenni 
storico-criticij Genes, 1878, in-8°. — M, Remondini, 
[)i n n h&sso relievo con iscrizione, murato nella torre 
di San Giovanni di Pre in Genava, dans G tornate 


Ligustico, 1 (Genes, 1874, in-8°), p, 445-60, avec une 
plancbe. — G. Sommi PicenardL Le commende e i 
commendatori di S. Giovanni di Cremona e di 5. 
Giovanni di Persichello, dans Archivio S lorico Lom- 
bardo, 2* serie, V (Milan, 1888, in-8°), p. 5-22. — G, 
Claretta, UOrdine sovrano di Malia e la real casa di 
Savoia, dans Gazzetla letteraria y ar Ustica e scienti fica, 
VilPannee (Turio, 1884), n° 2 (5 janvier 1884). 

4. Milan, Areh. detat, F(ondi di) R(eligione), 
commanderie de Milan, S, Marie du Temple et S. 
Groix, carton 192 ; (ienes, Bibliotheque de la Ville, 
ms. D 3, 3, 3, n° 214, 


— CX1I1 — 


F. R. 


Abbayes et comman cleri es : 

Cartons 188-89. Lotii' (S. Jean Piccinino), Censiers de 1638-93 et de 1693-1787. 

Pieces de procedure, etc., classcSes alphabStiquement, xvu c -xviti' s. 
Visites prieuralcs ct am£liorissements, 1681-1792. 

Milan (S. Marie et S. Croix du Temple), Actes sur parchemin, 30 
pieces environ (administratives), surtout des baux; quelques documents 
pour les Templiers de Lombardie, 1215-1310. 

Documents administratifs, presque tous sur parchemin, 1311-1399. 
Pieces administratives, bulles magistrales et pontificales, 1400-1533. 
Cr^ances ct revenus, 1561-1764. 

Pieces de procedure, 1454, 1499, 1502; baux de la commanderie etc 
Cabrei, 1618-1671. 

Id., 1727 et 1754-1780. 

Titres communs, A-Z., fin du xv‘-xvni' s. 

Abbialegrano, membre de S. Croix. Pifcces administratives, 1532-1765. 
Porta Romana et Corpi Santi a Milan. Procedure s, baux, etc. 1440-1641! 
Id, Proc^dures, baux, 1642-1780. 

Procures, procureurs et rcligieux, personnel, fin xv° s.-xviu' s. 

Visites pricurales et ameliorissements, 1604-1791. 

Documents divers, inventaires, xviP-xviii* s. 

Milan (Corpi Santi), S. Croix de Buffalora, pres de S. Marie de Cal- 
vairate. Titres communs, A-Z. Documents anciens pour Buffalora 
1282-1761. ’ 


190. 

191. 

192. 


193. 

194. 

195. 

196. 

197. 
198-99. 
200 . 
201 . 
202 . 

203. 

204. 

205. 

206. 
207. 


208. 

209. 

210 . 
211 - 12 . 

213. 

214. 

215. 

216. 

217 . 

218. 

219. 

220 . 

221 . 

222 . 

223-24. 

225. 

226. 

227. 

228. 
229. 
230-34. 
232. 


233-36. 

237. 

238-40. 


Visites prieurales et amcliorissements, 1677-1793. 

Bilans, cabrei, etc., xviiVxvm' s. 

Novare* (S. Jean de’ Pellegrim). Cabrei, 1609-1754. 

Visites et ameliorissements, 1608-1760. 

PropriCtCs, cabrei, procCdures, baux, etc., xviP-xvin® s. 

S. Maria dclia Masone sopra Vogona, membre de Novare. Pieces admi¬ 
nistratives, surtout des baux, xvi b -xvui' s. 
id., 1374-1703. 

Id., 1597-1703. 

Id., 1671-xvm 8 s. 

Id. Port et peage sur Ie fleuve Toce, 1276-1761. 

Id.. Procedures, 1682-1759. 

Id. 1 ° inventaire des documents conservCs dans les liasses 218-9, 
xvi ii* s.; 2° inventaire des titres de Novare, 1773; 3 ° bilans, comptes, etc! 
Pavie 1 " [S. Jean alie Vigne ). Visites et amcliorissements, 1566-1730. 

Id., xviii u s. 

(.abrei, baux, pians, correspondance administrative, xvip-xvm* s.; le tout 

est classi alphabfitiquement d’apr 6 s les noras des biens. 

Vaccarizza s , membre de Pavie, 1049-1722. 

Livre de comptes de la commanderie de Pavie, 1667; bilans, 1087-9 ; 
procedures, post£rieures au xvi* s., etc. 

Registres : 2 cabrei avec pians, xvm 0 s, 

Pavie (SS. Guillaume et Damien). Visites et ameliorissements, 1081-1791. 
Documents administratifs, baux, xvm* s 
Cabrei, 1620-1776 et 1749-1781. 

Villanterio* (S, Marie di Borgkettd). I.aliasse ne contient rien sur Yillan- 
terio, mais un cadastre des biens de Ia commanderie magistrale d’ Inverno 1 , 
1759, ct une sdrie considtfrable de baux concernant Inverno, 1563-1801! 
Documents administratifs sur Villanterio, xvii'-xviii° s. 

Pieces modernes concernant Inverno et Villanterio, xvnp-xix 0 s. 
Registres, cabrei pour \ilIanterio, livres de comptes, etc., xviP-xviii e s. 


A cdte des cartons de la section Fondidi Religione, que nousvenons denu¬ 
merer, une autre section {Storico-Diplomatica) merite d ctre examinee. Elie contient, 
a propreincnt parier, 1 archive des dues de Milan, et on y trouve les documents rela- 
tifs a leurs rapports avec 1’Ordre. Dans cette section, la collection des Bulles des 
papes et celle des DipUmes et actes des prine es, for mees des documents recueillis 
dans toutes les liasses du depbt, nedonne, pourl Hopital, au moins pour la periode 
anterieure a son etablissement h Rhodes, aucun resultat. 11 n’en est pas de meme 
des dossiers : Potenze estere : a) Malta; b) Rodi. Le premier renferme deux pieces 
de I /30 pour 1’Ordre. Le second est fort important; il contient 34 pieces sur papier 


1 . Lombardie, prov. Milan s chef-lieu de district* 
2-4* Lombardie, chef-lieu de pro vince* 


5* Ile au confluent du Tessin et du P6* 
6-7- Lombardie, prov* et distr. Pavie. 






— CXIY — 


(1453-1791) duplus haut interet pour les evenements qui precederent la prise de 
Khodes par ies Turcs ; lettres des grands maitres aux ducs de Milan, minutes des 
reponses, instructions aux ambassadeurs envoycs par 1 Ordre a Milan, etc. Sous la 
rubrique Aruldica , quatre liasses concernent les chevaliers de S. Jean de Jdru- 
salem; dans 1'une, intitulee « Privileges, droitset exemptions », sont conservees les 
lettres regues et les minutes des lettres expediees par les ducs en faveur de 1 Ordre 
1475-1775), un cahier de copies de documents relatifs kl Hopilal (xvi 6 s.j; dans la 
seconde et la troisieme figurent, sous le merne titre, des pieces de 1776 i* 1800, dont 
beaucoup ont trait a la vente des biens de l’Ordre par la Republique Cisalpine ; la 
quatrieme est plus specialement consacree au personnel, et se compose, outre 
quelques lettres des grands maitres aux ducs de Mantoue, de dossiers niodernes 
classes alpliabetiquement, et relatifs aux chevaliers de Malte. Les registres de la 
Chancellerie ducale [Carteggio) sont enfin, h partir de lamiee 1450, une mine pre- 
cieuse qu’on ne saurait se dispenser d’exploiter. 

Les documents conserves a Milan ne constituent cependant pas toute 1 archive 
du grand prieure de Lombardie. Nous savons qu’une portion assez considerable de 
celle-ci resta entre les mains de Pavocat Trombetta, chancelier prieural k Turin, au 
moment de la chute de POrdre, etquaprks sa mort, elle £chut a un nomme Giovanni 
Scotta, qui la rendit au gouvernement Sarde (1836). Ces papiers comprenaient peu 
de documents anciens ou d’un caractere historique; la plupart dtaient des actes des 
xvn e et xvm e siecles, concernant les commanderies et provenant de la recette de Turin 1 . 
Iis furent divises en deux iots ; les pieces historiques furent versees aux Archives 
royales de Turin, et le reste fut remis a 1’Ad ministrat ion des Finances royales 2 . 

II n’est pas, comme on pourrait le penser, facile de suivre latrace des pieces 
entrees de la sorte aux Archives de Turin. Elles n’y ont pas conserve leur indivi- 
dualite, mais ont ete confondues avec tous les documents relatifs aux ordres mili- 
taires qu’on a extraits des divers fonds du depot, de fa^on k former sous le titre ; 
Ordres militaires, une serie factice. 

L’examen des liasses, consacrees dans cette serie aux Templiers et aux llospita- 
liers, montre quaux actes provenant du grand prieure de Lombardie on a joint 
ceux qui concernent les rapports des ducs de Savoie avec 1 Ordre, et en un mot tous 
les documents qui ont pu ctre recueillis k Turin; c’est ainsi quune de ces liasses 
est en grande partie composee des archives des comtes de Valentinois Dans ces 
circonstances, devant Pimpossibilite de reconnaitre les pieces provenant de la 
restitution faite par G. Scotta, on devra se contenter ddndiquer sommairement le 
contenu des liasses de Ia serie des Ordres militaires : 

Ordres militaires: Templiers. Liasse de 10 pieces environ, dont une bulle relative a Ia suppression 

du Temple dans les £tats du comte de Savoie, 

Malte, Giuridico ia generale. Liasse L Formales de receptiori des chevaliers et 
des preuveSj des tenues de chapitres, etc., xvm s s,; convocations du 
chapitre de Lombardie, 1592-1775; decrets des chapitres gtmeraux du 
22 avril 1599 et 28janvier 1757. 

— Liasses 2 et 3. Memes matieres, documents jusquen 1801, 

Malte, Giuridico. Liasse 1* Registres des d4lib6rations du chapitre de Lombar¬ 
die, 1651-6,1689-1708, 1708-40, 1740-71. 

— Liasse 2, Role des chevaliers qui ont concouru a relection du grand 
maltre Lascaris en 1636 ; role des grands croix, commandeurs et cheva¬ 
liers de la langue dTtalie en 1652 ; note des dignitas et pr^minences 
des 8 langues de T Ordre, xvn e s, ; s^rie chronologique des grands 
maitres, fin du xvm ft s. ; registre de ddib6rations du prieurd de Lom¬ 
bardie, 1588-1610 ; listes imprimees des chevaliers lombards, xvin® s. 

— Liasse 3. P re oves de n oblesse de 21 chevaliers, et pieces a ce relativas, 


L L’Ordre avait dans le grand prieure de Lombar- 2* Turin, Archives d fitat, ordres militaires, Malte, 

die deux reeeltes, celles de Turin et de Milan, liasse sans numero. 




— CXV — 

xvi 6 £,-1627; copie dFun acte de 1602, fin du xvu e s.; copies de brefs et 
bulles pontificales ; documents di ver s. 

— Liasses 4-8, Memes matieres, documents jusqu a Fannie 1814, 

Malte, Politico, Liasse 1. Dossier sur les recherches faites pour Ia continuation de 

Fhistoire de FOrdre de Bosio pour les annees 1570 a 1670, parFabbe 
Cenni; pieces, pour la plupart originales, 1164-1699, provenant des 
archives des comtes de Yalentinois ; bulles papales et brefs (imprimes); 
dipldme du roi Louis XIII, mars 1653, donnant File de S. Christophe 
a FOrdre, etc, 

— Liasse 2. Lettres des rois, empereurs et papes; sauvegardes, privileges; 
conspiration des esclaves; dossier sur Ia souverainet^de FOrdre et sur son 
ind^pendance vis-a-vis de Ia monarelue de Sicile contre Ia pr^tention 
du roi de Naples dVxercer le droit de visite sur les eglises de Malte, 
XVIII® s, 

Malte, 1282-1681, Bulles pontificales, dont une pour les Templiers de Murello, 
1251, quclqucs-mies pour les Hospitaliers; brefs adress^s aux dues 
de Savoie, xvi c -xvn s.; imprimas, 

Malte, 1721-1783. Documents du xvm 8 s. sur les commanderies Lombardes ; 

brefs de Gement XIII demandant au roi Charles-Emmanuel de secourir 
Malte, menaeae par les Turcs, 28 mars 1761, et lui recommandant Ie 
chevalier Georges Valperga diMasino, envovt* vers le roi d'AngIeterre t 
26 juin 1762, etc. 

Malte (sans autre d6signation). Documents modernes sur Fhistoire des archives 
de FOrdre et sur FOrdre depuis sa chute, xix° s. 


Les pieces administrntives, restituees par Scotia en 1836, furent versees a FAdmi- 
nistration des Finances royales, mais elles ne resterent pas Iongtemps entre ses 
mains. Celle-ci les remit aux Archives de Fordre des SS. Maurice et Lazare, en 
ineme temps qu’un grand nombre d’actes relatifs a cet ordre. Elles y sontaujour- 
d’hui conservees, et forment un ensemble de 46 documents ou registres, dont les 
plus anciens remontent a la fin du xv e siecle [Section des actes ne concernant pas 
L’Ordre des SS. Maurice et Lazare). Ce sont des pieces finaneieres, surtout des cen- 
siers, se rapportant aux commanderies piemontaises : S. Jean de Murello 1 , le 
Temple de Suse a , S. Sever et S. Marguerite de Turin’, S. Jean della Motta a 
Cavaller Maggiore*, S. Leonard de Chieri 5 , S. Jean et S. Nazaire dTvree*, Gandiolo 7 
pres de Turin, S. Gilles de Moncalieri", S. Marie du Temple h Casal 8 , S. Jean de 
Filizzano et Vinovo 11 . Elles fournissent de curieux details sur Fhistoire 
de FOrdre pendant et apres Ia Revolution. (Jn bullaire de 1477 (35 f., in-4°) 
merite une mention speciale ; il renferme la copic des privileges generaux rendus 
par les papes en faveur de FHopital. 

11 ne faut pas croire que les depots de Milan et de Turin soient les seuls a pos- 
seder des archives du grand prieure de Lombardie. A la suppressiou de FOrdre, la 
Recette de Milan en detenait unepartie; ces papiers resterent jusqu’en 1831 en la 
possession d’A. Castiglioni, chancelier du grand prieure de Lombardie. A sa mort, sa 
veuve les offrit successivement au chef de FOrdre, le bailli A. Busca, en residence 
a Ferrare, et au bailli Ch. Eerretti, representant du grand inagistere h Milan, qui 
en prit livraison en 1836. Celui-ci les divisa en deux parts, dont Fune, relative aux 
biens deja alienes, fut remise, daccord avec legouvernement, au representant de 
F Administra tion des biens de FEtat (. Magistro Camerale), tandis queFautre futversee 
en 1846 aux archives du grand prieure Lombardo-Venitien h Venise, ou elle se 
trouve encore aujourd’hui f \ 

En ce qui concerne la Ligurie, il faut signaler la disparition du fonds de Fim- 


1, Piemont, prov, Coni, distr. Salutes. 

2, Piemont, prov. Turin, chef-lieu de distr. 

3, Piemont, chef-lieu de prov. 

4, Piemont, prov. Coni, distr. Saluces. 

5, Piemont, prov, et distr, Turin. 

6, Piemont, prov, Turin, chef-lieu de distr* 

7, Piemont, prov. etdist. Turin. 

8* Piemont, prov. et distr. Turin. 


9. Casat Montferrand, Piemont, prov, Alexandrie, 
chef-lieu de di striet. 

10. Piemont, prov. et distr, Alexandrie, 

11. Piemont, prov. et distr. Turin. 

12. l.es grands prieures de Lombardie et de Venise 
furent rdtablis en 1839 sous le tilrc de ^rand prieure 
Lombardo-Venitien; la residence du grand prieur fut 
fixe e a Venise. 

e. 


. 













— CXVI — 


portante eommanderie de Genes (S. Jean di Pre) *, dont Ia trace est aujouriThui 
perdue. Les Archives d’Etat de Genes fournissent iFassez nombreux renseigne- 
inents tires des minutes des notaires genois; niais ce ne sont que des documents 
emanant de particuliers*, et n’ayant en aucune fagon le caractere cParchives prieu- 
rales. lis ont <5te utiiises par les historiens locaux (Mgr Persoglio, Remondini, etc.} 1 2 3 . 
Les Bibliotheques de Genes renferment divers recueils de copies faites iFapres ces 
minutes : 

Bihlioiheque de la Ville (Civile Berio). 

Ms. 2, 4, 18, p. 241-7* Fundatio ecclesiae S. Mariae de Vittoria, vulgo Genuse S. Giovarmi il 

Vecchio, et privilegia RR* presbyterorum dictae ecclesiae, 

Ms, D. 3, 3, 3, n°214. Sancti Joannis ordinis Hierosolymitani de Capite Arcne Gcnue 

vetustissima documenta. *., usque in presentem annum m dcc xxx, 
In-foLj pap, 5 xvm* s.; recueif fait par le notatre N. D. Muzio, 
d’aprcs les minutes des notaires, ordre chrono logique, 

Ms. D, 3, 8, 5, n D 301* Nuove di Malta; Cingi, lettera commendatizia; istrozione dei sgr. 

Baly di Yalcnza, ambasciatore dei re di Francia, al nuovo succes¬ 
sore in Roma, xvu* s. 

BiMiothhque de VUniversiti ; 

Ms, A. IV, 30. Privilegi concessi alia S. Religione di S, Giovanni Gerosolimitano, Parch., 

xv e s., pet. in*fol. ; copie ferite a Rome, le 18 mai 1467, a la 
requete de Georgcs de Ptozaschoj prieur de Lombardie et 
lieutenant du grand maitre en Italie, des bulles de Sixte IV, Pie 
Il 3 etc, ? relatives a POrdre et contenant en vidimus des bulles 
generales des papes antericurs, C’est un bullaire analogue a ceux 
que nous avons souvent rencontrds ailleurs* 

Bihliotheque Brignole-Sale : 

Ms* 104 F 2, 104 F 5-6, 105 E 10. Pieces italiennes sur divers £venements concernant 

POrdre, les galeres et les prttentions des Hospitaliers, xvii fl s. 


GRAND PRIEURE DE ROME 4 . 

Etabli i Rome sur )e mont Aventin, il s’etendait sur les possessione que les 
Hospitaliers avaient dans les Etats Pontificaux et dans Tltalie centrale. I) se eompo- 
sait du bailliage de S. Sebastien' 1 , d’une chambre magistrale (S. Croix de Mugnano} 0 , 
des commanderies de Citta di Castello 1 7 * , de Perouse (2 maisons, SS. Croix et Cassien 
et S. Lue)*, delFAquila, de Bettona 9 et Ferentino" 5 * , d’0simo", de Rieli 12 et Ferino 13 , 
dyscoli 1 *, de Chiusi 13 , de Montefiascone 1 *, de Noreia 17 et Todi de Fano 19 , de Scapez- 
zano 20 , de Sassoferrato 21 , de Viterbe”, de Gradoli 13 , d’Aquasparta s \ de Collemodia 23 , 
d’Ancone 2 \ de Fiorucci", de Grillo Mondragonse M , de Rome-Portocarrero 29 , et de 
deux commanderies de chapelains conventuels, toutes deux situees a Camerino 30 
(SS. Philippe et Jaeques, et S. Cilles della Trave). 


1 . Ligurie, chef-lieu de province. 

2. Notammenl F 37, C 1, 2, pieces sur THopital <lc 
Voltri, dependance de la eommanderie de G 6 nes. 

3. V, plus haut, p* exii, note 3, 

4. Bibliograpkie , — J, Dela vi Ile Le Roulx, Lis te des 
grand s prieurs de Home de VOrdre de ¥H&pital de 

S , Jean de Jerusalem , dans Melanges G .-B.de Rossi > 
supplement au t, XII des Melanges d J arch . et d*kisL 
publies par PEcole fran^aise de Rome, Rome, 1892, 
in- 8 °, p, 263-9* 

5. Prov, et distr. Perouse, 

6 . Fonde par Urbain VIR, le 27 aout 1633, en fa¬ 
ve ur de la fami Ile Barberini, et compose de terres sises 
dans le district de Rome, 

7. Prov. el distr, Perouse. 

8 * Chef-lieu de prov. 

9, Prov. et distr, Perouse, 

10 . Prov. Rome, distr* Frosinone. 

11* Prov. et distr. Ancone, 

12. Prov. Perouse, chef-lieu de distr. 


13, Prov. Ascoli-Piceno, chef-lieu de dist, 

14* Ascoli-Piceno, chef-lieu de prov. 

15* Prov* Sienne, distr, Montepulciano. 

16. Prov, Rome, distr. Viterbe. 

17. Prov. Perouse, distr, Spolete. 

18. Prov, Perouse, distr. Spolete* 

19. Prov, Pesaro et Urbino., distr, Pesaro. 

20. Prov. et distr. Anc 6 ne, com. Seni pallia. 

21. Prov. et distr, Ancone. 

22. Prov. Rome, chef-lieu de distr. 

23. Prov. Rome, distr. Viterbe. 

24. Province Perouse, distr. Terni, 

25. Prov, et distr. Ancone. 

26* Chef-lieu de prov. 

27. Commanderie constituee par des capitaux. 

28. Prov. Macerata, chef-lieu de distr, 

29. Cette commanderie, aujourdliui detruite, deva it 
4 tre egalement constitute en capitaux. 

30. Commanderies de juspatronat comme celies de 
Grillo Mondragonse et de Rome-Portocarrero* 












cxvir — 


La division do 1’Italie en grands prieures ne date que du second tiers du xm e 
sieele; encore u a-t-elle, pendant tout le cours de co sieele, aucune fixite ; les 
prieures sont arbitrairement unis ou separes les uns des autres, et cet etat de 
choses subsiste jusquau milieu du xiv e sieele. A partir de 1350 environ, le prieure 
de Rome est defmitivement constitue et distinet; il sestmaintenu dela sorte li travers 
les ages, jusqua nos jours, aux mains des Hospitaliers 1 . II se compose aujourd'hui, 
de 1 2 commandet tes de chevaliers, d une chainbre pneurale, de trois coimnanderies 
de chapelains conventuels* et de onze commanderies de jus patro nat s . 

II semble que les archives du grand prieure, Ia partie ancienne du moins, 
soient aujourd’hui absolument perdues. II faut cependant faire une exception pour 
unmanuscrit, recemment entre a la Bibliotheque du Vatican, (Vatie, lat., n° 10372, 
xiv c s., 52 f., in-fol,), qui peut en etre une epave et qui provient de Ia colleetion 
du baron P. H. \isconti (n° 83). C’est un ccnsier des commanderies du prieure, 
dresse en 1334 par ordre de Jean de Riparia, prieur de Rome et de Pise ; il offre 
un mtdrSt capital pour la topographie de Rome et des Etats de I’Eglise,et donneletat 
exact, a cette epoque, des maisons de 1’Ordre qui relevaient du prieur de Rome \ 

Si les Archives du Vatican sont muettes en ce qui touchele prieure de Rome, 
elles meritent d etre consultees pour riiistoire des rapports de la papaute avec 
niopital. Sans parier dela serie des Registres des papes, dont le depouillement, 
depuis le pontificat dTnnocent III, fournit un nombre considerable de bulles adres- 
sees aux Hospitaliers ou les concernant, les picces isolees ne sont pas sans interOt. 
Malheureusement elles ne sont pas inventoriees, et le seul moyen (Tinvestigation 
est un repertoire alphabetique sur fiches, dans iequel ont ete relevees, sous des 
rubriques telles que « Sancta Terra, Hospitale, Jerosolinue, ete. », des indications 
de pisces tirees aussi bien des registres que des doeuinents separes. 

Lne mention speciale doit etre taite pour 1 Armoire X, chap. 3, qui contientdes 
lettres des grands maitres aux papes, des copies de deliberations capitulaires 
envoyees au S. Siege, des bulles originales scellees (dont Texpedition n’aura pas ete 
iaite, ou n aura pas ete faite au nombre d exein plui res prepares), des minutes de 
bulles, des lettres du chatelain d’Amposte au souverain pontife, des documents rela- 
tifs a la depositiori du grand maitre La Cassiere, ete. (xiv e -xvm e s.). 

Quant aux archives modernes, k partir du xvi e sieele, du grand prieure de 
liome, dassez i.mportants fragments subsistent au Palaisdu grand maitre de 1’Ordre 
a Rome. 

Un inventaire ancien pari. Ricci, 1700-1745*, contient, sous 67 sections, leur 


I» Le titulairc actucl est te cardina! F. Ricci Pa- 
racciani* 

2, Les possessions du grazid-prieure sont acluelle- 
ment les suivantes: 1* Chambrc prieurale constitute 
par les domaines d T Abbadia di Magione et d’Abbadia 
di S, Sigismondo di Marsciano (prov. P^rouse) ct par 
d’autres immeubles ruraux et urbains. — 2° Comman- 
derzes de Gradoli, Bellona et Ferentino* Perouse (3 
commanderies), Collemodia, Osimo* Santinelli (prov* 
Pesaro, distr. Fermo), Orvielo, Pontecor%^o (prov. 
Na ples, chef-lieu de dist,), Toma et Portocarrero, 
Mugnano, Caccia (commanderie de juspatronat, deve- 
nue commanderie de justice a la mort du bailli Maxi* 
milien Caccia). —* 3° Commanderies de chapelains 
conventuels de Castel Araldo (2 commanderies, prov. 
Home, distr, Viterbe), de Genes et Pungellini (prov. 
Ascoli Piceno, distr. Fermo). 

3. Ofi entend par commanderies de juspatronat des 
fpndations faites par des families nobles* sorte de 
Ii de i commis particuliers; elles sont sonmises aux lois 
de POrdre, et restent aux mains des families qui les 
ont inslituees jusqu a lextinction de la Iigne quiavait 


ete designee pour en jouir ; elles fonl alors retour a 
POrdre. Les onze commanderies de juspatronat du 
prieure de Rome sont; Bailtiage de S. Sebastien ; com~ 
manderie Bracceschi, fondee en 1824 (terres au districl 
de Perouse) j commanderie 1 aa(Te, 1839 (terresau terri- 
toire de Faro); commanderie Torlonia* 1819 (formee 
de Casai Giudeo ou Tor di Sasso, dans Ia campagne 
romaine, pres de la porte S. Sebastien); commanderie 
Borgia, 1764, modifice en 1869 (rentes sur Ffitat); 
commanderie Gavotti, 1858 (rentes sur Ffeat) ; com¬ 
manderie 3Nai (maison et cens a Rome); commanderie 
Ciccognara, 1827 (terres a Villa di Vigarana della 
Mainarda, prov. Fcrrare) ; commanderie Gaetani, 
184o (rentes sur FEtat); commanderie Romagnoli, 
1827 (domaine dei Ronco, prov, Forii); comman¬ 
derie Podaliri, 1835 (terres dans Ia prov. de Recanati), 

4* Un autre manuscrit de meme provenance (Vati- 
can, lat* 103/8) contient en italien un ensemble codifie 
de dispositions reglementaires de FOrdre (xvii 0 ou 
xvm 1 s., pap*, in-4° de plus de 700 pages). 

5. Uarchivio segreto della sagra religione Gero- 
solimitana e sua cancellaria, par Fr. Ignazio Ricci. 









<■» 


— CXVIII — 


etat au milieu du xvm e siecle, et permetde constater les pertes qu’elles ont subies. 
L’occupation frangaise a Rome, en 1798, les dispersa; une partie dentre elles, 
sauvee par 1’Administration de la Recette a Rome, fit retour au grand magistere. 
Une premiere reorganisation, ordonnee en 4803 par le Cardinal Braschi, grand 
prieur de Rome, divisa les documents en 34 sections; un second classement eut lieu 
en 1828, sous la direction du Cardinal Doria Pamphili, grand prieur; enfin un troi- 
sieme et recent remaniement, du aux soins du grand maitre actuel, reduisit Far- 
chive a 23 sections, dont voici le cadre sommaire : 

I, Preoves cie noblesse des chevaliers de justice et de devotio» ; pieces relatives k 

leur admissio» dans FOrdre, 333 dossiers et 32 regis tres, 1556-1800 (Armoires 1 
et 2, 1 lasses 1-2), 

IL Preuves des chapelains et servants d’armes; pieces relativas a leur admissio», 
40 dossiers et 1 liasse, 1556-1818 (Armoire 2, liasse 3). 

01 , Prieurta de la langue dltalie et des autres langues, 1452-1818 (armoire 3, 
liasses 4-6), 

IV. Actes rclatifs a Fassembl£e prieurale du grand prieure de Rome, 1606-1770 
(Armoire 2, liasses 7-9), 

V. Proces eriminels des chevaliers et membres de POrdre, 1565-1743 (Armoire 2, 
liasse 10), 

VI. Correspondance des grands maitres, ambassadeurs, etc., 1569-1765 (Armoire 2, 
liasse 11). 

VII. Caleres de POrdre, 1523-1774 (Armoire 3, liasses 12-14). 

VIII. Bailliages des diverses langues, 1575-1749 (Armoire 3, liasse 15), 

IX. Commanderies de la langue cTItalie, 1570-1824 (Armoire 3, liasses 16-36), 

X. A melior issements et cabrei, 1571-1824 (Armoire 3, liasse 37), 

XI. Commanderies et tangeres a la langue ditalie, 1591-1757 (Armoire 3, liasse 38). 

XII. Depouilles des chevaliers, 1549-1819 (Armoire 4, liasses 39-70). 

XIII* Ceos, instruments ct testaments, 1453-1766 (Armoire 5, liasse 77). 

XIV Bulles et ddcrets magistraox, 1453-1766 (Armoire 5, liasse 78), 

XV. Brefs et bulles pontincaux, la plupart en copies, 1390-1806 (Armoire 5, liasse 79). 

XVI. Indults et privileges des papes et des souverains, originanx et copies, 1434-1822 
(Armoire 5, liasses 80-82). 

XVII. Affaires eccUsiastiques, 4veques de Malte, monasteres de religicuses et eglises 
relevant de POrdre, 1524-1728 (Armoire 5, liasses 83-84). 

XVIII. Pr66mmencesetjuridiction(c6r^momal, receptio» des ambassadeurs de FOrdre, etc,, 
1594-1771 (Armoire 5, liasse 85). 

XIX. Procedures concernant POrdre en g6n£ral et le grand prieurd de Rome en parti- 
culier, 1574-1802 (Armoire 5, liasses 86-116). 

XX, Divers, biens de POrdre, Gozzo, Malte et la Valette, Teatro delle dame di Roma, 
1619-1796 (Armoire 8, liasse 117). 

XXL Lettrcs diverses de particuliers, 1570-1796 (Armoires 8 et 9, liasses 118-121). 

XXII. Livres de coniptes et pieces comptables concernant Padministration du grand 
prieure de Rome, 1638'! 798 (Armoires 8, 19 et 20, Hasses 122-125). 

XXIII. Histoires de POrdre, roles, statuts, etc., imprimas et manuscrits (Armoire 21). 

En outre, la Bibliotheque du grand magistere comprend 24 layettes de papiers 
et correspondances, actes publies, etc., relatifs a la prise de Malte sous le grand 
maitre Hompesch, et aux negociations qui furent poursuivies par ses successeurs 
dans le but de rentrer en possession de l’ile. Ces layettes sont classees sous la 
rubrique « Hompesch (Ferdinand d’) »; elles ont ete 1’objet d'un catalogue detaille, 
conserve dans la layette 13. La meme bibliotheque conserve aussi 5 liasses de 
papiers, restitues par la Bibliotheque Vaticane au bailli Ruspoli 1 , en septembre 1802; 
ce sont des documents de nature et d’epoques diverses, mais relati vernent modernes, 
concernant 1’histoire et 1’admi ni Stratio n generales de FOrdre (correspondances, 
reclamations, decisions du S. Siege, brefs, proclamations, actes publies, ete.). 

Les Bibliotheques de Rome contiennent un certain nombre de manuscrits rela¬ 
tifs a FOrdre de FHopital, dont 1’indication peut 6tre de quelque utilite aux his- 
toriens : 

Bibliotheque du Grand Magistere. : 

Parmi une cinquantaine de manuscrits, principalement des xvii” et xviii 6 siecles, d un caractfere 
g6n<*ral (formulaires, traites didactiques, c6r<5monial, etc.), signalons un cabreo de la commanderie 
de Gradoli, en double exemplaire, 1749, qui provient des archives du grand prieure de Rome. 


1. II refusa la dignite de grand-maltre, qui lui avait ete conferee par bref pontifical du 16 septembre 1801. 






CXIX — 


Bibhoiheque du Vatie an : 

Vatie, lat,, n° 3130. 


Vatie, lat., n° 4852, 


Vatie, lat., n° 10372, 
Vatie. lat,, n® 10378, 
Christine lat., n° 668. 


Christine, n® 702. 


Christine, n° 1961, 


Ottoboni, lat., n°SQ6, 


— lat,, n® 2939. 


Bi b liot hique Ba rbe t *in i : 

LXl, 8, 

LXI, 2, 

L, 133. 

LVIII, 45, 


XXVIII, 58, 

XLIII, 161. 

XXXIV, 13, 
XVI, 07, 
XXXIII, 148, 


Bibliotkkque Cor fi ini : 

ColL 41, D. 25, 


Statuts et Esgards en francais. Parch, xiv* s.; haut. 220 mm. ? larg. 
142 mm, V* Delaville Le Roulx, De prima origine Hospitalario- 
rurn Hierosolymitanorum (Paris, 1885, in-8), p, 33 et suivantes; 
Les Statuts de B ordre de VHopiial de S, Jean de Jerusalem, 
dans BibL de l*Et\ des Charles, XLVIII fParis, 1887, in-8 0 ), p, 
343 et 347, ' r 

Statuts. Parch,, xm e s,,, 141 f. durte Meriture peu soigntje; haut. 
150 mm., largeur 112 mm,, quinze lignes a la page, les titres 
des chapitres sont ecrits a Tenere rouge. Le manu serit, incom- 
plet d*au moins un feuillet (entre les fol. 64 et 65) a 6U publi£ 
parttellement par P. A Paoli (Del? origine ... app + , n QS xiv et 
xxni), Cf. Delaville Le Roulx, De prima origine .., p. 38 et sui¬ 
vantes; Les Statuts de VOrdre *.., p. 347. 

Censier du grand prieur£ de Rome (Voir plus ha ut, page cxvn), 

Voir plus haut, page cxvn, note 4. 

Statuts en francais. Petit m-8°carr£, parch,, incomplet d\m feuillet 
au commencement, 89 f., xiv° s, Contient les Miracles (incom-* 
plets), la Dissertation critiqne, une Iiste des grands maitres 
jusqu^a Helion de Villeneuve, les etablissements des grands 
maitres jusqu’au chapitre de Rhodes en mars 1344, Provient 
de P. Petau, 

Bourdelot. Relatione delT institutione, privileggi et oblighi della 
religione de’ cavalieri di Rodi, hoggi di Malta, in forma dr dialo¬ 
go, Pap,, in-fol., 83 f. numdrotgs, xviT s. Les interloeuteurs 
sont monsignor Giustiniano, le commandeur Cambiano et 
monsignor Girolamo Quirini 1 , 

S. Johannis Jerosolimitani equitum privilegia, a summis pontificibus 
concessa, et de redditibus prioratuum, preceptoriarum, ete,, 
ejusdem ordinis. Pap,, in-foh, 45 f., xvi® s., incomplet a la 
fin, II contient : 1® Table des bulles, arialyses datees assez 
d^vclopp^es, sans ordre chronologique ni ordre des papes, 
bulles pour le Templo et THopital (f. 1-24), 2° Valeur des 
revenus des prieur^s, chatellenie d’Am poste et commandcries 
au m ili eu du xvi e s, (f. 26-42), 3° Transcrtptions de bulles suivantes : 
Anastase IV « Christiane fidei », 21 octobre 1154; Honorius III 
t( Inter cetera », 23 janvier 1217; Clement ct Ad providendum 
Christi vicarium (incomplete) (f. 43-45). 

Les derniers feuillets de ce manuscrit(f. 80-87) sont occupas par des 
copies de bulles pontificales (transcriptions du xm° s,), concernant 
les Templiers, les Hospitaliers, les Teutoniques, et semblent etre 
un fragment d 5 un Jormulaire de la chancellerle pontificale. 

Privilegia S, Joannis llierosolimitani, Pap., petit in-fol., 219 f., 
xvi° s. (Bulles pontificales; projet par frere Fr. de Bourdou, de 
1 Ordre de THopital, d’exp£dition contre le Ture; privileges 
tirds des Arehives de Toulouse et de Fronton ; pieees emances 
des papes, affaires inUrieures de TOrdre). 

Lettres originales des grands maitres de Malte: 15 au cardina! 
Charles Cara fla, 1551-60, 7 au Cardinal Antoine Caraffa, 
1570-1575, 1 a Vincent Caraffa, prieur de Ilongrie, 1570, 
Quatre lettres originales (une en italien et trois en cspagnol) 
du grand maitre au Cardinal Bembo, 1539-1544, 

Ordinazioni capitulari della sacra religione Gerosolimitana, 
fatte nel 1631, xvu* s. 

Confirmatio sedis apostolicse donationis factae a Carolo V impe¬ 
ratore religioni S. Joannis Hierosolymitani super conces¬ 
sione insularum Melitae et Gaulos et Arcis Tripolis, xvn G s. 
Statuta religionis Hierosolymitane, edita in generali capitulo 
habito anno 1631, xvn° s. 

Bulla protectionis pro ordine Hierosolymitano in personam 
cardinalis Alexandrini, 8 aoiit 1566* 

Capitula religionis Hierosolymitane, xvu 0 s, 

R£sum£ de Tliistoire du Temple (f, 175-177), xviT s. 

De exterminio fratrum Templi. 


Stabilimenta domini... prioris Venetiarum, Parch., xv c s., 
66 1. numeretis, in-4®, Manuscrit des Statuts et des usages en 
latin et en italien; chronologie des grands maitres jusqiTa 
Philibert de Naillac, 


L M6me manuscrit a Florence, Bibliotheque nationale, classe XXX, ms. 39, 




— GXX — 


Biblioth&que Victor Emmanuel : 

Sessoriam 1 1362 (435). 

— 1209 (436). 

— 1236 (437). 

S. Andrea dolia Valle 

1690 (112). 


Statuti e costi turioni della sacra religione dello S. Giovanni 
Gerosolimitano, Pap., xvii* s, (p« 585). 

Ordinationi dei capitolo generale dei anno 1031..«, xviii 8 s, 

Id M xvii 45 s. 

Ordinationes capi tu lares religionis et militiae Hospitalis S. 
Johannis Hierosolymitani, statuta? in capitulo generali habito 
die xiv maii anno 1631. Pap., xvu e s. ? in-4 ft . 


GRAND PRIEURE DE VENISE 1 2 . 


Le grand prieure do Venise semble avoir ete fonde vers le milieu du xn p siecle; 
a partir de la fin de celui-ci, ii est organise, mais d’abord uni a celui de Rome. Avec 
le xiv e siecle 3 , il acquiert une existence distincte qu’il conserve jusqn’a la fin du xviii® 
siecle. Supprime au moment oii 1’ordre de Malte fut detruit, il ne fut reorganiso 
qu’en 1839, sous le nom de grand prieure Lombardo-Venitien. Son titulaire actuel, 
depuis le 3janvier 1888, est le marquis G. Sommi-Picenardi. 

Il setendait sur la Venetie, l’Emilie, le duche de Ferrare, les legations de 
Ravenne, Forli, Faenza, le duche de Modene et le Parmesan; il comptait une com- 
manderie magistrale, 27 eommanderies de chevaliers et 2 de juspatronat. Aujour- 
d’hui il se compose de 6 eommanderies, d’une commanderie de ehapelains conven- 
tuels ‘, et de 24 eommanderies de juspatronat, conslituees en eapitaux ou en terres 
situees dans les limites du prieure. 

Ses archives, quand 1’ordre de Malte dis parut au commencement de ee siecle, 
passerent en partie k FAdministration des Domaines qui les versa aux Archives 
d’Etat, oii elles sont conservees aujourd’hui, et en partie aux maius du commandeur 
F. A. Rangone, receveur de FOrdre a Venise, et d’A. Rota Marendis, secretaire de 
Rangone. Apres la mort de ces deux personnages elles furent restituees par leurs 
heritiers au grand prieur de Venise. G’est donc dans les deux depots des Frari 
(Archives d’Etat) et du Palais du grand prieur que sont conservees les archives du 
grand prieure de Venise. 

Un premier catalogue, evidemment ineomplet, de 1’archive du grand prieure 
fut fait en 1549, sous l’administration de Ranuccio Farnese". Unnouveau classement, 
ordonne en 1681, par le grand prieur Guillaume Babbiano, de Cliieri, donna lieu ii 
un inventaire endeuxvolumes*. Mais, en 1703, le grand prieur Robert Solaro, d’Asti, 
fit exeeuter une reforme radicale en detruisant les pieces jugees inutiles, et en clas- 
sant tous les documents suivant les eommanderies auxquelles iis se referaient 7 . Un 
demi-siecle plus tard, en 1757, fut dresse par les soinsdu grand prieur Antoinedal 
Pezzo, de Salerne, un nouvel inventaire chronologique, en deux gros volumes, 


1. Fonds du couvenl des Cisterciens de S. Groix 
de J£rusalem a Rame. 

2. Bibliographie. —Gonsultez surle grand prieure 
de Venise : G, Sommi Picenardi. Dell* archimo 
dei gran priorato delV ordine Gerosolimitano in Ve- 
nezia, Notizie (Venise, 1890, in-4°), dans Miscella¬ 
nee della R. Deputazione di storia patria, XI (travail 
publie avec une pagination sdparee (p. 1-11) et a la 
date de 1889), — Le merae. Del gran priorato dell 
ordine Gerosolimitano in Venezia, dans Nuovo Archi- 
vio Venetoj IV (Venise, 1892, in-8°), p. 101-60. Nous 
avons emprunte a ces deux ouvrages les deiails qui 
concernent 1’archive du grand prieur^. Louvrage sui¬ 
vant donne aussi des renseignements utiles sur ies 
depots d'archives de TEmilie: Prof. Fr. Bonaini. 
Gli archivi delle pr ovine ie delV E milia e loro condi - 
zioni al finire dei 1860, Florence, 1861, in-8 fi . 

3. 4 mai 1282 (Venise, Arch, d'Elat, inventaire de 


1757, f. 14); 6 juiilet 1285 (Id., Gran priorato di 
Venezia, 18 istromenti, lib, 2, n°2); 17 avril 1296 (Id,, 
invent, de 1757, L 20); 1312 (Id., pacta, lib. 2, f. 74 jb). 

4. Les 6 eommanderies sont designas par les 
appellations suivantes: apanage du grand prieur; P 6 , 
2* et 3 e eommanderies de Parme, 2 e et 3 a commande- 
ries Lombardo-Veniliennes, et commanderie de Vidoni; 
celte de ehapelains convenluels porte le nom de Poldi 
Pezzoli. 

5. Inventario di serit ture dei priorato dei Templo 
di Venetia, fatto Vanno 1549, 24 f. (Venise, Arch. du 
grand prieure). 

6. Cattastico di luite le scritture che si altrovano 
nel gran priorato di S . Gtouam» dei Templo di Vene - 
zia ... (Venise, Arch. du grand prieurd). 

7. Repertorio delle scritture dei priorato in archivio, 
fatto dalprior Solaro, 1703 (Venise, Arch. du grand 
prieur^). 






— CXXI — 


dont I exactitude et la precision sont de tous points remarquables; en outre, il fut 
complete par un second inventaire, dispose par ordre de matiores. Enfin, deux 
autres index, l’un des Preuves {Processi), redige en 1786, par F. M. Vannucci, 
sur Ford re du grand prieur comte F. M. Boccadiferro; 1’autre, des Visites [Cabrei)\ 
(1 vol., 59 f., pet. in-fol.) donnerent, pour ces deux series importantes, un repertoire 
facile it consulter 

Venise (Archives d Etat). — Le fonds (Gran prioratodi Venezia) est tres soigneu- 
sement conserve; il est divise en 194 layettes, qui ont ete constituees depuis 1’entree 
des pieces au depot. Dans celles-ci, chaque document est cousu dans une cheniise 
de papier bleu, sur laquelle ont ete mises, par le redacteur de 1’inventaire de 1757, 
une analyse sommaire et une cote. Beaucoup d’originaux sont accompagnes de 
copies du siecle dernier. L’ensemble des layettes se decompose comme suit: 


1-19. Visites (cabrei), 1309-1806, Le cabreo 
de 1309 est en deficit. Nous donnons ici, 
d*aprfcs Pinventaire dress£ par Vannuc- 
ci en 1786, Ia liste des commanderies 
comprises dans cette sdrieavec les dates 
extremes des documentsqui concernent 
cbacune duelles. Cet inventaire ne con¬ 
cordant pas avec V6U\t actucl, les indica- 
tions mises entre[ ] se referent a des pie¬ 
ces qui ne sont pas aux Archives d*Etat; 
celles qui subsistent concernent: 
Vicence (S. Jean della Longara)* 1612* 
1795. 

Forti ( S.Jean Baptiste di Roncof, 1613- 
1784. 

[Imo!a {S. Jean Baptiste)*, 16334794.] 
Bologne (S. Jean de Castel San Pietro) 1 2 3 4 5 , 
1696-1784. 

[Parme (S, Jean Baptiste et S. Pierre 
in Boscho) 6 , 16614789.] 

[Montecckio (SS, Jean et Laurenti 7 , 
16494790.] 

Mod&ne (S. Jean Baptiste) 8 , 1645-1770. 
[Parme (S. Jean di Ponte)*, 1573-1773]. 
Sacile (S* Jean) 9 * Pordenone 10 * * , Corfon , 
Cephalonie et Xante fl , 15304793, 
Ravenne (S.Georgcs ne Portici) 13 .1641- 
1793. 

Bologne (S. Hippolyte di Bisana) & , 
17054779. 

[RiminV* et Cessna (S. Michel Archan- 
ge) 1 *, 1679-1793.] 

Faenza (S. Mari e Madeleine)™ 1584- 
1786, 

Bologne (S, Marie du Temple della 
Maggiore)1624-1769. 

[Parme (S, Marie Madeleinedu Teni ple}*, 
1640-1790,] 


[Parme (S, Marie Madeleine dei Cerro]*, 
1602-1786.] ; 

[Frente (S. NJcolas et S. Medard au 
diocese de) 16 , 1615-1793,] 

[Levatda [S, Nicolas) 17 , Pola 18 et G radis- 
ca 19 j cointnanderies de chapelains con- 
ventuels, 1586-1703.] 

Venise (prieur^ dc) ao , et ses quatre 
chambres prieurales : Venise (S. Jean 
Baptiste), Padoue (S, Jean delle Navi), 
Vicence 31 (S. Jean Baptiste della Mag- 
gione di Montebello), Trdvise (S. Tho- 
mas), 1309-1806. 

[Parme (SS. Simon et Jude)*, 1634- 
1775.] 

Barbarano{S . Sylvestre) 3 * et llovigo fS, 
Jean)* 3 , 1444-1788. 

Reggio (S. Etienne, premier martyr) 34 , 
16794781. J * 

[Ferrare (S. Trinit^) 33 , 1628-1790.] 
[Rimini {biens relevant de Tinfirmerie 
de Malte) 3 ®, 1759.] 

[Borgo S . Do ni no (S, Thomas de Can- 
torb^ry) 37 , 1645-1796.] 

Verone (S. Vita] et S. Sepulcre)**, 1618- 
1781. 

/'br//(Bienl]eureuxG^rard) 39 T l 761-1788. 

[Prato (S. Jean) 50 , juspatronat de la fa- 
mille Farsetti, 1757 et 1767.] 

[Trdvise (S. Jean du Temple et S. Mar- 
tin juspatronat de Ia fami Ile Cornaro.] 
[Udine (S. Georges} 13 et Conegliano* (S. 
Jean), juspatronat de Ia famille Lippo* 
mani.] 

Barletta (S, Trlnite) 34 . Cette commande- 
rie, situ4e au prieurede Barletta, avait 
^te assignee comme eommanderie ma¬ 
gistrale au prieur de Venise.] 


1. Ijes deux inventaires de 1757 sont conserves aux 
Archives d Elata Venise. lien esi de meme des reper- 
loires des Preuves et des Visites. 

2. Chef-lieu de prov, 

3. Chef4ieu de prov. 

4. Prov. Bologne, chef-lieu de distr, 

5. Chef-lieu de prov. 

6. Chef-lieu de prov. 

7. Prov, et distr, Begglo d'Fmilia, 

8. Chef-lieu de prov. 

9-10, Prov, Udine, chef-lieu de distr. 

11. Iles de la mer lonienne. 

12, Chef-lieu de prov. 

13-14, Prov. Forli, chef-lieu de distr. 

15. Prov. Ravenne, ehefdieu de distr, 

16. Prov. Tr4 vise, dist, Oderzo, com. Ponte di Pia ve. 

17. Autriche, prov. TyroI, chef-lieu de distr. 


18. Autriche, prov. Istrie, chef-lieu de distr, 

19. Autriche, prov. Istrie, chef-lieu de distr. 

20. Chef-lieu de prov. 

21. Chef-lieu de prov. 

22. Prov, Vicence, chef-lieu de distr, 

23. Chef-lieu de prov. 

24. Reggio d Emilia, chef-lieu de prov. 

25. Chef-lieu de prov, 

26. Prov. Forli, ehef-lieu de distr. 

27. Prov. Parme, chef-lieu de distr, 

28. Chef-lieu de prov. 

29. Id., id. 

30. Prato Cantico, prov, Udine, distr. Tomezzo, 

31. Chef-lieu de prov. 

32. CheF4ieu de prov. 

33. Prov. Trevise, chef-lieu de distr. 

34. Prov, Bari, chef-lieu de distr 


P 











— GXXII — 


[Tressina, juspatronat de la famille 
Tressina de Vicence, dont les biens et 
rentes sont a Malte.] 

20-31 bis. Instruments, 1101 '-1788* 

32-103, Proeedures, pieces administratives, 
xvP-xviit* s. 

104, Inventaires: du mobilier de F^glise S, 

Jean du Temple en 1777, des archives 
du grand prieur^ en 1788, et e. 

105-29- Regi st res de Ia perception des rentes, 

Iivrcs dcntrec concernant diverses loca- 
!it6s et commanderies, 1508-9, et serie 
sui vi e de 1096 a 1787; quelques docu¬ 
menta de 1801 dans la layette 129, 

130. Registres de la perception des rentes 
et Fivres d’entr£e pour Sacile et Porde- 
none, 1529-1721, 

131-32. Estimations et notes sur les biens du 
Trevisan et de Codogne, xvi e -xvn e s, 

1 33-36. Id-, pour OrmelleS. Polo, Rai, etc., 

XVI°-XV(| e s, 

137. Id., pour Tempio (Oderzo) 8 , xvm c s, 

138-42- Id., et proeedures pourTempio(Oderzo), 

pour Lu signa na, Oderzo, Conegliano, 
Porto Buffole, Yazzola, etc., xvP-xvn* s. 

143. Id., pour ledistrict de MestreCarbonera, 
Breda, etc. 

146. Estimations et documents sur les biens 

des temtoires de Trevise et Mestre. 

147* Id-, biens a Pero, Lanzago, Zenson,etc. 
(territoire de Trevise), 

148. Id-, biens du Trevisan et du Padouan. 

149. Metnes matieres que dans la layette 147. 

150. Id., biens du Padouan, 

151. M^langes, listes de biens, divers. 

152. Estimations pour Ormelle, Tcmpi.o, 
Fossadelle et Fac, xvi° s. 

153- Id., pour Oderzo, Codogne, Porto 
Buffolg, xvi B s- 

154- Id., pour di verses localites du Trevisan, 
du Padouan, de Yicenee et de Venise, 
xviii 0 s. 

155. Documents administratifs et pifcces ori¬ 
ginales pour les commanderies de 
Brescia, Bergamc, Bisana de Bologne, 
S. Pierre de Bologne, Cesena, Rimini. 

156. Id-, pour Faenza, Fer rare, Forli, 

157. Id., pour Imola, Modenc, Reggio d^mi- 
lia, Ravenne et Pinfirmerie de Malte, 

XVIII® S- 

158. Baux et pieces administratives pour S. 
Jean de Prato (Istrie), S- Nicolas de 
Levada, Pola et Gradi sca, xvm 0 s. 

159- Id., pour Longara et Barbarano, xv e - 
xvin 0 s. 

160- Id., pour Verone, xvii°-xvm e s. 

161- Id., pour Rovigo et Udine. 

162- Pieces administratives pour Sacile et 
Pordenone, xvn*-xviii u s., et pour Tr^- 
vise, Conegliano et 1’Istrie, xvi B -xvm c s. 

163- Documents divers et liasses sur le 
prieur^ de Venise, xvm c s. 


164. 

165. 
166-70. 

171. 


172. 

173- 


, 174. 
175. 


176. 

177. 

178. 
179-80. 

181-82. 

183- 

184- 86, 

187. 

188. 
189. 

100 . 


191. 

192, 
193. 
194- 


Baux des biens du prieurA, xv B -xvnt° s, 
Baux desdiversescommanderies, xviii°s. 
Visites prieurales et ameliorissements 
de diverses commanderies, 1415-1793. 
Proeedures contrc Rezzonico, Ghedini, 
Pozza et les municipalites de Trevise et 
dTOderzo, xviii°-xix e s.; documents 
relatifs u la vente des biens du grand 
prieure en 1797. 

Id., contre les possesseurs de Cassian de 
Me sio et. contre L^onard Cava Ili, xvm 0 s. 
Pieces aneiennes concernant les biens 
de Malamocco, xiv e -xvm° s.; differ e nd 
avec le curd de S. Antonin de Venise 
pour la procession du Yendredi Sai ut, 
xvtn° s. ; papiers des confr^ries de 
! 'egi i se p neurale, xv c -xvni e s. 
Documents sur les biens du grand 
prieure a Venise, xiii*-xvm 0 s. 

Visites (cabrei), 2 C s^rie : Forti (S- Jean 
Baptiste di Reneo), 1733,1708; Rovigo, 
1698 ; Bologne (S. Hippolyte de Bisana), 
1754 ; Bologne (Castel San Pietro), 
1733 ; Bologne (S. Jean Baptiste), 1696, 
6 registres. 

Id., Verone, 1698 ; Faenza, 1783 ; Ra¬ 
venne, 1756 ; Vicence (S. Jean de Lon¬ 
ga ra), 1735; 4 registres. 

Id., Bologne, (S. Hippolyte de Bisana), 
1736 ; Bologne (S. Marie deila Mazone), 
1741 et 1697; 3 registres- 
Id., Faenza, 1723; Verone, 1724; 2 reg. 
Id., Grand prieure de Venise, 1694, 
1668; 2 registres. 

Id., Faenza, 1695; Sacile, 1754; 4 reg. 
Id., Bologne [S. Jean et Castel S. Pietro), 
1624 et 1759; Rovigo, 1735; 3 registres. 
Id., Grand prieure de Venise et Oderzo 
(S. Jean du Temple), 1723-1742; 9 reg. 
Id., Grand prieure de Venise, 1723 et 
1759 ; Forli (S. Jean Baptiste di Ronco 
et le B. Gdrard), 1761; 3 registres. 

Id., Grand prieure de Venise, 1765, 
1766; 3 registres- 

Id., Verone, 1770; Bologne (S. Marie 
deila Masone), 1769; Modene , 1773; 
3 registres. 

Id., Bologne (S. Hippolyte de Bisana), 
1779; Reggio d’E milia, 1781 ; Bologne 
(Castel S. Pietro), 1784; Ravenne, 1784 ; 
Forli {S. Jean Baptiste di Ronco), 1784; 
5 registres. 

Id., Faenza, 1756; Rovigo, 1786; Forli 
(B. G era rd), 1788; G ra nd prieu re de 
Venise, 1788; Infirmerie de Malte, 
1789; 5 registres. 

Id-, Vicence (S. Jean di Longara), 1761; 
Sacile, 1792; 2 registres. 

Id., Grand prieure de Venise , 1794, 
1797; Imola, 1794; 3 registres. 

Deux registres de eomptabilite, 1795- 
1808 \ 


1, Cette date est fausse; lacte est du xn e siecle. 
La piece la plus ancienne apres celui-ci est de 1218. 

2, Prov. Trevise, distr, Oderzo. 

3. Prov. Trevise, dist, Oderzo, com. Ormelle- 

4. Lc depouillement des Archives d'Etat de Venise, 
au point de vue de TOrdre de FHdpital, ne serait pas 
complet si on ne jetait pas un eoup d'oeil sur les 
diverses series du depot. On trouvera de nombreux 
documents sur les rapports des Hospitaliers avec 
Venise, — et iis furent frequents au moyen Sge, quand 


la republique possedait une partie de 1'Archipel et 
jouait dans l ancien empire grec un role preponde- 
rant — dans les Libri Commemoriali (dont les analyses 
ont ete publtees par R. Predelii, Venise, 1876 in-4*), 
dans les Misti (tindex des 14 premiers volumes, 
1293-1331, aujourd hui perdus, a ete publie par G. 
Giomo, Venise, 1887, in-8 0 ), dans les Atti diplomatici 
misti, dans les Pacta, qui fournissenl des renseigne- 
ments indirects sur POrdre, dans les Dehberazwni 
dei Maggior Comiglio, etc- 












— GXXIII — 


Vemse (.Archwes du Grand Prieure). — Nous avons eu occasion d’indiquer plus 
haut qu’outre une partiedu fonds meme du grand prieure, elles contenaient une 
portion des papiers du grand prieure de Lombardie. Ce depot, conserve au Palais 
du grand prieur, regut, par ordre du grand prieur J. A. Capellari della Colomba, 
un commencement de classement, du a C. F. Botti, donat de l'Ordre, vers 1839- 
1843; mais, eu presence de l’insuffisance dece travail, un nouveau classement lut 
decide et execute, entre 1881 et 1886, par le grand prieur actuel, qui divisa 1’archive 
en 35 classes, sous les rubriques suivantes : 

Comptabilite, — Registres, administration des biens, comptos et balances des 
receveurs, pieces sur le Banco Giro, le change, les traites, ctc. 55 liasses, de 1444 
a nos jours. 

Commun Trdsor. — Dispositions et decrets de FOrdre en matierc de finances, 
actes de Ia Conscrvatoria de Malle, lettres camerales du commun tresor, Le plus 
ancien document date de 1485. 12 liasses. 

Langues et prieur^s Strangers. — Correspondance et actes officiels relatifs aux 
prieures autres que ceux de Lombardie et de Venise ; commission des langues 
de France sous Louis XVIII, 1820; mission du bailli de Ferrette a Paris, 1829. 
3 liasses. 

Statuis, ordonnanoes et decrets. — Statuis de FOrdre, imprimas et manuscrits, 
et commentaires ; decrets du conseil; reconstitutkm du grand prieure Lombardo- 
V£nitien, 1839 ; reglements, c6r£monial, r£ception des chevaliers, juridiction 
prieurale, costume, etc,, de 1583 a nos jours. 14 liasses. 

Chancellerie prieurale. — Actes du chapitre prieural de Venise, et quelques actes 
du chapitre de Lombardie ; protocoles de la chancellerie, de Ia secr£tairerie et 
de Ia recette prieurales ; tarifs, modeles d actes; demandes d’admission dans 
FOrdre rest^es cn suspens; projets de fondations de commanderies, La plus 
ancienne piece re monte a 1395, 15 liasses* 

Proces, — Actes judiciaires pour et contre FOrdre et le grand prieure ; analvse 
d*un acte de 1269; pieces de 1338, 1485, ctc, 25 liasses. 

Hospitalia. — Pieces relativos a Fancien Hdpital S. Catherine de Venise, 1360, 
aux hopitaux de Milan et de Custello, aux ambulances, aux hopitaux de FOrdre 
a Home, Naples, J^rusalem, a Fauberge de Ia langue d*ltalie a Malte. 4 liasses, 
Histoire. — Manuscrits et imprimes sur Fhistoire de FOrdre ; documenta concer¬ 
nant plus de 150 familles nobles dTtalie. 14 liasses, 

H^raldique. ~ Lois et reglements de divers gouvernements sur la noblesse ; 
Hvres d or et catalogues olnciels de nobles ; correspondance sur des recherches 
dcmandees dans Farchive. 4 liasses, 

Chevaliers de justice. — Dossiers des preuves de 700 chevaliers, dossiers per- 
sonnels* Lo document le plus ancien est de 1263, 102 liasses, 

XI-XII. Chevaliers et dames de dlvotion. — Preuves depuis 1712. 12 liasses, 

XIII. Chevaliers de grace magistrale. —Dossiers depuis 1760, 1 liasse. 

XIV. Donats et servant s d’armes, — Dossiers depuis 1282. 2 liasses, 

XV. Chapelains. — Proces de civilit^, relatifs aux chapelains conventuels et aux 
chapelains d T obedience, depuis 1009. 6 liasses. 

XVI. ' Eglises. — Egitse du grand prieure a Venise {S. Jean Raptiste); Eglises de 

FOrdre en Lombardie et Venetie. Documents modernes. 9 liasses. 

XVII. Kelations exterieures et privileges, — Bulles pontificales {originanx et copies); 
bullaire (liasse 1) du xvi 0 s. (parch., G5 f., in-4 5 ), contenant Ia transcription de 
51 bulles generales pour FOrdre, de 1148 a 1544 1 ■ autres documents sur les 
affaires politiques et eccMsiastiques entre le S. Siege et FOrdre, entre FOrdre 
et divers Etats. 8 liasses. 

XVI II. Roles. — Catalogues des chevaliers, imprimas et manuscrits, depuis 1623. 
9 liasses. 

XIX. Armemcnts, escadres, commerce, corsa ires, prises, esclaves. — Le plus ancien 
acte indigue est de 1430, 7 liasses. 

XX, Commanaerias. — Palais du grand prieur^, chambres prieurales, commanderies 
Lomhardes et Venitieimes. L^cte le plus ancien est du xiv® s, 42 liasses. 

XXL Lettres des grands maitres. — Depuis Loubens de Verdalle, 1593, 

XXIIA IIT. Lettres des lieutcnants des grands maitres, des grands prieurs de Lombardie, 
des grands prieurs de Venise, des grands prieurs de Lombardie et Venetie, 
des grands croix, des chevaliers, des chapelains ct donats, 89 liasses classdes 
alphabctiqueinent, la plupart du xvn° siecle. 

XXIX XXXIII. Lettres des carclinaux, des archeveques, ^veques et prelats, des pretres, 
des religieux et religieuses, de divers personnages. 48 liasses, 

XXXIV. Copies cie lettres et minutes. — Hegistresde correspondance des grands prieurs 
et receveurs de Venise, depuis 1612. 29 liasses. 

XXXV, Actes dtrangers, — Misccilanees manuscrites; s6rie de lois et decrets de divers 
gouvernements, Ia plupart imprimes. Le plus ancien acte est de 1356 (copie du 
xviii 0 s,), le reste du xvui* siecle. 3 liasses, 

1, Ce bullaire a ete utilise par Smitmer, qui Fa criptions, aujourd*hin conservees a la Bibliotheque S. 
presque entierement copie dans son recueil de trans- Mare, a Venise (L. cl. V, ms. 75-79), 

P* 


L 

II. 

III. 

IV. 

V. 

VL 

VII. 

VIII 

IX, 

X. 









— CXX1V — 


11 resuite de lexomen de ce depot qu’en dehors de Ia classe XVII, qui renferme 
quelques bulles, eomplement de celles des Archives d’Etat, il iToffre qu un petit 
nombre de documents anciens, et qu’il iTest reelleinent important que pour les trois 
derniers siecles. 

Tei qu’i! nous est parvenu dans les deux depots de Venise, le fonds du grand 
prieure n’est pas complet, et d’autres archives en conservent diverses portions. 11 
semble qu’au commencement de ce siecle, 1’incorporation des biensde 1’Hdpital au 
Domaine ait fait entrer dans les archives de cette administration les fonds des com- 
manderies, du moins en partie. Quand le Domaine cessa d’avoir des archives, celles-ci 
firent retour aux Archives d’Etat des provinces. Cestainsi, par exemple, que cette 
mesure fit verser aux Archives de Bologne les papiers des etablissements Hospita- 
liers de TEmifie. 

Bologne (Arch. d’fi tat). — Quelques documents sur les commanderies de Bologne et de S. Jean 
Baptiste dTrnola : 

Bologne. Commanderie de S. Mario du Templo, dite della Masone, Cc Ibnds comprend 
des dossiers sur d J autres commanderies Bolonaises : S. Hippolyte de Bologne, S. Jean 
Baptiste de Castel S, Pietro 1 . II renferme surtout des pieces administrativos des 
xvii® et xvn i® si&cles. On y trouve un inventaire des t i tres de S. Murie da Templo, 
du xvin c s., et de S. Jean Baptiste de Castel S, Pietro (ce dernier dressd a T6poque de la 
suppression de cette commanderie). Voici les principales divisioris de cc fonds : 

Instruments, deritures et proces, 1446-1807, 10 liasses. 

Inventaire des 10 liasses prec£dentes et r4pertoire des memes, 2 registres. 

Documents sur la commanderie (c B i sana » a Bologne, xvii°-xviii e s,, I Ii asse. 

Documents relatifs aux interets de la commanderie, xvP-xvni® s., 1 liasse. 

Documents sur la commanderie de Castel S. Pietro, 1730-1790, 1 liasse. 

Visite du eommandeur frere Louis Caprara, 1764, 1 registre. 

Pieces, 1629-1664, 1 liasse, 

Plans des biens dela commanderie, 1694, 1741, 1767, 3 registres. 

Plans des biens de la commanderie de Castel S. Pietro, 1758-1779, 1 regi st re, 

Debtteurs de la commanderie, 1752-1796, 1 registre. 

Imola % (S. Jean Baptiste). 2 registres de comptes, 1702-1798. 

Modene (Arch. d’Etat). — Les archives de la rnaison cTEste sont conservees dans ce depot, et les 
documents qui! possede sur Tordre de Malte concernent en majeure partie les rapports de celoi-ci 
avec les princes dc cette rnaison ; cependant on y trouve quelques pieces speciales aux commanderies 
de Modene, Reggio et Monteccluo. Le fonds de Malte, des igne sous le titre « Canceller i a ducale, ordini 
equestri, Malta >>, se compose de trois portefeuilles non classes, dont le plus ancien documen t re monte a 
Pannee 1324: 

Portefenilie L Lettres originales des grands maitres aux princes cTEste, 1553-1781, et 
mi nutes des rdponses de ceux-ci, 1553-1782 ; des Heutenants du grand maitre, des 
ambassadeurs et dignitaires de TOrdre aux memes, 1560 environ-1782, ct minutes 
des r^ponses ; correspondance de Chabrichau, bailli de Manosque, avec le Cardinal 
Louis a Este, 1582-1584. 

Porteleuille IL Documents generaux de diverses sortes, xvT-xvin e s. ; pieces speciales 
aux commanderies dc Modene (S. Jean dei Cantone), 1540-1779, dc Reggio (S. 
Etiemie), 1324-1739, de Monteccluo (S. Laurent), 1615-1706. 

Portefenilie III. Documents non classes, de meme nature que ceux des deux portefeuilles 
precedents ; ie plus ancien est une lettre du grand maitre Pier re d’Aubusson au duc 
Hercule de Perrare, 1502. 

Ces trois portefeuilles contiennent bcaucoup de pieces interessantes pour Thistoire diplomatique 
de TOrdre, du xvi e au xviii® siecle. 

Parme (Arch, d’Etat). — Ce depot ne renferme qiTune liasse de documents sur TOrdre. Cc sont des 
pieces, des annees 1798 a 1814, relatives au sequestre des biens de TOrdre dans les duches de Parme et 
de Plaisance; ordonn^ en 1798 a la suite de Ia conquete franeaise, et en 1811 au mornent de Tunion des 
duches a Tempire fran^ais, il fut leve en 1814 par le gouvernement provisoire de Parme et Plaisance. 

A cote des fonds d'archives, les bibliotheques meritent (Tetre examinees, car 
elles apportent, pour Thistoire de TOrdre et du grand prieure de Venise, d^otiles 


1. Prov. Bologne, distr, Imola. 


2. Prov. Bologne, chef-lien de distr. 




— CXXV — 


complements. II convient d mdiquer ici les manuscrits principaux quelles renfer- 
inent sur ce point : 

Venise (Bibliotheque S. Mare). Nous eignalerons : 


L. d. XIV, ms. 201 1 


I,. cl. V, ms. 75-79. 


L. cl. X, ms. 171-9. 


« Rei sacrae et politicae varia ». Ce recueil de pieces contient 
quelques copies de bulles pontificales pour 1’Ordre. Au fol. 1 
figurent 4 bulles, 2 pour le Temple et 2 pour PHopital, tran- 
serites au xv° s* 

« Acta ordinis S. Joannis Hierosolymitani ». Provient de Smit- 
mer , xvm' s, Cette collection de copies se d6compose comme 
suit : 

75) , 430 f. Liste des chevaliers et ofliciers de 1’Ordrc et des 
commanderies d’Italie avec leurs revenus, xvi 6 s. Bulles 
pontificales, Ia plupart pour le Temple, tirces des archi- 
ves du grand prieur<4 dc Venisc. A partir du fol. 81, les 
copies de bulles proviennent des archives du Vatican 
(d 1 nnocent III a Jean XXII) ; quelques pieees sont trans- 
critcs d’apres des imprimas. 

76) , 294 f. Copies de bulles, 1130-1374, et de quelques 
autres documeiits, 1121-1386. 

77) , 305 f. Copies de pieces imprimees ; quelques bulles 
generales sont transcrites d apres un bullairc de 1’archive 
du grand prieur6 de Venise, 1403-1555. 

<8), 261 I. Copies de bulles et de lettres de souverains ; 
beaueoup de ces dernieres emanent des empereurs 
d’Allemagne, 1561-1630. 

i9), 306 i, Quelques copies de bulles pontificales; beaueoup 
dc pieces des rois de France et des empereurs d’Alle- 
magne, 1634-1799, 

« Epistola; illustrium virorum a. Recueil de documents, la plu¬ 
part originaux, xiv°-xvi 6 s., tres pr^cieux pour 1'histoire 
generale. Pour les Ilospitaliers, signalons dans le ms. 174, 
deux traductions italiennes de lettres (f. 48) relatives aux 
negociations entre 1’Ordre et les Turcs, 1482 ; 5 lettres origi- 
uales du grand maitre d’Aubusson au pape, 1480-1489 (f. 49» 
53); 1 lettre du nieme au duc dc Nemours, vice-roi dc Naples, 
relative a la commanderie « Madere », 6 mars 1503 (f. 53 b ); 
correspondance du meme avec le S. Siege, 1478-1488 ; lettres 
originales (I. 54-60) 3 . Le ms. 178 contient 4 documents relatifs 
aux a fla i res de Rhodes : lettres du grand maitre, de Char¬ 
les VIII, du prieur d’Auvergne et du Turcoplier, 1487-8 
(n 08 73, 74, 81, 88). 


Hologne {Bibliotheque de I Universite). Nous avons remarque : 


Ms. 905. 


Ms. Varia ms., vol. vi. 

— vol. viii. 


« Lettere ed instriiziom Beaueoup de pieces, presque toutes 
du xvm 6 s., sur 1’Ordrc; quelques lettres originales, parim 
lesquelles une d’Alexandre de Vendflme, 26 juin 1615, au 
capitaine Nari sur la defense de S. Margueritc et de la cote du 
Ponent. Copies de m^moires, de bulles'pontificales, de lettres 
des cardinaux, d instructions diplomatiques. 

Quatre documents sur PHopital, du xvm 6 s. (n 6s 16-19). 

Deux pieces, dont une de 1489 (n 6 " 20-21), 


Ferrat e (Bibliotheque communale). Deux manuscrits seulement concernent PHopital, ce sont; 

Ms. 147 a, NA 5. Savonarola Michele Padovano : Ad Avantium Ferrariensem, 

militem llierosolimitanum, de laudibus Johannis Baptiste, 


Ms. 193, N A 7. 


Pap. in-4°, xv 6 s. 


Ordinationi deleapitolo generale celebrato inMalta, Panno 1631, 
dalPem. gran maestro Fra Antonio de Paula. In-fol., xvn* s. 


GRAND PRIEURE DE PISE. 


Ce grand prieure nous est eonnu des mais pendant le xm e et Ia premiere 

moitie du xiv c siecle, le titulaire joignit souvent a la direction de ce prieure celle 


1. La cote de ce manuscrit et des suivants est celle 
qui est inserite au dos des manuscrits; un nouveau 
classement, auquel correspond le calalogue Vaienli- 
nelli, a annule ces cotes. 

2. \ oir plus bas, au chapitrc consacr^ au grand 
prieure de Hongrie, les deiails dominis sur Smitmer 


et sur ses ouvrages. 

3. Cette collection provient de pieces enlevees aux 
Archives du Vatican lors du sac de Home par le corrne- 
table de Bourbon. 

<L Flo ren ce, Arch. d'Etat, Spogli delle cartapecore, 
Olivetani di Pistoia. 














— CXXVI 


(Au grand prieure de Rome. Ce n’est que dans la seconde moitie du xiv e siecle que 
ce cumul disparut'. Le grand prieure de Pise s’etendait sur la Toscane et une partio 
des Etats de FEglise; son chef-lieu, d’abord otabli a Pise, fut transfere a Florence, a 
une epoque qu’il est dillieile de preciser, inais certainementanterieure auxvn e siecle, 
et se maintint dans cette ville jusqua la suppressiori de POrdre. Ses biens subirent, 
au commencement de ce siecle, le meme sort que ceux des autres grands prieures 
ddtalie. Ses archives, passees aux mains de 1’admin i strati on du Domaine, ont fait 
retour aux Archives d’Etat de Florence, au inornent de la conflscation des proprietes 
des congregations religieuses. 

Elles sont aujourd’hui classees sous trois sections differentes: Gran Priorato 
di Pisa, 517 !iasses(n° 132 de 1’inventaire des corporations supprimees), S. Gio- 
vannino de’ Cavalieri, monache Gerosolimitane , 142 Ilasses (n° 133 du m6me inven¬ 
taire), et Spoglio delle Cartapecore. Cette derniere section contient: 1° 145 parche- 
mins, sous la rubrique « Cavalieri di Malta »; 2° 55 parchemins, sous celle « S. Gio- 
vannino de’ Cavalieri, monache Gerosolimitane*»; 3° un dossier concernant 1’Hdpital 
d’Asnello, sous celle « Olivitani di Pistoia ». Cette repartition entre divers fonds des 
documents relatifsa POrdre de FHopital ne s’explique pas; la presence, panni les 
titresdes Olivitains de Pistoia, de nombreuses pieces sur le prieure de Pise et sur 
FHopital (FAsnello est particulierement injustifiable. 

Avant de passer en revue ces diverses sections, il importe de dire quelques 
mots des inventaires qui en facilitent Fetude. Le premier remonte a 1719; il fut 
dresse par Giacinto Gamucci, chancelier du prieure de Pise, et contient Fana lyse des 
papiers alors conserves dans un Iocal situe devant Feglisedu monastere S. Giovau- 
nino de Florence. A cette date deja, les archives du prieure etaient fort pauvres en 
pieces anciennes 8 . Vers la meme epoque (commenc. du xvni e siecle) un Lulice univer¬ 
sale di tutto Varchivio fut etabli en 1 volume de 500 pages, et divise comme suit: 
Preuves de noblesse par ordre chronologique, 1552-1669; proces civils, 1529-1F)69 ; 
proces criminels, 1577-1669; umeliorissements et cabrei, 1550-1682; visites des 


commanderies, 1583-1633; brouillards, 1559-1657; liasses (Factes civils, 1580-1619; 
comptes, livresdecaisse, regis tres de controleA-C, etc., 1591-1623; ecritures diverses, 
xvi e -xvn e siecles. La comparaison des chapitres de cet inventaire avec Finventaire aetuel 
du grand prieure per met de constate r les transformatio ns subi es par Farchive depuis 
le siecle dernier*. En 1794, un inventaire, execute sur un autre plan, sous le titre 
de : Repertorio generale di tutto cioe che esiste nell’ archivio della nobil religione Gero- 
solimitana, diviso in tre scaffali, intitolato il primo Ricetta, il secando Atti civili, il 
tcrzo Commendc, fatto per ordine dei respettivi signori commendatori nell’ anno 1794 
(in-fol., 139 f., papier), correspond a un nouveau classement des papiers du prieure. 
Tres soigneusement fait, il est appele a rendre de grands Services aux travailleurs \ 

Lorsque le Domaine fut inis en possession des biens deFOrdre, il dressa, a son 
tour, un inventaire qui a servi de base a Findex aetuel des liasses du Grand Prieure 
et a celles du fonds des Dames Maltaises (S. Giovannino de’ Cavalieri). 

Quant aux Parchemins, iis avaient ete inventories : ceux des Dames Maltaises 
(8. Giovannino de’ Cavalieri) en 1789 6 ; et ceux des Cavalieri di Malta dans Finven¬ 
taire de Gamucci en 1719 7 . 


1. 31 mai 1312. (Pise, Arch. d'Etat, Opera della 
Primaziale di Pisa). — Juin 1330. {Arch. de Malle, 
lieg. Ca,p. gener., I, f. 1). —juillet 1344. (Sienne, 
Arch. d'Etat, Conservatorio dei Refugio, a la date). 

2. Pour tout ce qui concerne les Dames Maltaises 
de Florence, voir plus has le chapitre consacre aux 
Hospitalieres deS. Jean de Jerusaiem. 

3-4. Florence, Arch. d'Elal, grand prieure de Pise, 


liasse 254. 

5. Id., liasse 398. Un resumd de cet inventaire (9 
pages) ligure dans )a liasse 281, 

(i. Iis etaient alors au nombre de 64 (Florence, Arch. 
d’Elat, S. Giovannino de' Cavalieri, liasse 62). 

7, Iis etaient alors au nombre dc 121 (Florence, 
Arch. dEtat, Gran priorato di Pisa, liasse 254, i ovent, 
de Gamucci, f. 27). 












— CXXVII — 


I. Gmnd prieure de Pise. — Les liasses ont conserve leur classification 
ancienne. Elles sout au nombre de J>17, et se subdivisent comme suit: 


1-17, Proces crimtnels, 15694G9L 

18-55, P re uves de n oblesse, 1552-1597, 

56-85. Actes ci vi Is, 14 GI -1789, 

86-92, Rrouillards et journaux, 1559-1808* 

93-95, Visites prieurales, 1723-1783, 

96-103, Spoglij 1559-1803. 

104-6, Spoglietti, 1522-1681. 

107-42* Administrati ons propres, 1602-1790. 

143-53. Administrationdescomnianderies, 1581* 
1787, ainsi subdivis^e ; 

143. Sienne 1 (S* L^onard), 1613-1745, 

14 4. Mucia no , 16134699, 

145-7* Florence 3 (S. S^pulere), 1637-1775, 

148* LegrP, 1581-1587. 

149. Prato ( S. Jean)*, 16674750* 

150. Diacceto\ 1678-1687. 

151. Florence (S* S6pulcre), 17184 751. 

152. La Rocca et Pietra Causa, 1697-1712. 

153. Sovigliana 1 7 1785-1787. 

153 b. Florence (S, Jacques in Campo Corbo- 

lini), 1776-1778. 

154-59. Florence (S* Sepulcre), 1583-1807. 

160-64. Florence {S. Jacques in Campo Gorbolini) 
16514768. 

165-67. Pise * (prieur£ du S, S6pulcre) et Pont re* 
molP (S, L^onard), 1527-1669. 

168-G9. Sienne (S. L^onard), 15854780. 

170-71. Arezzo (S* Jacques) 1 *, 15724769. 

172-74. Volterra (S, Lazare) 11 et S, jean de 
Bibbona 12 ? membro de Volterra, 1505- 
1805. 

175-77. Prato et Cascina S, Jean, 16044783. 

178-79, Pistoia (S. Jean du Temple), membre 
de Pise, 13474 722. 

180-81, Pontedera { S. Charles} 13 , 1594*1799. 

182-83. Sovigliana {S. Jean Baptiste), 1597- 
1774. 

184-85. Simne u (S. Pierre in Camollia), 1605- 
1804. 

186-87, Lucques 1K (SS* Pierre ct Jean), 1605- 
1784. 

188-89. Orvieto™ (S, Jean), 1645 1790. 

190. Qitaracchi™ (S. Pierre), corii mander ie 
de juspatronat, 16044754* 

191. Poggibonsi^membredePise,936 1B *1714, 

192. Legri (S. Sever), commanderie de jus¬ 
patronat, 1604-1741. 

193. Val tPElsa (S. S^bastien), 1605-1755* 

194. Alberese, membre de Pise, 1326-1721 

195* Rocca di Pietra Cassa, Lajatico et Orcia- 

tico, membres de Pise, 1701-1790. 


1* Chef-lieu de prov, 

2. Chef-lieu de prov. 

3. Prov* et distr, Florence, com* Calenzano* 

4. Prov. et distr. Florence, 

5. Prov. et distr* Florence, com, Pdago. 

6. Prov* Florence, distr* S, Miniato, com. Vinci, 

7. Chef-lieu de prov, 

8. Prov, Massa et Carrare, chef-lieu de distr, 

9. Chef-lieu de prov, 

10. Prov. Pise, chef-lieu de dist* 

11. Prov, Pise, distr. Volterra, com. Fitto di Cecina. 

12. Prov. et distr. Pise* 

J3* Chef-lieu de prov* 

14, Chef-lieu de prov* 

15, Prov. P^rouse, chcf-lieu de dist. 

16, Prov, et dist, Florence, com. Rrozzi, 


196. Montebello (S. Apollinaire), 1635-1756* 
Cette liasse contient Fapprobation par 
le pape de Fetabl issem en t d’une com¬ 
manderie a Volterra, 5 novembre 1468. 

197. Mucciano (S* Mane), commanderie de 
juspatronat, 16194781* 

198. Corneto 14 (S. Jean), 1606-1792. 

199. Volpaja (S* Eufrosio)commanderie de 
juspatronat, 1603, 

200. Diacceto (S. Jean Baptiste), comman¬ 
derie de juspatronat, 1654-1779* 

201. Impruneta ( S* Marie) 31 , 1550-1802, 

202. Commanderies etrang&res : Grado It 
(prieure de Home); Castello Araldo 83 , 
Capoue (prieur^ de Capoue); Avignon, 
(prieur^ de S. Gilles); Asti (prieurt* de 
Lombardie); S* Anastase de Scapezzano 
(prieure de Rome), 1602-1765. 

203. Id.: S. La urent deRacconigi, II Carriolo 
ctSS* Jean et Nazaired*Ivr£e (prieure de 
Lombardie); S. Eticnnede Reggiofprieu- 

de Venise}; S. Jean Baptiste de Mar- 
sala (prieure de Messine), 16794765* 

204. Id*; Le Sette Fontane, (prieure de Lom¬ 
bardie) Castello Araldo de Montebello, 
S. Leonard de Poivtremoli, S* Chris- 
toplie de Chiiisi (prieure de Rome)* 

205-211. Livres et liasses concernant la Recette, 
1723-1808. 

212. Id. Pieces administrativos modernes, 

213. Id. Affaires di verses. 

214. Id, AfFaires termm^es ou abandotinees. 

215* Id, AIFaires en cours. 

216, Id, A fla i res en suspens* 

217, Id, Sequestres* 

218-219* Id. AfFaire Corsini, 

220-239. Id. Comptes, 1562-1808. 

240-247. Id, Miscellan^es, lettres, minutos de 
rapports, pieces de comptabilittf, etc. 
xvii 0 -xviiP s* 

248-253* Id. Copies de lettres, 1562-1781. 

254-357* Registres, liasses et dossiers de matiores 
diversos. Dans cet ensemble de ccnt 
trois liasses, qui conticnnent des docu- 
ments de toute nature, nous signalerons 
specialement les liasses suivantes r 
254* Inventaires et roles des chevaliers. 
Cette liasse comprend: 1° Deux roles 
des chevaliers dltalie, 1623 et xvii°s* 
2° Indice universale di tutto Farchivio, 
commenc. xviii* s* 3° Tableau hierar- 


17, Cette picee nexisle pas; il ny a quune indica- 
tion du xvn* s., sans source, d un documen t de cette 
date sur le $* Sepulcre de Pise* La liasse comprend 
surtout des actes du xvn c siecle ; signaions des pieces 
emanant des graneis dues de Toscane ou k eux adres- 
sees concernant FQrdre au prieun* de Pise, xvn® s. 

18. Malgre les dates donnees par Fi n venta i re, cette 
liasse, en dehors d’un cabrco de 1597,contient presque 
exelusivement des comptes de la fin du xvm c et du 
commencement du xix & siecle. 

19* Prov* Rome, distr. Civita Vecchia* 

20* Prov. et distr. Sienne, com* lladda, 

21* Prov. et distr. Florence, com. Galhmo, 

22. Cette commanderie de chapelains conventuels 
fatsait partic du grand prieure de Pise, malgre Findi- 
cation donnee ici. 






— CXXVIII — 


chique de 1’Ordre, xyii 5 s. 4° Inven¬ 
tario delle serit ture delF archivio dei Ia 
religione di Malta, 1719, par G. 
Gamucci. 

255. Investitures de commanderies, xvin c s. 

256. Documents administratifs concernant 

pour Ia plupart les Dames Hospita* 
lieres de Florence et de Pise (S. Jean 
de Frier i), xvnF-xix 0 s. 

259. Lettres, bulles et dtfcrets magistraux; 
liasse considerable de correspondances, 
instructions, ete., xviP s., — 1804. 

201. Papiers mode rues, importants pour Fhis- 
toire de FOrdre de 1798 a 1805. 

281 „ Inventario delle scritture esistenti nclF 
archivio dei venerando priorato di Pisa 
riordinato nel 1794 (inventaire abr£g£, 
9 pages). 

283-5. Ab rege des statuis, et statuts imprimas, 

288. Lisies des chevaliers Toseans. 

295. Lettres des procureurs du conimun 
tresor a Gaparelii, receveur a Florence, 
1791-99, des grands mattres Rohan et 
llompesch au mcinc, du gouvernement 
Tosean au meme, et a Berlinghieri, 
receveur a Sienne, 1792*1804. 

296. Lettres originales, ou en copie, adres- 


s£es aux prienrs de Pise, xviii* s,- 
commenc. xix e s. 

298. Baux et documents administratifs, xvu*- 
xviii 0 s. 

301. Pieces ct correspondances relatives a 
Arezzo, xviii 0 s. 

310. S. J aeques in Campo Coi boli ni, pieces 
administrati ves, xvii°*xvin e s.; inventaire 
des titres de cette commanderie, 1616. 

342-6, Correspondance tres volumineuse de 
Bettino de" Ricci, receveur a Florence, 
1785-1789. 

347. Correspondance de Laparelli, receveur 
de Florence, 17914794. 

358-397. Reeettes, 16024807. 

398. Itepertoire general des archives du 

grand prieure de Pise cn 179 4, divisi 
en trois parties : reeettes, aetes eivils, 
co m mander ies. 

399-409. Journaux, 1562-1773. 

410-439. Entr^es et sorties, 1508-1777. 

440-4 54. 1) c biteurs et crea nciers, 1501-1777. 

455-458. Cahiers de depenses, 1402-1780. 

459-487. Livres de di verses nature s, 1349-1808. 

488-493, Comptes et reeettes, 17554773. 

494-495. Proces. 

496-517. Plans, rapports, memoires de ddpenses 


II. S\ Giovannino de CamlierL, monache Gerosolimitane . — Les details sur ce 
fonds seront donnes plus bas, au chapitre oonsacre aux Hospitalieres de S. Jean de 
J er u salem . 


III. Spoglio delle Cartapecore. —Dans ce fonds, trois series concernent FH6- 
pital, ce sont: 

l a Camlieri di Malta. — 145 parchemins, ranges chronologiquement et sYdendaot de 1191 a 1781. 
Le premier est la donation a FOrdre de FHopital de Poggibonzi; le second, du 30 juin 1318, est une 
bulle de Jean XXII ordonnant aux gveques d’Arezzo et d’Orvieto et au cure de Saviano (diocese de 
Pise) de faire rentrer FOrdre dans les biens qu’i! a alienes ; une vingtaine seulement sont ant£rieurs a 
1530. II est assez difficile de se rendre compte de la facon dont ce fonds a ; nous savons 

qu*il existait des 1719; il parait cependant qiFon a du prendre dans Farcbive du grand prieure les pieces 
les plus int^ressantes pour le former. Ce qui confirme cette hypothfese c’cst que la plupart cFentre elles 
sont des bulles pontificales ou magistrales. 

2° S . Giovannino de Cava Heri. — 55 parchemins, dispos^s par ordre clironologique, de 1279 a 
1584. II est encore plus difficile pour ce ionds que pour le procedent d’expliquer comment il a 
constitui, La plupart des pieces ne concernent ni directement, ni meme, semble-t-il, indircctement le 
monastere des Dames Maltaises. C’est le cas pour Facte le plus ancien (15 fevrier 1299). On trouve dans 
cette Serie des ventes, locations, contrais de mariage, ete, 

3° Olivetum di Pistoia. —La plupart des pieces du xm* s. conserv^es dans ce fonds sont relatives 
a FHopital d 7 Asnello. Un dossier complet concerne nn proces entre ceiui-ci et FHopital de S. Jean de 
Jemsalem a Pise, 1230-1240, sans qu ii soit possible d^xpliquer pourquoi ces documents sont classes 
parmi ceux des Olivetains de Pistoia. 

II reste k signaler, en dehors des Archives de Florence, celles de Pise (Archives 
cTEtat), qui possedent le fonds des Hospitalieres de Pise (S, Jean de' Frierij, dont 
nous aurons oecasion de parier plus loin, en traitant des arcliives des religieuses 
de S. Jean de Jemsalem. Aux Archives dEtat de Lueques est conserve le fonds dela 
commanderie du Teni ple de Lu eques* Les biens de la commanderie avaient ete 
donnes au grand Udpital de Lucques (Spedale maggiore). Ses archives sont entr^es 
avec celles de cet Hdpital au depot de Lucques, en juillet 1861\ sauf quelques 
reserves faites par Fadministration hospitaliere 3 . 


1. S. Bongi, Inventario dei JL Archivio di Slato 
in Lucca, Lucques, 1872-88, 4 vol. in-4*, et speciale- 
ment le tome IV, p. 181-8. 


2. Les numeros precedes d'un asterisque indiquent 
celles des pieces qui sont encore aujourd hui conserv4es 
a FHopiial de Lucques. 











— GXX1X — 


Lefonds se compose de 71 liasses ou registres, dont voici 1’analjsesommaire: 


1- Hegie des Ilospitaliers* In-4°, papier, 151 
f,, XVII 6 s. T ferite a Malte en 1584, 
avec quelques additions posteri eu res 
{registre). 

2* Gommandeur Ct. Avogadro de Novare: 
investiture, inventaires et d^penses, 
1616-1628 (cahiers), 

3-4. Amdliorissements et depenses de Ia com- 
manderie de Lueques, 1677-1690 et 
1677-1678 (cahier). 

5* Proc&s-verbal de visite de Ia commande- 
rie, 1762 (cahier). 

6 i Inventaire des meubles de P. P, Oli* 

vi eri, 1742 (cahier). 


7-11. Contrais, 1650-1803 (registres), 

* 12-25. Terriers de 1548, 1592, 1598, 1636. 
1663, 1666, 1690, 1700, 1726, 1727, 
1753, 1754, 1785 (registres). 

*26, Biens et revenus de Ia commanderie en 
1500 (registre). 

*27. Dettes et rentes, 1574-1577 (registre). 
28, Id,, 1563-4 (registre), 

29-47, Id,, 1650-1793 (registres). 

48-52. Kentes non payt^es, 1773-1 790 (registres). 
o3, Livre de rentes, 1801 (registre), 

51-70. Procddures, 1507-1765 (liasses). 

^ ■ Proc&lurcs relatives aux biens sis a S, 
Barthelemy in Sicile, 1758-1759 (1 iasse). 

contiennent quelques liasses concer- 


Outre ce fonds, les Archives de Lueques 
nant Lordre de Malte, dont voici le detail : 


Armario 22, n a 129. 

Armario 22, n 08 130-1, 

Armario 4, n° 60, 

Armario 19, n° 40, 

Officio sopra la gioridizione, n 0B 103-5, 


Conscii g^ntfral, documents, 1576, 

Ambassades originales, 1630-1634. Correspon- 
dance diplomati que entre I ai eques et Malte, 
Causes deleguees. 

Causes deleguees, 

Negociations relatives aux chevalters de Malte, 
diScrets du conseil gen^ral, juridictions et 
privileges, 1632-1650. Tres volumiiveux dos- 
sier en trois volumes in-4°. 


Signalons enfin, parmi les manuscrits que renferment les bibiiotheques, ceux 
qui peuvent 3tre consultes avec fruit au point de vue deThistoire du grand prieure 
de Pise : 


Florence (Bibliotheque nationale) : 


CI. VIII. Me. 1379. 

Cl. XXIV. Ms. 63. 
CI. XXIV. Ms. 64. 

CI. XXV. Ms. 186. 

CI. XXVI. Ms. 69. 

CL XXX. Ms. 39. 

CL XXX. Ms. 156. 

CL XXXII. Ms. 25. 
CL XXXII. Ms. 33. 
CL XXXII. Ms. 37. 


Formulaire, xv® s., in-iol., contenant des pifeces sur les Ilosni- 
taliers (f. 704-71,73, 1284,136). h 

Papiers divers sur POrdre, xvi a ~xvn® s. 

V Clament VII confirmant Ia donation de Malte 

a LOrdre (vid. du 1 mai 1578). [n-4°, xvi e s. 

Girolamo de Sommaja. Notizie della religione Gerosolimitana, osia 
di Malta. Ms, autogr., in-fol., xvn' s. 

Girolamo da Sommaja. Notizie di cavalieri di Malta Fiorentini. 
Pap., xvn® s., in-fol. 

Relazione delle instituzioni e privilegii della religione di Rodi in 
forma di dialogo, [nterlocutori : Mgr Giustiniani, il commen¬ 
datore, et Mgr Girolamo Quirini. Pap., in-fol., xvi° s*. 

Relazione della religione di S. Giovanni Gierosolimitano di Malta 
(Wnements qui precedferent et suivirent Ia prise de Rhode#) Pan 
in-fol., xvi® s. ‘ r 

Innocent VIII confirme les bulles de Nicolas et de Grbgoire VIII en 
faveur de POrdre (14 juillet 1486), xvn®s. 

Ordinationes capitulares sacre religionis et militie Hospitalis S. 
Johannis Hierusalem. Pap., in-fol., 1631. 

Stabilimenta antiqua ordinis equitum S. Joannis Hierosolymitani 
usque ad annum 1479. Pap., in-fol,, xvi” s. 


Lueques (Bibliotheque publique), — Ce dbpot renferme quelques manuscrits intbressants et surtout 
les papiers de Sbbastien Paoli ou Pauli, (lui-meme orthographia it son nom de cette derniere faeon). Les 
travaux considbrahles de cet erudit sur 1’Hdpital Iui ont assurb la premiere place parmi les historiographes 
de POrdre. Ni, le 4 novembre 1684, a Villa Basilicata, pres de Lueques, il entra, apres avoir termini son 
Educat ion, danslavie religieuse chez les cieres reguliers dela Mere de Dieu (1705), dont il devint, cn 1729, le 
procureur giniral, etacquit, tantpar ses btudes historiques que par 1’telat de ses predications, nne grande 
cbfobrifo. Ilfot pinei, en 1740, a la tetedu college de Sainte Brigitte a Naples, et mourut d’hydropisie 
dans cette ville, Ic20 juin 1751. lletaiten rclations scientifiques avec tous les savants de son temps, et son 
acUvifo litteraire fot foconde. L’Ordre de Malte lui doit un ouvrage capital, le Codice diplomatico dei Sacro 
Mihtar ordine Gerosolimitana( Lueques, 1733-7, 2 vol. in-fol.), reeueil diplomatique de premiere valeor’. 


1* Meme manuscrit a la Biblioth&que du Vatican, 
fonds de la reine Christine, n° 702. 

2. On a encore de cet auteur: Vita di Fra tiianino 


ZammOjcav&liere GerosolimUano , Naples, 1741, m-4°, 
sans compter de nombreux travaux d erudition consa- 
cres a differenls sujets. 

























cxxx — 


Pour le composer, les archives de FOrdre lui ont ouvertes, et ses notes, conse rvdes a Lucques, ne 
peuvent manquer d'etre tres pr^cieuses a consulter. 


Ms. 837. 
Ms. 969. 
Ms* 970. 
Ms. 986. 


Ms. 987. 
Ms. 988-90* 
Ms. 1716. 


Nota dei cavalieri di Malta Luechesi, estratti da i processi delle loro 
prove neir archivio dell priorato di Pisa, xvi*-xvn e s. 

Libro ddstruzioni per i cavalieri di Malta, dati’ anno 1571 al 1638, 
xvii 0 s. 

Copie di lettere, istruzioni, bolle riguardanti i cavalieri di Malta, 
xvu e s. 

Papiers de S. Pauli. Varia, xvuPs. Cemanuscrit contient: 1° Storia 
di guerra sacra, scritta dal P. Sebastiano Pauli, incominciata a 
stamparsi e poi non proseguita (p .3-241, avec notes antographes); 
2° Nota dei canccllieri et viceeancellieri dei S. Ordine Jerosofi- 
niitano; 3° Guillelmi Caorsini oratio habita in senatu Rhodiorum 
de morte Magni Turei Mahometii II, 1451; 4° Ejusdem oratio ad 

S. P. Innocentium VIII nomine magistri ordinis, 1485; 5°Le meme, 
Descriptione delT assediodi Rodi, 1480; 6° Relation du siege de 
Rhodes en 1480, par Merry Dupuy, temoin occulaire (impression 
gothique); 7° Guillelmi Caorsini de admissione regis Zizimi in 
Galliam et diligenti custodia as servat io ne exhortatio; 8° Coeli i 
Augusti Curionis de bello Melitensi; 9° Relazione di varie imprese 
fatte alie galere Maltezi in favore de ? Veneziani attacati dei Tureo 
nel 1667; 10“ Relazione delT operato dalla squadra de’ vascelli 
Maltesi in Ovano in soccorro di quella piazza nel 1707 (en fran- 
gais); 11° Lettera di relazione dcl sgr. generale cavalier dei 
Tregore in soccorso delT armata Veneziana coniro i Turchi, dei 
1717 (en francais); 12° Varie memoria antiche intorno ai cavalieri 
di Malta e loro statuti e regolamenti; 13° Altre lettere e docu¬ 
menti ap parte nenti ali’ ordine J ero sol imita no (concernant les 
cotes de Barletta et Tltalte, anciens documenta extraits d’un 
registre); 14° In fine memorie di S. Nicazio, cavaliere e martirc, 
venerato e stimato mollissimo in Sicilia; 15° Quelques lettres des 
xvii° et xviii® s*; 16“ Copies de bulles, correspondance relative au 
Codice diplomalicoy etc. In-foL, pap., xvm e s. 

Papiers de S. Pauli. Copie du Bullarium Melitense, imprimi dans 
le tome 1 du Codice diplomatico* In-fol., pap., xvui° s, 

Papiers de S. Pauli. Bullarium Melitense, 3 vol. in-fol,, pap., xvm 0 s. 
(Voir plus haut, p. xxiv.) 

Ordini stabiliti dal capitolo generale dei Cavalieri di Malta, 1631. 


GRANDS PRIEURES DE CAPOUE, DE BARLETTA ET DE MESSINE 1 . 

Le grand prieure de Capoue s’etendait sur toutes les provinces de 1’ancien 
royaume de Naples, depuis la Pouille jusqu’au pliare de Messine, a Fexception tou- 
tefois de la Capitanate et des terres de Bari et d Otrante qui ressortissaient de celui 
de Barletta. 

11 comprenait les bailliages de S. Euphemie 2 , de Naples 3 (S. Jean a Mare) et de 
la Roecella 4 , et les commanderies de Cicciano 3 {chambre magistrale), de Cosenza 3 , 
de S. Jean in Fonte delle Paduli, de Montesarchio’ et Lauro 3 , de Buccino 9 , d’Iser- 
nia ,9 etSette Frati", de Ponte Corvo", Fondi 13 etGaete ", deMelicacca ", de Benevent 13 , 


1. Bibliogr&phie. — Capoue: Michele Radogna. Mo- 
nografm di S. Giovanni a Ma re, baliaggio dei S. M. 
Ordine Gerosolimitano in Napo li, Naples, 1873, in -8°, 
84 p, et 1 plan. On a ajoutd, en 1878, a ce travail une 
dtude de Labbe Gennaro Aspero Galante, Sui restauro 
di San Giovanni a 31 ure in NapoU (p. 86-100). — 
Messine: Rocco Pirro. Sicilia sacra, 3 e cdit., Palerme, 
1733,2 vol. in-fol. Cet ouvrage contient (1 T 929-47) une 
notice sur le grand prieure de Messine. — A* Minutolo. 
Memorie dei gran prior ato di Messi na, Messine, 1699, 
in-fol. — A. Amico. De Messanensis prioratus saerse 
Hospitalis domus militum S . Johannis Hierosoly¬ 
mitani origine, Palerme, 1640, in-4°. 

2. Prov, Reggio de Calabre, distr. Palme. 


3. Ghef-lieu de prov. 

4. Rocella-Ionica, prov. Reggio, distr. Gerace. 

5. Prov. Caserte, distr. Nole, 

6. GheLlieu de prov, 

7. Prov. et distr. Benevent. 

8. Prov. et distr. Ave 11 i no* 

9. Prov. Salerne, distr. Campagna. 

10. Prov. Gampobasso, chef-lieu de distr, 

11. Prov. Caserte, distr. Sora. 

12. Prov. Caserte, distr. Sora. 

13. Prov. Caserte, distr. Gaete. 

14. Prov. Caserte, clief-licu de distr. 

15. Prov. Reggio de Calabre, distr. Palme. 

16. Ghef-lieu de prov. 





— GXXXI — 


du Canatello, de Chieti 1 , de Bojano* et Venafro®, de Teano*, de Drosi 6 7 , de Castro- 
villnri*, de Sorrente 1 , de Taucrede 8 , de Montefusco 9 , de Bagnara 10 , de S, Agathe et 
Maddaloni 1 ', de Nola 12 et Marigliano 13 , deCelaja 14 * , de Reggio 16 * * , ettrois commanderies 
de chapelains conventuels, S. Marie et S. Jean delle Palude, et SS. Jean et Geronio de 
Pexarola. 

L’histoire de la fondation des maisons de THSpital dans cette region est fort 
obscure et fort incertaine. Si nous savons qu’en H 19 1’Ordre avait regii des princes 
Normands des terres au royaume de Naples que la commanderiede Naples existait 
des 1186 ", et celle de Capoue en 1237 1 *, ees renseignements ne suffisent pas pour 
preciser l epoque a laquelle se constituerent les etablissements Mospitaliers de 
1’Italie meridionale. 

Lacreation du grand prieure de Capoue est entouree d’incertitudes analogues. 
Une piece de 1223 nous montre un « preceptor domorum Hospitalis in principatu 19 * * * »; 
unacte de 1261 signale un vice-prieur des Abruzzes 2 ®, ce qui indique un commen- 
cement d’organi satio n et de centralisation, mais les documenta sont muets sur les 
grands prieurs, et c’est probablement apres la chute du Tempte qu’il faut, ici 
comine ailleurs, placer la naissance du grand prieure. 

La parlie de 1’Italie meridionale sur laquelle le grand prieurde Capoue n’eten- 
dait pas son autorite, c’est-ii-dire les provinces de Capitanate, Bari et Otrante, 
formait un second grand prieure, celui de Barletta, comprenant les bailliages de 
S. Stefano de Monopoli 91 et de la Trinite de Venosa", la chambre magistrale de 
Muruggio 23 et les commanderies de Troja", de Melfi", de Grassano 16 , de Matera", dc 
Molfetta 23 et Terlzzi 2 \ de Larino 30 , de S. Jean de Monopoli* 1 , de Bari 32 , Ruvo et Bit- 
onto 23 , de Nardo 34 , de Foggia", de Barletta 36 et Brindisi 3 4 * ’, de Putignano 33 , de Pozzo 
Monacho, de Torre de Lama, de Casa Massima 39 , de Lizzano”. Comme pour Capoue, 
les origines du grand prieure de Barletta sont obscures, On ne sait it quelle epoquc 
placer la fondation de ses diverses commanderies. II est certain que 1’Ordre avait, 
des le xn e si&cle, de nombreuses et importantes possessions dans le sud de la 
peninsula Italique; mais, tandis que Barletta existait deja eu 1179, en sens contraire, 
la Trinite de Venosa ne fut incorporee ii THopital qu’en 1297‘*. Quant au grand 
prieure lui-m6me, il est egalement difficile de preciser quand il fut institue; ce qui 
est certain, c’est qu’en 1269 il existait et avait pour titulaire Pierre de Nicustro 42 . 
Etait-ce deja un grand prieure a proprement parier? Je n’oserais 1’affirmer; tou- 
jours est-il que le prieur agissait au nom des I lospitaliers de plusieurs comman¬ 
deries, et etait leur intermediaire aupres des rois de Naples 43 . 

1. Chef-lieu de prov* 

2, Prov, Campobasso, distr* Isernia, 

3, Prov* Gampobasso, distr. Isernia, 

4. Prov. et distr. Caserte. 

5* Prov* Reggio, distr* Palme, com, Rimconi, 

0. Prov. Cosenza, chef-lieu de distr. 

7. Prov. Naples, distr. Cas tela mare. 

8. Prov. et distr. Avellino. 

9. Prov, Reggio de Calabre, a Sinopoli. 

10. Prov. et distr, Caserte. 

11. Prov, Caserte, chef-lieu de distr. 

12. Prov, Caserte, distr. Nole. 

13* Chef-lieu de prov, 

16. Reg n i Neapolit, arch ivi mon u m . V1, 189 et 193. 

17* Radogna, Monograjia di S. Glovanni a Mare, 15. 

18* Radogna, loc. cit. } 6, 

19, Septembre 1223, {Naples, Arch* d’Etal, parcli* 

des monas te res supprimas, t. VIII, a la date), 

20, 12janvier 1261. (Naples, Arch. d’£tat, Hospi- 

taliercs de Peone, a la date). 

21, Prov, el distr. Bari. 

22, Prov, Potenza, distr* Melii, 

< 1 * 


23, Prov. Lecce, distr, Tarente* 

24, Prov, Foggia, distr. Bovino. 

25* Prov. Potenza, chef-lieu de distr, 

26. Prov, Potenza, distr. Mater a, 

27. Prov. Potenza, chef-lieu de distr, 

28. Prov, Bari, distr, Barletta, 

29. Prov. Bari, distr* Barletta. 

30. Prov, Campobasso, chef-lieu de distr. 

31. Prov, et distr. Bari. 

32. Chef-lieu de prov, 

33. Prov. et distr* Bari. 

34. Prov, Lee ce, distr. Galli pol i, 

35. Chef-lieu de prov, 

36. Prov, Bari, chef-lieu de distr. 

37. Prov* Lecee, chef-lieu de distr. 

38. Prov, et distr, Bari, 

39. Prov. et distr. Bari, 

40. Prov. Lecce, distr. Tarente* 

41. S. Pauli, Cod . dipL y II, 10. 

42* 18 juillet 1269. (Naples, Arch.d'Etat, Reg, An- 
gevins, IV, f, 148). 

43, Des 1179, nous avons la mention (V, plus bas 









— . — -—- 

— , 




















— CXXXII — 


Le prieure de Messine, au contraire, reinonte a une epoque plus reculee; ii est 
constitue des 1136 1 , et fonctionne regulierement a partir de cette date. II semble 
meme qu’il ait ete, pendant le xn e siecle, le centre et le elief des etablissements llos- 
pilaliers dans 1’Italie meridionale; sa situation maritime, au milieu de la Mediter¬ 
ranee, 1’appelait a jouer un role et a prendre un developpement analogues a ceux 
do S. Gilles dans la Mediterranee occidentale. 

il se composait d’une chambre magistrale, Polizzi 2 , des eommanderies de 
Messine 3 , de Palerme 6 , de Modica 6 et Randazzo*. de Marsala 1 , de Girgenti 8 , de 
Piazza*, de Vizzini 10 , de N. D. de Galtagirone", de S. Etienne (Palerme) et de S. An- 
toine (Abrignana), de SS. Jean et Jacques de Caltagirone et Sarracina Bonanno 12 , de 
Syracuse 11 , de Raguse 1 *, de Calli 16 , et des eommanderies de ehapelains conventuels de 
la Malandrina 16 et de Mazzarino 17 . 

Si nous avons reuni ici, sous une mime rubrique, les trois grands pricures de 
Capoue, de Barlotta et de Messine, c’est que Ia situation politique de 1’ltalie meri¬ 
dionale et de la Sicile, qui appartenaient au royaume des Deux-Siciles, amenerent, 
en 1785 30 mai), leur reunion en un seul prieure au point de vue de la collation de 
leurs biens et de leurs eommanderies. Iis traverserent, avee des secousses et des 
fortunes diverses, i es bouleversements dont, pendant les dernieres annees du xvin e 
et les premieres annees du xix e siecle, les Deux-Siciles furent le the&tre. Tandis que 
Joseph et Murat occupaient le trone de Naples (1800-1815), les chevaliers, dont les 
biens avaienteteconbsques par les Frangais, faisaient tous leurs efforts pour sauyer 
leurs possessions de Sicile encore intactes. Un instant meme iis les erurent perdues. 
Lord Bentinek, qui oceupait Pile militairement, ordonna de mettre les eommanderies 
Siciliennes en loterie, et cette me sure ne fut rapportee que grace aux elforts de la rei ne 
de Naples. La restauration des Bourbons a Naples, en 1815, rendit quelque espoir 
5 1’Ordre, et en 1839 {7 decembre), le retablissement du grand prieur 3 des Deux- 
Siciles fut obtenu ; il se compose actuellement d’une chambre prieurale, de 13 eom¬ 
manderies, d’une commanderie de ehapelains conventuels, et de 2 eommanderies de 
juspatronat“. 

Les archives des prieures de Capoue et de Barletta, ou du inoins ce qui en 
reste, entrerent aux Archives d’Etat a Naples; celles du prieure de Messine, au 
contraire, sont aujourd’hui perdues. 

C’esten 1834 que furent leves les scelles mis sur les archives du grand prieure 
de Barletta, et que le transfert a Naples eut lieu. Quant a celles de Capoue, nous 
ignorons quand et comment elles furent versees au depot de Naples. 


page 382, n° 562) cTim prieur de Barletta, mais ce 
nVst, croyons-nous, qu'un comma ndeur dont Tautorite 
ne depassa pas les limites de sa commanderie. Le 
ternae de prieur f dansllLalie meridionale (parexemple 
en ce qui concerne la commanderie de Naples), est 
souvent pris dans le sens de commandeur , Cette cir- 
constance empeche de determiner lepoque de la cr£a- 
tion du grand prieure de Capoue, les doeuments donnant 
maintesfois le titre de prieur a un personnage qui peut 
6lre un commandeur aussi bien qu^un grand prieur, 

1. Il avait pour titulaire Hubald (Minulolo, Memorie 
dei granpriorato di Messina, p. 4). 

2. Polizzi Generoso, Prov. Palerme, distr, Gefalu, 

3. Ghef-lieu de prov, 

4* Ghef-lieu de prov. 

5, Prov, Syracuse, chcf-lieu de distr, 

6, Prov, Calane, distr. Acireale, 

7, Prov. et distr. Trapam. 

8, Ghef-lieu de prov. 

9, Piazza-Armcrinu, prov. Caltanisetta, cheMieu 
de distr. 


10. Prov. Catane, distr. Galtagirone. 

11. Prov, Calane, chef-lieu de distr, 

12. Cette commanderie fut fondee par J. B. Bonan¬ 
no, clero, sur Les revenus qu ii avait a Muchiscilta, 

13. Ghef-lieu de prov. 

14. Prov, Syracuse, distr. Modica, 

15. Fondee a Palerme par Michel Galli en 1631. 

16. Fondee par Matthieu Malandrino en 1642. 

17. Prov, Caltanisetta, distr, Terranova. 

18. 1° Chambre prieurale, 2° Commanderies de 
Zambra (prov. Naples, com. Ponlicelli), Sorrente, 
Tancreda, Benevent (2 commanderies), Taormine, 
Vizzini, Sarracena Bonanno, Palerme, Forcella (in 
Buccino, prov, Salerne, elle consiste aujourd^hui en 
rentes), Aquila (biens dans diverses communes de 
la province d"Aquila), Calli, Polizzi. 3° Comman¬ 
derie de ehapelains conventuels: Le Grancie di Bene¬ 
vento (prov, et distr. Benevent), 4° Commanderies 
de juspatronat: Majo (ville et prov, Chieti), fondee 
en 1854, Pace (probablement prov. Aquila, in 
Avezzano), fondee en 1885. 



— CXXXIII — 


L/inventaire sommaire, dresse par Trinchera', donne le tableau des docunients 
conserves a Naples, Malheureusement le fonds est aujourd hui tres reduit j les 
pieces aneiennes, a quelques exceptions pres, font totalement defaut, encore ne 
sont-ce que des copies modernes. 11 se compose d’environ 250 numeros, pour les- 
queis existe un inventaire general precede d'une table, et se repartit comme suit : 

Di plumes. Concessioris et d£peches royale* pour l’Ordre; imprimes du prieurede Russie; protes- 

tation dTIompesch contre ia prise de Malte, etc. (vol. 48ct68), 1136-1801,(2 numeros). 

Dccrcts. Instructions du grand maltre et du sacnS conseii pour la coavocation des assemblees, 
les preuves a fournir pour Ia rticcption des membres de 1’Ordre ; administration des 
biens; dispenses magistrales et pontificales pour di verses matiferes contraires aux 
stiituts {vol. 48), 1643-1806, (1 numero). 

Divers. Didiberations de la langue ddtalic; actcs du chapitre de Barletta; penalit^s contre les 

chapelains; juridietion du S. S^pulcre de Barletta; bulles magistrales accordant 
des pensions; titres de propriiite du prieure de Barletta et baux; £tat des biens de 
1’Orare; extraits des cabrei avec pians; mfbnoires pour diversos familles nobles; tarif 
des droits de la langue d’ltalie, des prieur^sde Capoue et Barletta, ete. (vol. 50-58), 
1775-1807, (9 numeros). 

Procfidures. Imprimes pour soutenir les droits et privileges de 1’Ordre et pour Ia juridietion des 
chapitres prieuraux (vol. 61-7, 72), 1756-1784, (8 numeros). 

Preuves. Droits de passage (vol. 1-9, 26-43, 45-7, 51, 68-9), 1585-1804, (33 numeros). 

Roles. (Vol. 58-60, 68, 71), 1681-1789, (5 numeros). 

Bulles magistrales pour la riception des chevaliers (vol. 43), 1740-1817, (1 numero). 

Professions. (Vol. 12-14, 50), 1720-1804, (4 numeros). 

Croixd’or. (Vol. 10, 11, 25, 44), 1717-1804, (4 numeros). 

Habit, pages. (Vol. 12), 1778-1805, (1 nunnSro). 

Depouilles. (Vol. 55), 1780-1805, (1 numero). 

Procederes. (Vol. 15-25), (11 numeras). 

Inventaires et cabrei des commanderics, 1608-1784, (64 numeros). 

Recettes, eorrcspoiidance du receveur, depouilles, rentes, bilans, 1639-1824, (101 numeros). 

Tableau des commanderies, des prieur6s de Capoue et Barletta (vol. 152, 1 numero). 


En dehors de ce fonds et de celui des Ilospitalieres de Penne (S. Marie de 
Borgonovo), qui est entre directement aux Archives de Naples, et dont nous parle- 
rons plus bas, au chapitre consacre aux Ilospitalieres de S. Jean de Jerusadem, il 
convient de jeter un coup doeil sur diverses series du meme depot qui, accessoire- 
ment, peuvent fournir des renseignements sur LHopital. Les rapports, en eflet, de 
TOrdre avec les souverains Napolitains s’y retrouvent, et suppleent, cn partie du 
moins, a la perte des archives prieurales de Capoue et de Barletta. 

La premiere et la plus importante de ces series est celle de la Chancellerie 
royale {Registri Angoini), 378 volumes de 1265 a 1423 ; elle a donne lieu a de recents 
travaux 2 qui permettent de consulter cette vol u mi neu se collection, qui etait jus- 
qualors restee inaccessible, par suite de la fagon dont elle avait ete eonstituee, le 
merne registre contenant des parties de plusieurs registres originaux relies ensem- 
ble sans souci de Lordre chronologique et de 1’objet de ces fragments. Grace a 
cette reconstitution, il est devenu possible d etudier Pensemble des actes royaux, 
tres nombreux, rendus en faveur des Hospitaliers. Ceux-ci n offrent pas tous un 
interet egal. Les princes Angevins, eneffet, gouvernaient leur royaume directement 
par des ordres donnes a leurs officiers, auxquels n etait laisse aucune initiative. 
On trouvera donc, a cote de mandements importants, un grand nombre d actes des¬ 
tines a regler d insigiiifiants «Ictails d’administration. Quoi <ju il en soit, ces regis¬ 
tres sont, pour 1’histoire de 1’Ordre dans Htalie meridionale, une source precieuse 
dinformations. 

Une seconde serie, celle des Fascicoli, complete celle des Registri ; elle contient 
en e flet des fragments sur papier des registres de la Chancellerie royale, surtout 


1, F. T rin ch era. Deg lia r c/i i v 1 1 A apo litani } N a p les, 
1872, in-8°, p, 435. 

2, P. Durrieu, Aincf&vitiFs dc A Rples f 


ettide sur les reg. du roi Charles / (1265-12 85), Paris, 
1886-7, 2 vol. in-8°.— B. Capasso. / Registri Angoini 
delV Arch. di Stato diNapoli, Naples, 1888, in-8°, 24p, 





— CXXX1V 


pour le regne du roi Robert, 1309-1343. llfauty ajouter les collections des Arche 
[in pergameno et in carta bombagina), qui se composent de pieces originales deta- 
chees, que l'on a collees sur feuitlets et reunies en volumes, a une epoque relative- 
menttres recente. 

Les documents sur parchemin, qui sont d’un caractere financier, sont classes 
dans le fonds de la Regia Zecca; cette institution a recueilli, comme les archives 
tle la Chambre des Comptes en Franee, un certain nombre de pieces de Tarchive 
royale. !1 renferme quelques aetes anciens pour le Temple, peu de chose pour 
1’IIdpital, au moins pour la periode anterieure au commencement du xiv e siecle. 

Les documents sur papier [Arche in carta Bambagina, 19 vol. et 2 vol. de sup- 
plemcnt), sont classes par lettres (Archa A.-M.), sans souci de 1’ordre chronologique 
t[u’il eut ete difficile d’etablir pour des pieces le plus souvent datees de la seule 
indiction. Cette circonstance rend tres ditficile l'usage de cette serie; presque tous 
les documents sont duxiv e s. Un depouillement des Arche ne manquera pas d’etre 
fecond en resultats. 

Les bulles pontificales, tres nombreuses a Naples, sont conservees dans la serie 
Pergamene della Curia Ecclesiastica; celledes Cartediplomatiche della Regia Camera 
commence aTannee 1267 ; mais il ne semble pas qu’il y ait beaucoup a trouver dans 
ees deux fonds. Les Pergamene degli monasterii suppressi sont dans le meme eas; ees 
parchemins, relies en volumes, suivant 1’ordre chronologique, sont a consulter 
pour les ordres militaires du Temple et surtout des Teutoniques, mais iis ne four- 
nissent rien pour I Hopital. 

Pour les epoques posterieures, Ia periode Aragonaise, 1458-1S04, est repre- 
sentee par un grand nombre de documents divises en plusieurs series, dont les plus 
importantes sont la Camera della Somniari a et Ia Concellaria. Puis Ia do minati on 
Espagnole et Autriebienne a conserve, malgre de graves pertes, des archives tres 
importantes, parmi lesquelles le fonds des Vice-rois qui administrerent le royaume 
merite une mention speciale. La, comme dans les registres Angevins, on peut 
esperer une ample moisson de documents concernant les rapports de 1’Ordre avec 
la couronne. 

Les archives du grand prieure de Messiae semblent irremediablement perdues. 
EI les existaient encore au milieu du xvn e siecle, puisque Rocco Pirro, Pauteur de la 
Sicilia Sacra, leur a emprunte le texte de plusieurs chartes ; mais depuis cette 
epoque elles ont disparu, et les pieces editees par lui sont les uniques epaves qui 
nous en soient parvenues 1 . Seul le depot de Palerme peut suppleer, en une certaine 
rnesure, a cette disparition. On trouve, en effet, dans diverses series de la Chancel- 
lerie des rois de Sicile, des vidimus ou enregistrements de documents provenant du 
grand prieure de Messine. Quant aux registres de chancellerie { Concellaria , Protorw- 
tario. Conservator ia), iis conservent, pour les epoques posterieures au xv e siecle, Ia 
trace des rapports que les souverains de 1’ile ont entretenus avec les Hospitaliers; 
des recherches dirigees en ce sens ne inanqueraient pas de les mettre en lumiere. 

11 reste enfin h signaler les ressources que peuvent fournir, pour Phistoire des 
grands prieures de 1’Italie meridionale, les bibliotheques Napolitaines. La Biblio- 
theque nationale a Naples, pour n’etre pas riche en manuscrits relatifs aux Hospi¬ 
taliers, n’en merite pas moins d’etre examinee, et on peut citer les numeros sui- 
vants : 


Ms. XV. D. 15. Felice Pavrilli. « Reas sunto de diplomi esistenti nell’ archivio della 
Regia Zecca, appartenenti ali’ abolito ordine de’ Templari ed ali’ attuale S, M. Ordine 


1* I.es papiers cTAntomn Amico, editeur et conti- 
nuateur dc Rocco Pirro (Bibi, communale de Palerme, 


II 12), contiennent des transeriptions de pieces prises 
aux archives du grand prieure de Messine. 





— cxxxv — 


Ms. 


Ms. 


Ms. 


di cavalieri di S. Giovanni di Gerusalemme » (1803). Extraits des registres des archives 
de Naples, classtSs sous les nibriques : Barletta, Messine, Capone, Venosa, Calabre; 
documents gin^raux. 

XV. A. 15. « Cabico, platea seu inventario dei beni dei reverendo gran priorato di 
Capua dei sagro militar ordine Gerosolimitano, regnante Ferdinando IV, re delle 

Due Sicilie, e nel grande magistero de S. A. Em. ira D. Emanuele de Rohan_ (fin 

du xvui’ s.). Beau inanuscrit, nombreux pians; provient de Ia vente Minieri-Riccio. 
XI. B. 17. Recueil de pieces (Relazionc dei consiglio collaterale, lettere regie ed 
altre scritture dcl reame di Napoli in sui principio dei secolo xvn). Aux folios 239- 
258, Memoria intorno alia concessione delle commende ed altri beneficii dclla religione 
di Malta nel reame di Napoli ai soli regnicoli. 

XI. C. 34. Privilcges de 1’Ordre, classes par matieres sous 37 titres, xviii’ s., pap., 
462 p., en italien. 


VI. — LANGUE D’ARAGON.' 


II importe de mettre le lecteur en garde contre 1’apparente inexactitude de ce 
titre; les renseignements generaux qu’il trouvera ici, au debut de cette etude, se 
rapportent, a proprement parier, a la Langue d’Espagne; inais cette derniere deno- 
mination n’ayant pas ete employee par 1’Ordre, et les possessions des Ilospitaliers 
dans la peninsule Iberique ayant ete divisees en Langue d’Aragon et en Langue de 
Castille, force a ete de suivre cette classification ollicielle. 11 a donc fallu consuerer 
a ces deux Langues deux chapitres distincts, et il a paru utile, en t§te du premier 
d’entre eux, de tracer les grandes lignes de 1’histoire et des archives de 1’Hopital 
dans la peninsule, en faisant observer qu’elles concernent & la fois Ia S e Langue de 
1’Ordre (Aragon), et la8 e Langue (Castille) de 1’Ordre. 

Les Ilospitaliers de S. Jean de Jerusalem s’etablirent des les premieres annees 
du xn e si^cle, au iendeinain de la premiere croisade, dans la peninsule Iberique; 
leurs ^tablissements, d’abord limites a la partie septentrionale de 1’Espagne, — la 
seule qui ne fut pas aux mains des Maures, — suivirent, dans leur extensiori terri¬ 
toriale, les progres de Ia conquete des chretiens. Ordre militaire, 1’Hopital partagea 
avec le Temple et avec les souverains d’Aragon, de Castille et de Portugal 1’honneur 
de contribuerit la Iiberation du pays; il re^ut, pour prix de ses Services, des pos¬ 
sessions placees aux frontieres des provinces reconquises, et des chateaux, — 
postes avances de la conquete chretienne, — qu’il s’engageait it defendre contre les 
retours ofFensifs des Sarrasins, et acquitainsi des possessions et des richesses con- 
siderables, qui lui assurerent, dans la hierarchie feodale des royaumes Espagnols, 
un rang preponderant. 

Les premieres donations faites aux Ilospitaliers en Espagne furent rattachees 
au prieure de S. Gilles en Provence, dont borganisation etait complete des le pre¬ 
mier tiers du xn e siecle; inais bientot, en presence de ieur nombre sans cesse crois- 
sant, le chatelain d’Amposte, chel' de la plus importante possession de TOrdre en 


I. Ribliographie* ■— Peu de pays sont aussi pauvres 
que PEspagne en travaux sur P Ordre de S, Jean de 
Jerusalem, Voiei les principaux dentre eux: 

a) Qaurnges gimraux ; J, A. de Funes, Coronica 
de la ilvstrissima milicia, y sagrada religion de San 
Ivan B&vUsta de Jerusalem, Valence, 1626-39, 2 vol, 
in-foL — M, de Inigo y Mi era. Historia de las ordenes 
de C abaliena, Madrid, 18G3, 2 vol, in-foL, dont le 
premier est exd usi vernent eonsacr6 a Pordre de 1116- 
pital* — J. A. Dover, Memoria en que se manifiestan 
los hechos mas gloriosos de la inclita, sacra y militar 
orden de San Juan de Jerusalen, Madrid, 1853, in-8°, 
117 p, et 2 f. non pagines. — J. Dela ville Le Roulx, 


Les Archives de VOrdre de VHdpital dans la peninsule 
Iberique, dans Nouv. arch , des Missions scient, el liit v 
IV {Paris, 1893, in-8°), p. 1-283, 
b) Monograpkies: J. Sastachs y Costas. Memoria 
sobre e lar e hi vo prioral de Calalu/la de la orden de San 
Juan de JerusaUn, Barcelone, 1885, gr. in-8°, 58 p* et 
1 plan. — B. II. Sanahuja, Extincion de la orden de 
los Templarios en la corona de Aragon, dans Revista 
contemporanea, LV1II (Madrid, 1885, in-8°), p. 49-64 
et 174-87, — B. Alart, Suppression de !Ordre du 
Temple en Roussillon, dans Btill, de la Soc. agr ,, 
scient* et Ulter, des Pyrenees-Orientales, XV (Perpi- 
gnan, 1867, in-8°), p. 25-115, 













CXXXYI — 


Catalogne, prit la direction des commanderies de Catalogne et d’Aragon. La 
Navarre, la Castille et le Portugal s’etaient, vers la ingrue epoque, constitues en 
prieures distincts, et avaient groupe sous T autorite dc prieurs les biens que 1’Ordre 
possedait dans les divers royauines Espagnols. Yers 1150 a 1160 cette organisation, 
entierement constituee, fonctionnait regulierement, mais une direction unique lui 
manquait; le grand maitre, qui residait en Terre Sainte, sentit que les Hospitaliers 
dc la peninsule, absorbes par leur lutte contre les Maures et en rapports journaliers 
avec les souverains Espagnols, allaient echapper a son autorite et a son eontrdle, s’il 
n ! instituait pas aupres d’eux un representant de son pouvoir. Gefut 1’origine de Ia 
creation du grand commandeur d’Espagne [magnus magister ou preceptor in quinque 
regnis Hispanie), qui se place entre 1160 et 1170. Malgre cette mesure indispen- 
sable, les chevaliers Espagnols resterent toujours, grdce a leur eloignement et a Ia 
position exceptionnelle qu ils occuparent dans la feodalite Espagnole, tres indepen- 
dants, et le grand maitre eut souvent peine i» faire reconnaitre par eux son autorite. 
C’est ainsi que Jean Fernandez d’Heredia, au milieu du xiv e siecle, reunissant sur 
sa tete les dignites de ch&telain d’Amposte, de prieur de S. Gilles et de Castille, et 
disposant a son gre des forces de THopital en Espagne, fut en fait leveritable chef 
de TOrdre, jusqu’au moment ou la mort de Robert de Juilly (1376) lui donna le pou¬ 
voir supreme qu’il avait exerce sous le magistere de ses trois predeeesseurs. 

Jusqu’au commencement du xiv e siecle, la langue d’Espagne se composa des 
prieures de Castille, de Portugal, de Navarre et de Ia chatellenie d’Amposte. La 
transmissio» des biens du Temple a THopital amena une modification dans ces cir- 
conscriptions; on suit qu’en Portugal clle se fit en faveur d’un ordre nouveau, celui 
du Christ, etqu au royaume de Valence les possessions des Templiers, reunies a 
celles des Hospitaliers, furentdonnees aux chevaliers de Montesa; mais en Navarre, 
en Castille et Leon, et dans les etats des rois d’Aragon (Aragon, Catalogne, Rous- 
sillon, Paleares) THopital herita dc 1’ordre aboli. Cet important accroissement terri- 
torial amena le dedoublement de la chatellenie d’Amposte (26 juillet 1319), en sorte 
que Ia peninsule Iberique l'ut divisee en cinq grands prieures. Cet etat dc clioses 
dura jusqu’en 1462; on trouva, ii ce moment, que la Langue d’Espagne ctait trop 
etendue, et on Ia subdivisa en Langue de Castille, comprenant Castille et Portugal, 
et en Langue d’Aragon, constituee par Amposte, Navarre et Catalogne. A la tgte de 
la premiere on plaga le chancelier, dignitaire de nouvelle formation, et la seconde 
conserva comme chef le drapier, qui de tout temps avait ete pris dans son sein. La 
Langue de Castille occupa, dans Ia hierarchie des Langues de 1’Ordre, par suite de 
sa formation a une epoque relati vernent recente, la derniere place; nous aurons 
oceasion de Petudier a son rang. 

Cette organisation subsista jusqu’a Ia fin du xvin* siecle. En Portugal, un bref 
du pape Pie VI, du 24 novembre 1789, confirmo par acte de la reine D. Maria, du 
31 janvier 1790, unit le grand prieure de Portugal aux biens qui constituaient l’apa- 
nage de i'infant, et cette situation dura jusqu’en 1833, epoque a laquelle ses biens 
firentretour a la couronne. Les Hospitaliers d’Espagne, au contraire, quand TOrdre 
sombra en 1798, se sentant sans chef et sans direction, se tournerent du cote de 
leur souverain; Charles VI, s’appuyant sur certains droits de souverainete enonces 
dans 1’acte de donation de Malte par Charles-Quint en 1530, incorpora leurs biens 
au domaine royal (17 avril 1802), et se fit reconnaitre comme grand maitre par le 
chapitre provincia! de Saragosse (22 mai 1802). En 1883 (4 Septembre) le roi d’Es- 
pagne Alphonse XII rendita 1’Ordre une certaine autonomie en autorisant les che¬ 
valiers Espagnols a former une association sejnblable aux associations Silesienne, 
Rlieno-Westphalienne et Britannique; malheureusement les biens de THopital, 
evalues a cinq ou six cents millions, avaient ete alienes, et furent definitivement 
perdus pour lui. 





— CXXXVII — 


Quantaux arcliives de 1’Ordre en Espagne, elles ont ete, pour Ia plupart, reu- 
nies a Alcalu de lienares, k uneepoque recente. C’est, en efFet, en 1858 que le gou- 
vernement de la reine Isabelle II decreta la creation d’un grand depot d’archives 
d’Etat, Pour les epoques anciennes les arcliives de Castille etaient conservees a 
Simancas, celles d’Aragon a Barcelone, et celles de Valencea Valence; mais, depuis 
1’aveneinent des Bourbons au trone d’Espagne, les arcliives administratives etaient 
restees dans les ministeres dont elles dependaient, et cette situation, outre les dan- 
gers auxquels elle les exposait, en rendait 1’usage sinon iinpossiblc, du moins tres 
difficile. Le gouvernement Espagnol, pour remedier a cet etat de choses, choisit la 
ville d’AIcala de I[enares, ii six lieues de Madrid, pour les y eentraliser sous le nom 
d 'Archivo general Central , dans le chateau des archev@ques dcTolede'. En meme 
temps il decidaqu’a ces Archives d’Etat seraient joints tous les documents provenant 
du tribunal de 1’Inquisition, dos quatre Ordres Militaires et de l’Ordre de 1’Hopital 
de S. Jean de Jerusalem. 

Ce dernier fonds fut constitue en 1877, gr&ce h deux versements : le premier, 
comprenant les archives de la Langue (PAragon, provientdu palais royalde San Juan 
de los Panetes a Saragosse, dans lequel ces documents occupaient deux pieces dans 
unetour; quelques liasses modernes, relatives h des proprietes situees au diocese 
de Saragosse, ont ete laissees sur place. Le second concerne les arcliives de la 
Langue de Castille; celles-ci, conservees dans Peglise paroissiale de S. Marie de Ia 
Horta a Zamora, ont ete transportees en totalite a Alcala. Un troisieme versement reste 
a faire: le fonds du prieure de Catalogne est reste au monastere des religieuses 
Hospitaliores de San Gervasio de Cassolas pres de Barcelone, et sa place est mar- 
quee, a tous les points de vue, au depot d’Alcala. 

Les archives de i’Ordre de 1’HApital sont reunies a Alcala dans une longue 
galerie, quelles occupent presque seulesL Elles se composent de liasses et de 
registres; ceux-ci ne portent aucune numerotation, et sont tous melanges; cellos-la 
sont ficelees de telle sorte, entre dosplanches de bois, que les documents sont ecra- 
ses; beaucoup de sceaux ont peri grace h ce systeine denliassement. II est a 
souhaiter qu’a une classification et a une numerotation des registres vienne s’ajouter 
une mesure prise par la Direction pour proteger les liasses eontre les sources de 
destruction auxquelles elles sont soumises. 


CHATELLENIE D’AMPOSTE OU GRAND PRIEURE d’aRAGON. 

La Langue d’Aragon comprenait trois grands prieures, ceux d’Aragon ou cha- 
tellenie d’Amposte, de Catalogne et de Navarre. Nous nous proposonsde les passer 
successi vernent en revue. 

Amposte fut le centre et le siege des premiers etablissements Hospitaliers en 
Aragon; d abord rattaches au grand prieure de S. Gilles, iis furent, des le milieu du 
xii c sieele 3 , places sous Eautorite du chutelain d’Amposte, en un prieure distinet, 
dont 1’accroissement fut aussi rapide que considerable, et qui s’etendit sur Ia Cata- 


1* Sur les archives et le ch&teau d^Alcala, voir: 
A nuario dei cuerpo facu lia it vo de archiveros ? biblio- 
(ecarios y anticaarios t I, (Madrid, 1882, in-8°), p* 
31-46 ; A. BaudrillarL llapporl .sur une mission en 
Espagne y dans Archives des Missions scientifiques, 
XV (Paris, 1889, in-8°), p. 3-13. 

2. En outre, au milieu de la salle dite de Unquisi- 
tion, — salle magnifique par ses boiseries, san piafond 
caissonnd et ses dimensions, — une vitrine r^unit les 
documents les pius interessants de Parchive. LM Iopital 


y est largement rcpr<$sente et en occupe les trois 
quarts. La Direction a choisi, pour les exposer aux 
yeux du public, deux anciennes regles de TOrdre, un 
fuero concede par les Hospitaliers aux habitanta d’Al- 
fambra, le cartulaire de Castiliscar, et quefques char¬ 
tea remarquables par leur antiquite ou leur beaute. 

3. Nous connaissons, des 1157, Pexistence d'un cha¬ 
telain d'Amposte, GeofTroy de Bresil (Alcala de 
Henares, Arch. gen. centrales, ordrede S. Jean, langue 
d*Aragon, Cartulario Magno, III, 603), 
















— CXXXVIII — 


logne, 1’Aragon et le royaume de Valence. Lorsque Ia transmission des biens du 
Teniple a l’Hopital doubla les possessions territoriales de celui-ci, la ch&telienie 
d’Amposte se trouva incapable de suffire a Padministration de biens aussi etendus. 
A cette necessite d’ordre interieur s ajouta la raison politique, qui faisait craindre au 
roi d’Aragon que la puissance des chatelains d’Amposte ne prit trop d’extension et 
ne devint un danger pour leur propre couronne. Ges deux motifs Urent decider le 
demembrement de la ch&tellenie et la creation d’un nouveau prieure (26 juiilet 1319). 
Toutes les possessions de POrdre a louest tl une ligne de demarcalion formee par 
le cours de PEbre et par la ville d Ahnacellas 1 , c’est-5-dire dans les royaumos cPAra- 
gon et de Valence, formerent le nouveau ressort de la chatellenie d’Amposte, tandis 
que celles qui s’etendaient a Pest de cette merne ligne, et au royaume de Majorque, 
constituerent le grand prieure de Catalogne. 

Les archives, du moins celles des commanderies Gatalanes, suivirent le sort 
des commanderies qu’elles concernaient; mais les documents generaux, relatifs a 
l administration des chatelains anterieurement a ce dedoublement, resterent a la 
residence du chatelain, a cote des archives partieulieres des commanderies de la 
chatellenie. Le fonds d’Amposte ne peut donc manquer, par son importance et son 
interet, de retenir longtemps notre attention. 

II se compose de 625 liasses et d’une centainede volumes, circulaires, registres, 
inventaires, etc.; ces derniers ne portent aucune cote et sont ranges ii cote des 
liasses. Nous examinerons successivement les unes et les autres. 

Pour nous orienter au milieu des archives de la chatellenie d’Amposte,le depot 
d’AIca!a contient heureusement une serie d’inventaires mis a la disposition du 
public dans la salle de travail; iis sont d’un usage commode, et d’un emploi suffi- 
sant pour faciliter les recherches. Quelques mots sur ces inventaires sont neces- 
saires pour en expliquer 1’objet, 1’utilite, et en rnthne temps pour donner au lecteur 
quelques notioris sur 1’histoire des archives de la chatellenie. 

On sait que, jusqu’a ces derideres annees, les archives d’Amposte dtaientconser- 
\6e s au palais de San Juan de los Panetes 2 ii Saragosse, residence du chatelain. 
Dispersees a Villel, ii Miravet, ii Monzon, ii Saragosse, elles avaient ete Central i sees 
aupres du chatelain au commencement du xv e siecle; c’est, en effet, en 1428, sous le 
magistere d’A. Fluvian, que le Ghapitre general de POrdre ordonna la formation 
d’archives destinees a conserver tous les privileges et papiers de POrdre ; cette utile 
prescription avait dejii ete precedee d’une mesure qui tendait, par desmoyens diffe- 
rents, ii assurer le m£ine resultat. Des 1349, un des chatelains, Jean Fernandez 
d’Heredia, plus tard grand maitre de PHopital, s’etait [ireoccupe des dangers t[ue 
couraient les titres de sa chatellenie, et avait ordonne que les documents les plus 
precieux, les privileges les plus importants fussent trauscrits dans un cartulaire 
general. C’est h cette pensee que nous devons le Cartulario magno (6 volumes 
in-fol.) dont nous parlerons plus bas, et dont nous ferons ressortir Pinteret capital. 

Le premier inventaire proprement dit date de 1523. 11 eut pour inspirateur le 
chatelain Don Jean d’Aragon, duc de Luna et comte de Ripagorga, et pour auteur 
Jean de Torquemada. Mais ce dernier, tant pour gagner du temps que pour eviter 
des erreurs, inevitables, disait-il avec beaucoup d humilite, dans un travail auquel ii 
ne se sentait pas suffisammentprepare, reduisit cet inventaire ii Panalyse d’un choix 
des documents de premier ordre, ou du moins de ceux qui lui par urent rentrer 
dans cette eategorie. Le resultat fut un extra it de 80 feuillets, dont Pinsuffisance ne 
tarda pas a etre reconnue 3 . 


1, Catalogne, prov* et ress, Lenda, Cette ville etait 
eonsicieree comme la limite entre 1'Aragon et la Cata¬ 
logne. 

2, Ce noni provient de la coutume tres ancienne 


qu avaient les chatelains de faire drstribuer aux pau- 
vreSj tous ies dimanches, de petits pains [panetes), 

3. Cet inventaire se trouve dans la salle de travail 
des Archives d’Alcala, 1 voL in-fol., papier. 







— CXXX1X 


Aussi le chapitre provincial, reuui eu 1572 sous lapresidence du chatelain Don 
Louis de Talavera, chargea-t-il Jean Dominique de Capillo et le notaire Jean de 
Griabales de reformer ctde classer Farchive de lacMtellenie. Le remaniementauquel 
cette decisio n don na lieu dura jusqu’en 1575, sous le gouvernement du chatelain 
Don Jean de Sangorrin, et produisit un nouvel index de 300 pages. Son principal 
merite est de correspondre a Ia classification en liasses que les reformateurs intro- 
duisirent; les cartulaires et registres resterent en dehors des invostigations des 
redacteurs de cet inventaire; apeineles mentionnijrent-ils par une simpleindication, 
parfois erronee, ou sous une date souvent fantaisiste. 

Ces mesures n’arr3terent pas le desordre ; aucun soin n’etait pris pour classer 
et pour enregistrer les documents qui entraient chaque jour dans 1’archive ; lasitua- 
tion devint telle qu’elle preoccupa de nouveau, en 1G22, le chapitre provincial, et 
que, sous le gouvernement du chatelain Don Philippe de Bardaji, le frere Pierre 
Jerdme Maynar fut charge de completer et de mettre a jour Finventaire de 1575. 

Ce travail dura doux annees ; en 1626, sous Finspiration du raeme chatelain 
Bardaji, Thomas Folguer refit une nouvelle collatio n de Farchive, qui produisit, 
sous le titre de Calendario o Resume n dei archivo, un travail de 200 pages, dont le 
principal defaut, outre do nombreuses erreurs, est dfinfirmer Fauthenticite de 
nombre do pieces qui ne meritaient aucunement ce soupgon. 

Jusqu’en 1773, aucune nouvelle mesure nfintervint; mais a cette epoque le 
gouvernement Central de 1’Ordre envoya de Malte le commandeur frere Don Joseph la 
Torre, avecmission detraiter avec Ieehapitred’Aragondivers points, panni lesquels 
un des plus importants etait Ia reorganisation des archives. II avait ordre de 
rappeler aux chevaliers Aragonais 1’observation des statuts du grand maltre Claude 
de la Sengle (1553-57), qui prescrivaient lacreation d’archives prieurales, leur mise 
en ordre, leur entretien et la confection de catalogues et d’inventaires *. Le chapitre 
provincial s’empressade donner satisfaction a Fenvoye du grand maitre ; des 1775, 
en effet, ii designait un notaire de Saragosse, Don Frangois Antoine Campos, pour 
mener a bien ce travail. Celui-ci, s’inspirant de la methode de Folguer, reorganisa 
absolument Farchive, de 1775 5 1780 ; de son cote la Langue d’Aragon nomma et 
appointa un membre de POrdre en qualite d’archiviste de la chatellenie. 

En 1783, un point litigieux de juridiction ecclesiastique fut Foccasion d’un 
inventaire des bulles pontificales, dresse par le D r Innocent de Camon, en deux 
volumes (1783-1785). En 1793, les nombreux proces qu’avaita soutenir la chfitellenie 
necessiterent un inventaire analytique de toutes les donations et de tous les privi- 
leges conserves a San Juan de los Panetes. Ce travail fut confie a Don Jean Antoine 
Fernandez, archiviste general de FOrdre de S. Jacques de Compostelle, quis’y livra 
jusqu’au moment ou Foccupation frangaise (1809) Fobligea ii Finterrompre. Les ex- 
traits de Fernandez formerent quinze volumes, classes chronologiquementet par com¬ 
mande ries, et comprenant la substance de Farchive qu’il avait si longtemps dirigee. 

L’occupation frangaise (1809-1813) raarque pour Farchive une periode d’abandon 
et de desordre ; ce n’est qu’en 1827 qu’un ordre du chfttelain d’Amposte, Finfant 
Frangois de Paule Antoine de Bourbon, prescrivit la reorganisation des archives de 
la chdtellenie et Ia confection d’un inventaire general de tous les documents subsis- 
tants ; il eut pour auteur Martin Rodon y Simon, « oficial 3° dcl ministerio de marino », 
et comprend six volumes, avec des additions jusqu’en 1836 \ Ces six volumes sont 
pour ainsi dire nominaux, car, cn fait, iis sont relies en unetrentaine de fascicules, 
dont chacun contient 1’inventaire particulier d’une commanderie. Une indication 


1. Codice dei sacro militare Ordine Gerosolimilano des Archives d’Alca)a. Nous lui avons emprunte la 

(Malte, 1782, in-foL), titre XI, ch* ix, p, 305* plupart des renseigncments que nous venons de donner 

2* Cet inventaire est conserve dansla salle de travail sur Tarchive d’Amposte et ses inventaires (I, p.9-17). 






CXL — 


mise sur le piat de la reliure des fascicuies interdit toute erreur. Cet index, qui a 
p Iu tot pour but de relier ensemblc de vieux inventaires que tVen faire de nouveaux, 
est neanmoins fort. precieux; bien qiVil ne soit pas exempt (Terreurs, ii rcnd de 
graneis Services et merite (Tetre consulte, meine depuis que des cotes nouvellcs ont 
ete donnees aux documents. 

Liasses . — Nous examinerons d’abord les liasses et donnerons un apertu 
sommaire du contenu de chacune (Velles: 


1-4. Chapitre provincia! (Asamblea). Docu¬ 

men ts rei uti fs a FOrdre aprfes la prise de 
Malle par Bona parte; correspondance du 
grand maitre Hompesch; administrat ion 
interieure de POrare en Espagne (com- 
mencementduxix 8 siecle); index des ac¬ 
ies des chapi tres provinciaux, 1713-1776, 

5-15. Id. Documents modernes ; memoires 

imprimas 1 ; pieces administrat i ves et 
financieres, etc. ? xvm a siecle. 

16-17. Bulles. Titre errone. Sinte des docu¬ 
ments adm inistrati fs des l iasses proce¬ 
dentes; memoires imprimes. 

18-33. Id. Dans ces liasses est conserve le 
Bullaire de POrdre (bulles et bullaires 
pour le Temple et PHopItal). Nous ren- 
voyons, pour plus de dOtails, le lecteur 
au chapitre consacre plus bas, p. cxlv, 
aux Bulles pontificales. 

34-35. Id. Memoires imprimes relatifs a des 
proces, ou pieces administrativas du 
siecle dernier. 

36. Id. Nombreux exemplaires dc bulles 
imprimOes. 

37. Id. Imprimes : 1° Traltato dei offizio 
dei ricevitore (Malta, 1763) ; 2° Co¬ 
dice dei S . M' Ordine Gerosolimitano 
(Malta, 1782). Manuscrit: Orden y modo 
de armar camllero , xvm e sifccle, 

38-41. Id. MalgrO le titre, on n’y trouve que 
des donations, tres nombreuses, des rois 
ou des prine es en faveur de POrdre. 
Pour eiter une piece de cette farde, les 
liasses n’etant pas separees, les ren- 
vois doivent etre faits en bloe aux 
liasses 38-41. 

42-43. Donations royales. Copies de pieces 
qui figurent pour la plupart dans le 
Cartulario magno, dont nous parlerons 
plus bas, p. cxliii. 

44-46. Id. Imprimes, Pieces modernes relative s 
aux dtmeSf rentes, proces, ete. 

47. Id. Yolume curieux, sorte de vade- 
mecum du chatelain (fin du xvn® ou 
xvn i° siecle). Note sur ce qu’il do it 
faire quand il visite Sigena; resume de 
quelques bulles pontificales et de privi- 
leges royaux, ete. 

48. Id, Fonds de Ford re de Montjoie, 11 
pieces, xn e sifecle 2 . 


1. En principe, les imprimds ontdu etreextraiis des 
liasses par les soins des archivistes et verses a la 
Bibliotheque des Archives. Cette mesure n T a ete exe- 
culee que partiellement; aussi trouve-t-on, tant a Ia 
bibliotheque que dans les liasses, les elements d'une 
curieuse bibliographie de POrdre en Espagne, puls- 
qiFon y renconlre beaucoup de faclums, placards, 
alTiches et broebures de toute nature. 

2. V. J. Delaville Le Roulx. VOrdre de Montjoie, 
dans Rev , de VOrient lat., I (Paris, 1893, m-8 0 ), 42-57. 

3. La presence de ces documents a Alcala nest pas 


49-64. Papiers geix^raux, Pieces modernes, 

65. Papiers generaux de Malte. 7 vol umes 
dactes administratifs concernant fa 
chatellenie, 1523-1798. La plupart des 
actes sont dates de Malte, ou r^sidait 
presque toujours le chatelain, ce qui 
explique le titre de cette liasse et des sui- 
v a ntes. 

66. Id. Contient deux exemplaires de la 
regie, xvm® siecle, Bilans de POrdre; 
registre d’enregistrement de Ia corrcs- 
pondance du chatelain, 1642-1741. 

67. Id, Contient deux recueils d^rdres im¬ 
primas, 1720-1725, concernant toutes 
sortes de matieres de pol ice et au tres, 
et emanant surtout de Victor Amtfdee 
de Savoie ; imprimes di ver s ; deux 
registres de transcriptions de Ia cor res- 
pondance du chatelain, 1741-1796. 

68. Id. Deux recueils dWdres imprimas, 
1715-1720; imprimes divers; recueils 
d actes du chatelain, 1630-1656, 

69-106. Manquent. II fiiut probablcment sup- 
poser qu 1 elles correspondaient aux Re - 
gistros capitulares, dont la collection 
(36 vol. et 1 vol. de supplement) est 
conservee ailleurs, a Alcala. (V, plus 
bas, p. cxlhi). 

107-109. Proces de maintenue. Documents mo- 
der nes, 

110-128. Prcuves des chevaliers. Idem. 

129-130. Visites du chatelain, Registres de pro- 
ces-verbaux de visites du chatelain a 
Sigena (le plus ancicn est de 1493). 
Important pour Phistoire de Sigena. 

131-133. Id. Documents absolument sp^ciaux a 
Sigena, et de premier ordre : corres- 
pondance des chatelains avec le monas- 
tere (jusqu'en 1808); copies de pieces, 
memoires pour la prieure (manuscrits 
et imprimes), visites, rcgles dc Sigena. 
Ces pieces provienneut probablement de 
Sigena; elles sont accompagnees de 
cotes cousues sur elles, comme cela se 
faisait au munastcre 3 . 

134, Id. Pieces modernes. 

135-141, Alfambra 4 . Pieces modernes. 

142-147, Aliaga*. Pieces modernes, sans interet. 

148-150. Id. Fonds ancien et interessant. Les 
archives de cette commanderie sont 


inexplieable, si Pon songe que Parchiviste d’Amposte 
3, A. Fernandez, a la fin du xvm e siecle et au com- 
mencernent du xix* siecle, travailla certainement a 
Sigena et y fit des transcriptions. II se peut que des 
liasses, deplacees par lui, soient restees a Saragosse et 
n’aient pas restituees a la prieure ; cette hypo- 
tbese, surtout a Pepoque troubiee de Poceupation 
franyaise, ne semble pas temeraire, 

4. Aragon, prov T^ruel, au nord de cette ville, sur 
le rio Alfambra, affluent du Guadalaviar. 

5, Aragon, prov. TerueI, chef-Iieu de ressort. 







CXLI 


151-157. 
[157 bis], 
158-161. 
162-168, 
109-170. 

171-174, 

175-177. 

[177 bis], 
178-183. 

184-191. 


192-203, 


204-223. 

224-226. 

227-235, 

236-253. 

254-263, 

264-275. 


276-280, 

281-286. 

287-299, 

300-302. 

303-318, 


trfes bien tenues; Ia plupart des pieces 
importantes sont aecompagnees de co¬ 
pi es, souvent faites sur papier timhr£. 
Id. Cabreos et papiers administrati fs. 
Id. Liasse saris rui mero. 

Almunia 1 11 , Bonnes pifeces aneiennes. 

Id. Pieces modernes, censiers, etc, 
AmbeP, Documents concernant Padmi- 
nistration interieure de la commanderie. 
Id, Pieces aneiennes concernant Ia com* 
manderie Templiere d*Ambei. 

Id, Registres de cabreos et documents 
modernes. 

Id. Liasse sans numero. 

Anon a . Peu de parchemins; papiers 
modernes. 

Azcon \ Cctte commanderie Templifere 
a des pieces aneiennes int^ressantes, et 
des pieces modernes sans importance. 
Barbastro*. Quelques pieces aneiennes, 
du xn e siede t dans Ia liasse 192; ce 
sont des locations de terre £man£cs des 
commandeurs de Barbastro, 

Calatayud*. Fonds important; quelques 
bonnes pieces dans les liasses 215-7. 
Calaverit 7 . Petit fonds. 

Cantavieja 8 . Pieces modernes, 

Caspe L Fonds presque exclusi vernent 
modernes, papiers et cabreos. 
Gastellote^, Idem. 

Castiliscar n , Les pieces aneiennes soni 
dans les liasses 264, 268 et surtont265; 
le reste du fonds est moderne, 
Chalamera u , Fonds moderne, 
Encinacorva ^. Idem. 

Mallen w , Idem. 

Mirambel 1B . Idem. 

Miravete™, Excellent fonds du Temple; 
beaucoup de pieces aneiennes, surtout 
dans Ia liasse 306, entre autres: do¬ 
nati on de Miravete aux Templiers en 
1163, actes ^man^s des administra- 
teurs des biens du Temple pour Ic 
roi d’Aragon, Quelques pieces pour 


PHopital 17 , Dans Ia liasse 309 on re- 
marque une bulle tres int^ressante pour 
Pordre de Montjoie. 

319-322, Monzon™. Pieces modernes, 

323-324. Id. Parchemin se rapportant a Ia com¬ 
manderie Templiere de Monzon ; petit 
recueil (liasse 324) de 19 bulles ponti¬ 
ficales pour le Temple, fin du xm* ou 
commencement du xiv® s. 

325-33 i . Id. Reunion importante de pieces mo¬ 
dernes. La liasse 334 contient un tres 
grand nombre de bulles magistrales, 
d epoque moderne, scell^es de la bulle 
capitulaire. 

338-350. Novillas 19 (lemple), Quelques bonnes 
pifeces. Dans la liasse 342 figure un 
compromis entre FHopital et le Temple 
(ms, du xiii® s., in-8 0 ), 

351-360. Orta™, Fonds moderne. 

361-307, Orrios 21 , Fonds moderne. La donation 
d*Orrios par Alphonse II a PHopital en 
1182 (liasse 363) manquc w . 

368*374. Sclfi Juan de Huesca™, Fonds moderne, 

3/5-384. Samper de Calanda 1 *, Fonds assez im* 
portant, quelques pieces aneiennes, 

385-393, Temple de Huesca™, La donation faite ii 
cette commanderie par Pier re II d*Ara- 
gon, annonc^e dans les inventaires, est 
en deficit. Quelques bonnes pieces pour 
le Temple, 

394-401, Torrente™* Fonds moderne, 

402-407, Tronchon M . Petit fonds moderne. 

408-418. Ulldecona t7 . Fonds moderne. 

419-425. Villalba a& . Quelques documents int^res- 
sants dans ce fonds. 

426-432, Villarluengo™ . Fonds moderne 

433-441. Villel*\ Idem. 

442-458. Zaragoza 31 . Titres modernes, baux, 
pieces administratives, cabreos, etc. 

459-507, Manquent. II sembleque lescartulaires, 
registres, etc,, mis a part a Alcala, 
correspondent a ces liasses absentes; 
leur nombre est a peu pres le meme. 

508-527. Priorados y Abadiados. Cette institu- 


1. Appelee aussi Almunia de Dona tiodina. Aragon, 
prov. Saragosse, pres de Ricla. 

2. Aragon, prov. Saragosse, ress, Borja. 

3. Aragon, prov. Saragosse, ress, Tirazona. 

4. Asco, Aragon, prov. Tarragone, ress. Gandesa. 

5. Aragon, prov. Huesca, chef-lieu de ress, 

6. Aragon, prov. Saragosse, chef-lieu de ress. 

7. A Pest du rio Cinea, non loin de Ghalamera, 
dans les montagnes. 

8. Aragon, prov, Teruel, ress. Gastellote, 

9. Aragon, prov, Saragosse, chef-lieu de ress, 

10. Aragon, prov. Teruel, chef-lieu de ress. 

11. Aragon, prov. Saragosse, ress. Sos. 

12. Sur La rive droite du rio Cinea, au sud-est de 
Sigena, 

13. Aragon, prov. Saragosse, ress. Daroca. 

14. Aragon, prov. Saragosse, ress. Borja. 

15. Aragon, prov, Teruel, ress. Gastellote, 

16. Id,, prov. Teruel, ress. Aliaga* 11 do it y avoir 
dans cette liasse les documents concernant Miravete et 
ceux concernant Miravet (Calalogne, prov. Tortose, 
sur 1'Lbre). 

17. La presence de pieces Hospitalieres, tellesqueia 
donation d’Amposte a ITIopital en 1149, dans cette 
liasse, semble etrange ; si l T on cherebe Ia raison de ce 
classement, peut-^tre la trouvera-t-on dans le fait que 
le chatelain dAmposte a du habiter Miravet apres la 


suppression du Temple, et que des lors ta reunion des 
titres d’Amposte dans la liasse de la residence du cha¬ 
telain s explique dans une certaine mesure, 

18. Aragon, prov. Huesca, ress. Barbastro. 

19. Aragon, prov. Saragosse, ress, Borja, sur larive 
gauche deTfiibre. Les commanderies Templieres soni, 
en general, pauvrement represent^es a Alcala ; on 
retrouverait certalnement aux Archivcs de la cou- 
ronne d'Aragon a Barcelone une bonne parlie de leurs 
titres de propriete, venus aux mains des souverains 
Aragonals au moment de la suppression du Temple. 

20. Horta, Catalogne, pro v. Ta rragone,ress. G andesa. 

21. Aragon, prov, etress. Teruel, sur la rive gauche 
du rio Alfambra. 

22. Le classement alphabetique, ordinairement 
adopte en Espagne, place les doubles le Ures apres les 
letlres simples suivies d'une autre lettre : ainsi Orrios 
est classe apres Orta. 

23. Aragon, chef-lieu de prov, 

24. Aragon, prov, Teruel, ress. Hijar. 

25. Torrente de Cinea, id.,prov. Huesca, ress. Fraga, 

26. Aragon, prov. Teruel, ress. Gastellote. 

27. Catalogne, prov, Tarragone, ress, Tortose. 

28. Catalogne, prov. Tarragone, ress, Gandesa. 

29. Aragon, prov. Teruel, ress. Gastellote. 

30. Id., prov. el ress. Teruel, sur !e Guadalaviar. 

31. Saragosse, Aragon, chef-lieu de prov. 













— CXLI1 — 


737-856. Ces liasses manquent aujourdliui; elles 
cor respondent, selon ioute vraisem- 
blance, aux papiers modernes adrui- 
nistratifs qui ont 6t^ laiss^s a Sara- 
gosse lors du transfert des archives de 
San Juan de los Panetes a Alcala. 
857-861. Recette generale d\Aragon. Docu¬ 
ments ad mi nistratifs modernes, xix° s. 
862-923. En deficit. Meme observation que pour 
les liasses 737-856, 

924-925. Documents modernes, jusqu’en 1868. 
[926,] Farde sans numero, ayant pour titre : 

Varios. Essais dlnventaires et notes 
sur Amposte; statuts et livres impri¬ 
mes sur rOrdre ; livres de compte. 

serie n’est pas moins interessante que 
oelle des liasses; elle renferme des documents de premier ordre, et nous y avons 
puise largement, A cote de cartulaires de eommanderies particulieres, remontant 
aux xn e et xm e siecles, deux collections meritent d’attirer tout speeialement l’atten- 
tion ; ce sont le Cartulario magno (6 volumes in-folio), et la serie des Registros Oapi- 
tulares de Ia chAtellenie en 37 volumes. Ces deux recueils sont clune importance 
capitale pour 1’histoire d’Amposte et de FOrdre en Espagne. C est une bonne fortune 
de constator leur presence a Alcala, et ce sont assureinent les deux joyaux d une 
arci live qui, en dehors d*eux, nous a conserve tant de rich esses sur 1 ordre de 
FHopitaL 

On sait que les regis tres, cartulaires, ete., ne sont pas cotes a Alcala. 11 est 
donc impossible, en les decrivant, de les designer d’une fagon precise ; aussi les 
avons-nous rang^s suivant leur dge, dans la lista qui suit, et dans laquelle nous 
nous sommes efforce de donner sur chacun d’eux des indications aussi breves et 
aussi precises que possible : 

l, Car Odario de la orden ij milicia dei Templo . Parchemin, petit in-8*, 199 f., 
xii e s. Contient la transcription de 444 pieces pour le Temple, 1117-1175. 

I L Hermandad o cofradia de la orden y milicia de cahaUeros dei Templo de Salomon de 
Jerumlem en los dominios de Espafia. Parchemin, in-foL, xn e s. Ce manuscrit, 
dont le titre est trompeur, etait originairement un rouleau cpii a 6U d6coupe et 
reli6 en volunie, Sur ce rouleau ont inscrites, au jour le jour, ies donations 
faites au Temple ; ce memorandum devait servir au tresorier pour ne pas oublier 
les encaissements a faire, soit a epoques fixes de Fannie, soit a la mort des clona- 
teurs, Les premieres pages ont ete faites une cinquantaine d’anndes apres la date 
de la plus ancienne donation, et ferites toutes en merae temps; le reste du rou¬ 
leau a 6U eompose au fur et ii mesure des donations qui se produisaient. 

III. Cartulario de la orden de San Juan de Castiliscar. Parchemm, petit in-8°, 15 p., 

xii 6 s. (expose dans la vitrine de la salle de ITnquisition), 

IV. Cartulario de la orden de San Juan de Aliaga. Parchemm, petit in-fol., 28 p., 

xin fl s, II contient 45 documents, et par ait avoir 6t6 &crit vers 1220, 

V. Cartulario de la encomienda dei Temple de Huesca. Parchemin, in-4*, 48 f. feriis a 

longues lignes, xm e s. II contient 217 documents sp6ciaux a la maison du Temple 
dUuesca, 1148-1273, 

VI. Cartulario de la encomienda dei Temple de Custellot. Parchemin, in-4°, 104 p., 

xni D s. Son titre devrait et re tc cabreo )>, car, en dehors de quelques chartes 
royales transcrites au commencement du manu serit, le reste est occupa par des 
pieces relatives aux cens et rentes dus a Castellot. 

VII. Cartulario de la orden y milicia dei Temple, lemosin. Parchemin, petit in-4°, 280 p,, 

ecrit sur deux colonnes, incomplet de Ia fin, xiu e s. II contient 194 documents 
(bulles papales et chartes royales, 1095-1275), traduits du latin en catalan et 


tion etant recente, le fonds n’est pas 
important. II se subdivise en : San Juan 
de Valencia et Miravete de Ia Sierra, 
abadiado de Chiprana 1 * III. IV. V. VI. VII. , prioradode San 
Juan de los Panetes de Saragosse, prio- 
rado de Monzon, priorado de Mallen, 
priorado de Samper de Calanda et prio- 
rado de Alpartir^. 

528-625. Treudos. Masse enorme de documents 
de toutc nature, baux, donations, en- 
liasses par possessions et non par com- 
mandenes. Beaucoup de bonnes pieces 
pour le Temple. 

626-736. Prieurc de Navarre, (V. plus bas, 

p. CLIV). 

Cartulaires, Registres, ete. —- Cet 


1. Aragon, prov. Saragosse, ress, Caspe. 


2. Aragon, prov. Saragosse, ress. Vim unia. 











— CXLII1 — 


tous relatifs au Templc et a Tordre dc Montjoie; dans ce nombre les traduetioos 
de bulles sont au nombre de 129. 

\lll. C arudario escrielo en vitela, que contiene di ferent es bulas apostolicas y privilegio s 
reales, etc., do n ac io ne & y otros documen tos perte ne cientes a las encomiendas, b i enes 
y derechos que fueron de la milicia dei Temple. Parehemin, in-4°, 175 p., xn e s, 
11 contient 103 pieces des rois et des papes, speciales au Temple, traduites en 
catalan, et dont les dates extremes sont 1130 a 1277. 

IX. Car talario Magno de la orden de San Juan. Papier, 0 voL in-fol., xiv* s. Reliure 

de Ia fin du xvin 0 s. Chaque volume a environ 500 pages, sauf le cinqui£me qui 
nVn compte que 119. Recueil (Tenviron 3000 transcriptions de pieces, formdpar 
ordre du chatelain d’Amposte ; Jean Fernandez dTItfrddia, de 1349 a 1354, par 
Dominique Careaies et Gonsalve Lopez de San Martin, notaire A r agona is. En tete de 
chaque volume un pr^ambule contient les dispositions prises par H£r£dia pour Ia 
confection de ce cartulatre 1 . Le tome VI (Libro verde de Monzon) ren fer me dans sa 
premiere partie une tres importante serie de bulles et de privileges royaux pour les 
Tcmpliers ; la seconde partie est consacree a THopital, et la plupart des pieces qui 
y sont transcrites appartiennent au xiv° siecle, Bien que les copies soient tres sou- 
vent sujettes a caution, Tensemble du recueil est d’une importance capitale. 
Hdrtfdia, en !e faisant exdcuter, a rdussi a sauver une foule de documents, dont 
les originaux sont aujounThui pcrdus, en leur domiant asile dans ce eartulaire ; 
c’ctait une tentative nouvelle et hardie a Tdpoque oli elle se produisit, bien digne 
de la grande personnalitd politiqne, militaire et litteraire tTHdrddia, 

X. Regis t ros Capitulares. Recueil des actes des chatelains d*Amposte, 1339-1776; 37 

registres sur papier, de dilTdrents formats. Reliure de Ia fin du xvnT* siecle; a 
cette epoque on a mentionnd en manchettes Tobjet des actes ou le nom de la com- 
manderie qui en faisait Tobjet. Une sorte de tabledes matiercs contenues dans cette 
collecticii se trouve dans Ia liasse 2. Le premier acte transerit est du 15 decembre 
1339; ii dmane du chatelain Sanche d’Aragon ainsi que quelques autres pieces 
(Reg. I, p. 1-28) des anndes 1339 et 1340. Apartirde 1341 commence Tadministra* 
tion d T Hdrddia, dont les actes sont presque exclusivement redigdsen castillan; elle 
est contenue dans les cinq premiers registres ; parmi ceux-ci le quatrieme offre un 
intdret tout spdcial; il renferme, en cfFet, a cote des documents relatifs a Amposte, 
les actes dlleredia comme prieur de Castille et Leon, comme prieur de S. Gilles, 
comme lieutenant du grand maitre, On voit que des cette epoque Heredia agissait 
comme sil avait Tautorite supreme et s*il etait le vdritable chef de TOrdre. Cest une 
figure des plus interessantes, unique dans Thistoire de THopital, que celle de ce 
chatelain d 1 Amposte, de grande maison feodale, personnellement riche et puissant, 
qui profite de son eloignement du siege de TOrdre pour se rendre independant dans 
'sa chatellenie, pour se faire conceder ensuite les prieurds de Castille et de S, Gilles, 
et qui, apres s 7 etre cr 66 une situation excepti on nelle et trop considerable pour quVm 
puisse la briser, devient successivernent lieutenant du grand maitre et grand maitre 
lui-meme. Le volume IV des Registres Capitulaires va donc au delade ce qu’on dtait 
en droit de Iui demander; a ce titre, il merite d'etre classi comme un document de 
premier ordre pour Thistoire de TOrdre aussi bien que pour Thistoire gdndrale, a 
laquelle Tambitieux et remuant chatelain fut constamment meld durant cette periode 
(13574368). Avec le registreV et les suivants, nous rentrons dans la sdrie des Cha- 
pitres Capitulaires d^Amposte tenus sous le chatelain Martin de Liberi, successeur 
dTIerddia; sauf quelques lacunes sans importance, on peut dire qu’e!le est complete 
jusqu a 1776, epoque a laquelle elle s T arrete, ainsi qu’il resuite du tableau suivant: 

i- Pet. in-foL, 123 p., 15 dec. 1339-14 dde. 1349. 
n* In-4°, 111 f., 1349-1351. 

ni. In-8\ 249 f., 1351-1353. 

iv. In-4% 169 f., 1357-1366. Registre beaucoup plus luxueux et mieux eerit 

que les procedent s ; il contient : 1° Registrum comttne prioratus S . Egidii 


L L Libro verde de Villel, Concerne les eglisesde 
Villel, dAlfambra et Torti re du RtMempteur de Te- 
ruei; 500 pieces, 473 p. — IL Privileges Emanant 
des rois et des papes, et re venus {tribat&ciones) a 
Saragosse et lieux voisins * 612 pieces, 510 p. — 
111. Libro / Diversorum, Re venus de TOrdre dans les 


paroisses de Saragosse et aux environs de cette ville; 
645 pieces, 63S p. — IV. Libro II Diversorum>l\eve- 
nus de TOrdre dans les environs de Saragosse; 573 pie¬ 
ces, 556 p.—V. Re venus de TOrdre a Roguinen, Pra- 
dilla, etc.; 148 pieces, 119 p. — VL Libro verde de 
Monzon ; 325 pieces, 449 p. 




















CXL1V — 


V. 

VI. 

VII. 

VIII. 

IX. 

X. 

XI» 

XII. 

XIII. 

XIV. 

XV. 

XVI. 

XVII. 
XVIII. 

XIX. 

XX. 

XXI. 

XXII. 
XXIII. 

XXIV. 

XXV. 

XXVI. 
XXVII. 
XXVIII. 

XXIX. 

XXX. 

XXXI. 
XXXII. 
XXXIII. 
XXXIV. 
XXXV. 
XXXVI. 

[xxxv 11 ] 


^ anno Domini M CC C quinquagesimo VI1 (f. 1); [ e3 actes relatifs a S 
Oi les soiit en latm (f. 1-56) et vont jusquen 1362 —2« Begistrum commune cas - 
teli a rue Emposte sub anno Domini M CCC quinquagesimo Eli \ les actes relatifs 
a Amposte, rediges en castiilan (f. 58-83), vont jusqu’en 1301. — 3° Begistrum 
comune prioratus S. Egidii de anno Domini M CCC sexagesimo tertfo * ces 
documents, en Iatin, vontju S qu’en 1360 {f. 84-125). Les folios 125-39 sont blancs 
sani un document de 1300 pour Amposte, transerit au f. 134. — 4» Registrum 
comune prioratus Castelle et Legionis sub anno Domini M CCC quinquagesimo 
septimo. II contient des pieces en castiilan jusquYn 1368 (f. 140-65). La fin du 
volume est occupde par des feuillets blancs et par une piece pour S. Gillesff. 1091 
In-8", 215 f., en castiilan, 1368-1370. ' ' 

175 f., incomplet du eommcncement, 1379-4 iuin 1383 
136 f., pap., 1384-1389. 

02 f., pap., 1453-1456 et 1507-1511. 

145 f., pap., 1466-1472. 

90 f., pap., 1477-1479. 

In-4", 177 f., pap., 1487-1494. 

r " 192 f., pap., 1495-1499. 

326 f., pap., 1510-1516. 

260 f., dont 40 f, plus petits, et un parchemin intercale, 1516-152?- 
229 f., pap., 1522-1529. 

366 f., pap., 1531-1550. 

268 f., pap., dont 8 f. pius petits, 1551-1559. 

1559-1572. 

1575-1583. 

1584-1000. 

1595-1590. 

. , , , 1602-1607. 

In-4 8 , 257 f., pap., 1607-1611. 

In-4", 143 f., pap., 1026-1630. 

141 f., pap., 1630-1633. 

114 f., pap., 1633-1636. 

300 f., pap., 1637-1641. 

. 259 pap., dont 29 f. plus petits, 1641-1046. 
ln-4°, 212 f., pap., dont 70 1. plus petits et un parchemin intercala, 1647-1650 
In-4», 148 f., pap., 1653-1662. ’ 

In-4°, 258 f,, pap., dont 50 f. plus petits, 1656-1G72. 

In-4», 252 f., pap., 1672-1679. 

In-4 8 , 292 f., pap., dont 213 f. plus petits, 1705-1713. 

In-4 8 , 347 f., pap., 1713-1724. 

In-4», 166 f., pap., 1742-1757. 
in-4», 280 f., pap., 1757-1776. 

In-4°, appendice pour les annues 1714-1754*. 


In-4 
In-4», 
In-4», 
In-4°, 
In-4», 


In-4 

In- 4 ° 

In-4» 

In-4» 

In-4» 

In-4" 

In-4» 

In-4° 

In-4" 

In-4». 

In-4". 


192 f., pap,, 
394 f., pap., 
438 f., pap., 

108 f., pap., 
217 f., pap. 


In-4", 

In-8", 

In-8», 

In-4». 


Cette collection est donc pour radministration de la chatellenie et son histoire interieure une mine 
prdeieuse; parfois aussi (reg. IV), elle interesse 1’Ordre tout entier et l'histoire generale. 

XI. Libro de los statutos antiguos de la rcligion de San Juan. Parchemin, m-8°, xiv» s., en 
provencal, 57 f. non chiffrda. Contient : 1» Miracles (2" redaction); 2» Statuts (jus- 
qu en 1314). Une mention de 1445 placee a Ia fin du manuscrit, indique qu’il appar- 
tenait alors ii Matthicn ColinL 


XII. 


XIII. 


XIV. 


XV. 


XVI. 


Car tu lar io de diferentes copias de escrituras pertenecientes a los derechos generales de la 
sagrada orden dei Hospital de San Juan de Jerusalem, hoy de Malta, i/ a los particu¬ 
lares de algunas de sus encomiendas, ete, Papier, in-4", xv" s. Ce cartulaire contient la 
copie de 23 documents pontificaux ou royaux, 1174-1398. 

Cartulario de la encomienda de San Juan de Jerusalem de Ulldecona. Papier, in-4», 
261 p., xv" s. Contient la copie de 89 documents interessants, notaminent des privi- 
leges accordes a 1’HopitaI par les rois d’Aragon, 1323-1336. 

Cartulario de la orden de San Juan de Torrent de Cinea. Papier, in-8», 103 p., Meriture 
tres lache. Contient Ia copie de 10 documents. 

Cartulario de cartas de poblacion y fueros pertenecientes a la orden de San Juan de Jeru¬ 
salem. Papier, 2 volumes in-4», xv" s. Recueil de documents r6glant les rapports de 
1 llopital avec ses sujets dans Ia chatellenie d'Amposte, Interessant pour 1’histoirc des 
communes en Aragon. Quelques fueros pour le Tetnple concernant des « poblacions », 
qui, apres la chute de celui-ci, passerent a 1’Hdpital. 

Heghi, e statutos y costumbres de la rehgion de San Juan. Papier, gr. in-8», xv" s. (expos6 


1. Ce volume ne porle pas de numero. 

2. Voir sur ce manuscrit: Delaville Le lioulx. De 


prima, origine Hospilalariorum Hierosolymitanorum 
(Paris, 1885, in-8"), p. 97-115. 








— CXLV — 


Juns h salle de I Inquisitio»), en proven^al. Reliure en parchemin du xvn“ s. Iicrit vers 
1440, date du dernier chapitre gthieral mentioni^. Incomplet: 23 f. non chiflV^s (Regie), 
15 i. n. ch. (Table), 18 f. n. cl». (Esgards), 166 f. chillres (Statuts), 18 f, n. ch. (Cata- 
logue des eveques d'Huesca). 

Foxa (Fr. Juan), Historia de la religion y milicia de Sanet Joan Baptista de Hierusal. 
Papier, in-fol,, xvi° s. 

Processo dei prior gener al de Malta. Ano 1544. Papier, in-fol., xvi e s. 

Estatutos y ordinaciones de la sagrada religion de San Juan de Jerusalem, con una coro- 
nica de /os grandes maestres. Ano 1584. Parchemin, in-fol., xvF s. 

Michallef (Fr. Carolus), Summa Jurium Jerosolimitanorum equitum. Papier, 2 volumes 
in-fol., xvu° s. Sorte de commentaire de la Rfcgle, dans lequel les matieres sont rang^es 
suivant 1’ordre alphab^tique. 

Estatutos de la orden de San Juan. Ano 1631, Parchemin, in-fol,, xviP s. 

Caravita (G io vanni), Trattato dei commun Tesoro * Parchemin, in-foL, xvn® s, 
hl* 3 Delie commende et administrazioni. Parchemin, in-fol* xvtn* s* 

Id., Compendio d’un trattato sopra te constituzioni et i privilegii della religione di San 
Giovanni. Parchemin, in-fol., xvm® s. 

Id., Tralado de lospripilegios de la religion de San Juan. Parchemin, in-fol., xvin 0 s. 

Id., Compendio delti statuti della sagra religione GerosoUmitana, composto dal Vene¬ 
rando Priore di Lombardia F. D. Giovanni Caravita. Papier, in-fol., 2 volumes, xvin* s. 

XXVII. Noticias universales para los Recebidores. Parchemin, in-fol., xvin 0 s. 

XXVIII. Trattato delli Recivitori. Parchemin, in-fol., xvin 0 s. 

XXIX. Trattato della regota di San Giovanni. Parchemin, in-fol., xvin* s. 

XXX. Papeles varios sobre derec/ios, ejecueiones, prerrogativas de la Orden. Papier, 3 volumes 

in-fol,, xvin* s. 

XXXI. Statuti et ordinazionidelta religione di San Giovanni. Parchemin, in-fol., xvin" s. 

XXXII. 1 (achslandcn, Reflexiones sobre la utilidad dei orden de San Jun/i, y sobre los peligros de 

su supresion en Francia, traducido por Fr. Joaquin Sanchez. Aiio 1790. Papier, in-fol. 

Bulles pontificales. Bullaires. — La serie des Bulles pontificales rendues en 
faveur des Hospitaliers est considerable aux Archives d’AIcala pour la chatellenie 
d Amposte. Les archivistes de ce fonds les ont groupees dans les liasses 18 ii 33, et 
c’est la que nous les avons trouvees pour la plupart. Mais, a cote des bulles isolees 
(enoriginauxou en copiesvidimees), conservees dansces dossiers, les transcriptions 
contenues dans des Bullaires, formes a des epoques anciennes, nous ont ete d’un 
grand secours. 

Les bulles isolees sont assez frequentes dans le fonds d’Amposte ; on peut, sans 
exagerer, en estimer le nombre approximatif a un tiers du nombre total des actes 
ponti fi caux que nous avons examines. Elles sont pliees, au lieu d’etre roulees 
comme celies du prieure deCatalognea San Gervasio de Cassolas. Leur groupement 
dans les liasses qui leur ont ete affeetees a ete, ce qui narrive pas generalement, 
soigneusement fait, et aucune n’a ete oubliee dans d’autres fonds ou liasses. Les 
picces concernant le Temple et 1’Hdpital sont classees sans distinction dans les 
liasses; 1 ordre chronologique a ete rigoureusement suivi: 

liasses 18-22, xn e s,4310* 

Liasses 23-25, xiv° s*-1530* 

Liasses 2G-30, xm c S.-1753* 

Liasse 31, Antipape Clament VII* 

Liasses 32-33, xiv° 5.-1530. 

Les Bullaires sont nombreux a Alcala, et generalement anciens. Iis contien- 
nent, pour la plus grande partie, des privileges gencraux, et exceptionnellementdes 
piecesd un caractere plus special. L’etu de attenti ve de cesdernieres, la comparaison 
avec des recueils analogues conserves dansd’autres dep6ts d archives donne sur la 
composition des Bullaires, sur leur origine, des details curieux et nouveaux. Les 
Bullaires d’Alcala ne trahissent aucune attache avec 1’Espagne, mais bien plutot, 


XVII. 

XVIH. 

XIX. 

XX. 


XXL 

XXII. 

XXIII. 

XXIV. 

XXV. 

XXVI. 
















pour certains d'cntre eux au moins, avec Fltalie meridionale; nombre de bidles, en 
effet, sont adressees a des prelats ou ades Ilospitaliers de cette region, tandis 
quaucune ne concerne speeialement 1’Espagne et les Ilospitaliers Espagnols. 

Nous donnerons ici quelques details sur chacun des bullaires que nous avons 
examines et mis h contribution : 

I. Bullaire du xv' siecle. Par ehem in, 96 p., authentiqu6 par Andr£ de Viterbe, notaire, 

sur l’ordre de Jean Alcaniz, procureur g£n£ral de l’Ordre en cour de Rome, en 1451. 
Contient des bulles pour le Temple et pour 1’lldpital; eopies assez mauvaises, tferiture 
detestable, ( Liasse 20.) 

If. Index, incomplet du premier feuillet, du xvi* s., des bulles conserv6es a San Juan de los 

Parietes. Conticnt la date des bulles et un sommaire de chaeune d’elles ; 1’absence des 
premiers mots de Pacte rend assez difficile Pusage de cet index. [Liasse 30, n° VII.) 

III. Recueil de bulles du xv° siircle. Papier, 20 f. Les bulles sont class^es sous les noms des 

divers papes qui les ont donnees, Alexandro, Anastase, Boniface et Clament. Celles de 
Boniface et de Clament sont incompletes ; celles de Clement, en outre, ne semblent pas 
faire partie du meme recueil que celles des trois autres papes. Les bulles annonctfes 
de Benoit n’y figurent pas. Les eopies paraissent bonnes. (Liasse 30, n" V.) 

IV. Cartulario magno, Le tome II de cette collection, dont nous avons parlt; plus haut, p. 

cxi.ru, contient les bulles des papes et les privileges des rois ; au tome VI (Libro Verdede 
Monzon ) sont transcrites de nombreuses bulles pour !e Temple et pour Montjore. 

V. Memorial ajustado, hecho en virtud de Ia camera, con citaciony asistencia de las partes, 

ali pleylo que se ha seguido y penden en ella entre el senor fiscal D. Pedro Rodriguez 
Campomanes y las asembleas, priores y conventos de la orden mi Utar de San Juan de 
Jerusalem de los reynos de la corona de Aragon e’ isla de Mallorca, sobre si estan sujetos a 
la disposicion dei ultimo concordato y nominacion de S. M. en su caso los priores, curatos, 
capellanias y demas bene fidos menores que son de presentacion de la Orden, etc. Madrid, 
1802, 319 f., gr. in-8°. Cem^moire imprime a 6t6 r6dig£ le 1 octobre 1801 par D. Flltpe 
Argenti y Locis et Lic. D. Juan Andres de Srigovie. II contient, outre de uombrcux docu- 
ments royaux, un assez grand nombre de bulles du xiT au xvi e siecle. { Liasses 3 et 34.) 

Les rechercbes entreprises h Alcala dans le fonds dAmposte ne seraient pas 
completes si on nyjoignait pas 1’etude des Archives de Ia couronnc d’Aragon a 
Barcelone. C’est la qu’on trouve, dans les Registres de la Chancellerie royale, les 
traces des rapports tres frequents des rois d’Aragon avec les Ilospitaliers; ees 
rapporls portent non seulementsur la chdtellenie d’Amposte, maissur la Catalognc, 
qui devint en 1319 le noyau du grand prieure de Catalogne. Ce que nous dirons ici 
de ce depot s’applique donc egalement a ce dernier grand prieure, dont nous parle- 
rons plus bas. 

Depuis 1’epoque oh le roi Alphonse I leguait (octobre 1131) son royaume au 
Saint Sepulcre, au Temple et aux Ilospitaliers 1 , les souverains Aragonais n’avaient 
cesse de temoigner leur bienveillance et Ieurs faveurs aux ordres militaires ; en 
outre, pendant tout le moyen age, iis avaient administre leurs etats sans interme- 
diaire jusque dans les moindres details, et avaient de la sorte ete en relations conti- 
nuelles etdirectes avec les Ilospitaliers, Ieurs subordonnes. Leur intervention dans 
des matieres meme secondaires apparait a chaque instant dans les registres de 
Barcelone. Qu’on se figure, de nos jours, le chef du pouvoir exeeutif expediant les 
affaires de ses sujets directement, sans le secours de ministres, de prefets, ni meme 
de sous-prefets, on aura 1’image de Tadininistration des rois d’Aragon. Unepareille 
centralisation administrative assure ii quiconque consultera les Archives de la cou- 
ronne d’Aragon une ample moisson de docuinents. 

Les archives proprement dites de la couronne d’Aragon, celles qui nous inte- 
ressent particulierement, se divisent en trois series principales. La premiere, celle 
des Registros de la Chancellerie Aragonaise, renferme 6388 registres sur papier; 

1. Coi. de docum. ind. de l’archivo rea! de la corona de Aragon, IV (Barcelone, 1849, in-8“), p. 9. 






_ CXLVIf — 


sauf quatre registres remontant au xn e siecle, Ia colleclion cominence au regne de 
Jacques I le Conquerant pour se continuer sans interruption. — La seconde, Perga¬ 
menos de los Reyes, comprend les pieces sur parchemin, au nombre de 18620, 
s’etendant chronologiquement de 875 a 1701; des copies, faites en 1820, la doublent 
pour les epoques anterieures au commencement du xiv e siecle; le BuUarium (858 
bulles pontificales) la complete. — La troisieme, Cartas Reales, se compose exclu¬ 
si vernent de documents sur papier, au nombre de 36183 pieces, dont plus de 5000 
sont anterieures h 1314 ; les plus anciens (fin du xn e siecle) sont des copies ; les ori- 
ginaux ne commencent qu’au milieu du xm e siecle. Si Fon remarque que souvent 
les actes les plus importants n’etaient pas expedies sur parchemin,mais sur papier, 
on comprend Finteret que presentent les Cartas'. 

G’est sur ces trois series que devront porter les investigations en ce qui concerne 
1’Ordre de FHopital; elles fourniront, surtout a partir du milieu du xm e siecle, un 
grand nombre de pieces. Quant aux Bulles pontificales, qui forment une section 
speciale (. Bulas ), elles ne donneront pas, a beaucoup pres, d’aussi feconds resultats. 

La chancellerie du royaume de Valence doit, au me me titre que celle dAragon, 
attirer notre attention. On sait qu’en 1419(12 septembre), le roi d Aragon Alphonse V 
avait prescrit, par une ordonnance ( fuero }, de centraliser les documents concernant 
le royaume de Valence, c est-a-dire le pays entre FEbre et la Sigura (provinces de 
Castellon, Valence et Alicante). Cette decision, dont l execution ne fut pas sans sou- 
lever de nombreuses difilcultes, donnanaissance aux Archives generales de Valence, 
qui renferment, depuis 1419 jusqu’a 1’abolition par Philippe V, en 1707, deFancienne 
organisation judiciaire, politique et administrative du pays, 1’ensemble des archives 
Valenciennes. La premiere section de celles-ci, sous le nom d’Archives du Palais 9 , 
renferme les registres de Chancellerie royale, c’est-a-dire ceux dans lesquels sont 
conserves les actes des rois et vice-rois, et de la Real Audiencia ( Curia regis) 1 2 3 . II 
semble donc que Valence, pour FOrdre de 1’lidpital, devait faire esperer une moisson 
abondante. En realite, il n’en est rien, et les Archives de Valence ne peuvent con- 
tenir aucun acte qui nous interesse. On sait, en effet, que 1’ordre de Montesa fut 
constitue, par bulle de Jean XXII (10 juin 1317), a 1’aidc des biens des Templiers au 
royaume de Valence, auxquels on adjoignit les possessions des Hospitaliers du 
meme royaume*. L’Hopital, par la creation de cette nouvelle chevalerie, disparut de 
cette partie de FEspagne. II n’y a donc pas lieu de chercher, dans les registres 
du royaume de Valence, les traces des commanderies Ilospitalieres; celles-ci avaient 
passe, depuis un siecle, aux mains des chevaliers de Montesa. 

En revanche, ii convient de citer, pour les commanderies du royaume de 
Valence, un manuscrit de Ia bibliotheque de FAcademie de FHistoire, a Madrid: 
Privilegios de la orden de S. Juan de Jerusalem en Valenda (I, 10, in-fol., 115 L, 
pareh.), qui nous a fourni un petit ensemblc de pieces royales Aragonaises. 
Le manuscrit, de la fin du xv c s. ou du commencement du xvi e siecle, est un 
recueil de copies d’actes des rois d*Aragon, des prieurs, commandeurs, chatelains 
de FHopital, en faveur de la commanderie fondee par cet Ordre dans le royaume de 
Valence. II renferme aussi quelques pieces relatives a Fordre de Montesa ; celles-ci 
touchent indireetement h Fhistoire des Hospitaliers, puisque la bulle d’erection de 
Montesa attribuait a la nouvelle fondation les biens du Temple et de FHopital au 


1. Sur le d^pfit de Barcelonc, son organisaiion ct 
ses richesses, voir L, Gadier, Les archives dAragon 
ei de Navarre, dans Bibliotheque de TE cole des 
charies , XUX (Paris, 1888), p. 47-90. 

2. Du nom du palais royal dans lequcl elles furent 
conservees a Foragine. 

3. Pour tout ce qui concerne les archives de Va¬ 


lence, voir V Armario dei cuerpo facuit at ivo de arcki- 
veros, l (Madrid, 1882, in-8*), p. 78-107, et A. Morel- 
Fa t i o, Rapp ori sura ne m issio n ph iloL a Va lence, dans 
BibL de TEc* des Charles, XLV (Paris, 1884), p* 615-6. 

4. J. Dela ville Lc Roulx, La suppressiori des 
Templiers, dans Rev. des Queslions Ilistoriques, 
XLV (Paris, 1890, in-8*}, p. 56. 












— CXLVlll — 


royaume de Valenee (10 juin 1317), et que cette attribution fut le point de deparl de 
negociations actives entre les deux ordres. Ce manuscrit est des plus precieux pour 
riiistoire de la commanderie de Valenee ; il merite d’autant plus d’dtre etudie a ce 
point de vue special que Ia maison de Valenee semble avoir ete plus qu’une simple 
commanderie. Son clief prenait parfois le titre de prieur, marquant ainsi 1’impor¬ 
ta nce et la place exceptionnelle occupee par la commanderie de Valenee dans la 
hierarehie des etablissements de FHopital en Espagne. 


GRAND PRIEURE DE CATALOGNE. 


Xous avons dit plus haut (p. CXXXV1II), que le grand prieure de Catalogne fut 
constitue en 1319 (26 juillet), et compose des biens de FOrdre en Catalogne et au 
royaume de Majorque; le grand prieur resida au chef-Iieu du prieure, a Barcelone. 

C’est la que furent reunies les arcliives des commanderies situees dans le res- 
sort ad ministra tif du nouveau dignitaire; leur groupement formale premier fonds 
de Farchive prieurale. Ainsi sexplique la presencede nombreuses pieces concernant 
les Templiers; celles-ci formaient les arcliives particulares des commanderies 
Templieres, et passerent avec elles aux mains des Hospitaliers. 

Nous savons peu de choses des vicissitudes subies par les arcliives du prieure 
de Catalogne; ii y a peu d’annees encore, elles etaient conservees dans leglise 
S. Jean a Barcelone, ou, pour mieux dire, einpilees dans lesbatiments qui en depen- 
daient et quoccupaient, depuis la suppression des Hospitaliers en Espagne, les 
Darnes Maltaises*. A plusieurs reprises, leur translation aux Arcliives de Saragosse, 
oii avaient ete centralises d’autres fonds d’archives de FOrdre de FHopital, avaitete 
en question, mais rien navaitete fait. Cest seulement dans cesdernieres annees que 
cette translation eut lieu. Les arcliives furent, par ordre de Feveque de Barcelone, 
sous Fobedience duquel etaient les Darnes Maltaises, transportes au nouveau couvent 
de celles-ci, a San Gervasio de Cassolas, a unelieue et demie de Barcelone. Entrou- 
vant asile aupres d elles, les papiers du prieure de Catalogne sont encore, il estvrai, 
presque chez eux; mais les Darnes Hospitaliores etant cloitrees, et Farchive navant 
pas ete, au raoment du transfert, mise hors de Ia cloture, Fasile est devenu invio- 
lable. On congoit difficilement le mobile auquel on a cede en prenant cette mesure ; 
elie a ete pour nous, quand nous avons voulu etudier Fiiistoire du prieure de Cata¬ 
logne, Foccasion de difFicultes que nous n’avons surmontees que grace aux hautes 
influences qui ont bien voulu s’employer pour nous obtenir Faeces du couvent 
La liate d’un demenagement a fait egarerplus d’une liasse; Fabsence d’inventaires 
nous a enleve, pour explorer le depot de San Gervasio, le guide sur qui, en Fabsence 
d’arehiviste, eut supplee a des investigations personnelles que la cloture nous inter- 
disait. Nous ne pouvons donc assurer que nos recherches ont ete completes. Nean- 
moins, telles quelles se presentent, elles sont loin d’Stre sans merite, et les resul- 
tats obtenus sont assez importants pour souhaiter qu’une mesure intervienne et 
rende possible aux erudits 1’acces des archives du prieure de Catalogne. 

Larchive est complete, et n’a pas subi, comme tant d’autres, de mutilations ou 


1- I/eglise Saint Jean ctait sitoee calle de la Hiera ; 
elle a dtd decrite par D, Jose Sastachs y Cosias (Me¬ 
moria sohre el archivo prioral de Catalurla i Barce- 
celone, 18S5 T gr.in-S 0 )* Elie a ete recemiiientdeniolie, 
et c'est a cette cause qu a ete du le transfert des 
Darnes Hospitalieres a San Gervasio* JVarchive avait 
ete instaliee, en 1773 T dans un batiment attenant a 


leglise par le grand prieur de Catalogne, D, Manuel 
de Montoliu y de Boxadors* 

Nous remplissons ici un agreable devoir en re- 
merciant de Tappui qu^ilsnous ont donne, en premiere 
ligne Monseigneur Vico, auditeur de la nonciature a 
Madrid, et ensuite MM, les ehaiioines Moret et Vallet, 
de Barcelone* 












— CXLIX 


de pertes serieuses*. Au sifecle dernier, ellea ete classee avec grarnl soiu par com¬ 
manderies ; les cotes, que les pieees portent au dos, en font foi. Les doeuments 
etaient conserves dans des armoires, qui portaient chacune le noni d’une comman- 
derie (3 Armari, Cervera ) ou une rubrique generale en catalan (28 Armari, Testa,- 
ments) : dans chaque armoire iis etaient divises en sacs, qui sed isti nguaient les uns 
des autres par les lettres de 1’alphabet [Sach G, D, etc.) ou par une designation par- 
ticuliere [Sach S. Josepfi)-, dans eliaque sac iis etaient numerotes*. Ajoutons qu’ils 
etaient roules 3 . 11 n’y adexception que pour les bulles pontificales, qui ont ete, a 
une epoque plus recente, retirees des liasses auxquelles elles 'appartenaient, pliees 
et groupees sous la classification Bulas, ainsi que pour quelques liasses de privi- 
leges et de bulles magistrales. 

En 1’absence d’inventaire sommaire et de nouvelle classification, cest a cet 
ancien cadre de classement qu’il faut avoir recours. Si les armoires ont disparu, 
les liasses nont pas ete bouleversees, et cest par lui aujourddiui encore qu’une 
piece doit §tre cotee pour 6tre retrouvee. 

Le fonds contient : 

1° Les nrchives des commanderies Hospitaliores comprises dans les limites du 
prieure constitue en 1319, c’est-a-dire Avirlonet, Herbeus, Barcelone, Casas Anti- 
guas, Gervera, la Espluga de Francoli, Selma, Siscar, Susterris, Termens, Torres 
de Segre, Villafranca, et Alguayre (Dames HospitaliOres); 

2 U Les arebives des commanderies TempliOres incorporces au memc prieure, 
c’est-a-dire Barbera, Corbins, Espluga Calva, Gardeny, Granena et Tortose ; 

3° Quelques sections arbitrairement constituees, comme celles des Testa- 
ments, des Balas, des Prwilegios, des Comuns, ou distinctos comme les Pruebras 
de Linajes et les comptes des Dames Hospitaliores, etc. 

Quelques mots sur chacun de ces fonds sufliront pour donner au lecteur Ia 
pbysionomie generale du depot de San Gervasio de Cassolas 4 . 

I. Commanderies Hospitaliores. Les doeuments conserves a San Gervasio se 
rapportent aux maisons suivantes : 

Plusieurs rouleaux de pieees cousues ensemble; ce sontdes doeuments 
comptables modernes. 

Idem, 

Fonds peu important, 

Pieees de h plus haute antiquis; fonds important, 

Sous ce titre on entend les chanabres prieurales du prieur<5 de Gata- 
logne. La plupart des titres sont de Ia deuxieme moitie du xii c siecle, 
et concernent le Temple et 1’Hdpital; ce sont des donatioos d\ni 
caractere gencral foites a ces ordres, La masse des doeuments 
anciens de ce fonds est considgrable ; beaucoup d*entre eux con¬ 
cernent FHopital de Lerida*et Pedriz% donne aux Hospitaliers cn 
1174par San die VI le Sage ? roide Navarrc, et incorporo a Ia corn¬ 
ui anderie magistrale de Chalchetas (prieure de Navarre). 

Ce fonds renferme des liasses nombreuses de doeuments tres anciens. 


Avinonet*. 

Barbens e , 
Aiguaviva 1 . 
Barcelone*, 
Casas Antigiias, 


Cervera 11 , 


L Signalons cepeudant aux Archives de la couronne 
d Aragon quelques doeuments qui proviennent du 
grand prieur£ de Calalognc, Les cotes qu’ils portent 
au dos, semblables a celles des pieees de San Ger¬ 
vasio, ne laissent aucuti doute a cet egard ; nous 
avons vainement cherche l T 4poqtie (rclativcment re¬ 
cente, puisque les cotes sont du siecle dernier) et la 
raison de Jeur cntr4e au d^pot de Barcelone, 

2, Un certain nombre de pieees portent, au dos, 
une cote du xiv° ou du xv* siecle, 

3. Gette mesure fut prise en exeeulion d'un decret 
du 14 fevrier 1725, relafif a la reorganisation des ar- 
chives de 1’Ordre, Un recolement fut egalement entre- 
pris a cette epoque, mais ce fut touL 


4, II semble qull y ait eu d’autres fonds de com¬ 
manderies ; mais nous ne les avons pas vus, soit qu51s 
n existent plus, soit qu T ils iFaient pu Ure retrouves, 
soit qu iis ne contiennent pas de pieees aociennes, les 
seules dont nous nous soyons preoccupe, 

5, Catalogne, prov, et dioc, Barcelone, ress, Villa¬ 
franca dei Panades, 

6, Calalogne, prov, Lerida, ress, Balaguer, 

7, Probablement Catalogne, prov, Tarragone, ress, 
Vandrell et juridiction de Montmell, pres de Selma, 

8, Gatalogne, chef-Iieu de prov, 

9, Catalogne, chef-Jieu de prov. 

10, Navarre, ress. Tudela, com. Ablitas. 

11, Catalogne, prov, Ldrida, chef-lieu de ress. 







— CL — 


Espluga de Franco!i 1 


Selma : 


Siscar* 


Sustenis i . 


Ter mens' 


Torres de Segre 6 . 

Vili a (ranca (■dei Panades) 


Ah 


uayre 


Un inventaire des titres de Cervera, fait au xvn* siecle, peut etre 
interessant a consulter, quoiqu’il ait specialem ent etabli en vue 

de faire connaitre les revenus de Ia commanderie, parce quTl vise 
de tres anciennes donaticus (aites a celle-ci. Au point de vue diplo¬ 
matique, les pifeces anciennes offrent une diversite de formules 
curieuse ii etudier ; quelques docutnents relatifs au Temple font 
parti e de ce fonds* 

Cette commanderie de FHopital, quoique ayant conserve quelques 
bannes pieces anciennes, o T a pas un fonds d archives tres impor¬ 
tant» Les acies, rares pour Ic xiP siecle, sont surtout, a partir du 
xm a siecle, des titres de proprietd et des accords destinas a rnettre 
fin a des proces. En revanche plusieurs sceaux ont subsiste. 

Ce fonds comprend surtout des titres de propriete du xvi q siecle ; ii 
renferme cepcndunt quelques pieces anciennes. Nolis lui devons 
une donation de la reine Saucia, de novembre 1187 (20 arm . de 
Selma y sac M, n q 11). 

(Liasses sans titres, ne portant que des numeros.) Beaucoup de vieux 
docutnents, surtout des ventes ou des donaticas faites par des par- 
ticuliers; Fune est de 1131. 

Cette commanderie est repr^sentee a San Gervasio, par des donations 
a FHopital du xh c siecle en tres grand nombre (Voir par exemple le 
sac S. Joseph). 

La fondation de cette commanderie remonte au 5 aoi\t 1276 ; c*est a 
cette date que Bernard d’Angularia donna Ter mens au chatelain 
d'Amposte et a FOrdre de FHopital. Dans son testament le meme 
Bernard renouvela sa donation et se fit Hospitalior. (6 arm . de 
Termens, sac 6, n OB 22 ct 28.) 

Liasse de pieces des xv c et xvi q siecles. 

. Fonds merveilleux. Beaucoup cie chartes tres anciennes ; donations a 
causes de noces ou ventes du xi q siecle, qui n*int£ressent THopital 
que parce qu ii est question de biens qui Iui echurent plus turd ; 
nombre u se s pieces (ventes de particuliers a particuliers) du temps 
desroisde F rance IIenri I, Philippe I et Louis le Gros. A partir 
du xn e siecle, les donations faites a FHopital par des particuliers 
abondent. La commanderie de S. Valentin de Villafranca etait tres 
riche a cette £poque; nous cn avons la preuve dans une ptece, 
qu’on peut attnbuer aux dernieres aneres du xii q siecle, et dans 
Iaquelle sont (hiunnh’ees les nombreuses possessions de cette m ai son 
(17 arm , de Villafranca , sac Q, n° 51). 

Cette ville avec son chateau passa aux maius des Hospitaiiers en 1186, 
par echange avec la ville et le chateau de Ce tina quTls cederent a 
Alphonse II, roi d’Aragon. En 1250, Marquesia de Sa Guardia y 
£tablit un monastere de sceurs Hospitaliores, qui fut transfert a 
Barcelone, en 1699, et r^cemment a San Gervasio de Cassolas. Les 
archives d Alguayre sont conserv^es a San Gervasio; elles renfer- 
inent des titres relativement modernes (xv 0 et xyi° siecles); ce sont 
les archives propres de Ia maison meme de San Gervasio. 


II. Commanderies Templihres. — Elles etaient au nombre de sept, dcmt l’enu- 
meration suit: 


Barbera 9 , 


Corbi ns 10 , 

Esp luga Cah>a i V . 


Granyena 13 . 


Cette commanderie fut incorporee a FHopital apres la chute du 
Temple. Signaions une bulle originale de Clament VI, du 23 no¬ 
vembre 1345, qui Ia concerne (13 arm. de Barbera , sac J , n° 119). 

Magnifique fonds pour la maison du Temple ; il devient peu interes- 
sant a partir du inornent oii ellc passe aux maius des Hospitaiiers. 

Commanderie des Templiers; archives tres considerabies, beaucoup 
de pieces tres anciennes (sac E). A partir de 1315 environ, les Hos¬ 
pitaiiers sont substitues aux Templiers. Une liasse contient des tes¬ 
tamenta des xv e ct xvi 0 siecles (arm. 7, sac H). 

Par mi les actes anciens dc cette maison des Templiers, signaions une 
bulle dTnnocent IV, du 2 janvier 1255, adress^e a Fevequc% au 
sacristain et a Farcbidiacre dTIuesca «c Dilecti filii magister », et 


1. Catalogne, prov. Tarragone, ress, Montblanch. 

2. Catalogne, prov, Tarragone, ress. VendreU. 

3. Aragon, prov. 1 Inesca, ress. Benabarre. 

4. Sotsterres, dans la viguerie de Palars, Palarsest 
aujo : urd'hui Pallas, prov. de Lerida, 

5. Catalogne, prov. Lerida, ress. Balaguer, sur la 
rive gauche du rio Segre. 

6. Catalogne, prov. et ress. Lerida, sur la rive gauche 
du rio Segre. 

7. Catalogne, prov, Barcelone, chef-lieu de ress* 


8. Catalogne, prov. et dioc. Lerida, ress. Balaguer. 

9. Aujourdhu» Barbara, Catalogne, prov. Tarra¬ 
gone, ress. Montblanch, sur la rive gauche du rio 
Anguera. 

10. Catalogne, prov, et ress, Leri da, au nord de cette 
ville, sur la rive droite du rio Segre. 

11. Catalogne, prov. et ress, Lerida, dioc. Tarra¬ 
gone, pres du ruisseau de Rinet. 

12. Graiiena, Catalogne, prov. Lerida, ress. Cer¬ 
vera, dioc. Solsona, 






— CLI — 


prescrivant de mettre un ter me aux incursions de clivers seigneurs 
sur les biensdu Temple dans le dtocfcse dHuesea {Gramjena, n°44). 
Une aulre liasse ne contient que des actes des xv° et xvi c siecles. 

Gardeny'* Commanderie du Temple, passee aux Hospitaliers a Ia chute de 

rOrdre. En aofit 1315, clle etait encore administrae par le repr£- 
sentant du roi d'Aragon (11 arm . de Gardeny 7 sac M, n° 2095), 
niais elle ne tarda pas a etre d^volue a FHdpital, Ce fonds est impo- 
sant par le grand nombre de pieces qu’il renferme ; eelles qui 
concernent le Temple, surtout au xiii® siecle, sont tres considera- 
bles ; onpcut dvaluer aplusieurs centaines les donations, dispositions 
testamentaires, ventes, faites en faveur du Temple de Gardeny; des 
bulles et des pieces royalesy figurent (sac C, n os 471, 476, 480);aucun 
actc n’est scelio, mais beaucoup sont signas* Beaucoup aussi n 7 ont 
avecle Temple qiTun rapport indirect: ce sont lestitres depropri6t£ 
de biens donrnSs ou vendus post^rieurement aux Templiers ; parmi 
ces titres plusieurs emanent des conites de Barcelone et dTJrgel, et 
constatent des ventes ou dons faits par eux ii des particuliers de 
possessions qui plus tard, par vente ou donation, parvinrcnt au 
Temple. Les pieces posfc^rieures a Tacquisition de Gardeny par les 
Hospitaliers sont surtout des baux, des sentences arbitrales termi¬ 
nant des litiges, et quelques actes des grands prieurs de Catalogne; 
le tout sans grand interet. 

Tortose 1 2 . Maison du Temple. Ce fonds renferme de tres anciens actes (xn e 

siecle), mais ce ne sont, en g£n6ral, que des titres de propria, 
antdneurs au Temple, et qui ne sont entr6s dans les archives de cet 
Ordre qiTti Tappui d’aequi sitio ns faites par Iui. Les pieces ne d£pas- 
sent pas le xiv° siecle. 

Vallfogona 8 , Documents du xv° siecle en g£n£ral; a signaler une bulle pour le 

Temple (18 arm . de Vollfogona, sac 0, n" 13), 


III. Bulles pontificales. — Un paquet (cote 36} contient 27 parchemins, p res que 
tous originaux; ce sont des bulles concernant le Temple. Un autre paquet (cote 97) 
renferme 43 bulles, presque toutes originales, dont la moitie est relative au Temple 
etfautre moitie a FHopital. Aucune de ces pieces n’estplus scellee de sa bulle. 

IV. Bulles magistrales. — Un paquet (cote 48) contient des copies de bulles 
magistrales et capitulaires des xvi e et xvn e siecles ; une seconde liasse de documents 
analogues et de meme epoque, relatifs a des pensions, £t des nominations, etc., a 
conserve toutes les bulles de plomb; quatre ou cinq pieces seulement sont ante- 
rieures au xvi e siecle ; la plus ancienne est de 1396. 

V. Testaments. — Cette serie (Arm. 28, saes A a C) contient des documents de 
toutes dates, ranges sans ordre; les plus anciens remontent a la fin du xn c siecle 
(de 1170 h. 1180). II y a nombre de vieilles pieces, mais, les testateurs n’etant pas 
personnages de marque, elles n’offrent pas un interet capital. II semble qu’on se soit 
propose de retirer des liassesdes commandcries tous les testaments pour les reunir 
ici; mais le travail a ete inal fait, et de nombreux testaments sont restes dans les 
Iiasses Comuns. Remarquons enfin que la rubri que Testaments est fausse, car les 
donations abondent dans ces iiasses. 

VI. Comuns. —Cette serie semble renfermer les pieces les plus importantes de 
Farchive, en m6me temps que les plus diverses ; quelques bulles, qui ont echappe h 
la classification Bulas, y sont conservees (23 arm., Comuns i, sac B,n°218, et sac A, 
n 0B 96 et 104); nous y trouvons egalement un rouleau contenant un cartulaire du 
Temple (sac A, n° 97); des donations, des ehartes royales, et meme des testaments y 
figurent. On par ait avoir classe dans cette secti on les actes s’app liquant h F Ordre du 
Temple et a celui de FHopital pris en general, par opposition a ceux qui concernent 
les commanderies particulares. Les meilleures pieces sont eelles pour le Temple, 
qui a toujours ete plus populaire que FHopital en Catalogne et en Aragon. 11 y a du 

1. Gardcn, chSteau fori, Catalogne, prov. Lerida. de la Seo d’UrgeI. 

2. Catalogne, prov. Lerida, ress. Balaguer, diocese 3. Catalogne, prov. Tarragone, chef-lieu de ress. 







— GUI — 


reste eneore ici, surtout parmi les pieces les plus anciennes, de nombreux titres de 
propriete anterieurs a la fon datio n de THopital, comme a celle du Temple, — des 
infeodations paries comtes d’l T rgel par exemple, — remontant a une liaute antiquite. 

VII. Privittges. — Quelques Ii asses, qui ne seipblent pas rigoureusement 
classees; au milieude beaucoup de documents sans importance, figurent des pieces 
interessantes. Nousytrouvons, par exemple, un exemplaire du testament du dernier 
comte de Roussillon Girard II, portant la date du 4 juiilet 1172. Ce testament, 
par lequcl le comte disposa du Roussillon en faveur du roi d’Aragon Alphonse II, 
et fit quelques legs a 1’Hdpital et au Temple, merite de retenir quelques 
instants notre attention. Nous en eonnaissons pjusieurs exemplaires, conserves a 
Rarcelone hPerpignan’ et a San Gervasio. Quel est 1’original ? Gest, semble-t-il, 
colui de San Gervasio, sans qu’une affirmation soit possible ; une particularite 
cepe udant merite d’etre signalee, c'est que les copies de Barcelone sont datees de 
1173, date inadmissible puisque, des lel7 juiilet 1172, Alphonse 11 d’Aragon portait 
le titre de comte de Roussillon \ 

L/enumeration que nous avons donnee des fonds que renferme Ic depot de San 
Gervasio, quelque complete qu’elle paraisse, ne comprend pas toutes les commande- 
ries qui relevaient du prieure de Catalogne. Tei est le cas pour celles du Roussillon : 
Bajoles, Gollioure, Bompas et le Mas-DeiC (cette deridere appartenantaux Templiers 
avant d’etre devolue aux Hospitaliers). Par une raison qui nous echappe, les 
archives de ces maisons n ont pas ete centralisees au grand prieure, mais sont 
restees sur place, et sont aujourddiui conservees a Perpiguan, aux Archives depar- 
tementales des Pyrenees-Orientales. L’ensemble se compose d’une centaine de 
liasses qui meritent d’3tre signalees, car elles completent les lacunes qu’offre le 
depot de San Gervasio. 

Les pieces anciennes y sont rares. Nous ferons exception pour trois liasses: 
1° celle dans laquelle, sous le titre «le Privileges, ont ete reunis les actes des rois et 
prinoes ; 2° celle qui est intitulee Mas Deu et commande de Bajoles ; elle est fort 
interessante et contient quelques pieces des rois et reines d’Aragon, dont aucune 
n est anterieure au xiv c sieele; 3° celle qui, sous ie nom de Pasquiers, lieux de 
la commande de Bajoles , renferme une sorte de cartulaire tres preci e ux pour Fhis- 
toire de TOrdre. 

A cote des liasses se placent trois cartulaires interessants : 

t° Le Cartulaire conserve dans la liasse Pasquiers, dont nous venons de parier. Ce volume sur 
papier, de 82 f. grand in-4“, est presque entierement de la ftn du xv e sieele. II contient plusieurs bonnes 
pieces; 

2° Le Llibre de ia Creu, dans lequel sont transcrites d’abord des donations faites au Temple par 
les rois d’Aragon, puis celles des particuliers, des testaments, ete. Ce cartulaire du Temple en Itous- 
sillon (parch. in-4°, 479 f., Meriture des premieres annues du xiv c sieele), renferme 844 pieces, presque 
toutes des xu° et xiii c siecles. Les Hospitaliers, apres Ia suppression du Temple, ont fait quelques 
transcriptions sur ce Cartulaire (rdpetition des privileges aceordes par les rois de Major que et 
d’Aragon et par les papes); c’est ce qui explique la prdsence, a la fin du volume (f. 449 4-479 b), de 
12 actes postdrieurs au xiii* sieele et d’un document du xiv' sieele. II tirc son nom d’une croix de 
Malte taillee dans le cuir de la couverture; 

d u Le Cartulaire ou sont transcrits les privileges des rois d’Aragon et de Majorque en faveur du 
I etnple et de 1 Hopital. 11 comprend 85 i. de papier in-folio, d’une Meriture du xvi° sieele, et renferme 
32 pieces des annees 133« a 1581); la piupart de celles-ci sont postdrieures au xni° sieele, et beaucoup 
concernent le Temple. 


1. Archives de la couronne d’Aragon (Reg. I, f. 
81; IV, f. 261). 

2. Archives des Pyrenees-Orientales, H. Cari, dela 
liasse Pasquiers, f. 38, xv e s. ; B. 5 (parchemin, copie 
de 1187). — Perpignan, Archives communales, Livre 


veri mineur, A A. 2, f. 9 ; Livre des privileges, f. 58. 

3. B. Alart. Priv. et Utres municipaux de Roussillon 
et Cerdagne , I (1874, in-8 0 ), p. 48. 

4. Pyrenees-Orientales, arr. Perpignan, cant.Thuir, 
com. Trouillas. 






— clui — 


Dans cet ensemble, ii y a assurdment nombre de documents interessants h 
recueillir; lescartulaires surtouten fourniraient plus d’un. Bornons-nous seuleinent 
fi signaler deux testainents, dans lesquels les Hospitaliers figurent comine lega- 
taires : lepremier estcelui du dernier comte de Roussillon, Girard II (4 juillet 1172), 
dont nousavons deja purle plus haut 1 2 ; il donne a PHopital le chateau de Malpas*. 
Le second emane de Nuno Sanchez, fils du comte Sanche 3 4 (17 decembre 1241}. Le 
testateur, second comte apanagiste du Roussillon depuis fincorporation du comte a 
1’Aragon, choisit par cet acte sa sepuiture dans 1’hopital de Bajoles*, et declare que 
Ia diine qu ii percevait i* Collioure 6 fera retour aux Hospitaliers apres lui*. Ces 
exemples suffisent ii montrer le parti qu’on peut tirer du fonds des commanderies 
Roussillonnaises a Perpignan. 

L’absenee de documents pour les maisons de 1’Ordre en Roussillon, que nous 
avons constatee dans farchive du grand prieure deCatalogne, se constate egalement 
pour la commanderie de Majorque, rattachee, elle aussi, au meme grand prieure. 
On sait que les Hospitaliers, sous la couduite du chatelain d’Amposte, Hugues de 
Folalquier, concoururent en 1229 a la conquete de Pile par Jacques I ; il en fut de 
meme des Templiers. Quand, apres la victoire, le roi partagea le butin, PHdpital et 
le Temple en reclamereut leur part, et obtinrent des terres qui devinrent le noyau 
deleurs etablissements a Majorque. L 'Armario de Mallorca n’est pas h San Gervasio. 
Est-ii reste dans Pile? La chose semble probable, quoique le fonds de Majorque ne 
soit pas aux Archives de Palma. Mais a Pollenza, centre des possessions du Temple 
a Majorque, subsistent d’anciennes archives’, et ii est possible que parmi elles se 
trouve le fonds de Majorque. 

11 nous reste a signaler les documents sur le grand prieure de Catalogne qu’on 
peut trouver dans les archives des Chancelleries royales Espagnoles. Nous avons 
deja indique (V. plus haut, p. cxlvi) le parti qu’on peut tirer de celles de lacouronne 
d’Aragon ; il en est de mthne de celles du royaume de Majorque. On sait qu’en 1262, 
Jacques I d’Aragou institua le second de ses fils, Pinfant Jacques, « heritier » d’une 
partie de sesetats, et que ce demembrement comprenait le Roussillon, laseigneurie 
de Montpellier et les iles Baleares. A la mort du prince (1276) et en execution de 
cette institution, le royaume de Majorque se trouva constitue et subsista pendant 
pres d’un siecle (1276-1344) sous quatre princes de la maison d’Aragon. La Ghan- 
cellerie du nouveau royaume nous interesse donc, pendant cette periode, au meme 
titre que celle d’Aragon nous aoccupe pour les epoques anterieures et posterieures, 
et c’est aupres d’elle que nous devons cliercher les documents relatifs aux Hospita¬ 
liers pour leurs possessions de Majorque et du Roussillon. Malheureusement les 
registres de cette periode ifexistent plus, et nous n’aurions qu’a deplorer leur perte 
si, dans une certaine mesure, nous ne pouvions les suppleer par une serie similaire, 
celle des registres de Ia Procuration royale du Roussillon et de Majorque, conserves 
aux Archives departementales des Pyrenees-Orientales a Perpignan. On entendait 
par procuration royale Pinstitution des ofTiciers royauxqui transmettaientetfaisaient 
executer en Roussillon les decisions du pouvoir Central. Ges officiers avaient pris 
rhabitudc de transcrire dans des registres les ordres que la royaute leur donnait; 
ceux-ci, suivant la situation politique du comte, leur venaient de Barcelone ou de 
Majorque. Le Roussillon a eu la bonne fortuue de conserver Ia collection de ces 


1. V. plus haut, p. clH. 

2. Aujourd hui Bompas, Pyr^nees-Oriervtaies, arf., 
eant, et com. Perpignan. 

3. Sanche etait le troisi^me fils de Raymond 
B e re nger IV, comte de Barcelone ct roi d'Aragon. 

4. Pyrenees-Orientales, com. Perpignan. 


5, Pyrenees-Orientales, arr. Ceret, chef-licu de eant. 

6, Perpignan, Archives departementales, B. 9, 
(original) et Cartulaire de ia liasse Pasquiers, f. 49 
(copie, xv c siecle). 

7, Benseignement communique par J. M. Quadrado, 
archiviste du royaume de Majorque. 


i 











— GL1V — 


regis tres (Fenregistrement (44 registres) 1 qui joue, a bien des points de vue et en l’ab- 
senee des originaux, le roie de veritables registres de chancellerie. On ne saurait 
negliger Fappoint qu*apporte Fetude de cette serie nouvelle pour les epoques pen¬ 
dant lesquelles ie Roussillon fut rattache au royaume tFAragon et a eelui de 
Majorque. 


GRAND PRIEURE DE NAVARRE. 


Les possessions de FOrdre en Nayarre furent constituees en prieure indepen- 
dant vers le inilieu du xn e siecle; le preinier grand prieur dont Fexistence est 
certaine est Remerius (1174)% mais les listes anciennes que nous avons consultees 
placent avant lui deux prieurs, Guillaume de Relines (1142-1153) et Garcias Ramirez 
(1172-1173). Quoique nousignorions sur quellesdonnees reposent leurs affirmations, 
il v a lieu de les accepter en principe; elles ne semblent pas denuees de vraisem- 
blance, et ii n 5 est pas temeraire dc faire remonter la creation du prieure au dela de 
Remerius* f 

Les archives du prieure de Navarre furent conservees jusqiFen 1838 a Pampe- 
lune ; e’est a cetteepoque qu*elles emigrerent a San Juan de los Panetes, a Saragosse, 
pour y @tre reunies aux autres fonds de FHdpital (Amposte et Castille), dont elles 
suivirent le sort, en 1877, quand le transport de ceux-ei a Alcala fut decide* 

Le prieure de Navarre se rattachait a la Langue d’Aragon ; il en est de meme de 
ses archives, qui occupent aujourdhui, a Ia suite du fonds d" Amposte, les ii asses 
626 ii 736 de la langue d*Aragon. G 7 est un fonds distinet et complet, parfaitement 
classe et intact, Il n’a subi aucun des remaniements et des deplucements de pieces 
souvent pratiques dans les depots pour constituer des fonds factices. Chaque docu- 
ment est conserve dans une double chemise, et porte au moins trois cotes (sur les 
deux chemises et au dos), dont nous avons toujours constate Pexactitude; souvent 
nxeme des eopies sont annexees aux pieces. En outre des inventaires facilitent les 
reeherches; un repertoiregeneral, redige en 1785 sur Fordre du grand prieur, frere 
Pierre Azedo, par J. A* Fernandez, embrasse Fensemble des archives du prieure % 
Un second repertoire, plus particulier, n mventorie que les documents classes sous 
la rubrique Gran priorado (liasses 640-672) L 

Le tableau suivant donnera au lecteur une idee sommaire du cadre gener al dc 
classement: 

626-639. Papiers g^neraux, Pieces mode r nes en 
eneraL Quelques documents anciens 
ans la liasse 626. 

640-672. Grand prieure. Meme r emar que que 
plus haut. Les documents sont de 
meme ordre que les Papiers gdn^raux; 
uelques-uns sont dinteret g£n4ra! f 
'autres se referent a des commande- 
ries particulieres. 11 faut, pour com- 
prendre cette classi fication, admettre 
qu'on y a compris les pisces se rap- 
portant a la digni16 de grand prieur de 


Inv , samm. des Arch. departementales: PyrS- 
nSes-OrienlaleSy I (Paris, 1868, in-4*), passim, 

2. Alcala de Henares. Areh. gen. centr,, langue 
tTAragon, liasse 682* 

3. « Extracto de todos losinstrumentos y escrituras 
antiguas, privilegios Reales, Bulas Pontificias, Dona- 
ciones y otros que se eonservan en ei archivo dei 
Priora to de la Sagra da Religion de San Juan en 
Navarra, Dispuestoy coordinado con divison deelases 
y titulos, para hallar los con mayor facilidad, deorden 
dei M. IIP Sr. D. Er. Pedro Azedo, Gaballero Gran- 


Navarre, et qu on les a classees suivant 
les localitds; ces localit^s devaient re¬ 
lever directement du prieur sans Pin- 
term^diaire d 5 un commandeur (cham- 
bres prieurales). Dans la liasse 668, ou 
remarque une piece de 1183 en latin et 
arabe, juxtalineaire; c’est un dehange 
d^unc piece de terre appartenant a 1116« 
pilal a Puy Sancho, contre une terre 
situee a la Fuente Monresa, attenanta 
la Mezquita* 

673-681. Aberin ■. Ancienne commanderie du 


Gruz de Ia misma Religion, y Gran-Prior de ella en ei 
Reyno de Navarra, etc., ano de mdcclxxxv. Por Juan 
Antonio Fernandez, notario eclesiastico y archi- 
vero de Ia Mitra de Tudela. » — A partir do la liasse 
712 « Pergaminos y papeles antiguos generales cet 
inventaire nbffre plus qu*un tableau sommaire du 
nombre de ces parchemins. 

4, « I n ben ta ri o d e 1 o s d oc u m e n tos p e rten e n ci en tes 
a ia dignitad de gran Prior (de Navarra) de la orden 
de San Juan. » 

5. Navarre, ress. Estella, dans le val de Ia Solana. 












— CLV — 


Temple, Nombreuses pieees anciennes» 
682-693, Calchetas 1 . Fonds important; recucilde 
copi es (l i asse 09 2) > pr£c£cte d*une his- 
toirc de Calchetas et de ses annexos, 
694-695, Cogu lio Melga r 2 . Tre s p e t it fo n ds. 
696-697, Indarain s . Meme observation. 

698-700. Leache h \ Quelques pieees anciennes, 
701-706, VUlafranca B , Id f 
707, Viurrem 6 , Id, 

/08-711 Cos liasses contiennent beaueoup de 
vieilles pieees (donations particulieres 
pour PHopital), On y voit figurer un 
Hopital de Mrusalem de Bargata*. 
712-72*, Parchemins etpapiersaneiensgeneraux, 
Sons cette classifieation on a rang£ : 
visites du grand prieur (liasse 712); 
droits de certaines cornmanderies sur 
certains biens (liasse 713); bulles pon¬ 


tificales* concernant pour Ia plupart le 
Temple (liasse 714); collection consi- 
derable de bulles magistrales (liasses 
715-21) ; bulles pontificales nom¬ 
breuses; cahier de 6 fi* pap., conte- 
nant les prrvileges accordes a F Hopital 
par les rois d J Angleterre (liasse 723), 
725-730, Preuves des chevaliers, 6 fortes liasses, 
731-732. Cornmanderies francaises : Apal Hos- 
pital 3 4 5 * Documenta administratifs, pos- 
t6rieurs ii 1500, en franoais, btfarnais 
et espagnol; plusieurs lettres de Henri 
IV, de Catherine de Navarre, etc, 
733-736, ItL : frisarri™. Bulles magistrales pos- 
terieures a 1500; pieees des xvn° et 
xviii c sieeles, presque toutes en franeais; 
une bulle de Leon X, cVnout 1516/des 
registres rentiers, etc. 


Letmle de ce fonds darchives donne pour i’histoire des Hospitaliers Navarrais 
un precieux enseinble de documents. Les Donations royales sont nombreuses, parti- 
culierement pour les epoques anciennes; la premiere remonte a lannee 1129 ; elles 
montrent la persistance de la faveur temo ignee par les rois de Navarre a l’0rdre. Hs 
sont des premiers, parmi les souverains occidentaux, a le combler de leurs bienfaits, 
•m lendemain meme de sa naissance, et pendant le cours de plusieurs sieeles l i ntoret 
quils lui portent ne se dement jamais. II n’y a pas, eependant, en Navarre comme 
en Aragon, des exemptions ou des privileges generaux accordes par Ia couronne 
aux Hospitaliers ; les donations des rois de Navarre sont des concessions de terres, 
ile chateaux, ou de personnes, ou bien encore des echanges de proprietes, ou des 
adoucissements temporaires dans le paiement des cens consentis aux vassaux de 
1 Oidie en raison des eulamites de lu guerre ou de la duretedestemps, ou enfin des 
actes generaux par lesquels la royaute met les Hospitaliers et leurs biens sous sa 
protecti on speciale. 

Une categorie d’actes semble speciale a la Navarre ; ce sont des ehartes d’affran- 
chissement, donnees par la royaute en faveur d’un homine et de sa famille. Quelle 
etait exactement la condition personnelle de celui qui recevait cette faveur, nous ne 
saurions la preciser. II semble passer de la servitude, ou du inoins d’un etat de 
dependanee, a une liberte presque complete, puisque le nouveau maitre qui lui est 
assigne (c’est 1'Hopital dans lespfece) n’a droit dexiger de lui qu un leger cens annuel 
et 1 exercice du droit de gite, reduit a des proportions assez restreintes, Ges dona¬ 
tions de personnes, qui participent en meme temps des actes daffranchissement et 
des contrats censitaires, sont assez frequentes en Navarre dans le premier tiers du 
xn fi siccle et meritent d’ctre signalees a . 

L;i transmission des biens du Temple aux Hospitaliers a laisse, dans les archives 
du prieure de Navarre, des traces qui prouvent que la propriete des domaines de 
1 Ordre supprime passa tres regulierement aux nouveaux possesseurs. G’estun point 
xnteressant a constater, car on sait que le pape, en attribuant h 1’Hopital les 
depouilles du lemple, avait fait des reserves pour les royaumes Espagnols autres 


1, Navarre, ress. ei dioc, Tudela, pres dXrzante, 
sur le mont Cabezomalla. 

2- Mel^ar semble etre une ville disparue en tre 
Sansol et HI Busto (Navarre, ress. Estella), (V, Madoz, 
Diccion, geocfr* de Espaim, XI, 357.) 

3, Navarre, ress. Aoiz, dioc. Pampelune, dans le 
val dlzagaondoa, 

4, Navarre^ ress. Aoiz, dans le val d’Aibar. 

5, P ro bab 1 e m e n t N a va r re, ress. T ude Ia. 1 

0, Biurrum, Navarre, ress, Pampelune. 


7. Elles elaient en deficit, mais ont ete retrouvees 
parmi les Utres du Saint St^pulcre de Calatayud, et 
reinte^r^es a leur place, 

B. Navarre, ress, Estella, 

9, Aphat-Ospital, Basses-Pyrenees, arr. Maul4on, 
eant, S. Jean Pied de Port } com. S, Jean le Vieux. 

10, Irisarri, id,, arr. Mauleon^ eant* Iholdy, 

11, Actes du 1 j an vier 1129, du31 mars 1130, de 1136, 
de novembre 1189 (Alcala de Henares, Arch. gen. 
centr,, langue d'Aragon, liasses 644, 660, 671). 


i 









— CLVI — 


que la Navarre, et que ces reserves furent le point de depart de uegociations et de 
pretentions soulevees entre ie Saint Siege et les souverains de Major que, cTAragon, 
ile Gaslille et de Portugal Rien de pareil n’eut lieu pour la Navarre, le ehangement 
se produisit sans secousse. 

Contrairement a ce que nous avons constate pour la chatellenie cTAmposte, les 
Bulles pontificales des arcliives du prieure de Navarre sont restces dans les liasses 
auxquelles leur objet les rattache; c’est dire, par cela meme, qu’elles oUrent un 
caractere d’interet special, et qu’il n’y a parmi elles ni concessions generales, 
comme nous en avons trouve tant dans les arcliives cTAmposte, ni cahiers de 
copiesde bulles ; elles sont toutes originales, et concernent specialement la Navarre. 
11 y acependant, dans quelques liasses (liasses 713, 722-72i) une collection assez 
importante de privileges pontificaux, formant pour ainsi dire le bullaire de 1’Ordre 
en Navarre; mais la plupart d’entre eux sont, ou relatifs aux Templiers Navarrais, 
ou posterieurs au xiv e siecle. Le merite des bulles de ee 1'onds, c est que chacune 
precise un point special de Thistoire du prieure de Navarre, confirme une donation, 
regie une difliculte pendante, interprete la portee d ! un privilege ou d une exception 
dont jouissait TOrdre de 1’HopitaI, ou le protege contre lesempieteementsourindif- 
ference de Tautorite diocesaine. 

A cote du fonds de Navarre, la Chancellerie de Navarre, pour les rapports de 
1’Ordre avec les souverains de ce royaume, meritait iTetre interrogee. Les arcliives 
de la Cour des Comptes de Navarre sont aetucllement conservees a Pampelune; de 
recents travaux, poursuivis dans cette ville par deux jeunes savants frangais, 
MM. Brutails et Cadier, nous ont fait connaitre la composition de ce depot, jusqu’a 
cesdernieres annees presque inexplore 1 2 . L’Archive de Pampelune, comme Ton devait 
s’yattendre, contient surtout des pieces comptables ; cependant, a cote des docu- 
ments qui offrent ce caractere special, se place la serie des mandements royaux, 
relatifs h 1’administration financiere de la Navarre et a nombre de matieres qui 
semblent, au premier abord, absolument etrangeres aux attributions de la Chambre 
des Comptes, mais qui se traduisaient, en derniere analyse, par Tordonnancement 
d’une depense ou d*une recette. Cette section commence aux prenderes annees du 
xm e siecle. Enfin, cinq cartulaires representent, de la fin du xn e au milieu du xiv e 
siecle, Pensemble des actes royaux promulgues en faveur de la Navarre. Le tableau 
ci-dessous donnera une idee sommaire des matieres contenues dans ces registres : 


I. Cartulaire. Rc^. parch., 294 p., haut. 370 mm., larg. 270 mm., ecriture de Ia fm du xiv° siecle. 
Ce registre doit etre rapproch<5 du suivant; ii contient, comme celut-ci, les pifeces royales d’un 
interet general, concernant Ia Navarre, jusqu’au milieu du xiv° siecle. 

II. Cartulaire. Reg. parch., 243 p., memes dimensions, meme ecriture; ii contient un cahier 
(p. 167-81) renlcrinant les mandements de Philippe le Hardi au gouverneur de Navarre (1279-82). 

III. Cartulaire. Velin, 288 p., haut. 310 mm., larg. 200mm.; c’est le plus ancien cartulaire du depot. 
Ecrit en 1236 et 1237, ii contient 1’administration du roi Thibaud I, et, dans une premiere 
partie, un tres grand nombre d’actes d’acquisitions faites par les rois anterieurs, notamment 
par Sanche le Fort (1194-1234). 

IV. Cartulaire (deD. Felipe). Parch., 23 p., haut. 390 mm., larg. 280mm. Registre d’cnregistrement 
des lettres royaux adressees a Eustachc de Bellomarchesio, gouverneur de Navarre (1277). 

V. Cartulaire (de D. Carlo secundo). Papier, 392 p., haut, 290 mm., larg. 230 mm. Cest, a propre- 
nient parier, un registre de chancellerie dans lequel ont transcrits les actes de 1’adminis- 
tration de Charles le Mauvais (1350-1386). 


1. J. Delaville Le Roulx. La suppressiori </e* 7’em- 

pliers, dans lievuc des Questioiis hislor., XLV1II 
(Paris, 1890), . 

2, Brutails. Documenlsdes Archives de la Chambre 
des Comples de Navarre, Paris, 1890, in-8°, 84° fasc. 
de la Bibi, de 1' E cole des IlaatesSlades ; Cadier. 


Les Arcliives d’Aragon el de Navarre, dans Bibi, de 
l'E cole des Charles , XLIX (Paris, 1888, in-8°), p. 62 
et suivantes; P. Boissonnade. Les Archives de Navarre 
h Pampelune et les Archives de Caslille au chAteau de 
Simancas, dans Archives des Missio as, XVII (Paris, 
1891, in-8"), p. 1-15. 






















— CLVII — 


De ces cinq volumes, les deux derniers seulement ont Ie caractere de registres 
de Chancellerie, inais les trois autres n’en sont pas moins precieux, parce qu'ils 
eous ont conserve 1’ensemble des actes promulgues par les souverains Navarrais 
en faveur de leur royaume; iis forment ainsi, pour la Navarre, un cartulaire general 
et royal, aux xm e et xiv e si edes. 

Malheureusement, les esperances Icgitimesque ce fonds d'archives devait nous 
faire concevoir ont ete delues; nous savons, paries explorations de nos predeces- 
seurs a Pampelune, que Ie depdt ne contient aucune piece susceptible de nous inte- 
resser. Les actes des rois de Navarre en faveur deTHdpital, conserves dans le fonds 
du grand prieure de Navarre ii Alcala de llenares, sont les seuls que nousayons pu 
recueillir, car aucun document de cette nature na ete transerit dans les cartulaires 
dont nous venons dc donner i’analyse sommaire. 


VII. — LANGUE D’ANGLETERRE 


L’Ordre comptait, dans les iles Britanniques, de nombreux etab lissem e nts, 
dont les plus anciens remontaient aux prenderes annees du xn e siecle*. 11 s’y deve- 
loppa et forma deux grands prieures, ceux d’Angleterre et ddrlande. A 1’epoque de 
la Reforme, le roi Ilenri VIII confisqua ses biens (1540); restaure sous Ie regne de 
Marie (2 avril 1558), il vit bientot Elisabeth annexer ses possessions a Ia couronne 
d’Angleterre et consomnier ainsi sa ruine. 

A la fm du xvin e siecle, le grand maitre de Rolian crea une nouvelle langue, la 
Langue Anglo-Bavaroise (1780]. Malgre le titre qidelle reput, elle ne possedait aucun 
bien dans le Royaume-Uni, et ne se coinposait que do commanderies Bavaroises, 
groupees sous Ie nom de grand prieure de Baviere, dont Ebersberg etait le chef- 
lieu. On avait simplement voulu perpetuer, dans cette appellation, le souvenir de Ia 
Langue d’Angleterre disparue 3 . 

II faut remarquer que 1’acte d'Elisabeth avait confisque les biens de 1’Ordre, 
inais n'avait pas prononce son abolition. La Langue dWngleterre sommeillait pour 
ainsi dii e ; c est cc qu avaient compris les grands maitres, qui ne cesserent jamais 
de la faire represenfer dans les conseils administratifs de 1’Ordre, et de nommer des 
grands prieurs d’Angleterre. Cette situation particulare futmise a profit pour la faire 
revivre en Angleterre: en 1831, sir Robert Peat fut investi de la fonetion de grand 


L Bibliographie . — Lhistoire de FHdpital en 
Angleterre et Ecosse a donne Heu aux publications 
suivantes: 

Ouvrages gener aux: Dugdale (Monas [icon Anali- 
canum, nouvelle edition, Londres, 1817-1830, in-fol., 
VI, 785-854), a eonsacre aux Hospitaliers et aux 
TempHers deux chapitrcs utendus. The English 
or sixlh Langue of the order of the Hospital of Saint 
John of Jerusalem, Londres, 1880, in-8°, 58 p,— Rev. 
Lambert B. Larking. The knights Hospitalem in En- 
gland: being the report of prior Philip de Thame lo 
the grand mas ter Elyan de Villanova for A. D. 1338 
(avec introduction de J. M, Kemble), Londres, 1857, 
in-8°, lxxii- 301 p, (publication dela Camden Society). 

Monographies : W. J. Pinks. The hislory'of 
Cterkenwell, 2 Q ed., augment^e par E, J, Wood. 
Londres, 1881, in~8°, 797 p., avec pians, planches et 
illustra tions. — B. Foster. Ye hislory of ye priory 
and gate of S* John , 1851, Londres, in 8°, viii-78 p., 
ei 2 pages de tables, avec illustrations, — Th. Hugo, 
The hislory of Eagle in the county of Lincoln , a 
communder y of the knights Hospitaliers of S, John 


of Jerusalem, Londres, 1876, in-8°, 24 p. — C. G. 
Addison, esq. The Temple church, Londres, 1843, 
in-8°, i 15-127 p., avee illustrations. — Notes ofehar- 
lers ? etc.y hy Ihe right honou rabie Thomas e ari of Me l- 
rose, afterwards earl of Haddington, lo the vassals 
of the baronyofDrem from 1615 io 1627, Edimbourg, 
1830, in-4°, iv-12 p. — Abstract of the ckarlers and 
oiher papers recorded in the chartulary ofTorphichen 
from 1581 to 1596. Edimbourg, 1830, in-4°, 55 p. — 
J. Delaville Le Roulx. Des sceaux des prieurs anglais 
de Vordre de VHhpital aux xn e et xiii* siecles ? dans 
MeL d’arch> et d*hisl. t pnbL par LEeole fran^aise de 
Home, I (Home, 1881, in-8°), p. 369-80 et 1 pl. *- Le 
meme, Note complemenlaire, dans MeL d*arch . et 
d’hist. ? VII [Rome, 1887, in-8°), p. 59-61. 

2. Jourdain Briset donne au chapelain Robert des 
terres h Cierkemvell, absolument distinetes de celtes 
de I HopitaL Cette donati on se place vers 1100. (Dog- 
dale, Monasticon Anglic , VI, 805). 

3. Quant aux Archives de la langue Anglo-Bava¬ 
roise, elles sont conservees a Munich jKonigliches 
Baierisches St. Georg-Ordens Archiv). 






— CLVI1I — 


prieur; en 1834 (24 fevrier), il se prcsenta a la Gour du Bane du roi pour preter ser- 
mentde fidelite et s’engagGr a exercer Fodico de prieur, en conformite de la charte 
de la rei ne Murie. La Langue d^ngleterre, ainsi reconstituee par des chevaliers 
protestants, ne fnt pas reconnueen cour de Rome; elle devintle centredissociations 
charitables qu 1 2 3 4 5 eUe groupa autour d’elle, etdorit le but fut le Service dimbulancesen 
temps de guerre, Fetablissement ddiupitaux et de maisons de convalescence, la crea- 
tioTi de medailles et de certificats destines a recompenser les actes de devouement 
et d*humanite. Elie fonctionne aujourd’hui regulierement; des ressources conside- 
rables alimentent son activite charitable 1 . 


GRAND PRIEURE D 5 ANGLETERRE. 


Le grand prieure d’AngIeterre s’etendait sur I’Angleterre et sur FEcosse; FOrdre, 
comme nousFavons deja dit, sitaitintroduiten Angleterre des les premieres annees 
du xn e siecle, et s’y etait developpe rapidement. Quelques annees plus tard il pene- 
trait egalement en Ecosse, grace a Ia liberalite du roi David I (1124-1133), qui fonda 
la commanderie de Torphichen 2 devenue dans la suite !e ehef-lieu des possessions 
de FHopital dans ce royaume, Malcolm IV et Guillaume le Lion lui continuerent leur 
bienveillant appui, etaccrurent les privileges et les possessions qu’il tenait de leur 
predecesseur \ 

CFest vers le milicu du xn e siecle que le grand prieure fut constitue \ A cote du 
grand prieur, le commandeur de Torphichen pour FEcosse, et en Angleterre le 
bailli d J Eagle 6 occupaient, dans Ia hierarehiede la Langue d’Angleterre, un rangpar- 
ticulier au-dessus des autres commandeurs, Les commanderies et possessions prin¬ 
cipales Anglaises etaient les suivantes 6 : 


Alverthorpc 7 8 9 10 (Tcmple). 

Ansty a . 

Aslakcby 13 (Temple). 

South Badeisley 1 ® (Temple), 

Balshall 11 (Temple). 

Barrow 12 . 

Batisford 18 - 
Bellwood 14 (Temple). 

Bcverley xr \ 

Bothcmesconib 
Brimpton i7 , 

Bruera ou Tcmple Bruer 1 ® (Temple). 
Buckland l9 . 


Carbroke 20 . 

Cheriton 11 (Temple), 

Chibburn 
Chippenham 23 . 

Glanfield 24 . 

Clerkcnwcll chef-lieu du prieur^. 
Temple Comb 2C (Temple), 

Compton 27 (Temple). 

Copmanthorp(Temple). 

Tcmple Cowley ou Sandfbrd** (Temple). 
Cowtoii 30 (Temple), 

Temple Cressing* 1 (Temple). 


1. Les statuis de la nouvelle association furent 
promulguds le 3 avril 1867, 

2. Ecosse, comte de Linlithgow. 

3. V. The English or sixlh Langae... ? p. 4, 

4. Gautier 4tait prieur d'Angleterre entre 1143 et 
1152 ; cette approximation est donnee par la mention 
d T Arnaud Missalico, grand prieur de S, Gilles, qui 
figure dans le meme acte que Gautier (Dugdale, Monas t. 
anghy IV, 80), 11 occupait encore cette dignitcen 1162 
(Londres, Musee briL, chart. de Lansdowne, n° 679). 

5. Angleterre, comte de Lincoln. 

6. Dugdale, Monas t, angl.j VI, 800-5, et Larking, 
The Knigkts Hospitallers. ,passim. Nous avons 
combin4 les deux listes. 

7. Angleterre, comte d"York. 

8. Id., comte de Wilts, 

9. Id,, comte de Lincoln. 

10, Id., comte dc liamps. 

11, Id., comte de Warwick. 

12, Id., comte de Ghester, 


13. Id., comte de SufTolk. 

14. Id., comte de Lincoln. 

15. Id M comte d'York, 

16. Id., comte de Devon. 

17. Id., comte de Bcrks. 

18. Id,, comte de Lincoln. 

19. Id,, comtd de Somerset (Ilospilalieres). 

20. Id., comte de Norfolk. 

21. Id., comtd de Northumberland. 

22. Id,, prob. comte de Somerset. 

23. Id., comte de Gambrldge, 

24. Id*, comte d*Gxford. 

25. Id., faubourg de Londres. 

26. Id., comte de Somerset, 

27. Id., comte de Sussex, 

28. Id., comte d‘York. 

29. Id., comte d’Oxford. 

30. Id., comte d'York, 

31. Id., comte d n Essex. 

32. Id., comt4 de Leicester. 












— CLIX — 


DartforJ 1 (Te m ple), 

Dingley 3 . 

Dokesworth* (Temple), 

Donington 4 , eglise (Temple), 
Dunwich® (Temple). 

Dynmore*. 

Temple Dynnesley' (Temple), 
Eagle s , baiUiage (Temple). 

Etton® (Temple), 

Ewill 18 (Temple), 

Ffla u flour 11 (Temple). 
Ffoukebrigg 1 * (Temple), 

Garway 48 (Temple), 

Gislingham 14 (Temple), 
Godesfield 4 *, 

Gosford ls . 

Grafton 17 , 

Grenham ,B . 

Gmlsborough 11 *, Eglise. 

Halston ou Hawston 41 (Temple). 
Hampton 21 , 

Harawyck 33 . 

Hareby^ (Temple), 

Hether* 4 . 

Hogshaw*. 

Kee] 28 (Temple), 

Kcllington 37 , Eglise (Temple). 
Keteby 48 (Temple), 

Langeford 23 (Temple), 

Langenok 30 (Temple), 

L a we rn 3 1 (Te m p I e). 

Temple de Londres 31 . 

Maltby, pres de Lowth 33 (Temple). 
Litti e Maplestead 34 , 

Marnham 3 *, eglise (Temple). 


1, Id,, comt4 de Kent, 

2, Id., comte de Northampton. 

3, Id,, comtd de Cambridge» 

4, Id,, cornis de Lincoln, 

5, Id,, comt4 do Sussex. 

0. Id,, comte dTIereford. 

7. Id,, comte dTIeriford. 

8. Id,, comte de Lincoln. 

9. Id., comte d’York; 

10. Id., comte de Kent. 

11. Id., comte de Nottingham, 

12. Id., comte dYork, 

13. Id,, comte de Ilereford. 

M, Id,, comte de Suffolk. 

15, Id,, comte de Hamps, 

16, Id,, comte d’Oxford, par, Kidlington. 

17, Id., comte de Warwick, 

18, Id,, comte de Berks, par, Thatcham, 

19, Id., comte de Northampton. 

20, Id., comte de Norfolk. 

21, Idj, comte de Middiesex. 

22, Id., comte de Bedford, 

23, Id,, comte de Lincoln. 

21. id., comte de Leicester, 

25, Id,, comte de Buckingham, 

26, Id,, comte de StalTord, 

27, Id., comte dTork. 

28, Prob. KetUeby, comte de Lincoln. 

29, Id., comte de Bedford. 

30, Id., comte de llcrlford. 

31, Id,, coniti de Glocester, 

32, Id., a Londres. 

33, Id., comte dc Lincoln, 

34, Id,, comte d’Essex, 

3o. Id., comte de Nottingham. 

36. Id., comte de Dorset, 


May ne ou Fryer May ne 3 *. 
Melbrook 37 (Temple). 

Melehburn . 

Mellon Mowbray 81 (Temple). 

Mere 40 (Temple). 

Mount S. John 41 . 

Newland 41 . 

Ossington 48 , 

Little ou West Peccham 44 , 
PenhuII 45 (Temple). 

Pooling 46 . 

Queinington 47 , 

Radnage 48 (Temple). 

Ribstane 43 et Wetherby 88 (Temple). 
femple Roekley* 1 (Temple). 
ilotheley 52 (Temple). 

Sharnbrook 83 (Temple), 

Shengay 54 . 

Shipley* 1 (Temple), 

Skirbeke**. 

Slebach® 7 . 

Southwark 88 (Temple). 

Standon 89 . 

Stockton™ (Temple). 

Stonesby* 1 (Temple). 

Stretton* 2 , eglise (Temple). 

Sutton at [Ione* 3 , 

Swanton 64 (Temple), 

Swmford 65 , 

Swingfield 66 . 

Tcmpleton 87 (Temple), 

Thornton 88 (Temple). 

Togrind 89 (Temple). 

Trebigh ou Turbigh™. 

Up Leadon 71 (Temple). 


37, Id., comte de Bedford. 

38. Id., comte de Bedford. 

39. Id,, comte de Leicester. 

40, Id., comte de Lincoln, 

41, Id., comte d*York, doyenne de Bulmer. 

42. Id., comte d'York, doyenne de Pontefract, 

13. Id., comte de Nottingham, 

44, Id., comt4 de Kent. 

45, Id., comte de Nortbumberland. 

46, Id,, comte de Sussex, Cetait, en 1328, un 
membre de la commanderie dTIardwyck. 

47, Id., comte de G loces ter. 

48, Id., comt4 de Buckingham, 

49, Id., comte d’York (West-Ridmg). 

50, Id,, comte d'York, 

51, Id., comit* de Wilts, 

52, Id., comte de Leicester, 

53, Id., comte de Bedford. 

54, Id., comte de Cambridge. 

55, Id., comte de Sussex, 

56, Id., comte de Lincoln. 

57, Id., comte de Pembroke, 

58, Id., comte de Surrey. 

59, Id,, comte de Bertford. 

60, Id,, coniti de Bedford, 

61, Id,, comt6 de Leicester, 

62, Id., comte de Rutland, 

63, Id,, comte de Kent, 

64, Id., coniti de Bedford. 

65, Id., comte de Leicester, 

66, Id,, comte de Kent, 

67, Id,, comte de Pembroke. 

68, Id., comte de Nortbumberland. 

69, Id., comte de Norfolk. 

70, Id., comte de Cornouaille. 

71, Id,, prob. comte d Hereford, 









— GLX — 


Upton 1 . 

Waingrif, prts de RippeleL 
Waltham 3 (Temple). 

Warpsgrove et Easington 4 (Temple)* 
Wa rw i c k 11 (Te in ple)* 

W a sh i n gley s (T e m ple) - 
Westerdale 7 (Temple). 


Whitley 8 (Temple)* 

Great Wilburgham* (Temple)* 
Willoughto» 10 (Temple). 

Witham on South Wytham 11 (Temple). 
Wo 1 we y 12 (Te m p I e), 

Yeveley ou Stede 13 . 


Quelques maisons des Templiers ne passerent pas aux Ilospitaliers, ce sont: 
Hadescoe'\ Hurst et Newson' 3 , Sadlescomb“, Denpye", Flaxflete, Carleton 18 , Nor¬ 
manto n 19 , Lydley, Peukerne, Gutying**et Broadwell, Bisham 21 et Bulstrode sa . 

En Ecosse, en dehors de la commanderie deTorphichen, il est assez difficile do 
preciser les domaines de 1’Ordre; le rapport du grand prieurThomas Larcher, de 
1328, est mu et sur les maisons Ecossaises, qui, dit-il, a cause des guerres qui deso- 
laient le pays, n’acquilterent aucune responsion 2 \ II ne semble pas que les 
revenus de celles-ci aient ete fort considerables : le grand prieur les evaluait annuel- 
lement a 200 mares pour Fllopital, et a 300 inares pour le Temple. Ce dernier etait 
beaucoup plus en faveur que les Ilospitaliers en Ecosse; nous en avons pour preuve 
la denomination de Temple Lands, sous laquelleles Ecossais, longtemps apres la 
suppression de cet Ordre, continuerent a designer indistinctement les biens de 
celui-ci et ceux de FHdpital. 

On sait qu’au xvi e sieele 1’Ordre disparut dans la Grande-Bretagne, du fait de la 
eonllscalion operee par la royaute sur ses domaines. QueI fut le sort des archives 
du grand prieure d’Angleterre ? II est assez difficile de le dire. Celles des com- 
manderies Ecossaises semblent absolument perdues, et nulle trace n’en subsiste 21 ; 
quant a celles des commanderies Anglaises, furent-elles confisquees par la 
couronne, en meme temps que les biens de 1’HopitaI, et versees aux Arci lives 
du royaume? La ehose rfest pas impossible, etpeut-etre, quand les fonds isoles du 
Record Office seront definiti vernent classes et coimus, les y retrouvera-t-on, en 
tout ou eu partie. Furent-elles, quand les possessions confisquees furent conce- 
dees par les rois d’Anglcterre a de nouveaux proprietaires, livrees a ceux-ci 
comme titres de propriete ? Cette hypothese n’est pas invraisemblable, et il se 
peut qu’elles se eachent dans les churtriers prives des maisons feodales Anglaises. 
Quoi qu’il en soit, eiles n’ont pas absolument peri, et les depots publies, notam- 
ment le Musee Britannique, nous en ont conserve diverses epuves, registres, pieces 
isolees ou transcriptions, dont voici les principales : 

Londres (Bibliothefjuo du Palais dc Lambeth): 

18 B. C. Statuta Hospitalis Jerusalem, 1584. 

Oxford (CoIIege de Corpus Christi); 

N° 320. Terrier de Sanford et Littlemore (comte d J Oxford), 14 ftvrier 1512. 

Oxford (College de Canis); 

N° 392, f* 156. Annuites et pensions accord^es aux Ilospitaliers d*AngIeterre, par acte du 
parlement, a la dissolutiori de T Ordre. 


1. Id., comte de Lincoln. 

2. Id., comte de Derby. 

3. Id*, comte de Kent* 

4. Id*, comte d T Qxford. 

5. Id*, comte de Warwick. 

6. Id., comte de Iluntingdon. 

7. Id., comte d'York. 

8. Id., comte d’York. 

9. Id., comte de Camhridge* 

10* Id., comte de Lincoln* 

II , Id., comte de Lincoln. 

12. Id., comte de Warwick. 

13. Id., comte de Derby, pres d'Ashbourne. 
14* Id., comte de Norfolk. 


15* Id., comte d’York. 

16. Id., comt4 de Sussex. 

17. Id*, prob. Deney, comt£ de Cambridge, 

18. Id., prob. comt4 de Lincoln* 

19. Id., prob* comte de Derby. 

20* Id., comte de Glocester. 

21* Id., comte de Berks. 

22. Id., comte de Bucks. 

23. The Knights Hospitallers, p. 129 et 201. 

24. On ne peut considerer comme ayantee caractere 
les documents, tous postdrieurs a Ia suppression de 
TOrdre, qu'enumerent les Notes of ckarters ... of the 
b&rony of Drem et VAbsiract of the ckarters ,** in the 
chartulary of Torphichen, 















Oxford (Bibliotheque Bodl^ienne): 
Rawlinson, B. 253* 


— GLXI — 


— B* 401* 


Ashmole, 826, f. 159 b r 


— 800, f* 76* 

— 1125, f. 4 b. 


Dodsworth, n fl VIII* 


E tat des terres appartenant aux Hospitaliers en Angle- 
terre, venducs cn 1009-13. Pap. in-fol*, 170 f*, xvu*s* 
Acte concernant les terres cies Hospitaliers a Snytale pres 
de Normanton, 1357 (f* 9); confirmation par Henri VIII, 
4 aoilt 1527, des privileges accord^s a FOrdre par 
Richard II et par Edouard I, II, III et IV, 

Concession du manoir du Temple de Londres aux Hospi¬ 
taliers en 1338, d’apres les roles des Iettres patentes 
d’Edouard III, Papiers d 1 Ashmole, xvn D s* 

Reparat ion du pont du Temple par le prieur de PHopital, 
10 mars 1354, Papiers cFAslunoIe, xvip s., 

Lcttre du couvent de Dunstaple a Rfaoul], prieur de 1TI6- 
pital de S* Jean de Jerusalem, proposant un accord 
entre les deux maisons de Marston et cFEwersolt (regne 
de Henri II,xii e s,), Papiers d'Ashmole, copie du xvn B s*; 
Foriginal est aux arcbives capitulaires du college de 
Windsor, XV, 7, 2, 

Copi es, f ait es au xvu° siecle par Dodsworth, de cinquante 
chartes concernant les Hospitaliers du comt£ dTork, 


Londres (Mus£e Britannique): 


Roy., 12 C, XIK n Q 2* 

Cotton, JuL D* II, f. 125, 

— Tib. E, IX, f, 19-23 b, 
— Claud* E* VI* 

— Nero C* IX* 


— Nero E- VI* 


— Galba A* XVII* 

— Gthon C* IX* 

Ms* Addit. 4500, p. 107* 

— 4527, f. 1. 

— 5493* 

— 5539, 

— 5755, f* 127» 

— 0693. 


17319* 

21315, 


Cbarte d 1 Edouard II (22 septembre 1308) confirmant les 
libertas concedtfes par ses predecesseurs aux Hospita¬ 
liers. Copie, eomm. du xiv e s* 

Charte d 1 Henri III (20 juin 1253) concernant les privi Rges 
de FOrdre* Copie, fin du xiii° s. 

Excerpta ex registris chartarum monasterii Hospitalis S* 
Johannis Jerusalem in Anglia* Copies,xvn* s* 
Registrum chartarum domus sive Hospitalis S, Johannis 
Jerusalem in Anglia, de terris ad firmam dimissis, ab 
anno 1503 ad annum 1526* Parch*, 297 f. gr, in-fol* 
Divers documents sur FOrdre, particulteremcnt; 1° Char¬ 
tes pour lesTempIiers de Wilburgham et Carleton (f, 23- 
28); 2®* Registrum chartarum fratrum domus Hospitalis 
Jerusalem de terris m Chipenham, Asheley et Silverley, 
et de eamndem redditibus, libertatibus, etc» (f, 29-148)* 
Parch*, 230 f*, comm* du xv e s. 

Registrum munimentorum et evidentiarum camerarum, 
preeeptoriarum, placearum et locorum prioratus Hospi¬ 
talis S. Johannis Jerusalem in Anglia, inceptum anno 
Domini 1442 et tempore fratris Roberti Botill, prioris 
dicti Hospitalis anno secundo. Ms, In-fol., 467 f dat6 
de 1447, 

Parch., 129 f* Regula et Statuta fratrum Hospitalis, xiv c 
siecle. Manuscnt brulden partie ct tres abime; les Sta¬ 
tuis (f, 50-103) et les Egards (f* 104429) subsistent 
presque en entier. 

Collectio instructionum, narrationum etlitcrarum a magi¬ 
stris Ilospitalariorum et ad ipsos scriptarum de negotiis 
ordinis, ab anno 1510 ad 1539* RecueiI de 05 pieees 
originales sur papier. 

Nominat ion de Jean Langstrothir, prieur de PHopital en 
Angleterre, comme trdsorier de TEcbiquier, 1469* 
Copie de Th* Madox, xviP s*, d’apres le Hecord Office* 
Copie imprimde (ddbut du xvm 0 s*) d’une charte du prieur 
cFAngfeterre, relative a la chapelle de Swerling, 1189* 
Rental et comptes du sherif pour les maisons de FHdpi- 
tal a Sutton at Hone et a Temple Dartford, dans les dix 
premieres arinees dTIenri VIII, 1509-1519, Originaux, 
parch, et papier, 132 f. 

Id., 3 boites contenant 143 rouleaux, 1353-1610, 
Posscssions de Ia commanderie de Mount S* John au comtd 
de Northumberland, juillet 1614* Copie contemporaine. 
Confirmat ion d r une donat ion faite aux Hospitaliers de 
Binmore d’une charruee de terre a Mawerthin Wood, 
pres de Leominster (comU dllereford), sous Richard I, 
1189-99 (p, 28, copie du xvin e s*); privileges accordcs 
aux Hospitaliers dans le pays deGallcs (sud) par Edouard 
II et III, coiifirmation royale du 18 juillet 1383 (p. 31, 
copie du xvi ii e s*), 

Extraitsde bulles pontificales concernant Pllopital, 1378- 
1485 (f. 1-19 et 39) ; valeur des re venus des prieur^s et 
commanderies, xv c s* (f* 20)* Pap*, xv° s., in-4°* 
Possessions de FOrdre de FFIopital en Angleterre, d'apres 


u 









— CLxn — 


Ms. Addit, 22554, 


_ 23098, f. 268-70. 

— 27938. 

Ms* Harley 785, f. 83-6. 


858, f. 100. 


1616 , 

2101, f. 230 ft. 


3345. 


6602-3. 


— 6748. 

Ms* Lansdowne, 200 

— 947* 

Chart. iV Harley, 43 C. 28. 

— 43 C. 48. 

— 43 I, 38, 

— 44 E, 21. 

— 44 E 22. 

— 44 E. 23-48* 

— 45 B. 4. 

— 48 B. 18. 

— 52 E. 11. 

— 53 C. 42-3. 

— 53 D. 41. 

— 58 G. 35, 


le role de 1540-1 (f* 50) ; anciennes commanderies de 
celui-ci en Angleterre, 1540-3 (f. 59). Copies du xix c s. 

La regia de los ca valler os llospitaleres dei orden de S. 
Juan Baptista, 1492 (redaction de P. dWubnsson), Pap. 
in-fol,j 165 f., en espagnol. 

Papiers relatifs i» la con fi scati on des biens de PHopital, 
1693, en fran^ais. 

Statuta Hospitalis S. J oh annis de Hierusalem {redaction 
de CL de la Sengle), Pap., in-4°, 80 f., 1574. 

Sentencc rendue par les officiers de justiee d^douard, 
prince dc Gallas, fils d J Edouard 111, contre le prieur 
et les freres dc PHopital cn Angleterre, mi Heu du xiv e 
s. Copie de la fin du xvi° s. 

Copie des privileges et franchisesaccordes aux Hospitaliers 
d'Angleterre par Edouard II, vidimus des chartes 
cPHcnri lil des 20 et 23 juin 1252, des confirmations 
d'Edouard I du 8 juin 1280 et d’Edouard II du 22 sep¬ 
te ml> re 1308. Copie de la fin du xv" s. 

Registre de chartes de PHopital S. Croix a Winchester* 
Parch., pet. in-8°, fin clu xiv* s., 128 p. (ancienne pagi- 
nat ion), ct 68 p. (nouvelle pagination). 

Copies dc chartes concernant PHopital : deux lcttrcs et 
une ddclaration relatives aux propri^tes de POrdre a 
Chestcr sous Ile mi VIII, 1509-47 (f. 170); deux conces- 
sions a Chester, 1477-8 (f. 205 b ); et une concession 
par Jean de Lacy, connetable de Chester, vers 1179 
(f, 230). Copies du xvn° s* 

Statuta ordinis domus Hospitalis Jerusalem, facta auspiciis 
ct jussu Claudii de Ia Sengle, ejusdem ordinis magistri. 
Pap., 488 f., 1561. 

Excerpta ex registro antiquo membranaceo, inter cimelia 
domini ducis Portlandue locum sibi vindicante, A. D, 
1739, cui titulus: Kalendarium omnium cartarum et 
munimentorum de Godesfeld, Eadeslegh, Rughenham, 
et omnium aliorum maner iorum ad dictum manerium 
de Godesfeld pertinentium in comitatu Southhampton, 
revocatum per Will- Hullcs, fratrem Hospitalis S. Johan- 
nisin Jerusalem in Angliaet preceptorem de Radeslegh, 
anno regis Richardi II post conquestum 21, 1397-8. 
Deux vol., xviii 0 s. 

Copies de chartes tir^es du Record OIlice; trois d 7 entre 
elles, emances de Henri II, Riehard I et Ilenri III, 
concernent PHopital (f. 3 b 9 10 b , 20 £), 

Registrum cartarum prioratus Hospitalis S. Johannis 
Jerusalem de anno 1492 usque ad 1500, tempore fratris 
Johannis Kendal, prioris dicti Hospitalis. Parch., in-fol., 
77 f., xvi° s. 

Extraits du maiiuscrit Cotton, Claud. E, VI* 

Riehard l confirme la donation dc S, Croix de Winchester 
a PHopital, 16 septembre 1189. 

Lettre d Edouard, fils du roi Ilenri III, relative a un 
paiement d’argent garanti par PHopital, 6 avril 1272. 

Accord entre lMveque dc Winchester ct Ic grand maStre 
de PHopital pour S. Croix dc Winchester, 10 avril 1185. 

Robcrt le Tresorier, prieur dWngleterre, concede a Ro- 
bert, fils d*Yeo dc Wicham, des terres a Wicham, 
comte dc Lincoln, 1205* 

Charte de R, de Ver, prieur d'Angleterre, relative a une 
obligation pecuniaire dJEdouard, fils d'Ilenri III, 1272. 

Chartes concernant PHopital, 1487*1544. 

Concession de terres aux Hospitaliers a Kniveton, comte 
de Derby, xiu® s. 

Don de terres a POrdre a Chyppenham, comte de Cam- 
bridge, xm e s. 

Concession deterres aux Hospitaliers a Walnisgate, comte 
de Lincoln, et a Ketlesby, fin du xin e s* 

Donation par Guillaume Ululet et confirmat ion par Ma- 
thilde, mere de Guillaume, deterres a Nettleton, comte 
de Lincoln, en faveur de PHopital, 

Vente u rente au prieur d’Angleterre de terres a Ashley 
et a Silverlev, comte de Cambridge, 1303, 

Petition au parlement de Philippe Darey pour faire valoir 
ses droits aux manoirs de Templehurst et Temple 
Ncwsom, qui avaient et4 concedes par Thomas Larcher, 
grand prieur dWngleterre, a Jean Darey, grand-pere 
du petitionnaire, 1380. 












GLXIII — 


77 F, 59. 


79 F. 31. 

80 F. 25. 


Chartes de Cotton, IV, (i. 


VII, 5. 


XXI, 15. 


— XXVII, 194. 

Chart. Addit. 811. 

— 13932. 

— 15521. 

— 1058(3. 

— 16677. 

— 19816. 

Roles d’Har!ey, D, 36. 

— I, 13. 

% 

— Y, 22, 

— Y, 23, 
Cliart. de Sloane, XXII, 24, 


XXXI, 10, 
XXXI, 13* 

XXXI, 14. 
XXXI, 15, 


Acte relatif a Great S. John *s Wood (comt4 de Middlesex, 
par, Marylebone), qui avait cone£d£ par la rei ne 
Elisabeth, le 1 ftvrier 1572, a Edmond Downnige de 
Londres, 20 juin 1572 (orig, scelle). 

Acte relatif a des biens ii Sibsey, comte de Lincoln, et 
dans les comtes d*Essex et de S orner set, anciennes 
possessions de POrdre conc&dees a Edmond Downnige 
de Londres, 12 mai 1572, 

Jean Tannworth retrocede a Allen King des biens et des 
terres a Edmondsey, comte de Lincoln, a Waltham 
Holy Cross, comte cPEssex, et a Paddington, comt4 de 
Middlesex, qui provenaient de POrdre, 25 d£c. 1565. 

Role contenant : copie d un acte de Giffard, seigneur 
de Beresfeld, donnant au prieurd des SS. Jean et Renoit 
d’Oxford des terres a Oxford, qu*il tenait de divers, 
notamment de Guillaume de Hanuil, prieur de PHopital 
en Angleterre, [xm e s,], 2 trans eri ptions; copie de 
la concession de ees terres par Guillaume de Hanuil 
a Giffard, 1284; copie d une charte relative a la meme 
fondation, meme £poque. 

Alam, prieur de PHopital en Angleterre, donne a rente 
a Guillaume le Paumier de Withacre des terres a Hurley, 
coniti de Berks, septembre 1199, 

Guillaume, 4veque de Londres, confirme aux Hospitaliers 
la possession de PdgliseN, D, de Dunmow, comte d’Es- 
sex, et de diverse s autres eglises, 13janvier 1221, 

Roger de Musgrave concede a Thomas de Ileppescotes 
des terres it Wotton, comt£ de Northiimbcrland, a lex* 
ception de cellcs qiPil tient du prieur de PHopital en 
Angleterre (regne cTEdouard I, 1272-1307), 

Concession de terre a Great Weldon, comte de Northam- 
pton, 29 octobre 1455, 

Garmer de Naplousc, prieur d’Angleterre, aeense des 
terres a Linacra, 1189, 

Thierry de Nussa, prieur d’Angleterre, concede a Ilenri 
de Berbald le droit de nominer un des chapelains de 
la chapelle N,-D, de Berbald, 1237-8. 

Concession a Tyrssale, xiji* s. 

Concession a Podesay, xiu ft s. 

Roger de Molbrai et sa mere donnent a PHopital une 
rente an nue Ile d*un mare d’argent, [1148], 

Compte des baillis royaux dans P£vech6 de Dunelni, 
1551-2. 26 peaux de parch, Comprend (peaux 5 6-6) 
le compte de la commanderie de Mount S. John, comt£ 
de Durham. 

Etat des manoirs et terres confisques par Henri VIII, 
et des rentes dues a la couronne. Papier, 46 f. environ, 
xvi* s. Comprend pour PHopital: Winchester, Milford, 
Southampton, Broughton, Houghton, Hampoole, 
Romsey. 

Compte des biens de POrdre a South Witham, membre de 
Teinple Brewer, coniti de Lincoln, Parch., vers 1551. 

Meme compte pour S. JohiPs Woods, comt6 dc Middlesex, 
pour la periode dc 1558 a 1568, 

Accord entre Guillaume de Newbottle et Hugues de 
Loterington, relati vernent au service dti par ce dernier 
au prieur de PHopital, a cause du manoir de Hetthe- 
rington, comt£ de Northampton, et de 1’dglise de 
Guilsborough, comte de Northampton, 1278 (orig.). 

Registre de francs-pleiges tenus k Dyngley, comte de 
Northampton, par le prieur d 1 Angleterre et Henri Hal- 
ley, precepteur de Dyngley, 18 mars 1482 (fragments). 

Procedures par la couronne « de quo warranto 1 » contre 
le prieur de POrdre en Angleterre (biens de PHopital 
au comte de Northampton sous Edouard III). Rouleau, 
copie conternporaine, xiv e s. 

Id,, copie officielle contemporaine, 

Rapport des sherifs des comtes de Northampton, Devon, 
Nottingham» Derby, Redford, Bucks et Middlesex, 
sur les biens tenus par le prieur de POrdre en Angle¬ 
terre en 1328, etc. Deux rouleaux, copie contemporaine. 


1. Les procedures « de quo warranto » 


soni eonservees au Public Record Office (Assise rolls, serie 


i)- 










— CLX1V — 


Chart. de Campbell, 


Chart, cie Lansdowne, 


Chart. de Topham, 


XXXII, 7. 

XXXII, 15. 
XXXII, 25. 

XXXII, 27. 
XIV, 25. 

XIV, 29. 

679. 

14. 

16. 

55. 


Le erand maitre de FHopital nomine sir Gilles Russei 
a la commanderie de Dinglev, comte de Northampton, 8 
jtiin 1523. 

Vidimus de divers privileges apostoliques concades a 
rOrdre par diflferents papes, xvi° s,, en anglais. 

C onces sion par Thierry de Ntis&a, prieur de FHopital en 
Angleterre, d un fief de chevalier a Cleuydon (avant 
1237, orig., scell£). 

Vidimus de divers privileges apostoliques, conc6d6s a 
FOrdre par diflferents papes. Orig., xv* s. en anglais. 

Jcan Pavely, prieur d'Angleterre, acense a Thomas Hehveys 
des terres a Syndale et a Woodhouse, pres de Nor- 
manton, comte dYork; Ia rcnte sera payec au eoni- 
niandeur de Xewland, 1357 (orig.). 

Vidimus, par Ilenri VIII, de lettres de Richard II, Edouard 
I, II, III et IV, confirmant les privileges de FOrdre en 
Angleterre, et citees pour soutenir les droits cFHum- 
phrey Newtori au cc thol » et au « waifT » comme 
tenancierde rilopital, i aout 1527(copie, xvi e s.). 

Robert de Querceto, 6veque dc Lincoln, concede, a la 
requete de Gautier, prieur dc FHopital en Angleterre, 
a FHdpital S* Croix de Winchester Feglise de Win- 
teneia, comte d’Oxford, 1162 (orig.), 

Robert de Burun donne aux Ilospitaliers la ville d’Ossm- 
gton, xhi c s. (orig. scelio.), 

GeofFroy Lute rei donne au prieur de FHopital en Angle¬ 
terre le droit dc pature dans un enclos, pres (Flloton- 
Paynel, comte dlork, 2 juillet 1261 (orig. scelle,). 

Mandement du roi d’ Angleterre a ses oIRciers de justice, 
relatif au proces pendant entre les Ilospitaliers et 
autres, a Foceasion de terres sises a Market Harbo- 
rough, comte de Leicester, 16 juillet 1313 (orig,). 


Si les archives du grand prieure d’Angleterre sont, ou a peu pres, perdues, il 
nous reste Ia possibilite de suppleer, en partie du utoins, a leur absence, gruce ii 
une souree d’informations d'un ordre different. Nous voulons parier des archives 
de la couronne d’Angleterre {Public record Office ), dont les di verses series sont 5 
consulter et permettent de determiner les rapports des Ilospitaliers avec les sou- 
verains de ce pays. Cestgrace h elles, bien plus qu’aux quclques pieces et manus- 
crils que nous venons d’enumerer, qu’il est possible de reconstituer les principales 
phases de l’histoire des Ilospitaliers Anglais. 

Dans ce depot, les archives de la Chancellerie {Chancery), c ! est-a-dire l’enre- 
gistrement des actes royaux*, forment diverses series. Suivant leur objet ouleur 
forme, les documents enregistres prenaient place dans telle ou telle categorie des 
roles. Les Norman Rolls comprenaient les lettres des rois pour 1’administration de 
leurs domaiues en Norniandie (20 roles, de Jean 1 a i lenri V de Lancastre, xm e -xv e s.), 
les Gascon Rolls celles qui concernaient 1’Aquitaine (145 roles, de Ilenri III a 
Edouard IV, xin e -xv e s.). Dans les FrenchRoUs (160roles, de Ilenri III aEdouard IV, 
xm e -xv e s.) figurent les actes passes en France ou relatifs & la France, pendant les 
annees ou FAngleterre avait la possession effective d’une partio de ce royaume. Les 
Roman Rolls sont specialement consacres aux rapports entre les eours de Rome et 
d’Angleterre (1305-1357)*. Quant aux Patent Rolls (1201-1603), aux Close Rolls 
(xm e -xvn e s.), et aux Charter Rolls (xn e -xvi e s.), iis contiennentles documents rendus 
sous forme de lettres patentes, de lettres closes et de chartes. Dans les Miscella- 
neous Rolls ont ete reunies des pieces de nature tres differente, le residu des autres 
divisions, depuis le commencement du xm e sieclc jusqu’en 1062. Enfin, sous le nom 
d 'Early Ckancery Rolls, on a recemment classe un certain nombre des roles les 


1. En Angleterre, on les enrShit^ cest-a-dirc on 
ies transcrivait sur des rouleaux de pkrchemm, au 
lieu de les enregistrer . 

2, Les Abnam Rolls ? relatifsaux negocialions entre 


1 Angleterre, FAllemagne et les Flandres (1298-1460), 
contiennent des documents surla Flandre, la Lomune 
et Ia Rourgogne, et peuvent peuLelre fournir pour les 
Ilospitaliers quelques documents. 









GLXV — 


plus anciens. Le dt5pouillement de ees series, facilite pour plusieurs d’entre elles 
par des repertoires imprimes ou manuserits, et par des Lextes publies in-extenso 
pour quelques regnes 1 2 , donne, en ce qui concerne FHopitalen Auglctcrre, des resul- 
tats importants. 

II n’est pas douteux que les parchemins isoles, au nombre de plusieurs cen- 
taines de mille (lettres ou rnemoires adresses aux rois, papiers confisques, bulles 
pontificales, procederes, titresde proprietd, etc.), peuvent egalement renfermer des 
docuinents sur 1’Ordre. Peut-etre trouverait-on la des fragments de 1’archive prieu- 
rule; malheureusement ce fonds est encore a 1’etat de classement, et on ne sait 
quelles surprises il nous reserve*. 

Les archives de 1’Echiquier, cour financifere, sont divisees en plusieurs fonds 
arbitraireinent constitues ; elles renferment tous les documents d’ordre flnancier, 
et comme presque toutes les decisions royales se traduisaient par une depense ou 
une recette, ceux-ei concernent souveut des matieres qu’on ne s’attend pas a ren- 
contrer dans cette partie du depot. Ce n’est pas ici le Iieu d’enumerer les diverses 
series de 1’Ecbiquier; il suflit de signaler aux erudits cette mine a laquelle iis ne 
peuvent se dispenser de recourir 3 * . 

Quant au Statepaper office, il contient les papiers d’Etat pour la periode mo¬ 
derne ; mnis ceux des regnes d’Henri VIII, d’Edouard \ I et de Marie sont lesseuls 
qui puissent nous interesser, parce qu’ils sont anterieursa la suppression de 1’Ordre 
en Angleterre*. Plus tard, il est vrai, les chevaliers de Malte figurent souvent encore 
dans ces series, d’une fagon aecessoire, a 1’occasion du mouvement diplomatique 
qui devient tres actif a partir du milieu du xvi e siecle; mais on n’y trouverait rien 
qui {'iit special au grand prieure d’Angieterre. 


GRAND PRIEURE d’|RLANDE. 


L’Ordre s’etablit en Irlande au lendemain de la conqudte deTile paries Anglais, 
et sa premiere maison futle prieure de Kilmainhain, pres de Dublin, qu’il dut h. la 
liberalite de Gilbertde Clare, comte de Pembroke, en 117i 5 . 11 fit dans ce pays des 
progres assez rapides pour que la creation d’un prieure special pour 1'Irlande fut 
reconnue necessaire. A quelle epoque eut-elle Iieu ? La date precise est assez difficile 
a determiner, mais elle se place approximativement au milieu du xm e siecle 6 . 


1. Pour lout ce qui concerne forganisation du 
liecord Office, les repertoires et les textes editas, con¬ 
sultes Gh.-V. Langlois et il. Stem, Les Archives de 
rhisloire de France. Paris, 1891, in-8°, p. 711-34. 

2. Gitons ici le catalogue des anciens actes (A des¬ 
criptive catalogue of anclent decds, t, I, Londres, 
1890, in-8°), qui n^nalyse qu'une infime partie de ce 
fonds. Il contient le somniaire de plusieurs actes rela* 
tifs a THopital, dont la presence dans ces series ne 
pouvait etre prcvuc. 

3. On trouvera, par exemple, dans les archives de 
rEchiquier,« Treasury of receipt, Rageman bag »(boite 
152, nM 1), et « Ghapter House, Comily bags », London 
et Middlesex {boite 16 a), quatre copies, de la fin du 
xm® siecle, d^un acte d'Edouard I, du 8 juin 1280, 
confirmant aux Hospitaliers les privileges que son perc 

Henri 111 leur avait concedes par des actes des 20 
et 23 juin 1253. Dans « Treasury of reeeipt, Miscella¬ 

nea II (Edouard II et III) » figure une piece de 1307-8 

concernant les recelles faites par le tresorier dePEchi- 


qnier sur les Templiers. Toutes les series peuvent 
fournir des documents, notamment les Minister*s 
accounts, V Aagmentation office, etc. 

4. On a, pourguider les recherches, les publications 
suivantes: J t S. Brewer et J. Gairdner, Calendar of 
letters and papers, foreign and domestic y of Ihe reign 
of Henri V/II, 1509-38, 13 voL in-8 (London, 1862- 
92). — R. Lemon, Calendar of state papers, domestic 
series f o fthe reigmof Edward V /, Mary and EIisa helh, 
1547-80, t vol. in-8° (Londres, 1856), — W. B. Turn- 
bull, Calendar of state papers, foreign series, of the 
reign of Edward V7, 1547-53, 1 vol. in-8* (Londres, 
1861). Le meme, Calendar of state papers y foreign 
series } of the reign of Mary, 1553-8, 1 vol, in-8 0 
(Londres, 1861), 

5. The English or sixth Langae, p. 5. 

6. Nous trouvons, des 1216, la mention d*un prieur 
dTrlande; mais ce n"est que le 14 juillet 1253 que ce 
dignitaire fi gure dans les actes avec son nam, Maurice 
FiU-Gcrald. Apres lui, ies titulaires sont Henri, en 













— CLXVI — 


Les possessions de 1’HdpitaI en Irlande comprenaient, eu 1212, cent q tiaran te- 
deux eglises, benefices, chateaux, terres, fiefs et domaines'; elles formerent par la 
suite 23 commanderies, dont uue comnianderie magistrale, reparties comme suit* : 

Comt6 de Wexford : commanderie de S. Jean et S. Brigitte de Wexford, fondee par Guilluume !e 
Marechal, comte de Pembroke; commanderie de Kilcloghan ('1'emple), instituee par 0’ More; comman¬ 
derie de Ballyhack, d^pendance de la prectidente. 

ComW de Dublin : graml prieure de Kilmainham, fondd par Richard Strongbow, comte de Pem¬ 
broke, vers 1174 J ; maison de Clontarf (Temple); peut-etre aussi les Teinpliers occuperent-ils le prieure 
du S. Sepulcre, dans un des faubourgs de Dublin. 

Comte de Kildare : commanderie de Kilbegs; commanderie de Kilhill, fondee au miiieu du xni" 
siecle, par Maurice Fitz-G^rald, prieur d’Irlande; commanderie de Tuliy, dont la creation semble se 
placer vers Ia meme epoque. 

Comte de Carlow : commanderie de Killarge (Temple), instituee, sous le regne de Jean sans Terre, 
par Gilbert de Borard. 

Comte cTEast Meath : commanderies de Kilmainhambeg, fondee, sous le regne de Richard I, par 
Cautier de Lacy, seigneur de Meath, et de Kilmainham Wood, fondee au xui J sifecle par la famille 
Preston, 

Comt^ de Louth : eommanderie de Kilsaran (Temple), dont la fondatrice fut Marguerite de Lacy, 
xn* siecle. 

Comte de Down : commanderie de Castle Buy (ou Johnstown); elle remonte auxn' siecle (Temple), 
et lut cr^ee par Hugues de Lacy. 

Comte de Waterford r commanderie de Kilbarry (Temple), fondee au xu' siecle, et de Killurc, insti¬ 
tute a la meme tpoque; commanderie de Crooke, dont le fcndateur fut le baron de Curraghmor, xni' 
sitcle; commanderie de Rhincrew (probablement Temple). 

Comte de Cork: commanderie de Cork (Temple) et de Mourne (Temple), ttabiie, sous le regne du 
roi Jean, par Alexandre de S. Htlene. 

Comtt de Limerick : THopital d’Any, institue, sous le regne du roi Jean, par Geoffroy de Mariscis; 
ce personnage est connu comme gouverneur dTrlande eu 1215. 

Comtt de Tipperari : commanderie de Clonaul (Temple). 

Comtt de Galway; commanderie de Kinalekin, fondee au xm° siecle par O’ Flaherty. 

Comttde Sligo : commanderie de Teach-Temple (Temple-House), institute sous le regne d’IIenri III. 

Le sort de TOrdre fut le meme en Irlande qu’en Angleterre; il disparut au 
xvi e siecle. Quant aux archives du prieure d’Irlande, toutes les les rechercbes faites 
pour les retrouver sont restees infructueuses, et elles semblent irremediablement 
perdues*. 


VIII. — LANGUE DALLEMAGNE. 


Bien qua partir du miiieu du xn e siecle THopital possedat dans les pays Alie¬ 
ni ands, au sens moderne du mot, des possessions qui s’accrurent rapidement, ce 


1260, et Guillaume Fi tz-Roger, de 1274 a 1296 au 
moins* Plus tard, nous connaissonsTexistence deGuil- 
iaume de Ross en 1301 (J. T. Gilbert, Histor. and 
munic. doc. of Ireland, Londres, 1870, in-8“, 218; 
— Cale ndar of docti menis rel&ting to Ireland, Lon¬ 
dres, 1875 et annees suivantes, I, n° 675 ; II, n oa 
238 et 1049; IV, n°‘ 289 et 826)* 

1* Le 20 juillet 1212, Innocent III confirme, en les 
enumerant, les biens de TOrdre en Irlande, par la bulie 
* Cum a nobis » (Migne, Patr . laL, GCXVI, coL646). 

2. Les details qui suivent sont empruntes k Mervyn 
Arehdall (Monasticon Hihernicum, Londres, 1786, 
in«4 q ), qui donne sur les etablissements de TOrdre en 
Irlande des renseignemenls prccieux, quoique tres 


sujets a caution, 

3- La fondation de Kilmainham est indiquee a 
1 oceasion d T une contestation survenue entre THopital 
et la ville de Dublin, contestati on terminee par un 
accord en 1261 (J. T. Gilbert^ Histor. and munic* doc. 
of Ireland t 495), Les historiens d*Irlande ont, a tort, 
place a Kilmainham une commanderie de Templiers; 
Tensemble des documents que nous avons examinas 
ne permet aucun doute sur ce point, ei il semble 
eertain que Kilmainham adetout temps appartenu aux 
Hospitaliora, 

4. Signa lons cependant une epave de ces archives ; 
c est un « Registrum feofTamentorum et corrodiorum 
diversis per priorem [Rogerium Outkwe] et fratres 








— CLXVII — 


n’est qu’un siecle plus tard, en 1230, que le grand prieure d’AIlemagne fut ofiicielle- 
ment constitue par Ia creation d’un grand prieur. En 1422, les Ilospitaliers Allemands 
firent reconnaitre leur Langue comme Fune des sept de 1’Ordre, avec les honneurs et 
les cliarges que cette recomiaissance entrainait, tant a Rhodes que pour Ia garde du 
ch&teau S. Pierre sur Ia cote d’Asie Mineure 1 ; quelques annees plus tard, en 1428, 
le titre de grand bailli fut attribue ii Ia nouvelle Langue, et le titulairede cette dignite 
fut toujoursle plus ancien chevalier du grand prieure d’Allemagne, En 1548, le grand 
bailli Schilling de Gannstadt obtint de Charles-Quint que lui et ses suceesseurs 
fussent eleves au rang de princes de 1’Empire, et portassent le titre de princes de 
Ileitersheim, du nom du siege du grand prieure. 

La Langue d’Allemagne se composait: 1“ du grand prieure d’Allemagne ou 
d’Heitersheim ; 2° du grand prieure de Boli 3 me; 3° du grand prieure de llongrie; 
4° du bailliage de Sonnenbourg ou de Brandebourg; 5° du grand prieure de Dueie ; 
et 0" du grand prieure de Pologne, qui fut, pendant quelque temps, uni i\ cette 
Langue, a la fin du xvm e siecle. 

La Reformo porta a la Langue d’Allemagne un coup terrible ; elle en detacba le 
bailliage de Sonnenbourg, et bouleversa le grand prieure d’Heitersheim. Les guerres 
dont 1’Allemagne fut le theatre au xvn e siecle, et les divers traites de paix qui les 
terminarent, amenerent dans la constitution des Etats Allemands de profondes 
secousses, dont les biens de 1’Ordre subirent le contre-coup. 11 en fut de meme h 
1’epoque des campagnes de la Republique et de Napoleon I ; les grands prieure 
d’Allemagne firent des efforts desesperes pour sauver leurs droits et leurs 
possessions, mais leur voix ne fut pas ecoutee ; Ia Ligue du Rhin (1806) mit fin a leur 
autorite, et consumma le demembrement des commanderies Allemandes, 


GRAND PRIEURE d’ALLEMAGNE OU DE HEITERSHEIM. 


II s’etendait sur la Suisse, 1’Alsace, les Pays-Bas Hollandais et sur toute 1’Alle- 
magne du Nord-Ouest, du Centre et du Sud, et comprenait, ala fin du xvm e siecle, 
une trentaine de commanderies, divisees en prieurcs de Haute et Basse Allemagne. 
En voici la liste : 


Chambres magistrales : 

Neuenbourg 2 -Steinerstadt 3 ,Fribourg t - 
Wendlingen r \ Haimbach e - Mosbach 7 , 
Krenzingen s -Bubikon *. 
Commanderies r 

Basse-Allemagne : Arnheim 10 - Nime- 


gue u , Lage 11 - Herford 11 , Hasselt 14 , 
Herrenstrunden io , Klein odi ingen , 
Munster 1 ®- Steinfurt IT , Treves 1 ®, Ade- 
liau™, Huningue Wesel 22 - 

Borken 23 , 

Haute-AUemagne : Bule 24 - RheinfeI- 


Hospitalis S, Johannis Baptis te de Kilmainham comi¬ 
tatus Dublitiensis, 1325-1339, concessorum ». Ce 
re pistre eontient des addit io ns de 1341 a 1349; il 
appartenait au duc de Chandos, Vendu a la vente de 
celui-ci (1746-7) a Rawlinson, il est entre avec les 
collections de ce dernier a la Bibliotheque BodMienne 
dOxford (Rawlinson, B, n° 501), 

1. Malle, Arch, de 1’Ordre, Heq . bulL mag. f XXXl r 
f, 126. 

2. Grand-duche de Rade, bailliage Mulheim, 

3. ld M id. 

4. Id., chef-lieu du cercie du Rhin supt^rieur. 

5. Id,, cercie du Rhin superieur, baill. Fribourg, 

6* Hesse, Electorale, cercie Fulda, 

7, Hesse-Na&sau,gouv,Wiesbaden, presde Riebrich. 

8, Grand-duche de Bade, baill, Bondorf, 

9, Suisse, eant. Zurich, cercie Hinweil. 


10. Pays-Ras, prov. de Gueldre. 

IL Pays-Bas, prov. de Gueldre, 

12. Hanovre, ress. Qsnabruck, cercie Lingen. 

13. Westphalie, chef-lieu de cercie, 

14. Prov, Rhenane, gouv. Dusseldorf, cercie C16ve, 

15. Prov, Rhenane, cercie Mulheim, par, Her- 
kenrath. 

16. Westphalie, chef-lieu de cercie, 

17. Westphalie, chef-lieu de cercie. 

18. Prov, Rhenane, chef-lieu de cercie, 

19. Prov, Rhenane, chef-lieu de cercie, 

20. Ancicn dep, du Haut-Rhin, arr. Mulhouse, 
chef-lieu de eant, 

2L Vieux-Brisach, Bade, cercie Fribourg. 

22. Prov, Rhenane, chef-lieu de cercie. 

23. Westphalie, chef-lieu de cercie, 

24. Suisse, chef-lieu de eant* 










— GLXYIII — 


den % BruchsaH-Kromveissembourg\ 
Francfort sur le Mein 4 - Mosbach 5 , 
Hemmendorf 6 - Rexingen 7 , Hohen- 
rain 8 -Reiden’* Leuggern W -Klingau ”, 
Buchsee 12 * Maycnce-Nicdcr Weisel 14 , 
Robrdorf 1S - Datzingcn L6 , Rothen - 
bourg 17 , Reicharlsroth 1B , Roftweil 19 , 
Schleusingen "-Weissensee 31 , Hali (en 
Sonabo) 22 -Affaltrach a3 , Soultz 24 -Col- 
mar K , MuLhouse^-Friessen ”, Tobel 28 , 


Villingcn 29 , Wurtzbourg **. 
Commanderies de chapelains conventuels : 

Bmse-Altemagne: Aix-la-ChapeUe n - 
Mechelen a \ Ratisbonne 38 - AltmiihU 
miinster at » Weissenroth - Kronen - 
bourg *, Cologne 36 , Niedeggen 37 - 
Kuringen. 

Haute - Alie magne : Fribourg en 
Suisse Sobernhcim 39 - Hangen w , 
Strasbourg 4i -Schelestadt M , Worms w t 


La paixde Luneville (9 fevrier 1801) enleva a Ia Langue cTAllemagne ses posses- 
sions tl’AIsace et de Lorraine. Elie perdit egalement ses biens du Brisgau, pour 
lesquels une compensation lui fut, il est vrai, accordee, consistant dans 1’abbaye de 
S. Blaise, le comte de Bondorf, les abbayes de S. Trubert, S. Pierre, Schuttern et 
Tennenbach ; mais le traite de Presbourg (26 decembre 1805) modifia a son tour cet 
etat de ehoses. Bondorf fut donne au Wurtemberg, et le Brisgau au grand duc de 
Bade qui fit occuper par ses troupes les enelaves de POrdre; la principaute cTHei- 
tersheim passa egalement, par 1’article 19 de Pacte de la Confederation du Rhin (12 
juillet 1806), sous la souverainete du grand-duc de Bade, Le roi de Baviere, enfin, 
qui s’etait declare protectcur de POrdre (28 janvier 1806), se hatnde violer les convcn- 
tions qu ii avait conclues avec lui et de le supprimer dans ses Etats (8 septembre 
1808), en secularisant les domaines au profit de Ia couronne. 

Les arcliives du grand prieure d’AlIemagne ne semblent pas avoir ete Pobjet, 
comme dans d autres prieures de POrdre, de inesures destinees a les centraliser au 
chef-lieu du grand prieure ; les fonds, en efiet, de chaque commanderie sont aujour- 
cThui disperses dans les depots des divers royaumes et duches d’Allemagne, dans 
les Arcbives de Suisse, d’ A Isaee-Lorraine et des Pays-Bas. S’il y avait eu un groupe- 
ment au siege du grand prieure, la dispersion que nous constatons aujourd’hui ne 
se serait pas produite. Si quelques depots, comme ceux de Carlsruhe, de Stuttgart 
et de Munich, conservent les fonds de plusieurs commanderies, cette reunion est 
due ii des mesures recentes prises pour concentrer dans un meuie depot les arcliives 
des commanderies appartenant a un me me Etat. Quant aux arcliives generales du 
grand prieure dPHeitersheim, elles ont passe, du moins ce qui en reste, avec celles 
des commanderies Badoises, aux Arcliives du grand-duche de Bade, ii Carlsruhe, qui 
en conservent les epaves. 

Pour etudier Phistoire du grand prieure d’Allemagne, on devra explorer 


1. Suisse, eant. Aarau, 

2* Grand-duche de Bade, chef-lieu de baill, 

3. Wissembourg, ane. d4p, du Ras-Rhin, chef-lieu 
d*arr., appelc Kron-Wissembourg a cause d T une cou¬ 
ronne de lumiere donnee par Dagoberl II a la colle giale, 

4. Hesse-Nassau, gouv, Wiesbaden. 

5. Voir p. clxyii, note 7. 

6. Wurtemberg» grand-baill* Rotlembourg. 

7. Wurtemberg» grand-baill, Horb, 

8. Suisse, eant. Lucerna, cercie Hochdorf. 

9. Suisse, eant. Lucerne, cercie Willisau. 

10. Suisse, eant, Argovie, cercie Zurzach. 

11. Suisse, eant. Argovie, cercie Zurzach, 

12. Suisse, eant, Berne, cercie Wangen, 

13. Grand-duche de IIesse, prov. Ilesse Rhenane, 
chef-lieu dc cercie. 

14. id., prov. Hesse superieure, cercie Friedberg. 

15. Wurtemberg, grand-baill. Wangen. 

16. Wurtemberg, grand-baill. Roblingen* 

17. Sur la Tauber, Baviere, chef-lieu de cercie. 

18. Baviere, Franconie centrale, paroisse. 

19. Wurtemberg, chef-lieu de grand-baill. 

20. Thuringe, gouv. Erfurt, chef-lieu de cercie. 

21. Thuringe, gouv. Erfurt, chef-lieu de cercie. 

22. Wurtemberg, cercie Jagst. 


23. Wurtemberg, cercie du Neckar, grand-baill. 
Weinsberg, 

24. Anc. dep. du Ifaut-Rhin, arr. Colmar, chef- 
lieu de eant. 

25. Id., chef-lieu. 

26. Id., chef-lieu d'arr, 

27. Id., arr. Mulhouse, eant. Hirsingen. 

28. Suisse, eant. Thurgovie, cercie Munchweilen. 

29. Grand-duche de Bade, chef-lieu de baill, 

30. Baviere, chef-lieu de cercie. 

31. Prov. Rhenane, chef-lieu dc gouv. 

32. Pays-Bas, prov «Lim bourg Hollanclais, com.Witt. 

33. Baviere, chef-lieu de cercie. 

34. Baviere, Palati nat supMeur, baill. Riedenbourg. 

35. Westphalie, gouv, Tecklenbourg, 

36. Prov. Rhenane, chef-lieu de cercie. 

37. Prov, Rhdnane, cerele Dtiren. 

38. Suisse, chef-lieu de eant. 

39. Prov. Rhenane, cercie Kreuznach, 

40. Hangenweisheim, Grand-duche de Ilesse, prov. 
Hesse Rhenane, c. Osthofen. 

41. Chef-lieu de Faoc, dep. du Ras-Rhin. 

42. Anc. dep, du Bas-Rhm, chef-lieu d arr, 

43. Grand-duchd de Hesse, prov. Ilesse Rhdnane, 
chef-lieu de cercie. 






— CLXIX — 


successi vernent les tlcpots iTAllemagne, de Suisse, d’Alsace-Lorraine et des Pays- 
Bas ; chacun d’eux fournira les fonds des commanderies situees surle territoire tles 
pays dont il a recueilli les arcliives. 

Grand-duche de rade — Les Archives du grand duche sont centralisecs a 
Carlsruhe (General Landes Archiv); elles renferinent, en ce qui concerne FHopital, 
les fonds des maisons situees en pays Badois. Lors de la seeularisation qui init le 
grand duc de Badeen possession des biens possedes par 1’Ordre dans le grand-duche 
(1808-1806), les archives d’Heitersheim ct celles des commanderies et chambres 
prieurales Badoises furent transportees aux Archives de Fribourg en Brisgau; en 
1823 et pendant les annees suivantes, quand les Archives du grand-duche furent 
reorganisees, elles furent transferees h Carlsruhe. 

Le classement des archives Badoises repose sur le principe du groupement des 
documents suivant les localites. Quand une piece ne concerne specialement aucune 
localite, elle a ete placee sous Ia rubrique du lieu, de Ia personne ou de la Corpora¬ 
tion dont elle emane. Les anciens fonds des commanderies ont donc, d’apres ce 
systeme, ete bouleverses. En outre, apres ce premier triage, les documents relati fs 
aunememe localite ont ete sous-divises par matieres, et ces matieres ont ete disposees 
alphabetiquement. C’est ainsi que les liasses ddleitersheim, parexemple, se divisent 
en : Anspriiche (droits), Begrtibnisse (sepultures), Erblehen (fiefs liereditaires), 
Erbschaffen (heritages), Fischerei (pecherie), Giilten (rentes), Kammergut (domaines), 
Kirchendienst (services ecclesiastiques), ete., ete. 

Les localites etrangeres au grand-duche (. Ausland ) n’ont pas ete soumises a 
cette seconde classificati©n. Les localites qui etaient le siege de commanderies 
(Fribourg et Villingen, par exemplej ne renferinent que les pieces ddnterSt local ou 
celles qui ne se rapportent a aucune localite. II seruit impossible, dans Fetat 
actueldes liasses, de reconstituer les anciens fonds des commanderies, si les Archives 
de Carlsruhe ne contenaient heureusement une serie d’anciens inventui res ( Reper¬ 
toria ;), a Faide desquels ce travail est sinon facile, du moins possible dans Ia plupart 
des cas. Quelques registres de copies de pieces ( Copialbucher ) fournissent la 
transcription d’un assez grand nombre de privilegcs pontificaux, royaux et impe- 
riaux en faveur de 1’Ordre. Les bulles originales des papes sontclassees iipart,dans 
une serie speciale, qui embrasse tous les documents pontificaux conserves dans 
Farehive du grand-duche. 

Le fonds de FHopital a Carlsruhe comprend donc trois seclions principales: 
inventaires, registres de copies et liasses, dont nous donnerons ici 1’inventui re 
sommaire : 

Inventaires (Repertoria). Tous les inventaires sont classes dans une s<5rie unique; ceux qui concer- 
nent FOrdre de FHopital sont les suivants ; 

N° 182. Repertorium des Johsmniter Ordens piipstlicher, kdniglichen, kaiserliehen privi- 
legien, sammt darin enthaltenden materien. Rubrichen : papstliche, privilegien 


1, Bihliograpkie. — Un assez grand nombre de 
pisces du depot de Carlsruhe sont connues par des 
ana lyses ou une publication integrate dans des recueils 
diplomatiques locaux, dont voiei les prineipaux: 
Furstembergisches Urkundenbuch, Tubingue, 1877- 
1885, 5 vol. in-fol. — Neugart. Codex diplomaticus 
Alemannim ei Burgundiae Tr&nsjurame, S. Blaise, 
1791-5,2 voL jn-4°. — FreUmrger D loces anarchiv, 
IX (Fribourg en Brisgau, 1875, in-8 0 )» — Wartmann. 
Ur hti n d e n h u ch d er A b te i Si. Gall en, Z u ri c h, 1863-93, 
4 vol. in-4 0 (en cours)* — Solothnrnisches Wocken- 
blatt fur das Jahr 1831, Soleare, 1831, in-8°. —3. 
N. Neugart. Episcopatus Constaniiensis, Fribourg, 
1803 et 1862 (ed* par Mone), 2 voL in 4°. — Schmici 


Monumenta Hohenbergica, Stuttgart, I8G2, Les 
di verses saries de la Zeitschrift fur Gesehichte des 
Oberrheins sont k parcourir entserement, notam ment le 
tomeXXIX(Carlsruhe, 1877 in-8°) qui contient (p, 129- 
63} une monographie avec pieces justificatives de la 
commanderie cTUeberlingen parRoth von Schrcckcns- 
tein, dont les ilemenls sont presque tous emprunlds a 
Ia section « Ueberlingen-Pullendorf » des Archives de 
Carlsruhe. Citons aussi Touvrage suivant: Ueber den 
Ma l tkeserord en un d se i n e g egenum rt ige n Ve rk a Un iss e 
zu Deulschland uherhaupt, und zum Breisgau insbe- 
sondere (Francfort et Leipzig, 1804, in-12°, 247 p.}, 
qui donne surla suppressi ou deFOrdre en Allemagne, 
et particulierement en Brisgau, des detnils interessants. 







GLXX — 


Jes eomthuregen, indulten, bullen, breven, besonders Absclirifen, Abdriicke und 
Abziige, xvijF s. 

N° 183* Repertorium uber Lagerbiicher und hera i ne sammtlichen Commenden, Came- 
ralhauscr und Pricster Commenden, 1798, 29? p* Les commanderies nSpertoriees 
sont les suivantes : Commanderies : Rale. Membre : Rheinfelden* — Bruchsal* 
Membre: Kronweissenburg* — Colmar, Membres : Soultz, Mulhouse. — 
Francfort sur le Mein. Membres : Mosbach, Rudi ghe im, Gellenhausen. —* Hali. 
Membre: Affaltraeh. — Hemmendorf. Membre: Rexingen, — Hohenrain. 
Membre: Reiden,-— Lagen. Membre: Herford.—■ Leuggern, Membres: Klingau 
et Rrugg. — Mayence. Membre: NiederweiseL — BasseL Membre : Dorlisheim. 
— Rohrdorf. Membre : Datzingen. — Schleusingen* Membre: Weissensee. — 
Treves. Membre: Adenau. — Huningue. Membre : Brisach. — Wesel. Membre : 
Rorken. — Commanderies des chapeiains conventuels : Aix-la-Ghapelle* Membre: 
Mechelen. — Niedeggen. Membre : Kuringen. — Ratisbnnne. Membre : Iian- 
genweisscnheim. —Rotb, pres de Yianden. 

N & 184. Verzeichniss uber die vereinigten Archive der Johanniter-und Deutsch-Ordens 
Commenden Heitersheim 1 , Freiburg, Neuenburg, Krenzingen, Villingen, Ueber- 
lingen*. Ce n’est qu’im pro]et d^inventaire, xviii°-xix e s. 

N u 185, Urkunden und scbriftliche Handlungen des Cameralhauses Freiburg, Cet inven- 
taire se refere aux dependances de la chambre prieurale de Fribourg en Brisgau, 
et concerne cgalement Bale, Bruchsal, Heitersheim, Neuenbourg, Rheinfeluen, 
Ueberlingen, Villingen et Worms, fin du xvni e s* 

N* 186. Verzeichniss der aus dem eomm* Archiv Ueberlingen ubernommenen, dem 
Generalarchiv abgesandten Urkunden (Andelshofen, Bambergen, II age na u, Hei- 
ligenholtz, Ilodingen, Hoppetzell, Lipperstreute, Fiifingen und Liigen-Ueberlin- 
gcn. C’est Finventaire des pieces versees aux Archives de Carlsruhe, le 30 avril 
1813 et en juin 1829; les documenta inventorids vont de 1200 a 1796* On y a 
joint Finventaire de pifeces concernant Bruchsal ct Worms, vcrsGes en 1828, et 
un £f Interimsrepertorium )> des Akten des deux commanderies de Fribourg (range 
par tiroirs), xvm® et debut du xtx* s, 

N* 187* Inventa!re cF Heitersheim, dYpres les droits que poss£dait Ia commanderie, xyui e s, 

N° 188. Inventaire <T Heitersheim» classe par localites. Cest Finventaire du grand prieur^; 

il comprend : 1° Heitersheim et ses membres, 12714785; 2° Chambre prieurale 
de Neuenbourg et ses membres; 3° Chambre prieurale de Krenzingen et ses 
membres; 4° Chambre prieurale de Fribourg et ses membres; 5° Commanderie 
de Bale-Eheinfelden et ses membres; 6° Commanderie de Leuggern et ses mem¬ 
bres; 7° Commanderie de Rohrdorf-Datzingen; 8° Commanderie d’UeberIingen 
et ses membres; 9° Commanderie de Villingen et ses membres; 10° Comman¬ 
derie de Wurtzbourg et ses membres* 

N° 189. Repertoire de Ia commanderie d T Ueberliugen, 1686. 

N° 190* Repertoire d^eberlingen, 1727; analyse des pieces des xm B -xviii e siecle. 

N° 191* Repertoire d^Ueberlingen, 1770* 

N° 192. Repertoire dUeberlingen, xix ft s*, 215 pages* 

N° 193* Inventaire des documents et renovations de Villingen, 1659, 132 pages, 

N° 194* Repertoire de Ia commanderie de Villingen; dfeignation des cabrei et renovations; 
repertoire des actes, xvi°-xvn° s, Le repertoire date des xvui 0 et xix* sieclcs, 

N° 195. Repertoire de Villingen, xvni e s., contenant: 1° les anciens documents devenus 
inutiles, 1308-1492; 2° les pieces relatives aux divers membres de Villingen, 
rangues par ordre alphab^tique de localites. 

Regis tres de copies (Copialbiicher). Iis sont, comme les inventaires, rang^s en une serie unique; 
ceux qui concernent FOrdre de FHopital sont les suivants : 

393 F. « Copiale privilegiorum papalium ordinis S. Johannis Baptista?. Copiale littera A», 
Pap., in-fol., 523 p., vers 1605* Les analyses de pieces, de 1183 ii 1605, sont 
dispesces par ordre alphabetique des noms des papes; le volume se termine par 
quelques copies d actes, 

393 G, « Copiale privilegiorum papalium ordinis S. Johannis Baptista?* Copiale littera 
C ». Contient : 1° fragment, range chronologiquement sous te titre de : « Copien 
deren Romischen Biibsten, Kaysern und Konigen dem ritterlichen S. Johannis 
Orden miltiglich ertheilten confirmatio nen », xvi e -xvii e s,; 2° fragment, conte nant 
cgalement des copies de bulles relatives a l Allemagne du Nord, xv e s,,pagin^ 

89-139. 

393 II* « AbschrilRen kayserlichen und koniglichen privilegien und derselben confirma- 
tionen j>. Copies dactes, de 1185 a 1617, in-fol,, ecriture des xvF-xvil 0 s,, se 
divisant comme suit: privileges des empereurs, 1185-1547; confirmations, 1274- 
1574; confirmations, 12744442; privileges, 1185-1547; copies separees, dont 
une imprimee, 1185-1617. 

393 f. « Copiale einiger Urkunden. » Ce volume de privileges eccUsiastiques pour Hei¬ 
tersheim, 1360-1753, cuntient: 14es transeriptions des pieces des xv* etxviF siecles 
relatives a des affaires eecl^siastiques de FOrdre ; 2° des analyses de bulles, brefs 
et indults, 1266-1568, d apres le « Copiale littera A. (ms, 393 F); 3° un imprimi; 


1, Grand duchd de Bade, haill. Staufeu. 


2, Grand duche de Rade, chef-lieu de bailL 










— GLXXI — 


Extractus clausularum concernentium vicarios curam animarum administrantes in 
parochiis ordinis S. Joh annis Hierosolymitani^ 1 juin 1500; 4* Id., Litte rw Pii 
papa? IV (Bulle du 22 septembre 1571, «Exposcit pastoralis officii 3 f. in-foL, 
s, I. ii. d.; 5° Id,, Breve confirmationis privilegiorum Hospitalis S. Johannis Hier¬ 
osolymitani (Bulle dlnnocent X, du 18 juillet 1048, « Universalis ecdesie regi¬ 
mini »), 4 f, in-foL, s. L n. d.; Id., Benedictus papa XIII (Bulle du 21 mars 
1725 « Militantis ecclesie regimini. »); 7° Id., Benedictus papa XIV (Bulle du 
20 decembre 1751 « Exponi nobis nuper. »), 0 f* in-fol.; 8° Id., Editto Clemente 
Argenvillieres, avvocato concisior ude y referendario delV una e de 11* altra signatura, 
e de lia santitd di nostro signor e Benedetto papa XIV , prela to domestico ed aditor e 
« Essendosi degnata », 10 mai 1753, Rome, 1753, feuille in-fol. 


Liasses, — Cette agrie est divisee en deux parties. La premiere, sous la rubrique Generalia y ren- 
ferme les documen ts d*un interet gemSral ; Ia seconde, intitulee Specialia^ est composee de picees d*un 
caractere plus speciab class^es par ordre alphabetique de localites; les dernieres liasses (94-98) de 
cette seconde partie sont consacrees aux possessions de TOrdre situees en dehors du grand-ducb^ de 
Bade [Ausland)* Voici le tableau sommaire de ces liasses* 


Generalia: 18 liasses ainsi rd parties : 

1-11* Privileges royaux, 1227-1780, 

13-14. Copies* 

15, Privileges Autrichiens et Francais, 1382- 

Speeialia: 98 liasses ainsi reparties : 

1* Ilausen, biens, 1338-56; domaines, 1357- 

1563; servage, 1607-1613; dettes, 1408 ; 
fundatioris, 1372-1375. 

2* Achkarncn, biens, 1315-1384 ; Addshau- 

sen, pres de Fribourg, Service imp6rial 
et fondations, 1297-1497 ; Altringen, 
dettes, 1534 ; Altznach (ehateau d’), 1283; 
Amaltern, rentes des biens, 1313-1363; 
Amtenhausen, fondations, 1398;Aufen, 
biens, 1334-1398. 

3-4* Augen, biens, 1299-1793; dettes, 1360- 
1685; cetis, 1394-1530* 

5-6* Bachzimmern, servage, 1341 ; Baden- 

\veiler, biens, 1459-1557; Bahlingen, 
1299-1688; Battrediten, 1453-1515; Bet- 
berg, 1470; Bickensohl, 1359-1517; 
Binzen, 1303-1527; Bonndorf, 1294; Bot- 
zingen, 1262-1443; Brisacli, 1349-1554* 

7. Brenngarten, 1313-1741* 

8. Rritzingen, 1316-1518 ; Buchenbach, 
1582-1 >30 ;Buggingen, 1279-1465 ; Daf- 
tingen, 1408; Dauchingen, 1400-1598; 
Dietenbach, 1318-1355 ; Doggingen, 
1334; Dottingen, 1265-3542. 

9. Durrhehn, 15284600, 

10. Id*, 1288-1664 

11* Id*, 1283-1700. 

12, Id,, 1283-1673; Ebenhausen, 1420. 

13, Ebenet, bailliage de Fribourg, 1401-1692; 
Efringen, 1383-1686; Efringen, 1310; 
Ehrenstetteo, 1329-1330 ; Eichstetten, 
1315-1464; Emeldiugcn, 1464 ; Emmin- 
gen, 1337-1427. 

14* Endingen, 1284-1528* 

15* Eschbach, 1418-1785* 

16* Feuerbach, code foresticr, affaires crimi- 

nelles, 1297-1505; Forchheim, bailliage 
d f Endingen, 1304* 

17-28* Fribourg, ardiives de la commanderie, 

1252-1797 ; dettes, 1319-1700; fonda¬ 
tions, 1314-1552. 

29. Geningen, 1359-1378; Goldbach, 1561, 

30-1, Griessncim, 1288-1785. 

32. Gruncrn, 1456-1458; Griiningen, 1306- 
1692* 

33. Grundltngen, 1318-1785* 

34. Id,, 1273-1782* 

35* G unter sthal, 1686; Gutnau, 1349-1589; 


1779. 

16-18. Dettes concernant di verses commande- 
ries, 1357-1631* 


36* Harii, 1304-1535; Hausen, 1253-1582; 

Hecklingen, 1465 ; Heidenhofen, 1359- 
1600* 

37-41. Heitershcim, 1271-1787* 

42* Herbolzheim, 1296-1499; Herdern, 1351- 

1692; Hochdorf, 1287, 

43. ilochstetten, 1267; Hoppetenzell, 1564; 

Hiifingen, 1361-1595; Ilugellieim, 1321- 

1457; Kandern, 1350* 

44-46* Kenzingen, 1292-1790* 

47. Kirchdorf, 1330-1416; Kirehen, 1430- 
1528. 

48. Kirriizarten, 1297-1446; Kirnachthal, 
1312; Kohlenbach, 1466; Kbndringen, 
1504-1688; Lahr, 1317-15 47 ; Laufen 
1364; Lehen, 1375. 

49. Lenzkirdi, 1315-1710* 

50. Liplingen, 1546; Lorrach, 1317; Mup- 
padi, 1412; Marbach, 1 363-1193 ; Mau- 
chen, 1260-1330; Meisenheim, 1445* 

51* Mengen, 1296-1663. 

52, Merzhausen, 1561; Monchweilen, 1628; 

Mulhouse, 1317-1391; Mullheim, 1280« 

1453; Munzingen, 1443-1618; Neidin- 
gen, 1657* 

53-55* Neuenberg, 1309-1622* 

56-59. Neuenhausen, 1328-1760. 

60* Niedereggenen, 1405-1492; Niederhau- 

sen, 1514; Niederimsingen, 1459, 1477; 
Nordstetten, 1338-1451; Oberbaldingen, 
1016; Oberbergen, 1453; Obereggenen, 
1557. 

61-63. Obereschaeh, 1292-1708. 

64. ObersdiafThausen, 1415 ; Pfohren, 1284- 
1763. 

65. Ramsberg, 1798; Hiedheim, 1345 ; Ilied- 
lingen, 1352-1794; Riegel, 1478. 

66. S. Georges, bailliage de Fribourg, 1391- 
1460; Schallstadt, 1317. 

67-69* Schlatt, bailliage de Staufen, 1220-1785. 

70-72. Schliengen, 1282-1725* 

73* Schonau, 1436; Schulterthal, 1313; 

Seefelden, 1325; Sommertshausen, 1522- 
1557; Stadenhausen, 1325 ; Staufen, 
1303-1386* 

74-76, Steinenstadt, 1228-1788* 

77, Stochach, 1501; Sulzburg, 1617; Sum- 

pohren, 1626; Sunthausen, 1388-1541; 


r. 
















— GLXXII — 


Tannenkirchj 1388-1541; Thennenbroim, 
1613; Ueberauchen, 1317; UfFhausen, 
1403; Untcrbaldingen, 1407* 

78-85. Villingen, 1257-1802. 

86. Vorstetteo, 1264-1721; Wagenstadt, 
1348-1357 ; Waldau, 1593; WaTdhausen, 
1322-1324; Waldshut, 1444; Wegel- 
bachj 1558; Weiherschloss, 1318-1323; 
Weil, bailliage de Lorrach, 1324-1432 ; 
Weiler, bailbage de Fribourg, 1314, 
1403 ; Weiler, bailbage de Villingen, 
1329-1598; Weiawiel, 1543; YVellitigen, 
pres de Weiswiel, 1308; Welschenstei- 
nach, 1313-1401. 

88-91. Wendlingen, 1261-1803. 

92. Wettelbrunn, 1323-1333 ; Wiesneck, 
1441; Wittelsbach, 1328-1721 ; Wolter- 
dingen, 1308-1000; Wyhl, 1301* 


93. Zahringen,l 345-1505; Zarten,! 327-1003. 

94* Commanderies hors da grand duche de 

Bade (Ausland): Betzingen, 1007 ; Ert, 
pres de Monch en weiler; Ebingen, 1502; 
Hausen, pres de Karpfeo, 1302; Miin- 
chhausen, 1302;Mulheim sur le Da nube, 
1635-1790, Ces localitds sont en Wur¬ 
temberg. 

95* Id* Neudingen, 1487-1790* 

96* Id. Oescbitigen, 1350; Schwenningen, 

1307-1567, Stetten, prfcs de Mtihlheim, 
1457,ThaIheimsur laTuttell, 1347-1367, 
et Tuttlingen,1445, ee Wurtemberg; Ott- 
marsheim, 1505-1610, et Uflbeim, 1291, 
en Alsnce; Thorweiler, en Suisse, 1298, 
97-8. Weigheim, 1315-1692, en Wurtemberg; 

Wessingen, 1484, dansla principaute de 
Hohenzollern. 


11 y a enfin, aux Archives de Carlsruhe, quarante liusses de pieces relativos aux 
negociations derOrdreavec 1’Empire au commencement du xix e siecle. Elles pro- 
viennent, pour la plus grande partie, des archives de la cour dejustice ( Reichskam - 
mergericht) de Wetzlar, et meritent d’§tre signalees ici. 

Citons enfm 1 a serie factice des Bulles pontificales (Select der Papsturkunden), 
qui renfcrme306 actes de 1198 a 1302*. Deces 30G pieces, 21 concernent l’Hopital 
(n os 1, 33-4, 44, 33-4, 67, 74, 141,168-9, 232, 237-61, 261 a, 264, 263 a , 270) et 1 con¬ 
cerne le Temple(n° 241). 


Royaume de Wurtemberg 1 2 , — C’est aux Archives royales de Wurtemberg u 
Stuttgart [K. Wurttcmbergisches Geheimes Haus und Staatsarchiv) qu’il faut cher- 
cher les documents concernant les commanderies Wurtembergeoises. 

La secularisation des biens de 1’Ordre de Malte donna au royaume de Wurtem¬ 
berg les commanderies de Hall-Affaltrach, d’Hemmendorf-Rexingen, de Rohrdorf- 
Dtitzingen et de Rottweil; celle de Mergentheim, qui se trouvail egalement sur le 
territoire Wurtembergeois, avait ete cedee par 1’Hopital a 1’Ordre Teutonique en 1354; 
xnais comme la confiscation s’etendit aux possessions des Teutoniques comme 5 
celles des Hospitaliers, ellefit retour a lacouronneen me me temps que les etablisse- 
ments de 1’Ordre de Malte. Le decret d’incorporation est du 19 novembre 1803, 
mais, par un arrangement particulier du 4 aout 1806, le roi Frederic de Wur¬ 
temberg laissa aux chevaliers depossedes, pendant quelques annees encore, la 
jouissance de leurs commanderies, sous la protection et la suzerainete du gouver- 
n ement royal. 

Les fonds d’archives des commanderies Wurtembergeoises, qui avaient ete 
conserves au siege ineme de chacune delles, passerent aux Archives royales de 
W'urtemberg ; la elles furent classees dans une serie speciale, a laquelle vinrent 
successivement s’adjoindre des versements faits par des particuliers et surtout, en 
1830, par la direction des Archives Badoises a Fribourg. On sait que 1’archive du 
grand prieure d’Heitersheim avait ete trausferee a Fribourg ; quand elle dut Stre de 
nouveau installee a Carlsruhe, le Wurtemberg en re<;ut une partie assez considerable, 
consistant surtout en terriers et en livres de compte [Lagerbucher); malheureuse- 
ment, le defaut d’espace obligeaa disperserla majeure partie des papiers restitues 


1. La serie sWrlte a 1302; pour les epoques poste- 
rieures, les bulles sont restees dans les fonds auxquels 
les rattaehent leur provenance ou leur objet, 

2. Bihliographie. — Quelques pieces ont ete pu- 

bliees dans le Wirlernhergisches Urkundenhuch 
(Stuttgart, 1849-89, 5 volumes in-4*>) et dans 


les Monumenta Hohenhergica , Un article de P. 
Fr, Stalin, Komthure des Johanmter-Qrdens im 
Gebiel des jetzigen K&nigreichs WQrttemberg f dans 
Archivalische Zeit&chrift, VIII (Munich, 1883, in-8°), 
106-111, resume ThisLoire des commanderies Wur- 
tembourgeoises, et donne la liste des commandeurs. 





— cLxxm — 


entre les differenta Bureaux des Domaines (Cameralamt) a la circonscription 
desquelsils se rapportaient; on ne conserva ii Stuttgart que peu de choses. 

La serie ainsi constituee fut completae par quelques documents qui faisaient 
partie des anciennes archives du Wurtemberg et concernaient les rapports de 
LOrtlre avee les cointes et ducs de Wurtemberg. Elie est elassee par commanderies, 
et dans le fonds de chacune d’elles les pieees sont rangees clironologiquement. 
L’inventaire, redige en 4867, sons le titre: Repertorium uber die Dokumente des 
Johanniter-Ordens, formedeux volumes manuserits, qui se subdivisentcomme suit: 

Priviteges pontificaux. — 4 originaux, 1187-1730; 15 copies, 1187-1753 ; 7 imprimas, 1568-1751, 

Dicis ions capitula ires , — 1 o ri ginal, 1434. 

Privileges imperiaux. — 8 originaux, 1357-1383; 21 copies, 1185-1756; 6 imprimes, 1620-1748, 

Bulles magistrales, — 24 originaux, 1434-1739; 6 copies, 1724-1797. 

Documents emanes des grands prieurs d*Allemagne x , — 10 orig., 1350-1806; 8 copies, 1417-1626. 

Statuis. — 1 exemplaire de 1584, 

Rapports de FOrdre avee le Wurtemberg, — 5 originaiix, 1730-1806, 

Commanderie de Hall-Affaltrach. — 132 originaiix, 1228-1785; 72 copies, 1264-1709; 2 recueils 
de copies de documents, xvn° et xvm“ s.; 4 regis tres, 1416-1794, 

Commanderis de H em men dorf- R exingen . — 68 originaiix, 1228-1802; 105 copies, 1276-1774 ; 
1 recueil de copies de documents, 1596; 81 registres, xvi e -xix* s, 

Commanderie de Mergentheim. — 66 originaux, 1207-1554; 12 copies, 1216-1496; I registre, 1366. 

Com mander ie de Rokrdorf-Dalzingen. — 136 originaux, 1277-1791 ; 86 copies, 1263-1780; 2 re¬ 
cueils de copies de documents, fin du xvi° s.; 70 registres, 1501-1805. 

Commanderie de Rottweil. — 72 orig,, 1280-1761; 19 copies, 1277-1762 ; 59 registres, 1699-1799, 

Commanderies hors du Wurtemberg: Bosberg, Erdlingen, Fribourg, Haimbach, Hohenrain-Reyden, 
Jungenthal, Klein-Oels, Kundorf, Mayence-Niederweisel, Ratisbonne, Altmiihlmunster, Rothen- 
bourg sur ia Tauber, Villingen. — 14 orig, 1278-1621; 3 copies, 1335-1488; 2 registres, xvin c s. 

A c6t£ de ces pieees se placent les Akten, classes en dossiers; ce sont des 
papiers modernes (correspondances, comptes, dossiers de diverses affaires) d’un 
moindre interdt historique, dont le nombre estgrand aux Archives de Stuttgart. 

Royaume de Baviere. — Les documents sur les commanderies Bavaroises sont 
conserves pour la majeuxe partie au depot de Munieh, et aecessoirement dans les 
Archives des Cercles de Baviere (Kreisarchwe) 1 2 : 

Archives royales de Baviere (Konigliches allgemeines Reichsarchiv). — 
Ce depot contient, comme celui de Stuttgart, les fonds des commanderies situees en 
Baviere ; leurs archives sont venues a Munieh lorsque le gouvernement Bavarois, au 
commencernent du xix e sieele, eut eonfisque les biens de 1’Ordre. En principe, les 
documents anterieurs a 1401 ont etecentralises a Munieh, tandis que les documents 
posterieurs a cette date sont restes dans les depots provinciaux (. Kreisarchive ) ; 
mais, en fait, presque tout ce qui concerne les commanderies Bavaroises est entre 
aux Archives de Baviere. 

Les documents concernant 1’Ordre de 1’HdpitaI sont conserves ii Munieh dans 
les salles VII et VIII; iis sont divises en deux grandes series, celle des pieees 
[Urkunden ) et celle des registres et fascicules modernes [Akten). La premiere, 
divisee en liasses, comprend 1028 pieees environ (1 179-1799); la seconde renferme 
les papiers modernes (xvi e -xvm e s.), classes sous o9 numeros. Un inventaire recent 
faci lite les recherches. Les bulles pontificales n’ont pas <5 te mises a part; elles se 


1, Quelques documents (7 pieees) ont ete tires en 
1820 des archives de LOrdre Teutonique el classes ici, 

2, Bibliogra.phie. ~ La plupart de ces documents 
sont pubh^s ou iodiques dans les Regesta sive rerum 


Boicarum autographa e regni scriniis f 13 vol, in-4*, 
Munieh, 1822-54, et dans les Monumenta Boica, cd. 
academia scientiarum MaximiL-Boica, 44 vol, in-4 y , 
Munieh, 1763-1883, 














— CLXXIV — 


trouvent dans les liasses « Ordre de S. Jean en general» el dans les liasses des diverses 
commanderies. 

Nous donnons ici le tableau sommaire des liasses : 

Ordre de S. Jean en generaL — 5 liasses, compos£es de 65 documents, 1 185-1799, eomprenani 
surtout des bulles pontificales, cies privileges imperiaux, des concessions generales (originaox et copies). 
La plus ancienne piece imperiale est une lettre de protection pour rOrdre, emunee d’Adolphe deNassau, 
roi des Romaius, de 1292 (en vidimus). 


Commanderie de Wurtzbourg . — 32 liasses, ainsi r£parties : 


1. 1128-1199* 
2* 1200-1235, 

3* 1236-1243. 

4. 1244-1249. 

5. 1250-1259. 

6. 1260-1269. 

7. 1270-1279, 

8. 1280-1286. 


9. 1287-1289. 

10. 1290- 

11. 1291-1296, 

12. 1297-1299. 

13. 1300-1301. 

14. 1302-1309. 

15. 1310-1313, 
16*32. 1314-1402. 


A ces liasses s^joutent: 72 akten, 1506-1803; 99 registres de cens, rentes et fiefs, 1701-1807; 
4 inventaires du xviii® siecle, et 3 cartulaires, dont Ie premier est rclatif aux biens des maisons de 
Wurtzbourg et Biebelried (pieces de 1213 a 1504, avee additions jusqu’en 1743); le second rfenferme 
des documents analogues et des bulles pontificales (pieces de 1185 a 1519), et le troisieme des extraits 
de pieces, ex^cut^s en 1606. 


Commanderie de Rothenbourg sur la Tauber (Franconie). —195 pieces, divis^cs en 15 liasses, qui se 
r^partissent comme suit: 


1. 1185-1227. 

2. 1227-1254. 

3. 1256-1269. 

4. 1254-1288. 


5. 1291-1292. 

6. 1301-1319. 
7-15. 1320-1699. 


II convient de remarquer que les copies et vidimus de bulles sont classes a la date de la copie ou 
du vidimus. A ce fonds s*ajoute une Ii asse, iutitulee : « Johanniter Maus zu Rothenburg » comprenant 
19 pieces, 1301*1393; cette liasse a dte formde quand on a inventoris le fonds des documents de Ia ville 
de Rothenbourg; on a mis a part, parmi les pieces trouv^es dans le fonds de cette ville, celles qui se 
rapportaient sp^cialement a la commanderie. 

Enfin, pour les ^poques modernes, le d^pot de Munich ren fer me 80 registres de rentes, etc., 1506- 
1820, et 540 liasses de papiers modernes (Akten), 1412-1840. 

Commanderie de Meisenheim 1 2 — 9 liasses, cotees 92-100, dans lesquelles les documents se subdivi- 
sent, d 7 aprfes leur age, comme suit : 27 pieces, de 1311 a 1344; 13, de 1345 a 1393; 20, de 1401 a 
1453 ; 23, de 1455 a 1458; 25, de 1500 a 1538, 

Commanderie de Ratisbonne. — 56 pieces, 1321-1799. 

Commanderie de Feldkireh 1 *— 40 pieces, 1260-1538; 12 rouleaux de cens, 1555-1626; et divers 
papiers et compte s du xvn fi s. 

Commanderie d*Haimback. — 1 liasse de 18 pieces, 1244-1346, et une piece sans date, vers 1240; 
100 akten; 10 pieces pour Mosbach; 8 pieces pour des possessions sises dans les limites du Palatinat 
actuel et dependant des commanderies de Mayence et de Worms, 1529-1817, 

Commanderie d*Esehenau 3 . —1 piece de 1336. 

Commanderie d'Alimiihlmiinster. — 12 liasses, conte nant : la premier e, des pieces de 1254 a 1299, 
les suivantes des documents de 1300 a 1799; papiers modernes sur des juridictions contest£es, 1558- 
1808; plan terrier de Ia commanderie S. L£onard de Ratisbonne et Altmuhlmunster, 1679-1705. 

Commanderie d’Er lingen — Deux liasses, cotees 1-2, renferment des pieces de 1436 a 1699. Une 
liasse, nouvellement entree aux Archives de Daviere et non encore classee, contient des documents de 
1277 a 1642; un ancien inventa ire de la commanderie, 1791, est cgalement conservi a Munich. 

En outre, le depot de Munich comprend encore : 1° un fascicule sur les rapports 
du Brandebourg avec 1’Ordre (2 pieces de 1399 et 1683); 2 () 10 pieces de Teveclie 
de Wurtzbourg (1293-1300); 3° Ia correspondance des princes Bavarois ayec 


1. Hesse-Nassau, gouv. Wiesbaden. nom, est situle sur 1111. 

2. Autriche, prov. Vorarlberg; cette ville d’envi- 3. Bavi ere, cercie Erlangen, 

ron 201)0 habitants, chef-lieu de lancien comte de ce 4. Baviere, cercie Wcrlingen. 










— CLXXV — 


I’0rdre (1617-1793); elle concerne surtout le retablissement <le 1’Ordre en Baviere 
sous 1’electeur Charles Theodore u la fin du xviii* siecle (Lang ue Anglo-Bavaroise). 

Les archives des comtes de Gastell, conservees egalement a Munieh, nous ont 
fourni quelques pieces relatives a 1’Ordre de FUopital 

Signalons enfin, a la Bibliotheque royale de Munieh flatin, n°4620), un manuscrit 
interessant pour Thistoire des Hospitaliers et provenant du couvent des Benedictins 
de Munieh. Ce manuscrit, du xiv e si&cle, contient, outredivers fragments des Peres 
de 1’Eglise, plusieurs morceaux relatifs h 1’Ordre de 1’Hopital. Ce sont: l"la regie 
de Raymond du Puy et les statuts des grands maitres jusqu’en 1252 (f. 73-116), en 
allemand; 2° un traite attribue a 1’historiographe Josephe sur 1’origane de 1’Hdpital 
f. 115-186 b), (version latine de Ia seconde nSdaction des Miracles); 3° un resume des 
privilfeges generaux des Hospitaliers, surtout de ceux dont iis jouissaient en Alle- 
magne (f. 118 &-121); 4° Ia transcription de privileges pontificaux et imperiaux en 
faveur de 1’Ordre (f. 121-132); 5 ° un traite inconnu sur 1’HdpitaI (f. 132 &-139 b). Les 
n os 2-5 sont en latin. 

Archives des Cercles de Baviere (Kreisarchive). •— L'historien, cependant, ne 
devra pas se contenter d’explorer les Archives de Munieh ; il trouvera, en efTet, 
dans plusieurs depots locaux de Baviere des restes d'archives de 1’Ordre, dont 
quelques-uns ne devront pas §tre negliges et pourront fournir d’utiles complements 
a 1’histoire des commanderies Bavaroises : 

Bamber" (Arch. de cercie). — Ce d^pot contient: 1 piece du 22 novembre 1286, relative aux Ifos- 
pitaliers de Rode et a la ville de Steynach, pres de Ilohenloch ; 15 parchemins, documenta Brande- 
bourgeois de 1526 a 1602 et de 1610, pour la plupart copies concernant les rapports des decteurs de 
Rrandebourg avec 1’Ordre, le droit de nomination de ceux-ci par le grand-maitre, la cession de 
la commanderie de Quartzen en Brandebourg, 1’hommage rendn par les Hospitaliers de Friedland 
et de Schenckendorf, les revenus de 1’Ordre a Sonnenbourg et a Kreisig; 1 liasse d’originaux et de 
lettres relatives a Ia dignite de « Ilerren meister » et a celle de commandeur de Litzen, concrees 
au margrave Albert Wolfgang, prince de Culmbach, 1709-1733.1,08 pieces conservees a Bamberg pro- 
viennent des Archives de Plassenbourg et de celles de la principauW de Brandebourg-Bayreuth- 
Culmbach. 

Spire (Arch. de cercie). — Fonds de la commanderie d’Itaimbach. Cette maison de 1’Ordre 
remonte au milieu du xii° siecle, et doit sa fondation, si on en croit Fobituaire d'IIaimbach (a la date 
du 10 juin), a 1’empereur Frtderic Barberoussc. Au eommcncement du xvi s siecle, elle devint chambre 
prieurale, et ses revenus furent affectas a 1’entretien du grand prienr d’Allemagne, Le fonds comprend: 
53 documents (orig. et copies), de 1257 a 1785; 121 liasses de pieces modernes (akten), xvi B -xvm B s. 
Quelques pieces du fonds d’Eusserthal (n 0 * 178 et 191), de celui de Spire, des Kurpfalzische Lehena- 
kten (fasc. 673-671) completent cet ensemble, qui provient des archives de 1'ancien ddpartement fran^ais 
du Mein. On trouve, en outre, aux Archives dc Spire, quelques documents concernant: 1° Weisenheim 
am Sand a , membre de la commanderie de Mayence 3 , 7 pieces, 1535-1772; 2° Eisenberg, Heuchelheim, 
Kcrzcnheim, Rirchheim an der Eck., Mertesheim, Nculeiningen, Ottersheim et Sausenheim, d<5pen- 
dances de Ia commanderie de Worms, 36 pieces, 1123-1788. 

Nuremberg (Arch. de cercie). — Fonds dc la commanderie de Rothenbourg-Reichartsroth. Si les 
pieces anciennes y sont rares, (3 pieces en copies, de 1278, 1286 et du xiv° siecle), les documents mo¬ 
dernes, ii partir du xv° et surtout du xvi° siecle, y abondent, jusquau commencement du xix° siecle. 

Les documents se repartissent comme suit : 

1° OrdredeS. Jeanen g<5neral (1 docum.), indulgences papales et conventuelles, 1457-1501. 

2° Commanderie dc Rothenbourg et Reichartsroth : 

n). 11 documents, 1117-1654. 

b) . 80 registres environ (comptes, censiers, terriers, etc.), 1506-1820. 

c) . 540 liasses environ de papiers modernes (akten), 1412-1810, 


1, Dr. Pius Wiltmann. Monumenta Caxtellana, 
Urkundenhuch zur Geschichte des Frankischen Dy- 
nastengeschlechtes der Grafen und Ilerren zti Castell 
(1057-1546), Munieh, 1890, in-4°. 


2. Baviere, pres de Diirkheim. 

3. Le fonds de la commanderie de Mayence est ae- 
tuellement conserve aux Archives du grand duche de 
Hesse a Darmstadt. 











— CLXXVI — 


N“ 141. 


Nuremberg (Germanisches National museum). — Deux pisces sur la commanderie de Weisel nres 
(le Wetzlar, 1259 et 1284» * r 

Wurzbourg (Arch. de cercie).— Les documents originaux ont ete transportas ii Munich; iis nepro- 
venaient pas d un fonds de FHfipital, mats du fonds du chapitre de S. Agnes de Heiligenthal. Mais, en 
revanche, le depot de Wurtzbourg a conservi deux importants registres de copies {Copialbueher) con¬ 
cernant Ia commanderie de Wurzbourg, dont voici la description r 

N° 140. Cartulaire des biens de la commanderie de S. Jean de Wurtzbourg et de Bibei- 
r ? , ’ r4dl £f P ar ,,rdre du commandeur Nicolas Stolz de Baubichelnheim, et cor¬ 
rige parlrere Jean Wortteveym de Karlstatt, en 1504. In-fol., papier 5^5 f- 
les pieces sont rangees par ordre de matiores; quelques additions ont ete faites 
po ster leur ement par d autres mains; la piece la plus ancienne est de 1246, 
Kegistre de copies, fait sons Ia direction du commandeur Nicolas Stolz de Bau- 
bichelnheim, en 1520. Papier, 191 f. II coniprend : 1“ des actes en allemand du 
xv Steel e, emanas du commandeur et des frbres de Wurtzbourg (f 1-67 bV • 
2 des bulles pontificales des xni° et xiv' siecles (f. 110-187); 5“ des privileges 
reiicui s par les empereurs et par divers personnages, xni e -xiv° s» (f. 190*201^ ^ 

Qnatre pieces, 1612-1768, sont relatires au retabiissement de 1’Ordre en Baviere, et completent 
heureusement la s^ne des correspondances, eonservee a Munich, des prinees Bavarois avec celui-ci. 

Rothenbourg sur la Tauber (Arch. municipales). Ce depot comprend un fonds assez important, 

relatil a la commanderie de Rothenbourg, et sp<Scialement a ses rapports avec Ia ville de ce nom ■ il se 
compose : 

10 De x ^°g j ori g maIes ’ dont la plus ancienne remonte a 1321 (13 documents pour le 
2° De pieces posterieures a 1500 (akten), dont voici letat : 


Registres 


1 . 

2 . 

3. 

4-6. 

7. 

8 . 

9, 


Perdu. 

Annees 1508-1639. 
Annues 1532-1792. 


1037-64i'90 C ° mUntIer ' e Ct IaV * IIe de Rothenb °urg f 1542-1600, 

Administration, octrois, cens de vignes ii Reichartsrodt 1402-1688 
Documents, 1531-1695. 

Enquete du commandeur de Sehonbrun*contre les meurtriers d’Ai- 
mery Neuroth, 1572-3. 

10-16, Contestations de Ia commanderie de Rothenbourg avec Ia ville 1593 
1594, 1512-1694, 1584-90, 1588, 1581-98, 1593^6* 1598-1604 

1M??74n 0n / r 3 c ° m “ an . der ! e > 1595-1756 ^ troupeaux, paturages, 
lo9o-l/40; ^glises de Rothenbourg et Reichartsrodt, 1620-1790- 
chateaupres de 1 ancienne bourg, 1681-1754; affirire. avec Ia ville 
pi ocedures, 1548-175 j ; avis des jurisconsultos de Tubingue dans les 
r- • ,, ,, „ contestations de 1 Ordre contre la ville, 1758, ete. 

Iiroir 61, salleD: Productions pour Reichartsrodt, xvi e -xvm' s. 


Liasses : 


Grand-duche de hesse 1 2 3 .— Les Archives du grand-duche, et par consequent celles 
des commandenes Messoises, sont conservees & Darmstadt (Groszherzogliches Haas 
undStaats-Archiv). Bten que ce depot contienne des pieces anciennes dans une pro- 
portion beaucoup plus grande que des documents modernes, ii semble cependant 
que les ionds qui nous interessent soient intaets. On a adopte a Darmstadt un 


1. Les feuillets 68-11)9 et 188-9 sont restes en 
blanc. 

2. Bibliogr&phie • — La plupart des documents con¬ 

cernant les Hospitaliers et les Templiers dans la Hesse 
ont ete publies ou analysds dans les recueils diploma- 
tiques locaux, dont voici les principaux: Dr. Ludwig 
Baur. Hessische Urkunden aus dem Groszherzoglich 
Hessischen IJ&us-undSimiis-Arckive,zumerslen male 
herausgegeben, Darmstadt, 1846-1873, 5 vol. in-8" 
(specialement le 5' vol ume, qui est un supplement). 
— Dr. H. E. Scriba. llegestenderbisjetztgedrucklen 
Urkunden zur Laudes und Oris Geschichle des 
Groszherzoglhums Hessen, Darmstadt, 1849, 3 vol. 
in-4° (divises par provinces). — Frey et Remling. 
Urkundenbuch des Klosters Otlenberg in der Rhe- 
inpfalz, Mayence, 1845, in-8 0 . — J. W. C. Steiner. 
AltertMmer und Geschichle des Bachgaus irn alten 
Maingau, Aschaffenbourg, 1821-1829, 3 vol. in-8*. — 


H. Boos. Urkundenbuch der Stadt Worms, Berlin, 
1886-1890, 2 vol, gr. in-8* (confient les documents 
des annees 537-1400). - G. J. Wilhelm Wagner. Die 
vormahgen geistlichen Sii fle im Groszherzoqthum 
Hessen, Darmstadt, 1873-1878, 2 vol. in-8". Le 2= vo- 
lume (p. 2/0-87) confient ce qui concerne les comman- 
denes Hospita fieres et Teraplieres. — E. Marx. Die 
Burgkapeile zu Iben in Rheinhessen, Darmstadt, 
1882 in-8°, 16 p. in-8° et atlas de 9 planches gr. in- 
fol. (Celte ch a pelle, qui apparfint aux Templiers et 
aux Hospitaliers, est aujourd hui la possession de la 
municipalile d Iben. EUeadonnd lien, au poinl de vue 
archeologique, a plusieurs travaux.) — H. Reimer 
Urkundenbuch zur Geschichle der Herren von Hanau 
und der ehemaligen Provinz Hanau, Leipzig, 1891-2, 

2 vol. in-8“, dans Publicationen aus den K. Preus- 
zischen Staals Arckiven, vol. 48 et 51 (les documents 
publies vont jusquen 1349). 








— CLXXVII — 


classement gdneral alphabetique par looalitfe, en sorte qu’il faut chercher ee qui 
concerno les «Stabhssements de 1116pit.il au nom des diverses commanderies . 

Commanderie de Nidda'. — Un carton, contenant 58 pii.ee» ant«rieures au xvi' eii.de; la plus 

““'""n •> “ "' ! “ n,e d ' 1584 - Un *> «Vl~. fai. c, 1538, par Jaa» Metale, 

d F-ckaall, non pagma, in-fol., papiar, avac uno table 5 la fla; 11 rentern,. la .ransoriptioa do 80 acta, 
et a m utilisee par les 6diteurs du Bessisches Archiv. 

Commanderie de Niedeweisel. 26 pitces, datis un carton qui contient des documenta concernant 
d au tres focalittfs (Niederweisel et Nobel/. 

Commmnderie de Grebenau\ — Quatre cartons, 83 pieces, 1270-1562. 

Commanderie de Maijenc, (Templiere). - Troi, carton.. Le premicr contient 29 pii.cc, 1310-1671 
classda. alphabdtiquement, ct relativo, i. de. localitds dependant de Meyence (Algeaheim-H.rnheim) L i 
second cont.cnt 58 docnnten.s 1295-1797, .nome decernent (Hechftem-Meyence). Le troi.idne compte 
1 i picces, 1266-1430, raeme classement (Momback-Wbrstadt). 

Commanderie de Mosbach. — Un carton, contenant 28 pieces, 1218-1722. II convient aussi de citer 
un registre de copies (Copialbuch) concernant Mosbach; c’est un petit cahier en papier, in-fol de diver 

ses mams, du xvi» s.ecle, qui renfermc la transcription de plusieurs documents dont les originaux sont 
aujourd hui perdiis ; il est mt^ressant a ce titre. b 

Commanderie de Wonns (Templiers). - Une piece de 1325 (carton I de Mayence) cite cet Nablis- 
sement, qui appartenait au Temple. 

Commanderie de Hangen-Weisheim a . — Une piece de 1502. 

Hess.! eiectorale. — Les Archives d Etat de Marbourg contienncnt les fonds 
dos commanderies dc Wiesenfeld* et de Riidigheim-; In premere tomba en 1328 an 
pouvo.r du lnndgrave Philippe de Messe ; la seconde fut unie i. Kranofort it partir du 
xvfsiecle, et les comtes de llanau lui vendirent, en 1682, les droits qu’ils avaient 
dans eette locahte*. Les documents conserves it Marbourg entrerent probablement 
dans ce depot en 1708 et 170!), i. 1’occasion dacqnisitions terr.toriales faites i, eette 
epoque par I clecteur de Hesse. Voici le tableau des pieces : 

Commanderie de Wiesenfeld: 90 documents, 1303-1527. 

17 analyses de documents perdus depuis 1298 
tommanaene de Riidigheim i 34 documents, 1258-1721. 

Commanderie de Grebenau : 2 documents, 1394-1411. 

Etats prussiens. — Nous groupons sous ee titre les depots des anciennes 

p revinces du Rhin et de Westphalie: 

% 

Munster (Areh. royales d’Etat). — Ce depot contient les fonds, ou du moins une 
partie des fonds, des commanderies d’Herford et de Steinfurt, et quelques fragments 
teceuxd Uasselt et de Borken. Quantii la commanderie de Munster, qui dependait 
a 1 origine do Steinfurt et qui fut fondee en 1311, ses archives furent reclamas en 
1M9, avec celles de Steinfurt, par le prince de Bentl.eim-Steinfurt, et c est au chateau 
de Steinfurt qu ii faut les chercher. Le fonds ddlerford fut verse, apros 1822 aux 
Archives dc Munster; mais il est fort mcomplet, et a beaucoup souffert. 

Commanderie de Steinfurt. — 170 picces enviro» en copies, 1222-1008, et environ 30 originaux • 
i> registres, looG-1793 7 . & J 


L Grzind ducW de prov. Hesse Supeneure, 

cercie Giessen. 

-* fd., prov, Hesse Siiperieure, cercie AIsfeld, 

3, Id M prov. Hesse Rhenane, eant. Osthofen, 

4. Hesse Eiectorale, cercie Frankenberg, 

5. Hesse Eiectorale* au N.-N.-E. de Hanau. 

6, Les Archives des comtes de Hanau ont conserve 
un fonds de Rfidigheim assez considerable, puiaqull se 
compose de 14 documents originaux pour l epoque 
antedeure a lannee 1400. 11 a et6 mis a profit dans 
iouvrage de Reimer* Urkundenbuch zur Gesch , der 


Iferrenvon Hanau (V. plus haut, p, clxxvi, note 2)* 
7, Il convient de citer ici un registre de copies de 
Steinfurt (xm c -xiv e s., diverses mains)* qui appartient 
a M. le consci lier de justice Weddige, & Munster, et 
qui contient les transcriptions de 45 documents con¬ 
cernant Jes possessions de Ia commanderie (1227- 
1287). Ce registre a etti deerit par le Dr, F. Darpe, 
Urkunden der Johamiiter Korhmende in Steinfurt, 
helreffende Berichtigungen und Hrganzungen zu 
Niesert s Munsterscher Urkundemammlung und 
Wilman s West fu l is c hem Urk u ude n h u c he f dans Jah- 






— CLXXVIII — 


Commanderie d’Herford. — Environ 150 originaux et copies, 1239-1806 ; 10 registres, 1660-1802; 
ceusiers, quelques fragments depuis le xv' s.; registres de rentes et revenus, serie asser, complete 
depuis 1650 jusqu’au milieu du xvm' s. ; comptes de Ia commanderie, de 1544 a 1766, avec des 
lacunes. 

Commanderie de Borken. — Pieces isoldcs de 1263, 1266, 1281, 1364, 1463 et 1500 (originaux et 
transcriptions). 

Commanderie de HasseH. — Registres de 1686, et papiers modernos (Akten) du xvit' s. 

Coblence (Arch. royales d’Etat). — On y trouve les fonds d’Adenau, de Treves et 
de Niederweisel, et quelques pieces concernant Kronenbourg-Roth et les maisons 
du Temple a Treves et h Nieder-Breissig. Yoiei Tdtat des documents conserves a 
Coblence : 


Niederweisel: 
Adenau : 


Treves : 


Nieder-Breissig 1 : 
Kronenburg-Roth : 
Nieder-Breissig (Templo): 
Treves (Ternple): 


14 originaux, 12574370. 

48 originaux et 7 copies, 1225-1574. 

1 censi er du xiv e siecle. 

4 registres, 1657, 16824, 1744, 1772. 

10 originaux et 5 copies, 1298-1745. 

1 censicr de 1520, 1 registre de revenus des vignobles, 1526. 
Livres de comptes, 1538 et 1547-8. 

1 original, 1360. 

3 originaux et 3 copies, 1317-1631. 

2 originaux, 1226-1284. 

4 originaux, 1228-1338, 


Eo outre, 17 registres de r&iovations, 1657-1793, dont 1 concerne Adenau seul, 1 Breissig seul, 
2 Breissig et Treves, 13 Treves seul. 


Dusseldorf[ Arch. royales d’Etat). — Ce depot contient les fonds des comman- 
deries de Ilerrenstrunden, de Wesel et de SS. Jean ct Cordule a Cologue. Chacun 
d’eux forme une division speciale de 1’archive. Les premiers entrerent aux Archives 
provinciales de Dusseldorf au moment de la secularisation de FOrdre, vers 180ti; 
un versement eomplementaire pour Wesel eut lieu en 1827. Quantau fonds de SS. 
Jean et Cordule de Cologue, il fut dabord attribue aux Archives provinciales de 
Cologue, et, en 1832, a cellesde Dusseldorf, quand le depot de Cologne fut supprime: 


Herrenstrunden. — 376 documents, 1151-1678; 105 liasses de papiers modernes [Akten ); 5 regis¬ 
tres (cabrei), 1672-1791 ; comptes et registres des membres de la commanderie, xviVxvu" s.; inventairc 
du niobilier, ornements d’eglise, etc., 1605. 

SS. Jean et Cordule a Cdlogne. —914 documents, 1051-1791, dont 438, allant de 1187 a 1791, sont 
originaux; 124 liasses de papiers modernes (Akten ); registre de recettes pour Ersdorf, Aulendorf, Dernau, 
1436-1643, et Lechenich, 1482-1776; 3 rtfpertoires anciens, xvm 6 -xix e s., et 2 registres de copies 
(ms. B 80 a et b). Ces deux cartulaires mdritent une mention speciale; le premier date du coinmence- 
ment du xvn' s., 501 feuillets, papier, et comprend des pieces de nature tres diverse, dont la plus 
rdeente est de 1608. Le second est une copic du premier, faite a la fin du xviii c s., et contient quelques 
actes nouveauxjusqu’cn 1791. 

Wesel . — 449 documents, 1265-1706; 89 liasses de papiers modernes (Akten)-, 5 registres, 1590- 
1788; 2 registres de recettes, 1767-1772, ct 1800 1801 ; 2 registres de comptes, 1561-86 ct 1759-64. 


En outre, quoique le fonds dc la commanderie d’Aix la Chapelle ne soit pas a 
Dusseldorf, ce depot possede des fragments d’archives provenant du grand prieure 
d’Heitersheim et relatifs ala commanderied’Aixla Ghapelle-Mechelen*(9documents, 
dont 2 originaux, 1215-170o, et 43 liasses de papiers modernes (Akten), du xvi e au 

XVIII 6 s.). 


Francfort sur le Mein (Arch. municipales). — On trouve dans ce depot le fonds 
de la commanderie de Francfort. II y entra au moment oii, au commenceinent de ce 
siecle, les biens de 1’Ordrc de Malle furent secularises, mais ne fut chronologique- 


resbericht uber das Gymnasium Dionysi anum zu 
Rheine, XX (Rheine, 1882, in-4°) p. 1-25. 

1. Provinee Rhenane, cercie Ahrweiler, 

2, La commanderie de Mechelen etait situees dans 


le Limbourg Ilollandais (commune Wittem) ; elle fut 
fondee en 1215 par le duc Henri de Limhourg, mais 
fut incorporee, au commencement du xvn e siecle, a la 
commanderie d’Aix la Chapelle. 




— clxxix — 


ment classe qu’en 1865. Remarquons que dansceclassementfurent compris quelques 
documents qui concernaient les rapports de la ville de Francfort avec la comman- 
derie, et qui, a ce titre, faisaient partie des Archives municipales. 11 comprend 
actuellement 158 documents,setendant de 1278& 1813,cot&s «Johanniter Urkunden» 
et 27 registres, cotes « Johanniter Bticher », dont le plus ancien date de la fin du xv e 
ct le plus recentdes prenderes annees du xix e siecle. Deux de ces registres sont a signa- 
ler: Ie n° 15, 6crit vers 1476 par frere Ewald Liepzyt (18-246 f.), contient un cartu- 
laire de la commanderie et 1’etat de ses revenus; le n° 22 A est un recueil de pisces, 
originales ou transcrites, forme au xvn e sifecle par lessoins de lachancellerie muni¬ 
cipale ; il compte 4-246 f., et les pieces qifil renferme vont de 1314 ii 1608. Si le 
registre n° 15 a toujours fait partie du fonds de la commanderie, en revanche le 
n°22 A appartient aux Archives municipales de Francfort. 

Royaume de hanovre. — Le depot d’0snabruck (Arch. royales d’Etat) renferme 
les archives de la commanderie de Lage, qui se composent de 148 originaux (1238- 
1732), d un censier delafin duxiv e s., etd’un certain nombre de liassesde papiers mo- 
derues [Akten), comptes et registres (xvi e S.-1802), parmi lesquels figurent quelques 
cabrei. 11 contient, en outre, un cabreo de 1661 de la commanderie d’Herford, qui 
doit etre restitue aux Archives de Munster. Remarquons, a propos de ce registre, 
que Lage ayant ete reunie non seulement a Ilerford, mais k diverses autres comman- 
deries, ses archives peuvent interesser ces dernieres, de meme qu’on peut trouver 
d’uti les elements dinformation sur Lage dans les depots qui conservent les fonds 
des maisons nuxquelles son existence a ete associee. 

Royaume de saxe. — Les Archives de Dresde et de Magdebourg peuvent etre con- 
sultees, bien quelles ne soient pas tres riches en documents sur 1’Hopital et le Temple: 

Dresde ( Arch. royales de Saxe). — Ce depot ne possede que quelques pieces de 
procedures modernos (xvi e -xvm e s.), relatives aux commanderies de 1’Ordre en 
Thuringe, \\ eissensee-Schleusingen et Droyssig '-Utenbachqui relevaient du 
prieure d Allemagne Superieure. 

Magdebourg (Arch. royales). — Elios contiennent un certain nombre de docu¬ 
ments concernant les etablissements des Hospitaliers k Schleusingen, h Kundorf, a 
Erfurt, a Magdebourg, qui avaient appartenu au Temple avant d etre devolus a 
1’HdpitaI, et a la maison du Temple ddlalberstadt dont les biens, apres la suppression 
de 1’Ordre, passerent au chapitre d’Halberstadt. Voici letat sonimaire de ces 
pieces : 

Kundorf: 24 pieces, 1265-1792. 

Erfurt: 1 p i fece, 1339. 

Schleusingen : 19 pieces, 1265 -15 05. 

Sautersleben, Wettin , 

Gross-Weddingen, ete. (Temple) : 3 pieces, 1215-1299. 

Enquete sur les Templiers par Tarchevcque de Magdebourg et transmission dc leurs 
t»iens : 8 pieces, 1308-1317. 

Halberstadt (Temple et chapitre N. D.) : 40 pieces, 1306-1792. 

Elles sont dispersees dans les diverses subdivisions de 1’archive (comte 
d’Henneberg, ville d’Erfurt, archevfiche de Magdebourg, ville, chapitre N. D ii Hal¬ 
berstadt, ville de Schleusingen, ete.), et ne forment pas un fonds special. 

Suisse. — Les fonds des commanderies Suisses sont repartis dans les diverses 
Archives cantonales de Ia Confederation ; chaeune d’elles a conserve ceux qui se 
rapportent aux etablissements situes sur son territoire: 


I, Saxe T gouv* Mersebourg, cercie Weissenfels, 


2, Saxe-Weimar, baill. Dornbourg. 





— CLXXX — 


Aarau (Arch. cantonales cTArgovie) 1 2 . — Le dcpot renferme les fonds des 
commanderies de Rheinfelden, de Biberstein et de Leuggern-Klingau 3 . En 1843 ii 
re^ut du gouvernement de Berne les archives de Biberstein, en 1849 celles de 
Leuggern, eonservees jusqu u cette epoque a Leuggern, en 1885 enfin celles de 
Rheinfelden, qui se trouvaient partie au Departement des Pinances d’Argovie et 
partie aux Archives de cercie de Rheinfelden. Les bulles pontificales n’ont pas ete 
mises a part, et figurent dans les liasses auxquelles leur objet les rattache, a leur 
rang chronologique; chaque document est protege par une chemise de papier fort. 

Commanderie de Rheinfelden. — 84 originaux, 1223-1478 ; 166 registres ccnsiers, xvi*-xvm' s., 
et un registre de transcriptions de 1516, dont voici la description : c’est un censier et cartulaire de 
Rheinfelden, contenant environ 200 documents, in-fol., de 73 f. (ancienne pagination) et 277 f. (nou- 
velle pagination). II a etfe rfedigfe par Engelhard Noli, de 1’Hopital de Bale, ct ecrit par Louis Schiller 
de Geungenbach, frere de THopital de Buchsee. 

Commanderie de Leuggern-Klingau. — 385 originaux, 1217-1777; 3 grands cartons de papiers 
modernes (Akten), contenant environ 100 liasses; 116 registres terriers et censiers, xv e -xvm 5 s.; proto- 
coles de justice et d’amendes, xvii*-xviu* s.; un cartulaire de la commanderie, registre in-fol.. compre- 
nant titre, preface et table (69 pages) et Ie texte des documents transcrits (481 feuillets), au nombre de 
370 environ, rangfes par localius ; il a fetfe fecrit par Lue Smalzer, de Bade, notaire apostolique du 
diocese de Spire, par ordre de Leonard Wyss, commandeur de Leuggern ct de Klingau, en 1535. 
Beaucoup de pieces transcrites iTcxistent plus en originaux. 

II convient de citer ici un cartulaire de 1546 dn prieure bfenfedictin de Klingau, dependance du 
mo na st ere de S. Blaise, dans la Forct-Noire (35-582 f.), qui contient Ie texte de 286 pieces, dont un 
certain nombre inttressent la commanderie. Ce volume est entrfe en 1877 aux Archives d’Argovie. 

Commanderie de Biberstein*. — Cette maison appartint aux Hospitaliers de 1335 it 1535; elle fut 
ensuite possedee par le gouvernement Bernois jusqu’en 1798. Le fonds comprend 139 originaux 1321- 
1785, et 45 registres* 

Berne (Arch. cantonales)** — On trouve dans ce depot les archives des comman- 
deries de Buchsee et de Thunstetten *, qui furent secularisees en 1538 et devinrent 
alors la propriete de Ia ville de Berne. 

Buchsee. — Ce fonds compte 214 documents, 1180-1529, classes chronoiogiquement parmi les 
documents de Fraubrunnen, dont Buchsee faisait partie {Urkundenarchw, fach Fraubrunnen). A ces pieces 
ii convient d’ajouter 75 actcs, 1237—vers 1528, et quelques censiers qui concernent les vignes que 
Buchsee possfedait sur le lac de Bienne, et qui sont conserves aux Archives municipales de Berne, sous 
les n°" 607-609 et C34; Ie plus ancien est de 1451, les suivants de 1585, 1607, 1674 ct 1712. Les 
Archives cantonales renferment aussi un dossicr delettres de 1’Ordre de Malte (Aemterbuch eon Buchsee, 
litt. A) demandant la restitution des biens de Buchsee, 1545-1587 ; les rfeponses du Petit Conseil de 
Berne nons sont parvenues ( Kanzleiarchw III, Missivenbiicher), et montrent que ces reclamations se 
renou vel ferent jusqu’en 1651 et 1684. Les biens de la commanderie secularisfee furent placfes, jusqu’en 
1803, sous une administration speciale. Au xvn° siecle, des registres de copies de documents furent 
constituas pour Ie district (3 vol., Documentenbuch Fraubrunnen, Aarwangen, ete.), par ordre du Conseil. 

Thunstetten. — Ce fonds se eompose de 70 documents ainsi rfepartis : 27 de 1220 a 1290 19 de 
1301 a 1351, et 24 de 1407 a 1520. Iis sont melfes aux documents du district d'Aarwangen, dont Ie 
bailli avait fete chargfe d administrer les biens de la commanderie apres la sfecularisation {Urkundenarchw, 
fach Aarwangen). Citons aussi 4 censiers de 1485, 1495, 1512 et 1513, un censier gfenferal de 1530 
{Vrbarienarchiv), et les transcriptions faites au xvn e siecle des actes du bailliage d’Aarwan<mn. 

Aux Archives municipales de Berne est conserve un role des cens de vins a Douanne, datant de 1530 


1. Bibliographie, — La plupart des dacuments sur 
THdpital conservos a Aarau ont ete publies dans des 
recueils diplomatiquefe, dont voici les plus importants : 
Neugart. Codex diplomaticns Alemannise et Burgun- 
dim Transjuranse, S. Blaise^ 1791-1795, 2 vol. in~4°* 
—* H - P. M. Herrgott. Genealogia diplomatica 
augustae gentis Habshurgicm, Vienne, 1737, 3 vol. 
in-fol. — Zeitschrift fur G esc hic hic des Oberrheim, 
pieces dans di vers vol umes dece periodique. — Urkun - 
denbuch der Stadt Basel 9 Bale, 1890-4, 2 vol. in-4°; 
les documents publies vont jusqu a Tan 1300. 

2, Klingau fut uni k Leuggern au milieu du xiv c s. 


3. Suisse, eant. Argovie, cercie Aarau. 

4. Bihliographt e, — Toutes les pieces concernant 
Buchsee et Thunstetten jusqu’en 1353 ont ete publiees 
dans les Fontes rerum Bernensium, Berne, 1877-92, 
7 vol* in-4°. En outre, lanalyse du fonds de Buchsee 
se trouve au tome I de Touvrage publie sous Ia direc- 
tion de Th. von Mohr sous le iitre : Die Begesten der 
Archive in der Schweizerischen Eidgenossenschafi 
Coire, 1851, in-4% p, 112-35. Lauteur de ces ana- 
lyses est Frederic Stettler* 

5. Suisse, eant. Berne, dislr. Aarwangen, pres de 
Langenthah 






— CLXXXI 


Frauenfeld (Arch. cantonales de Thurgovie) *.— Elles conliennont le fonds de Ia 
commanderie de Tobel, qui, a Ia suppression de 1'Ordre en Allemagne, au commen- 
cement de ce siecle, devint laproprietedu canton de Thurgovie. Renfermees dans 61 
cartons, elles comprennent un tres grand nombre de documcnts, dont 760 environ 
sur parchemin, ainsi repartis : 12 pour le xm e siecle, 14 pour le xiv e , 199 pour le xv e , 
360 pour le xvi e , 116 pour le xvn e el 26 pour le xviii®. La plus grande partie des 
actes concernent les xvi c et xvn e siecles. Les analyses donnees par Krapfvon Reding 
(161 analyses pour les annees 1186-1628) sont loin dembrasser la totalite des pieces 
conservees a Frauenfeld; elles ne portent que sur un petit nombre d’entre elles. 

II convient de citer, pour etre complet, un manuscrit provenant de Tobel et 
entr4 a la Bibliolheque de Frauenfeld en 1858 (Y. 72, xv e s., 179 f. et 12 f. blancs, 
papier), qui renferme les transcriptions d’un grand nombre de bulles (132 bulles, de 
Lucius Illa 1432) et de privi leges imperiaux rendus en faveur de 1’Ordre (1185-1434). 
CTest un recueil precieux parce qu’il contient des actes d’un caractere general, ou 
concernant la Langue d’AHemagne ; le compilateur a pris soind’indiquer, en marge, 
les archives auxquclles il a puise, et nous constatons de Ia sorte qu’il a explere tous 
les depots des commanderies Allemandes, et m@me celui d’Avignon, et qu’il a 
transerit beaucoup de documcnts dont les originaux sont aujourd’hui perdus; ces 
transcriptions sont en latin, sauf quelques traductions allemandes faites assez 
inexactement par un scribe qui n’etait pas bon Iatiniste. 

Zurich (Arch. cantonales)’.— Ce depot renferme les fonds des commanderies de 
Bubikon de Wadensweil*, qui se separa de Bubikon au commencomentdu xiv e sifeole, 
et de Kussnacli “, constitue a Ia fin du meine siecle. La premiere devint chambre 
magistrale a partir de 1467, et fut vendue a la ville de Zurich en 1789; la seconde fut 
alienee par l’0rdre en faveur de Zurich en 1549; la troisieme disparut au moment 
de la Reforme (1525) et devint partie integrante du canton de Zurich. 

Commanderie de Bubikon. — 850 pieces en 15 boites, fin xu e S.-1787; un cabreo de 1688 en 
2 volumes; un recueil de copies et d’analyses des documcnts de la commanderie, fait au xviii” s. par 
ordre de Tadministratcur Lindiner (2 volumes). 

Commanderie de Wadensweil. — Les documents qui Ia concernent sont classes sous Ia rubrique: 
Stadt und Landschafi Zurich. 702 documents en 9 boites, 1282-1807; 6 volumes de copies et d’analyses 
de documents, xvm 0 s.; 5 registres de 1571, 1641 et 1789; comptes de 1551 a 1798. 

Commanderie de Kussnach. — 751 pieces en 18 boites, 1238-1830, dont 200 ant<5rieures a 1525 ; 
registres [Akten), de 1366 a 1789; 11 registres de copies de documents de 1512, 1534, 1542, 1568, 
1600, 1602, 1642, 1690, 1740 ; comptes de 1531 a 1798. 

II faut aussi signaler les manuscrits 38 et 39 (portefeuilles in-fol. et in-4°) 
de la Bibliotheque de Zurich concernant la commanderie dc Bubikon, et 47 ii 49 
relatifs a celle de Wadensweil (3vol. in-fol.). Gesontdes extraits, tres soigneusement 


1« Bibhographie* — Les documents originaux du 
fonds de Tobel onl e te analyses dans Th, von Mohr, 
Die Bejr. der Arch , in der Schweizerischen E id - 
( jenossenschaftj II, eant, de Thurgovie, p. 35-40 ; 
lauteur des analyses est Krapf von Reding. 
Beaucoup avaient anteneurement ete publies par 
Pupikofer, Geschichte des Thurgaus, (Zurich, 1828* 
1830, 2 vol. in-8°), et par J. Meyer, Thurgauisches 
Urkundenhuch, (SehatFhouse, 1882-1883, in-8°, 2* vol., 
4 fasciculos parus, documents de 1000 a 1246 ; le pre- 
mier vol u me, qui doit contenir les pieces anterleures 
k 1 an 1000, na pas paru). II existc enfin une niono- 
graphie de la commanderie, publiee en 1832 dans le 
Thurgauisches Neujahrblatt, sous le titre ; Tobel 
dargestellt nach se in em gegenwartigen Zust&nd und 
semen bisherigen Schicksalen f par [J. C. Morikofer], 
20 p. in-4° et 1 planche. 

2. Bibtiographie, — La plupart des documents 


conserves a Zurich ont paru dans les recueils diplo- 
matiques locaux, leis que Thurgauisches Urkunden- 
buch , Urkundensammlung von Glarus, Jahrhuch des 
hisL Ver eius des cantoris G larus, I (1865), et surtout 
Urkundenhuch der Stadt und Landschafi Zurich 
(Zurich, 1888-1892, 2 vol. parus, docunients, jusqu a 
1 anneel254). Beaucoup ont ete analyses dans Schwei- 
zerisches Museum (1784), dans Ladewig, Regesten 
znr Geschichte der Bischofe von Consianz {Inspruck, 
1890, in-8 0 }, dans Neugart, Episcopatus Constant iens is 
(Fribourg, 1803-1862, 2 vol. in-4°). La commanderie 
de Bubikon a donuelieua unemonographie: II. Zellcr- 
Werdmiiller, Das RUterhaus Bubikon, dans Milthei- 
lungen der antiquarischen Gesellschaft in Zurich, 
XXI (Zurich, 1885, in-i°), 145-74 et 4 planches. 

3. Suisse, cani. Zurich, cercie Hinweil. 

4. Wadensweil, eant, Zurich, cercie Horgen, 

5. Suisse, eant. Zurich, cercie Melien. 







— CLXXXII — 


faits, des pieces d’archives conservees aux Arcliives de Zurich. M. Lind, dernier 
administrateur de Bubikon (vers 1820-1840), avait recueilli de nombreux mater i aux 
pour l’histoire de FOrdre de 1’Hopital dans le canton de Zurich, et ce sont ses papiers 
qui composent les manuscrits 38-39 et 47-49. 

Lucente ( Arch. cantonales)—Le fonds de la commanderie (Fllohenrain est 
entre, en 1807, aux Archives de Lucerne, dont il forme une division distincte. II 
se compose de 440 doeuments {originaux, eopies et vidimus) de 1192 a 1797 ; de 
80 registres, de 1480 a 1803; de 16 liasses de papiers modernes (Akten), de 1400 a 
1807. Des inventaires anciens et modernes faci litent les recherches. 

Bdle (Arch. cantonales). — Les fonds provenant des couvents et maisons 
religieuses forment k B&le une des grandes divisions de 1’archive. Dans cette serie, 
sous la rubrique « Ordre de S. Jean [Johanniter) », est conserve le fonds de la com¬ 
manderie de Bule 2 ; il se compose de 6 doeuments sur parchemin (1441-1530), de 
6 liasses de doeuments sur papier (1530-1776), de 5 censiers et livres de comptes 
(1527-1553, 1616-1640, 1636, 1779-1789, 1779-1796), de 12 liasses d’Akten (1452- 
1829). Deux inventaires des xviii* et xix e siecles facilitent les recherches. 11 convient 
de signaler aussi, dans ce depot, 6 liasses de doeuments sur papier et d’Akten 
concernant 1’Ordre en general, notamment en Suisse (1481-1834), et des Akten rela- 
tifs aux commanderies de Mulhouse et de Rheinfelden. 

Fribourg (Arch. cantonales)*. — Le fonds de la commanderie de Fribourg est 
conserve dans ce depot sous la.rubrique « Archives de Ia commanderie de S. Jean ». 
G’est seulement le 15 octobre 1825 que le dernier commandeur, Charles de Wigand, 
abandonna, moyennant une pension viagere, au gouvernement de Fribourg la 
jouissance des biens de la commanderie, et que les titres de propriete, en exeeution 
de cette convention, furent verses aux Archives de Fribourg. 

Le fonds se compose: de 519 pieces (originales ou eopies) de 1185 a 1825 • de 
58 registres, dont Ia plupart sont des censiers, xv e -xvm e s., et d’un fascicule, reste 
en dehors du classement general, xv e -xvm € s.. Parmi les pieces figurent quelques 
comptes (par exemple n° 317, compte de 1582), et un certain noinbre de proces-ver- 
baux de visites, n° 265 (1495), n° 236(1653), n° 404 (1667), n° 430 (1686), n° 441 
(1693). Un inventaire ancien (fin du xvn e ou comm. du xvin e s.), qui se trouvait aux 
mains de M. le chanoine de Fiwaz, representant du dernier commandeur, estdevenu 
la propriete de M. 1’abbe Gremaud, president de Ia Societe d’Histoire du canton de 
Fribourg; les Archives cantonales ne possedent qu’un inventaire redige en 1823, 
au moment ou les titres leur furent remis. 

Pays-bas. — L’0rdre possedait aux Pays-Bas trois commanderies principales, 
Utrecht *, Arnheim-Niinegue (cette derniere reunie a Arnheim a Ia fin du xv c siecle), 
et Ilarlem E ; leur fondation remontait a une epoque ancienne. Nimegue notamment 
et Arnheim existaient deja au milieu du xm e siecle, et Harlem fut constitue en 1310, 
lorsque les biens qui appartenaient aux Tcmpliers dans cette ville furent devolus a 
IHopital. 


L Bihliographie* — Un assez grand nombre de 
doeuments ont t£te imprimes dans des publications 
locales, lellesque: Der Geschicktsfreand ? Mitteihmgen 
des kistorischen Vereins der V Orte Lucem f Uri’ 
SckwytZy Unterwalden und Zug f (Einsiedeln, 1848» 
1893, 48 vol. et 3 vol. de tabi es); — J/K. Kopp, Ges- 
chichte der eidgenossischen Bilnde, (Leipzig, Beriin, 
Lucerne et Bale, 1845-1882, 5 vol.; chaque volume 
est divise en plusieurs tomes); et Urhunden zur Ges- 
chichte der eidgenossischen Bunde , (Lucerne et 
Vienne, 1835-1851, 2 voL in-8°), et dans les recueils 
generaux : Wirlemkergisches Urkundenhuch, Fiirs- 


tembergisches Urkundenbuch, Codex diplom. Ale- 
m&ruiise de Neugart^ ctc», que nous avons eu souvent 
deja occa sion de citer. 

2, V, R, Wackernag-el, Das Staatsarchiv des 
Kantons Basel-Stadt ? Balc T 1882, in-8 ft . 

3, Bih liographie, — Nous n avons a signaler que 
Touvrage suivant: Meyer, Hisioire de la commande- 
rie et de ta paroisse de S . Jean a Fribourg, dans 
Archives de ia Societe d histoire du canton de Fri - 
bovrg, 1" eahier, Fribourg, 1845, in-8°, p. 41-87. 

4. Pays-Bas, chef-lieu de pro vince. 

5. Pays-Bas, prov. Hollandc septentrionale. 






— CLxxxin — 


Lliistoire des commanderies Mollandaises est peu connue; en fait, elle noffre, 
semble-t-il, pendant le inoyen age, aucune particularite saillante jusqu’au moment 
oli, ,i ]<i Ini du xvi siecle, les etabli.sseincnts de 1 Ordrc sombrorent brusqucment 
dans une catastrophe aussi violente quinattendue, On sait quen 1581 la confisca lio n 
desbiens des etablissements religieux avait <5tedecidee au profit des villos surle terri- 
toire desquelles iis se trouvaient. Les biens de 1 Ordrc furent assimiles a ceux des 
couvents et cotnpris dans la confiscation ; d un jour a 1’autre, celui-ci disparut des 
Pajs-lias. Mais cette spolialion n alia pas saus provoquer d’energiques reclama- 
tions de la part des interesses, appuyes par leurs souverains, le roi de France et 

I empereur d Allemagne, aupres des Etats Generaux, Ges negociations occupent la 
seco n de moitie du xvii e siecle’, et sonteouronneesde succes, aumoinspartiellement. 

Si Nimegue semble navoir rendu quefort peu de clioses, Arnheim, au contraire, 
parait avoir tout rendu, tandis qu’Harlem transigea et consentit a payer a 1’Ordre, 
en dedommagement des biens saisis et quelle garda, une somme de 60000 florius. 

II est probable que les autres villes de Mollande agirent comme Nimegue, Arnheim 
et 1 lar leni; quant a Utrecht, nous ne savons ce qui s est passe pour cette commau- 
dei ie, mais ii est certainque la maison de S. Catherine et S. Jcnn asubsistd )usqu’au 
commencement de ce siecle. 

Les arci uves des connnanderies des Pays-Bas ont pour la plupart disparu, en 
tout ou cu partie ; celles qui ont subsiste doivcnt Stre chercheessoitdans les archives 
provinciales, soit dans celles dos villes qui, au moment de la confiscation, furent 
inises en possessio n des biens de 1 Ordre. Nous indiquerons ici, pour cliaque coni- 
manderie, les depdts qui out donne asile a ces archives: 

C ommanderie de S. Catherine d Utrecht. — Le londs de cette commanderie est conserve aux 
Archives dc la province d’Utrecht; ii ne remonte pas au delk du xvi 0 siecle, mais il convient de remar- 
quer que sa partie Ia plus ancienne concerne Harlem; il faut supposer, pour expliquer ce fuit, que des 
chevaliers de Ia maison d’Utrecht furent d<Hach<$s, apres la suppression des Templiers, pour constituer 
la commanderie d’ilarlem, ou encore qu’a une epoque plus recente, vers le milieu du xvn' siecle, la 
maison d’Harlem se fondit dans eelle d’Utrecht, 

Pour les xvii 0 et xvin* siecles, la commanderie d’Utrecht est repnSsentde par un ensemble assez 
important de registres et dc portefeuilles; les negociations pour Ia restitution des biens de I’Ordre, au 
xvn° siecle, y occupent une large place, les documents administratifs se succedent jusqu’en 1812. Deux 
registres sont specialement ii signaler; le premier (S. 328) est de 1572, et porle comme titre r Prothe- 
cotle-, c’est un recueil de pieces, pour Ia majeuro partie relatives a Harlem, dans lequel figurent des 
copies de bulles' pontificales, de lcttres du grand prieur d’Al)emagne, des reglements et coutumes du 
xvi° siecle, des eensiers et des comptes. Le second provient de la bibliotheque de S. Thomas Philipps 
{Middlehill, n° 328G), et a ete r^cemment aequis par le gouverncment Hollandais. C’est un iu-folio, 
papier, de 559 pages, contenant un inventairc de documents appartenant a la maison de S. Catherine 
d’Utrecht, 1535, des fragments de comptes et des lcttres en minutes et en originauxdes xvii'etxviii*si4cles. 
— Les copies de la eollcction C. Booth, bourgmestrc d’Utrecht (1655-7), qui est entrdc aux Archives 
dc la province (TUtrecht, quoique assez mauvaises, sont neanmoins precieuses en ce queiles nous ont 
conserve des documents dont les originaux sont aujourd’hui perdus : tolle est une bulle de Sixte IV, 
de 1472 (S. 834); tcls sont les dessins des seeaux qui accompagnaient les pieces transcrites (S. 838, 

I. 97 et siiivants) 4 . 

II convient dc citer ici la maison de Tllopital a S. Jansdal, fond^c en 1403, et confisqu^c en 1574 


t, La trace de ces importantes negociations subsiste 
a Utrecht^ a Arnheim et surtout aux Archives royales 
dc La l!aye. Gelles-ci possedenL dans les proces- 
verbaux des deliberations des Etats Generaux: de 
Hollande* Lenoncc des rdsolutions prises par ces Etats 
au sujet de ces confiscations* Un certain nombre de 
pieces diplomatiques offieielles, et notammeut des 
lettres originales du comte d'E st rades, ambassadeur 
de France vers le milieu du xvn c sieele T uvaient disparu 
des Archives r ovales de La Haye ; un c acquisition 
recente les y a fait rentrer. En onire, a celte epoque, 
eu France et en Hollande, furent publies sur cette 


question un grand nombre de brochures et de pam- 
phlets d'actualitfL 

Un manuscrit de la bibliotheque 4’Ulrecht (n° 
1255, 2 voL in-foL)coniientle recueil desinscriptions 
tumulaires et epitaphes des eglises d Utrecht ; celles 
de leglise S. Catherine, avec blasons peiiits, sont aux 
Folios 217-30 du tome second. Cette eglise, aujour- 
d hui eglise metropolitainc catholique, a ete construite 
en 1530 sur Femplacement dun monastere de Car me¬ 
li tes, que Charles-Quint avait donne a FOrdre en 
compensatioii dc lancien Hdpital d'Utrecht, qu’il avait 
demoli pour cdifier le ch&teau de Vredenbourg. 



— CLXXXIV — 


pur la ville d*Hardewijk. CZetait une dependance dUtrecht, dont les archives sont aujoardlnii consere 
v£es a ITardewijk. Elie a donne Ii eu a une monographie, aveo une planche qui repnSsente un r^table de 
cette maison, sous le titre : Het Sl Jansdal of* S . Heeren Loo . M, G.-A, de Mester est Eauteur de ce 
travail, qui a paru dans : Bijdragen voor vaderlansche geschiedenis en oudheidkunde y verzamelden uitge- 
geven door Is. An. Nijhoff, VI (Arnheim, 18^8, in-8°), 93-105. 

Com mande rie de S . Jean d*Harlem'. — Le fonds de cette coni mander i e est conservi au x Archives 
communales cEIIarlem, et parait assez complet; il y est entre vers 1581, au momentoii les biens de 
EOrdre furent, confisques paria ville, et occupe, dans Fi n ventat re de ces archives*, les n 08 1767 a 1956 
du tome I, et les n 0M 1179 a 1281 du tome IL Le plus ancicn document est de Eannee 1315; les titres les 
plus importaiits ont cte publies dans deux ouvrages r^cents de M, J.-G. Gonnet, Le premier est une 
monographie de la commanderie d'Harlem, figurant en tete de Ehistoire des anciens etablissements reli¬ 
gio ux d’Harlem (Derde hoofktuk) dans un ouvrage cTensemble sur Harlem qui a pour titre : Geschiedenis 
en beschrijving van Haarlem , van de vroegste tijden tot op onze dagen , door F, Allan 7 feeraar aan's 
Rijkskweekschool voor ondertvijzers te Haarlem , vader medewerking van MM. Ekama Ensckede, Ger- 
lingSj et C. J , (Emnet, adj. gemeente Arehivaris enadj. BibUothecaris {Harlem, 1877, 2 voL in-4°), II, 
249-386. Lesecondest une £tude sur quatrc cures qui etaient a la nomination ducommandeur (EHarlem; 
elle a paru dans Ehistoire de Eevechd d*Harlem (Vier parochien inde Middeleeuwen [Meemskcrk, 
Beverwyk, Zoeterwoude, Hazerswoude), dans Bydrajen voor de Geschiedenis van het Bisdom Haarlem 
(Harlem, 1873-92, 17 voL in-8°), IV, 245-97; V s 311-81; VI, 1-43; VII, 100-55; IX, 161-260. 

Nous attirerons speciale me ut Eattention sur deux manuscrits : 

L 42. (N° 1939 de Einventatre). Liber privilegiorum, exemptionum, indulgentiarum 

et graciarum ordinis sancti Johannis Jherosolimitani domus fratrum Jo. Baptiste 
in llerlem partium Hollandie. Parch., 29 f. non nu me rotes ct 91 L num^- 
rotes, plus 5 f, Ida nes; 6crit par trois mains differentes, de 1480 environ a 1520. 
(Test un recueil de bulles pontificales (190 environ), de privileges imperiaux, de 
concessions ddndulgencos par les eveques d*Utrecht, et de com menta ires de 
di vers theologi ens, de Ia fin du xv c siecle, sur les bulles pontificales les plus 
importantes. Les transcriptione sont faites d’aprcs des vidimus emanes d*ofIicia- 
lites ou d abbayes d AUemagne et des Pays-Bas ; quelques pieces sont copiees 
d’apres les originaux conserves a la commanderie d 5 Arnheim. CZest un cartulaire 
dune importance capitale. 

L 43 A. Liber memoriarum domus Hospitalis S. Joannis Hierosolimitani in llaerlem. 

Petit manuscrit du xvE s. CEest un obituairc en hollandais; la reliure porte 

la date de 1570, et deux tfcussons de POrdre. Provient de Ia Bibliotheque royale 
de La Ilaye, qui Ea recemment restitue aux Archives communales dfflarlem. 

Il con vient de remarquer a ussi que les Archives de la province d’Utrccht contiennent, pour Harlem, 
plusicurs documents importants, particulierement un cartulaire de la maison d 1 Harlem, dont voici la 
deseri ption sommaire : 

S 327. Registre en quatre fascicules, paginas de 1 a 563, papier, gr. in-4°, xvi* s., 

ecrit par deux mains differentes, en hollandais. Il contient 1251 pieces, dont 

les plus anciennes sont de 1310 ; ce sont des privileges concades a EHopitnl par 
di vers personnages, aveo Ein dicatio n en marge de la maison pour laquelle iis 
avaient et£ donnes. Ce cartulaire provient de la collection de C. Booth, bourg- 
mestre d'Utrecht (1656-7), collection qui est aujourd^ui conservae aux Archives 
de Ia province d^Utrccht. 

Commanderie d 1 Arnheim 9 , — Le petii fonds de cette commanderie est entre, il y a une vingtaine 
d*annees, aux Archives de la province de Gueldre, a Arnheim ; il ^tait, avant cette epoque, entre les 
mains du receveur des domaines, et a ete in ventor ie dune fa^on tres complete par le baron SIoet; cet 
i uvent ai re manuscrit a pour titre : « Inveniaris van het archief van de commanderie van S. /an te 
Arnhem » ; il comprend 395 numdros, dont piusieurs doubles ou triples, en sorte que Eensemble des 
documents analyses se compose d environ 900 pieces ; la plus ancienne est de 1254, la plus rdeente de 
1823. Il est sui vi d'un Register ou table des mati eres et d’un tableau chronologique des actes. A partir 
de 1530, ceux-ci ont exclusi vernent le caractere administratif. Dans son etat actuel, ce fonds a du 
beaucoup souffrir. Les bulles et les actes royaux ou princiers y sont tres rares. 

Independamment de celui-ci, le dt^pot d*Arnhcim contient d’autres pieces concernant Ia comman¬ 
derie dans Les saries de la Chambre des Comptes de Gueldre [Reken Kamer) et des Cii artes (Charters), 


1. L'eglise de la commanderie, construite vers 1310, 
subsiste encorc comme eglise protestante; un hospice, 
bati pour les pauvres protestants sur Eemplacement 
de la commanderie, y est atlenant* Quant a Ia maison 
des Templiers, aucune trace nen subsiste; elle etait 
situee hors de la ville, presdu Pavillon, 

2, A. J, Ensebede, Inveniaris van het archief der 


stad Haarlem , Harlem, 1866, 3 vol. in-8°. 

3. 11 ne reste plus de la commanderie que deux 
cloches, qui sont aujourdlmi dans Eeglise catholique 
de S. Walburge a Arnheim ; Eemplacement merae de 
la commanderie, qui se trouvait pres <les anciens rem- 
parts, est difficile a determiner, tanile quartier S. Jean, 
ou elle etait, a ete modifie. 

















CLXXXV — 


qui toutes deux possedent des inventaires manuscrits. Ces pieces ont ete utilisees dans un travail 
nScent du baron L. A. J. W. Sloet \ 

Une mention speciale doit etre consncree aux seeaux de FOrdre, et sptfcialement a ceux descomman- 
deurs d*Arnheim et d J Utrecht, qui sont conserves eu tres grand nombre aux Arcliives de Ia province de 
Gueldre. . 

La commanderie de Nimegue, qui existait deja a In fm du xn° siecle, fut incorporee a celie 
d^Arnheim au xv* 1 siecle, Ses anciennes arehives ne se retro uvent pas dans le fonds d’Arnheim ; elles ne 
sont pas, non plus, passees aux Arehives communales de Nimegue 3 et semblent definitivernent perdues. 

Les doeuments que nous avons eus sous les yeux mention nent les maisons dlngen et de Sneck 8 , 
sans qu’il soit possible de savoir exactement ee qu*elles tftaient, Ingen *, cite dans des aetes du xvir 0 siecle, 
semble etre une dependance cPUtrecht ; ii Pendroit de la commanderie s^leve encore aujourd J hui une 
maison de paysan avec une chapelle, dont le noni a perpetue le souvenir de POrdre E , Sneck est dans la 
province de Frise, mais rien n'indique le role qu*elle joua au moyen age parmi les etablissements 
Hospitaliers des Pays-Bas, Ses arehives, ou du moins une partie de celles-ci, subsistent a Leeuwarden, 
aux Arehives de la province de Frise; elles s^tendent de 1415 a 1580. 


Aesace'. — C’est a Colmar et a Strasbourg que sontactuellement conservees les 
arehives des commanderies Alsa ei en nes : 


Colmar (Arch. de 1’ancien departement du Haut-Rhin). — Ce depot contient, 
dans la Serie H 11 , les fonds des commanderies de Soultz, de Colmar, de Mulhouse eide 
Friessen, membre de cette derniere ; le cadre de elassement qui suit iudiquera leur 
importance et leur cousistance 1 ; un repertoire ancien, en 44 cahiers, recemment 
veri fi e et complete, facilite les recherches: 

Commanderie de Soultz (43 cartons) : 


I. Generalia. Bulles papales, privi- 

leges des empereurs (TAllemagne 
et des rois de France* 

II. Generalia* Ce earton contient; 

1° Privileges des papes.. *, par des 
Clozeaux, Paris, 1619, in-4°. 

2° Extra i ts d’H£liot, Hist. des Or- 
dres monas liques) religieitx et 
milita ires (Paris, 1714-19, 8 vol* 
in-4°), 5 f. ms. in-4°. 

3° Capitulum generale anno 1631, 
ms. in-fol. 

4° Tasse e responsioni delli priorati, 
baliaggi et comende, con le an¬ 
nate delle cotumende date di gra- 
cia magistrale, 1583, ms. in-fol. 
5° Bilancio dei comun tesoro delP 
1675 et delT 1680, ms. in-fol. 
6° Trattato dell’ ufllcio de 1 ricevu- 
tori,*,, par Jean Cara vita, prieur 
deLombardie,xviiP s., ms. in-fol. 

III. Generalia. Chapitres provinciaux, 
1581-1781 ; visites de Soultz, Col¬ 
mar et Mulhouse, 1495-1795; per¬ 
sonalia, actes des grnnds maitres, 
pieces relatives a Arnheim et 


Nimegue, xviP s. ; dettes et privi¬ 
leges, xviP-xvm 0 s, ; actif de 
Soultz, Colmar et Mulhouse, 1513- 
1660; rceettes diverses, xvni 0 s* ; 
recettes du ehapitre gdn<5ral d*Alle- 
magne, 1661-1662; dela comman¬ 
derie de Colmar, xvni 0 s, ; deux 
lettres en ifalien, xvm e s. 

IV. Chartcs, 1311-1761, 4 pieces; ex¬ 

tra i ts, 1311-1728, 6 pieces; inven¬ 
ta ires et visites, 1684-1745, 4 

pieces; repertoire des papiers de 
Soultz et Mulhouse, 1648-1689 ; 
affaires judiciaires , eglise de 
Soultz, etc., xvnP s* 

V. Amodiations, xviP-xvm' s* ; rentes 
de Ia commanderie de Soultz a 
Wuenheim, 1508, 1681; ctat des 
biens de celle-ci, xvn 0 s. ; inven- 
taire de Soultz, 25 avril 1684* 

VI. Piece de 1491 relative au sceau de 
la commanderie ; pretentions de 
celle-ci, 1631-1646 ; sauvegarde, 
hommage, 1640 ; fiefs, dlmes et 
biens, xvni® s* ; baux et rentes, 
fin du xvii c s* ; nominations d’ad- 


1* Oorkondenboek der Graafschappen Gebre en 
Znflen tot op der Sldff van Woeringen (5 juin 1288), 
La Ilaye, 1872-76, 2 vol* m-8°* 

2. L4nvenlaire des Arehives communales de Nime¬ 
gue, qui est publi4, n mdique qne deux doeuments 
concernant l'H6pital. 

3. Vers 1432, Punion des deux maisons existe 
Areh. de Malte, Tteg . BulL May.> XXXIV, f. 70). 

4* Province. Gueldre (Neder-Betuwe), distr* Nime¬ 
gue* 

5* A.-J. Van der Aa, Aardrijkskundig woordenboek 
der Nederlanden , Gorinchem, 1839-51, l4voL in-8°, 
au mot: Ingen. 

6. Bibliographie. — Un certa in nombre des pieces 


concernant PHopital que renferment les depots de 
Colmar et de Strasbourg a dte publie dans les 
cartulaires municipaux editds par les villes d^Alsace, 
par exempledans Mossmann, Gariultiire de Mulhouse 
(Mulhouse, 1883-91, 6 vol. In-4°), et dans Wiegand, 
Schulte et Wolfram, Urkandenhiich der Sladt Slrass- 
burg (Strasbourg, 1879-88, 5 vol, in-4° en 4 tomes). 
II y a peu de travaux particuliers sur les commande¬ 
ries ; nous n avons a citer qu’une monographie : Paul 
Huot, La commanderie de S. Jean (maison Biehard t 
sceurs de Ribe&umlU, bains S * Jean) it Colmar, 
Colmar, 1870, iii-8 0 * 

7. Anc, dep. du Haut-Rhin, arr. Mulhouse, eant, 
Hirsingen. 


r 














— CLXXXVI — 


VII. 


VIII. 

IX. 


X a b 

XI. 

XII. 

XIII. 


XIV. 


XV. 


I. 


II. 

III. 


ministrateurs {schaffner), xvn' et 
xviii 0 s. ; successiori du comman- 
deur baron de Stcin, 1739. 

Copi e des originaux appartenant it 
Ia commanderie de Soultz, Alite du 
temps de Jean Henri de Schwantz- 
boll, ras. in-fol. Ce volume ren- 
Jerme des transcriptions de pieces 
de 1292 a 1745. 

Id., ms. In*foL t transcriptions de 
pieces de 1685 a 1791, 

Cartulaire, xiv® s., mauvais etat; 
renouvellement des biens depen¬ 
dant de Soultz (Gberhergheim, 
Berrwiller, Wittenheini, Reders- 
heim, Biltzheim, Ileiterhcini, Frie- 
ssen , Wettolsheim , Mcienheini, 
Ilehweiler, Kaysersberg), 1652- 
1672; Reguisheim, Ungersheim, 
Bollwiller, Feldkirch, 1680«! 689; 
Thefenheim,d£p. deColmar, 1688. 
Terriers, cens, det te s et revenus de 
Soultz, 1689 et 1727, 2 registres. 
Terrier cn for me, fait par ordre de 
Louis XIV, 1728. 

Memes mati eres qu’aux cartons X 
et XI, 1761-63* 

Memes matieres, avec la liste des 
biens : Soultz, Wuenhcini, llalls- 
tadt, Pfnffenheim, Oberhergheim, 
L oge n h e i ni, Ber rw i 11 er, Ha rt m a n s - 
willer , Rimbach-Zill, Bergholtz , 
Guebwiller, Redersheim, Ungers¬ 
heim , Reguisheim, Bolhviller, 
Feldkirch, Gundolsbeim, Ruelis- 
heim, Rattenheim, Balderheim, 
Wittenheini, Ktngersheim, Wes- 
thalten, Soulzmatt, Wattwiller, 
StaiTelfelden, Meyenheim, Rouf- 
faeh,XJffhoItz, Friessen, Merxheim, 
Cernay, Thann, Ensisheim, Isen- 
heim, Wittelsbeim, Munchausen, 
Riltzheim, Aspach le Haut, Mieheb 
bach, Eguisheim, 1761-1767. 
ft) Instes des biens de la coni man¬ 
der ie a Rufuchshiiben, Eguisheim, 
Logei n heim, Reguisheim, Ruelis- 
heim, Meyenheim, Obern-Eysseti, 
Rietwitz, Riquewihr, Sunthoflen, 
Jebshetm, Oberhergheim, Ungerss- 
heirn, Widensohlen, Wickersch- 
wihr, Heyligcriitz, Wettolsheim des 
Frauenklosters S, Katharina, Coi- 
rnar, commenc. du xv e s. — b) Regis- 
tres des ccns et revenus de la coni* 
manderie de Soultz, 1536-1537 
et 1528 {avec les nonis des localites). 
Ceuilloirs, 1556, 1552-53, 1553- 
54; terrier, 1539-1540. 


XVL 

XVII. 

XVIII. 

XIX. 

XX. 

XXL 

XXIL 

XXIII-XXVIII 

XXIX. 

XXX-XXXIl. 

XXXIII, 

XXXIV. 

XXXV. 


XXXVI. 

XXXVII. 

XXXVIII. 


XXXIX. 


XL. 


XLI. 

XLII. 


xlui. 


Ceuilloirs, 1556-1562, 4 reg. 
Ceuilloirs, 1564,1571,1572,3reg,; 
terriers, 1573 et 1574, 2 reg. 
Terriers, 1580 et 1581, 2 reg. ; 
ceuilloirs, 1583, 1586, 1587, 3 reg. 
Ceuilloirs, 1588, 1589,1610,1611, 
4 reg. 

Ceuilloirs, 1613-1618, 4 reg. 
Ceuilloirs, 1619-1624, 6 reg, 
Ceuilloirs, 1652, 1653, 1653-54, 
1656-57, 4 reg. 

Ceuilloirs, 1656-1794, 

Coniptes, 1627-1680. 

Comptes, 1682-1703* 

Rentes en vins, 1727-1750; cens, 
1526-1739. 

Pieces administrativas sur Wue- 
heim et Hartmannswiller, a partir 
de 1366, 

Id, sur Rimbach-Zell, 1315-1780; 
Guebwiller, 1311-1760; Bergholtz, 
1355-1757. 

Id, sur Bolhviller, 1580-1753; Feld- 
kirch, 1542-1752. 

Id, sur Radersheim, 1369-1748. 
Id. sur Radersheim, terrier et 
amodiations, 1409*1738; Reguis- 
heim, 1416-1765. 

Id. sur Rouffach, 1290-1409; Pfaf- 
fenheim, 15964651; Gundolsbeim, 
chartes, 1363-1630, amodiations ct 
terriers, 1655-1762; Berrwiller, 
chartes, 1346-1741, amodiations, 
16084755, terriers, 15684662. 

Id. sur Wattwiller, chartes, 1342- 
1491; Ungersheim, chartes, 1303- 
1738* Wittolsheim, chartes, 1422 et 
1515, amodiations, 15614 746, 
terrier 1561; Staffelfelden, chartes, 
1460 et 1512, amodiations, 1719, 
terrier, 1560; Meyenheim, chartes, 
1309-1701, et amodiations, 1605- 
1715. 

Id. sur Munchhausen, chartes et 
aetcs, 1352-1749, ct terriers, 1690, 
Id, sur Ruelisheim, actes, amodia¬ 
tions ct terriers, 1512-1757; Witten- 
heim, amodiations, cens, terriers, 
1561-1719 ; Kingersheim, a modia 
tions, 1692*1748; Oberhergheim 
amodiations et terriers, 15884755 
Id. sur Thann, chartes, 1328-1628 
Sennheim (Cernay), chartes, 1313 
1421; Uflholtz, pifece de 1525 
Michelbaeh, 14864747; Biltzheim 
amodiations, 16914740; Isenheim 
piece de 1568 ; Soulzmatt, chartes 
1359-1409, et amodiations, 1656 
1754. 


Commanderie de S. Jean de Colmar. — 69 cartons* 


a) Neuwe Abgeschriffte der bricff, 
1545. Cartulaire eontenant de courtes 
analyses et quelques transcriptions de 
tous les titres de la commanderie; 
quelques pieces posterieures a 1545. 

b) Colmarladcn », autre cartulaire, 
conte nant surtout des notes succinctos. 
Renouvellement des biens ct reutes de 
Ia commanderie, avec s pacificatio n 
des biens, 15584701, ms. in-fol. 
Renouvellement des biens a Holtz- 
wihr, Riedwihr, Orschwihr et Wic- 
kerscliwihr, 1580, ms., in-fol.; index 
des personnes devaot des rentes, 
1580, ms. in-fol. ; renouvellements, 


1652-1670 ct 1688* 

IV* Renouvellements, 1720-1727. 

V. Id., 17234731. 

VI. Id., 1761-1768. 

VII. Extraits et terriers, etc., 1558-1719; 
censiers g^neraux, 1585, 1597, 4 reg. 

VIII-X1II. Censiers generaux, 1605-1732, 15 reg. 

XIV. Rentes en grains, 1572-1791 ; en vins, 
1601-1642; en grains et vins, 1642- 
1650; en grains, 1696-1715. 

XV. Rentes en vins, 1700-1751 ; memoire 
sur le meme sujet, xvnp s.; consis- 
tance des rentes, 1635-1685* 

XVL Registre g^tieral des rentes, 1605-20* 

XVII. Etat des fermiers, 1589-1672* 


















— CLXXXVII — 


XVIII, 


XIX, 

XX, 


XXL 

XXII. 

XXIII. 

XXIV. 


XXV, 

XXVI- 

XXVII. 

XXVIII 

XXIX, 

XXX, 


XXXI. 


XXXIL 

XXXIII, 

XXXIV. 

XXXV. 

XXXVI. 

XXXVII. 

XXXVIII 


XXXIX. 


XL* 


XLI. 

XLIL 

XLIIL 

XLIV. 

XLV. 

XLVI. 

XLYIL 


XLVIIL 

XLIX. 


Baux et contrats, contrats emphy- 
t^otiques pour des biens du reesort cie 
Colmar et des rcssorts environnants, 
1682-1789, 87 pieces et cahiers. 

Baux, 1551-1699. 

Procedure contre le batlli de Herlis- 
heim et Haltstadt, xvu fl s.; procedures 
diverses, 1729-1777; instance ouverte 
entre les commandeurs de Colmar, 
Soultz et Mulhouse et Pamodiateur 
Bernard, en 1 790, 

Bois et chasses, 1568*1763; ^tat des 
biens a S. Martinsbourg, 1767; forets 
du eomt£ de Horbourg, 1581, 1775; 
aceord avee le receveur, xvm° s.; 
comptes rendus, 1635-1684, 

Memoires de d^penses, 1626-1787. 
Etat des rentes, 1590-1731 ; proces, 
17704 783; pieces relativos aux rentes, 
1567*1769; quittances, 1580-1787. 
RGparations, 1743-1775; lettres sur 
Longine de Ia eommanderie, 1631 ; 
inventaire des metibles» 1638*1737 ; 
demande de FOrdre a la ville de Col¬ 
mar pour deloger le commandeur, 
1645; logements militairea» 1768; 
eonstitutions de rentes, 1595; rentes 
foncieres, xvi° s., ete, 

Chartes, 1246-1300, 

Id., 1302-1358. 

Id,, 1360-1392, 

Id., 1393-1452* 

Id., 1453-1495. 

Id., 1493-1592, et une lettre tFindul- 
gence imprim^e, (s. L n, d., 1 f. gr, 
in-4°), donn&e en 1517 au commandeur 
Jean Wegner, pour avoir contribui a 
Ia construction de S. Pierre de Rome* 
Moulins: Hohensteg, 1649-1739; Ei- 
chenmiihle, 1680-1777; Drei Bader- 
miihle, 1656; procedure contre Pierre 
Meyer, 1758-1766; maison Radelbad, 
1671-1785; jardin adjacent a Ia com* 
manderie, 1655, etc. 

Possessions, rentes, procedures, baux, 
cens, 1551-1788. 

Registre des rentes de vin, 1552-1759; 
consistance de ces rentes, 1603-1705. 
Pieces sur Winzenheim, 1275-1449. 
Id., 1451-1495. 

Id., 1500-1567, 

Id., 1595-1688. 

ProcMure contre le magistrat d’Am- 
merschwihr, 1740*1748, et autres 
pieces imprim£e$ ; Precis de Pins¬ 
ta n ce du proces contre le magistrat 
d*Ammerschwir. », Colmar, J. II* 
Decker, s. d, 7 44 p, in-4°, 

Affaires avec Ia commune de Winzen¬ 
heim, 1366 et 1403; procedures, sen- 
tenccs et baux, xvi e -xvni 6 s. 
Procedures, rentes, dimes, sentences, 
etc,, xvi B -xvm e s, 

Wurzenheim, rentes en vins, 1606- 
1763. 

Id,, titres de propri£t6, 1314-1521. 
Id,, titres de propritH#, procedures, 
etc., 1553-1759, 

Id., amodiations, 1628-1699. 
Turckheim, pieces, titres de propritH4, 
procedures, etc., 1333-1439. 

Id., id,, 1456-1594. 

Id., id., 1606-1669; actesduxvn 0 s.; 
dimes, 1569-1621 ; rentes, 1569-1773; 
renouvellements, xvi e -xvn e s. 

Id., rentes de vius, 1595-1742. 
Kientzheim, pieces, 1284*1609; amo- 


L. 

LI, 

LIL 


L1II. 

LIV. 

LV. 

LVI-LVII. 

LVIIL 

LIX. 

LX. 

LXI, 


LXIL 


LXI II. 

LXIV. 


LXV. 


diations, 1662-1773; correspondanee 
entre Adam de Schwalbach, comman¬ 
deur de Turkheim et Lazare de 
Schwendy, relative aux biens de ce- 
Iui-ci a Turckheim, ete., 1570-1584 ; 
actes et titres, xvi° s.; terriers de 
Kientzheim et Sigolsheim, 1715-1740; 
contestations, etc., 1661-76; rentes 
de Kientzheim, Sigolsheim et Benn- 
wihr, 1654-1734, 

Ammcrschwihr, pieces, 1301-1610; 
contestations, 1769-1773; ceuilloirdes 
rentes en vins, 1661-1772. 

Id,, rentes en vins, 1585-1660. 
Ribeauville, pieces, 1343-1651 ; 
baux et consultations, 1681-1770; 
lettres du seigneur de Rappolstein, 
1629; terriers, 1527 et 1583 ; rentes, 
1545-1652 ; vins, 1579-1722. 
Sigolsheim, pieces, 1315-1663; baux 
a femps, 1587*1786; contestations 
avec Fabbaye d^Ebersteinmiinster, 
1537-1638 ; procedures, xvm® s,; 
rentes en vins, 1511-1760, 

Riquewihr, pieces, 1318*1522; Eguis* 
heim, pieces, 1295-1690; baux a 
temps, 1565-1777 ; rgversion d’une 
rente de vin, 1590; terriers, etc., 
1577-1765 ; rentes de vin, 1556-1602. 
Hunawihr, pieces, 1363-1655 ; d£ci- 
sions judiciaires, 1621-1632. 
Ingersheim, pifeecs, 12864632; juge- 
ments et procedures, 1681,1753-1781 ; 
biens et rentes, 1626-1767; renou- 
vellem e nts dTngersheim, Mortzwiller 
et Katzenthal, 1568; rentes, rentes de 
vins, 1570. 

Holtzwihr, pieces, 1270-1446; baux 
a temps, 1690-1788; terriers, 1668- 
1765, etc. 

AIspach, pieces, 1320-1457; Kaysers- 
berg, pieces, 1287-1621 ; pieds-tcr- 
riers, biens a Rubenhalt, baux, etc. 
Kaysersberg, rentes de vin, 15734762. 
Katzenthai, pisces, 1311-1776* Nie- 
dermorschwihr, pieces, 1316-1529; 
arrdrages des rentes de vin, 1631- 
1663; registre desdites, 1570-1717. 
S. Croix, pieces, 1371 et 1546 ; baux 
1600*1789 ; terriers, 1368*1721. 
Wihr en Plaine, pieces, 1328-1493 ; 
contrats d T amodiation, 1619 - 1778 ; 
terriers et listes des biens, 1585, 
1768; rentes et inventaire de Sigismond 
Kemger, 1570, 

Bergheim, pisces, 1264-1491 ; amo- 
diations, 1593; terriers, 1551-1646 ; 
rentes, 1580-1694; rentes de vin, 
1570-1711. 

Logelheim, pieces, 1322-1376; amo¬ 
diations, 17244760; terriers, 1607- 
1767. Jebsherm, pieces, 1343-1344 ; 
amodiations, 1539-1771 ; terriers, 
1519-1721. Beblenheim, pieces, 1360- 
1385 ; terriers et rentes, 1545-1656 ; 
registre de Ia collecte des rentes de 
vin, 1556-1737 ; quelques pieces rela- 
tives a Riquewihr et a Hunawihr. 
Riedwihr, pieces, 1329-1494 ; amodia¬ 
tions, 1683 ; amortissement de rentes, 
1628, Jebsheim, terrier 1667. Zellen- 
berg, pieces, 1370-1518 ; proe&s pour 
une rente de vin, 1607-1608. Wieden- 
sohlen, pieces, 1318-1355; amodia¬ 
tions, 1540; terriers, 1430, 1652-1766. 
Ilousen, pieces, 1440-1602; rentes, 
1643-1645 ; spdcification des biens 

J- 















— clxxxviii — 


emphyteotiques, 1519, Herlisheim, 
pieces, 1324 et 1485; arnSrages de 
rente, 1657. 

LXVI. Wickerschwihr, piece de 1347; amo- 
diations, 15424788 ; rentes a payer, 
1662-1669. Sundhofen, piecede 1490; 
amodiations, 1589-1771 ; terriers et 
rentes, 1681-1727; proccdurc contre 
te comte de Wurtemberg, 1760-1762; 
aut res procedures du xvm e s. Walbach 
et Wihr au Val, pieces, 1234 et 1336; 
terriers, etc,, 1424-1789. Zimmer- 
bach, pieces, 1234-1315 ; rentes, 1603- 
1604; comptes des rentes, 1603-1619 ; 
arr^rages, 1665. Rodercn, pres de 
Ribeauvilld, pieces, 1338-1590; rentes 
dc vins, 1768. Ellenwiller, pieces, 
13544355. 

LXVII* Metzeral, piece de 1601; rtfversion de 
dette, 1588. Ursehenheim et Heitern, 
piece de 1308; amodiations, 1707- 
1779; terriers, 1368-1721. Rouffach, 


piece de 1417. Eschbach, piece de 
1672. Sondernach, piece de 1611. 
Breitenbach, piece de 1594. Housen, 
amodiations, 1621-1786 ; terriers, 
1368- 1721 ; procedures du xviii® s. 

LXYIIL Dessenheim, piece de 1603; amodia¬ 
tions, 1625-1773; terriers, 1590-1773. 
Bischwihr, requete, 1726. Mittelwihr, 
procedures, 1569, 1578. Niederentzen, 
charte et re ver sion, 1557. Hei ter en, 
piecede 1606; amodiations, 1683-1769; 
cens feodaux, 1667-1674; compte du 
« fruchtbiirgcrmeister » t 1763. Ober- 
morschwihr, piece de 1555. 

LXIX. Oberhergheim, piece de 1562; amo- 
diations, 1620-1771 ; reclamat ion, 
xviii® s. Ungersheim, piece de 1475. 
Ostheim, arr^rages dc rentes de vin, 
1622-1627. Strasswihr, 1588 et 1590, 
2 pieces. Wolfgantzen, bois de labbaye 
de Marienau (Yieux-Brisach), 1544. 
Varia, xvm e s. 


L 

II. 

III. 

IV. 


V. 

VI. 


I. 

II. 


III. 

1 . 


I. 


Commanderie de Mulhouse. — 8 cartons. 


Terriers, 1656-1667, reg. in-fol* parch. 
Ceuilloirs g6n(iraux, 1619-1688, 5 regis tres. 
Id., 16914784, Bregistres. 

Comptes des recettes et d£penses, 1633- 
1752; notes y relatives, 1710-1711 ; registre 
des rentes, 1642-1652 ; pieces justificatives 
des depenses, 1561-1752 ; inventaire des 
terriers, 1689 ; inventaire des titres de la 
commanderie, 1685, des meubles, 1685, 
1720 et 1739 ; rentes et recettes, 1656-1752; 
exemption du vingtieme, 1755 ; amodiations, 
1639-1729; arHrages, 1658 ; etc. 

Mulhouse, chartes, 1249-1601, 60 pieces; 
4 pieces sur papier, 1552-1587; bois sur 
le territoire de Mulhouse, 1597-1746. 
Obersteinbrunn, 11 pifeces, 1269-1551; 
cens, 1525-1631. Zimmersheim, piece de 
1550. Eschentzwiller, piece de 1531. Schller- 
bach, piece de 1300 ; terriers, 1568-1746 ; 
cens, 1746-1785; procedures, 1787. Bruns- 


tadt, 4 pieces, 1312-1519; cens, 1663- 
1681 ; terriers, 16624770. 

VII. Sennheim, 13 pieces, 1278-1560; terriers, 
1746. Uffholtz, 4 pisces, 13644422. Am- 
merschwihr, Bernwiller et Galfingen, 
terriers, 1659-1771. Bernwiller, terrier, 
1771. Bruebaeh, 2 pieces de 1300 et 1314. 
Didcnheim, 1 piece de 1441; terriers, 1746, 
1770. Heidwiller, registre d’entr£es, 1783. 
Ilirtzbach, 1 piece de 1288. Ilizach, terrier, 
1587. Lutterbach, terriers, 1615-1770. Nie- 
dermorsehwiller, amodiations, 1597; ter¬ 
riers, 1659* Obermorschwiller, terriers, 
1659, Pfastatt, 1 piecede 1376, Rantzwiller, 
terriers, 1600-1770, Ricdesheim, I piece de 
1376. Rixheim, pieces, 12844587, Stein- 
bach, sentence sur les cens de vin, 1683. 

VIII* Zellisheim, procedures pour les cens, 1774- 
1776; terriers, 15674771; registres d*en- 
trees des cens, 1776-1790, 


Mitairie de Friessen , membre de Mulhouse* — 3 cartons. 


Terrier de Friessen, ct d^pendanccs 1510- 
1762* 

Ceuilloir general (registre d^entrecs), 1592- 
1761; recettes et depenses, 1575*1739; 
amodiations, 1551-1703 ; inventaire des 
titres, xvtit* s. , des meubles, 1577-1765, 
1739; biens, 1559-1714 ; 28 pieces origi¬ 
nales, 1284-1713; amodiations, 1551-1703 : 
ceuilloirs, 1527-1702 ; terriers, 1510-1686 ; 
comptes de Teglise, 1664-1670; taxation des 
biens, 1715 ; perception des dinies, 1756 ; 
procedure a Foccasipn de paturage, 1767* 
Constructions, 1706 ; comptes de T^glise, 


1664-1671 ; fabrique de Ft^glise et dimes, 
1459-1681 ; presbytero, 1672-1756; inven¬ 
taire des eglises a Friessen, Hindlingen, 
Ueberstrass, Largitzen, et de la ehapelle de 
Griinenwald, 1743 ; curtas de Friessen et 
amodiations, 1618-1733; recette des biens 
pastoraux, 1757 ; plaintes contre les cures, 
1599-1612; succession des cures, 1567- 
1759 ; ehapelle de Griinenwald, 1676-1708; 
Largitzen, 3 pieces, 1320-1568; Ueberstrass, 
4 pieces, 1249-1567; Hindlingen, 2 pieces, 
1249-1282; Niedersept, 5 pieces, 13354721; 
Rdchlitz, 1 piece relative aux bois, 1546* 


Commanderie de Schelestat (Basse A Isaee ). — 4 cartons L 

Ges cartons, qui concernent Ia maison de 1 nent des documents de nature diverse, dont 

Schelestat situ6e en Basse Alsace, contien- | qnelques-uns sont an ciens, 1249-1792. 


Commanderies etr angeres a CAlsace. — 4 carton. 


Documents sur les possessions en Haute* 
Alsace des commanderies de Rottweil, 1264- 
1687, et Hali, 1685-1688 (Wurtemberg) ; 
de Dobel dans Ia Foret-Noire, 1687-1688 ; 


et de Mayence, 17564 779 (Hesse-Darmstadt). 
Donaticus accords, comptes, etc*. 

IMV. Documents sur la commanderie de Bule 
(Suisse), 12624784. 


A cute des arcliives du Haut-Rhiu, signalons quelques manuscrits de Ia Biblio- 


1* Les cartons relatifs k la commanderie de Villin- 
gen, situee au pays de Bade, qui d^pendaient de cette 


serie, ont ete recemment cedes aux Archives du grand- 
duehe de Bade a Carlsruiie* 













— CLXXXIX — 


theque municipale de Colmar, dont 1’origine n’est pas douteuse ; iis faisaient origi- 
nairement parlie des fonds des commanderies Alsaciennes, et ont ete recueillis par 
ce depot: 

714. Obituaire des Hospitaliers de Schelestat* Pap., gr, in-fol.. 67 f., dont 9 non 
num£rot£s, xvi° s, 

N* 564. Registre dc Ia commanderie S. Jean de Colmar, 1748. 

N° 565. Registre terrier de la commanderie de Friessen, 1761. 

N° 566. Terrier de Mulhouse et dTJbersteinbrunn, 1746. 

N° 567. Renouvellement de la commanderie du Temple de Schelestat, 1686-1688. 

N° 569. Censier du Temple de Berckheim, 1677-1678, 

N° 178. Ms, du xviii 6 s., gr, in-fol., contenant: a) Qrdinanza della dignitii secondo la 
preminenza loro, prescritta dal statuto 45 di baglivi toccante la lingua 
d\Allemagna. — b) Copies concernant Hohenheim et Reydcn. — c} Raccolte 
dei fruttato e delle spese generali dei Tesoro, 1779. 

Strasbourg (Arch. dc 1’ancien dcpartement du Bas-Rhin). — Les documents con¬ 
cernant 1’Ordre de l’H6pital sont conserves dans la Serie H; iis se composent des 
fonds de la commanderie de Dorlisheim 1 2 3 4 5 , dont Tetablissement remonte au moins au xm e 
siecle, probablement plus liaut 8 , et de cellc de Strasbourg (S. Jean en Ile Verte, 
« zum Griinenwerde »), constituee en 1371 et a laquellefut unie en 1399 la maison 
de Schelestat 8 . 

Au xvu e siecle, la commanderie de S. Jean de Bassel, situee en Lorraine, fut 
incorporee a celle de Dorlisheim \ Quant a celle de Strasbourg, elle fut demolie en 
1933, pendant la guerre de Trente Ans, Le besoin d’agrandir les fortifications de la 
ville rendit cette mesure necessaire; mais les Hospitaliers, ainsi expulses, recla- 
merent une compensation, et obtinrent, en 1686, qu’on leur cedat leglise catholique 
de S. Jean (sous le vooable de S. Maro), que les religieuses auxquelles elle appar- 
tenait avaient abandonnee pour embrasser la Heforme; depuis lors et jusqu’& la 
Revolution, iis resterent possesseurs de cette eglise. La commanderie de Strasbourg- 
etait celebre par sa riche bibliotheque (imprimes et manuscrits). Nous savons, par 
les catalogues publies au siecle dernier, qu elle se composait d’un grand noinbre de 
volumes et d’un millier environ de manuscrits 6 ; des la fin du xiv e siecle, au lende- 
main dela fondation de la commanderie, le soin pris pour laconstituer se manifeste ; 
le premier commandeur, Iienri de Wolfach, commence a la former, grace a des 
manuscrits qu’il obtient de la commanderie de S. Jean de Fribourg (1386) *, grace a 
1’achat d’une dizaine de manuscrits cddes aux Hospitaliers par 1’abbe Gistercien de 
Baumgarten (1395-6) \ La collection se conserva a peu pres intacte jusqu’a la Revo¬ 
lution ; elle entra ensuite, assez mutilee, a la Bibliotheque Municipale de Strasbourg, 
et perit avec elle au bombardement de 1870. Trois ou quatre manuscrits, a la suite 
de vicissitudes dont on ne peut suivre le fil, sont venus echouer aux Archives du 
Bas-Rhin, un a ete achete par la Bibliotheque Municipale ; ce sont les seuls restes 
de cette collection celebre*. 

Le fonds de THdpital comprend, aux Archives du Bas-Rhin, 890 liasses ou 
eartons (II 1349-2239), dont voici le cadrede classement sommaire*: 


1. Anc. d4p. du Bas-Rhin, arr. Strasbourg, eant. 
Molsheim, 

2. Les auleurs Alsaciens placent sa fondation en 
1001, ce qui parait primatu re; iis en font une comman¬ 
derie du Temple, ce qui est faux, 

3. Cette incorporat ion, dtkudde par le grand-prieur 
d\Allemagne, fut confirmtSe par le grand maitre de 
rOrdre en 1417, et par le pape Eagene IV en 1437 
(Arch. du Bas-Rhin, 11. 1354), 

4. C’4taitla seule commanderie Lorraine qui relevat 
du grand prieur d Allemagne. Ses archives sont 
conserv^es aux Archives departementales de Meurthe- 
et-Moselle k Nancy, (V. plus haut, p, cx). 

5. J. N, Weislinger, Catalogus librorum impresso¬ 


rum in bibliotheca eminentissimi ordinis Sancti 
JohannisHierosolymitani, asservatorum Argentorati, 
Strasbourg, 1749, in-fol*. J* J. Witler, Catalogus 
codicum manuscriplorum in bibliotheca sacri ordinis 
Hierosolymitani Argentorati asservatorum , Stras¬ 
bourg, s, d, (fait suite au catalogue procedent). 

6. Arch. du Bas-Rhin, H, 1369, 

7. Id., id, 

8, Ch. Schmidt, Livres et bibliotheque a Strasbourg 

au Moyen-Age, dans de VEst > VII (Nancy, 

1893, in-8°), p, 538-83, Ce qui concerne la bihlio- 
theque de Ia commanderie oceupe les pages 553-8, 

9, L, Spach, Inventaire sommaire des arch , depar * 
tementales du Bas-Rhin, IV [Strasbourg, 1872, in-4°), 















— GXG — 


H 1349* 

H 1350* 

H 1351, 

H 1352, 

H 1353. 

H 1354, 

H 1355-57. 

II 1358, 

H 1359, 

H 1360* 

H 1361. 

II 1362* 

H 1363. 

H 1364. 

H 1365-66* 
H 1367, 

H 1368. 

H 1369. 

Ii 1370. 

II 1371. 

H 1372. 

II 1373. 

II 1374. 

H 1375. 

H 1376-81, 

H 1382. 

H 1383-84. 
II 1385-91. 
H 1392-96. 

H 1397-99, 
H 1400-1. 

H 1402-6* 
H 1407-9. 
H 1410-16. 
II 1417, 

II 1418-23, 
H 1424-25. 
H 1426-36. 
II 1437* 

H 1438. 

H 1439. 

H 1440, 

H 1441. 

H 1442. 

H 1443. 

II 1444, 

II 1445-46. 
H 1447. 

H 1448. 

H 1449. 

II 1450-55. 


Commanderies de Strasbourg et Schelestat r£unies. Bulles pontificales, 
12924492. 

Id., 1518-1725. 

Id. (g^n^rates), 1181-1505, 

Maisons de Strasbourg et Schelestat. Diplomes, bulles, privileges, 12644368. 
DiptomeSj 1370-1417. 

Maisons de Strasbourg, Schelestat et Dorlisheim. Bulles pontificales et 
magistrales, 1417-1449. 

Maison de Strasbourg. Privileges irnperiaux et epicopaux, 1463-1661, Quel- 
ques imprimes, parmi lesquels uu incunable dans H 1355 4 . 

Privileges, extraits de bulles, etc., 1549-1777. 

Maison de Strasbourg, Copies de bulles, privileges, reglements, arrets capi- 
tulaires, etc., xv e -xvi e s. 

Maisons de Strasbourg, Dorlislieim et Schelestat, Lettres dindulgence, 
1251-1302. 

Bulles, lettres d^ndulgence, 1306-1481. 

Lettres cTindulgence, 14814627. 

Culte, visites, reformes, reglements g£n£raux, statuis, 1190-1495. 

Extraits des statuts de 1’Ordre, xv e s. 

Culte, 1500-1627. 

Maisons de Strasbourg, Schelestat, Wissembourg, Dorlisheim, Culte et 
affaires int^rieures, proces-verbaux de visite, inventaires, etc., 1631 -xvm* s. 
Culte, mandements episeopaux, lettres pastorales, arrets du Parlement, 
XVlP-XVIIl* s. 

Pisces historiques, acquisitions, quittanees, 1300-1405. 

Id., correspondance avec Rho des et le grand prieur£ d*AUemagne, xv e s. 

Id., correspondance avec les dignitaires de TOrdre en Allemagne, 1508-1596. 
Id., guerre contre les Turcs, restitution des biens de Ia commanderie de 
Strasbourg, xvi B -xvii e s, 

Id., subsides, privileges, contestations avec Peveche de Strasbourg, 16024698, 
Correspondance de Kbbel, custode de la commanderie, pendant son voyage 
en Italie, 1691-1700* 

Pleces historiques. Subsides, arr&rages, privileges, xyiii* s. 

Maison de Strasbourg, Elections de dignitas res, r £ signat ion s de charges, 
xv° s.4751. 

Donations, fondations, legs, 1256*1310, maisons de Strasbourg et de 
Dorlisheim* 

Id., xiv e -xv e s., maison de Strasbourg. 

Id., maisons de Strasbourg, Dorlisheim et Schelestat, 1314-xvni 0 s. 
Proe^dures, transactions, trait^s, procurations, 1217-1598, maisons de 
Schelestat, Strasbourg et Dorlisheim. 

Id., maisons de Schelestat et Strasbourg, 1612-1754. 

Id,, maisons de Strasbourg et Schelestat, de S. Jean de BasseI, 1755-1787, 
m^moires imprimes. 

Id., 15774622. 

Proc^dures, maison de Strasbourg, xvi e -xvit“ s, 

Litige avec Ia ville de Strasbourg, xvn* s. 

Litige avec F£vech6 k cause de Baldenheim, xvnP s. 

Proc^dures civiles, xvi e -xvin e s. 

Proc^dures, biens de la custodie, xvin® s, 

Procedures civiles, xvi*-xvni e s, 

Titres de propri£t£ a Achenheim, Altorf, Altenheim, Ammerschwihr, Andlau, 
Artolsheim, 1282-xvm 0 s. 

Id., a Artolsheim, Avolsheim, Auenheim, Avenheim, xni°-xvm e s. 

Id., a Baldenheim, 1349-1607. 

Id., a Balbronn, Barr, Biblenheim, Behleoheim, Bennwihr, Baerenbach, 
1295-xvm 6 s. 

Id,, a Bergbieten, 1397-xvni 0 s. 

Id., a Bergheim, Bernardswiller pres d Andlau, Bernardswiller pres d’0ber- 
nai, Bettenhofen, 1305-xviP s, 

Id., a Bindernheim, Bettersdorf, Bischheim pres de Hoenheim, Bischoffsheim 
pres de Rosheitn, 12'95-xvu* s* 

Id., a Bitschhoffen, Boersch, Boofzheim, Brechlingen, Blaesheim, Blapoltz- 
heim, Bossendorf, 1256-xvin® s. 

Id., a Colmar, 1370-xviii® s. 

Id*, a Crastatt, xvi e -xvm q s. 

Id., a Dahlenheim, Dachstein, 1342-1697. 

Id,, a Dambach, Dieffenthal, Dinsheim pres de Mutzig, Dangolsheim, 
Diebolsheim, 1268-xvnP s. 

Id., a Dorlisheim, 1289-xviu e s. 


p* 103-174. Un inventaire manuscrit, redigi vers 1840, 
est conserve aux Archives nationales de Paris (F 3 1, 
333 s ); il rVindique pas, il est vrai, les cotes des liasses 
et des regis tres, mais il est souvent plus detaiile que 


celui de Spach, notamment pour les cartons qui renfer- 
mentdes titres relatifs k plusieurs localites. 

L V* la description de eel incunable, plus haut, 

p, XXIII* 











n 1456. 

II 1457. 

H 1458. 

II 1459. 

II 1460. 

II 1461. 

H 1462. 

H 1463. 

H 1464. 

H 1465. 

H 1466. 

H 1467. 

II 1468. 

H 1469. 

II 1470. 

II 1471. 

II 1472. 

H 1473. 

H 1474. 

H 1 475. 

II 1476. 

II 1477. 

II 1478. 

11 1479. 

11 1480. 

II 1481. 

II 1482. 

II 1483. 

H 1484. 

II 1485. 

II 1486. 

II 1487-92. 
II 1493-94. 
II 1495. 

II 1496. 

H 1497. 

II 1498. 

II 1499. 

11 1500. 

II 1501. 

II 1502-4. 
H 1505. 

H 1506. 

H 1507-H. 
H 1512. 

II 1513. 

H 1514-25. 
M 1520-27. 
II 1528. 

II 1529. 

II 1530. 

II 1531-32. 
H 1533. 

H 1534. 

II 1535. 

II 1536. 

II 1537. 


II 1538. 

II 1539. 

II 1540. 


II 1541. 

H 1542. 
Ii 1543. 


— 


— 


— GXCI — 


id., 

id., 

Id., 

id., 

In., 

Id., 

Id., 

Id., 


Duntzenheim, Durningon, Duttlenheim, 1322-1713. 

Ebersheim, 1367-xvui 8 s. 

Eckbolsheim, Eckwersheim, EIsenheim, 1305-xvin 8 s. 

Entzheim, Epfig, 1294-xvni 8 s. 

4 Ergersheim, Ernolsheim, Eschau, 1304-xvin' s. 
a Erstein, 1348-1736. 

'i 1'egershcim, Fessenheim, Fricsenheim, Furdenheim, 1283-1528. 
Geipolsheim, 1290-xvm 8 s. 


Id., a Guemar, Gerstheim, Gcudertheim, Gimbrett, Gingsheim, 1358-xvmi' s. 
Id., ii Goxwiller, 1313-xvm® s. 

Id., ii Grafenhausen, Gresswiller, Gricsbach pres deNeuwillcr, Gruscnhcim, 
Gugenheim, 1280-xvn e s. 

Id., ii Haguenau, 1370-xvm 8 s. 

Id., 5 Handschuheim, Hangenbieten, Heiligenberg,Hciligenstein,1375-xvu 8 s, 
Id., a Herbsheim, llcrmolsheim, ileidolsheim, 1280-xvm* s. 

Id., ii llindishcim, xvi 8 -xvii 8 s. 

Id., a Ililtzheim, Iloenheim, Hcerdt, Bietlenheim, Gendertheim, 1375-xvin' s. 
Id., a Holtzheim, Hunawihr, S. Hippolyte, 1348-xyui 8 s. 

Id., h Ichenheim, Illkirch, Ingenhcim, Innenheim, 1278-xvm 0 s. 

Id., a lttenheim, Itterswiller, 1401-xvm* s. 

Id., ii Kertzfeld, Kestenholz (Chatenois), Kaysersberg, 1337-xvm 0 s. 

Id., ii Kintzheim, Kolfenaeh, Kleinatzenheim, Kleinfrankenheim, Kogenheim, 
1346-xviii 1 ’ s. 


Id., a Kolbsheim, Kicnheim, Kurtzenhausen, Kuttolsheim, 1300-xvn°s. 

Id., it Lampertheim, 1278-xvPs. 

Id., a Lipsheim, Lingolsheim, 1341-xvm 8 s. 

Id., it Mackcnheim, Marckolsheim, Marlenheim, 1344-1488. 

Id., ii Matzcnheim, Menchoffen, Maenolsheim, Merxheim, 1291-xvi e s. 

Id., a Mittelhausen, 140C-xvii e s. 

Id., ii Molsheim, 1298-1529. 

Id., ii Mollkirch, Mussig, Muttersholz, Mutzig, 1340-xvin® s. 

Id., a Niedernai, Nordhcim, 1323-1626. 

Id., a Nordhausen, Nothhalten, 1317-xvm® s. 

Id., ii Oberbergheim, xin c S.-1780. 

Id,, ii Obernai, 1330-xvin 8 s. 

Id , a Oberbetschdorf, OberhofTen, Odratzheim, Obenheim, OfFeiiheim, 
Olwisheim, Ohnenheim, 1354-xvui* s. 

Id., ii Orschwiller, 1350-xviii° s. 

Id., ii Ottrott, Osthausen, Osthoffen, 1338-xvm 8 s. 

Id., ii Paris, Pfettisheim, Pfulgriesheim, 1436-xvm 8 s. 

Id., a Rangon, Ribeauville, Riquewihr,jRcutenbourg, Reitwiller, xv 8 -xvm e s. 
Id., ii Rhinau, Rinstett, Richtolshcim, Rodern, 1314-1679. 

Id., ii Rohr, Roppenheim, Rosenwiller, Rorschwiller, Rossfeld, RoufFach, 
1341-1741. 

Id., ii Rosheim, 1336-1693. 

Id., a Sarrebruck, Saasenheim, Obcrschoenblshcim, Mittelehoeffolsheim, 
Scherwiller, 1283-xvm 8 s. 

Id., a Schnersheim, Schoenau, Schwobsheim, Schwindratzhcim, 1395-xvm 8 s. 
Id., ii Schelestat, 1283-xvm 8 s. 

Id., a Sermesheim, Stotzheim, Souffelnheim, 1397-1619, 

Id., ii Soultz (Haut-Rhin), Soultz les Bains pres de Molsheim, 1288-17G3. 

Id., ii Strasbourg, 1265-xvm B s. 

Id., ii Sundhausen, 1276-xvm 8 s. 

Id., a Triinheim, Truchtersheim, Uttenheim, 1299-xvm' s. 

Id., a Valf,Waldolwisheim,Wahlenheim,Wangen,WantzenauetGarabsheim, 
Id., ii Wasselonne (et Pfettisheim), Westhausen, 1265-xviii d s. 

Id., a Weyersheim zum Thurm, 1346-xviii 8 s. 

Id., ii Westhoffen, 1436-xvm 8 s. 

Id., ii Willgottheim, Wittenheim, Wtttersheim, Weitersheim, 1379-xviii” s. 
Id., a Witzeuheim, Woellenheim, Willer, Wingersheim, Wolfisheim, Wols- 
chheim, 1291-xvnP s. 

Id., a Wolxheim, 1321-xvm 0 s. 

Id., ii Zeinheim. Zellwiller, 1354-xviii 8 s. 

Titrcs de propriate au-dclii du Rhin, ii Allmannschweyer, Blankeumoos (grand 
duche de Bade), Brisach, Btihl pres de Bade, Biihl pres d’Oflenbourg, Elgers- 
weyer, Frtbourg, Gengenbach, 1267-xvu e s. 

Id., ii KehI, Grafenhausen, Hofweier en Brisgau, Kirnbach (val de la 
Kintzig), 1383-xvin 8 s. 

Id., it Kork, 1325-xvin 8 s, 

Normemweyer in der Ortenau, Offcnbourg, Ortenau, Ortenbcrg, Rorsch¬ 
willer, Scherzheim pres de Lichtenau, Weier pres d’Ofenbourg, Willstett, 
^ Zeli, 1330-xyiii* s. 

Emphyt£oses ii Baldenheim, Chatenois (Kestenholz), Dahlenheim, Gerniers- 
heim, Kintzheim, Mackenheim, 1356-1775. 

Id., ii Oberbergheim et ii Orschwiller, 1381-1580. 

Id., ii Ribeauville (Rappolzweiler), Rodern, Rorschwihr, Rosheim, S. Hippo¬ 
lyte, Scherwiller, Schelestat, Mommenheim, 1392-1628. 






— CXCH — 


H 1544* 


H 1545* 


II 1546, 


II 1547, 


H 1548. 
II 1549, 
II 1550, 


H 1551* 
II 1552* 

H 1553, 


II 1554, 

II 1555, 

H 1556-59, 
H 1560, 

II 1561. 

H 1562. 

H 1563, 


II 1564-65* 
H 1506* 

II 1567. 

H 1568, 

II 1569-70. 
H 1571* 

II 1572* 


II 1573-74. 


II 1575. 

II 1576. 

II 1577-79. 

II 1580. 

II 1581-82* 
II 1583* 

H 1584. 

II 1585. 


H 1586-87. 

H 1588. 

H 1589. 

]I 1590. 

H 1591-93. 
H 1594. 

II 1595-96* 
H 1597. 


Baux de biens a Artolsheim, Auenheim, Avenheim, Baldenheim, Ballbronn, 
Behlcnheim, Rergbieten, Bietlenheim, Bindernheim, Bischheim pres de 
Hoenheim, Bischheim pres dc Rosheim, Bodersweier, Chatenois (Kesten- 
holz), Colmar, Crastatt, Dachstein, xvu a -xvin fl s* 

Id., u Dahlenheim, Dambach, Dankratzheim, Diebolsheim, Dingsheim, 
Dinsheim pres dc Mutzig, Dorlisheim, Ebersheim, Eckbolsheim, Eckwers- 
heiin, Ehenweyer, Entzheim, Epfig, Ernolsheim, xvi 0 -xviii° s. 

Id , a Erstein, Friesenheim, Furdenheim, Gu£mar, Geispolsheim, Gerstheim, 
Gimbrett, Goxwiller, Gresswiller, Griesheim, Grusenheim, Gugenheim, 

XVII*—XVIII® s. 

Id*, a Hangenbieten, Heiligenstein, Heidolsheim, Herbsheim» Hessenheim, 
Ililsheim, Hohatzenheim, Hoenheim, Ilcerdt, Holzheim, xvii e -xvni* s. 

Id*, k S. Hippolyte, Ingenheim, Ittenheim, Handschuheim, Kertzfeld, Kintz- 
heim, Klein fnmkenheim, Kogenheim, Kolbsheim, xvu*-xvm° s. 

Id., a Kork, Kurtzenhausen, Kuttolsheim, Lampertheim, Lingolsheim, Lips- 
heim, xvn fl -xvm e s. 

Id*, a Mackenhcim, Marckolsheim, Matzenheim, Marlenheim, Meistratzheim, 
Mittelhausen, Molshcim, Mommenheim, Mussig, Muttersholz, Mutzig, 
M aeno Is hei m, NeumuhI, xvP-xvin® s* 

Id., a Niedernai, Obernai, Nordhausen, Oberbergheim, xvi c -xviii* s. 

Id., a Offenheim, Ohlungen, Olvisheim, Ohnenheim, Orschwiller, Osthausen, 
Osthoffen, Pfettisheim, Pfulgriesheim, xvii°-xviii* s. 

Id., a Rangcn, Reichstett, Reitwiller, Richtolsheim, Rodern t Rorschwihr, 
Rosheim, Rosenwiller, Rossfelden, Ruprechtsau, Saasenheim, Sehoeffots- 
heim, Schertzheim, Seherwiller, xvi e -xvin° s. 

Id., a Schiltigheim, Schoenau, Schwobsheim, Sehwindratzheim, xvi°-xviii ft s* 
Id*, a Schelestat, Sermersheim, Stili, Stotzheim, Sundhausen, xvP-xvm 0 s. 
Id., ii Strasbourg, 1589*1789* 

Id,, a Truchtersheim, Uttenheim, Wasselonne, Westhoffen, Weier (Bade), 
Weyersheim, xiv°-xvni fl s* 

Id. , a Wilktett, Wlttersheim, Wiftisheim, Wiwersheim, Wolfisheim, Wolx- 
heim, Zeinheim, Zeliwilier, 1592-xvm 6 s* 

Releve des obligatione et des rentes dans les communes d'Achenheim, 
Avolsheim, Dorlisheim, xvm c s. 

Renouvellements des biens a Artolsheim, Behlenheint, Bergbieten, Berstett, 
Bietlenheim, Bmdernheim,Bischleim an Saum,Bischoffsneim,Bolsenheim, 

XVII B —xvm® s. 

Uh, a Brumath, Baldenheim, 1544-1774. 

Id., a Crastatt, Dachstein, Dahlenheim, Diebolsheim, Dinsheim, Dorlisheim, 
xvi®-xvni° s. 

Id., a Ebersheim, Eckwcrsheim, Eckbolsheim, Elsenheim, En sis heim, 
Entzheini, Epfig, Erbstein, xvi*-xvin* s, 

IcL, a Fcssenheim, Friesenheim, Furdenheim, xvn°-xvni e s. 

Id*, a Geispolsheim, xviP-xvm 6 s* 

Id., a Guernar, Gerstheim, Gimbrett, Gingsheim , Goxwiller, Griesheim 
pres de Dingsheim, Grusenheim, Gugenheim, xvP-xvitP s. 

Id,, a Hangenbieten, Herbsheim, Hessenheim, Heidolsheim, Ililsheim, Hoch- 
felden, Hoenheim, Ilcerdt, S* Hippolyte, xvi°-xYin e s* 

Id,, a Handschuheim, Ittenheim, Illkirch, Ingenheim, Kertzfeld, Kleinfran- 
kenheim, Koibsheim, Kogenheim, Krautergersheim , Kurtzenhausen, 
Kuttolsheiin, Lampertheim, xvi°-xvm e s. 

Id., a Mackenheim, Marckolsheim, Matzenheim, Maenolsheim, Millelhausen, 
Mittelschoeffolsheim, Mussig, Muttersholz, xvi°-xvm e s* 

Id., a Niedernai, Nordhausen, Oberbergheim, Obernai, Offenbourg, Oewis- 
heim, Ohnenheim, Orschwiller, Osthoffen, xv c -xvin e s. 

Id., a Osthausen, xv°-xyii c s, 

IcL, a Pfettisheim, Pfulgriesheim, Reitwiller, Richtolsheim, Rosenwiller, 
Rosheim, xvi a *xvm e s. 

Id*, a Schelestat et environs, 1450-xvm e s. 

Id., ii Saasenheim, Sand, Saessolsheim, Schoefiolsheim (MitteKet-Ober-), 
Sermersheim, Scherwiller, Schiltigheim, Schwindratzheim, xv c -xvni's. 
Id,, a Sundhausen, xvii e *xvm e s. 

Id*, a Truchtersheim, Uttenheim, Wassclonne, Westhausen, Westhoffen, 
Weyersheim, Witternheim, Wittersheim, Wittisheim, Wiwersheim , 
W olfisheim, Wolschheim, Wolxsheim, Zehnacker, Zeinheim, Zelhvillcr, 
xvi fl *xvin a s. 

Protocole dc renouvellement des biens dans les bans ddttenheim et de 
Pfulgriesheim, 1535-1552. 

Renouvellements, urbaires, protocoles de Schelestat, 1544. 

Id, ? a Obernai, 1584. 

Protocole des renouvellements ii Artolsheim et communes dependant de 
Schelestat, 1668. 

Renouvellement de Dorlisheim dans FOberfeld, 1721 et 1760. 
kl*, de Strasbourg a Geipolsheim, 1785, 

Id., de Schelestat a Sundhausen, 1786, a Bindernheim, 1788* 

Cucilloir ou releve des re venus de la maison de Schelestat, Antiqua specifi- 
ca tio giillarum in cintate et ultra, 1401. 






— CXCII1 — 


Ii 1598-600 
It 1001, 

H 1002, 

II 1003. 

H 1004. 

H 1005, 

H 1606. 

II 1007, 

H 1008. 

II 1609, 

II 1610. 

II 1611. 

H 1612. 

II 1613. 

II 1614. 

II 1615. 


H 1616. 

Jl 1617. 

It 1618. 

It 1619. 

H 1620, 

II 1621. 

II 1622. 

H 1623. 

H 1624. 

II 1625. 

H 1626. 

H 1627, 

H 1628. 

II 1629. 

II 1630. 

II 1631. 

II 1632. 

11 1633*84. 

II 1635-38. 
H 1639-42. 
H 1643, 

H 1643 4 pf m 
II 1644. 

11 1645. 

H 1646. 

H 1647. 

II 1648-9. 

II 1649 bis, 
H 1650. 

II 1651. 

II 1652-53. 
H 1054. 

II 1655-56. 

II 1657, 

11 1658-958 
II 1959. 

II 1960-62. 
II 1963-70. 
II 1971-72. 
II 1973. 

H 1974. 

H 1975. 

H 1970. 


Cueilloirs de Strasbourg, 1448. 

Gueilloir de Schelestat, Compendium litterarum cum specificatione nova et 
antiqua in Sedes tat, 1459, 

Id., 1461, 

Id., [Gultgiiter Beschreibung), speci ficati on des rentes, 1401. 

Cueilloir de Strasbourg, 1402. 

Rote Urbanum (Urbaine rouge), re leve des rentes et des censitaires, 1471. 

Re I e ve d e s re venus des a n n i ve r s a i re s ( S eelgera the) a S t ra s b o u r g, 1453-70. 
Schelestat, releve des revenus, 1480-1483. 

Id., registre des rcvenus, 1510-1512, 

Id., relevi des rcvenus a Oberbcrgheim, 1531; renouvcllcment, 1758. 

Index ad totum corpus Commenam et etiam subinde ad corpus Custodiae y 
relevi des revenus des com mande ri es et de Ia Grande-Custodie), 1479. 
Cueilloirs de Strasbourg, xv B s. 

Releve des revenus des aimiversaires a Schelestat : Bruderschaftsbuck zu 
Sa n t 'Jo ha n zu Sle tz ia it , ann o 1477. 

Anniversaires (fbndations), xv° s. 

Id., xv 0 -xvu e s. 

Cartulaire, Privilegia Ordinis, conte nant r 1° 72 copi es de bulles et lettres 
imperiales, de 1181 a 1380. 2° copies imprimces de 74 bulles papalcs, de 
1181 k 1495, incunablc de 1496 1 , xiv®-xvi a s. 

Id., Antiquorumprotocollorum copise, contieiit Ia copie de 302 titres, de 1265 
ii 1422 {ventes, r entes, transaetions, etc,). 

Id., Antiquorum protocollorum copiae, copie dc 231 titres de propriate, xiv fl s. 
Id., Protocollum novum, 7 copie de 154 titres, de 1370 a 1430, xiv°-xv° s. 

Id., copie dc 220 titres, de 1370 a 1585, xtv c -xvi e s. 

Id., copie de 146 titres de proprie te, de 1441 k 1522, xv fi -xvi e s. 

Id., copie de 180 titres, de 1315 a 1535, xiv e -xvi s. 

Id., copie de 141 titres, dc 1414-1546, xvi e s. 

Id., copie de 40 titres, de 1408 a 1704, xvi*-xvm° s. 

Id., copie de 37 titres de propriele pour Schelestat, 1334-1455. 

Id., Liber redditu u m , xiv°-xv c s. 

Id.,. Saccus capituli , specification des revenus en especes, 1379-1407. 

Id., Compendium litterarum domus S* Johannis in Schlestadt, a na lyse des 
titres de propri6t£ par communes, xv° s. 

Id., eontenant copie des contrais de toute nature, de baux et dc sp^cifica¬ 
ti on s de biens {Schaffeney-Pro tocolle ou protocolle de Ia recette), xv c s. 

Id., minutes ou copies des baux, des lettres reversales des fermiers, 1508. 
Id., Protocollum dominorum Jokannitarum, ab anno 1529 inchoatum usque ad 
annum tricesimum quintum finitum, 1529-1535. 

Id., copies ou minutes dc contrais ou de speeifications de biens, xv c s. 
Protocolle de I^lection de frere Henri Drcyer comme commandeur a Stras- 
bourg, 1549, 

Protocollum Martini Fabri commendatoris, et Diarium commendatoris Murtini 
Fabri, 1559 et 1561-2. 

Livres de corrcspondance {Missivenbuch), pour Schelestat, 1563-1611. 

Id., pour Strasbourg, 1612-1635. 

Protocoles des stfances, 1676-1720. 

Registre des seances capitulaires, 1791-1792. 

Formulaire des contrats, actes, lettres k 4crire, xviii 0 s. 

Livre de correspondance particulicre, 1783-1784. 

Protocole des baux et des renouvellements dans les communes de Relhcim, 
Bodersweier, Ittenheim, Weyersheim, 1594, 

Id., pour Schelestat, 1596-1665, 

Protocole des contrats pour Schelestat, 1661-xvm e s. 

Cabi er de minutes de baux, xvii 0 s. 

Protocole des baux pour Schelestat, 1750-1762, 

Id., pour Strasbourg, 1757. 

Id., pour Schelestat, xviii* s. 

UsT et coutumes et reglements de Schelestat, xv p s. 

Inventui re de Ia successio n de Molitor, recevcur de S. Jean de Strasbourg, 
et pieces annexes, 1657, 

Cueilloirs de S. Jean de Ralc, xviu e s. 

* Id,, dc Strasbourg et de Schelestat, 1394-1784. 

Cueilloir g^ndral de Schelestat, Urbarium colligendae nova* Selestadiensis, 

XVII^-XVIII* s, 

Cueilloirs generaux de Strasbourg, xvm° s. 

Cueilloirs de Schelestat (2° serie), xvi°-xviii b s. 

Cueilloirs de Dorlisheim, xvnVxvni® s, 

Releve des d6penses de Ia maison de Strasbourg, xvin e s, 

Comptahilit£, carnet-minute du recevcur, xvm* s* 

Cueilloir dc Rhinau, xvi e -xvni° s. 

Cueilloir dc la recctte d^OHenhourg, xvii°-xviii e s. 


II y a, dansla liasse H.1355, un autre exemplaire de cct incunable. (V, plus baut, p, cxc,} 








— CXG1V — 


H 

H 

II 

H 

II 

II 

H 

It 

H 

11 

II 

II 

II 

H 

II 

II 

11 

H 

II 

II 

II 

H 

II 

II 

H 

II 

H 

H 

II 

II 

II 

II 

H 

II 


II 

H 

H 

H 

II 

H 

II 

H 

H 

II 

II 

H 

H 


1977-79, Cueilloirs dfOutre-Rhin, xvP-xvin* s. 

1980, Cueilloirs de Strasbourg et Schelestat, xv*-xvi° s, 

1981-2053. Comptes de Strasbourg ct Schelestat, 1399*1784, 

2054-2083, Pieces a Pappui desdits comptes, 17834792, 

2084, Id,, d^penses pour les r£paration& de la cure de Hugsweier, 1774-1779, 

2085, Id., cure de Buhl, xvi*-xviu* s, 

2080-87. Compta bili te, xvui 6 s. 

2088-93, Comptes de Dorlisheim, 1685-1773, 

2094-96, Pieces a Pappui desdits comptes, 17754792. 

2097401. Maison de Strasbourg, Recette d^ffenbourg, 1702-fin xviii® s, 

2102. Cueilloir du prieur£ cPHeitersheim» xvi°-xvin fl s, 

2103, Grande-Custodie, donations, Icgs et fo n dat ion s, 1280-1537. 

2104-6, Id,, culte, visites, privileges, 1377-xvnt 6 s. 

2107* Id., titres dc propriet^ a Auenheim, Avolsheim, BischofTsheim pres de Rosheim, 

Boersch, 1329 -xviii® s, 

2108. Id., a Colmar, Dachstein, Dambach, Durningen, Eckbolsheim, Enlzhcim, 

1425-xvm fl s. 

2109. Id,, a Ernoldsheim pres de Dachstein, et a Erstein, 13G8-xvm e s, 

2110. id,, a Furdenheim, Griesheim pres de Dingshcim, Gugenheim, 1264-xvm* s. 

2111. Id,, a Hangenbieten, Hundisheim,Iloltzheim,Hoenheim,HurtigheimetHands- 

chuhheim, 1405-xvin* s. 

2112. Id., a Ittenheini, Itterswiller, Kleinfrunkenheim, Kienheim, Kriegsheim, 

1312-xviii“ s. 

2113. Id., a Limcrsheim, Molsheim, Mutzig, Neustatt, Niederehnheira, Nothalten, 

1328-xvm® s. 

2114. Id,, a Obernai, Oberhausbergen, Olwisheim, Osthoffen, 1307-1743, 

2115. Id,, dans le Palatinat, a Pfettisheim, Rangen, Reichstett, Ringendorf, 1351- 

XVIII* s. 

2116. Id,, a Romanswiller, Rosemviller, Ruprecshtau, 1375-xvm* s. 

2117. Id., a Sehaeffolsheim, Scharrachbcrgheim, Schultigheim, Saessolsheim, Stili 

et Souiz les Rains, 1395-xvm 0 s. 

2118-20. Id., a Strasbourg, 1336-xvm 6 s, 

2121, Id., a Truchtersheim, Wolfisheim, Wolschheim, Wolxheim, Zelhviler, 1436- 

1785. 

2122, Grande-Custodie, titres dcpropriet6 au-dela du Rhm,a Bodersweier, Kappel, 

Ettenheim, Hofweier, Kork, 1343-xvm e s, 

2123, Id,, a Waldersweicr, Willstett, 13574762. 

2124-50, Id., cueilloirs, 1543-1790. 

2157-59. Id., cueilloirs (2 e s6rie), 1470-xvm o s. 

2160-75, Id,, comptes, 1538-1790. 

2176-82 Id,, pieces a Pappui des comptes, 1784-1 790* 

2183. Id,, baux courants, 1783-1785* 

2184. Der zweyen iiberbliebenen latine Biicher eim , pon den nim Felsen das die drie 

we It lichen Pflege re uslehent moegent alse indewendig zu alter ni ne res t in 
tiitehe geschriben stat , c^st-a-dire Pun des deux livrcs latins De novem 
Rupibus, traduction libre dc Pouvrage dc Rulmann Moerswin* Manu serit 
6cvit en alie m and ver s 1352, in-fol., 50 f,, xiv° s,, parch., ali. et lat, 

2185. Dis ist das Briefe Biichelin y correspondance de Rulmann Moerswin avec un 

ami anonymede FOberland. Manuscrit, in-foL, 82 f., xiv e s., ali, et lat. 

2186. Statuts de POrdre depuis Raymond du Puyjusqu J a Philibert de Naillac, xv° 

s., ct Usages, avec liste chronologique des grands maitres* Manuscrit 
latin, in-fol., 140 f,, pap, 

2187. Liber apum , recueil dliistoriettes morales, de legendes, etc. Manuscrit 

lat., in-fol., 156 f., pap., xiv c -xv° s. 

2188. Liber senteneiarum , recueil de discussione et dissertations th^ologiqucs. 

Manuscrit lat,, in-fol*, 340 f., pap., xv e s, 

2189. Manuscrit contenant le livrc de Caton le StoVcien, un glossaire alphabetique 

de termes de droit civil et ecclesiasti que, un livre de morale, De virtute 
colenda , les louanges du Cardinal d 'Aries, Duellum inter quosdam de 
sanctitate cardinalis Arelatensis, etc. In-fol. ,271 f., pap,, xv* s., lat. 

2190. Ursprung imd fundatiori des hauses zum griinen Woerth , CV^st un abrege des 

statuts, privileges, reglements dc Ia comma uder ie de Strasbourg. Manuscrit 
in-foL, 121 f., pap., xvi* s,, lat. et ali. 

2191. Privilegia summorum pontificum ordini sancti Johannis concessa, bulles 

pontificales, indulgences, codede POrdre de Malte en italien (Malte, 1779), 
etc. Cahier, in-fol., xv fl -xvm 0 s. 

2192-93. Registres des titres de rente dans diverses communes, maisons de Strasbourg 
et Schelestat, xv fl s. 

2194. Registre de tous les documents de Ia maison deDorlisheim, redige en allemand 

par Barth^Icmy Kcebel, custode de POrdre de PHopital a Strasbourg et 
Schelestat, 1688 ; c 7 est un cartulaire deDorlisheim, les pieces splendent 
h la fin du xvn c s, 

2195. Procedures, Strasbourg et Dorlisheim, 4585-xvnP s. 

2196-204, Procedures et successions, Strasbourg, 1616-1784, 

2205-9. Correspondance entre Malte ct le grand prieure d Heitersheim, 1772-1790. 
2210-12, Heitersheim, inventaires, comptabilitd, 1766-1790. 








— CXCV — 


H 2213. Maison de Bubikon (canton de Zurich), cueilloirs, comples, correspondance, 
1772-1780. 

II 2214, Commanderie de Hemmendorf, eorrespondance, xviu e s, 

I[ 2215. Commanderie de Mayence, 1765-1766. 

II 2216. Commanderie de Mussbach (grand-duchi de Bade), 1773-1779, 

IL 2217, Commanderie de Rottweil (Wurtemberg), 1776-1781, 

II 2218. Commanderie de Villiogea, 1775, 

H 2219. Commanderies de Wesel et Borken, 1779-1788. 

II 2220. Commanderie de Ilaimbach, xviii® s. 

II 2221-24. Recette genirale dWHemagne, comples, corrcspondance, 1754-1787. 

II 2225. Id., commanderie de Wesel, xvm 0 s. 

II 2226, Dorlisheim» amodiations, baux, etc., 16004624. 

II 2227-31. Custodie de Strasbourg, cueilloirs, 1437-1767. 

H 2232, Id., inventaires de mobilior, etc., 1743. 

H 2233-39. [Maisons de S. Antoine rtkmies a FOrdre, xvi c -xviii° s,] 


Les Archives municipales de Strasbourg, dont on sait la richesse, contiennent 
sur 1’Ordre de 1’Hopital quelquesdocuments qu’il n’estpas sans interSt designaler 1 2 . 
Dans AA. 115 se trouve une serie de lettres concernant 1’arrestntion des Ilospitaliers, 
emprisonnes a Ilaguenau a Ia suite d’une contestation relative a 1’eglise S. Georges 
{1394-7}; dans AA. 172, une protestation du comte Palatin Etienne contre les 
violences faites a la commanderie de Dorlisheim. Les carnets V. D. G. (Vorderres 
Dreizehner Gewolbe ) contiennent un recueil de pieces et eopies sur les alfaires de 
1’Ordre, du xv e au xvn e siecle (B.53), un manuscrit relatifula fondation de la comman¬ 
derie de Strasbourg (B. 54), deux volumes de procedures, accords et correspon- 
dunces de 1632 a 1687 (B. 55 et 56), dont la majeure partie concerne le proces intente 
par les Ilospitaliers a Ia ville de Strasbourg qui avait confisquc leurs biens pour 
reculer les fortifications. 


GRAND PRIEURE DE BOHEME 3 . 


Dos trois grands prieures qui composaient, avecle bailliage de Sonnenbourg, la 
Langue d’Allemagne, celui de Boheme-Autriche a 1’origine la plus ancienne. C’est, 
en ellet, au cours de la croisade de 1147 que VIadislas II, grand-duc et ensuite roi 


1. Ces archives ont 6te inventoriees par J. Bruker, 
Jnv* somni, des Arch . communales de la ville de Stras¬ 
bourg , Strasbourg, 1878-1886, 4 vol. in-4°, consacres 
a 1’analyse de la serie AA, (2656 n os ); le quatrieme vo* 
lume se termine par une table generale de la s^rie AA. 

2. Bibliographie, — Signalons les travaux sui vanis: 
a) Ouvrages gen4raux: A. Boczek, Codex diplomaticus 
e t ep islola ris Mo ra v ia?, 0 1 m u t z c t B r u n n, 1836=6 8,7 v o 1, 
in-4 etun index. — Erben. Regestadiphmatica nec non 
epistolaria Bohem ire et Mor aviae, Prague, 1855-86, 4 
vol, in-4 0 (en cours de publicalion ; Fouvrage s'arr£le 
4 Fannie 1386 ; le second vol ume et les suivants sont 
dus au prof. Emler, contirmateur d^Erber). — Codex 
diplomaticus majoris Polo nise, Leipzig et Posen, 
1878-81, 4 vol, in-4°. — Griinhagen. Codex diploma - 
ticus Silesise, VII, Regesten zur Scklesischen Ges- 
chickte, 3 parties, Breslau, 1869-1886, gr. in-8° 
(Publikation der Vereins fur Geschiehte und Alter- 
thum Schlesiens). — F. de Salles, Annales de 
rOrdre de Maltedu grand prieuri de Boheme- 
Autriche et du Service de sanie volontaire ...» Vienne, 
1889, in-8°, xvi494 p. 

b) Monographies: Dr. Mathias Maria Feyfar. Aus 
dem Pantheon der Geschiehte des hohen souvranen 
Jokanniter»RiUer~Ordens, Die Rctter der Landes- 
Haupstadi « Prag », Rudolf, Reiehsgraf Colloredo- 


Wallsee, und Franx Xav. Reiehsgraf Khevcnh&ller- 
Metsch, etc*„ m Nicolsbourg, 1882, in-8°, 191 p. — 
A. von Jaksch. Die Einfuhrung des Johanniter- 
RiUerordens in Karnten , und dessen Commende und 
Pfarre Pulsi daselbst , Vienne, 1890, in-8°, 56 p. — 
G. Slchr, Chronik der ehemaligen hochritterlichen 
Maltheser-Ordens-Commende.., Klein QEIs, Qhlauer 
Kreises ... vom Jahre 1152 bis 1845, Breslau, s, d,, 
in-8°, 234 p, — J. E, Ilorky, Die Tempelherren in Mah~ 
ren, Sagen, Untersuchungen , Geschiehte mit einem 
Anhange Uber die ivirktichen und vorgeblichen Besit- 
zungen der Tempelherren in Bohmen , Znaim, 1815, 
in-8, 242 p. — J, W. Graf. Geschiehte der Tempel¬ 
herren in Bohmen und ihres Ordens uberhaupt, 
Prague, 1825, iv-137 p., in-8°. — Lukasczewicz. Die 
St, Johannis Kirehe, dans II is toris ch slatistiches 
Bild der Stadl Posen (Posen, 1874), II, 93-6. Gei 
ouvrage avait paru en polonais en 1834 sous le titre : 
Ohraz historyczno-sialystyczny miasta Poznanim. — 
Dr. H, Knothe.i7te Johanniter Commenden zu Zittau 
und zu Hirschfelde in der koniglich Sachsischen* 
Qberlausilz, dans Wochenbhitt der Johanniter-Or- 
dens-BallegBrandenburg, III(Berlio, 1863, in-8°)310- 
12.— A. Schade, Geschiehte der ritterliehen Johanni¬ 
ter-Kirche und Comthurei von St . Peier und Paul in 
Striegau, Breslau, 1864, in-8°, iv-89 p. et 1 planche. 
















— GXCVI — 


de Bohdme, resolut d’introduire dans ses etats les chevaliers de S. JcaudeJeru- 
salem, qu’il avait vus h 1’oeuvre en Terre Sainte; quelques annees pius tard, en 1156, 
le duc d’Autriche suivait Perample de Vladislas, et obtenait de 1’empereur d’Alie~ 
magne, Frederic Barberousse, la confirmation des possessions Autrichiennes de 
rOrdre. De pareils debuts laissent bien en arricre les autres fondations des 
I lospiialiers en Allemagne; celles-ci n’apparaissent qu’un demi-siecle environ plus 
tard, a une epoque ou le prieure de Boheme-Autriche est absolument constitue et 
fonctionne regulierement. Aujourd’hui encore, alors que les commanderies Alle- 
mandes ont disparu depuis le commenceinent du xix e siecle, sans laisser aucune 
trace, le couvent de Prague reste le centre de 1’Ordre en Boheme, le chef-lieu de 
1 antique prieure de Boheme et des nombreuses commanderies qui ont subsiste 
presque integralement depuis leurfondation au xn e siecle. Foris de la faveur des rois 
de Boheme, des margraves de Moravie, des ducs de Silesie, de Pologne et d’Au- 
triclie, les llospitaliers de Boheme ne pouvaient manquer de prendre un rapide 
developpement et d’asseoir sur de solides bases leurs possessions territoriales ; 
celles-ci ne tarderent pas a s etendre sur la Boheme, la Moravie, la Silesie (Prussienne 
et Autrichienne), TAutriche, la Styrie, la Carinthie et la Carniole. Les dates de 
fondation des principales commanderies sont la pour attester le rapide essor de 
1’Ordre. 

En Boheme, 1 eglise consaereea Ia Vierge, FHdpital et le couvent, batis en Mo6 a 
Prague par le chancelier du royaume Gervais, sur la rive gauche de la Moldau 
[lileinseite), deviennent le noyau autour duqucl se grouperent les llospitaliers ; des 
1169 iis possedent Manetin, en 1183 Stribro sur la Mies (Argentaria) et Kaaden, en 
1188 Pluskowitz, pour ne citer que leurs plus importantes possessions. En 
Moravie, Tisnov et Brezina leur appartiennent des 1168, Kunitz en 1206, Erdberg en 
1227. En Silesie, Grobnik depend de FHdpital depuis 1183, Gross-Tinz depuis 1189 ; 
Strigau estdonnea 1'Ordre vers 1201-3, Lossen en 1238. En Autriche, Mailberg est 
fonde avant 1156 1 2 ; en Styrie, Furstenfeld au commencement du xm e siecle; enCarin- 
tliie, FHdpital possede des 1214 des biens a Engelsdorf, qui formeront plus tard la 
commanderie de Pulst, et des 1200 Ia commanderie de S. Pierre pres de Laibach 
est constituee. Le reste des commanderies du prieure de Bohdme fut organise dans 
Ia seconde moitie du xill c siecle, a Faide dc domaines dont la plupart avaient une 
origine plus ancienne. 

Les commanderies Polonaises : Posen, fonde en 1218 avec des biens queFOrdre 
tenait depuis 1178 de la liberalitd de Fevdque de Posen et du duc de Pologne Mesko, 
Kosten, Zagost pres de Sandomir qui fut aliene au xiv e siecle, dependaient origi- 
nairement du prieure de Boheme; elles subirent, pendant le cours des ages, diverses 
vicissitudes, et le projet de creer un prieure de Pologne, dont nous trouvons Ia 
trace des 1642, ne fut realise quen 1774. Les commanderies Hongroises, dont Ia 
fondation remonte aux derni&res annees du xn e siecle, furent dabord, comme les 
possessions Polonaises de FOrdre, placees sous Fautorite du prieur de BohSme; 
mais elles saffranchirent bientot de cette dependance 3 , et formerent un prieure 
distinet, dont nous aurons occasion de parier plus loin. 

Les archives du prieure ont suivi le sort des commanderies ; elles sont restees 
intactos aux mains de FOrdre, et le depot de Prague estun des plus complets parmi 
les depots d’arcbives des llospitaliers. 

Parmi les erudits qui ont consulte 1’archive du grand-prieure, la p rem iere place 


1. On place la Fondation de cette commanderie en 
1128, mais sans preuves, La donation qui etablit ce 
fait n^est pas datae; elle est da xu e siecle, 

2, En 1216 (20 avril), nous trouvons un « procura- 


lor Hospitalis in Hungaria « (Potth., Reg. poni. 
Roman., I, n° 5102}. A partir de 1225, Je' titre de 
prieur est constamment donne au chef des llospitaliers 
Hongrois par les souverains pontifes. 





— CXCVII 


revient k Fr. P. de Smitmer, qui, a ia fin du siecle dernier, i'a completement 
depouiliee et en a transerit les principaux documents. Ne le 7 mars 1744, Smitmer 
avait ete regu dans 1’Ordre ie 13 octobre 17S6 ; il etait chanoine dei eglise metropoli- 
taine de Vienne en Autriche et commandeur chapelain de 1’Ordre. Sa bibliotheque 
dtait fort riche en documents sur Fhistoire des Ilospitaliers II faut rendre bom- 
mage a Factivite infatigable dont il a fait preuve, et a Iaquelle nous devons de pre- 
cieuses collections de copies manuscrites, malheureusement disseminees dans 
plusieurs depots d’Arehives ou Bibliotheques, et dontvoici lenumeration : 

1' Bibliotheque du prieur<S de Boheme a Prague. Recueil de transcriptions, 5 vol. in-fol., papier, 
se subdivisant comme suit; 

Vol. I, Actes de 1158 a 1284. 

Vol. II- Actes de 1285 a 1350. 

Vol, III, Actes de 1351 a 1398. 

Vol. IV. Actes de 1398 a 1561, 

Vol, V. Actes de 1561 a 1782. 

2° Arch. Imperiales Royales de Vienne {K. K. Haas-Hof-und Staats Archio.). « Collectanea Historica 
Austriaca Ms. 100, 14 vol. in-fol. 

Le sccond volume (343 p.) sous le titre « Diplomatar den Maltheser-Orden im Konigreiche Ungarn be- 
treffend, 1105-1790 », comprend une importante colleetion de pieces transcrites cTapres les originaux ou 
d’apres des imprimds. — Dans le troisieme on remarque des noticcs bibliograpbiques sur des manuscrits 
et imprimds qui figurent dans le Catalogo , imprimd par Smitmer en 1781; dans le quatrieme, quelques 
pieces originales Mongroises et quelques transcriptions, xiV-xvn* s. (f. 70-271); dans lc cinquieme, une 
dissertation sur les chateaux et egliscs, gdn era lenient attribues aux Templiers en Rasse-Autriche 
(22 feuillets). Dans le huitifeme volume figure une dtude (f. 41-48) sur les Templiers, leur sigillogra- 
phie et leurs possessions en Autriche, et sur la question de savoir s’ils ont battu monnaie ; ce mime 
volume conticnt encore quelques « collectanea », en frangais et en latin, sur 1’ordre du Temple(f. 49-03). 

11 convient de citer ici, comme compldmcnt aux travaux de Smitmer sur 1’Ordrc de FHdpital, con- 
scrvds a Vienne, une importante colleetion de moulages de sceaux, — dont la plupart se rdferent au 
prieurd de Bobeme et ont <Hd moules sur les originaux de Prague, — qui est accompagnde d’un inven- 
taire dtl a Smitmer; cet inveniaire est plus qu’un catalogue, il renferme des notes, des extraits de pieces 
et des apergus propres a 1’auteur; il est dautant plus precieux que souvent les sceaux et les documents 
auxquels cenx-ci dtaient appendus ont disparu depuis que Smitmer les a dtuclies 3 . 

3° Bibliothdque S. Mare a Venise, cl. V, ms. 75-79, 5 vol. in-fol., papier. Recueil de trans¬ 
criptions, dont la plupart sont des bulles pontificales copides aux Archives du Vatican; quelques pieces 
proviennent de Farchive du grand prieur6 de Boheme 3 , 

Avant Smitmer un erudit Autrichien, .Jean Georgesde Sehwandtner (1746-1791) \ 
qui fut, a Ia fin de sa vie, a Ia tetede la Bibliotheque de Vienne, avait visite le depot 
de Prague, et en avait tire un grand nombre danalyses de pieces, qui, reunies & 
celles que lui avaient fournies dautres depots et les ouvrages imprimes, formerent 
un « Diplomatorium seu Regesta celeberrimi ordinis S. Johannis Hierosolimitani 
per Bohcmiam, Boloniam, Ilungariam , Austriam , Styriam et Corinthiam », 
aujourd’hui conserve aux Archives centrales de FOrdre Teutonique a Vienne 8 . Ge 


1. Il a donne le catalogue des documents manus¬ 
crits et imprimds quii connaissait sur Thistoire de 
TOrdre dans Fouvrage snivant, tres precieux par les 
renseigncmcnts quii contient: Catalogo della biblio- 
teca dei Sagro MilUar Ordine di S . G io vanni Geroso- 
limilano, oggi detto di Malia 3 s, l. t 1781, in-8° } vm-. 
230 pages. Ce travail etait de venu si rare quen 
1802 un ddiieur, reste anonymei en donnaune seconde 
edition en allemand, autrement disposee, sous le titre 
suivant : Franz Paul von SmilmePs ? des Johanniter- 
ordens Commenlkurs, elc. f Literatur der Geist- 
und Weltlichen und Militair- und Bit teror de n Uber- 
hauptj sowie des hohen Johanniter- oder Maltheser 
Ritterordens and seiner Besitznmjen imhesanderc } 
1802, impr, a Sulzbach, aux frais de Fauteur^ pour la 
librairie de Seidel a Amberg, in-8 5 , iv~282 pages. 


2. Lactivitd Jitteraire de Smitmer ne s'etait pas 
exclusivement portee sur Thistoire des Ilospitaliers ; 
tlans les a Collectanea historice Austriaca », dont nous 
venons de parier, plus des trois quarts des materiaux 
recucillis intdressent Fhistoired;Autriche, et non celle 
de rOrdrc; le « Codex diplomaticus Austriacus » forme 
par lc m^me (Arch. imp. roy. de Vienne, ms. 99, 8 
vol. et t vol. de tables) est exclusivement consacre a 
1’Autriche en genera!, 

3, V, plus ha ut la descripti on de cet te colleetion, 
p, cxxv. 

1. Sur Sehwandtner, voir Wurzbach, Biogr. 
Lexicon des Kaiserhums Qesterreich, XXXII, 278. 

5. On ignore comment et quand ce manu serit est 
entrd aux Archives de TOrdre Teutonique ; c*est pro- 
bablement par voie d’achat. 












— GXCVill — 


recueil, precieux parce qu tl nous a conserve le souvenir de documents aujourd hui 
perdus, interesse les prieures de Bohdme et de Ilongrie ; il se compose de 271 pages 
et de 8 pages non paginees, de format grand in-folio. La mention la plus ancienne 
quii renferme est de l’an 1067, Ia plus moderne de 1730. Cest une collection impor¬ 
tante de rege stes, au meme titre que celle de Sm itiner. 

A une epoque plus recente, les historiens nationaux de Boheme ont puis4 dans 
ce depot les documents qui interessaiont la Boheme, la M oravi e et Ia Silesie, et les 
ont fait connaitre, soit en les publiant integralement, soit en en donnant des analyses 
etendues*. 

Les archives du grand prieure sont conservees dans le Palais du grand prieur, 
h cote de leglise de Malte et du couvent prieural, dans une salle voutee qui date 
de ia guerre des Mussites (commencernent du xv e siecle)*, Quoique les etablissements 
des Hospitaliers de Prague aient ete devastes par les Mussites, elles semblent avoir 
echappe a tout bouleversement, et nous sontparvenues dans leur integrite. Elles sont 
deposees dans des armoires, numerotees A a K ; chacune des sept premieres 
armoires lAh. Gj contient dix tiroirs (numerotes I a LXX) dans lesquels les documents 
sont rangcs; chaque document est renferme dans une enveloppc de papier portant 
une cote et un numero dordre; les trois dernieres armoires (M, I, K) ne sont pas 
divisees en tiroirs, les liasses qu’elles renferment portent une numerotation 
separee. Les imprimes et les registres sont places au-dessus des armoires. Ce clas- 
sement, dont le plan avait ete concu par Fr. P. de Smitmer, a Ia fin du siecle 
dernier, 11 'a ete realis^ que ces dernieres annees par le prieur actuel, fr. Terdinand 
Warter. II est etabli par series, suivant la nature des pieces, et dans chaque serie 
l ordre chronologique est rigoureusement observe. Pour sorienter dans le depot, 
dont 1’ordre materiei est parfait, un inventaire sommaire indique le contenu de 
chaque tiroir ou de chaque liasse; chaque serie possede en outre un inventaire 
speeial et detaille. Voici le cadre gdneral de classement de 1'arehive : 


Armoire A. Tiroirs XXI-XXIII. 

XXIV-XXV. 

XXVI-XXVIII. 

XXIX-XXX. 

Armoire B. Tiroirs XL 
XII. 

XIIL 

XIV-XX. 

Armoire C. Tiroirs I-X. 


Armoire D t Tiroirs LXI-LXV. 

LXYI-LXVIL 

LXVIIL 

LXIX, 

LXX, 

Armoire E, Tiroirs LI-LIV. 


Donaticus faites au grand prieurti et privilfcgcs gen^raux. 

Actes du grand prieure. 

Bulles pontificales. 

Bulles magistrales. 

Chapitres gendraux ? 14774778. 

Visites. 

Correspondanee avec le magister e, 

Chapitres provinciaux depuis 1392 jusqu’5 nos jours. 

Commanderies en Silesie Prussienne (perdues depuis pour 
le grand prieurd). 
i. Striegau. 
ii- Reichenbach. 
m. Kosel ? Lossen. 

iv-v. Goldberg et Lowenberg. 

vi. Brieg. 
vn-vin, Gross-Tinz. 
viu-x, Kleincels. 

Testaments et depouilles des grands prieurs, commandeurs 
et chevaliers de Boheme. 

Vides, 

Grand prieur 6 dc Pologne (aneien), 

Grand prieurd de Ilongrie (aneien). 

Grand prieur^ d T Allemagne (aneien), — Langues Anglo-Bava- 
roise ct Russe, 

Grands prieurs de Boheme, « personalia» (surtout par- 
chemins). 


1. V. plus haut, p. cxcv, note 2, les titres de ees 
ouvrages diplomatiques generaux. 

2. Les batiments du grand prieure sont groupes sur 
la rive gauche de la Moldau, pres du pont de Prague 
(Kleinseite), et limites par la Badgasse T la place de 
Malte et celle do Grand Prieure, Iis se composent I 
1° du couvent, rebati en 1732, grace a la generosi te 
du grand prieur comte G. P. de Dietrichstein, sur 


remplacement d T une maison appelee « Talmbergische 
Haus et achetee par le prieur Fr. TaofTer a cet 
efTet ; 2° de Leglise Notre Dame «unter der Kette » 
(eglise de Malte); 3° du palais du grand prieur, que le 
grand prieur de Dietrichstem avait eleve en 1726. 
Leglise separe le couvent du grand prieure avec 
lesquels eile communique; lacour qui la precedes ouvre 
sur Ia place de Malte. 













— GXCIX — 


Licences de messe pour le train d’ambulance et pour la cha- 
pelle privee du grand pricur Lichnowsky. Extranea, 
Templiers. 

Extranea divers, — Recettes. 

Commanderies ct biens de : Aicha Dub, Jungbunzlau, Kaa- 
den, Manetin, Swietla, Kremsicr, Ober-Kaunitz (Moravie), 
S. Nicolas de Levada, Portocarrero, 

Id., Zittau et Hirschfeld. 

Id., Glatz 1 . 

Miscella n^es. 

Paroisses dependant du grand prieur6 de Boheme: Alten- 
mark*, Erdberg , Fiirstenfeld. 

Id., Mailberg, Grossharras, Rabensburg, hopital de Wal- 
kenstein, Langenau, Oberlibieh, Wolfersdorf, Sonneberg. 
I d. j fforaz dio witz. 

Id., Pitschin, Radomysf Rado h it z* 

Id,, Strakonitz et Podsrp. 

Prieurd de Prague, 

Vide, 

Commanderies et biens de WoIlin-PIoschkowitz, de Strakonitz 
(ancien prieur£), 

Strakonitz {ancien prieure). 

Commanderie de Mailberg* 

Id., S, Qctavien , S. MicheL 
Id., Troppau (avee Mokau), Vienne, 

Id M Bresiaa. 

Id-, Brunn . 

Vide. 

Id., Fiirstenfeld. 

Preuves de noblesse, arbres gendalogtques, actes nobiliaires. 
Pieces, Ia plupart modernes, sur Warwazan, Maidelberg, 
Mechulop, Mailberg e t Strohaim, Pulst et Haillenstein, S. 
Peter, Striegau, Obitz, Troppau, Vienne. 

Pieces, la plupart modernes, sur Bresiaa, Brunn, Dositz, 
Ebenfurth, b iirstenfeld, Goldberg et Lowenberg, Gro- 
bnik, Gross-Iinz, Kleincels, Lossen, Strakonitz, Ober - 
liebich} Silesica ct divers. 

Des diverses series que renferment ces archives, il en est plusieurs qui meritent, 
par Ieur riehesse et Ieur antiquite, une attention speciale: tels sont les privi leges 
generaux, les bulles pontificales, les bulles magistrales, et les fonds anciens des 
commanderies. 

Privileges generaux (A. XXI-XXIII). — Cette serie se composc d’une soixantaine dc documents, 
allant du milieu du xiT siecle aux dernieres anndes du xviii”; les pieces ancienncs y dominent, puisque 
Ia moitid d’entrc ellcs se rapporte aux xn° ct xm° siecles seuls. C’est assez dire Finiret de cet ensemble. 

II comprend exclusivement des donations ou confirmations de possessions et de droits, et des conces- 
sions de privileges ou d’exemptions Amandes de personnages souverains : rois et dues de Boheme, 
empereurs dWHemagne, dues de Saxe, margraves de Moravie, rois de Pologne et de Hongrie : les actes 
de ia famille rovale de Boheme et des margraves de Moravie sont, naturellement, les plus nombreux ; 
Fintervention des empereurs d’Allemagne est plus rare, ceux-ci se bornant a confirmer d’une facoii 
generale les privileges des Hospitaliers; celle des souverains de Pologne ou de Hongrie nc sexcrce 
qu’en raison de la dignite de rois de Boheme dont iis furent investis a diverses dpoques. S’il fallait dis¬ 
tinguar les unes des autres, au point de vuc de Fimportance qu'elles presentent a Fhistorien, les pieces 
de cette serie pr<5cieuse, il conviendrait de mettre en premiere ligne celles qui se rapportent aux xn° ct 
xiii 1 ’ siecles ; ce n’est pas seulemcnt Ieur antiquite qui justifierait cette classification, mais aussi Ia varidW 
et Fimportance de Ieur contenu. A partir du xiv° siecle, les diplomes royaux sont uniform6ment, soitdes 
confirmations dc biens ou de franchises anterienrement concedes a FOrdre, soit des annulations d’ali6- 
nations frauduleusement conscnlies a son d^triment, tandis que dans les diplomes plus anciens on peut 
saisir et sutvre pas a pas les rapports qui s’etablirent entre les chevaliers et la royaute, 1’accueil qu’elle 
Ieur reserva, et les progres qiFils firent aupres d’elle a la faveur de ces rapports. 

Xous voyons ainsi FOrdre appelc en Boheme par le roi Wladislas, vers 1159, encouragff ct enrichi 
par ce princc, puis par son fils Fr^deric, par sa bru Elisabeth et par l^vequede Prague, son neveu, se fixer 


Armoire E. Tiroirs LV. 


LVI. 

LVII. 


LVIII. 

LIX. 

LX. 

Armoire E. Tiroirs XLI. 

XLII. 

XLI II. 

XLIV. 

XLV. 

XLvi-XLVII. 

XLvm. 

XLIX. 

L. 

Armoire G. Tiroirs XXXI-XXXIV. 

XXXIV. 

XXXV 

xxxvi-xxxvn. 

XXXVIII. 

XXXIX. 

XL. 

Armoire II. 

Armoire I. 


Armoire K. 


1. Les biens dont les titres sont conserves dans les 
tiroirs LVII-LIX ont cte presque tous perdus au 
temps de la guerre des llussites, La commanderie 
Boniaine de Portocarrero (plus lard S. Nicolas de 
Levada) ne d^pendait pas du grand prieure de Bohdme, 


et n est reprdsentee que par quelques documents. 

2. Les noms que nous avons imprimas en itali- 
ques designent les possessions dc FOrdre de FHdpital 
qui sont encore actucllement aux. mains du grand 
prieure dc Boheme, 




-CC- 


dans lepays, ety acquerir, grace a la bienveillanceroyale, despossessions consid^rables, Solidement&abli 
au point de vue territoria!, il ne tarde pas a arracher a ses proteeteurs des concessions d’un autre genre : 
le paiement des impots, ia contribution aux travaux dutilitd publique lui sant ondreux; la eonfiscation 
par le roi des bieus cies volcurs lui cause un pr^judice quand elle s T exerce contre un de ses membres. 
Un do ubi e aete du roi de Boheme et du margrave de Moravie, 31 decembre 1213, plusieurs fois con¬ 
fit par ia suite, intervient et reraedie a eet tHat de choses. — Ses bieus sont exposes aux empifcte- 
ments et aux violences de voisins jaloux et puissants: Wenceslas II les prend solemiellemcnt sous sa 
protection, 8 avril 1245. Le droit de gite moleste les Hospitaliers de Prague: le roi Premysl Ottakar II 
les en exempte, 7 janvier 1257. Au point de vue judiciaire, FOrdre veut etre eit<5 devant les beneficiarii de 
Prague et afFranchi de la eant ion, 19]anvier 1272, et juge en pr£sence d*un de ses representants, 25 
janvier 1319: la royaut4 s’empresse d'acc6der a sond^sir, et elle le fait beiuffieier de ces avantages excep- 
tionnels. Mais c’est surtout Fiminunite deva ut Fimpot qui preoccupe les Hospitaliers ; aussi la font-ils 
renouvelersouveut: Rodolphe I, roi des Romanis, en ce qui concerne les pcages et tonlieux, 5 mars 1281, 
Albert II, duc de Saxe et regent de Moravie, en ce qui concerne les Services et corv£es, 29 decembre 
1281, la consacrent, chacun dans F&endue de leurs etats. Plus de trois siecles plus tard, 15 decembre 
1589 et 1 mars 1612, 1’empereur d’Allemagne v Rodolphe II, et le roi de Boheme» Matthias II, la procla- 
meront encore dans des acies soleimels. 

XI existe de cette serie un inventaire ancicn, imprimi au siecle dernier (sans lieu ni date, mais pro- 
b abi eme ut en 1748), sous le titre suivant : « Appendix synaptica ad theses j u rid ico-pro legam inales de 
constitutionibus > continens juxta temporis seriem Anacepkalmosim constitutionum singularium seu privi- 
legiorum, a nostris principibus inclyto ac celeberrimo Equestri ac Militari ordini S. IGannis in /erasaleni 
vulgo Melitensium concessorum )). Cet opuscule tres rare, de 8 feuillets non num^rotes, de format in-4°, 
ne porte pas de nom d’auteur. II contient Fanalyse latine de 56 documenta appartenant a la s<$ric des 
Privileges generaux; cette analyse est souveut trop succincte, et quelques erreurs sy sont glissees. Le 
dernier elassement des Archives du grand prieur£ de Boheme a fait retrouver quelques pieces qui 
avaient echappe au r^dacteur de cet inventaire. 

La Bibliotheque du grand prieure de Boheme renferme enfm un volume in-foL en papier, relie aux 
armes de FOrdre, frapptfes a froid sur des plats en veau brun, et portant pour titre : Privilegia ordinis 
Melitensis. Ce volume, non pagine, date de la fin du xviF siecle; il est rempli par des copies manus- 
crites des pieces de la s^rie des privileges; les transcripfions sont gen^ralement dignes de confiance. 

La part de Finedit dans cette serie se r^duit a presque rien. Sauf deux ou trois pieces qui ont 
echappe a tous les travaux anterieurs, tout a <He publb§ pour la partie ancienne, ou au inoins analys^ 
dans les reeueils diplomatiques de Bocieck et cFErben 1 . 

Bulles pontificales {A. XXYl-XXVIll). —Cette s^rie est, comme la prec<*dente, des plus riches; 
ce qui la distingue de toutes les sdries similaires que renferment les autres archives de FOrdre, c’est 
F6tat dans lequel les documents pontificaux nous sont parvenus. Presque toutes les pisces sont origi¬ 
nales ; e lies ont gard6 intactes leurs bulles de plornb avec leurs attaches ; celles qui, par exception, sont 
contenues dans des vidimus, sont encore revetues des sceaux appos^s par les autorites qui les ont 
vldimees. Il est difficile de souhaiter un ensemble plus complet et mieux conservi. Les plus ancienne» 
bulles sont d Alexandrc III, les plus modernes datent dune trentaine dannees, Elles sont divis^es en 
deux parties; Ia premiere est consacr^e aux pieces d'un interet g^neral, aux docmnents pontificaux qui 
concernent FOrdre entier (A. XXYI-XXVII, n os 1 a 71 D 3 ); dans Ia secondc sont rang^s ceux qui sont re lati fs 
aux Ordres incorporas a FHopital (A. XXVIII, n os 72-74), comme le S. S^pulcre et S. Lazare, et ceux 
qui ont pour objet special le prieure de Boheme (A. XXYIII, n oa 75-91 i); iis s’ «ttendent du pontificat 
d’Alexandre III a ce Iui de B eno it XIII (1725). Les dernieres bulles (A, XXYIII, 92-98) n^ont aucun 
rapport direct avec FHopital, elles s’adressent aux Teutoniques ou visent les indulgcnces concedees par 
le S. Siege a ceux qui se croisaient. Un fait a remarquer, c’est qu’on chercherait vainement, dans cette 
s^rie importante, une piece destinae ou adressde aux Tcmplicrs; tandis que, dans d s autres archives, le 
Bullaire du Temple tHait venu, avec les titres de propriet^ des commanderies, aux mains des Hospita¬ 
liers, successeurs de FOrdre supprimd, en Boheme aucune trace dhine pareille devolution ne seremarque; 
les commanderies Templieres, et avec elles leurs archives, ont bien 6t6 transmises ii FHopital, mais 
aucune de leurs bulles pontificales n’a eU incorporee au Bullaire de celui-ci. 

Les bulles generales se r^partissent comme suit pour chaque pontificat: Alexandre III, 2 pieces ; 
Lucius III, 6 ; Urbain III, 2; Gr^goire VITI, 1 (fausse bulle); Inooccnt III, 2 ; Honorius III, 1 ; Gre- 
goirelX, 3 ; Innocent IV, 13; Alexandre IV, 8 ; Clemcnt IV, 2; Gregoire X, 3 ; Nicolas III, 2 ; 
Boniface VIII, 3 ; Benoit XI, 2 ; Clement V, 1 ; Jcan XXII, 4 ; Cldment VI, 2 ; Innocent VI, 1 ; 


1. Voir plus haut, page cxcv, note 2, les titres de ces publicalions. 












— CCI — 


Urbain V ' 1 i Boniface IX, 1 ; Gr<Sgoire XI, 1 ; Sixte IV, 4 ; Innocent VIII, 1; Jules II, 1 ; Uon X 1 • 
Clament VII, 1 ; Pie IV, 1; Benoit XIII, 1; Benoit XIV, 2, etc. - Un cahier de transcripticiis de bullet 
(A.XXMI, n° 61, 66 f., parch., in-fol.), 6man6 de l’officialit6 dc Treves et date de 1496 contient h 
ccpie de 13 documents pontificauxCendant de 1217 a 1389, et qui tous figuraient d6j* dans Ia sdriedes 

bulles generales. Signalons encoro deux ou trois vidimus dans cette serie, renfermant chacun trois ou 
quatre pieces, connues (Tailleurs. 

. 11 est assez malaia * de Finteret que pisente cette eollection; ce que nous avens dit des 

s6r.es s.mila.res, rencontrdes dans d’autres d6pots et d6jh d6crites, s’appltque egalement a celle-ci; elle 
a apport6 peu de documents nouveaux a ceux que nous avaient fait connaitre de pr6c6dents d6poui]I c . 
ments, mais elle nous a fourni des originaux, en parfait 6tat de conservation et d’une authenticis 
au-dessus de tout soupgon, dans plus d’un eas ou nous n’avions encore trouv6 que de mauvaises et 
douteuses copies. II faut Iui savoir gr6 d’avoir souvent servi a fixer definitivement 1’authentieiS ou le 
texte exact des bulles pontificales. 


C est dans les bulles spdciales au prieur6 de Boheme qu’il faut chercher l'histoire des rapports de 
la papauS aveo FOrdre en Boheme, son iutervention dans les affnires contentieuses, Ia persistance avec 
laquelle elle le defend contre les usurpations et les alSnations, etc. Cestia que nous voyons les 
Hospitaliers de Boheme, en fiice des deux comp6titeurs qui se disputaient, aux derniercs ann6el du xiv* 
s.ecle, Ia grande mattrise, J. F. d’II6r6dia et Richard Caracciolo, s’attacher a la fortune de ce dernier 
et, par une cons6quence n<§cessaire, a cellc d’Urbain VI; c’est ia que nous surprenons les ddtails de la 
v.e individuelle des commanderies, des difficulSs au milieu desquelles elles se debattent et contre 
lesquelles elles se Adament du patronage pontifical. II serait superflu d’insister plus Iongucment sur 
importance de cette section du Bullaire: Alexandre III, Lucius III, dement III, Cdestin III. Inno- 
cent III, Gr6goire X, CSment V, Urbain VI, Alexandre VII, CSment XI, Benoit XIII y sont reprdsentes 
chacun par unc bulle; Alexandre IV, Clement IV et Jean XXIII par deux, et Innocent IV par trois 

Kli 1 1 ee 4 


Ajoutons enfm que les liasses relatives aux commanderies de Boheme renferment aussi quclques 
documents pontificaux ; le caractfere de ccux-ci ne di flere pas de celui des bulles spdciales a la Boheme 

dont nous venons de parier. II convient donc de rapprocher ceux-ci de celles-la pour completer les unes 
par les a utres. r 


Bulles magistrales (A. XXIX-XXX). — Elles sont au nombre de 28, et s’6tendent de 1’annde 1397 

a rann6e 1701 i comme les bulIes pontificales, elles nous sont parvenues dans un remarquable etat de 

conservation et d'intdgritd. Cest dans cette sdrie qu’il faut chercher les rapports du chef de FOrdre 

avec le pneur dc Boheme, tels que: nominations de prieurs, de procureurs charges cFassurcr Ia trans- 

m.ss.on des revenus a Rhodes et cnsuite a Malte, citations de chcvaliers auprds du grand maitrc 

afFaires speciales au prieurd de Boheme, etc. Quclques pieces, relatives a Fincorporation des ordres du 

S. Sdpulcre et de S. Lazare (A. XXVIII, n»* 1 a 5) et a Fappui demandd a Fempereur Rodolphe II par 

1 Hopital, que menasaient les Turcs (A. XXVIII, n“‘ A et B), completent cette intdressante sdrie. 

% 


Actes du grand prieure (A. XXIV-XXV).- Cette serie, d’une importance capitale pour 1’histoire 
mtdr.eure du grand pneur6, se compose de 67 pihces ou dossiers divisas en 4 sections: 

a) . Engagements et ali£nations des biens de l’Ordre (1 a 22). 

b) . Contestations extdrieures (23 a 42). II s’agit des difficultes auxquelles donna heu, a partir 

du xvi* sifeele, entre l’Ordre et les rois de Boheme, la collation du grand prieur6 et des 
commanderies de Boheme* 

c) . Contestations int^rietires (43 a 51), 

d) . Micellanees (52 a 67). 

La plupart des documents q.Felle contient appartiennent aux xvi% xvn* et xviit* siecles; quelques-uns 
remontent jusqu^u milieu du xv 11 sic cie. 


londs des commanderies. II faut distingu er dans cette s6rie deux sections: Ia prcmiere contient 
les archives des commanderies de Sil6sie qui n’appartiennent plus aujourd’hui a 1’Ordre, et la seconde 
cclles des commanderies encore subsistantes. 

Commanderies de Silesie. — Quand le roi de Prusse Fr6d6'ric II se fut empar6 de Ia Sil6sie, en 
1745, elles furent menacdes dans Ieur exlstence, et soumises a toutes sortes de vexations dans Ic but de’les 
daacher du grand prieure de Boheme; un ordre du cabinct Prussien, en date du 30 octobre 18(0, mit 
fm a cet etat de choses en les incorporant definitivement a la couronne de Prusse. Breslau seule 6ch’appa 
au sort commun; par suite de circonstances particulares, Feglise du Corpus Christi de cette ville, centre 
des possessions Hospitaheres, ava.t6t6, durant un siecle environ, 1450-1540, plac6e sous la dependance 
directe du grand maitre u Rhodes. En 1540, Fempereur Ferdinand I Fhypothequa a Ia ville de Breslau 
et elle fut rachette en 1692 par le grand prieur F. L. Kolowrat-Liebsteinsky de ses deniers person- 
ncls, moyennant 30000 thalers. Elle tomba sous le coup de Fincorporation prononcee par le cabinct 


aa 





— CCII — 


Prussien, mais le grand prieur Vincent de Kolowrat-Liebsteinsky s’avisa, en 1819, de Ia revendiquer 
comme bien de famille, dont POrdre iPavait eu depilis 1692 que Ia jouissance et 1’adramistration. Ses 
rtalaraatioiis furent ecout^es, et sa famille obtint, en 1825, une indemnia de 24000 florius, qu.i servit h 
constituor la eo m mander i e pecuniaire de Breslau dont les re venus <Haient affectas a POrdre ; enfin, en 
1874, a la mort d’un troisieme grand prieur de la meme maison, fr. Xavier Hercule de Kolowrat- 
Krakowsky, la pleine propriete de cette eommanderie fut attribuee aux Hospitaliers. 

Les commanderies Silesiennes dtant, pour Ia plupart, tres aneiennes, leurs archives sont fort int4- 
ressantes et tres richcs en documents du xni® siecle, comme Pindique le tableau suivant : 


KOMS HES COMIIA^DEHIES 

ARMOIHES 1 

KOMBRE DES DOCUMENTS 

DATES EXTRfiMES 

Brug. ..... . 

c. VI 

48 

1280-1542 

Goldberg avec Liegnitz. . 

C. IV-V 

103 

1268-1606 

Grobnik avec Leobschutz et Sultz. . 

C. III 

30 

1239-1640 

Gross-Tinz et Beilau. 

C. VII-VIII 

151 

1189-1622 

Kleindls (Templicrs).. 

C. VIII-X 

174 

1288-1619 

KoseI.. 

C. III 

20 

1293-1652 

Losseu, . . i 

C. II! 

32 

1238-1584 

Rciehenbach. ........ 

C. II 

51 

1258-1579 

Striegau. ......... 

C. 1 

85 

1203-1631 

1. Les pieces modernes relativas a ces commanderies ont eto classees a part dans rarmoire 

K, n°* 6, 8, 9, 10, 16. 


Pour etre complet, ajoutons que les Archives d*£tat et les Archives municipales de Breslau peuvent 
fournir sur les maisons Silesicnnes de PHopital quelques renseigncments et qiielques pieccs detachecs, 
surtout pour les epoques moderues. Elles renfenuent en effet, a cot^ de documents qu elles conservent 
parce qu’ils intPressent a la fois POrdre et dhiutrcs parties contractantes, des recueils de copies faits 
aux siecles derniers, et meme une histnire etendue de la eommanderie de Grobnik. Ces materiaux ont, 
du reste, tous ete mis en eeuvre } pour la periode qui nous occupe, par les soins de PAssociation h isto ri que 
de Silesie 1 . Les Archives de Vienne (JT.JT. Haus-Hof und StaaU Archiv) peuvent a ussi etre consultees avec 
fruit ; un de leurs manus erit s (n° 246, p. 17-20} reoferme l analyse de quelques acies provenant des 
Archives du Chapitre de Posen, des xiv*, xv° et xvi e siecles. Un « Liber privilegiorum ordinis Sancti 
Johannis », du xvi° siecle (n° 232, 83 L, papier), contient la copie de quelques documents anciens relatifs 
a Grobnick. 

La eommanderie de S. Michel (plus tard S> Jean) de Posen a 3 a ses archives conscrvees dans le 
depot des Archives du Chapitre et dans celui du Consistoire general archiepiscopal k Posen. QuoiqiFelle 
dependit originairement du prieur^ de Boheme, ellc ne garda pas longtemps le lien de subor dinat ion 
qui lenchainait a celui-ci; comme les commandeurs de Posen, dont le dernier titulaire fut nomine en 
1781, etaient en meme ternps chanomes de la cath^drale, ii iPest pas etonnant que leurs archives soient 
maintenant entrees dans les Archives Capitula ires, 

h). Commanderies actuelles. — Elles sont ainsi r&parties: en Boheme, le grand prieur^ a Prague, les 
domaines de Strakonitz, Oberliebich et Detteniz, Dozic, Miecholup et Gbitz; en Moravie, Brunn ; en 
Silesie Autrichienne, Troppau et Maidelberg, aehetd en 1667 en remplacement de Glatz qui avait et^cede 
aux J6suites en 1628; en Autriche, Mailberg et Vienne ; en Styrie, Fttrstenfeld; en Carinthie, S. Maria 
Pulst. II convient d’ajouter o cette ^numeratiori les commanderies p£cuniaires de S. Octavien, de S. Pierre, 
de S* Michel et de S. Ferdinand, de Breslau, et celles d’Ebenfurth (Basse-Autriche) et d^Haillenstein 
(Styrie), vendues en 1748 et 1779, mais dont les revenus sont attribues aux chapelains conventuels, 

Toutes ces maisons n ? offrent pas des archives d uri egal interet. S*il en est plusieurs de tres aneiennes, 
comme Vienne, Mailberg, Pulst, Breslau (158 documents entre 1245 et 1614), Strakonitz,- Brunn, 
d’aut res ont une origine plus recente ; c*est ainsi que Miecholup a achet4 pour remplacer Eger perdu 
en 1692, Maidelberg en 1067 pour remplacer Platz; e T est ainsi que S. Michel a &U fonde en 1763 par 
le comte Alt an, et que S. Ferdinand est un demembrement de Ia eommanderie de Francfort sur le Mein n 
donn£ au prieur^ de Boheme en 1839 et revendu en 1842 a la ville de Francfort. 


L V. plus haut, p. cxcv, note 2, le paragraphe con- 
sacre a la bibliographie du grand-prieur^ de Boheme, 
2. Si tu e e sur une hauteur, derri£re le faubourg de 
Schrodka, dans la direction de Schwersenz, Elie con¬ 


serve encore des restes de Teglise construite au xm e 
siecle. Pour ce qui concerne cette eommanderie et Ia 
liste des commandeurs, voyezletude de Lucasczewicz, 
que nous avons signalde plus haut, p. cxcv, note 2. 



















— CCIM — 


II faut 6galement signaler cTautres biens qui, sans former des commauderies, relevent du grand 
prieurd \ tels sont: Wolin, Ploschowitz, Aicha Dub, Jungbunzlau, etc, Les pieces qui concernent ces 
biens sont conserv^es dans les Armoires E, tiroirs LVII-LVIII, etF, tiroirs XLI-L; elles sont gen^ralement 
modernes. 


GRAND PRIEURE DE HONGRIE \ 

11 est malaisede determiner h quelle epoque les etablissements de 1’Hdpital en 
Ilongriese separerent du grand prieure de BohSme, pour former un prieure distinet. 
L’Ordre avait penetre en Hongrie dans la seconde inoitie du xn e siecle; c’est, en effet, 
a cette epoque que se placent la fondation de 1’eglise du saint roi Etienne a Gran, les 
nombreuses donations dont le roi Geyza II eombla 1’Ordre tant dans ses etats qu’a 
Jerusalem, et la constitution par Bela III do la commanderie de Stulilweissembourg 
(1193). LHIdpital, aux premieres annees du xm e siecle, se trouvait fortement orga- 
nise dans le royaume de S. Etienne, et il n’est pas temeraire de penser qu’il songea 
des lors a se rendre independant; les promiores traces de cette iudependance appa¬ 
ruissent en 1216 et en 1225®; vers 1250, la separation parait complete. Mais il faut 
attendre pres d’un siecle encore pour que Eexistence olficielle du prieure, sous le 
nom de prieure de Vrana (prioratus Auranee) soit consacree. C’est en effet le roi 
Louis I qui, en 1345, donna le chateau de Vrana a ITIopital. Cette ancienne posses- 
sion des Templiers, confisquee par la couronne de Hongrie quand ceux-ci furent 
supprimes, etait situeeen Dalmatie, entre Jadra et Sebenico ; elle devint, par suite de 
la donation de Louis I, le siege du prieure dc Hongrie. 

Mais les invasions Ottomanes ne tnrderent pas a miner les commanderies des 
Hospitaliers ; Iabataillede Mohacz, en 1526, leur porta le derniercoup, et le prieure 
de Vrana, prive de ses biens, disparut. Le titre prieural, devenu purement honor ifique, 
fut recueilli dans la Langue ddtalie, jusqu’a ce que la reconstitution de Ia Langue 
d’Allemagno en 1604 eut pennis de retablir le titre et la dignite de prieur de Vrana 1 2 3 . 

Moins heureux que celui de Prague, le prieure de Hongrie n’existe plus aujour- 
d’hui,etsesarchivessontegalement perdues.Perted’autant plus regrettablequ’elleest 
relativement recente, car G. Pray, en 1779, semble les avoir eues entre les maius eten 
avoir tireson histoiredu prieure de Vrana. Smitmer au contraire, qui, aux demigres 
annees du xvm e siecle, forma un recueil de copies relatives au prieure de Hongrie, 
ne leur emprunta aucun document, probablement parce qu’il ne put les consulter \ 

Nous sommes donc reduits, pour recueillir ce qui concerne Phistoire de ce 
prieure, a recourir ii trois categories de sources : 

1° Aux pieces editees ou transcrites par Pray et Smitmer. 

2° Aux documents emanes de la chancellerie pontificale, relatifs aux Hospitaliers 
de Hongrie G . 

3° Aux documents concernant les rapports de ceux-ci avec les souverains Hon- 
grois, rapports dont la trace s’est couservee dans les Archives royales de Hongrie 
ou dans d autres depots paralleles. 

Les documents de cette derniere categorie figurent dans les grandes collections 
diplomatiques Hongroises, surtout dans le Codex diplornaticus Hungarise de Fejer 6 , 


1, Bibi iograp h ie. — G, P ray, Di s s e r ta lio h is io rico- 
critica, de prioratu Auranee t Vienne, 1773, in-4°. Plus 
recemment, un erudit sia ve, Kukulgevic, a repris le 
travail de Pray sous le titre de : Prior ut Vranski, sa 
vilezc Temptari i Ilospilalci Sv. Ivana u Hrvatskoj, 
Agram, 1880, 148 p., in-8°, tirage h part de Pad 
j ugoslavenske Ahadem ije } voL 81 et 8'2. 

2. V. plus haut, p, exevi, note 2. 

3* Sur ce prieure, voir Jean Marnavich, Discorso 


delV priorat della Wrana... 1609 (Arch. imp. roy. de 
Vienne, ms, 159, f. 1-72, xvii® siecle) * 

4, V. plus haut, p* cxcvn, le passage consacre au 
recueil de transeri ptions de Smitmer, 

5, Ces pieces ont cte tirees, soit des registres du 
Vatlcan, soit des nombreuses publications dans les- 
quelles cesmdmes registres ont publica ou analyses, 

6, Georges Pejer naquit k Keszthely, comte de 
Zala, le 23 avril 1766, et mourut a Peslh, le 2 juillet 


aa , 




— CCIV — 


qui a recueilli tout ce qui avait ete imprime avant Iui, et a fait entrer dans son recueil 
les meilleures pieces que lui ont fouruies les collections manuscrites formees par 
les erudits Hongrois Ilevenessi, Garampi, Pray, Batthyani, Kaprinay, etc. Ces collee- 
tions, d’une importance capitale pour rhistoire de Hongrie, meritent d’etre signalees 
ici, et quelques details sur chacune delles en feront facilement comprendre le prix 
et 1’intertH : 

Gabriel Ilevenessi (1656-1715), erudit Hongrois ne dans 1 e comte de Vas, fut 
recteur de la maison professe de S. Anne, duColIege Viennois et de l’Institution des 
etudiants Hongrois en theologie aVienne, qu’avait fondee Sarnniny. Sa vie se passa a 
Vienne, eton luidoit la formation d’une collection de 93 volumes in-fol., auxquels 
s’ajoutent 4 volumes numerotes par des letlres, et 2 volumes in-4°. Elie se eom- 
pose d’originaux, de copies, de notes historiques et d’analyses, et est aujourd’hui 
conservee b. la Bibliotheque de 1’Universite de Budapest; elle y forme un fonds 
separe, comprenant 89 volumes actuellement. Les documents relatifs aux Hospi- 
taliers sont disperses dans les divers volumes de Ia collection ; trois volumes sont 
entierement consacres aux actes du couvent de S. Etienne a Stuhlweissenbourg, 
et un volume a 1’Ordre en Hongrie. Quelques volumes du meme auteur sont 
en tres au Musee National de Hongrie a Budapest 1 . 

Les papiers dujesuite Georges Pray (1723-1801) forment44 volumes in-fol. et 16 
volumes in-4°. Achetes d’abord par Parchiduc Palatin, iis ont, comme ceux dHeve- 
nessi, trouve asile ala Bibliotheque dei’ Universite de Budapest; iis se composent de 
copies de documents et de lettres concernant rhistoire ecclesiastique, de documents 
originaux et d’extraits d’ouvrages historiques*; iis forment un fonds distinet. 

Etienne Kaprinay appartenait, comme G. Pray, a Ia Compagnie de Jesus. II 
naquit a Neuhaus en 1714, et mourut a Tyrnav en 1786. Apres avoir preche, puis 
enseigne successivement Ia philosophie, Fhistoire, 1’eeriture sainte et le droit 
canon a Koloswar et a Gassan, il s’adonna specialement, a partir de 1764, a 1’etude 
de rhistoire de la Hongrie. La collection qu ii forma, pour faciliter ses travaux, 
comprend des opuscules historiques, des transcriptions et des analyses de pieces ; 
elle se compose de 54 volumes in-fol. (serie A), de 61 volumes in-4° (serie B) et 
de 68 volumes pelit in-4° (serie C); le tout estaujourd’hui conserve a la Bibliotheque 
de 1’Universite de Budapest 3 , dans un fonds special, qui compte aujourdhui 
165 numeros. 

Garampi, nonce pontifical a Vienne et en Pologne vers 1770-80, procura aux 
savants Hongrois, notamment a Koller, auteur de rhistoire des evSques de Funf- 
kirchen, et a Ignace Batthyany, les documents que renfermaient les arci lives pon¬ 
tificales ; ses notes furent recueil lies par ce dernier. Batthyany, eerivain et eollec- 
tionneur celebre, fils du comte Aimery Batthyany, etait ne en 1741 et mourut le 
17 novembre 1798, a Gyulfchervar (Albe Caroline, Carlsbourg) etant eveque de Tran- 
sylvanie 4 ; ses manuserits ont ete 1’objet d’un catalogue du au chanoine A. Reke 5 ; 


1S5L II fut successivement precepteur dans les fa- 
milles Festetics et Urmenyi, professeur de dogme a 
Sluhlweissembourg et a l universite de Pesth, cha¬ 
noine a Groszwardein, bibliothdcaire et prdfet de la 
bibliotheque de TUniversite a Pesth. II ecrivit en 
latinj hongrois et allemand des ouvrages de theologie, 
de pedagogic, dc philosophie, de slatistique, d'histoire, 
de belles-lettres, etc. Son teuvre capitale est le Codex 
diplomaticus Hungariee, Bude, 1829-44, en 40 vol. 
iu-8°. Elle est d T un maniement difficile, et Pusage de 
celte collection a ete faci lite par une table generale 
due a F. Knauz, Fejir Gyorgy Magyar OkmAnytA- 
rahoz evmulatti, Bude, 1862, 1 voL in-8". — Voir 
Wurzbach, Biographisches Lexicon des Kaiserthums 
Qeslerreieh, IV, 160, 

1, Pour la bibliographie d’Hevcnessi, voir Pefrik, 


Bibtiographia II angaria* (Budapest, 1890) ; Fejer, 
(Cod* dipL Hung,, V, n, 10-26), a donne un inven- 
taire sommaire de cette collection. 

2* Voir A. de Backer, Bibliotheque des ecriuains 
de la Compagnie de Jesus (nouv. edit., 1869-76, 
3 vol. in-fol,), II, 2154; Wurzbach, Biogr. Lex, des 
KaUerth . Oesterreich > XXIII, 224. 

3. Voir Backer, Bihl, des ecriv . de la Comp * de 
Jesus y II, 400; Wurzbach, Blogr. Lex , des Kalserth , 
Oeslerreich , X, 453; Fejer, ( Cod . dipL IIung rj VI, j, 
10-32) donne quelques details sur cette collection. 

4 Wurzbach, Biogr. Lex . des Kaiserth. Oesler¬ 
reich, I, 176. 

5, Index Manu scriptorum bibliothecae Balihya- 
maiim dioecesis Transsgtvaniensis, Karoly Fchervar, 
1871, in-8 0 , 56 pages. 












— ccv — 


iis sont conserves au Batthyanyanum, a Gyulfchervar, institut dependant de ieveche 
de Transylvanie. 

A cote de ces erudits il convient de signaler quelques amateurs eclaires dont 
les collections, au milieu de beaucoup d’objets d’art et de curiosite, etaient riches en 
livres, en manuscrits et en documents concernant 1’histoire de la Hongrie. G’est 
ainsi que Nieolas Jancovic de Jesznicze, appartenant a une famille riehe {1773-1846), 
shnteressa ii 1’histoire et aux beaux-arts; ses collections (livres, manuscrits, mon- 
naies, ceuvres d’art, portraits, etc.) furent achetees, en 1836, par le Musee National 
de Budapest 1 2 3 4 . Les papiers et manuscrits de Daniel de Cornides, bibliothecaire h 
Pestli (1732-1787), qui fut precepteur des fils du comte Joscph Teleky de Szek et entre- 
prit avec ce dernier un voyage scientifique en Italie, entrerent dans la bibliotheque 
de son protecteur. Iis se composaient, d’apres Wurzbach*, de b grands volumes; 
Fejer les consulta plus d’unefois*. lis sont aujourd’hui k la Bibliotheque de 1'Acaddmie 
Ilongroise. Le comte Frangois Szechenyi (1754-1820) merite une mention speciale. II 
s’etait ndonne a la politique, mais n’avait cesse de recueillir, en Hongrie et a 
Fetrangor, tout ce qui interessait 1’histoire de son pays : livres, manuscrits, 
cartes, estampes, armes, sceaux, monnaies et curiosites de toutes sortes. II donna 
sa bibliotheque h sa patrie, et ce don fut 1’origine de lacreationdu Musee National 
de Budapest en 1792; elle en constitua le premier noyau, et Szechenyi ne cessa 
jusqu’a sa mort de la developper et de Fenrichir par des donations successives. 

Les documents, imprimes ou manuscrits, recueillis sur le prieure de Hongrie 
par les erudits Ilongrois ont ete, il y a une trentaine d’annees, rassembles et trans- 
crits par Gustave de Goszy dans un Codex Diplomaticus ordinis cruciferorum 
S. Johannis Hierosolymitani et prioratus Aurame per Hungariam et Slavoniam. 
(Vienne, 1862). Ce diplomataire manuscrit(vm-1014p. in-fol.) estaujoimFhui conserve 
a la Bibliotheque du Palais Magistral a Rome. II comprend les pieces relatives 
au prieure en general, celles qui concernent chaque commanderie en particulier, 
lournissant, sous une forme commode, les materiaux disperses dans les grandes 
collections diplomatiques dont nous venons de parier. 

On voit, par ce qui procede, que les materiaux dont nous disposons sont loin de 
suppleor ii la perte des archives du prieure de Hongrie; si nous avons pu, de la 
sorte, recueillir, quelques documents importants, nous ne saurions pretendre a 
dresser un tableau complet. La plupart des actes qui subsistent aujourd’hui n’ont 
avec Fhistoire de FOrdre qu’un rapport eloigne, et ne peuvent servir qu’a donner 
dos dates et des noms. Ce sont, en effet, des vidimus ou des confirmations, — la 
chose est dillicile a definir, — de transactions intervenues, sous le haut patronage 
des commandeurs, entre particuliers. L’lIopital revet ainsi, en Hongrie, un caractere 
special, tout a Fhonneur de son impartialite; souvent designe par le roi ou par ses 
sujets comme arbitre, il joue un role pacificateur, reglemente, deliinite et donne 
acte des eonventions conclues sous ses au pices ‘. 

L’I Iopital partageait, en Hongrie, ce privi lege avec d’autres etablissements 
religieux, couvents ou chapitres; il etait, comme eux, locus credibilis, et ii ce titre 
enregistrait, vidimait, etc. L’existence des loca credibilia est particuliere k la 
Hongrie; iis disparurent en grande partie lors de Finvasion Turque (1526), quel- 
ques-uns cependant se maintinrent et subsisterent jusqu’a nos jours*. 


1. Wurzbach, Biogr . Lex. des Kaiserth. Oester* 
reichy X, 7G, 

2. Id., III, 7-8. 

3. Le comte Teleky communiqua a Fejer 12 vo¬ 
lumes de manuscrits in-folio pro vetiant de Cornides 
(Fejer, Cod. dipl. Hung VI, n, 7). 

4. Quand le roi Andre II, en 1222, reconstiiua son 
royaume par une charte solennelle, un des sepi exem- 
plaires de ce documen t prdcicux fut eonfie k la ^ardc 


des Hospitaliers (G. Fejer, Decretum originale An- 
drese IJ, qtio regnum II angariae constita ii anno 1222, 
Budc, 1829, in-8°, p. 15). 

5. Au moyen age on comptail en Hongrie, Tran¬ 
sylvanie et Groatie, 29 chapitres et 37 couvents jouis- 
sant du privil&ge de locus credibilis. LWdonnance 
sur les notaires de 1874 (§ 214) a mis fin a leursattri- 
butions (F. Zimmermann, Ueber Archive in Ungarn, 
dans Archivdes Vereins fur Siebenb&rgische Landes 









— GCV1 — 


Presque toutes les pieces concernent Stuhlweissembourgou PHopital S. Etienne 
deGranjnous ne savonspour ainsi dire rien des autrescommanderies. Elles semblent 
cependant avoir ete nombreuses et importantes ; t^moin la liste ci-dessous, qui 
dnumere l ensemble des biens de POrdre en Hongrie; elle a ete dressee d’apres les 
Acta et decreta synodi diocesan.se Strigoniensis (Tyrnau, 1029, p. 113) et d’apres 
Pray [Dissertatio de prioratu Auranse, p. 111). 


Couvent tle Ban Monostra * passa ensuite aux 
Minarites 1 * 

Couvent de S. Marguente de Charazo, 

Couvent de Chorgo, organise en commanderie 
avant 1163 2 , En 12(34 et 1275, cette maison etait 
unie a celle de Nova Curia, mais cette mesure fut 
essentiellement transitoire 
Couvent de S, Croix, a Gran. 

Couvent de S. Elisabeth de Kelcnfolde 4 ou de 
Kremfeldt. 

Couvent de S. Elisabeth de Gran, 

Couvent de S. Jean-Baptiste cFCEdenbourg (So- 
prony 1 ); actes de 1278, 1298 et 1300 6 . 

Couvent dc S. Jean Baptiste au diocese deGross- 
wardein 7 ; existait en 1222* 

Couvent de S, Laurent dUkur (Pray Pappelle: 
de Leilis); existait en 1190. 

Couvent de Nova Curia ou Vi-Udivar, pres du 
chateau de Chaktornia*; existait des 1264 comme 
commanderie. 

Couvent de S. Nicolas de Pestli 9 , 

Couvent du S. roi Etienne a Stuhl-Weissem- 
burg (Alba Kc^alis) 10 , 

Couvent dc Serrah au diocese d’Erlau* existait 
en 1219, 

Couvent du S, Esprit, au faubourg de Bude 11 . 
Couvent de la Trinit6 des Eaux Chaudes Supe- 
rieures de Bude lf ; existait en 1187, 

Couvent de Tolmach; existait en 1270. 

Couvent de Yarasd, comte de Tolna; passa en¬ 
suite aux Minor ites, 

Couvent de Zurnula; existait en 1270. 

Couvent de Zirak ; existait en 1270, 

Couvent du S, roi Etienne, a Gran ; privileges 


confirmes par Urbaio III, en 1187. 

Couvent d'Obom, appele aussi Szent Kiraly, 
fonde par Geysa III* Bela III Feiirichit 1 *. 

Couvent dc S. Etienne Protomartyr, a Gran ; 
mentionne dans la bulle dTJrbain III, en 1187. 

Couvent de S. Marguerite de Taat ; id. 

Couvent de S. Thomas de Sidod; id, 

Couvent du S. roi Etienne de Pulchro Prcedio; 
idem. 

Couvent de S* Nicolas de Weitech ; id. 

Couvent de N. D. de Thoul ; id. 

Couvent de N, D. de Szokol; id. 

Couvent de N, D. de Karacha ; id. U semble 
qu’en 1282 un demembrement dc cette possession 
se produisit 14 * 

Couvent de S. Andrd de Torsal; id. 

Couvent de S. Croix de Kcureu; id. 

Couvent de S. Jean Baptiste dc Mura-Szom- 
bath 15 ; id. 

Couvent de S, Martin 16 , pres de Lupoglavia 11 . 

Couvent de S. Martin, pres de Neckche 1 *. 

Couvent de Gora 19 * 

Couvent de Thold. 

Couvent de Keo en Esclavonie. 

Couvent de Dubicza en Croatie. Le comte de 
Dubicza avait et 6 donn£ aux Templiers, par voie 
d’4change, par Bela IV cn 1269*°. 

Couvent de Landck 81 . 

Couvent de Pukur 3 ^ 

Couvent de S, Georges de Castelluz a Segna, 
Croatie. Ancienne possession des Templiers, aux- 
quels Ia ville et 1 eglise avaient donn^es par 
Bela III, et confirmdes par le pape Lucius MI, a 
Varone, le 22 novembre 1184 ou 11S5 23 . 


II serait teineraire, cTapres ces donnees, de dresser Ia liste des commanderies 
Hongroises. A peine savons-nous qiih un certaiii moment le precepteur de Ghorgo 
portait le titre de ehatelain de Bela castrum » 2 \ tandis qu 7 h une autre epoque Bela 
formait une commanderie distincte; que cest a Chorgo que se tenait le chapitre pro- 


Kunde, XXIII [1891], p. 620)* 

1- Appel4 aussi Keu ou Kuket (Pejer, VII, v, 242), 
auj. Banostor, sur le Danube, comte de Sirmisch, 
en Esclavonie, pres de Peterwardem. 

2. Csurgo, pres de Kamsra, comt£ de Somogy ct 
diocese de Kolocza (Fejer, II, 168), 

3. Manum . Ilung , Hist. ? I (diplom,), XIII, 117 ; 
XVII, 128, 

4. Pres et au S. de Bude, au pied du mont S. 
G4rard (Gellerthegy). 

5. Hongrie, prks du lac sab$ de Neusiedler, chef- 
lieu de cercie. 

6. Fejer, VII, iv, 179 et 242; vn, v, 563, 

7. Hongrie, Nagy-Varad, sur le Kores. 

8. Auj. Czactornya, entre la Mur et la Drave, au 
Nord de Warasdin, ville frontiere de Croatie, V, dans 
les Monumenta Hungarw historica , I (diplom.), t, I, 
19, 139, 145, 164; XIII, 117, 160; XVII, 142, des men¬ 
ti ons nombreuses de cette commanderie pour Ia fin du 
xii i e et le comineneement du xiv° siecle. 

9. Capitale de la Hongrie, sur la rive gauche du 
Danube, 

10. Situc dans une ile (Jauesar Kul-Raez varos). 


11. Sur la rive droite du Danube, en face de Pesth; 
fait aujourd^hui partie de la ville, 

12. Felhevir, faubourg de Rudapest (Orszagut, 
Landstrasse), pres des bains de Gesar et de Luc* 

13. Vers 1195 (Fejer, VII, i, 184). Cette localite 
etait situee pres de Gran, sur le bord du Danube. 

14. Fejer, V, m, 132* 

15. Comte de Vas, aujourd hui possession heredi- 
taire des comtes Szapary. 

16. Les Templiers avaient une commanderie de S, 
Martin en J292;cest prohablement Fune ou lautre 
des deux possessions indiquees ici et placees sous le 
vocable de S. Martin [Monum, Ilung. histor.j I fdi-* 
plom.), XVIII, 79)* 

17. Auj. Sepoglava, en Croatie, prks de Varasdin* 

18. Auj. Nassicz, en Esclavonie, comte de Vckocre. 

19. Petit comte de Croatie, forme par Ia vallee de 
la Glina, au S, de la Kulpa. 

20. Fejer, IV, ni, 506. 

21. Comt6 de Szepes (Zipser comitat). 

22. Auj. Pakracz, comte de Porsege, Esclavonie, 

23* Fejer, II, 204. 

24, Belavar ou Belvvar, en Croatie. 




— GGVII — 


vincial, que le prieur de Hongrie, a partir du xiv* siecle, prenait le titre de comte de 
Dubicza. Si, au xm e siecle, a cote des conunanderies de Stuhlweissembourg (Alba 
Regalis), de S. Etienne de Grau, des Eaux Cliaudes de Bude’, inentionnees dans cette 
liste, nous voyons d autres commanderies, telles que les maisons de Turda en Tran- 
sylvanie 1 2 et de Dada 3 4 5 6 , de Chychan * et de Zyraeh 8 , non moins regulierement consti- 
tuees, nous ne pouvons, sur la plupart des autres possessions de l’Ordre, signaler 
que des mentions insuffisantes pour etablir leur importance et la place qu’elles 
occupaient dans 1’ensemble du prieure, Remarquons que la situation particuliere 
de la Hongrie, en proie au double perii de 1’invasion etrangere et des discussions 
intestines, araena, durant le cours du moyen age, de profonds et continuels 
bouleversements, auxquels les Hospitaliers n echapperent pas plus que les autres 
feudataires de Ia couronne de S. Etienne. Ali^nations, envahissement par les Turcs, 
retrait et confiscations des donations royales, se succedent presque sans inter- 
ruption, et modifient a chaque instant Ia consistance du prieure, au point de rendre 
impossible la determination des biens qui lui appartenaient. 


PRIEURfi DE DACIE c . 

Les royaumes du Nord de TEurope iT^taient pas restas etrangers au mouvement 
des croisades et avaient partag<5 1’enthousiasmo universel; au souflle de la foi, les 
fideles de ces pays avaient appele 1’Ordrede 1’Hdpital parmi eux, et, des le milieudu 
xii* siecle, divers etablissements avaient pris naissance. En Danemark d’abord, en 
Suede et en Norvege ensuite, les Hospitaliers avaient pris pied et fonde des comman¬ 
deries assez importantes et assez nombreuses pour justifier la creation d’un prieure 
(pii, sous le nom de prieure de Dacie, comprit toutes les possessions de 1’Ordre dans 
ees trois royaumes. 

Quand ce prieure fut-il cree ? L’epoque exacte ne saurait 6tre precisee, mais 
nous savons qu’il cxistait des les premi&res annues du xiv* siecle 7 . Son siege <5tait a 
Andvordskov; le prieur relevait du grarnl prieur d’AIIemagne, et devait venir 
aux chapitres convoques par celui-ci, afin d’acquitter les responsions dues par le 
prieure*; mais il se dispensait volontiers d’obeir aux ordres de son superieur, 
et se dispensait egalement de payer les responsions, imitant en cela 1’exemple que 
lui donnaient Ia Hongrie, la Boheine, la Pologne, le Brandebourg. Ce sont, pendant 
le xiv* el le xv e siecles, de continuelles reclamations venues de Rhodes a cet 
efiet; elles restent gdneraleinent sans resultat, tant a cause de 1’eloignement qui 
cmpeche le grand maitre d’agir avec autant de fermete et d’insistance qu’aupres 


1. Fejer, V, in, 327; VI, n, 45 et 80 ; VIII, i, 158 
(actesde 1286, 1296, 1297, 1303). 

2. Fejer, VI, i, 366, et VII, iv, 166 (actea de 1276 
et 1295). 

3. Elie etaii situee au comte de Tolna, c f 6tait pro- 
bablemenl Baja, sur la rive droite du Danube. Elie ne 
semble plus, au xiv* siecle, avoir formd une comman- 
derie s^paree, mais relever seulcment de celle de 
Stuhlweissembourg (Fejer, VII, v, 411 ; V, ii ( 533 ; 
VIII, iv, 192). 

4. Peul-§tre Szecseny, comte de Neograd. 

5. 23 mai 1275. (Manum. Ilung, histor., I (diplom,), 
XVII, 128). II s^agit de Szyirak, au comte deNeogracL 

6. Bihliographie. — Le principal ouvrage a con¬ 

sulter estle suivant: 0. Nielsen, Dmkolm 9 s diploma- 

tarinm> SamHng af Breve, 1371-1539, der i sin Tid 

ere opbevarede i St, Johannesklostrel Dueholm paa 
Morso, Copenhague, 1872, gr. in-8°, xvi-xlviii-177 p. 
et 4 planches. Dans Favant-propos, P. C, Thorsen a 


groupe tout ce qu T on sait sur i es Hospitaliers Danois. 
Les grandes eolleetions diploma tiques conliennent 
quelques documents sur LOrdre, notamment: Di pio - 
malarium Norvegicum, Christiania, 1847-93, 13 voL 
in-8 0 , le 1 i c en cours de publication; — Liinig, 
Deulsches Reichsarchiv (Leipzig, 1713-1722, in-foL), 
XVI, pars 2 (SpiciL eccies., II), app. p. 83-117. — 
De addste Danske ArkwregUtraturer, II (1860), III 
(1865), et IV (1885); cet ouvrage contient divers 
inventaires anciens des commanderies. 

7, Voici le nom de quelques prieurs de Dacie ; 
Henricus de Hoousheit, prior de Andvordskov, 1266- 
1288 ; Oliverius de Seyn, prior Dacie, 1310-1 ; Elfor- 
cius de Rudonken, 1330; Hermyngho Laurencii, 
1417-1433; Benedictus Petri, 1433; Jacobus Morten- 
sen, 1467. (Malte, Arch. de TOrdre, Lib. cap . gener,, 
I, f. 1 ; Dueholm 9 s diptomatarium, introd., passi m). 

8. 15 aout 1433,,(Malle, Arch. de TOrdre, Liber 
BulL Mag., xxxv, f, 175 b). 







— CCVIII — 


des prieurs plus voisins de lui, qu a cause de la situation presque independante 
que cet eloignement meme a donnee au prieur de Dacie. C etait, en dehors de son 
rang dans Ia hierarchie de LOrdre, un personnage considerable; pendant la duree 
de 1’Union des trois royaumes, il fut constamment membre du conseil du royaume 
de Danemark. Avec la Reforme, qui, au xvi e sikcle, setablit en Danemark, Subde et 
rvoi vege, 1 Ordrede 1 llopital perdit ses possessions dans ces royaumes, et le prieure 
de Dacie disparut. 

En Danemark les commanderies Hospitalieres etaient au nombre de huit: 
Viborg’, la plus ancienne, fut fondee vers 1160; Andvordskov* fut inslituee vers 
1170 par le roi Valdemar 1, qui la dota de biens considerables. A 1’extrbme fin du 
xn e siecle, vers 1194, se place 1’etabHssement des Soeurs Hospitalieres pres de 
Schleswig ; la naissance des autres maisons de lOrdre ne saurait etre precisee 4 , 
mais on signale des 1247 1’existenoe d’0densee, des 1311 celle de Lund* et de Ribe\ 
en 1371 celle de Dueholm 7 , et en 1396 celle dfflorsens 8 ; a chacun des dioceses 
Danois correspondait ainsi une commanderie *. La confiscation des biens ecclesias- 
tiques en 1536 amena leur ruine, maiscelle-ci ne se produisit que progressi vernent, 
par suite de la lenteur apportee en Danemark k 1’execution de cette mesure. 

Les archives de ces maisons sont aujourd’hui perdues ou k peu pres. Si 
Dueholm nous a conserve son cartulaire (recueil de pieces de 1371 a 1539, Bibi, de 
I Uni ver site de Copenhague, collection Armagneenne, numeros 875 et 877], si 
quelques documents concernant Andvordskov ont ete publies par Liinig' 0 , au com- 
mencement du xvm e siecle, et si un inventaire des pieces de cette maison, fait en 1607 
dapros les archives d’Andvordskov, subsiste encore aux Archives du Royaume k 
Copenhague, le fonds d Odenseea presque entierement disparu. Nous ne connaissons 
pius le fonds de Viborg que par un inventaire ancien. Quant aux maisons de Lund, de 
Ribe et d’Horsens, aucune trace de leurs archives nexiste plus. 

En Norvege Ia situation des Hospitaliers semble avoir ete assez precaire; 
des le commencement du xiv e siecle le roi de Norwege cherchait a se debarrasser 
d eux, et avait offert au prieur de Dacie d’echanger les biens qu ! ils avaient dans son 
royaume contre des biens equivalents en Danemark. Au refus du prieur d acquiescer 
k cet arrangement, il les expulsa de ses etats et se saisit de leurs proprietes. II fallut 
que le pape Jean XXII demandat, sous menaee d’excommunication, la restitution 
de ce qui avait ete coniisque et le rappel des Hospitaliers (4 Septembre 1320]". Nous 
ignorons quelle suite fut donnee a la rdclamation du souverain pontife. Toujours 
est-il qu a partir de la frn du xiv e sibcle jusqu alafin du xv e siecle, nous trouvonsLOr- 
dre etabli a Vcerne ‘V Cette maison parait avoir ete, pour la maison militaire du roi, 
une sorte d’H6tel des Invalides. Les admissions s’y faisaient avec une eoupable faci- 
Ute, qui donna naissance k de facheux abus 13 . La Reforme, comme en Danemark et 
en Suede, porta en Norvege un coup fatal k LOrdre, dont elle conlisqua les biens. 

Les Hospitaliers avaienten Subdedeuxetablissements,Eskilstuna 1 *etKronoback“. 


1* Danemark, JuUand Septentrional, chef-lieu de 
diocese* 

2, Danemark, Seeland, pres de Stageln. 

3, Danemark, ville du Jutland MeridionaL 

4, Danemark, dans 1’Ue de Fionie, 

5, Suede, gouv. de Malmoelms. 

Danemark, Jutland Septentrional. 

7. Danemark, Jutland Septentrional dans Ule de 
Morsoe, pres de Nykjobing. 

8. Danemark, port et ville, baill. d'Aarhuus. 

9. Nous trouvons dgalement mentionnees la maison 
de Svenstove en 1311, et celle de Maskenholt en 1456, 
qui fut a cette date Tobjet d un acte de Wratislas, duc 
de Pomeranie ( Wockenblatt der Jokanniter-Ordens- 


Bulley Br&ndenburg, 1861, p. 189). 

10, Deutsches Reichsarchiv, XVI, pars 2 (SpieiL 
eccles . , n), app., p. 83-117. Ges pieces sont desannees 
1311, 1403, 1434, 1438, 1446 et 1514, 

n . Bulle Quanto majora » (Ed. DiplomaL Norve- 
gicunt; d’apres les areh.du Vatican, reg. 70, f, 547). 

12. Norvege, dans la baie de Christiania, pres de 
Moss. 

13. Les documents concernant Vcerne, qui figurent 
au Diplomatarium Norvegicum, de 1397 a 1492, sont 
tous des afiiliations a Ia maison de Vcerne Cf. Due- 
holm’s diplom.j avant-propos, p. xi et xiu. 

J4. Suede, profecture de Sodermanland. 

15. Suede, manoir, profecture de Calmar. 


— CC1X — 


L’existence chi premier est connue des 1231 par une bullo de Gregoire IX; ses posses- 
sions territoriales dtaient considerables. Le second etait un hopital relevant de la 
couronne, qui fut, en 1480, donne par elle a l’Ordre avec les privileges dont jouissait 
Esldlstuna, et a charge de lui §tre soumis. QuandGustave Wasa, en 1527, fit decider 
par la dicte de Vesteras la confiscation dos biens ecclesiastiques, les maisons 
de l’0rdre tomberent sous 1’applioation de eette mosure et furent inoorporees aux 
domaines de la couronne. 

Les Archives royales de Suede a Stockholm conservent, dans Ia serie, chrono- 
logiquement classee, des Actes du Moyen Age, une notable partiedu fonds d’EskiIs- 
tuna, entree dans ce depot a la suite de la confiscation dont nous venons de parier; 
elle se compose de 100 pieces environ, de 1231 a 1513, et de quelques documents 
du temps de Gustave Wasa. Le fonds de Kronoback au contraire semble perdu; a 
peine les Archives de Stockholm contiennent-elles, dans Ia serie des Actes du 
Moyen Age, deux actes (1480 et 1484) relatifs a celte possession de 1’Ordre. 


BAILLIAGE DE BRANDEBOURG 1 . 

Ce bailliage s’etendait sur le Brandebourg, la Saxe, Ia Pomeranie et le pays des 
Wendes. Des 1100, Albert I 1’Ours, margrave de Brandebourg, avait donne aux 


I, Bibliographie. — Les documents concernant les 
Hospitaliers de Sonnenbourg ontete, pour la plupart, 
ulilis^s ; les uns sont publies dans les grands recueils 
diplomatiques consacres aux provinces auxquelles les 
rattachent teurs auieurs, leur objet ou la situation 
territoriale des biens qu'ils visent; les autres figurent 
dans les ouvrages relatifs a l histoire du bailliage de 
Brandebourg. Nous indiquerons ici les plus impor¬ 
tantes de ces deux sortes de publications: 

a) Ouvrages gineraux: A. F, RiedcL Codexdiplo- 
madeas Brandenburgensis, Berlin, 1838-65, l rc partie 
25 voL, 2“ parile 6 voL -— Meklenburgisckcs Urkun- 
denbuch, Scbwcrin, 1863-90, 15 vol, in-4° (documents 
jusqiTen 1365), — Klempin. Pommersches Urkunden - 
buchf Stettin, 1868-91, 3 voL in-4° (documents jusqu'en 
12941, — M, Perlbaeh. PommerelUsehes Urkunden- 
hiich, Dantzick, 1882, — Ch. Schottgen et 

G. Ch. Kreysig. Diplomataria ei scriptores historice 
Germaniae moedii aevi, Altenbourg, 1753-00, 3 vol. 
in-foL — K. F. W. Masselbach et Kosegarten. Co¬ 
dex Pomeraniae diplomaticus, G reifswald, 1862,1 vol . 
in-4°* — Von Miilverstedt. Codex diplomaticus 
AlvemlebianuSf Magdebourg, 1879-85, 3 vol. — G, 
Schmidt, Urkundenbuch des Hochslifts Halherstadt, 
Leipzig, 1883-89, 4 vol*, in-8°, dans Publikationen ans 
deu K . Preuszischen Slaalsarchiven, vol. 17, 21, 27 
et 40, — Le mgme, Urkundenbuch der Stadt Ilalber- 
stadt, Malle, 1878-79, 2 vol., gr,, in-8*, formant le 
tome VII (2 parties) de Gesckichtsquellen der Prov. 
Sachsen und angrengender Gehiete, — J, Ch, Beck- 
mann, Anmerkungen von dem ritterlicken Johanniter- 
Orden , und dessen absonderliehe Beschaffenheit in 
dem Ilerren-Meisterthum desselben in der Marck, 
Sachsen, Pommern und Wendland, l ro edit., Francfort 
sur 1'0der, 1693, in-4°; 2 e edit., Gobourg, 1695, in-4°, 

J. Ch, Dithmar. J, Ch. Beckmann *$, D , Beschrei- 
bung des ritterlicken Joh&nniler-Orden , und dessen 
ahsonderlicher Beschaffenheit im Herrn-Meisterlkum 
in d er Ma rck, Sa c hae n y Po mmer n u n d Wen d la tui..... 
vermehret von Justus Christoph Dithmar, Francfort 
sur 1'Oder, 1726, in-4°, — Le meme. Geschichte des 
ritterliehen Johanniter-Orden und dessen Ilerren- 
Meislertkum in der Marck, Sachs en, Pommern und 
Wendland, Francfort sur 1'Oder, 1728, in-4°. — Le 


m£me* Genealogisch-historische Nachricht von denen 
hochwiirdigsten und du rch la u ch t igsten Ilerren- 
Me is ter n des ritterliehen Johanniter-Ordens in der 
Marck, Sachsen, Pommern und Wendland, Francfort 
sur 1’Oder, 1737, in-4°.—J.G, Dienemann,/Vae hrichten 
vom Johanniter-Orden, inshesondere von dessen Her- 
renmeisterthum inder Marck, Sachsen, Pommern, und 
Wendland, wie anch von der WaAJ und Investitur des 
jetzigen IIerrenmeisters Prinzen August F'erdmand. 
herausgegeben von Johann Erdrnann Hasse, Berlin, 
1767, in-4°. — Le chevalter de Vcrdy du Vernois, De 
l f origine de la matirise, autrefois bailliage, de Vordre 
de S. Jean de Jerusalem dans Velectorat de Iira rui e- 
bourg, Berlin, [1789], in-4°, ™Dr. Ed. L, Wedekind, 
Geschichte der Ritterliehen S. Johanniier Ordens, 
besonders dessen Herrenmeisterthums Sonnenburg 
oder der Baltei Brandenburg, Berlin, 1853, in-8°. — 
C. I le rrlich * Die Ba Uey Bra nd enbu rg des Jo ha n n iter- 
Ordens, von ihrern Entstehen his zur Gegentvarl und 
in ihren jeiz igen Einrich tu ngen, B e rl i n , 1886, in -8 0 , 
— Freiherr von Finck. Uebersicht der Geschichte 
des Souveranen ritterliehen Ordens S. Johannis vom 
Spital zu Jerusalem und der Balley Brandenburg, 
Leipzig, 1890, in-8°, 

b) Monographies: J, J . Gebhard. Der mit dem Mat- 
thaus- Stiffl verbundene grosse Caland zum II. 
Geist, oder historische Nachricht von dem Stiffte 
S. Matthai in Braunschmeig, soivol nach dessen 
Aufrichlung unler dem Tempel-Orden, ais folgemlen 
Zustande bey den Johanniter-Ritlern^ und jetzi¬ 
gen Beschaffenheit unter der Calands-Bruders - 
chafft, Brunswick, 1739, in-8°, — J. Letzner. 
Beschreibung des Kayserlichen Stiffts Kdnigslutier, 
samt Ilenr. Meibomii Bericht von der Comthurey zu 
Supplingbourg, Wolfenbiittel, 1715, — RiedeL Die 
S. Johanniter-Ordens-Comthurei-Werben^ dans Co¬ 
dex diplomaticus Brandenb urgens is, l r# parti e, VI 
(Berlin, 1816), 1-9. —* G. C. F. Lisch. Zur Ges- 

chichte der Johanniter-Ordens-Comthurei Miroiv, 
dans Jahrbucher und Jahresbericht des Vereins fur 
Meklenburgische Geschichte und Alterthumskunde, 
ii (Schwcrin, 1837}, 51-86. — Dr. Schmidt. Ueber 
e i nige BestUzungen des Jo ha n n U er- Ord e ns im Laude 
Stargard, extrait du Prograrnme de Vexamen publice 

hb 



















— ccx — 


Ilospitaliers Werben ; cn 1198 Grunislaw, duc de Ia Pomeranie Orientale, les etablis- 
sait dans ie pays de Stargard; en 1200 iis penetraient en Mecklembourg k Goddin et a 
laxen, en 1228 et 1229 en Saxe a Pogatz et a Danik, appeles par les comtes de 
Sohwerin et le duc de Saxe. Mais leurs progres dans FAIlemagne Septentrionale 
furent lents, surtout si on les compare a ceux des Templi er s qui se developperent 
rapidement, particulierement dans la Marche Nouvelle. Au commencement du 
xiv e siecle, cependant, les commanderies Hospitaliores de Werben dans la Marche 
de Brandebourg, de Mirow et de Nemerow en Mecklembourg, de Zachan en Pome¬ 
ranie, de Copau, Scblawe et Schoneck etaient completement constitudes. L lieritage 
de rOrdrc du Temple, que le S. Siege avait attribue h FHopital, ne fut pas devolu 
sans dilficultesu celui-ci. Si, dans les dioceses de Magdebourg et dllalberstadt, la 
transmission s’accomplit paisiblement, en revanche le margrave de Brandebourg 
refusa dobeir aux ordres de la cour de Rome; il fallut de laborieuses negociations 
pour le decider (23 janvier 1318) a permettre aux Ilospitaliers cFentrer en possession 
des biens du Temple situes dans la marche de Brandebourg, dans le duche de 
Stettin, au comte de Wenden et en Mecklembourg. Encore n’accordu-t-il cetteautori- 
sation qu’en echange du paiement d’une somme de 1250 mares d’argent. Ce tribut, 
paye par 1’Ordre aux margraves, fut 1’origine du droit de patronage que, par la 
suite, ceux-ci pretendirent exercer en presentant les candidats k la dignite de builli 
de Brandebourg, et en les agreant apres leur nomination par le grand maitre de 
1’Ordre. 

Vers la fm du xm e siecle, les etablissements Ilospitaliers de Saxe, de Brandebourg 
et de Slavie 1 formaient un noyau assez important pour etre gouvernes par un vice- 
precepteur (1271)*, representantdu grand prieur d’Allemagne. II semble que vers 1330 
cet et at de choses ait ete modifie, et que Gebhard de Bortefeld ait exerce, souslc nom 
de maitre de FHopital dans ces pays, un pouvoir independant. Son successeur, 
Hermann de Wereberge, prit le premier le titrede precepteur general (1351-1371) 8 ; 
mais Fexistence du bailliage de Brandebourg ne fut officiellement et regulierement 
reconnue que le 11 juin 1382 par le compromis d’Heimbach, intervenu entre le 
grand prieur d’AlIemagne, au nom de la grande maitrise de 1’Ordre, et Bernard de 
Sehulenbourg, au nom et comme bailli de FOrdre en Brandebourg. Cet acte donnait 
aux commandeurs de Brandebourg le droit do nommer se uls leur bailli {Herren- 
meister); cette electi on devait etre confirmee sans oppositi on par le grand prieur 
d’AlIemagne. Iis pouvaient aussi pourvoir aux commanderies vacantes et aliener 
les biens qu’ils jugeraient convenables, sans autorisation du chapitre general ou du 
pape; mais on refusait au bailli ee droit dalienation, que le chapitre provincial pou- 
vait seul exercer. Le bailliage etait tenu cnvers FOrdre d f une responsion annuelle 
de 324 florius d’or, et restait soumis au droit de visitation du grand prieur 
d’Allemagne. 

La Reforme, acceptee dans toute F A Ile magne du Nord, eloigna le bailliage de 
Brandebourg de Fautorite du grand maitre, et lejeta dans les bras des electeurs de 
Brandebourg. C’est a eux que les chevaliers, devanus protestants, demanderent 
desormais de confirmer le choix de leurs baillis, qu’ils ne pouvaient plus faireagreer 
a Malte. Cependant iis ne rompirent pas tous rapports avee la grande maitrise et 


du gymnase de St&rgard, Stargard, 1859, in-4°. — 
Wochenblati der Joh&nniter-Ordens-B&lley Bra n- 
denburg , Berlin, 1860-1893, 34 voL in-4° P Ce periodi¬ 
que, organe des chevaliers Allemands protestants de 
S. Jean de Jerusaiem, contient des articles historiques 
sur 1'Ordre, specialement sur la Langue d'Alleniagne 1 
et des monographies de di verses commanderies, 

1, Ulric de Vallebcrc, 1^71 ; Gebhard de Wanzle- 
hen, 1321. 


2. La Slavia ou Sclavania comprenait, avant 1137, 
le pays si tue au nord de 1'Erzgebirge et des motvtagnes 
de Lusace, entre le cours moyen et inferieur de 
1 Oder et de 1 Elbe. Apres 1137 et jusqu en 1273, cette 
designation s appliquait en outre a la partie septen¬ 
trionale du Mecklembourg et a la partie meridionale 
de la Pomeranie. 

3. C. Herrlich. Die Balley Br&ndenburg des 
Johanniter-Ordens, Berlin, 1886, 48 et suiv. 





— CCXI — 


avec le superieur de la Langue d’Allemagne ; iis ne cessarent pas, en effet, de contri- 
buer par des responsions annuelles aux redevances qui se payaient au siege de 1’Ordre 
ii Malte, et de demander au grand prieur d’Ali em agne la confirmation des nomina- 
tions importantes. 

Gette situation dura jusqu’en 1810. Le roi de Prusse, pour subvenir aux charges 
dont 1’invasion Frangaise avait aecabl^ ses etats, confisqua tous les biens des ordres 
religieux et militaires (30 octobre 1810); la decision royale, en ce qui concernait 
le bailliage de Brandebourg, ne devait etre appliquee qu’a la mort du titulaire, 
prince Auguste-Ferdinand, frfere du grand Frederic, qui avait alors 81 ans. Celui-ci 
refusa le benefice de cette faveur, et la cession eut lieu le 12 janvier 1811 *. 

L’annee suivante (23 mai 1812), leroi Frederic Guillaume III proclama la disso- 
lution du bailliage de Brandebourg; mais en meme temps, [>our en perpetuer le 
souvenir, il fonda la decoration de 1’Ordre royal Prussien de S. Jean, destinee h la 
noblesse protestante. Quarante ans plus tard (15 octobre 1852), le roi Frederic 
Guillaume IV releva le bailliage de Brandebourg en retablissant, sous son haut 
patronage, un conseil de 1’Ordre charge de nommer un grand bailli (fferrenmcister ); 
Pannee suivante (24 juin 1853), les nouveaux chevaliers tinrent un chapitre pro- 
vincial, se do nuerent des statuts, et acheverent de constituer la nouvelle organisation. 
Iis se sont depuis lors exclusivement consacres au soin des malades; on leur doit 
Ia fondation d’hopitaux en Allemagne et a Beyrouth, et celle d’un hospice a Jerusa- 
Iem; pendant les campagnes de Danemark(1864), d’Autriche(1866) et de France (1870), 
iis ont ete sur les champs de bataille relever et secourir les blesses; les descendants 
des anciens chevaliers du bailliage de Brandebourg sont aujourd’hui un ordre 
Hospitali er. 

II semble qu’h Porigine le siege du bailliage ait ete etabli & Werben, dans la 
Vieille Marche. C’est, en effet, parmi les commandeurs de cet dtablissement, le plus 
anciennement constitue de ceux de Brandebourg, qu’etaient choisis, & la fin du 
xm e et au xiv e siecle, les vice-precepteurs charges d’administrer les biens que 
POrdre possedait dans PAllemagne Septentrionale (Saxe, Pomeranie, Slavieet pays 
des Wendes). Plus tard le chef-lieu du bailliage i fut transfere ct resta a Sonnen- 
bourg jusqu’ii Ia chute de POrdre en Brandebourg. A ce moment les commanderies 
qui en relevaient etaient au nombre de huit, Lagow*, Burschen*, Supplingenbourg 8 , 
Lietzen', Gorgast 1 , Schievelbein *, Wietersheim* et Werben 10 3 4 * 6 . 

Mais il convient de remarquer que cette enumeration n’a rien d’absolu, et que 
si elle est exacte pour une epoque, elle ne Pest plus pour une autre, a cause des 
modifications incessantes subies par les circonscriptions des commanderies, par 
suite des alienations nombreuses qui se produisirent et des bouleversements que 
la Reforme d’abord, les guerres du xvii 8 siecle ensuite, amenerent dans la constitu- 
tion politique de PAllemagne. 

Apres la suppression du bailliage de Brandebourg, ses arehives, conservees au 
chateau de Sonnenbourg, furent envoyecs, en plusieurs fois, aux Arehives royales 
d’Etat a Berlin Le premier de ces versements date de 1811, le plus considerable de 
1824 en exeeution d’un ordre ministcriel, ledernier d’une quinzaine d’annees; ellesy 
forment actuellement un fonds special (Johanniter Orden); toutes les pieces originales, 
au nombre de 650 environ, quelle que soit leur nature, sont rangees dans un ordre 


1, Le prince mourut le 2 mai 1813. 

2, L'Ordre avail aequis Sonnenbourg en 1426-7. Le 
premier chapitre, dont nous connaissions la tenue a 
Sonneubourg, eut lieu en 1544, 

3. Prosse, prov. Brandebourg, cercie Sternberg. 

4. Prusse, prov. Brandebourg, cercie Sternberg. 

5* Grand-duche de Brunswick, cercie Helmstedt. 

6, Prusse, prov, Brandebourg, cercie Lebus, 


7. Prusse, prov. Brandebourg, cercie Lebus. 

8. Prusse, prov. Pomeranie, chef-lieu de cercie. 

9. Id., prov. We5tphalie,gouv. Minden,surlaWezer. 

10. Prusse, prov. Magdebourg, cercie Osterbourg. 

11. Par exemple, Zachan fut vendu en 1545. 

12. Quelques restes des papiers du bailliage, pour 
la periode moderne, existent probablement encore a 
Sonnenbourg et k Francfort sur 1’Oder. 

kb. 

















— CGXII ~ 


rigoureusement chronologique, et embrassent ia periode de 1160 a 1800. Les cartu- 
laires et registres [Lehnskopiare), au nombre de 37, s’etendent de 1492 a 1811, et 
sont classes dans une serie speciale (. Brandenburgisches provinzielarchiv, Re positui' 
Q.); iis concernent les fiefs de 1’Ordre (leltres, consentements, privileges, etc.]. En 
outre, Earchive contient 180 liasses dactes [Akten, xvi e -xix e s.), relatives a ia 
correspondance et a 1’administration des baillis, a leurs rapports avec les electeurs 
de Brandebourg, aux chapitres provinciaux, h la reception des chevaliers, aux 
ofliciers de l’0rdre, auxcommanderies du bailliage, etc. Enfin ii convient de signaler 
1280 dossiers de preuves de n obi esse des chevaliers Brandebourgeois. 

Pour les registres et cartulaires (Lehnskopiare) un index alphabetique moderne 
et un inventaire chronologique (qui ne va que jusqu’a 1’annee 1610) facilitent les 
recherches. Les liasses d’actes et les preuves de n oblesse ont ete repertoriees au 
xvin e siecle, et le classement anci en de ces series a ete maintenu. 

A cote du fonds de Sonnenbourg, 1’histoire de 1’Ordre de EHopital dans le 
nord de EAllemagne peut trouver d’utiles complementa dans d’autres depots 
d archives, dont voici Eenumeration : 

Koenigsberg (Arch. royales d’Etat). — Elles contiennent un certain nombre de pieces anciennes (16 
documents pour la periode de 1198 a 1370, tiroirs 47 a 50) L Ce sont, pour la plupart, des donations 
des ducs de Pomeranie a 1’Hopital et des echangcs entre lui et les Teutoniques. 

On sait qu’en 1402 les Teutoniques acquirent la Marche Nouvelle, et que, devenus voisins des Hos¬ 
pitaliora de Brandebourg, iis eurent avec ceux-ci des rapports fr^quents et parfois tendus, a cause des 
commanderies Hospitaliores de Zantoch et de Quartschcn. LTlopital prit, en effet, souvent parti pour la 
Pologne et les Ilussites, qui <5taient en guerre perpetuelle avec Pordre Teutonique, et cette attitude 
amena des conflits entre les deux ordres. Enfin, entre 1435 et 1440, un projet dVchange des biens de 
1’Hopital dans la Marche Nouvelle contre ceux que les Teutoniques possedaient en Grece et en Italie, 
fut s^rieusement agit6, mais sans aboutir; la vente de !a Marche Nouvelle, consentie en 1455 par 
1’ordre Teutonique k Frdddric II, margrave de Brandebourg, mit fin aux pourparlers entames dans ce 
but. Le fonds relatif aux rapports entre les deux ordres pour cette periode, 1402-1455, subsiste a Kce- 
nigsberg; il comprend une grande masse de documents (plusieurs milliers de pieces), et provient des 
anciennes archives des Teutoniques. Originairement classe par tiroirs, il est aujourd’hui range chrono- 
logiquement, sous Ia rubrique : Ordens-Briefarchiv . 

Stettin (Arch, royales d’Etat).— Elles maritent d’etre egalement mentionnees ici; si clles nerenfer- 
ment pas de pieces originales, elles contiennent, pour 1’ordre de S. Jean, quelques registres de copies 
dont les historiens de la Pomeranie ont tiro parti dans les publications diplomatiques qu’ils ont eonsacrees 
a cette province. 

Wolfenbuttel (Ilerzogliches Landeshauptarchiv). — Les Archives du grand-duche de Brunswick ren- 
ferment, sous une division speciale (Johanruter-Orden), un petit fonds concernant la commanderie de 
Siipplingcnbourg et le prieur<5 de S. Jean a Brunswick (29 documents originaux, de 1224 a 1544), et 
quelques pieces dans dautres fonds, 1313-1452 (Kloster S. Crucis, n as 74, 75; Kloster Marienthal, n° s 373, 
389, 394, 491); elles ne possedent pour les Templiers que 5 originaux, 1213-1289, relatifs aux possessions 
de ceux-ci dans le grand-duche (Templer-Orden, n 0 ” 1-5), et 7 pieces dans divers fonds, 1304-1310 
{Kloster S. Crucis *, n OB 57, 59, 00, 61; Kloster Marienthal, n 01 288, 325; E die von Warberg, n° 9). 

Dresde (Arch. royales de Saxe). — On trouve dans ce d^pot quelques pifeces modernes, des xvn* et 
xviii 6 si&cles, concernant le bailliage de Sonnenbourg et particulicrement ses merabres de Friedland 3 et 
de Schenkendorf* en Basse-Lusace. 


IX. — LANGUE DE CASTILLE. 


En 1462, la Langue (EEspagne, en presence de son etendue considerable, fut 
subdivisee en Langue d’Aragon et en Langue de Castille. Celle-ci, derniere venue 


1. Tiroir 47 : Etablissements des Teutoniques dans 
Ia Marche Nouvelle, ordre de S. Jean, frontieres du 
cote de la Pologne, — Tiroirs 48-50: Rapports des 
Teutoniques avec la Pomeranie et la Pom6r£lie, 


2, Kreuzkloster, pres de Brunswick, 

3, Prusse, prov, Brandebourg ^ouv, de Francfort 
sur rOder, cercie Liibbon* 

4, Id.> Basse Lusace, cercie Suben, 



— ccxm 


dans Ia hierarchie des Langues, occupa le huitieme rang, et son administration fut 
confice au grand chancelier, elu alternativement par le prieure de Castille et par 
celui de Portugal. Elie se composait des grands prieures de Castille et Leon et de 
Portugal, qui, jusqu’en 14(32, avaient releve de la Langue d’Espagne au mSrae titre 
que les autres prieures de la peninsule lberique. 


GRAND PRIEURE DE CASTI LEE ET LEON. 

C’est vers le milieu du xn e siecle que ce prieure, qui s’etendait sur les royaumes 
de Castille et de Leon, semble s’etre constitue. Les documents certains manquent 
pour etablir le fait, mais les donations emanees des souverains Casti lians en 
faveur de LMopital sonttrop nombreuses, des la premiere moitie du xu e siecle, pour 
idavoir pas necessite la creation d’un grand prieure de Castille 1 . Nous savons meme 
que, jusquau xiv e siecle, le prieure de Portugal, bien qiPadministre par un prieur 
speciei, ressortissait a la juridiction du grand prieur de Castille. La comme partout 
ailleurs en Espagne, 1’Ordre se developpa parallelement aux succes reniportes sur 
les Maures par les rois de Castille et Leon, et contribua, de conccrt avec eux, a 
refouler 1 Islamisme et a le rejeter hors de la peninsule. 

Les archives du grand prieure de Castille, qui etaient conservees dans Peglise 
paroissiaie de Sainte-Marie de la Horta a Zamora, ont etd transferees en 1877 aux 
Archives d’Alcala, oii elles ont conserve leur classification distincte. Ce fonds com- 
prend aujourd hui 175 liasses, qui semblent correspondre, leplus souvent du moins, 
au elassement ancien auquel les inventaires renvoient 2 . Les documents ont ete 
1'objet, des le siecle dernier, des soins des archmstes du prieure de Castille et Leon; 
presque toutes les pieces sont accompagnees d’une cote detaillee, beaucoup ont ete 
transcrites integralement, et les transeriptions sontannexees auxoriginaux. Malheu- 
reusement nombre d’originaux ont disparu, et nous ne les connaissons plus que par 
les analyses des inventaires ; force nous a donc ete souvent de nous contenter des 
renseignements donnes par eux, mais en remarquant que nous ne devons les admetire 
quavec la plus grande circonspection. 

Les reclierphes dans ce fonds sont facilitees par un inventaire general, datant 
de 4831 (Liasses 468-169), qui comprend une serie d’inventaires particuliers pour 
chaque commanderie, et des inventaires speciaux pour les preuves de noblesse, 
les donations, les bulles pontificales et magistrales ; chaque inventaire est relie 
h part, et la reunion de eeux-ci forme 1’inventaire general; nous avons dejh ren- 
contre un systeme analogue d’inventaires pour la Langue d’Aragon. 

Deux observations generales se degagent d’un (tremier coup (Poeil jete sur les 
archives de la langue de Castille. La premiere, c’est qu’en Castille, aLinverse de ce 
qui se passait en Aragon, l’H6pital semble tres en faveur, tandis que le Temple ne 
1’etait pas. La seconde, c’est que, dans les liasses des commanderies, les pieces 
anciennes sonttres rares ; celles-ci, relativementpeu nombreuses, sont concentrees 
dans les liasses de donations [Liasses 4-3). Une seule exception est a signaler ; la 
liasse 89 [Puerto Marin) les a conservees, mais cette anomali e est consignee dans 
les inventaires sans 6tre expliquee. Cette penurie de documents anciens existait 
deja au moment oii 1’inventaire fut redige (1831); elle y est constatee, et 1’absence 
des pieces <[ue nous esperions y trouver remonte plus Imut. Le fonds de Castille 


1, Le premier prieur connu est Jean Sanehez (122 i), 
mais le prieure existait certainemenl bien avant cette 
date (Arcb. cTAIcala* langue de Castille, liasse 1), 


2. Remarquons cependanique cesinventaires enon- 
cent, sons les liasses 1 et 2 t un g^rand nombre de 
pieces c(ui sont aujourd hui reunies dans la liasse 1. 











— CCXIV — 


semble avoir beaucoup souffert, a une epoque ancienne, qu’on ne saurait determiner, 
probablement avant qu’il ne fut conserve a Zamora. Mais sur ce point nous somines 
reduil aux conjectures et aux regrets. Quo i qu’il en soit, nous y avons ce pendant 
recueilli un certain nombre de bons documents, donations royales pour la plupart. 

Le tableau suivant permettra au lecteur d’embrasser d’un coup docil lensemble 
des 175 liasses du grand prieure de Gastille 1 : 


1 . 

Administration et gouvernement. Dona- 
tions, x e -xv* s. 

2. 

Id. Titre faux; contient des bulles ma¬ 
gistrales et pontificales, pour la plupart 
rnodernes, xiv°-xv° s. 

3. 

Id. Meme observation que pour Ia 
liassc 2, xv°-xvi e s* 

4. 

Titres de propriete, 1371-1630* 

5. 

Poblacion? y apeos, 1551, 1629, 1657* 

6. 

Id., id*, 1729-1762, 

7. 

Id*, id., 1790-1791* 

8. 

Id., id*, bailliage, 1629-1701. 

S . Sepulcro de Toro 3 * , titres de pro- 
prLH£, etc., 1563-1733, 

Id*, apeos, 1657-1733* 

9. 

10. 

11-12. 

Com mander ies : Bamha 4 f apeos, 1598* 
1666, et 1691-1721* 

13. 

Id*, titres de proprietd, 15354629* 
San Bartolome dei Cudo 5 * 7 * 9 * II. , apeos,.1602- 
1788* 

14. 

15. 

Beade*) apeos, 1602-1655, 

Id., id*, 1663-1665, 

16. 

17. 

Id*, id., 1700-1702, 

18. 

Id,, id*, 1703-1708, 

19. 

Id„ id*, 1708-1725* 

20. 

Id*, id„ 1725-1752, 

21. 

ld*, id*, 1752, 

22-27. 

Id,, id., 1753, 

28. 

Id*, ameliorissements, etc., 1527-1635, 

29. 

Benavente 1 et Mubiales* t titres de pro- 
prUtt, 1545-1680* 

30. 

id*, apeos, 1551-1628. 

31. 

Id,, id*, 1668* 

32. 

Id., id., 1679* 

33. 

Id*, id*, 1707-1708, 

34. 

Id*, id., 1734 1737, 

35. 

La Boveda apeos, une seule piece du 
xni* s,, 1220-1796* 


I. Si, a di ver s endroits, les dates qui accompagnent 
ce tableau indiquent des documents anciens, il faut 
remarquer quelles se referent a des pieces isolees; le 
lecteur serait induit en erreur s71 croyait trouver des 
saries de documents anciens. 

2* Poblacion de Campos, ou Poblacion de Soto, ou 
Poblacion de Cerrato ; ces trois localius soni dans la 
province et au diocese de Palencia ;Iesdeux promiores 
font partie du ressort de Carrion de los Condes, la 
troisieme de eelui de B alta na 8. 

3. Prov, et dioc* Zamora, par. pres de Toro* 

4* Prov, Valladolid, ress* la Mota dei Marques. 

5* Prov* L4on, ress* Astorga; montagne, au sommet 
de laquelle 5 ’elevait une comma rideri e de Templiers, 
passee ensuile a THopital. 

6* Prov. Oria, dioc* Tuy, ress* Ribadavia. 

7, Prov* Zamora, dioc. Gviedo. 

8* Id., ress* Benavente, pres de Fuentes de Ropel. 

9. Id*, ress* Fuente Sauco. 

10* Chef-lieu de prov* 

II. Prov* Burgos, ress* Belorado, pres de Qum- 
iillana dei Monte* 


36. 

La Boveda, pleytas, 1600, 

Burgos™ e t Baradon n f apeos, 1126-1768, 

37. 

38. 

Id., id*, 16224723* 

39. 

Id,, id*, 1752-1783, 

40. 

Castronuno n r apeos, 1156-1790* 

41. 

Ceree i nos 13 , apeos, 1546-1710. 

Id., ameliorissements, 1431-1735* 

42. 

43. 

Ciudad Rodrigo u et Valdespino LE , piece s 
14634778. 

44. 

Cubillas 1S , apeos, 1520-1808, 

Fremo 17 et Torreeilla ls , id,, 1117-163 3 * 

45. 

46. 

Fuente la Peha m , apeos, 1548-1623. 

Id., id*, 16464751* 

47. 

48. 

Id*, visites, etc., 1546-1808* 

San Juan de Soria w , apeos, 1580-1727* 

49. 

50. 

Leon et Mayorga %i , apeos, 1704-1719* 
Id., id*, 17454746, 

51. 

52. 

Id*, visites, 16214777, 

53. 

Santa Marina de la Vega de Toro 2 ‘, 
15554790* 

54. 

San Martin de Trevejo , visites, 1531- 
1768, 

55. 

Paradinas**, apeos, 1529*1624* 

Id., id*, 16494748* 

56. 

57. 

Id*, id*, 15304777. 

58. 

Id*, visites, etc*, 1538-1671. 

Pazos de Arenteiro apeos, 1606-17 80, 

59-78. 

79. 

Id*, visites, 16074661. 

80-87. 

Puente de Orbigo**, apeos, 1553-1791, 

88. 

Pnente Ytero de la Fega**, apeos, 1619- 

1778, 

89. 

Puerio Mariri* 1 , foros, etc,, 1100-1753* 

90-124. 

Id-, apeos, 16354796, 

125-39. 

Quiroga apeos, 1517-1688. 

Id*, i3*> 1256-1714, 

140. 

141. 

Id., visites, 1544-1636* 

142-46. 

Renioso, apeos, 1174-1868, 

147-49. 

Salamanca 29 , apeos, 1524-1765* 


12. Prov, Valladolid, ress. Nava dei Rey* 

13* Cerecinos de la Orden et Cerecinos de los Ba- 
brios, prov. Zamora, ress. Benavente, dioc* Leon* 

14* Prov. Salamanque, chef-lieu de ress. 

15, Prov, Valdespino de Abajo, pres de Ciudad 
Rodrigo. 

16* Prov* Valladolid, ress* Nava dei Rey, 

17. Id,, id*, aujourd'hui Fresno ei Viejo* 

18. Id*, id*, aujourddiui Torrocilla dela Orden* 

19, Prov* Zamora, ress* Fuente Sauco, 

20, Soria, chef-lieu de prov*, dioc, Osma, 

21* Prov* Valladolid, ress, Villalon* 

22* Paroisse de la ville de Toro, prov. et dioc. 
Zamora. V* plus haul, note 3* 

23, Prov* Gaceres, ress. lioyos. 

24* Paradinas de San Juan, prov, et dioc. Saiaman¬ 
que, ress, Penaranda de Rracamonte* 

25* Prov* Oria, ress, Senorin en Carballino* 

26. Prov. Leon, ress, Astorga, com, Villares* 

27, Prov* et dioc. Lugo, ress* Ghanlada* 

28* Prov. Logo, chef-lieu de ress* 

29, Chef-lieu de prov* 









— CCXV — 


150, Id., visites, 1364-1791, 

151* Vadi Ilo 1 et Valdavida, apeos, 1516- 

1790. 

152-54. Vallejo 2 , apeos, 1619-1780. 

155* Vallejo et VIllaese usa 3 * 5 6 7 , apeos, 1343- 

1750, 

156, ViUaescusa^ visites, 1528-1768. 

157. Villapanada et Villela apeos, 15154 760. 

158-61* Villela f apeos, 1208-1788. 


162. Z a marramala* etZam ayon* ,1508-1796. 

163. Zamayon , 7, amor a 6 et Valdeminhre. 
1535-1636. 

164. Z amor a ct Valdeminhre, 1648-1708. 

165. Id*, 1707-1758. 

166. Id., 16554806. 

167. Id*, 12974816. 

168-69. Index de l archive du grand prieur6* 
170-75* Preuves des ehevalters, 1515-1785. 


Les donations royales sont assez nombreuses dans ce fontis, mais les plus 
anciennes ne nous sont souvent parvenues que par des mentions contenues dans les 
inventaires et sur Fexaetitude desquelles il convient de faire les plus expresses 
reserves. Pour ce qui est des bulles pontificales, nous avons rarement rencontre un 
fonds plus pauvrc que celui de Castille. En dehors des bulles modernes, dont un 
certain nombre nous ont ete conservees, a peinc pour la periode pendant laquelle 
1’Ordre occupa la Palestine et Rbodes, c’est~5-dire jusquen 1523, peut-on recueillir 
une dizaine de pieces originales et une demi-douzaine danalyses de bulles 
aujourd’hui perdues. Ces quelques docuinents pontificaux sont ranges dans les 
liasses 3 et 4, et inventories dans un inventaire special [Liasses 168-9), 

Signalons encore quelques docuinents relatifs a la Langue de Castille, rencontres, 
a Fetat isole, dans des collections au tres que celles d'Alcala. A Madrid, 1’Academie 
de 1’Histoire possede une liasse manuscrite (Arni. 19, ray. 3, n° 45) qui renferme 
un document important, dont voici 1’analyse: 

3 juin 1170. — Alphonse I!I, roi de Tolede, de Castille et d’Estramadare, a la requete de frere 
Pierre de las Eras (de Areis), prieur dc 1’HopitaI, dtVcnd, sous les peines les plus s<5vferes, qu’on enva- 
hisse ou engage les maisons, troupeaux et terres des Hospitaliers. 

« Facta carta apud S. Facundum, era MCCVIII, tertio nonas junii.*. » 

Confirmations successives, sous forme de vidimus, a la requete des pricurs de Castille, du metue 
privilege par les rois de Castille Sanche IV (22 octobre 1284, Zamora), Ferdinand IV (15 janvier 1304, 
Carrion), et Jean II (13 juillet 1408, Alcala de Henares). 


A la Bibliotheque Nationale de Madrid, dans un recueil de copies du xvn e siecle 
(DD. 96, f. 11)*, nous avons trouve Ia copie d’une piece, dont 1’original, a moitie 
detruit, subsiste encore aux Archives d’Alcala (Langue de Castille, liasse 36), inais 
dans un etat tel que toute transcription eia it impossible. Voici 1’analyse de cette 
piece : 


1. Vadillo dela Guarena, prov* Zamora, ress. Fuente 
Sauco* 

2* Vallejo de Mena, prov. Burgos, ress. Villarcayo. 

3. Prov. Zamora, ress. Fuente Sauco, viguerie Cas- 
tro nullo. 

1* Prov., ress. et dioc. Segovie. 

5. Prov* Salamanque, ress. Ledesma* 

6. Ghef-lieu de prov. 

7. Le reste de la liasse renferme les analyses en 
frangais, par Lambert de B ari ve, d’une importante 
collection de chartes conservees a Gluny auxvm 0 siecle 
et concernant les prieures Espagnols de cette abbaye, 
Nous avons eu occasion, plus haut, page cxlyii, de 
signalcr un second manu serit de la Bibliotheque de 
TAcadcmie dc LHistoire (Arm* 4, ray, 2, I. n° 10), au- 
quel nous avons emprunte plusieurs pieces importantes 
des rois d'Aragon en faveur de la commanderie de 
Valence. La meme Bibiiolhoque renferme encore: 
V un Corpus Diplom. Hispaniae par Luis .fose Velas- 
quez, marquis de Valdeflores, xvn° siecle, dont le 
cinquieme volume ( Arm . 22, ray. 2, n° 44) conlient 
sous 1 e titre : Aragon, noticias de docum * sacados dei 
regis tro de la Orden de San Ju&n, Tana lyse d'une 
vingtaine de documents concernant le Temple; 2° un 


memoire en castillan, du 15 aout 1752, relatif au grand 
prieure de Castille et Leon sous ie Citre ; Papel en 
derecho: — Sobre la facuit ad de nombrar vicarios en 
todas las encomiendas y hayliages de Lora y dei 
Sepulcro de Toro ? que ejercen jurisdicion eclesias- 
tica [Arm. 27, ray * 5, E* n° 132); 3° des coutumes et 
6tablissemenls de lllopilal en castillan, promulgues 
par le grand maitre d'Aubusson, transcrits en 1654, et 
qui ne different pas des regles d£ja connues de cette 
epoque (Arm. 26, ray * 4, D, n° 82). 

8. Manuscrit sur papier, xvn e siecle. — Outre ce 
manuscrit, la Bibliotheque Nationale de Madrid ren¬ 
ferme: 1° cinq manuscrits des Coostitutions, Regles et 
Statuts de iHdpital, que nous avons analyses et utili¬ 
us ailleurs (V. De prima origine Hospitalariorum 
Ii ieroso ly m i la no ru m } pa ssi m, et Les Statu ts d e Vord re 
de IHdpital, p. 545-7); 2* une vingtaine de manuscrits 
des xvi°, xvn e et xviii* siecles concernant divers points 
speciaux de l 1 hisloire de 1'Ordre; 3° un poeme de H. 
Sans sur la fondation de l Ordre (T. 105), une hisloire 
de Rhodos en italien sous forme de nouvelle (V, 273), 
et une hisloire de PHdpital par fr* Juan de Foxa 
(xvn e siecle, I. 65)* En dehors des Regles et Statuis, 
aucun de ces manuscrits n'cst reellcment intdressant* 















— GCXVI — 


18 octobre 1138. — Alphonse VIII, empereur d’Espagne, et sa femine B^rengere confirment le don 
fait par la reine Urraque, mfere d’Alphonse, de la ville d’Atapuerca aux Hospitaliers, ddlimitentlYtendue 
de son territoire, et ajoutcnt diverses concessions aux environs. 

« Facta carta en Villafranca de Monte de Oea, in die festivitatis Lucee evangeliste, era 

MCLXXYI... » 

Cette piece est confirm^e et vidim^e par Alphonse X, a Burgos, le 29 decembre 1-04. 


Nous avonsdu enfin nous preoccuper de rechercher si la Ghancellerie du royau- 
me Gastille et Leon pourrait nous fournir des documents relatifs h 1’Hdpital. 
Ses registres sont actuellemcnt conserves aux Archives de Simancas. La serie 
du Registro general dei sella ne commence qu’en 143o ; elle contient as sur ement des 
pieces sur l’H6pital, mais, en raison de lepoque relativement recente a laquelle 
debutent ces registres de chancellerie, le depouillement de cette collection ne peut 
donner que des resultats peu importants. On sait, en elfet, qu a partir du rnilieu du 
xiv e siecle, 1’intervcntion royale, dans 1 histoire de 1 Hdpital, devient rare; a part 
quelques confirmations de donations et de privileges anterieurs, et quelques litiges 
a 1’occasion de possessions contestdes, la royaute se desinteresse des afTaires de 
1’Ordre. La perte de Rhodes et 1’etablissement des Hospitaliers a Malte, aux premieres 
annues du xvi e siecle, donnent aux rois d’Espagne 1’occasion de rapports frequents, 
mais passagers, avec 1’Hdpital; les traces de cette activite diplomatique se con¬ 
servent a Simancas, mais Ieur interdt ne suffit pas, semble-t-il, a motiver une etude 
speciale de cet episode deThistoire des Hospitaliers. 

Peut-etre aussi des recherches dans la serie de 1 Escribania mayur de rentas 
[Sala xi ii) donneraient-elles quelques resultats, et permettraient-clles de signaler un 
petit nonibre de pieces. Cefonds, en effet, comprend les privileges, ventes, confir¬ 
mations, etc., en faveur des etablissements reiigieux (eglises, manses episcopaux, 
monasteres, ordres reiigieux); il ne serait pas impossible qu ii renfermat, sous la 
rubrique Hospitaliers (les actes sont ranges suivant 1'ordre alphabetique des dona- 

taires), quelques documents interessants . ^ 

Signalons enfin, pour le commencement du xvi e siecle et les epoques poste- 
rieures, les liasses suivantes des Archives de Simancas, qui contiennent des 
documents sur I Qrdre de 1’HopitaI: 


Secretaria* provinciales, — 


Bulas sueltas. 


Secretaria de Estado. — 


Secretaria de Estado. — 


Liasse 1477, 1634-1639, 11 pisces. 

— 1478, 1577-1634, 43 pieces, 

— 1479, 1514-1070, 

Liasse 1 , f, 120* Brefde Cfement VII, du 22 juin 1525, offraut 

Malte aux Hospitaliers* 

— 2, f, 3, Bulle de Pie II, du 3 avril 1459, autorisant le 

roi Ilenri IV a nominer Les niaitre et prieur des ordres 
militaires de S* Jean, de S. Jacques, de Calatrava 
ct Alcanta ra 

AJTnircs de Rome. Les Liasses 879, 927, 933, 939, 944, 964, 
907, 982, 2990, 2998, 3001, 3002, 3007, 3030, 3039, 3053, 
3062, 3070, 3090 contiennent divers documents sur Phistoire 
de FOrdre pour les annees 1553 a 1698. 

Liasse 1873. Contient une centaine de pieces concernant 
TOrdre pour les annues 1591 a 1628, 


Quo i que ces liasses ne se rapportent pas a la chancellerie des rois d’Espagne, ii 
ne nous parait pas sans interet de les signaler ici; elles donnent d’utiles indications 
sur Pimportance du depot de Simancas, au point de vue de 1’Hdpital. 


1, Liasses 1-33 pour les xv c et xvi e si^cles ; 251 a 
379 pour les xvi e et xvn c siecles* Pour tout ce qui 
concerne les archives de Simancas, consultem 1’ouvrage 
suivant: Guia de la villa y archivo de Simancas , par 
Fr. Dmz Sanchez (Madrid, 1885, in-8 Q ) ; c^est, a pro- 


premeut parier, un inventaire sommaire de Tarchive 
de Simancas. Voyez aussi P. Boissonnade : Les *dr- 
chives de Navarre a Pampelune ei les Archives de 
CastiUe au chkteau de Simancas^ dans No avelles Ar* 
chives des Missions , I, (Paris, 1891, in-8*), 216-39. 










— CCXVII — 


GRAND PRIEURE DE PORTUGAL. 

Le prieure de Portugal ou de Grato, dont les plus anciennes fondations 
remontent a Porigine menie de la monarchie Portugaise, au premier tiers du 
xn e siecle, fut constitue d’une fagon independante sous le magistere d’Ilelion de 
Villeneuve (1319-1346). Avant cette date il relevait du prieure de Castille, bien qu’il 
eut, depuis le xn e siecle, un prieur particulierV Lors du demembrement de la Langue 
d’Espagne en deux Langues, en 1462, il forma aveo le prieure de Castille la Langue de 
Castille-Portugal. Ses archives semblent aujourddiui perdues. Elles etaient, disent 
les auteurs Portugais, conservees a Lisbonne, et perirent dansle grandtremblement 
de terre de 1755L Cette assertion est assurement inexacte, puisque Lucas de S. Catha- 
rina, qui entreprit en 1734 d’ecrire 1’histoire de THopital en Portugal, ne les a pas 
consultees, ce qu’il n’eut pas manque de faire si elles eussent existe, et cc qui lui 
eut ete facile, TOrdre subsistant encore a cette epoque 1 2 3 . Pas plus que Lucas de 
S. Catharina, J.-A. de Figuereido, en 1793 * et 1800, ne les a eues sous les yeux; 
comme son predccesseur, il a fait les plus grands efforts pour y suppleer et pour 
reconstituer 1’histoire de 1’Hdpital a l’aide de documents empruntes pour Ia plupart 
aux Archives de la maison royale de Portugal [Torre do Tombo), ou puises h 
diverses sources etrangeres aux chancelleries de TOrdre. Nos tentatives pour 
retrouver ces archives iTont pas ete plus heureuses, et leur disparition seinble 
definitive. 

La question, cependant, n’est pas aussi simple qu’elle semble Tetre h premiere 
vue. Si, dans le Portugal antigoe moderno 5 , Barbosa affirme qu’en 1662 la ville de 
Crato, clief-lieu du grand prieure de Portugal, fut incendiee par les troupes de Don 
Juan d’Autriche, et que dans 1’incendie disparurent nombre de documents d’une 
importance capitale pour Tliistoire de TOrdre, d’autre part nous possedons un 
inventaire des Archives de Lega, la plus importante des commanderies Portugaises, 
qui porte la date de 1815 et qui semble comprendre plus que le foiuls d’une com- 
manderie. Cette date de 1815 exclut Thypothcse du tremblement de terre et celle de 
Toccupation Frangaise, — auxquelles en Portugal on est trop enclin ii attribuer 
toutes les pertes subies dans le domaine scientifique ou artistique, — et n’explique 
pas comment les titres de Lega ont echappe a Lucas de S. Catharina et a Figuereido. 

11 y a plus; la presence, aux Archives de la couronne de Portugal, de Tinven- 
taire des titres de Lega [Malta, 29), celle d’un rccueil du xvm e siecle de documents 
Portugais sur TOrdre [Malta, 27), et d’un autre recueil forind a Maltevers 1740, ega- 
lement relatif aux commanderies Portugaises [Malta, 28), n’est pas facile kexpliqu er; 
en Tabsence de renseignements sur la fagon dont ces manuscrits sont entres 5 Torre 
do Tombo, il faut supposer que ce depot a recueilli quelques epaves des archives 
du grand prieure de Portugal. Mais 5 quelle epoque et sous Tempire de quelles 
circonstances ces documents furent-ils incorpores aux Archives de Ia couronne, 
c’est ce qu’il est impossible de prcciser. Ce fut assurement a une epoque ancienne, 
puisque les auteurs du siecle dernier, Lucas de S. Catharina et Figuereido, les ont 
consultes au depot de Torre do Tombo. 


1. Le premier prieur connu est Arias, en 1140 
(Lisbonne, Arch, roy. de Portugal, lay. 6, liasse 
uni que, n° 20). 

2. J. A. de Figuereido, Nova historia da militat 
ordem de Malta e dos senkores grao-priores delta em 
Portugal, 2 C edit., Lisbonne, 1800, 3 voL in-4°, 

3. Fr, Lucas de S, CaLharina, Memorias da ordem 


militar de S . Joao de Malta, Lisbonne, 1734, in-4* 
(1 seu i volume paru). 

4 * C f est la date de la premiere edition de son ouvrage. 

5. Portugal antigo e moderno ? Diccionario geogra¬ 
phico, estatisticOj ckronologico, ete., par Augusto 
Soares d"Azevedo Barboza da Pinho Lea), Lisbonne, 
1873-1890, 12 vol. in-8°. 

cc 

















— CCXVIII — 


Faut-il supposer que Ia digni tc prieurale etant, depuis le milieu du xvi c siecle, 
devenue Tapanage des princes de Ia maison royale de Portugal, les archives du 
prieure eurent tendance a prendre le chemin du depot de Torre do Tombo, et qiFune 
in Corporation se produisit? La chose iFest pas impossible, quoiqidelle se reduise a 
des proportions fort modestes: quelques documents originaux, emanes des rois, 
des grands prieurs et des particuliers, quelques recueils de copies de bulles venues 
de Malte, et un certain nombre ddnventaires des coinmanderies Portugaises, Quoi 
qidil en soit, et pour que le lecteur puisse juger par lui-meme la question, 
signalons ici, en quelques rnots, les pieces dont la presence dans les Archives de la 
eouronne Portugaise ne sexplique que par un deplacement dont Fobjet, le but et 
Pepoque nous echappent. 

1° Malta, 27 (Salle B). — Manuscrit in-foL, sur papier, 134 feuillets, eeriture du xvm* sifecle. Con¬ 
tient la transeription de documents relatifs au prieure de Portugal au xviii 6 siecle. En tete un index en 
italien; les pieces trauscrites sont en diverses langues, latin, italien, portugais. 

2° Malta, 28. — Manuscrit petit in-foL, sur p api er, 164 feuillets numdrotds. C T est plutot un recueil 
de pieces relides ensembie qu’un. manuscrit; il a etd for me eu 1740, et ddbute par une dissertation 
italienne sur POrdre de PHopital (f. 5-16), que suit la traduction portugaise de Ia bulle de Pie VI, confir¬ 
mative des privileges de POrdre (Rorne, 1 juin 1560). Au f. 36 eommence une s^rie de copies de bulles 
pontificales, authentiqudes par les grands maitres de Malte et sccllees de leurs sceaux plaqu£s* Ces 
bulles, trauscrites a Malte, sont pour la plupart des bulles generales; quelques-unes concernent le 
Temple, aucune iPinteresse speciale ment le Portugal* 

3° Malta, 29. — Manuscrit petit in-foL, sur papier, 259 feuillets numerot^s, Meriture du xix e siccle. 
Son titre est: « index historico e diploma tico do cartorio de Leca ... » II fut fait en 1815, par ordre de 
frere Manoel d’Almeyda et Vasconeellos, procureur g^nerul et receveur de la religion de Malte en Por- 
tugal, et contient : 1° un resume de Phistoire generale de POrdre, d’apres Bosio et les auteurs Portu¬ 
gais (f. 10-33); 2° Phistorique des etublissernents Portugais de PHopital et du prieurS de Grato (f. 33- 
151) ; 3° un inventaire d*une archive important de POrdre, probablement celle du bailliagc de Leca, 
sous le titre : « Relacao dos lior os que se conservae no cartorio , e registro de doacoens , e confirmacoem 
regalias, e mais documentos de que me servi para prava que fica escripto » (f. 152-231) ; 4° un appendice 
(f. 232-259). Cest un manuscrit de premier ordre pour Phistoire des coinmanderies Portugaises. 

4° Manuscrit in-foL, sur parchemin, ecrit sur deux colonnes a la fin du xvP siecle, sans pagination, 
incomplet a Ia fin. C’est un inventaire destitres de Leca et autres coinmanderies de POrdre en Portugal, 
comprenant les bulles papales, les privileges royaux, les donations des particuliers, et enfin Penumera- 
tion des donations faites a telle ou telle maison de PHopital. Mais ii ne pe ut et re de grande utilitd, car 
Ia date d'aucune des pieces inventori^es n 7 est indiquee. 

5° Les Index de PArchive de Torre do Tombo indiquent un certain nombre de documents, relatifs 
a POrdre, et dont la pr6sence ne s T explique que si les archives du prieure de Portugal sont entrees dans 
les Archives de la eouronne ; ces documents sont groupes, avec ceux qui figurent legitime ment dans ce 
ddpot, dans un index particnlier dont voici Ie titre : te Relacao das merces, privilegios, gracas e liber- 
tades concedidas a ordeni de S. Jacto do Hospital, commcndadores, freires, cazezros, lav rado res, com¬ 
mendas e terras, for aes e o utras coisas pertencentes a dita ordem; na qual relacao se dedarao os lugares, 
livros e folhas em que os ditos documentos se achdo no real archivo . » (Layette 6, liasse unicjue, 
n flB 35-295). Un coup cPceil jetd sur cet inventaire permet de constate r facile ment Pexistence de ces 
pieces dtrangeres. 

La question est assurdment difficile a resoudre. Ajoutons que si les archives du 
bailliag-e de Lega ne se retrouvent plus a Lega et semblent aujourd’hui perdues 1 , la 
Bibliotheque publique d’Evora, heritiere naturelle de celles de Crato, en a reeueilli 
quelques epaves a , sans que celles-ci puissent nous mettre sur la traee du reste du 


1. G^est Popinion de M.da Costa Basto, Tobligeant 
et savant direcfceur des Archives de Torre do Tombo, 
qui place la destruction del'archive de Le^a^ Pdpoque 
de Poceupation Francaise, II ya quelques airnees, tous 
les papiers des couvents ct etablissernents religieux 
supprimes furent d^posds au siege du gouvernement 
civil de leurs provinces respectives, et furent invento- 
ries avant leur transfert a Torre do Tombo; Lega ne 


fournitqu"un seuldocument, parce que 3 selonle rapport 
offtciel de remise, son archive avait ete ddtruite. 

2. Cata luge dos manu scriptos da Bibliotheca pu¬ 
blica Eborense (Lisbonne, 1870, 3 voL gr, in-8°), III, 
p. 159 et salvantes. Ce catalogue contient notamment 
Pindication d unc piece de Pannee 1206 et d T un petit 
bullaire renfermant des pieces de Sixte IV, dlnno* 
cent VIII et de Clement VII* 






— CCXIX — 


fonds. 11 faut donc, croyons-nous, renoncer k retrouver 1’archive du grand prieure 
de Portugal, dont quelques docuinents subsistent seuls aujourd’bui u Lisbonne et k 
Evora. 

Nous ne sommes cependant pas, comme on pourrait le croire, sans renseigne- 
ments sur 1’histoire de 1'Ordre en Portugal. La Cliancellerie royale, dont les registres 
sont au depot de Torre do Tombo, nous a conserve nombre de documents relatifs 
a ses rapports avec les Hospitaliers, et les historiens Portugais les ont mis a prolit, 
en les completant par toutes les mentions recueillies ga et la avec la plus admirable 
patience, de fagon a reconstituer 1’histoire d’ensemble des etablissements Hospi¬ 
taliers en Portugal. 

Ceux-ci se composaient, en dehors de Grato', siege du grand prieure, et du 
bailiiage tres important de Lega*, de vingt-deux commanderies, dont voici les 
noms : 


Poyares I. * 3 4 5 6 7 8 9 . 

Vera Cruz (do Marmelal) *. 

Torres Vedras s , 

3. Joao de AlporSo de Santarem*. 
Elvas e Montouto, 

Oleiros s , 

Aigoso y , 

Barro 10 , 

Tavora. 

Villa Cova (a Coelheria) 11 . 
Chavao 15 . 


Gliveira do Ilospital Vi . 
Mouramorta 14 , 

Fregim ts . 

Sernancelhe ie . 
Fontes 17 . 

Aguas Santas 18 . 

S. JoSo de Curveira 10 , 
Ancemil. 

Aldeia Velha 1 *. 
Covilhan 21 . 

Trancoso 53 , 


Ges commanderies, suivant les epoques, subirent de frequentes variations dans 
leur nombre et leur designation • tantot reunies, tantot soparees les unes des autres, 
d’apres leur importance ou les convenances de leurs titulaires, elles se maintinrent 
jusqu’a leur incorporation a la couronne, incorporation recente puisque le roi Don 
Miguel (1827-33) fut le dernier grand prieur de Grato. 

Si les archives du prieure de Portugal nous echappent, en revanche, celles de 
la couronne du Portugal nous sont parvenues, et nous permettent de connaitre les 
rapports de la royaute Portugaise avec les Hospitaliers. La Fortune de ceux-ci ne fut 
assurdment pas comparable a celle des Templiers, qui, appeles par la reine Therese 
en 1128, au moment oii se constituait la monarchie Portugaise, prirentune part pre- 
ponderante h Tetablissement de celle-ci; neanmoins, a cote d’eux, 1’HdpitaI ne 
laissa pas de jouer un role important dans la lutte contre les Maures, et de rendre 
a la royaute des Services qu’elle recompensa par des donations et des privileges 
nombreux. 

Les traces de ces liber alites royales sont conservees aux Archives royales de 
Portugal (Torre do Tombo) a Lisbonne. On sait que c’est dans ce depot, qui occupe, 
conjointement avec les Ghambres legislatives, 1’ancien monastSre de S. Bento, 
qu’ont ete Centralisees toutes les Archives Portugaises, et specialement celles de la 
couronne. Nos recberchcs ont porte, tout d’abord, sur le fonds de la Cliancellerie 
royale Portugaise. 


I. Prov. Alemtejo, a 18 kil. a l’cst dc Portalepre. 

2* Lega do Bailio, prov* Douro, 6kil. nord de Porto. 

3. Prov. Traz os Montes, cani. Peso da Regua, 

4. Prov, Alemtejo, eant. Evora. 

5. Prov. Extramadura, ehef Heu de eant. 

6. Prov. Extramadura. 

7. Prov. Alemtejo, distr. Portalegre, 

8. Prov. Reira Baixa, eant. Cerlan, 

9. Prov. Traz os Montes, eant. Mogadouro, presde 
Vinioso. 

10. Prov. Beira Alta, pres de Rezende* 

II, Parotese de raneien districtde Pragoas (aujour- 


d’hui Villanova da Paira), eant, Castro d'Ayre, 

12. Prov. Minho, eant. Barccllos. 

13. Prov. Beira Alta, & (50 kil. a 1'est de Coimbre* 
1 i, Prov. Traz os Montes, eant. Peso da Regua, 

15. Prov. Douro, eant. Amarante, 

16. Prov* Beira Alta, eant. Moimenta da Beira, 

17. Prov, Traz os Montes, eant, Peso da Regua. 

18. Prov, Douro, eant, Maia, a 6 kil, de Porto. 

19. Corveira, prov. Traz os Montes, pres de Chaves. 

20. Prov. Beira Alta, eant. Traneoso. 

21. Prov, Beira Baixa, distr. Castello Branco, 

22. Prov* Beira Baixa, chcMieu de eant. 

cc. 













— CCXX — 


Les Registres de la Chancellerie, qui forment la premiere division de Parehive de 
Torre do Tombo, se eomposent de 873 volumes, allant d Alphonse III a Jean V 
(1246-1750). En tete de chacun d’eux se trouvent des tables des documents transcrits, 
dont 1’exaetitude est precieuse; elles sont faciles a depouiller a 1’aide des nombreux 
inventaires que possede le depot. Dans la seconde division de Parehive, qui 
comprend 60 volumes de copies assez inexactes, classfies par ordre de matieres ou 
suivant lesprovinces du royaume, et faites par ordre des rois Manuel et Jean III fcom- 
mencement du xvi e siecle), plusieurs registres ontattire notre attention. Ce sont: 

t° Livro dos Mestrados, gr. in-fol., parch., ecrit a deux colonnes, milieu du xv“ siecle, decore de let- 
trines charmantes et d’arabesques bleues et rouges, 215 feuillets, reliure du xviii' siecle. Le volume est 
pr6c6dfi d’une table ; il coutient des transcriptions de pieces relatives aux ordres militaires du Christ 
(h^ritier du Temple), de Santiago etd’Avis; mnis ces deux derniers sont beaucoup moins bien repiA- 
sentes que le premier, dont les documents (f. 1-165) forment un veritable cartulaire du Temple. Ce 
registrc nous a donne quelques pieces, celles qui sont communes au Temple et a 1’Hopital. II est inutile 
de faire ressortir son importance pour 1’histoire du Temple et du Christ en Portugal, 

2° Livro dos Extras. — Recueil de mauvaises copics, faites a la fin du xv° siecle. 

3° Livri d’Qdiana. — Idem 1 2 . 

La troisieme partie de 1’archive renferme les documents isoles [Documen,tos das 
gavetas ); aveo Paide des index mis a notre disposition, et surtoul de Pindex special 
a 1’Ordre de PHopital, conserve dans une layette de ce fonds ( Layette 6, llasse 
unique, n° 34)*, nous avons pu recueillir tous les documents qu’elle contenait sur 
PHopital. La quatrieme partie (Corpo chronologico, serie chronologique de 1123 a 
1699) ne nous a fourni quTine piece 3 . 

Les documents recueillis de la sorte forment un ensemble assez complet 
pour permettre de constator les excellents rapports entretenus par 1’Ordre avec la 
couronne Portugaise, rapports qui se succedent sans interruplion depuis le milieu 
du xn c siecle, au grand profit des Hospitaliers. 

II nous reste a dire quelques mots des bulles pontificales. Le Bullaire forme, 
aux Archives de Torre do Tombo, une serie speciale, tres soigneusemeut classee et 
s’etendant de Pannee 1144 a Pannee 1882. Si elle renferme une vingtainede pieces 
pour le Temple, dont la presence s’explique par le fait que les archives de POrdre du 
Christ, heritier des Templiers, sont en partie conservees a Torre do Tombo, elleesl, 
en revanche, a peu pres nulle pour PHopital. I! n’en pouvaitdu reste etre autrement 
d’un Bullaire forme par les rois de Portugal pour recueillir les Communications qui 
leur etaient adressees par le Saint-Siege; il ne devait contenir dans le cercie de 
nos recherches, et ne coutient, en effet, que les actes pontificaux, assez rares, 
adresses aux souverains Portugais a Poccasion de POrdre de PHopital; c’est ainsi 
que les bulles, par lesquelles laCurie Romaine les prie de faire nommer au prieurede 
Grato les candidats qu’elle leur designe, figurent dans cette serie. Les bulles d’un 
interfit general que contient le manuscrit Malta 28 (Salle B), dont nous avons eu 
occasion de parier plus haut, s’ajoutent aux quelques documents pris dans le 
Bullaire, mais elles ne sont que des repetitions d’actes deja cotinus par ailleurs, et 
n’offrent pas par cela infime un grand interfit. 

Avant de quitter Torre do Tombo, il convient de signaler les documents, relatifs 
aux Templiers, qui y sont conserves. Les archives du Temple, devenu POrdre du 
Christ en Portugal, sont aujourd’hui divisees entre deux depots, ceux de Torre do 
Tombo et de la Chancellerie des Ordres. Il semble que la partie Ia plus conside- 
rable soit echue au premier d’entre eux. Quelques bulles {20 ou 30) figurent dans la 


1. On designe sous le nom d'Odiana la partie du 
Portugal qui s*etend au sud du Tage. 

2, Sur cet inventaire, voir plus haut, p. ccxvm, n fl 5. 


3. V. Dela ville Le Roulx, N otice sur les Archives 
de Torre do Tombo a Lisbonne, dans Bevuc des Bi- 
bliotheques II (Paris, 1892), in-8% p. 177-80. 









— CCXXI — 


serie du Bullaire; le « Livro dos Mestrados », dont nous avons parle plus haut, est, 
pour la majeure partie, oecupe par un cartulaire du Temple et du Christ d un carac- 
tere exclusivement Portugais; les Iayettes contiennent un grand nombre de pieces 
isolees, relatives aux Templiers (175 a 180), dont la plupart emanent des papes et 
des rois; une « Collecgao dos Indultos apostolieos, doagoens e privilegios reaes 
concedidos a ordem do Templo e a ordem de Christo, feita por ordem de Sua Mages- 
tade fidelissima, expedita pello tribunal da meza da consciencia e ordens, anno de 
1774 » comprend dcux volumes in-folio, remplis d’actes concernant ces deux 
ordres militaires. Quiconque voudra les etudier serieusement, devra chereher aux 
Archives royales de Portugal les elemcnts de leur histoire 


HOSPITALIERES DE S. JEAN DE JERUSALEM 1 2 * * 


A cote des freres Hospitaliers, des couvents de femines se fonderent sous la 
ineme discipline que ceux-ci. Cette particularit4 se retrouve a lorigine de la plupart 
des institutions rcligieuses ; on a de nombreux exemples de fideles, mari et femme, 
s’affiliant en mdme teinps au menie institut. On congoit Linterdt qui s’attachait, 
pour une communaute, ii les accueillir et a s’assurer de la sorte des donations, sou- 
vent considerables, qui lui eussent echappe si les donateurs avaient ete empSches 
de s’engager ensemble dans les memes liens religicux. ITHdpital ne fit pas exception 
a cette regie presque generale, et la ereation des soeurs Hospitaliores fut parallele a 
celle des Hospitaliers. 

Les IlospitaliOres, soumises a la regie de S. Augustin et aux statuts des Hospi- 
liers, regurent un reglement, dont le type nous est donne par celui auquel furent 
astreintes les religieuses Hospitalieres de Sigena en Arngon. C’est lui que suivirent, 
avec des modifications [>lus ou moins importantes, tous les monasteres de religieuses 
de S. Jean de Jerusalem; dans le cours des siccles diverses reformes intervinrent, 
speciales a tel ou tel etablissement, mais la regie de Sigena resta toujours la base 
fondamentale de ces maisons. Les soeurs, chanoinesses regulieres de S. Augustin, 
s’adonnaient a la priore et aux ceuvresde piete ; elles vivaient cloitrees, elisaientleur 
prieure, s’administraientelles-m£mes,etrelevaient, soitdirectement du grand-maitre, 
soit des grands prieurs; mais, dans ce dernier cas, cette subordination fut roccasion 
de contestations et de reclamalions sans cesse renouvelees. 

Cette institution remonte, semble-t-il, a Lorigine meine de LOrdre; on Lattribue 
ii une daine Romaine, appelee Alix ou Agnes, qui, venue en Terre Sainte, etablit a 
Jerusalem, sous le vocable de S. Marie Madeleine, un Hopital destine aux pauvres 
femmes inalades, dont la fondation fut approuvee par le patriarche de Jerusalem. 
Ce qui se produisit en Terre Sainte eutegalement lieu dans les diverses contrees de 
1’Europe dans lesquelles LOrdre etait&abli; si, a la prise de Jerusalem par Saladin, 
les Hospitalieres durent se refugier en Occident, elles trouverent, dans presque tous 
les grands prieures, un asile dans les monasteres de femmes deja constitues, ou au 


1. Sur les Templiers de Portugal, voir rimportant 
ouvraged’Alexandre Ferreira, Memorias e notitias da 
celebre ordem dos Templ&rios, para a Historia da 
admiravel ordem de Nosso Senhor Jesu Christo en 
Portugal, Lisbonne, 1735, 2 volumes in 4°. 

2. Bibliograpkie. — Signalons, en dehors des ou vra- 

ges generaux sur les Ordres religieux et militaires, qui 

mentionnent, en quelqucs Jignes, Icxistenee des llospi- 


Ealieres, notre travail sur les Hospitalieres de S , Jean 
de Jerusalem, dans Comples Bendus des Seances de 
VAcademie des Inscriptions et Belles Lettres, 4 C serie, 
XXII (Paris, 1894, in-8 8 *), 137-46, II faut aussi recourir 
aux travaux publies sur les Dames de Beaulieu et 
indiques plus ha ut, p, xxvm, note I. Sur Sigena on 
eonsullera Touvrage de M. A* Varon, (Voir plus bas, 
p. ccxxn, note 2). 





















GCXX1I — 


moins des maisons mixtes, qui abritaient ooncurremment des soeurs et des freres 
de TOrdre, CTest ainsi qu’en Angleterre, avant 1180, les commanderie&de Hampton, 
de Standon, de Swingfield, de Gosford renfermaient des soeurs Hospitaliores qui, 
toutes, ii cette date, furent tranferees par Henri II, roi d*Angleterre, a Buekland 
(comte de So merset) X 

Si, a 1*origine, les Hospitaliores s’etaient adonnees, comme les chevaliers de 
S. Jean, au soin des malades, et justifiaient ainsi leur nom, elles semblent, en quit- 
tant la Terre Samie, avoir renonce k cesfoiictions et s’etre exclusivement consacrees 
ii la priere. 

Les monasteres de chanoinesses de S. Jean de Jerusalem se maintinrent, avee 
des fortunes di verses, pendant le eours du moyen age, et, pour beaucoup d’entre 
eux, jusqu’A Ia fin du xvm e siecle. Ceux meme de Si gena et d^Alguayre (aujourddiui 
S. Gervasio de Cassolas, pres de Bareelone) subsistent a 1’heure actuelle; le 
premier, depuis 1’epoque de sa fondation (1188), occupe encore, apres plus de 
sept siecles, le couvent que Iui assigna sa premiere fondatrice, Sancia de Castille, 
reine d/Aragon. 

Les principales maisons possedees par les Hospitalieresetaient les suivantes: en 
Espagne, Sigena, Alguayre, Tortose, Seville; en Portugal, Evora et Estremoz; en 
France, Beaulieu, Martel, Fieux, Toulouse; en Italie, Genes, Pise, Florenceet Panne; 
en Angleterre, Buekland; en BohOme, Manetin; en Danemark, Schleswig ; elles 
avaient aussi deux etablissements aux Pays-Bas, et un couvent a Malte, 

Les archives des Dames Maltaises ont subi des vi cissi tu des di verses. Quelques- 
unes sont absolument perdues; le souvenir meme de certains de ces monasteres ne 
nous est parvenu que par des mentions accidentelles, D’autres nous ont ete con- 
servees, soit partiellement, soit dans leur integrite. Le lecteur trouvera ici, sur 
chacune dentre elles, les renseignements que nous avons pu recueillir; nous les 
avons groupes par pays, et dans chaque pays par maison : 

Sigena *.— Le monasterc de Sigena 8 , dans FAragon oriental, est sitiit sur les bords de FAIcanadre, a dix 
lieues a Fouest de Lerida, a dix lieues au sud d liuesca, et a douzc lieues a Fest de Saragosse. La rivicre 
qui Farrose nait dans les contreforts des Pyr£nees (Sierra de Guara), traverse Sarinena, Sena, Sigena 
et Ontinena, pour se jeter a Vallobar dans le rio Cinea. Elie formait a Sigena une sorte de marccage et 
un ilot sur lequel £tait e tabi i le nionastere, dans une situation tres malsaine. La tr aditio n rapporte qiFun 
berger, remarquant qu T un de ses taureaux traversait chaque jour, a heure fixe, le ruisseau pour aller dans 
rilot qu’il formait, youlut se rendre compte de ce qui Fy attirait, et qu’ily apercut, au milieu des herbes 
et desjoncs, une imago de la Vierge, objet de la vtfneration des habitants de Sigena, qui, depuis quel- 
ques jours, avait d£&ert£ F^glise paroissiale. L*image, solennellement rainenee k Sigena, puis dans les 
egi i ses votsines de Sena et d’Urgel!et, reprenait toujours le chemin deFilot, montrant ainsi, dune facon 
eertaine, le clioix qu’elle avait fait d’un nouvel emplacement, Ce miracle, promptem e nt eonnu dans tout 
FAragon, attira un grand concours de fideles; la eour, qni r4sidait a Huesca, voulut visiter le thdatre de 
cet 6v£nement extraordinaire, et Ia visite de la reine dona Sancia de Castille, femme d’Alphoi)se II le 
Sage, roi cFAragon, fut Forigine de la fondation du monastere, 

Ccst, en effet, a cette princesse qu’on duit Fetablissement a Sigena des soeurs de S. Jean de Jeru¬ 
salem. Sigena et Sena avaient et^ donn^es, des It58, par Raymond IV, comte de Bareelone, n FOrdrc de 
FHdpital*. Elleobtint, en octobre 1187, du prieur de S. Gilles, chatelain d’Amposte, Ia concession de 
Sigena, dc Sena et d’UrgeIlet pour y creer une maison destinee aux religieuses Hospita Jieres apparte- 
nant au royaume d^Aragon et a la chatellenie d^Amposte 5 , leur donna, Fannie suivaate, la regie de 


1. Dugdale, Monas t. Angl t> VI, 802-4. 

2* Historia dei Heal Monasterio de Sixena > escrita 
por el R, Padre Fr. Marco Antonio Varon^ del Orden 
de S. Francisco de la Regular Observanda t Letor 
Jubiladoj Ex-Difinidor y Chronisia de la Provincia 
de Aragonj y Padre de la Santa Provincia de Btir~ 
go$.. t {2 volumes pelil in-4®, Pampelune, P. Ibailez, 
1773, et J, Longas, 1776}. Lapresque toUlite de Fedition 
du second vol u me a ete detruite; les quelques exem plai res 


qui subsistent sont lous expurges. Ces mutilations 
portent sur Je feuillet 12(non numerote) de lapreface, 
et sur les pages 103-119, et 202-216 du texte propre- 
ment dit; on ne comprend pas la raison qui a inspire 
ces suppressions. 

3. Aragon, prov, Huesca, ress, Sarinena. 

4. ColL de doc> ined. de la corona de Aragon f IV, 
(Bareelone, 1849, in-8*), 243. 

5. Varon, I, 101 et 249. 















— ccxxm — 


S. Augustin, qu’elle fit approuver par le grand maitre de THopital*, et poursuivit en cour de Rome Ia 
confirmation de cette fondution ; Celestin III Ia donna le 3juin 1193 s . En meme temps elle obtenait 
d'<khanger contre le chatcau de S. Lecina, appartenant a 1’HApital, les eglises paroissialcs de Sigena et 
de Sena, qui depcndaient de 1’ordre du Temple, de fa$on a constituer au nouveau monastere la posses- 
sion exclusive des domaines qui lentouraient*, 

La construction de 1’^glise et du couvent remonte a k meme dpoque, et c’est (Sgalement k reine 
Sancia qui les fit tidifier avee une lib«5ralitt5 que rien ne kssait. Apres die, les rois d’Aragon continuerent 
les traditions de k fondatrice, et le monastere ne cessa, pendant de longucs annces, de jouir des 
faveurs royales; il servit de retraite a plus d’une reine, et les tombeaux de plusieurs souverains et sou- 
veraines d Aragon attestent, aujourd’hui encorc, le renom qu’il avait aequis. La sdrie des donations et 
privilcges concddes par k royaut<S aux religieuses Hospitaliores montre enfin dans quelle estime elles 
^taient tenues par elle* 

La situation de Sigena 6tait si malsaine qu’on &ait forcO de permettre aux dames qui 1’habitaient 
d^dler passer un an dans leur pays natal, ou d’aller prendre les bains quand leur santO 1’exigeait 
Aussi, quand le concile de Trente remit en vigueur pour tous les couvents de femmes 1’obligation de la 
cloture, eelui de Sigena soutint-il une lutte tres vive contre les Oveques de Lerida et les chatekins 
d’Amposte, agissant comme prieurs de l’Ordre de 1’Hdpital au royaume d’Aragon, et obtint-il du souve- 
rain pontife l’exemption de Ia cloture, qu’il conserve encore aujourd’hui 

C’est avec non moins de constance qu’aux xiv“ ct xv* siecles le monastere de Sigena a r<5sist<5 a k 
prOtention des chatekins d’Amposte de le placer sons leur juridiction. II n’y a 6chapptSqu’en se soumet- 
tant directement ii 1’autorite du grand maitre de Malte*. Les religieuses, malgr<5 les difficultas qu’elles 
ont eu a supporter au commeneement de ce siecle, et un court abandon de leur couvent, ont traverse 
victorieusement toutes les eprcuves. La juridiction des grands maitres de Malte est maintenant passOe 
aux mains des OvOques de Ltirida, le pape a dispensO les postulantes des preuves de noblesse ; mais, 
sous ces reserves, les Hospitalieres instituOes par k reine Sancia occupent encore, apres plus de sept 
siecles, le monastere que celle-ci leur avait <5levd pour honorer 1’tmage miraculeuse de la Vierge de 
Sigena, ct suivent encore, a peu de choscs prOs, la regie qu’elle leur avait donmSeL 

Leurs archives sont conservOes a Sigena’; elles sont dans un Otat de conservation parfait, sauf 
les sceaux qui, a de rares cxccptions prOs, ont tous et£ d^truits. Elles avaient OtO class^es autrefois dans 
un ordre imtthodique; trois inventaires differents anciens en font foi; de plus, beaucoup d’actes sont 
accompagnOs de fichcs analytiques; mais r<Scemment elles ont ete rOorganisees suivant 1’ordre chrono- 
loglque absolu. Cette disposition n’offre pas ici les inconvOnients quelle prOsenterait ailleurs, dabord parce 
que 1’archive se rOduit, en somme, a un seul fonds, celui de k maison de Sigena, et ensuite parce qu’elle 
n’cst pas considerabis ct que les recherches y sont fiicilcs et rapides. L’ensembie, en effet, se compose d’une 
cinquantaine dc bulles pontificales, 1186-1520, d’autant de bulles magistrales (dont k plupart sont moder- 
nes), et denviron cent cinquante privilcges et actes royaux, 1174-1380. Les livres de comptes, les baux 
etautres actes administratifs sont peu nombreux, les censiers peu importants; en revanche, il y a d’assez 
fortes liasses dc preuves de noblesse. Comment expliquer la raret6 relative des saries qui sont gtineralement 
les plus copieuses dans les dupots analogues? Si I’on considere que les donations faites a Sigena par des 
particuliers sont cxcessivement rares, et que celles des rois, apres 1’enthousiasme des premiers jours, 
sont exceptionnelles, on est amenii a conclure que le couvent n’cut jamais Timportance territoriale et k 
richesse que la fondation de Ia reine Sancia faisait pressentir. 

11 convicnt d’observer que, malgre; les apparences, le fonds d’archives n est pas complet; beaucoup 
dc pieces, signakes dans les travaux manuscrits et imprimes sur Sigena, manquent aujourd’bui. Jean 
Antoine Fernandez nous en a conservi quelques autres dans ses copies, 1796 9 ; en outre l’Archivo His- 



1. Varon, 11, p* ii-xlvhi* 

2. Rulle « Prudentibus virginibus » (Varon, I, 261), 

3. L^acte d^change avec le Temple, de juin 1184, 
est conservi aux Archives de Ia couronne <TAragon k 
Barcelone {Flcg - , 2, f, 52 b f copi e du xv e siecle), 

4. 1 juillei 1485, Sixte IV autorise rolficial de 
Lerida a permettre aux religieuses de Sigena, a eause 
de l humiditc du couvent, de ne pas manger dans le 
refectoire et de nc pas coucher dans le dortoir, « Hu¬ 
milibus supplicationis votis* » (Arch, de Sigena.) 

5. Voir une lettre du grand maitre Pierre dei Monte 
au Cardinal Farnese, du 28 fevrier 1571 (Ara^ran his¬ 
torico, p in loresco y mo n uni en ini, 1 T 123). 

6. Madoz, Dicc , de E spatia, au mot Sijena* 

7. Pour la description de Sigena, voir Arngon 
historico , pintoresco y monumentnl, I, 93-179. Don 


Mariano de Pano y de Ruata, auteur de cet artio le, 
s occupe particulierement de 1’histoire du monastere, 
et c est peut-etre la seule personne en Espagne qui 
s’inttresse efFicacement aux religieuses et a leur cou¬ 
vent. V. aussi Delaville Le Roulx, Les Arch * de l*Ordre 
de rHdpitnl dans la peninsule Iberique, dans Non- 
velles Arch. des Missions , IV (Paris, 1893, in-8°), 
p. 128 et suivantes. 

8, Cest a Mgr. T. Costa y Fornaguera, ev^que de 
Lerida et aujourd^hui archev&que de Tarragone, que 
nous avons du Tautorisation de consulter Farciri ve de 
Sigena; il n’est que juste de lui exprimer ici notre 
reconnaissance pour la bienveillance avec laquelle il a 
accueilli notre requete* 

9. Elles sont aux Archives d’Alcala [Langue d’Ara¬ 
gon, liasses 131-133). V, plus haut, p. cxl. 

















— ccxxiv — 


torieo National a Madrid a duntnS asile a un petit fonds qui semble et re sorti des Arehives du monas- 
tere 1 2 , Quant aux rapports admmistratifs entre le monastfere et le pouvoir Central, repr^sente par les 
chatelains d Amposte et les grands maitres, iis donnerent lieu a des eonfllts dont Ia trace se retrouve 
dans les arehives de la chatellenie «TAmposte, aujourd’hui conserv^es aox Arehives d’AIcala. Le couvent 
se pretendait absolument independant; il fallut Fintervention du pape et du grand maitre pour affirmer 
et faire respecter fautor it 6 sup^rieure des chatelains 3 , Les relatioos de Sigena avec les rois d*Aragon 
Jigurent de la raeme fa$on dans les registres de la Chancellerie royale Aragonaise a Barcelone 3 , en sorte 
qu’il faut recourir u ces divers fonds d’arehives pour compl^ter les documents quenous fournit le fonds 
du monastere, 

A cote des pisces d"arehives, signalons ici quelques manuscrits conservds a Sigena ; ce sont : 

1° Un manuscrit du xiii® siecle, sur parchemiu, petit format earrd, ^crit en castillan. 

sauf ies rubriques qui sont en latin, 44 feufllets ; il conticnt la regie dc Sigena, 

2°-3°, Deux cxemplatres de ia Regie de IHopital, Fun du xvi* siecle, Fautre de 1568, lous 
deux en castillan, 

4°, Libro de las cosas de! Monasterio de N, Sra. de Sixena, por D. Fr. M. Lascarre, 
prior dei rnisnio. Cest un reeueii de documents form£ au xvin 6 siecle. 

5°, Histoire manuscrite et autographe du monastere, ecrite au commencement du 
xvn e siecle par le prieur Moreno. Yaron, Fhistoricn de Sigena, fait de cette 
ceuvre considdrable le plus grand ^loge (I, pr6iace, passi m), mais il ne faut pas 
accepter ce jugement sans eontrole. Le prieur Moreno est trfes sujet a c aut ion; 
il va jusqu a inventer des documents; on ne devra donc recourir a son temoi- 
gnage qiravec la plus extreme circonspection. 

Aux Arehives de Malte figurent un certam nombre de documents sur Sigena, dont voici le dcHail : 

Div, XIV, voL 1964-66, Constitutions et papiers relatifs a Sigena, 1226, 1635, 1748, 

_ vol, 1967-70, Memeobjet, en espagnol, 1777-1779, 

Alguayre (N, Dame d’)*. — Ce monastere, fondd en 1250 par Marquesa Saguardia a Alguayre, que 
TOrdrc avait recu en 1186, 6tait, au commencement du xiv* siecle, administri concurremment par une 
prieur e et par un commandeur. Il fut transfiri en 1699 a Barcelone, et ricemment a S. Gervasio de 
Cassolas, pres de cette ville, oii il subsiste encore aujourd T hui. Ses arehives, relati vernent modernes, 
xv°-xvi° siecles, sont a S, Gervasio de Cassolas 5 , Quelques pieces sont conservies a Malte {div, XIV, 
voL 1971), et concernent le chapitre provincial d^mposte de 1589, 

Crisen , — Ce chateau fut donni a FOrdre, en dicembre 1177, par le roi d’Aragon, pour y itablir 
des sceurs HospitalieresL Arehives perdnes aujourd’huL 

Tortose 1 (Monastere de la Rapita). — Arehives perdues, sauf quelques papiers subsistant a Ma!te, 
(div, XIV, vol, 1971), relatils a la riforme du monastere en 1461, et un registre de visites de 1771 
(div. XIV, voL 1975), 

Siville*. — Cette maison de Cordelieres fut fondie, le 27 mai 1490, sons Ia regie et Hiabit de S, 
Jean, avec perinission du grand maitre Pierre d’Aubussan, par Isabelle de Lion, d’une illustre famille 
d7\ndaIoiisie. Elie fut placie sous Pobidience du prieur de Castille et sous La protcetion du commaiideur 
de Tosdna*. Arehives perdues, sauf quelques documents conservis a Malte (div, XIV, voL 1972), 

Puentela Reina™ {Couvent du S, Crucifii), — Quelques papiers a Malte (div, XIV, vol, 1973), 
visites de 1583, 1607 et 1732* 

Zamora 11 (S. Maria de Ia Huerta). Les Hospitalieres furent institui es dans cette ville par le grand 
maitre Villiers de PIslc-Adam, en 1530, La bulle d’irection est aux Arehives de Malte {div. XIV, vol. 
1972), Voir le fonds de Zamora aux Arehives tFAIcala de IIenares (Langue de Castille, liasses 163-4), 

Tordesillas n , — Fonde vers 1434 par Isabelle Garcia, affilii a FOrdre de S, Jean en 1545, avec 


1 * Farm i les documents provenant de la province 
de Huesea, FArcAiuo Historico Nacional possede, 
sous Ia rubrique Sigena, 54 pieees (52 sur parchemin, 

2 sur papier). Ce sont, pour la plupart, des tilres de 

propriete de biens sis a Huesea et donnes a THopital 

de Sigena, au commencement du xni e siecle, par dona 

Maria de Narbona, 

2. V. specialement les liasses 131-2. Nousy rencon’ 
trons, par exemple, une bulle de Nicolas IV 7 du21mai 
1289, qui charge F4v4que d*Urgel d'examiner la 
plainte des Hospitaliers d’Aragon contre les tentatives 
d independanee du monastere de Sigena [Liasses 131- 


2, eopies de Fernande^, 1796), 

3, V, plus haut, p. cxlvi» 

4, Catalogne, prov. Larida, ress, Balaguer. 

5. V, plus haut, p, cl, 

6, Alcala de Henares, langue d^Aragon, liasses 37^41, 

7. Catalogne, prov, Tarragone, chef-lieu de ress, 

8. Chef-lieu de province, 

9. Funes, Coromca de la ilustr , milicia de S. Itian 
Bautista de lerusalem (Valence, 1620-39), I, 461* 

10, Navarre, ress. Pampelune. 

11, Chef-lieu de province, 

12. Leon, prov. Valladolid, ress. Mota dei Marques- 







— CGXXV 


Fautorisation de Feveque de Paleueia, le monastere fut r6organis4 par buile du pape Paul V, en 1617 l , 
On ne connalt quhine piece de 1624, relative a son etablissement. (Arch. de Malte, div. XIV, vol. 1972). 

Caspe( S. Jenn d’Acre) t .— Cette maison, situee pres de Salinas cFAnaya,an diocese de Burgos, et qui 
par tradition 4tait le plus ancien des monasteres d 1 Hospitaliores en Espagne, fut, en 1537, placOe sous 
k direction de Marie de Mcndoea et de StOphanie Lopes d*0ualde, par le grand maitre Hom4des, qui 
lui assura des rentes*. Quelques dObris de ses arehives, conservas a Malte, nous sont parvenus : 

Div, XIV, voL 1974. Visite de 1770. 

voL 1976, Buile de ClOment XIV, de 1773, confirmant les 4tablissements de 
la maison de Caspe. 

— vol, 1977. Buile de Pie VI sur le meme objet, 1782 

Comparez aux Arehives d’AIcak de Henares (langue cFAragon, Iiasse 264-275) le fonds de Caspe. 

EstremozK — Le roi don Manuel fonda, en 1501, a Estremoz, le monastere royal de S. Jean de la 
Penitence (Ordre de Malte); celui-ci etait abandonn<§ lorsqu*il passa, sous Ic regne de don Jean III, aux 
religieuses Hospitaliercs. Le prieur de Crato, don Lotus de Portugal, demanda a Ia prieure de Sigena, 
B4atrice cFOleinellas, en 1533, de lui envoyer copie de Ia regie que suivaient les religieuses de Sigena, 
afin de reformer, dVpreselle, la maison d*Estremoz 6 . Le couvcnt fut oceupe a partir de 1541 ; le pape 
Beiioit XIV le soumit a Pob^dience de Finiant Pierre, grand prieur de Crato, qui Iui assura des rentes 
sur les tfglises de Castello de Vide, de S. Marie de Marv&o, et diverses autres sources derevenus, 1758. 
II subsista jusquk Ia mort de Ia derniere religieuse, 31 mai 1878; ses biens furent alors declares 
domaine national, le 25 octobre de la meme ann4e. Arehives perdues, Signalons cependant a Malte, 
dans le volume 1972 de la division XIV, la confirmation de la fondation du monastere, en 1585. 

Evora*. — II y avait a Evora un ancien ermitage, appete S. JoSosinho pour le distinguor de Ia maison 
qui existait dans cette ville sous le vocable de S, Jean. II fut donne en 1519 a FOrdre de FHopital, avec 
Fassentiment du grand maitre et du grand prieur de Crato, par Isabelle Fernandcs, qui Favait fond4, et 
devint un monastere de religieuses Hospitaliercs, dont elle fut Ia prendere prieure 7 . Le 4 avril 1530, 
Finfant don Louis, grand prieur de Crato, lui fit une donation ; ille reforma en 1538, r 4 for me con- 
firm4e par le pape Paul HI, le 1 decembre 1539, Plus tard, il Iui donna une nouvelle constitution, 
que Paul III ratifia le 27 janvier 1545, et lui assura des biens et des rentes; le couvent eut droit de 
patronage sur les dglises de S. Jaeques de Marialva, de S. Marie de Nespereira, de S. Michel de Con- 
selho, de S. Christophe de Nogueira, deS. Marie de Marcos, et, apres accord avec les Hospitaliers de 
Portugal, sur eelles de S, Jaeques et de S. Marie de Marvao, de S. Jaeques de Castello de Vide, de S. 
Leocadie, qui relevaient avant cette 4poque du grand prieure de Crato. Arehives perdues. Les Arehives 
de Malte (div. XIV, voL 1972) nous ont conserve les constitutious du monastere, 1519. 

GSnes*. — On ne sait presque rien des Hospitaliercs de cette ville. Leur existence est certaine 
des le premier tiers du xiii 0 siecle; elles etaient d4signees sous le nom d*Hospitalieres de S. Jean de 
Pre (de Capite Arenae), mais on ignore leur r4sidence exacte ; il est probable qu’elles furent installees 
au couvent de S, L&onard, voisin de Ia commanderie que les Hospitaliers avaient a Genes. Elles sem- 
blent avoir habite Feglise du S. S4pulcre a S. Pierre d*Arena, et, en 1514, avoir 4t4 transferres, par 
brcfdu pape L4on X, au couvent de S. Andr4 della Porta, dans Finterieur de la ville de Genes. Cette 
maison nejeta pas un grand edat 3 4 5 . Ses arehives sont perdues ; signalons cependant, aux Arehives de 
Malte (div. XIV, vol. 1963), une picee de 1374, relative a Falimentation des religieuses. 

Pise™ (Monastere de S. Jean de 1 Frieri),—Les batimentsde Ia commanderie, fond6e au inoyen age, 
subsistent encore dans la rue S, Giovannino, pres de Feglise du S. Sepulere, La maison a une origine 
tres ancienne, puisque S. Ubaldesca, morte cn 1206, portait d4ja, a Pise, Fhabii des Hospitaliercs ; elle 
disparut en 1808, au moment oii la domination Francaise sfetablit en Toscane. Ses arehives, cFabord 
veraces a Florence a VArchivio delle Rifarmaziom, sont entrees en 1868 au deput de Pise, et y sont 
conservees dans Ia sdrie des Fondi di Religione; leur ctude est facilitee par un index tres so mina ire, dont 
voici les prin cipales division s : 


4 . 


Comptes : Livre-Journal (dettes et 
creances, description des biens du 
monastere), 1550*1685, 


1 bto -IL Id., 1569-1808. 

12. Comptes, 17234729, 

13. Hvrc-journal D, 1714-1718. 


1. Funes, Coronicade la Uustr, mi licia de S , laan 
Baulisla de /erusalem, II, 227, 

2. Aragon, prov. Saragosse, chefdieu de ress. 

3. Funes, II, 163. 

4. Portugal, prov. Alemtejo. 

5. Varon, Hist. dei real monas t. de Sixerta, II, 2